AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Les Humains

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar


Divinité

Messages : 3578
Xp's : 2646
DC : Marissa E. Iselk, Auxane Taël et Adélaïde Firloe
Date d'inscription : 15/05/2010
Age : 23

MessageSujet: Les Humains Sam 24 Oct 2015 - 19:54

Les Humains

Peuple de la Terre, Favoris de Mère de Nature



Vivant sur terre, les humains ont été les troisièmes enfants de la déesse Mère, ils furent déposés sur le continent, certains dans la forêt verdoyante des Mirlis, alors que d'autres prirent refuge dans le désert aride. Pouvant vivre jusque 60 à 80 ans, on ne sait si c'est à cause des nombreuses régions que l'on peut trouver sur le continent, que les hommes sont devenus très différents les uns des autres suivant leur patrie. Cependant il y a une chose que l'on peut affirmer, c'est qu'ils ont reçu de nombreux dons de Vérité des Dieux, plus merveilleux et puissants les uns que les autres.




Index :
  1. Histoire


  2. Confrérie des Anciens
  3. Description (lecture conseillée)
  4. Conseil des Nascors
  5. Mode de Vie
  6. Relations inter-confréries & inter-peuples


  7. Confrérie des Namès
  8. Description (lecture conseillée)
  9. Cercle de la Lumière
  10. Mode de Vie
  11. Relations inter-confréries & inter-peuples


  12. Confrérie des Arvèles
  13. Description (lecture conseillée)
  14. Général de Ferèsis
  15. Mode de Vie
  16. Relations inter-confréries & inter-peuples


  17. Confrérie des Parlèms
  18. Description (lecture conseillée)
  19. Lady
  20. Mode de Vie
  21. Relations inter-confréries & inter-peuples


  22. Confrérie des Récleyès
  23. Description (lecture conseillée)
  24. Ténébreux
  25. Mode de Vie
  26. Relations inter-confréries & inter-peuples



Effectif : 34
Anciens : 6
Arvèles : 7
Namès : 10
Parlèms : 8
Récleyès : 3



Prologue



Il y a de cela 1248 ans les Hommes virent le jour, au coeur de la forêt des Mirlis de nouveaux êtres furent créés par la déesse Mère de toute chose. Elle décida de les garder près d'elle, faisant d'eux des serviteurs de la Nature.

Au commencement ils n'étaient capables que de soulever la terre ou encore de faire sortir des plantes de nulle part. Leur Vérité était en étroite relation avec la Nature qui les entourait, mais en l'espace d'une ou deux générations, les hommes se mirent à contracter un nouveau don de Vérité. La Déesse Mère chérissait tant ses enfants qu'elle décida de les libérer de son emprise et leur permit de développer de nouveaux dons.

La magie devient abondante sur le continent, même si tous ne l'utilisent pas forcément. Jusqu'à ce que les Hommes commencent à se diviser suivant leur don de Vérité. En Voyant ses enfants se déchirer, Mère Nature arrêta de leur donner toujours plus de puissance, elle se détourna d'eux et les laissa se regrouper en Confréries.

Chapitre 1 - La venue d'un Héros
Chapitre 2 - Vengeance
Chapitre 3 - L'armée de Sang
Chapitre 4 - À venir.





Dernière édition par Mère Nature le Lun 24 Juil 2017 - 16:52, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://madelle.1fr1.net
avatar


Divinité

Messages : 3578
Xp's : 2646
DC : Marissa E. Iselk, Auxane Taël et Adélaïde Firloe
Date d'inscription : 15/05/2010
Age : 23

MessageSujet: Re: Les Humains Sam 24 Oct 2015 - 19:54

Description des Anciens



- Description Physique - Ils ont la peau mate, car ils vivent à l'extérieur en permanence. Contrairement aux Arvèles, leurs muscles ne sont pas imposants, l'entrainement physique n'étant pas l'une de leur préoccupation. Ils sont cependant très agiles et d'excellents grimpeurs.

- Espérance de Vie - 70 à 90 ans.

- Dons de Vérité - La Vérité de la Nature et la Vérité de la Lumière.

- Eveil de la Vérité - 15 ans.

- Territoire - La Forêt des Mirlis et le Marais des Kravelès.


Conseil des Nascors



Chaque décennie, les Anciens élisent 6 représentants qui auront le titre de Nascors, devenant ainsi les chefs spirituels de la Confrérie.  Être Nascor signifie qu'on est prêt à tout pour sauver les siens et cela contre n'importe quel prix. La Confrérie devient leur famille, ils se dévouent corps et âme pour entretenir la paix dans la forêt.

Tous les Anciens peuvent prétendre au titre, à la condition qu'ils aient 20 ans. L'élévation est un moment très particulier où chaque prétendant devra se mettre à nu devant l'arbre de Vie. L'Ancien doit se dévêtir, puis enfiler une toge tissée dans les feuilles de l'arbre. Après s'être agenouillé, il doit lui dévoiler la Vérité qui est en lui, tout en jurant de protéger la Confrérie au péril de sa vie.

Si un des candidats n'est pas sincère, l'arbre l'empêchera de manifester sa Vérité. Il ne pourra alors pas participer au vote. Lorsque tous ont été entendus, les Anciens procèdent alors à un vote, toute la population peut y prendre part. Lors de la fermeture du scrutin, tous sont conviés à rentrer chez soi, la fête s'arrête et les prétendants doivent se rendre dans la salle du conseil des Nascors, c'est à dire, au creux de l'arbre le plus vieux de la forêt qui se trouve au centre de la ville de Saona.

Lorsque les résultats sont annoncés, la fête reprend son rythme, ceux qui n'ont pas été élus doivent sortir du conseil, quand aux vainqueurs...Il est temps pour eux d'être mis au courant des affaires en cours. Alors que la ville résonne de joie et d'ivresse, les Nascors nouvellement élus sont tout de suite plongés dans la réalité qui deviendra la leur.

La dernière élection a eu lieu il y a 9 ans de cela le 1er Samùn 1239.

Le Conseil des Nascors est un endroit où les Anciens ne peuvent entrer, seul les Nascors eux-même et les Gardiens peuvent y siéger. Ces derniers assistent le conseil et travaillent en étroite collaboration, mais cependant leurs objectifs ne sont pas toujours en accord et ils arrivent qu'ils se retrouvent à se confronter.


Voici la liste des Hauts Dignitaires ;
- Nascor - Azaiel Rishmir Ils sont justes, patients, altruistes. Ces cinq personnes sont dévouées corps et âme à la communauté, lorsqu'ils sont élus, ils deviennent la propriété de tous. La vie de famille, ils peuvent l'oublier, leur quotidien est sans cesse envahi des problèmes de la forêt ou des plaintes des concitoyens.

- Les Gardiens - 9 Places + Prédef libre http:// Vouant leur vie à la nature, ils en sont les gardiens. Protecteur de tous les êtres vivants, ils estiment que chaque être dans ce monde a sa place et que nul ne devrait retirer la vie d'un de ses pairs pour le simple plaisir. Ce sont des personnes extrêmement sacrées, seuls quelques élus sont appelés par l'Arbre de Vie. C'est un immense honneur, mais également un lourd fardeau, car bien souvent les Gardiens se retrouvent opposés aux humains. C'est également sur leurs épaules que reposent la sauvegarde de l'Arbre de Vie.



Mode de Vie des Anciens



- Alimentation - Les Anciens ont un très grand respect pour les animaux qu'ils chassent. Leur repas est toujours un moment de rassemblement, il est majoritairement composé de fruits et légumes.

- Vêtements - Ils se fondent dans la forêt, la plupart sont habillés en vert, marron ou bleu. Leurs bijoux ne sont pas très voyants, ils n'en ont d'ailleurs pas énormément. De plus, certains affichent sur leur corps des tatouages montrant leur bravoure et courage.

- Rapport à la Vérité - Leur Vérité est en étroite relation avec leur territoire, vivant au coeur de la forêt, ils sollicitent assez souvent leur magie. Cependant, ils évitent d'en devenir dépendants, il est d'ailleurs très mal vu de faire du profit grâce à la Vérité. Ils estiment que les dons des Dieux sont inestimables et devraient profiter à tous.  

De plus, pour leur dévouement envers la Nature, la Déesse Mère leur a permis d'avoir un animal protecteur. Tous les Anciens peuvent se lier avec un unique animal, leurs âmes ne faisant plus qu'un. Ainsi si l'Ancien meurt, l'animal le suivra de près, en revanche, la mort de l'animal n'entraîne pas celle de l'humain, mais il est arrivé plus d'une fois qu'il devienne fou.

- Religion - Ils sont restés fidèles à la Déesse Mère, elle a une place très importante dans leur vie. Nombreux sont ceux qui à la fin de l'année se rendent à son autel dans la forêt pour laisser des offrandes, dans l'espoir d'une nouvelle année meilleure.

- Armée - Elle est composée de la milice de Saona, ils sont pour la plupart armés d'arc et de couteau. Les Gardiens peuvent également être amenés à se battre, afin d'être en mesure de protéger l'Arbre de Vie, ils suivent un entraînement de chasse. De plus, en cas d'extrême nécessité, les adultes volontaires et en bonne santé peuvent partir en campagne.  

- Technologie - Les Anciens sont restés très proches de la Nature, pourtant, ils sont à l'origine du Réflecto, un objet permettant de délivrer des messages instantanément à l'autre bout du monde. De plus, vivant dans les arbres, ils ont mis au moins des cages d’ascenseurs sur poulies.

- Transport - Ils préfèrent la marche à pied, il n'est pas évident de se déplacer en chariot dans les sentiers de la forêt. Certains ont bien des montures, mais ils ne s'en servent que pour les longs voyages à la lisière de leur territoire ou pour aller dans les régions voisines.

- Education - À Saona se trouve la plus grande académie de Madelle. Dispensant le savoir du monde aux plus jeunes, leur enseignement est tourné vers la naissance du peuple des Hommes. On y développe l’intellect et la Vérité de chacun. Les cours d'alchimie et de combat ne sont qu'optionnels et rarement pris par les élèves.  

- Traditions - À la fin de l'année, les Anciens font un pèlerinage à l'autel de Mère Nature afin de lui offrir des offrandes, dans l'espoir d'une nouvelle année meilleure.

- Lois - Tous les êtres sont libres et égaux, enfant, adulte, homme ou femme.

Tout individu pris à s'attaquer à l'Arbre de Vie se verra puni de mort, il s'agit là de la seule peine capitale qu'il y ait.

Les meurtriers, violeurs, et autres malfrats sont envoyés à la Chute des Morts, jusqu'à ce que leur heure arrive.

Les voleurs et petits délinquants sont quand à eux envoyés dans des foyers afin de les remettre dans le droit chemin. S'ils récidivent, ils sont envoyés à la Chute des Morts.

Le mariage ne peut être vicié. Le divorce est possible, mais très long et contraignant, les époux devant quitter le domicile conjugal jusqu'au jugement.

L'élévation est accessible à tous les anciens majeurs. Le refus de l'Arbre ne doit entraîner aucune conséquence.

- Parité Homme/Femme - L'homme et la femme sont des individus semblables en tous points. Les Anciens ne jugent pas la valeur d'un humain à son sexe, pour eux homme et femme sont capables de se relever des mêmes périples. Ils voient l'union de deux représentants comme l'une des choses les plus précieuses au monde.

Les anciens se lient pour toujours à quelqu'un, car ils remettent leur vie entre les mains de leur partenaire. Homme et femme se soutenant et se complétant, c'est pourquoi les mariages forcés et divorces sont assez rares.

- Esclavagisme - Tout être à droit à sa liberté pour eux. Depuis le commencement, ils n'ont jamais réduits un être humain à l'état d'esclave. Pour autant, ils ne se sont jamais soulevés contre les marchés du continent tant que cela ne concerne pas les membres de leur communauté.

- Homosexualité - Rien n'interdit à la confrérie d'entretenir une relation charnelle entre personne du même sexe, mais le mariage ne leur est pas possible et cela reste assez mal vue par la plupart des gens. C'est un sujet que l'on aborde peu et qu'on préfère taire.


Relations inter-confréries & inter-peuples des Anciens



- Arvèles - Ils ont du mal à s'entendre avec eux à cause de leur envie perpétuelle de combat. Ils sont souvent en conflit lorsqu'il s'agit de parler guerre et paix. Ils s'entêtent ainsi chaque année à envoyer des émissaires pour essayer de garder une entente cordiale.

- Namès - Ils entretiennent des relations plutôt bonnes avec les hommes du désert, ils comprennent leur dévouement pour les dieux et le respect. Ils ont d'ailleurs pour habitude d'inviter les membres du Cercle de la Lumière à la fin de l'année pour leur demander de les accompagner à l'autel de Mère Nature, ou toutes les décennies, pour assister à l’Élévation.

- Parlèms - Ils ne se sont jamais vraiment intéressés à eux, leur appât du gain les insupporte. Ils continuent pourtant chaque année d'envoyer un diplomate, mais ils ne les invitent jamais en retour. Depuis que le Lord est mort et que sa nièce a repris la fonction, ils n'ont plus eu de contact avec le dirigeant de la confrérie. Le conseiller est sans cesse présent, or il ne plaît pas aux Anciens.

- Récleyès - Il y a de cela longtemps, ils étaient très proches, mais après l'ancienne guerre où Zaraze les retint confinés dans leur forêt, ils se sont mis à les haïr. Lorsqu'ils ont appris qu'ils n'avaient pas tous disparu, le Conseil s'est réfugié dans sa salle et il ne sait que faire. Ils sont complètement déstabilisés par leur ennemi.

- Liares - Ils en ont vaguement entendu parler, mais n'ont jamais eu le loisir d'être invité au palais royal. Il n'ont donc pas chercher à les recevoir.

- Héléos - Alors que le roi de Varkadien venait à peine d'apprendre qu'il était capable d'aller sur la terre, il décida de se rendre chez les Anciens. Ainsi, ils furent les premiers à rencontrer ce nouveau peuple. Depuis ils entretiennent de très bonnes relations, même s'il n'y a plus eu de rencontre.






Dernière édition par Mère Nature le Ven 2 Sep 2016 - 18:44, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://madelle.1fr1.net
avatar


Divinité

Messages : 3578
Xp's : 2646
DC : Marissa E. Iselk, Auxane Taël et Adélaïde Firloe
Date d'inscription : 15/05/2010
Age : 23

MessageSujet: Re: Les Humains Sam 24 Oct 2015 - 19:55

Description des Namès



- Description Physique - On les reconnait à leur toge blanche qu'ils arborent en tant que moines, les jeunes filles étant vêtues la plupart du temps de robes elles aussi blanches. Beaucoup d'entre eux vivent dans la pauvreté, seuls les grands prêtres et prêtresses sont apprêtés de quelques bijoux.

Vivant dans le désert, un grand nombre d'entre eux ont reçu à la naissance une chevelure d'or qui avec le Soleil garde un éclat éblouissant. Certains d'entre eux ont par ailleurs la peau aussi noire que l'encre, mais ils restent une minorité, car la plupart des Namès ont une peau très blanche.

- Espérance de Vie - 70 à 80 ans.

- Dons de Vérité - La Vérité de l'Être.

- Eveil de la Vérité - 15 ans.

- Territoire - Le Désert de la Patience.


Cercle de la Lumière



Composé des plus grands prêtres Namès, ils sont élus par les prêtres du temple de Déoli et des temples de Karnès. C'est un immense honneur qui est donné aux plus méritants, mais également, aux plus fervents serviteurs des Dieux. Le Cercle de la Lumière est composé de 7 membres, dont l'un d'eux a été élu pour être le guide spirituel.

Le Cercle contrôle toute la doctrine religieuse, il prêche la bonne parole. Leur conseil se tient à Karnès dans la demeure du Tirésias, il est capable de légiférer en édictant des règlements ou en écrivant la loi. C'est d'ailleurs eux qui mirent en place il y a des centaines d'années de cela un édit interdisant l'entrée dans leur capitale aux non-croyants.

Le Cercle entretient une relation très profonde avec le spirituel et garde un esprit très conservateur. Leurs coutumes et lois n'ont que très peu évolué, ils n'aiment pas le changement.


Voici la liste des Hauts Dignitaires ;
- Le Tirésias - Élu parmi les membres du cercle de la Lumière, il est leur chef. L'actuel Tirésias est si vieux que cela fait des années que personne ne l'a vu sortir de Karnès. Il arrive cependant qu'il disparaisse de temps à autre pendant plusieurs jours, mois, revenant chaque fois en prétendant ne se souvenir de rien.

- Le Cercle de la Lumière - Barbara Oleyas  Ce sont les personnes les plus respectées et puissantes des Namès, ayant chacun rejoint l'ordre d'une des divinités premières du Panthéon des Rosa. Jusqu'à maintenant, une seule femme a pu acquérir un statut si prestigieux, une nouveauté qui a installé de nombreuses tensions au sein du cercle.


Mode de Vie des Namès



- Alimentation - Elle est très peu variée, les fruits et légumes sont des mets très recherchés chez les Namès. La plupart d'entre-eux se nourrissent d'une bouillie blanche ou de viande séchée.

- Vêtements - Puisque la majorité des membres de la confrérie ont rejoint les ordres, la toge blanche est de rigueur chez les Namès. Entravée par une ceinture ou décorée de quelques pierres, elle est le reflet de l'importance de son porteur. Les nomades quand à eux sont pour la plupart en pantalon. Leurs vêtements sont fabriqués avec les animaux de leur chasse et lorsque le soleil est au plus haut, ils se protègent le visage dans leur foulard.

- Rapport à la Vérité - Dès leur plus jeune âge les Namès apprennent à contrôler leur Vérité, les capacités de cette dernière détermineront l'importance du jeune élève dans la société. Si les Namès ont su perfectionner autant leur art, c'est grâce à leur dévouement pour les dieux. Nombreux sont ceux à les invoquer lorsqu'ils usent de leur Vérité.

Si la majorité d'entre-eux à l'âge adulte maîtrise leur don, ils ne deviennent pas tous systématiquement guérisseurs, car les Namès gardent leurs connaissances dans leur précieuse cité. Il est extrêmement rare qu'ils sortent du désert pour soigner ceux ne faisant pas partie des leurs. Il vous faudra vous rendre directement chez eux si vous espérez profiter de leurs talents.

- Religion - Les Namès sont les plus grands serviteurs des Dieux, ils ont décidé de vouer leur vie aux divinités. La religion a pris une place très importante dans leur vie, leur quotidien est sans cesse en lien avec le spirituel. Les temples sont très nombreux dans leur capitale, la plupart sont assez petits, mais dans cette ville, tous les dieux sont adulés. Il faut seulement savoir où chercher.

- Armée - Ils n'ont aucune armée. Seule une petite brigade défend la capitale des attaques des vers géants et autres monstres du désert. Ils n'ont jamais défendu la frontière nord, les Arvèles ont toujours été là pour repousser les Liares. Ils ne connaissent rien à la guerre.

- Technologie - Ils sont assez méfiants envers les alchimistes et craignent l'envie des mortels à vouloir imiter le pouvoir de création des Dieux. Cependant, une boîte dite "de l'instinct" fut créer, c'est un objet très sacré que les Namès gardent jalousement.

- Transport - La roue est assez peu utilisée pour les déplacements en solitaire. Le désert est un endroit où il est peu évident de se déplacer, les Namès préfèrent ainsi garder le pied à terre ou monter sur des créatures telles que les chevaux.

- Education - Elle est exclusivement tournée autour de l'étude des légendes de notre monde et des divinités qui nous protègent. Dès la plus jeune enfance, vers 3 ou 4 ans, les enfants peuvent entrer à l'école et ils en ressortiront à 18 ans avec la possibilité de rejoindre l'un des ordres des dieux.

- Traditions - Nombreux sont ceux qui prient le matin et le soir, après s'être levé et avant de se coucher. Il en est de même pour tous les repas et lorsqu'une personne arrive à surmonter une maladie. Ils remercient sans cesse les dieux pour les bénédictions qu'ils reçoivent chaque jour.

Tous les mariage Namès se font au temple de Demnia avec la bénédiction d'un grand prêtre. Les mariés sont placés à genoux devant l'autel de la déesse, se faisant face. Le prêtre récite alors les voeux des mariés, puis après consentis au mariage, les jeunes époux voient leurs mains liées. Ils doivent alors se retirer dans une petite pièce se trouvant derrière l'autel où la mariage doit être consommé.

Les naissances et morts ont également un caractère très religieux chez les Namès, les dieux interviennent dans tous les moments clés des personnes de la confrérie.

En revanche, il en est tout autrement pour les peuplades nomades du désert qui n'ont jamais recourt à la bénédiction des dieux.

- Lois - Aucun non-croyant n'est admis dans l'enceinte de Karnès. Les étrangers ne peuvent également pas rentrer armés.

Le chef de famille est le père, il est responsable des membres de la famille, les enfants ainsi que son épouse. Celle-ci est sous l'autorité de son mari, à moins d'être commerçante ou d'avoir des biens qui lui sont propres.

Le meurtre sur un membre de la confrérie est passible d'exil au nord du désert. Si le fautif revient dans le territoire de la confrérie, il est mis à mort.

Les voleurs récidivistes peuvent avoir la main tranchée. Quant aux violeurs, il est possible de leur demander des dommages et intérêts. Pour les criminels mineurs, ils arrivent également qu'ils soient attachés au pied des piliers de la capitale, les vers géants en faisant alors leur repas la plupart du temps.

Il est interdit de tenir des propos blasphématoires envers la confrérie, ses dirigeants ou les dieux, sans quoi, la personne se verra humiliée en place publique.

- Parité Homme/Femme - Les Namès ont toujours mis de côté les femmes dans les décisions importantes. Devant rester auprès de leur père ou mari, elles doivent s'assurer de la bonne éducation des enfants et prendre soin de la communauté.

La méfiance envers elles est beaucoup plus présente en ville que dans les petits villages et tribus du désert. Il y a de cela 7 ans, le Cercle de la Lumière a accueilli pour la première fois une femme en son sein, la seule exception dans l'histoire de la Confrérie.

- Esclavagisme - C'est une pratique très ancrée pour les Namès de la capitale. Usant d'esclaves pour entretenir leur ville ou les temples. La vision des Namès s'inscrit dans une logique communautaire. L'esclave n'est pas là pour adoucir la vie des Namès. On raconte même que certains serviraient à des sacrifices humains en l'honneur des dieux. Les Namès du désert, quant à eux, sont totalement opposé à l'esclavagisme, pour eux il est impensable de priver une personne de sa liberté.

- Homosexualité - L'homosexualité est interdit dans le désert. Les prêtres rejettent tous ceux qui sont démasqués. Si l'un d'eux est pris au piège, il est alors marqué au cou pour que tout le monde sache ce qu'il a commis et il est exilé en dehors des murailles de Karnès sans eau, ni provision.


Relations inter-confréries & inter-peuples des Namès



- Arvèles - Ils s'entendent relativement bien. À de nombreuses reprises les Arvèles sont venus porter leur aide lorsque des Liares descendaient trop au Sud. Ils ne sont cependant pas de grands amis, mais ils se respectent l'un l'autre.

- Anciens - Ils se sont toujours très bien entendus. Les Namès sont assez proches des Anciens qui comme eux sont très respectueux des Dieux. Pourtant, ils ne se sont jamais entraidés, se limitant à envoyer leur émissaire lors des périodes de fêtes.

- Parlèms - Depuis des décennies ils ne s'entendent pas. Bien trop matérialiste pour eux, les Namès n'arrivent pas à comprendre leurs voisins de la Plaine. Il leur arrive d'envoyer des représentants lors des grandes cérémonies, mais jamais ils n'ont entretenu des relations amicales, juste le strict minimum.

- Récleyès - Ils sont indifférents face à cette confrérie. D'ailleurs pour eux elle n'existe même plus.

- Liares - Leurs relations sont très conflictuelles. S'ils n'ont jamais rencontré le roi, il leur est déjà arrivé de subir des attaques des Liares. Était-ce sur ordre de la couronne ? Ils n'en savent rien et préfèrent croire qu'il s'agissait de raids individuels. Ainsi les Liares ne peuvent entrer à Karnès sans être dévisagés, voire hués.

- Héléos - Lorsqu'ils sont sortis de l'océan, de nombreux Namès se sont rendus à la Plage pour faire leur rencontre. Le couple royal a d'ailleurs déjà envoyé un diplomate il y a quelques années afin d'en apprendre davantage sur les dieux de Madelle, puis qu’auparavant ils étaient limités à la déesse de l'eau. La couronne respecte énormément cette confrérie, quand aux Namès, ils sont plutôt méfiants envers ce peuple, mais ils n'ont jamais interdit à l'un d'eux l'accès de leur cité.





Dernière édition par Mère Nature le Sam 7 Mai 2016 - 17:18, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://madelle.1fr1.net
avatar


Divinité

Messages : 3578
Xp's : 2646
DC : Marissa E. Iselk, Auxane Taël et Adélaïde Firloe
Date d'inscription : 15/05/2010
Age : 23

MessageSujet: Re: Les Humains Sam 24 Oct 2015 - 19:56

Description des Arvèles



- Description Physique - Leur corps est sculpté pour le combat et leur endurance est sans égale. Très jeunes les Arvèles sont mis en contact avec les armes et en apprennent le maniement. De nature plutôt grande, la majeure partie des garçons atteignent le mètre quatre-vingts à l'âge adulte.

La plupart ne se déplacent jamais sans arme, le combat fait partie de leur vie et laisse ses empreintes sur leur personne. Leur façon de s'habiller, de se comporter et les cicatrices présentent sur leur corps sont autant de similitudes que l'on rencontre chez bon bon nombre d'entre eux.

- Espérance de Vie - 50 à 70 ans.

- Dons de Vérité - La Vérité des Armes.

- Eveil de la Vérité - 15 ans.

- Territoire - Les Montagnes de Saphir et ils revendiquent la Vallée d'Accro et la Plage des Astres.


Général de Ferèsis



Élu parmi les champions de la confrérie, les Arvèles ont toujours choisi leur dirigeant parmi les soldats expérimentés qui constituent leur armée. C'est un rang qu'il faut gagner et mériter, le titre de Général est donné par le peuple et celui-ci peut le reprendre à tout moment.

En tant que dirigeant de confrérie, le Général nouvellement sacré dans la salle de banquet du château de Ferèsis, a pour mission de protéger son peuple de toutes les menaces extérieures. Ainsi il lui est possible de lever une armée, de réquisitionner tous les biens qu'il lui plaira pour ses conquêtes, mais il a également un contrôle sur la loi.

Cependant il existe un recueil des coutumes des Arvèles, écrit par le premier Général. Tous doivent se plier à ces commandements. Ainsi les dirigeants ne peuvent écrire une loi qui serait contraire à ce recueil. De plus, le principal conseiller est également en mesure de légiférer, mais il n'a qu'une compétence de contrôle.

La hiérarchie a une place très importante dans leur système, il est d'ailleurs très mal perçu qu'un simple soldat s'adresse au général, ou même au colonel, sans qu'on ne l'ait invité à parler. Suivant les dirigeants qui étaient en place, la sanction à ce manquement pouvait aller du simple blâme, aux coups de fouets en public.

Les Généraux n'ont pas tous été des coeurs tendres et vaillants, mais aujourd'hui la confrérie des Arvèles a à sa tête depuis maintenant 10 ans un homme qui se soucie de son peuple. Les écoles militaires sont désormais plus éblouissantes qu'elles ne l'ont jamais été, les chemins en montagnes sont sûrs et il y a plusieurs années maintenant que les Arvèles n'ont pas subi d'attaques de la part des Liares.


Voici la liste des Hauts Dignitaires ;
- Le Général - À l'image de son peuple, le Général Arvélien est un homme de guerre à la présence imposante et au regard sévère. Puisque l'Etat et l'armée ne sont choses distinctes chez les Arvélès, le Général mène ses hommes comme son peuple, soit avec l'oeil sévère, le ton juste et le bras protecteur. Le poste, acquis par la mort du détenteur précédent, repose aux mains d'Hektor Marìan Arnstven depuis un peu plus de dix ans.

- Le Principal Conseiller - Joakim Torson Aidant le général dans les affaires courantes de la confrérie, ce personnage est là pour permettre de contrebalancer le pouvoir autoritaire et militaire du général. Sa principale fonction est l'administration, il s'occupe des affaires publiques et des relations avec les autres confréries et peuples.

- Le Colonel - Fidèle conseiller du Général, le colonel n'est jamais un simple soldat, c'est un personnage aux faits d'armes impressionnants ayant souvent été auparavant de valeureux chevaliers ou plus rarement des dragonniers.

- Le Commandant de la Garde de Ferèsis - Gardien de la cité des Arvèles, le commandant a sous sa responsabilité les soldats affectés à la protection de Ferèsis. Prêt à tout pour la confrérie, le commandant fait partie des conseillers du Général, les deux hommes ayant combattu de nombreuses fois côte à côte.


Mode de Vie des Arvèles



- Alimentation - Elle est assez variée. Dans la montagne se trouve du gibier en abondance. Si le sol est mauvais dans les hauteurs, certains plateaux permettent la culture de quelques céréales. Puis au pied des montagnes de nombreuses fermes sont sous la protection des Arvèles.

- Vêtements - La majorité d'entre-eux est habillée avec un uniforme militaire ou protégée par une armure ou quelques morceaux d'acier. Rares sont ceux à ne pas porter d'armes, même les femmes en ont au moins une. L'armure des Arvèles est l'un de leur plus grand signe de richesse. Vous n'y trouverez que très peu d'or ou de pierreries, cela ne les intéresse pas, ils préfèrent l'acier de Ferèsis.

- Rapport à la Vérité - Tout Arvèles ayant été à l'école militaire contrôle sa Vérité. Ils sont très fiers d'elle. Ils ont un grand respect envers elle et ne l'utilise pas à chaque instant de la vie quotidienne. Etant liés aux armes, ils ne s'en servent qu'en cas d'extrême nécessité où leur vie est en danger et que le combat est inévitable.

- Religion - Ils sont restés croyants par habitude. Vénérant toujours les grands dieux de l'ancien temps, ainsi que quelques dieux mineurs. Les autels sont assez rares dans leur territoire. À force de connaître la guerre ils n'attendent plus rien des dieux. Les Arvèles se sentent depuis bien longtemps abandonnés par eux, mais au fond d'eux, ils ont encore envie d'y croire.

- Armée - C'est la plus impressionnante, tout citoyen Arvèles fait partie de l'armée du Général. Se battant avec n'importe quelle arme, ce sont des guerriers redoutables. Leur volonté et leur rage de vaincre en ont fait des adversaires légendaires, mais voilà maintenant de nombreuses années qu'ils ne sont pas partis en guerre et que les Liares n'ont pas transgressé leurs accords.

- Technologie - L'inventivité et la recherche alchimiste n'a jamais été leur préoccupation. Pourtant, ils sont à l'origine de plusieurs machines de guerre révolutionnaires, l'une des plus impressionnantes est le Gorjunv. Il s'agit d'un immense aigle fait d'acier de Ferèsis qui par son bac peut envoyer des boulets de canon enflammés. L'oiseau peut être mis à l'horizontale pour attaquer une porte, ou il peut être redressé pour lancer ses projectiles au dessus d'un mur d'enceinte.

- Transport - Ils se déplacent à cheval, que ce soit pour s'en servir de monture ou pour tirer leur chariot. C'est un animal qui leur convient, ils lui font confiance. Plus les Arvèles ont de chevaux en bonne forme physique et plus ils sont riches. Cet animal fait partie de la ville quotidienne de ces guerriers de la montagne.

- Education - À l'âge de 13 ans les enfants sont confrontés à un choix, rentrer ou non à l'école militaire de Ferèsis. Acceptant tous les Arvèles, peu importe leur condition, cet établissement a permis à toutes les générations de la confrérie de contrôler leur Vérité. Pour cela des enseignements théoriques des armes sont prodigués, ainsi que des entraînements. Il y a également des leçons de stratégie pour les plus méritants. Ainsi que des cours pour lire, écrire et compter afin de pallier le manque d'éducation de certains jeunes à cause de la condition modeste de leurs parents. Le cycle scolaire dure 5 ans, les élèves peuvent choisir de rester 2 années de plus pour devenir des soldats officiels de l'armée Arvèles.

- Traditions - Chez les Arvèles, de nombreux tournois sont organisés tout au long de l'année où les membres de la confrérie vont pouvoir s'affronter et savoir qui est le plus fort. Il en existe de toutes sortes et pour tous les âges. Certains sont réservés au moins de 15 ans, d'autres aux hommes, d'autres encore sont mixtes, il en existe de toutes sortes.

- Lois - Le Général est élu parmi l'armée Arvèles. Les soldats et le peuple votent pour celui ou celle qu'il juge le plus apte à les protéger.

L'académie formant les Arvèles et soldats est indépendant de l'autorité du Général.

Tout crime ou délit doit faire l'objet d'un procès. Si la personne est reconnue coupable, elle sera enfermée dans les cachots de Ferèsis pour une durée entre quelques jours, voir quelques années si son crime était grave. Les tueurs quand a eux peuvent demander un duel judiciaire, s'il gagne ils sont reconnus innocents, s'ils perdent, ils perdent la vie lors du duel.

Le mariage doit être consentis entre l'homme et la femme. Au sein du couple, le père est le chef de famille, mais il n'a pas une autorité toute puissante sur sa femme qui est la maîtresse de maison.

Les femmes peuvent porter les armes et hériter.

- Parité Homme/Femme - Autrefois ils ne voyaient en la femme qu'un être faible et incapable des mêmes efforts que les hommes, mais avec la venue de l'ancienne guerre qui ravagea le continent les Arvelès changèrent de mentalités. Avec les hommes qui étaient partis à la guerre, les femmes durent défendre la Capitale.

Même si elles la perdirent, les hommes virent que les femmes étaient tout à fait capables d'embrasser une carrière militaire. Les débuts de ces jeunes femmes qui osèrent furent difficiles, mais aujourd'hui un certain nombre de métiers de la Confrérie réservés aux hommes se sont ouverts aux femmes.

- Esclavagisme - Ils ont rendu l'esclavagisme illégal il y a plusieurs décennies de cela. Leurs prisonniers de guerre sont simplement abandonnés au fond de prisons imprenables et ils ne privent pas les innocents de leur liberté. Cependant, c'est un pratique dure à oublier pour certains et de petits marchés noirs sont tout de même toujours actifs dans les montagnes. Vous ne trouverez par contre que très peu d'esclaves à la capitale, les gens préférant les garder à la campagne, là où le général ne les verra pas.

- Homosexualité - Le mariage est impossible, cependant, aucune sanction n'a jamais été infligée à un homme ou une femme qui avaient des tendances mal accepté par la société. Non, le coupable devra simplement subir l'exclusion sociale de ses pairs. Les Arvèles rejettent tous ceux qui sont homosexuels dans la vie quotidienne.

Relations inter-confréries & inter-peuples des Arvèles



- Anciens - Ils ont du mal à s'entendre avec eux à cause de leur envie perpétuelle de combat. Ils sont souvent en conflit lorsqu'il s'agit de parler guerre et paix. Ils s'entêtent ainsi chaque année à envoyer des émissaires pour essayer de garder une entente cordiale.

- Namès - Ils entretiennent des relations plutôt bonnes avec les hommes du désert. Ils les ont sauvé à plusieurs reprises d'attaques venant du pays du Feu. Ainsi les Namès sont reconnaissants envers eux et le Général ne se gêne pas pour le leur rappeler, même si depuis quelques temps ils n'ont plus eu besoin de leur service.

- Parlèms - Ils trouvent que les Parlèms sont des personnes bien trop superficielles et fourbes, ils sont incapables de leur offrir leur confiance. Pas question pour eux de s'allier à cette confrérie. Avant l'ancienne guerre, ils étaient constamment en conflit, mais depuis ils se sont assagis et se contentent de se quereller au sein de jeux organisés.

- Récleyès - Ils considèrent la confrérie comme morte, mais cela ne les empêche pas d'inculquer une peur et une haine à leurs enfants vis à vis de cette confrérie. Elle se retrouve alors dans de nombreux contes où les Arvèles apparaissent en temps que sauveur, détruisant cette confrérie.

- Liares - L'ancien Général avait entrepris de rencontrer le roi. Cependant, il perdit la vie peu de temps avant son départ lors d'un des raids des clans nomades Liares. Depuis, les Arvèles ne cherchent pas à entretenir la moindre relation avec ce peuple et comme ils n'ont plus été attaqués depuis quelques années, ils considèrent le problème comme étant résolu.

- Héléos - La Plage n'étant pas loin de leur domaine, les Arvèles connaissent relativement bien les Héléos ayant décidé de s'installer sur la terre. Leurs relations sont plutôt tendues, mais il n'y a jamais eu de réels conflits entre la confrérie et le peuple. Ils préfèrent s'espionner de loin.






Dernière édition par Mère Nature le Sam 7 Mai 2016 - 17:17, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://madelle.1fr1.net
avatar


Divinité

Messages : 3578
Xp's : 2646
DC : Marissa E. Iselk, Auxane Taël et Adélaïde Firloe
Date d'inscription : 15/05/2010
Age : 23

MessageSujet: Re: Les Humains Sam 24 Oct 2015 - 19:58

Description des Parlèms



- Description Physique - La confrérie de Parlèms est la plus riche d'entre toutes, ainsi ses membres aiment montrer leur argent par une apparence des plus raffinées, l'or est ce qu'ils préfèrent. La mode et la coquetterie font partie de la vie des Parlèms, la richesse et la propreté de leur tenue est signe de leur rang social. L'apparence a énormément d'importance pour la plupart d'eux eux.

- Espérance de Vie - 40 à 60 ans.

- Dons de Vérité - La Vérité de l'Espace et la Vérité du Temps.

- Eveil de la Vérité - 15 ans.

- Territoire - La Plaine Isolée et ils revendiquent la Vallée d'Accro.


Lady/Lord



Le système gouvernemental des Parlèms pourrait être assimilé à celui d'une monarchie, car depuis la création de la confrérie, une seule et unique famille a toujours reçu le siège de dirigeant. Il s'agirait des descendants des premiers Parlèms, leur lignée est la plus pure, aucun mariage mixte n'a jamais été approuvé dans cette famille.

Dirigeant la confrérie en famille, ils ont pendant longtemps été les vedettes de leur territoire, adulé par tous, la famille dirigeante était aimée de tous. Elle s'amusait sans cesse et ne prêter guère attention aux conflits qui l'entouraient. Jusqu'à ce que le mage noir les tuent tous jusqu'au dernier, torturant leur chef sur la place publique.

Depuis les Parlèms ont changé de système. Si la famille est toujours en place, grâce à un enfant qui fut épargné par la guerre, leur dirigeant est désormais caché à la vue de tous. Aujourd'hui, personne ne connait son apparence et certains ignorent même qu'il s'agit d'une femme ou d'une homme.

Agissant désormais dans l'ombre, un conseiller a été élu aux côtés de la famille, afin que leurs commandements puissent être transmis au peuple sans avoir à le côtoyer. Avec les années, cet unique conseiller a pris de plus en plus d'importance et il est désormais aussi influent que la dirigeant(e), voir même plus.


Voici la liste des Hauts Dignitaires ;
- La Lady - Ella Sambre Seuls les grands de ce monde connaissent son visage et son nom. Selon la coutume Parlèms, les lord et lady gardent leur identité secrète, le conseiller étant leur porte-parole. Cependant la réalité n'est pas tout à fait pareille, car la Lady venant d'arriver au pouvoir il y a peu, celle-ci  n'a pas encore le cran pour s'imposer dans les affaires de la confrérie.

- Le Lord - La dame en place est jeune, mais en âge d'être mariée. Vous ne l'avez jamais vue, mais des tractations ont été faites entre le conseiller et vous pour vous marier à elle. Vous faites partie de ceux ayant le sang le plus pur Parlèms de toute la confrérie. Age, mentalité, condition au choix du joueur. Vous savez que votre futur rôle sera d'épauler votre future épousée, à vous de voir comment vous le prenez.

- Le Conseiller - Slayer de Manesvi Sa loyauté envers la Lady repose sur la promesse qu'il fit à son ami, l'ancien Lord, sans celle-ci peut-être n'aurait-il pas continuer à servir la confrérie. Devenu le maître de la jeune héritière, il a tendance à profiter de son inexpérience pour assouvir ses envies de pouvoir.

- La Garde secrète - Choisis parmi l'élite des soldats Parlèms, la garde secrète a pour mission de garder en vie la Lady, ils doivent être prêts à faire l'ultime sacrifice pour leur reine. Connaissant l'identité de leur souveraine, la garde secrète est constamment sous surveillance également, le conseiller n'arrivant pas à faire confiance à des hommes d'armes.


Mode de Vie des Parlèms



- Alimentation - La plupart de leurs repas sont constitués de viandes et de céréales, la plaine est un endroit sec, c'est pourquoi les champs se sont multipliés le long du fleuve Crola.

- Vêtements - La mode est très importante pour les Parlèms, ils aiment se parer de vêtements rouges et jaunes. Nombreux sont ceux à porter de l'or ou des pierres précieuses. À chaque saison la mode peut changer, si en été les coiffures relevées sont privilégiées. En hiver, ils préfèrent adopter un style plus décontracté.

- Rapport à la Vérité - Leur don implique une malédiction. Les Parlèms ayant le contrôle de la Vérité du temps voient leur vie raccourcir à force d'user de magie. Ainsi, ils n'utilisent pas leurs capacités dans la vie quotidienne, d'ailleurs ils préfèrent éviter de s'en servir en présence d'étrangers. Ils gardent leur Vérité secrète pour les membres extérieurs à leur confrérie.

- Religion - Ils sont restés très croyants. Pour eux les dieux ne les ont pas abandonnés, ils continuent de prier la plupart des divinités, car ils en ont peur. Ils savent que le monde ne pourrait continuer de vivre sans eux, ainsi il n'est pas rare de trouver dans la plaine des petits autels en l'honneur des dieux de l'ancien temps et de la nouvelle génération.

- Armée - La lady dispose d'une armée assez restreinte, mais sur-entraînée. Les plus grands soldats sont d'ailleurs affectés à sa protection. Les citoyens de Parlèms ne peuvent être appelés à rejoindre l'armée, à la naissance de la confrérie, il fut décrété que le service militaire serait libre. Ainsi personne n'est obligé à combattre, même en temps de guerre.

- Technologie - Ils n'ont jamais été à l'origine d'inventions, mais ils savent les voler. Les bandits de la plaine ont de tout temps dérober la technologie des autres confréries et depuis peu, ils se sont intéressés à celle des Liares.

- Transport - La calèche est leur moyen de transport favori. Il existe de nombreux modèles allant du simple véhicule en bois où une toile est tendue, en passant par des carrosses remplies de joyaux et d'or. L'os'pale est par ailleurs leur monture favorite.

- Education - Il n'existe aucune école où le bas peuple peut apprendre à maîtriser sa Vérité. Pour accéder à l'éducation chez les Parlèms, il faut être riche pour pouvoir se payer les services d'un précepteur.

- Traditions -  Le mariages arrangés sont monnaies courantes dans la confrérie pour ne pas perdre la fortune de la famille et la faire fructifier. Il existe des soirées pour que des jeunes gens de la même condition puissent se rencontrer. Les parents en sont bien entendus les chaperons et organisateurs.

- Lois - Le dirigeant de la confrérie est le descendant direct d'Arnold Misswan, premier Parlèms. L'identité du Lord ou de la Lady ne peut être dévoilée au peuple et même aux grands de la confrérie.

Le conseiller est le visage de la confrérie, il est sous l'autorité du lord et lui doit loyauté. Il est choisit par le lord.

Le mariage doit être célébré en la présence des familles et de la déesse Denmia. Le mari est le maître de la maison, sa femme obtiendra ce titre lors de son premier accouchement et deviendra l'égal de son époux.

Les femmes ayant enfantée peuvent hériter, mais il leur est impossible de porter les armes.

Les voleurs ont leur main tranchée, les traîtres la langue coupée. Les criminels en tout genre sont envoyés dans des cellules cachées dans les souterrains de la plaine. La peine de mort est pratiquée pour les meurtriers et ceux défiant l'autorité du lord.

- Parité Homme/Femme - Ils voient avant tout en la femme, une mère. Il est assez mal vu chez les Parlèms qu'une jeune femme de 20 ans ne soit toujours pas mariée. Cependant lorsqu'une femme enfante pour la première fois elle est enfin considérée comme une adulte et elle devient une personne respectable qui a gagné le droit de prendre part aux décisions.

Après le passage à l'âge adulte, une femme est traitée de la même manière qu'un homme, elle sera malgré tout vue d'abord comme une mère, c'est pourquoi elle devra être prête à arrêter toutes activités si l'un de ses enfants le réclame et elle doit renoncer à pratiquer un métier dangereux.

- Esclavagisme - Ils maîtrisent une grande majorité du trafic d'esclaves sur Madelle. Dissimulées sous terre, les galeries de la plaine isolée sont remplies de petits marchés d'esclaves. Lorsqu'un esclave est vendu à un Parlèms noble, il est de coutume de lui couper la langue pour qu'il ne puisse jamais trahir son maître. On raconte également que certains revendent à prix d'or des esclaves aux talents rares et exotiques.

- Homosexualité - Ils ont toujours été très libres. Si le mariage n'est pas possible, puisqu'il représente la création d'une famille, il n'est absolument pas mal vue d'aimer toutes les créatures de la déesse Mère. Certains Parlèms s'affichent même volontairement et créent des polémiques parmi les autres confréries.


Relations inter-confréries & inter-peuples des Parlèms



- Anciens - Ils ne s'entendent guère, les Parlèms les considérant comme trop primitifs. Cela n'empêche cependant pas le conseiller de se déplacer au moins une fois par an chez eux afin de rendre hommage à la déesse mère et l'Arbre de vie. S'ils considèrent les Anciens comme inférieurs à eux, ils restent tout de même respectueux envers ceux qui s'occupent de l'autel originel et envers les Gardiens.

- Namès - Etant une confrérie très proche des dieux les Parlèms ne se sont jamais attaqués aux Namès. Au contraire, il n'est pas rare que les confréries envoient mutuellement des représentants lors des grandes cérémonies, mais il ne s'agit là que d'une facette. Ils entretiennent une relation paisible, mais qui est hypocrite.

- Arvèles - Ils sont en compétition, autrefois ils se querellaient sur le champ de bataille, désormais ils se contentent des tournois et jeux organisés à travers Madelle. Les Parlèms considèrent leurs frères et sœurs Arvèles comme des humains incapables du moindre raisonnement. Pour eux il s'agit d'une bande de brutes qui ne connait comme réponse que la violence.  

- Récleyès - Pour la plupart ils sont morts et enterrés, mais avec la vision de l'oracle Edeolyn la donne a changé, le conseiller est au courant de leur retour. Il a l'intention de les anéantir, il ne ressent aucune haine ou aversion pour eux, mais il sait que s'ils parvenaient une seconde fois à Arnlo, la ville ne pourrait pas s'en remettre.

- Liares - Un émissaire parlèms s'est une fois rendu au palais royal, il est revenu défiguré, mais avec une bonne nouvelle. Le roi acceptait le marché du conseiller. Ainsi Parlèms est la première confrérie humaine à avoir eu des relations avec les Liares. Ils restent cependant méfiants et savent que leur alliance est très fragile.

- Héléos - Comme la plupart des Humains, ils ont été curieux lorsque le roi est sorti de l'eau. Ainsi, le lord de l'époque avait tenté d'entretenir des relations avec eux, mais ils n'ont jamais répondu à ces invitations.






Dernière édition par Mère Nature le Ven 2 Sep 2016 - 18:42, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://madelle.1fr1.net
avatar


Divinité

Messages : 3578
Xp's : 2646
DC : Marissa E. Iselk, Auxane Taël et Adélaïde Firloe
Date d'inscription : 15/05/2010
Age : 23

MessageSujet: Re: Les Humains Sam 24 Oct 2015 - 19:58

Description des Récleyès



- Description Physique - La plupart des Récleyès portent un uniforme sombre équipé de brassard, d'une protection avant et arrière ainsi que d'une capuche. Leur uniforme est constamment recouvert d'une fine couche de poussière dont ils n'arrivent pas à se débarrasser. Les Récleyès sont des êtres sombres et cela se lit sur leur visage, la noirceur enveloppe leur âme.

- Espérance de Vie - 40 à 80 ans.

- Dons de Vérité - La Vérité des Récleyés est définie suivant leur ascendance. La Vérité des Armes est d'ascendance Arvèles, la Vérité de l'Espace et la Vérité du Temps sont d'ascendance Parlèms, la Vérité de l'Être est d'ascendance Namès et la La Vérité de la Nature et la Vérité de l'Ombre sont d'ascendance Ancien.

- Eveil de la Vérité - 13 ans.

- Territoire - Les Terres Inexplorées.

Ténébreux



Les Récleyès sont gouvernés par un leader unique qui a tous pouvoirs. Il n'existe aucune règle ou organe pour faire opposition à sa puissance. Le Ténébreux est à la tête de la confrérie grâce à son sang. Le mage noir n'ayant engendré aucune descendance, son meilleur ami, Goldack, fut choisi pour prendre la succession. Puis son fils hérita du poste, tout comme son petit-fils.

Dirigeant l'armée d'une main de fer, le Ténébreux n'a aucun égal dans son territoire. Il lui est possible de tuer, torturer ou exiler ses citoyens sur simple déclaration devant la confrérie à la Tour Sombre. Le Ténébreux est le seul à décider dans sa confrérie, mais la plupart du temps il s'entoure d'un ou deux conseillers pour l'aider à gouverner. Il s'agit d'un titre honorifique qui n'apporte aucune autorité.



Voici la liste des Hauts Dignitaires ;
- Le Ténébreux - Petit-fils du bras droit de l'ancien Ténébreux, l'actuel dirigeant des Récleyés a été élevé depuis son plus jeune âge pour être le leader de la confrérie. Plus sombre encore que le mage noir, il ne désire qu'une chose, devenir le maître absolu de Madelle, il est prêt à asservir tous les peuples qui oseront se rebeller contre lui.

- Le Bras Droit - Richard Lëys Prêt à tout pour son ami, il est en quelque sorte sa bonne conscience. Le bras droit du Ténébreux est un personnage extrêmement respecté à travers les terres inexplorées, certains le considèrent d'ailleurs comme leur véritable chef, mais jamais cela ne pourra arriver, car Richard est bien trop fidèle à son meilleur ami.

- Bras Armé - Possédant un don qui l'a fait souffrir, le Ténébreux s'est vite intéressée à cette jeune femme nommée Tanya. Avec une grande volonté et une détermination sans faille, elle a su prouver sa valeur et le Ténébreux a décidé d'en faire son bras armé. Elle est donc chargée de poursuivre les traîtres et autres missions d'assassinats et de tortures. Elle est comme son ombre.

Mode de Vie des Récleyès



- Alimentation - Elle est majoritairement composée de viandes séchées. Les cultures dans les terres inexplorées sont presque impossibles, il n'existe que quelques champs entre la Tour Sombre et le Lac, mais la plupart du temps, ils ne fournissent pas assez de ressources pour toute la confrérie.

- Vêtements - Ils portent tous à la sortie de l'académie l'uniforme réglementaire. D'un noir sombre, c'est un habit très simple où l'on trouve une unique protection pour la poitrine. Les protections se cumulent au fil des années.

- Rapport à la Vérité - Il la respecte plus que tout au monde, c'est leur identité. Ils l'utilisent sans cesse que ce soit pour des actes de la vie courante ou pour s'exercer. En ce qui concerne les descendants des Parlèms, ils n'ont plus de malédiction rattachée à leurs capacités.

- Religion - Ils ont renié la plupart des dieux, en particulier la Déesse Mère. Toutes les personnes prises à la prier sont tuées sur le champs, car leur mère est devenue la déesse de la Perfidie.

- Armée - Tous citoyens Récleyès fait partie de l'armée du Ténébreux. Ils n'ont pas d'arme de prédilection, car ils préfèrent se battre avec leur Vérité.

- Technologie - Alors que le Ténébreux a réuni plusieurs Alchimistes pour créer une arme de destruction massive, c'est un portail temporal qui a été créé. Avec les Transferica, les Récleyès peuvent sortir de leur terre à tout moment.

- Transport -Les montures et la marche à pied sont leurs moyens de transports privilégiés. Cependant, les animaux présents sur leur territoire sont très agressifs et il n'est pas évident de se trouver une monture.

- Education - Il existe à la Tour Sombre une académie où les jeunes gens âgés de 13 ans, garçon comme fille, doivent obligatoirement se rendre pour 5 ans. L'enseignement est majoritairement composé d'entraînements pour maîtriser la Vérité, ainsi que les techniques de combats. L'académie ne cherche pas à instruire ses élèves. Si l'école est obligatoire, il arrive que des familles importantes obtiennent une dérogation de la part du Ténébreux.

- Traditions - Lors de leur entrée à l'Académie les Récleyès âgés de 13 ans sont obligés de participer à l'initiation. Il s'agit d'une cérémonie permettant de réveiller la Vérité chez les enfants. On y retrouve quelques légères similitudes avec le rituel de la transformation des premiers Récleyès. D'ailleurs certains enfants de trop faible constitution ne supporte pas l'initiation, mais cela reste un cas assez rare.

- Lois - Il est interdit de montrer sa Vérité à des personnes extérieures à la confrérie sous peine de mort.

Il est impossible de quitter la confrérie, toute personne prise à fuir l'autorité du Ténébreux se verra lyncher sur la place publique de la Tour Sombre.

Les enfants âgés de 13 ans sont obligés de rejoindre l'Académie.

Les enfants qui naissent avec une Vérité autre que celle de la confrérie sont offerts à la déesse de la Perfidie et les parents sont tués.

Les crimes ne sont presque pas réprimandés. Les meurtres se règlent en famille, voire sous l'autorité du Ténébreux si la situation l'exige.

- Parité Homme/Femme - Les femmes sont autant respectées que les hommes, peu importe le sexe, un guerrier est un guerrier. Tous reçoivent le même traitement et entrainement sans différence. Certains mâles ont gardé certaines anciennes habitudes de leur ancienne Confrérie, mais la majeure partie accepte cette ignorance complète des sexes.

- Esclavagisme - Toutes personnes ne faisant pas partie de la confrérie est susceptible de devenir un esclave. Cependant, la plupart des intrus sont éliminés, ils ne sont donc pas nombreux en terres inexplorées, mais ils peuvent venir du monde entier. La plupart des esclaves appartiennent à des Récleyès fortunés se trouvant à la Tour Sombre. C'est une pratique que tout le monde accepte, tant qu'elle ne concerne pas les membres de la confrérie. Ainsi, il est possible pour les esclaves de se libérer de leurs chaînes. Ils doivent prêter serment à Sydilia et la laisser métamorphoser leur Vérité.

- Homosexualité - Rien n'a jamais été décidé à ce sujet. Si certains sont très libres et ne cachent pas leur envie, la majorité reste tout de même mal à l'aise. L'exclusion sociale peut parfois être très forte et il est déjà arrivé qu'un Récleyès poignarde l'un de ses frères à cause de cette différence.

Relations inter-confréries & inter-peuples des Récleyès



- Anciens - Ce sont leurs ennemis de toujours, ils leur vouent une haine viscérale. Ils désirent plus que tout au monde anéantir cette confrérie, l'éradiquer, la faire disparaître, comme ils ont cru les avoir rayés du continent.  

- Namès - De par leur proximité avec les dieux, les Récleyès les considèrent comme des êtres faibles, incapables de se défendre seul. Ils n'ont plus aucun respect pour eux et souhaitent les asservir et briser leur foi.

- Arvèles - Ils attendent l'affrontement avec impatience, eux qui se disent meilleurs guerriers de Madelle. Les Récleyès restent tout de même assez respectueux envers cette confrérie qu'il considère la plus proche d'eux idéologiquement parlant.   

- Parlèms - Ils les considèrent comme des gigolos, ils ne les croient pas capables de s'opposer à eux. Il ne s'agit que d'amuseurs pour eux, les Récleyès ne les prennent pas au sérieux et cela pourrait leur causer du tord de sous estimer l'un de leur adversaire, surtout que celui-ci a bien l'intention de prendre sa revanche vis à vis du désastre qu'ils avaient connu lors de l'ancienne guerre.

- Liares - Ils essayent de s'allier à eux, mais pour l'instant il ne savent pas s'ils doivent s'adresser au roi, ou bien à la révolution qui se met doucement en marche dans le pays du feu.

- Héléos - Personne ne le sait, pas même les Héléos, mais depuis l'ancienne guerre, le couple royal est l'allié des Récleyès. Lors de l'attaque d'Arnlo en 1171, ce fut le frère du roi en place à l'époque qui avait accompagné les Récleyès, les aidant à travers les mers et océans.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://madelle.1fr1.net


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Les Humains

Revenir en haut Aller en bas

Les Humains

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Rapport sur les abus de droits humains en 2004-2006
» la Commission Intéraméricaine des Droits Humains (CIDH) va poursuivre la Dominic
» Liste des pouvoirs - humains -
» " Les composantes de la société ne sont pas les êtres humains mais les relations qui existent entre eux " Si vous l'dites...
» Un Dîner aux Chandelles, avec des Humains à Manger [Livre 1 - Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Madelle :: Vos Premiers Pas :: L'histoire de notre monde :: Présentation des peuples-