AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

[Quête] Que gronde la glace

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
avatar


Esprit Vagabond

Messages : 267
Xp's : 648
Date d'inscription : 16/12/2015

Feuille de personnage
Vie:
0/0  (0/0)
Prestige :
0/0  (0/0)
Disponibilité Rp: Envie de Rp !
MessageSujet: [Quête] Que gronde la glace Lun 4 Avr 2016 - 19:33

Que gronde la glace


Mise en Contexte
 
Les nobles des Héléos du Sud se sont fait arrêtés par la couronne, sous ordre du roi en personne. L'un des héritiers a réussi à y échapper et se cache dans Qartas. Mais nombreux sont ses fidèles dans la grande ville des glaces à se réunir et à préparer leur vengeance. Leur cible : le Protecteur du Sud. La révolte gronde et va se faire virulente. Alors que la plupart des forces du roi sont parties dans les terres humaines, le gardien des mers du Sud se sent affaibli. C'est le moment pour les Héléos de glace de montrer qui ils sont...


Déroulement de la Quête
Le MJ commencera le Rp pour présenter la situation globale dans les deux camps, ainsi qu'introduire les PNJ. Vous répondrez ensuite pour organiser vos campements. Le MJ interviendra pour faire réagir les PNJ et vous faire part de la situation lorsqu'elle change.

Il n'y a pas de lancés de dés de prévus, mais je vous invite vivement à discuter dans ce sujet pour vous organiser.



le destin vous guidera toujours, le fuir ne sert à rien car il vous suivra jusqu'au bout du monde

Merci d'envoyer un mp au compte de Deth, vous aurez une réponse plus rapidement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Esprit Vagabond

Messages : 267
Xp's : 648
Date d'inscription : 16/12/2015

Feuille de personnage
Vie:
0/0  (0/0)
Prestige :
0/0  (0/0)
Disponibilité Rp: Envie de Rp !
MessageSujet: Re: [Quête] Que gronde la glace Lun 4 Avr 2016 - 20:33

PNJ camp rébellion:
 

PNJ camp couronne:
 

Il fait sombre à cette heure-ci dans Qartas. L’activité dans les ruelles se fait plus rare, seules les grandes avenues sont encore vivantes. Et pourtant, il se trame de nombreuses choses...

Dans un bâtiment inhabité, avec l'éclairement d'une faible lueur, Aladriel a rassemblé tout les participants à la rébellion. Son ami Arin est à ses côtés, ainsi que d'autres soldats. Il est ravi de voir que d'autres Héléos de glace ont rejoint sa cause. Il n'est pas seul dans sa vengeance...

« Les amis, il est grand temps qu'on fasse taire cette folie de la couronne. Nous n'acceptons pas une telle trahison. »

Il parle à voix basse, tout en restant audible. Les rebelles ne font pas de bruits, sachant pertinemment que même si le Protecteur du Sud a moins d'hommes, il y en qui continuent à faire des rondes. Et sûrement des espions qui traînent un peu partout, à l'affût du moindre bruit, mouvement suspect.

« C'est bientôt l'heure d'aller donner l'assaut. Je vous rappelle le plan : on se sépare en petit groupes de deux ou trois. On atteint discrètement le palais. Certains serviront de diversion pour éloigner les gardes qui sont postés aux entrées. Nous sommes assez nombreux pour pouvoir nous permettre ce genre de stratégie. Essayez de ne pas vous faire attraper. »

Il s'arrête un instant, un silence de plomb s'installant dans l'audience. Aladriel est ravi de voir que tout le monde l'écoute attentivement.

« On mettra les plus agiles en "diversion". Les plus discrets et les plus forts en combat viendront avec moi pour infiltrer le palais. »

Il regarde son équipe.

« Des questions ? »

[...]

Derrière l'assemblée des rebelles, l'Héléo à la chevelure flamboyante se fait discret. Il écoute attentivement les paroles du leader, retenant chaque mot et chaque détail. Il a une apparence calme, mais il est tendu au fond de lui. Le moindre faux pas et il risque d'y laisser sa peau... Il n'a pas intérêt à faire rater sa mission que lui a confié le Protecteur du Sud : sa vie en dépend désormais.

Directives:
 



le destin vous guidera toujours, le fuir ne sert à rien car il vous suivra jusqu'au bout du monde

Merci d'envoyer un mp au compte de Deth, vous aurez une réponse plus rapidement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 92
Xp's : 790
Date d'inscription : 21/09/2014

MessageSujet: Re: [Quête] Que gronde la glace Mer 6 Avr 2016 - 0:48


Migarh Losk'Otha

SA PRÉSENTATION

Il ne faisait que des allers et retours dans la pièce, sa main posée sur la garde de son arme, l'agacement de Migarth pouvait se lire sur son visage. Jusqu'à maintenant, il avait su se contenir et rester le plus sang froid possible face à cette situation, mais il n'aimait pas cela. Perdre ce noble était une faute grave qui pouvait remettre en question le déroulement des opérations de la couronne. Qartas ne pouvait pas se retrouver dans une guerre civile, il fallait retrouver ce traître au plus vite, et tous les autres.

L'espion était parti depuis un moment déjà et le protecteur du Sud attendait dans son bureau qu'un rapport lui soit fait. Il savait que bientôt les rebelles allaient se soulever, mais il ne savait pas où les chercher et il était hors de question qu'il déploie ses hommes dans la rue, qui grondait de plus en plus, pour amoindrir ses forces. L'endroit était spacieux et le mobilier très sommaire, il n'y avait qu'un large bureau avec son fauteuil et de l'autre côté de la pièce plusieurs armes étaient entreposées. Comme le reste de la bâtisse, les murs avaient été construits dans un corail violine à l'aspect rugueux.

Migarth n'en pouvait plus d'attendre. Il se stoppa devant l'immense ouverture derrière son bureau lui offrant un panorama sur la cité. Il resta ainsi de longues minutes avant de faire venir Vön Bismuth Rainhold et Talelviën Phaëlaë. Ils avaient réclamé leur présence à tous les deux, l'espion lui avait été recommandé par le roi afin qu'il puisse continuer l'oeuvre qu'il avait commencé sur les terres humaines.

Quant à la soldate, c'était un choix personnel, un choix stratégique. Il lui fallait quelqu'un originaire de l'endroit pour être à ses côtés et contre-balancer le soutien du traître Vesterion Arin qui avait osé déserter ses rangs. Cette demoiselle, qui avait su montrer sa loyauté envers son roi et non ses frères, lui était indispensable pour que ses actions soient acceptées par les Héléos de la mer de glace. Lorsque ses gardes ouvrirent les portes de son bureau pour la laisser entrer ainsi que l'espion, Migarth se retourna et vint lentement vers eux.

Sa sérénité retrouvée, en apparence. Il attendit que les portes se referment derrière eux pour les inviter à avancer vers le centre de la pièce. Il commença alors :

- Je vous remercie d'être venus. Votre présence a été réclamée ce soir, car l'un des traîtres ayant manigancé contre le roi nous a échappé. Nous savons de sources sûres que certains habitants ont ainsi l'intention de s'en prendre à sa majesté et son royaume, mais il nous est encore impossible de savoir où ils sont regroupés et il est peut-être déjà trop tard pour les attaquer. Sans leur laisser le temps de comprendre la situation, il ajouta fermement. Nous allons donc leur donner ce qu'ils veulent, c'est-à-dire moi. J'ai besoin de votre aide pour que nous préparions la défense de ce palais qui représente l'unité de l'océan. Nous allons faire croire à ces rebelles qu'ils n'ont qu'à passer le seuil de notre porte pour gagner, mais ce sera leur mort et leur déshonneur qu'ils trouveront.


Dernière édition par Ombre le Jeu 7 Avr 2016 - 18:46, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Chevalière

Messages : 130
Xp's : 316
DC : Azalel Saliaroch
Date d'inscription : 08/03/2016
Présentation : Un serpent de glace loyal ?
Carnet : Une femme chevalier en errance

Feuille de personnage
Vie:
100/100  (100/100)
Prestige :
1/9  (1/9)
Disponibilité Rp: Envie de Rp !
MessageSujet: Re: [Quête] Que gronde la glace Jeu 7 Avr 2016 - 8:13

    Je ne suis pas rentrée depuis si longtemps que cela. Un véritable soulagement bien que je garde de bons souvenirs des terres humaines.

    Le premier réflexe que j'ai, est de vérifier la présence de mes armes que j'avais caché. Elles n'y sont pas. Ce n'est pas que je panique mais je n'aime pas que l'on y touche. Surtout avec Scylla qui est des plus solide, coupante et dangereuse. Il y a deux personnes qui sont au courant d'où j'aurai pu les mettre. Elias et Thelia. Que s'est-il passé ? Je me retourne. Rien. Pas de désordre. A part une note particulière me rassurant sur le lieu de mes armes. Puis une autre d'une personne à laquelle je n'aurai jamais pensé, demandant de me rendre instamment au Palais.

    Ce n'est donc pas une rumeur, c'est confirmé. Le peuple de glace s'affirme violemment, se révolte. Je dois reprendre mon office. Pas de temps à perdre. Je me revêts rapidement de ma tenue de chevalière : mon pantacourt gris-bleu puis mon corsage sans manches gris argenté, tous de en cuir souple de requin. Que je n'aime pas mettre ma tenue sans pouvoir tenir ma lance, ni sentir ma schiavona contre ma hanche.

    Je me rends le plus vite possible à cette bâtisse de corail violine. Ma mère m'attendait non loin avec mes armes cachées dans un grand tissu. Un petit soupir de soulagement. Shanyel la couturière n'avait rien perdu de son métier d'avant. Discrétion assurée hein ? Quoique en ces heures ce n'est pas si difficile d'être discret. Juste le temps de me parer de Charybde et Scylla, de me retourner une dernière fois avant de me présenter aux portes, que ma génitrice est déjà partie.

    L'espace d'un instant la peur de ne pas être à la hauteur m'envahie. Autant prendre une grande inspiration. J'hoche la tête pour que l'on ouvre les portes, prête à assumer mon rang.

    Losk'Otan Migarh, le Protecteur du Sud en personne. La fierté, l'honneur et le profond respect que j'ai pour cet héléo font qu'à peine arrivée, je pose mon genou droit à terre puis baisse la tête. Exactement la même pose que lors de mon adoubement. Ce n'est que lorsque les portes se referment que je me lève et approche à sa demande.

    Mais, qui est cet héléo à mes côtés ? Je ne me souviens pas avoir entendu parlé de lui. J'ai confiance, viendra le temps des présentations. Peut-être. Je reste très attentive au discours du Protecteur du Sud. J'ai pour habitude de faire mon travail sans poser de questions. Mais là c'est un sujet plus que sérieux. J'entrouvre les lèvres juste pour connaître l'identité du traître des fois que mon père l'ait eu à soigner où si jamais je connais son habitation. Sauf que Sire Losk'Otan n'a pas fini. Quoi ? Leur donner le Protecteur ? J'ai bien du mal à retenir mon hoquet de stupéfaction. Est-il fatigué de se battre ? Je donnerai ma vie pour le protéger. Le peuple est ignare à tout ce que cet héléo valeureux a fait pour eux. J'en ai honte à un point que je baisse mon regard.

    Trois personnes pour protéger le Palais ? Et la sécurité de la famille royale ? Je ne suis pas si tacticienne que cela et je suis tentée de prendre Migarh au mot. Les laisser passer le seuil de la porte pour leur faire croire qu'ils vont gagner ? Une bonne idée. Qu'ils y trouvent la mort. Là, autant dire que cela me refroidit un peu. La plupart d'entre eux ont été pour ainsi dire... achetés. A d'autres, leur a été offert du mensonge. Soit. Des innocents. Tuer des innocents.

    J'en serre ma lance sans m'en apercevoir. Je les regarde tour à tour tout en inspirant profondément pour apaiser la tension intérieure qui est entrain de faire surface. Dans un sens, si les révoltés en viennent à user de leurs Vérités, aux armes et autres subterfuges, c'est uniquement parce qu'ils veulent en venir à ce point. Tant pis pour eux. Il y a bien longtemps qu'ils ne m'ont pas vu en colère. Même si je suis une héléo de glace. Tout comme eux.

Protecteur ? Avez-vous déjà une idée précise de ce que vous souhaitez que nous fassions ? Une prise en tenaille ?

    Je vais désormais les écouter, tout en réfléchissant car je crois que j'ai déjà trop parlé. J'agirai dès que nous nous serons mis d'accord. Bien que j'ai déjà une vague idée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Espion

Messages : 153
Xp's : 227
Date d'inscription : 14/07/2015

Feuille de personnage
Vie:
80/100  (80/100)
Prestige :
2/9  (2/9)
Disponibilité Rp: Voir en MP
MessageSujet: Re: [Quête] Que gronde la glace Ven 8 Avr 2016 - 16:53

J’arrivais à Qartas après une mission accomplie avec succès, la suite du plan pouvant se dérouler comme le Roi l’avait prévu. Je n’avais jamais posé mes pieds sur ces terres, mais la froideur des lieux était bienvenue après avoir fouillé des terres humaines impures, je n’aurais plus à jouer un rôle. La rébellion étant désormais officielle, la connaissance du terrain s’avéraient plutôt importante. Et puis, qui oserait m’attaquer en pleins jours ? Aucun d’entre eux n’a jamais vu un Xiorn, ils semblent plus terrorisés que surpris. Ma monture me posa sur la banquise et je dû continuer la route à pied...je me comprend. Mon arrivée ayant été bien visible, je n’aurais aucun problème à aller vers l’entrée du palais pour me dégourdir les jambes. Bien qu’éloignée de la capitale, c’était un lieu beau à voir et à parcourir. Seulement, les tensions étaient bien plus que visibles, je pouvais entendre les chuchotements aux alentours, les pas chassés, les tentatives de discrétion, j’entendis même le bruit d’une lame, au moment où on essaya de m’attaquer, ma tentacule d’eau agrippa le bras de l'inconnu et balança sa lame loin de lui, me prendre pour une cible facile… au moins ils se prennent à mon jeu, c'est déjà ça.

J’arrivais devant le palais où les portes s’ouvrirent immédiatement et une servante m’invita à la suivre jusqu’au bureau du Protecteur du Sud. Une servante quand même, il faut croire que le roi ne ment pas quand on lui rend service. La marche avec elle fut silencieuse, j’admirais la décoration des lieux, le protecteur ne manquait pas de goût et ceci n’était pas trop luxueux pour avoir une aversion envers lui. Il avait fait du bon travail, et compte tenu de la situation actuelle, un petit coup de pouce ne pourra que mieux le conforter. Une fois arrivé dans la salle, la servante se retira et Losk'Otan Migarh nous reçut. Nous ? Oui, il y avait une autre personne présente. Une femme, chevalière qui plus est au vu de sa tenue. J’en avais vu assez bien, il y a peu de temps. Je rigolais intérieurement à ma petite blague. Elle portait une épée longue assortie à une arme d’hast, très bon choix. Je ne pus que sourire en voyant ça, elle avait définitivement bien compris les rouages du combat. Je gardais une préférence pour Longinus et mon stylet tout de même.

À peine tout étions rentré qu’elle s’agenouiller immédiatement comme le ferait tout bon chevalier, le protecteur et moi-même nous nous regardâmes un moment avant qu’il lui demande de se relever. Il est vrai que depuis quelque temps, j’en avais perdu mes bonnes manières. Mais je n’étais pas là par courtoisie, lui et moi le savions pertinemment. J’écoutais silencieusement ce qu’il disait, en me baladant autour de la pièce afin de me prendre conscience de l’environnement et regardant à la fois la surprise et la confusion baignant dans les yeux de la chevalière. Une fois qu’il eut fini et que la chevalière demandait une idée bien précise du plan, je pris la parole :
« Couper la tête du serpent et son venin fera toujours effet… Ils ne rechercheront pas un combat avec honneur, chère chevalière… » je marquais une courte pause en touchant les décorations qu’il y avait, en particulier les statuettes.
« Rainhold Vön Bismuth, émissaire personnel du roi, et vous ? » avant de continuer sur l’attaque.
« Ils ne tenteront pas d’attaques frontales, bien qu’une attaque soit imminente et qu’ils doivent disposer de forces supérieures aux défenses du palais, ils feront ceux que leurs moniteurs, nous en l’occurrence, leurs ont appris à faire : diviser pour mieux régner. Scénario basique d’une rébellion, jusqu’ici rien de surprenant. »
C’était un beau bureau, dommage que je ne puisse pas en avoir un pareil. Ça a du bon d’être sédentaire quelques fois…

« Je suppose qu’il serait intéressant que vos sources puissent nous en dire d’avantages sur l’attaque, ne pouvons-nous pas les contacter le plus facilement du monde ? Avec l’attaque imminente, leurs extractions devraient être plutôt importante, nous ne pouvons pas les perdre ni les compromettre . Une fausse arrestation, peut-être ? Une petite rixe dans une ruelle pour brouiller les pistes fonctionne toujours.  Que savons-nous, sur leurs chefs et leurs lieux de retrouvailles ?

Cependant, avec mon tout respect, cher protecteur, bien que ce palais soit l’unité de l’océan et vous l’icône, il serait peut-être bon… de le piéger ? Le redécorer à ma manière, mais pour la bonne cause. Voyez-vous, il a fort à parier que les meneurs de la rébellion seront présents et qu’ils vous chercheront en priorité, on n’a jamais vu un chef passer par-derrière tandis que ces soldats font front face au leader adverse… Enfin, c’est dans la théorie. Nous n'avons qu'à utiliser leur haines vis à vis de vous. C’est pourquoi, leurs couper la tête une fois qu’ils vont auront vu sera la plus efficace des méthodes, mettant fin à leur odieuse conspiration. Mais, comptes tenus des faibles forces présentes par rapport à eux, jusquà ce que nous savons leurs nombres exactes, il faudra bloquer et piéger les accès non importants pour nous. Je dis ça par… expériences dirons-nous. Disposez-vous d’explosif ou de barrières pour les défenses ? Si nous suivons votre plan, eux doivent suivre notre itinéraire, ils s'enfonceront dans la gueule du loup, ne sachant pas quand nous refermerons le piège sur eux.Notre plan doit pouvoir faire face aux imprévus, notamment celui que nous soyons débordés et dans des endroits fermés comme celui-ci, il sera aisé d’en éliminer un grand nombre. Dissoudre les rangs de la rébellion suffisamment pour qu’elle soit perdue, sans aucune tête dirigeante pour la ranimer… »


J’attendais sa réponse. En fait, j’aurais nettement préféré que sa source indique clairement leurs QG, j’aurais réglé cette affaire aussi vite que je serais venu. Tout ce cinéma m’ennuyait pour si peu, le Roi n’était pas habitué à faire dans le fantasque pourtant, même si compte tenu des faits, il fallait briller par le spectacle.


________________________________________________________________________


J’hausse les sourcils de surprise, un rire nerveux secouant ma maigre poitrine. Il ne m’en faut pas plus pour comprendre que le laquais de Losk’Otha est fou à lier.


Winter C. Eliwën rencontrant Rainhold pour la première fois.




Dernière édition par Rainhold Vön Bismuth le Mer 13 Avr 2016 - 19:36, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Voleuse

Messages : 642
Xp's : 1231
DC : Drake Val Ary, Enara VerteFeuille, Ria
Date d'inscription : 08/06/2015
Age : 20
Carnet : Winter is coming ~

Feuille de personnage
Vie:
100/100  (100/100)
Prestige :
4/9  (4/9)
Disponibilité Rp: Ouverte à toute proposition !
MessageSujet: Re: [Quête] Que gronde la glace Mer 13 Avr 2016 - 14:11

Nous sommes bien nombreux ce soir. Je me réjouis. Depuis le temps que j’attends ce moment, le moment où j’ai enfin le droit de hurler ma haine pour la Couronne ! Ici, tout le monde est comme moi. Nous n’avons pas été élevés dans l’aveuglement, personne ne nous a répété que le Roi était un héléo bien et qu’il fallait le respecter. Non. Nous, héléos de glace, avons été abreuvés par la vérité. Le Roi ne nous fait pas confiance, il tente de nous manipuler et de nous garder sous son joug. Pourquoi ? Parce que nous ferons de bons petits soldats le jour où il voudra envahir Madelle ? Parce que nous lui permettons d’accéder à nos villes et à nos ressources ? Je commence à me dire que ceux qui ont fait le choix de s’établir en surface ont eu raison ! La Couronne ne leur prendra jamais leur foyer au moins.

Je profite d’un moment de calme pour regarder autour de moi. Des héléos des glaces, fiers, vigoureux, prêts à se battre pour leur liberté et contre le Protecteur du Sud qui pense pouvoir nous gouverner. Sérieusement, le Roi pensait vraiment que nous laisserions cet imposteur régner sur notre mer ? Nous avons été sages ces dernières années. Pas de manifestations en masse, pas de violences. De l’animosité, oui, mais nous avons tolérer sa présence. Mais à présent, il ne fait plus seulement acte de présence : il arrête les nôtres, les nobles de NOTRE ville. Il pense avoir tous les pouvoirs dans NOTRE mer ?

L’Autorité n’a de pouvoir que sur ceux qui acceptent de s’y soumettre.

Mais nous sommes les héléos de glace, nous sommes un peuple libre, fort, fier et ce soir nous sommes prêts à renverser ceux qui se croient tout permis. Autour de moi, chacun boit les paroles d’Aladriel Del Amarys, notre chef aujourd’hui. Beau comme un dieu, le noble brille par son charisme. Ici, ses désirs sont des ordres car nous savons qu’il ne nous laissera pas tomber et qu’il nous guidera du mieux pour qu’il puisse pour donner à tout le monde la vengeance que nous voulons. Il définit deux groupes, la diversion et les combattants. Je sais déjà où je suis : l’agilité et la vitesse sont des qualités nécessaires pour une Voleuse ! Même si j’aimerai être là lorsque nous égorgerons cet imbécile de Migarth ! Peut-être que je pourrais rejoindre les combattants lorsque j’aurais éliminé les gardes dont je suis chargée ? Ou peut-être même que j’aurais pour rôle de faire diversion à l’intérieur même du Palais ? Ca, ça serait le pied ! Mais je suivrais les ordres qui me sont donnés, notre leader sait ce qu’il fait.

En attendant les ordres, je plonge dans mes pensées. La première question qui me vient en regardant les autres est : mais comment je suis arrivée là ?

Mais je connais la réponse : les rumeurs ! Même au fin fond de la terre des hommes j’ai su que les héléos de glace se levaient. D’abord un homme ivre dans une taverne près de Thalis … puis des soldats à Krik … L’hésitation agitait mes neurones. Faire demi-tour à partir de rumeurs ? Et s’il ne se passait rien, avais-je vraiment envie de partir déjà de la Terre des Hommes ? Non … Je voulais découvrir, j’avais tellement attendu ce moment ! Mais, alors que je m’apprêtais à quitter Krik pour Déoli je les ai croisé. Un groupe d’héléos, capuches rabattues, qui sortaient en silence de la cité. Je me demande si les Humains savent reconnaître les miens quand ils les croisent sous leur forme humaine. Mais je sais que je ne me trompe pas. Les dagues qui pendent à leurs côtés sont d’opaline. La plupart ont le regard durs et les iris d’un bleu pâle, presque blanc, comme la plupart des héléos de mon pays. Trop de coïncidences, il n’y avait plus de place pour le doute : les Héléos de Glace étaient en train de se lever.

Je n’ai jamais voyagé si vite ! Mon Seffronh de glace galopait toute la nuit, nous amenant toujours plus près de la mer, et je dormais le jour aux heures les plus chaudes pour économiser ma Vérité. Une fois sous la Mer, savoir ce qui se tramait ne fut pas compliqué, les rumeurs étaient nombreuses et toutes d’accord sur un point : Aladriel Del Amarys levait une armée contre le Protecteur du Sud.

Alors j’ai nagé, nagé et nagé encore avec mon Vasilias et désormais je suis là, prête à me battre avec les miens contre cette Couronne que je hais depuis toujours.


MAITRE DES OMBRES


Elle n'a qu'un désir, la marâtre immortelle | C'est d'enfanter toujours, sans fin, sans trêve, encore | Mère avide, elle a pris l'éternité pour elle | Et vous laisse la mort. | ©️ FRIMELDA


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar


Esprit Vagabond

Messages : 267
Xp's : 648
Date d'inscription : 16/12/2015

Feuille de personnage
Vie:
0/0  (0/0)
Prestige :
0/0  (0/0)
Disponibilité Rp: Envie de Rp !
MessageSujet: Re: [Quête] Que gronde la glace Jeu 14 Avr 2016 - 18:11

Tous semblent prêts et aucune question ne s'élève dans l'assemblée. Parfait, Aladriel est ravi de constater qu'il a été suffisamment clair : ce n'est pas évident quand on parle d'un plan de guerre a des gens qui n'en n'ont jamais vécu, ne l'ont jamais étudié ni même entendu quoique ce soit. La plupart sont là dans un esprit de vengeance, pour faire entendre leur voix. Le noble se demande s'ils savent tous dans quoi ils ont voulu se fourrer : il espère sincèrement qu'aucun d'entre eux ne mourra. Mais qui sait ce que la couronne aura prévu ? Le protecteur peut très bien avoir reçu l'ordre d'éliminer tout ceux qui sont en travers de son chemin.

« Parfait dans ce cas, nous allons pouvoir nous répartir. Arin conduira les combattants directement au palais de Migarh tandis que je mènerai ceux qui font la diversion. »

Il explique rapidement aux rebelles d'aller vers le leader de groupe qui leur correspond le plus. Les effectifs sont à peu près équilibré. Arin réexplique clairement et en détail les consignes que doivent suivre ceux qui font l'assaut.

« Nous, nous allons devoir disperser leurs troupes, faire en sorte qu'ils ne savent plus où en donner de la tête. C'est assez simple en fait : on s'éparpille en duo ou trio. A deux ou trois on peut s'entraider, avoir des yeux de partout. On attire rapidement l'attention des gardes. Bien sûr, on ne se dévoile pas. On les distrait juste, les perturbe. Cela devrait permettre à diminuer leurs forces autour du palais. »

Il affiche une mine sérieuse. Le protecteur est loin d'être un idiot et il peut très bien avoir ordonné à ses hommes de renter. Dans ce cas, le plan ne marcherai pas. Mais il ne pouvait pas se permettre quelque chose de plus complexe avec tout ces rebelles qui viennent principalement du peuple : il faut proposer quelque chose d'accessible sans trop de risque. C'est donc un plan simple qui lui est venu en premier.

« Je vais me servir de ma vérité pour centraliser toutes les informations. Je me suis lié avec ces petits poissons qui peuvent transmettre des messages. Il suffit de leur dire quelque chose de simple et de concis et de prononcer mon nom pour qu'ils retournent vers moi et me transmette le message. Je n'ai malheureusement pas eu le temps de leur apprendre vos noms pour qu'ils reviennent vers vous, ce sera un peu à sens unique. Utilisez donc le à bon escient ! Si vous êtes coincés, blessé, avez une information utile, ce sera toujours bon à prendre. »

Aladriel avait longuement travaillé sa vérité pour en arriver à un tel stade. Certes, il ne peut pas vraiment parlé si même dressé de gros animaux, mais il a trouvé une grande utilité à pouvoir communiqué avec pleins de petits poissons. Il a réussi à pouvoir leur faire jouer un rôle de pigeon voyageur par un système codé. C'est pratique dans cette situation, mais avec le manque de temps, le fait qu'ils soient nombreux, il ne peut pas vraiment poussé sa vérité plus loin. Il y a seulement avec Arin qu'il peut communiquer indéfiniment via leurs poissons : ce sont ses deux amis avec qui il a eu le temps de leur faire apprendre le nom du soldat.

« D'où encore une fois, le fait de ne pas être seul. Il devrait y avoir un poisson pour chacun, donc cela permettra à chaque groupe de pouvoir me communiquer un message deux ou trois fois. »

Une fois les explications passées, le groupe se sépare en petites équipes de trois ou de deux. Alors qu'elles se formaient, il arrête une jeune héléo aux cheveux noirs et aux yeux de givre, et un rouquin à l'allure discrète.

« Vous deux, vous serez avec moi. »

[...]

Théo écoutait les paroles du noble, notant dans un coin de sa tête les informations importantes. Il doit au plus vite contacter le protecteur du sud pour lui dire avant qu'ils ne se fasse prendre. Il se met alors à faire apparaître des bulles et un petit courant, tout ça sans que personne ne le vois. Ce courant devrait porter les bulles qui s'attacheront les unes aux autres pour former un mot éphémère, lorsqu'il arrivera à destination. Il écrit alors "Les poissons" et l'envoie aussitôt, pressé par le fait que tous se répartissent à nouveau. Il espère que Migarh comprendra, sa vérité ne permettant pas vraiment d'écrire de longues phrases dans un temps si court.

[...]

« Je nous réserve quelque chose d'assez particulier. »

Il regarde ses deux nouveaux compagnons. Il a choisi la fille car elle semble agile et loin d'être stupide. Et puis il a entendu dire qu'elle avait une vérité plutôt puissante, ce qui serait très utile. Aladriel par contre, se méfie du roux. Il ne sait pratiquement rien de lui. Et il l'air en retrait, comme tendu. Cela peut-être normal, mais quelque chose lui dit qu'il ferait mieux de l'avoir à l'oeil. Il a l'air assez fragile, et même s'il n'est pas suspect, au moins le noble pourra se dire qu'il peut le protéger.

« On ne fera pas vraiment de la diversion. On restera aux abords du palais. Lorsque les gardes seront éloignés et que les combattants auront rejoint les entrées principales du palais, nous on rentre par derrière. J'espère que vous êtes assez agiles parce qu'on passera par des endroits assez incongrus. Mais c'est aussi pour ça que je vous ai choisi. »

Il leur sourit.

« Seuls vous, Arin et moi sommes au courant de notre action. Ainsi, même nos alliés auront la surprise, alors je vois mal nos ennemis connaître ce plan aussi... »

Les ombres vont pouvoir se mettre en action...

Informations diverses:
 



le destin vous guidera toujours, le fuir ne sert à rien car il vous suivra jusqu'au bout du monde

Merci d'envoyer un mp au compte de Deth, vous aurez une réponse plus rapidement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 92
Xp's : 790
Date d'inscription : 21/09/2014

MessageSujet: Re: [Quête] Que gronde la glace Ven 15 Avr 2016 - 16:15


Migarh Losk'Otha

Migarth les détailla tout les deux et ne resta pas insensible du geste de la Chevalière, il avait beau méprisé ses semblables, celle-ci pouvait peut-être se révéler être l'exception. Cependant, lorsque Talelviën ouvrit la bouche, il se rappela pourquoi il l'avait fait venir et ce n'était pas pour ses talents de combattante. Migarth n'eut pas le temps de lui répondre que l'espion prit la parole. Si au début, il l'écoutait avec plaisir, il commença à s'impatienter. Son énergie et investissement étaient très bien, mais encore fallait-il qu'il se souvienne qu'il était ici sur convocation. Ce n'était pas une réunion, il était trop tard pour prendre le temps de réfléchir.

Migarth eut son regard perdu dans le vide un bref instant, canalisant sa colère, il lui était presque insurmontable de ne pas franchir le seuil de sa demeure pour aller provoqué tous ceux qui avaient osé se soulever contre le dessein de la Couronne. Et puis surtout, il l'avait ridiculisé en libérant ce pathétique noble pour en faire leur icône, mais le Protecteur du Sud savait relativiser, tout ce qu'il avait accompli depuis qu'il était en fonction à ce poste ne serait pas anéanti par une simple fuite, sa mort en revanche serait radicale. Il était temps d'agir ! Il crut alors voir un mot formé par des bulles entrer dans son bureau. C'était le moment. Il répondit alors à Vön Bismuth d'une voix qui se voulait calme.

- Nous n'allons envoyer personne à leur poursuite ou essayé désespérément de barricader cet endroit. Je vous l'ai dit, nous allons les laisser rentrer.

Il leur laissa le temps de comprendre que désormais l'heure était à l'action, le protecteur avait déjà envisagé cette possibilité au moment même où il avait reçu la nouvelle de l'évasion du noble. Il ne fallait plus perdre de temps, il fallait que toutes ses forces se concentrent ici même. Si les rebelles voulaient assiéger la ville, Migarth avait bien l'intention de leur laisser, nombre de soldats seraient sacrifiés dans les prochaines heures à cause de ces êtres incapables de comprendre l'intérêt général.

- Talelviën, vous serez à l'extérieur. Votre mission sera des plus délicate et vous ne serez qu'une poignée pour défendre le palais. Je veux que vous les reteniez, peu importe le prix ! Avec cette victoire facile, ils vont se méfier, mais vous allez devoir survivre pour les amener droit à nous.

Il se tourna alors vers l'espion, le fixant droit dans les yeux.

- Vous, vous serez avec moi. Je veux votre avis sur une petite un peu spéciale de mon sous-sol. On y a accès dès le hall d'entrée par une porte secrète qui s'ouvre sur le côté droit de l'escalier. Il se retient de préciser que ce qu'il s'apprêter à dire n'avait jamais été révélé, mais il ne put s'empêcher de glisser une fraction de seconde son regard sur la Chevalère pour voir ses réactions. Il reprit alors à l'intention de l'espion. Tout en bas se trouve un profond cratère, il mène à de très larges galeries menant aux plus importants bâtiments de la Qartas. C'est là-bas que nous les piégerons.

Il reporta alors son attention sur la chevalière.

- Et vous... vous les mènerez là-bas.

Il commença alors à se tourner vers son bureau pour retourner derrière celui-ci. Il ouvrit alors un tiroir, quelques bulles s'envolèrent avant qu'il ne sorte une missive scellée de son sceau. Il revient alors vers Talelviën et la lui tendit.

- Vous l'apporterez au commandant de la garde de Qartas. Sa caserne se trouve seulement à trois rues d'ici. En la lui donnant, il recevra l'ordre d'appeler la moitié de ses hommes pour qu'ils se rendent au palais. Parmi ceux qui resteront pour protéger les rues, il devra en choisir neuf qui vous accompagneront pour faire le guet devant le palais. Libre à vous de vous placer comme il vous plaira, mais vous ou l'un de vos hommes devra rester proche de la porte d'entrée pour les conduire à la fin du combat au sous-sol.

Il ajouta alors à l'intention de Vön Bismuth.

- Quant à vous, je vous propose de me suivre au sous-sol. Bientôt l'endroit sera rempli de soldats et nous allons devoir les positionner dans ce dédale. Je le connais assez bien, mais je n'ai pas pour habitude d'attendre le combat. Nous n'aurons qu'une chance, il va falloir les frapper vite et fort.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Chevalière

Messages : 130
Xp's : 316
DC : Azalel Saliaroch
Date d'inscription : 08/03/2016
Présentation : Un serpent de glace loyal ?
Carnet : Une femme chevalier en errance

Feuille de personnage
Vie:
100/100  (100/100)
Prestige :
1/9  (1/9)
Disponibilité Rp: Envie de Rp !
MessageSujet: Re: [Quête] Que gronde la glace Sam 16 Avr 2016 - 17:10

Ainsi donc, cet héléo est un émissaire de notre Roi ! Mais qu'est-ce qu'un émissaire du Roi fait là ? Serait-il là pour rapporter nos faits et gestes à notre souverain ? Je croyais qu'il avait confiance en la personne de Migarth Losk'Otan. Je n'aime pas cela mais comme tout bon chevalier, je ne l'exprimerai pas.

Talelviën Phaëlaë, femme chevalier. Et ça, je pense que vous le voyez. dis-je à l'attention de Rainhold Vön Bismuth, me relevant et reportant mon regard sur le Protecteur du Sud.

J'écoutais aussi patiemment que possible sans perdre le moindre détail de mes deux interlocuteurs même si intérieurement je suis toute aussi... impatiente, vive que les courants que les Pics de Terca, ayant déjà tout compris. Néanmoins les paroles de Migarth me rassurent et confortent. Je n'avais pas si tort pour la prise en tenailles. Il ne me faut pas beaucoup de temps pour les observer tour à tour et me rendre compte que ces deux mâles sont totalement à l'opposé. L'un parle peu, paraît calme alors que dans ses yeux, il y a quelque chose de plus... fort. De plus violent. Comme s'il se sent emprisonné. Tandis que l'autre parle vite, bouge beaucoup, à l'affût du moindre détail alors que tout indique qu'il est plus calme. Tous deux sont à craindre et je n'aimerai pas devoir les affronter un jour.

Migarth veut que je reste vivante pour emmener le groupe à l'intérieur, soit. Je tâcherai de faire de mon mieux. Mais je connais les habitants de Qartas, et inversement. Je sais très bien qu'ils finiront par comprendre qu'il y a une arrête dans notre défense, peut-être trop tard. Qui sait. Dans le cas contraire, je devrais ruser. Mais ça me fait mal, je dois avouer, de laisser Rainhold avec lui. L'émissaire serait capable de protéger le Protecteur, ou le Protecteur devra faire en sorte de garder l'émissaire en vie ?  Pas le temps de penser à cela. En plus d'assurer la défense extérieure je dois porter un pli et revenir le plus vite possible avec d'autres soldats de la garnison. Peut-être que le Protecteur du Sud ne sait pas que je connais Qartas dans les moindres recoins. Et pas que Qartas. C'est tout notre territoire que je connais dans les moindres recoins. Je serai très rapidement auprès du Commandant Val'Loa.

Je m'avance vers Migarth afin de prendre la missive en main de ma main gauche. Plus de temps à prendre le temps presse.

Considérez que cela est déjà fait. dis-je en hochant la tête et frappant mon coeur de ma main droite tenant ma lance. Puis je pars directement sans plus attendre. A part un dernier regard pour les deux héléos.

[...]

Usant de ma rapidité plus que la normale j'arrive devant la caserne. Il est d'usage de se présenter aux portes, que les soldats vérifient l'identité et prennent les armes, mais pas le temps.

Urgent. Conduisez-moi au Commandant Val'Loa je vous prie. dis-je en montrant le pli.

Les pauvres, ils ne font que leur travail, mais pas le temps pour les civilités. Au moins, j'ai la satisfaction de voir qu'un de ces soldats de corvée est vif, que déjà nous sommes à la porte du bureau du Commandant. Mais il est en plein entraînement avec ses soldats. Quel plaisir de voir que celui-ci ne perd pas de seconde à réfléchir, qu'il part déjà sur le terrain en me laissant devant le bureau.

Chevalier Talelviën ? Est-ce bien vous ? Permettez-moi de vous dire que vous avez oublié d'attacher les cheveux contrairement à ce que nos chers citoyens de Qartas ont l'habitude de voir.

Commandant Val'Loa ! Mon écuyer Amyrtaïos vous sert-il bien ? dis-je en guise de salutations alors qu'il pousse la porte de son bureau. Vous savez pourquoi je viens je suppose ? termine-je doucement.

Le bureau étant de nouveau isolé des ouïes curieuses, je lui tends la missive de Migarth Losk'Otan, puis attends. Sa ra réaction est toute aussi faussement impassible que notre cher Protecteur du Sud. Néanmoins le Commandant de glace réagit promptement sans poser de questions. Finalement, il reste quelques héléos fidèles à la couronne.

Rendez-vous aux portes de la caserne et attendez que je revienne. fait-il sans prendre le temps de s'asseoir ni lui ni moi.

Ce que je fais naturellement. Juste le temps de me demander comment vont les 2 mâles sur qui le succès repose que voilà déjà la garnison est prête. Tous savent ce qu'ils ont à faire. Bien, ça me retire un bout de corail du pied palmé. Nous partons aussitôt sans un salut. Et moi devant, ayant quelques larmes de glace, car des innocents vont mourir. Un sacrifice. Bien que ça me fasse mal, c'est parfois nécessaire.

Alors que nous approchons du palais de Migarth, un qartasien un peu trop regardant sur les détails de notre groupe. Arrivons-nous déjà en retard ? Les rebelles sont-ils déjà sur place ? Le dernier du groupe sur un geste de ma main file vers lui, lui plante sa dague dans le coeur, puis nous rejoint.

[...]

Un garde et un soldat dans chaque rue donnant sur le Palais. dis-je tandis que je fais signe au reste du groupe d'aller à l'intérieur du Palais où ils seront reçus. Les autres, suivez-moi. continue-je dans un ton qui se veut rapide, calme et qui ne souffre d'aucune désobéissance.

Je n'ai pas le temps d'être agréable, douce, aimable. Et ce n'est pas à eux que je vais sourire.

Une fois les gardes et soldats mis en place dans les rues, je les place toujours en binômes derrière, à gauche, et à droite du Palais. On ne sait jamais. Je ne connais pas tous les rebelles, mais en les voyant je suis sûre que j'en reconnaîtrais certains. Quant à moi, je me mets au milieu de deux gardes et deux soldats, devant le Palais, bien en évidence, sachant et comprenant que je ne suis qu'un... appât. Je ferai tout ce qui est possible pour revenir vers le Protecteur du Sud. Plus qu'à attendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Espion

Messages : 153
Xp's : 227
Date d'inscription : 14/07/2015

Feuille de personnage
Vie:
80/100  (80/100)
Prestige :
2/9  (2/9)
Disponibilité Rp: Voir en MP
MessageSujet: Re: [Quête] Que gronde la glace Dim 24 Avr 2016 - 16:44

Je regardais le regard de la chevalière au moment où je lui disais être un émissaire. Ce que j’étais, par abus de langage et d’action. Aucune n’expression ne ressortait de cette dernière, mais je pouvais lire à travers son regard impassible : la noble quête de défense commençait à perdre une tournure plus glauque, comment prendra-t-elle la suite des évènements ?
Une fois que Migarth me répondit que nous serons les prédateurs, je m’adaptais à son caractère plus calme.

« Bien, faisons comme cela. Vous comprendrez mon inquiétude quant à votre survie par rapport au Roi. Mais je ne doute à aucun moment de vos capacités, sachez-le. C’est plus par habitude dans mon travail, le Roi aime savoir ses sujets vivants et en sécurité... »

À vrai dire, plus le plan se passait mal, plus je pourrais tuer de personnes. Ce qui, dans les faits, n’était pas vraiment très contradictoire avec mon envie du moment. Mais, la survie et la bienséance étaient de mise en ces lieux et surtout pour cette mission, malheureusement. De retour parmi les miens, je me devais de retrouver des manières civilisées comparées à ces animaux d’humains que j’avais pu croiser auparavant.

Mon avis sur la petite chose un peu spéciale de son sous-sol m’intriguait fortement. En réalité, cela m’intriguait encore plus que ma mission primaire. J'imaginais bien ensevelir les rebelles sous des litres d'eaux. Ou faire exploser tout le tunnel, même en écraser certains...Le choix allait être difficile, j'espère qu'ils ne seront pas trop rapidement présent, je dois me décider sur comment les tuer...En plus, j'ai toujours pas nettoyé ma lance, elle est encore encrassé de sang humain...Que des problèmes la vie d'espion...

Une fois que le protecteur donna les dernières instructions j’acquiesçais une dernière fois et lui répondant avec un sourire rempli de joie :

« Considérer que je serais derrière vous. Je serais votre épée et bouclier durant le combat qu’il nous attend. J’agis avec la bénédiction du Roi et celle d’Eliosa, aucun de nos ennemis ne peut espérer nous vaincre. Nous nous comprenons, je suppose… »
Je glissais un dernier mot à la chevalière avant qu’elle ne parte :

« Je ne sais guère s’il est coutume de dire bonne chance ou bonne merde dans  cette situation,  mais faites attention à vous.  N’ayez pas peur de vivre lorsque vous serez sur le champ de bataille. Ne prenez pas de risque inutile, un bon soldat est un soldat vivant. Le sacrifice n’est pas une option, cette cité aura besoin d’une figure héroïque pour raviver la flamme envers le roi. Vous le serez... Nous sommes derrière vous en cas de soucis. »
Je me retournais derrière le protecteur du sud :

« Après vous, Protecteur… »

Tandis que nous nagions en silence le long des couloirs, je regardais les hauteurs des pièces essayant de trouver des endroits parmi lesquelles une embuscade serait parfaite. C’est dommage que je ne possède pas la vérité du Feu, j’aurais tellement aimé cramer les rebelles dans ce palais. Le résultat ne sera pas vraiment pareil avec de l’eau… Tandis que la chevalière s’était empressée à aller  à son poste, nous étions arrivées calmement à la porte secrète des escaliers. Plus intrigué par la chose inconnue, ma curiosité était à son comble, tandis que nous descendons les escaliers, je pouvais ressentir que je me rapprochais d’elle, je regardais Migarth :

« Maintenant que nous ne sommes que tous les deux,qu'avez vous à l'esprit pour cette zone ? Cela m'intrigue fortement, il y a mille et une façon de s'amuser avec les rebelles ici... »

I il était assez tendu, ce qui était compréhensible mais il fallait qu'il soit complètement maître de lui même pour le combat à venir et surtout dans sa tête. Je lui réservais la surprise de voir les talents de ma vérité face aux rebelles.

Je gardais une main sur ma lance au cas où un intrus quelconque se montrait, nul doute qu’aucun d’entre eux n’aurait la puissance d’une certaine humaine dans un lieu aussi fermé pour me mettre en difficulté, mais aucun des héléos présents ne peut se permettre de perturber ce qui se joue ici. Nous descendions, jusqu’à ce que je voyais enfin ce dont il s’agissait…
Spoiler:
 


________________________________________________________________________


J’hausse les sourcils de surprise, un rire nerveux secouant ma maigre poitrine. Il ne m’en faut pas plus pour comprendre que le laquais de Losk’Otha est fou à lier.


Winter C. Eliwën rencontrant Rainhold pour la première fois.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: [Quête] Que gronde la glace

Revenir en haut Aller en bas

[Quête] Que gronde la glace

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Sujets similaires

-
» Socle de glace
» Le Feu et la Glace réunies... [PV Goupixa]
» MOIS DE GLACE
» Une nouvelle amitiée [.Nuage de Glace -Feuille de miel]
» Cherche joueur de hockey sa glace

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Madelle :: Le Monde des Héléos :: La Mer de Glace :: Qartas-