AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Émilienne Ygard

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar


Divinité

Messages : 3578
Xp's : 2646
DC : Marissa E. Iselk, Auxane Taël et Adélaïde Firloe
Date d'inscription : 15/05/2010
Age : 23

MessageSujet: Émilienne Ygard Sam 21 Oct 2017 - 13:35

Émilienne Ygard
« Cette rage qui brille au fond de ses yeux, voilant l'incompréhension de la jeunesse. »



NOM: Ygard
PRENOM: Émilienne
DATE DE NAISSANCE: 25 Malier 1231
AGE: 17 ans
PEUPLE: Liare
RANG: Chasseuse de Monstres
VÉRITÉ PRINCIPALE: du Feu
DESCRIPTIF:
Lorsque de fortes émotions prennent possession d'Emi', sa Vérité se réveille et lui permet de contrôler la lave. Elle se réveilla tardivement et il lui fallut du temps pour réussir à l'appréhender, mais même encore aujourd'hui sa Vérité ne lui est pas naturelle et s'active plus par instinct de survie lorsqu'elle n'a pas d'autre choix. Il ne s'agit en aucun cas d'une Vérité faite pour impressionner, mais bel et bien pour la protéger.

Tout d'abord, elle peut se recouvrir d'une armure légère entièrement faite de lave, elle suinte de ses cornes et descend le long de son cou pour recouvrir sa poitrine et son ventre. Cette armure durcit partiellement et peut arrêter plusieurs coups de lame ou la protéger des projectiles. Quant à son deuxième sort, il est encore tout récent et ne s'est manifesté pour l'instant qu'à une reprise. Peu après qu'elle ait perdu son bras, la Vérité de la Liare s'est manifestée en faisant apparaître un bras de la lave à la place de son membre fantôme. Elle peut réussir à durcir la lave pour tenir fermement ses armes ou la garder en fusion pour porter de terribles coups. Bien évidemment, ce sort ne saurait être actif plus de quelques heures si Emilienne le désire ardemment, mais jamais elle ne pourra garder ce bras de substitution tout une journée.
ARMES: Deux dagues.
DESCRIPTIF:
L'une courte, au bout triangulaire et à double tranchant, cachée dans sa ceinture ou dans sa botte. L'autre, aussi grande que son avant-bras, à l'extrémité recourbée comme une serre. Cette dernière est bien plus difficile à dissimuler.
Je suis et je resterai


CARACTÈRE :

Impulsive et têtue, la jeune Emilienne peine à contenir son caractère flamboyant. C’est cette même impulsivité qui l’a conduite, à de très nombreuses reprises, à se montrer imprudente face au danger. En raison de ses origines, la liare a néanmoins appris à se montrer discrète en terres du feu, ne souhaitant en aucun cas se faire remarquer par la famille royale. Emilienne ne peut accepter l’échec. Entêtée et capricieuse, la jeune femme est prête à tout pour parvenir à ses fins, au risque de se mettre quelques personnes à dos, la plupart du temps à cause de sa franchise sans limite.

Bien qu’elle ait à tendance à renvoyer une bien mauvaise image d’elle-même, notamment à cause de son attitude réservée, de son apparence diabolique et du fait qu’elle ait pris l’habitude de dissimuler ses émotions, Emilienne demeure une liare loyale et respectueuse, sympathique envers ceux qui savent le lui rendre, parfois farceuse et bonne amie. Sachant mettre son orgueil de côté, la liare a appris à se rendre compte des limites à ne pas franchir, aussi, elle sait demander pardon à ses amis lorsqu’elle est en tort. Une fois la méfiance de côté, la jeune femme s’attache facilement et sait se montrer serviable. Ce sont d’ailleurs ses amis les plus proches qui ont conscience de sa mélancolie et de la douleur que lui provoque la solitude ; ils savent également qu’au fond, ce côté vulgaire et provocateur que renvoie Emilienne n’est en fait qu’une parade pour être vue.


HISTOIRE :

Comme bon nombre d’autres enfants du royaume, Émilienne naquit d’un batifolage (dépourvu d’amour, cela va sans dire) du roi Atharos. Qui donc était sa mère ? La fille d’un chef de clan ; un clan comme il en existe des dizaines dans la vallée des Âmes, le genre pauvre et démuni, incapable de résister à l’assaut d’un roi et de sa troupe de soldats. Cette femme était en somme un simple trophée. Elle fut emmenée à la capitale, et quelques mois plus tard naissait Émilienne Ygard, sur l'autel même d'un temple de Simius. D’après les dires, la prêtresse qui l’aurait vue sortir serait restée sous le choc en voyant l’apparence du bébé, fascinée par ce vilain physique. La mère ne l’aima que davantage.  

Pendant la majeure partie de son enfance, elle vécut au palais royal d’Orlack. Avec d’un côté sa mère bienveillante, simple concubine parmi bien d’autres et de l’autre son seigneur de père, qui la regardait avec une indifférence totale. Ce n’est pas faute d’avoir essayé, mais à aucun moment elle n’éveilla le moindre sentiment paternel chez ce roi. Elle passa la majeure partie de ses journées en classe à s’instruire, une classe qui fut un refuge pour l’enfant. Car une fois terminée, Émilienne regagnait l’horrible cour royale. Sans cesse raillée, conspuée, humiliée pour ce qu’elle était, à savoir une bâtarde. Bien souvent, même les nobles retournèrent ces mêmes moqueries contre le père en personne, et sa « putain royale ».

Néanmoins, Atharos Ygard n'était pas du genre à apprécier les plaisanteries à son égard. Pris de folie, le roi des liare tua sa concubine au cours d’une dispute. Querelle à laquelle Émilienne assista, âgée de 10 ans. Elle contempla d’elle-même le corps de sa mère. Simplement immonde, meurtri, méconnaissable, dont les membres disloquées ruisselaient d’un sang ardent se rependant avec une lenteur infernale à travers la pièce. Bien que trop tard, la dame de compagnie de sa mère la traîna rapidement jusqu’au temple où celle-ci était née, dans les cris et les larmes. En un instant, tout avait changé pour elle ; à partir de ce moment, son existence fut gardée secrète, elle ne sortit plus jamais seule et fut interdite de quitter Orlack. C’est ainsi qu’elle vécue pendant 5 longues et pénibles années.

La prêtresse du temple qui avait pris sur elle et accepté cette jeune fille dans le sanctuaire mourut à la veille du 16ème anniversaire d’Émilienne, lui offrant sur son lit de mort un livre des mythes et légendes de Madelle. N’étant plus placée sous la moindre bénédiction, c’est au lendemain que l’adolescente fut chassée sans le moindre scrupule par la nouvelle prêtresse. Dès lors livrée à elle-même sans le moindre repère, elle vagabonda. Sa première résolution fut de quitter la ville, longeant la moindre route qui s’offrait à elle, se laissant guider au gré du chemin.

Ce mode de vie poussa la jeune fille à chasser. Les débuts furent pour le moins difficile, ne parvenant pas à attraper la moindre bête. À force d’efforts, elle tua malgré tout sa première proie. Ce fut un instant rare, les larmes sur son visage coulaient sans qu’elle ne réalise vraiment pourquoi. Tuer un être vivant la laissa simplement sans voix. Un vieux chasseur tomba sur elle au même moment, et se laissa surprendre par la scène qui s’offrait à lui. Le borgne attendri lui offrit un asile pour la nuit de bon cœur. Finalement, les deux s’entendirent si bien qu’il lui offrit à nouveau le lendemain, et le surlendemain, et ainsi de suite. Le vieillard lui apprit beaucoup, non seulement sur la nature et la Vérité, mais aussi sur la vie en général. Grâce à lui, elle aiguisa ses talents de chasseuse ainsi que la maîtrise de ses pouvoirs.  
Un mal frappa le chasseur au cours de l’Hiver et l’emporta dans la tombe. Son corps fatigué avait atteint sa limite, laissant derrière-lui une liare bien trop habituée à ce genre d’événement. Seule, dans ces montagnes froides.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://madelle.1fr1.net
avatar


Divinité

Messages : 3578
Xp's : 2646
DC : Marissa E. Iselk, Auxane Taël et Adélaïde Firloe
Date d'inscription : 15/05/2010
Age : 23

MessageSujet: Re: Émilienne Ygard Sam 21 Oct 2017 - 13:35

J'ai rencontré au cours de ma vie

Mio Ygard :
Elle était la seule à l'accepter telle qu'elle était à la cour. Emilienne était proche de sa mère et elle en garde le souvenir d'une femme merveilleuse. Aujourd'hui encore, elle ne supporte pas qu'on parle en mal de sa mère et peut se mettre dans une colère noire pour défendre son souvenir. Morte à ces 10 ans, elle ne s'est jamais totalement remise de sa disparition, même si elle a appris à vivre sans elle, elle a l'impression qu'elle est toujours à ses côtés dans les moments les plus durs.
Le vieux Borgne :
On pourrait dire qu'il était son père par adoption. Bien qu'ils s'entendaient très bien, nombreuses sont les fois où ils se disputèrent et passèrent des jours sans se parler. Aujourd'hui encore Emilienne regrette de ne pas avoir été une élève plus agréable et serviable. Elle aurait aimé lui montrer toute la reconnaissance qu'elle avait à son égard, mais la vie en a décidé autrement, et maintenant qu'il est mort, elle s'adresse souvent à lui en levant les yeux vers les étoiles.
Atharos Isildro :
Elle voue une haine viscérale pour cet homme qui n'a jamais pu l'accepter telle qu'elle était et qui est le meurtrier de sa mère. De plus, même avant cela, ils n'avaient jamais été capables de se parler contre un père à sa fille. Alors, depuis qu'elle a quitté le palais, Emilienne ne pense qu'à se venger de lui. Même si elle a l'impression que cela est encore impossible, elle ne souhaite que renverser le pouvoir tyrannique de ce roi et elle sera prête à tout pour y parvenir.
Arash'A Thörnei :
C'est par correspondance que les deux femmes se sont retrouvés. Mise à part que c'est la Madonne et une tante éloignée, Emilienne ne sait rien d'elle. Pourtant, elle aimerait se rapprocher de cette femme et elle trouve en elle un espoir de pouvoir mettre à exécution sa vengeance. Ce n'est pas les liens de famille qui les ont réuni, mais bel et bien leur envie de renverser le pouvoir.
Richard Leyës - Carnet de route :
Ils ne se sont vus qu'une unique fois, mais leur rencontre leur a permis de faire comprendre à la Liare que les Humains n'étaient pas forcément tous des faibles. Elle l'a trouvé très sympathique et ne serait pas contre l'idée de le revoir, mais elle ne cherche pas pour autant à avoir de ses nouvelles.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://madelle.1fr1.net
avatar


Divinité

Messages : 3578
Xp's : 2646
DC : Marissa E. Iselk, Auxane Taël et Adélaïde Firloe
Date d'inscription : 15/05/2010
Age : 23

MessageSujet: Re: Émilienne Ygard Sam 21 Oct 2017 - 13:36

Carnet de bord


Sorts:

Armure de Lave; sous le coup d'émotions fortes, de la lave descends des cornes d'Emi' et recouvre son corps d'une armure certes fragiles mais incandescentes la protégeant des lames et des projectiles. Cette armure ne peut se durcir que partiellement et elle ne peut recouvrir tout son corps. Les parties exposés à un danger sont donc recouvert en premier.

Crachat de Lave; Peut cracher de petites boules de laves, jusqu'à trois fois. Ces sphères font fondre l'acier et les métaux, peuvent prendre feu et brûlent intensément la peau. Se durcit très rapidement.

Bras de Simuis; Son bras droit, perdu, se retrouve sous le coup d'émotions fortes, fait de lave et de roche. Elle utilise donc son armure de lave dans un dérivé : "Bras de Simuis". Elle peut en modifier la taille et l'apparence, tout dépend de son état émotionnel au moment où elle fait apparaître son membre disparut. Mais l'effort est considérable et elle ne peut garder sa vérité active au quotidien, réservant son utilisation pour le combat ou des travaux manuels qui demande ces deux membres.

Missions :

Rencontre - Suite à sa première mission avec les rebelles Liares, Emi' est retrouvée à la limite de la mort par un clan du désert de la Patience. Elle sera soignée par eux et recouvrira peu à peu la santé. Pendant sa période de rétablissement, elle voyagera avec eux à travers le désert et fera de son mieux pour les aider en participant principalement à la chasse. Sachez que même si elle n'est pas totalement guérie, elle n'a aucune intention de laisser sa proie à quiconque.

Incarnation - Se sentant humiliée par son nouvel handicap, la Liare décide d'apprendre à accepter ce qu'elle est avant de retourner dans le pays du feu. Elle part ainsi en exil dans les contrées humaines à la recherche d'alliés puissants pour le rébellion. Pour l'instant, cela n'est pas près d'arriver, car une fois de plus Émilienne n'a pas osé se révéler et on l'attaque sans sommation.

Rencontre - Toujours dans sa quête d'alliés, Emilienne n'a pas forcément rencontré les bonnes personnes. Croyant avoir trouvé une personne puissante, elle se retrouve à faire le sale boulot d'un mécréant à peine connu. Lorsqu'elle se retrouve face à sa dernière cible, elle hésite, elle ne peut pas continuer à tabasser les gens. Elle n'est pas là pour ça ! Que vous soyez la personne face à elle ou un inconnu qui croit pouvoir rendre justice, êtes-vous prêt à l'aider à donner une leçon à son futur ancien employeur.

Incarnation - Emilienne s'est enfin décidée à envoyer une lettre à sa tante pour la prévenir de sa survie. Elle ne sait pas comment s'y prendre, ne la connaissant pas réellement et ayant été sûrement déclarée morte alors qu'elle était sur sa première mission. Elle a honte et elle a peur que sa tante ne l'ignore, mais en même temps, elle ne veut pas que cette dernière cherche à la faire rapatrier tout de suite. Doit-elle réellement écrire cette lettre ?

RPs :

Quête - Les rebelles ne feront trêves ! le 3 Ciorel 1248 dans la Vallée des Âmes
Cette mission "d'interception" a été donnée en personne par la Madonne et jamais elle n'aurait pu croire que tenter de stopper l'un des convois royaux se transformerait en réel carnage. Malgré cela, la mission fut une réussite, mais Emi' n'en vit pas la fin. Le corps meurtri, venant de perdre son bras droit, elle fut placée sur un cheval lancé au galop vers le désert de la patience, là où personne ne la chercherait.

Quête - Un ivrogne m'a dit un jour que... le 21 Daeymo 1248 dans la Vallée des Âmes à l'Arbre brûlant
La destinée d'Emi se dessine étrangement devant elle, sur les dires d'un ivrogne, elle tentera de trouver la rébellion. Dans cette taverne isolée, elle fera ainsi la rencontre de la Madonne qui n'est autre que sa grande-tante. Toutes deux commenceront alors à entretenir une correspondance, non pas lié pas parce qu'elle éprouve le besoin de tisser des liens entre elles, mais pour se porter main forte dans le renversement de la royauté.

Lueur tamisé d'une première rencontre avec Richard Lëys le 23 Talien 1248 dans la Vallée des Âmes à l'Arbre brûlant
Résumé.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://madelle.1fr1.net


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Émilienne Ygard

Revenir en haut Aller en bas

Émilienne Ygard

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Madelle :: Les Personnages :: Ceux qui changeront notre avenir :: Personnages Jouables :: Liares-