AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

La Religion

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar


Divinité

Messages : 3578
Xp's : 2646
DC : Marissa E. Iselk, Auxane Taël et Adélaïde Firloe
Date d'inscription : 15/05/2010
Age : 23

MessageSujet: La Religion Lun 30 Avr 2012 - 19:16

La Légende des Dieux


Au commencement, il n'y avait rien, à part un arbre. La beauté de cet être dans un univers rempli de chaos émerveilla une déesse qui décida de répandre sa magie à travers l'Arbre qu'on nomme celui de la Vie. Puis vint un jour où notre très chère Mère voulut avoir ses propres enfants, elle décida alors de créer des êtres capables de raisonner et de faire leurs propres choix.

Elle créa tout d'abord les dieux de l'ancien temps afin de guider ses enfants. Ensuite à partir de l'eau elle fit naître les Héléos, puis elle créa les Liares à partir du feu pour ensuite se servir de la terre pour donner la vie aux Hommes. Cependant ces individus étaient pour la plupart des êtres innocents qui ne connaissaient rien à la vie et qui se complaisaient à vivre simplement.

C'est alors que Mère Nature décida de créer les divinités secondaires afin que ses enfants puissent prendre leur vie en main.

Malheureusement ils se détournèrent rapidement des Dieux, préférant se quereller entre eux. Aujourd'hui la religion est plus une philosophie qu'autre chose. Les madelliens ne croient plus aux dieux que par habitude, pour eux il ne s'agit ni plus ni moins que de simples mythes, des histoires qui permettent de réfléchir sur le monde. Les dieux sont restés trop longtemps sous silence, n'apportant plus leur aide.

Le fait qu'aucun d'entre eux ne soit intervenu durant l'ancienne guerre a fait perdre la foi à beaucoup d'Hommes. C'est ainsi que les gens se sont détournés d'eux, car ils ont besoin de voir des miracles.

Mère Nature - Déesse Mère
Dieux des Temps Anciens
Cioriel - Déesse de la Vie
Uraang - Dieu de la Mort
Séliope - Déesse de la Justice
Eliosa - Déesse des Eaux
Simius - Déesse du Feu et de la Connaissance
Niria - Déesse des Animaux et de la Chasse
Filéole - Déesse des Vents et de l'Avenir
Dieux de la Nouvelle Ère
Worgen - Dieu des Montagnes et de l'Hiver
Denmia - Déesse de la Fertilité et du Printemps
Etalhiel - Déesse de l'Amour et des Arts
Vaog - Dieu de la Forge
Taran - Dieu de la Destruction
Poliote - Dieu de la Médecine et de la Sagesse
Sydilia - Déesse de la Perfidie et de l'Automne


Dernière édition par Mère Nature le Ven 2 Sep 2016 - 23:10, édité 14 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://madelle.1fr1.net
avatar


Divinité

Messages : 3578
Xp's : 2646
DC : Marissa E. Iselk, Auxane Taël et Adélaïde Firloe
Date d'inscription : 15/05/2010
Age : 23

MessageSujet: Re: La Religion Lun 30 Avr 2012 - 19:16

Mère Nature

Déesse Originelle, Mère des Dieux des Temps Anciens, des Héléos, Liares et Humains




Avant le commencement, lorsque Madelle n'était rien, que la Déesse Mère n'était pas encore arrivée, seul un arbre vivait dans ce monde. C'est cet arbre qui donna envie à la déesse de rester sur cette terre. Il était si rayonnant, alors que les ténèbres l'entouraient. On aurait dit qu'il y était insensible, que cela lui donnait la force d'être si éclatant.

C'est ainsi que Mère Nature répandit la magie de l'Arbre à travers le monde. Des forêts fleurirent, des ruisseaux se formèrent, devenant des mers aux vagues dévastatrices. Des déserts sortirent de terre et brûlèrent tout sur leur passage, créant les montagnes et volcans. Madelle était en train de naître.

Au bout de quelques millénaires la déesse prit la décision de déposer ses propres créations dans ce monde. Elle se servit pour cela de la Vérité de l'Arbre. À partir de lui, et des éléments, elle créa des êtres capables d'aimer et de faire leurs propres choix.

Elle décida de leur offrir le monde qu'elle avait créé. Ne voulant pas influencer leur destin, elle décida de ne jamais se dévoiler à eux. Cependant elle ne put se résoudre à les laisser seul. Elle créa donc les dieux et déesses pour les guider. Impartiale, elle ne prit jamais part aux conflits, se contentant de pleurer ses enfants perdus.

CARACTÈRE
Indescriptible - Neutre - Patiente - Résistante - Fragile - Persévérante - Discrète - Généreuse - Jalouse - Apaisante.

LIEU DE CULTE
Un seul autel existe dans tout Madelle : il se trouve en plein cœur de la forêt des Mirlis, tout près de l'Arbre de Vie. Les légendes racontent qu'il s'agirait du seul lieu où Mère Nature pourrait apparaître aux yeux des hommes. C'est un endroit sacré où seuls les prêtres peuvent entrer.

FIDÈLES
Tous les Madelliens la vénèrent, à l'exception des Récleyés qui l'ont renié.

SIGNES ET APPARITION
La légende la décrit comme une entité spirituelle présente dans la nature et en chacun de nous. Les mortels l'ont toujours représenté comme une femme, mais aucun d'eux n'a jamais pu la contempler de ses propres yeux. Pourtant elle observe les hommes à travers les yeux des Kog'karth et de l'Ethren Itaka lui est très fidèle, il sera prêt à tout pour elle.

FÊTES EN SON HONNEUR
Il n'existe pas réellement de fête en l'honneur de la déesse Mère. Tous les madelliens prient pour la déesse lorsqu'ils se sentent perdus ou cherchent une réponse sur leur existence. Elle est dans le cœur de tous, vit à travers eux et n'a nullement besoin de recevoir de présents ou d'éloges pour flatter son ego. Seuls les Récleyès organisent un funeste festin en l'honneur de la déesse, ils se soûlent en tuant des personnes égarées sur leurs terres.


Dernière édition par Mère Nature le Ven 2 Sep 2016 - 23:06, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://madelle.1fr1.net
avatar


Divinité

Messages : 3578
Xp's : 2646
DC : Marissa E. Iselk, Auxane Taël et Adélaïde Firloe
Date d'inscription : 15/05/2010
Age : 23

MessageSujet: Re: La Religion Mer 7 Mai 2014 - 19:46

Cioriel

Déesse de la Vie, de l’Été et du Soleil, Gardienne du Jour




Première déesse créée par Mère Nature, c'est elle qui insuffla la vie aux premiers représentants des différents peuples qui se trouvent sur Madelle. Gardienne du jour, elle s'élance chaque matin sur un char tiré par Ragyu, amenant le soleil avec elle.

C'est une déesse très appréciée parmi les madelliens et également auprès des autres Dieux. Suivant Mère Nature comme son ombre, elle s'est appliqué à suivre son exemple en n'interférant sous aucun prétexte avec les mortels. Il lui est cependant déjà arrivé de prêter main forte aux autres dieux.

Elle est l'incarnation même de la vie, la légende nous dit que la source de jouvence du Dieu Uraang serait les larmes qu'elle a déversé lorsque celui-ci lui a lui a pris sa dignité en s'accouplant avec elle. Cioriel déversa toute l'innocence de sa jeunesse dans ces gouttelettes salines.

Si aujourd'hui, elle apparaît toujours sous les traits d'une jeune fillette, la déesse n'a plus l'âme d'une enfant. Cet épisode noir ne l'a ne rendit cependant pas sombre, au contraire, il lui donna le courage de rayonner encore plus fort.

CARACTÈRE
Bienveillante, Douce, Chaleureuse, Courageuse, Capricieuse, Rancunière, Sensible, Reconnaissante, Naturelle.

LIEU DE CULTE
C'est le plus grand des autels du Panthéon des Rosa, on trouve également énormément d'autels en son honneur dans tout Madelle, le plus beau étant celui de Terna ; Il s'agit d'un immense jardin avec un petit autel en son centre.

FIDÈLES
Tous les Madelliens la vénèrent, à l'exception des Récleyès.

SIGNES ET APPARITIONS
Elle peut prendre la forme d'un papillon ou encore apparaître sous les traits d'une petite fille d'environ 10 ans. Il lui est également arrivé de se métamorphoser en Héléo ou Liare, elle n'est pas limitée à l'apparence des Humains.

Lorsqu'elle prend une forme mortelle, la nature autour d'elle rayonne et une légère brise chaude vient vous envelopper. Il lui arrive également de faire appel à Ragyu, un dragon en qui elle a entièrement confiance.

FÊTES EN SON HONNEUR
Lors de la nouvelle année, les madelliens prient la déesse pour le cadeau de la vie qu'elle leur a fait et qu'elle continue de leur offrir chaque année. Les capitales se remplissent alors d'alcool et de rites religieux.

L'un d'eux consiste à la parade des jeunes vierges au service de la déesse qui expulse leur souffle chaud sur le front de ceux qu'elles croisent pour leur assurée une bonne année.

Puis quand vient l'été, le 1er Ciorel, une somptueuse fête est organisée en général en territoire neutre où les humains ont pour coutume de se rassembler. Des jeux, des chants, de l'alcool, des sacrifices et prières sont alors organisés en l'honneur de la déesse.


Dernière édition par Mère Nature le Ven 2 Sep 2016 - 23:07, édité 14 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://madelle.1fr1.net
avatar


Divinité

Messages : 3578
Xp's : 2646
DC : Marissa E. Iselk, Auxane Taël et Adélaïde Firloe
Date d'inscription : 15/05/2010
Age : 23

MessageSujet: Re: La Religion Mer 7 Mai 2014 - 19:47

Uraang

Dieu de la Mort et de la Fatalité, Passeur des enfers, Geôlier des morts,
Porteur de jouvence.




Second enfant de Mère Nature, il est celui qui apporte la mort. Uraang possède un livre où la mort de chaque individu est décrite avec précision. Lorsqu'il indique que c'est votre heure, le dieu vient à vous et il vous amène aux enfers, à la rencontre de Séliope pour votre jugement.

La légende nous dit cependant qu'il lui arriverait parfois d'être clément en accordant des années en plus à certaines personnes. C'est pourquoi on le représente parfois avec une coupelle contenant de l'eau-de-vie. Vivre plus longtemps à toutefois un prix, si vous acceptez de signer un pacte avec Uraang, votre âme lui appartiendra et il vous emmènera directement aux enfers lorsque le jour fatidique arrivera.

CARACTÈRE
Froid, Arrogant, Insolant, Réfléchi, Ironique, Jaloux, Méthodique, Patient, Solitaire.

LIEU DE CULTE
C'est le deuxième plus gros autel du Panthéon, on en trouve également aux abords des cimetières. Les Récleyès ont également construit un immense autel sous la Tour Sombre.

FIDÈLES
Tous en ont peur, c'est pourquoi tous les madelliens prient pour lui.

SIGNES ET APPARITIONS
Le Cuervo Howler, une ombre sous une capuche noire ou encore un vagabond aux cheveux d'argent et aux yeux jaunes. Si la mort vient à vous demander le gîte, ne lui refusait pas ! Mais prenez garde à ne jamais la regarder dans les yeux, où elle vous emmènera avec elle.

FÊTES EN SON HONNEUR
En tant que dieu de la mort, les enterrements ont lieu sous sa bénédiction. Il est de coutume d'envelopper le mort dans un linceul qui se couvre pas la tête, afin de pouvoir garder les yeux du défunt ouverts pour qu'il puisse voir Uraang l'emmener.

Les Récleyès honorent également le dieu à chaque fois qu'ils se préparent pour un duel ou pour la guerre. Souhaitant ainsi s'attirer ses grâces pour pouvoir tuer le plus d'ennemis possible.

Enfin à Déoli, lors de la venue de l'automne, le premier laosa du mois d'Asmobor, les prêtres du temple des Rosa commémorent le dieu lors d'une parade avec la statue du dieu. Les citoyens doivent alors se retourner sur son passage pour ne pas croiser son regard et lancer en arrière leurs offrandes.


Dernière édition par Mère Nature le Ven 2 Sep 2016 - 23:10, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://madelle.1fr1.net
avatar


Divinité

Messages : 3578
Xp's : 2646
DC : Marissa E. Iselk, Auxane Taël et Adélaïde Firloe
Date d'inscription : 15/05/2010
Age : 23

MessageSujet: Re: La Religion Jeu 19 Juin 2014 - 11:35

Séliope

Déesse de la Justice et des Aveugles, Détentrice de l’Épée de Vérité,
Gardienne des portes du Maldelly




Contrairement aux autres dieux de l'ancien temps, Séliope n'est pas une enfant de la Déesse Mère, elle est le fruit de Cioriel et Urrang. De leur union est née cette déesse qui a pour rôle de faire régner la Justice dans le cœur des hommes. La légende raconte que Mère Nature ne lui aurait pas permis d'avoir la chance de pouvoir voir le monde avec ses yeux. Ainsi ne sachant jamais qui s'adresse à elle, elle ne pourrait jamais faire de favoritisme pour une confrérie ou un peuple, ne pouvant s'appuyer que sur les plaidoiries des deux camps.

Ainsi en tant que déesse de la Justice, c'est à elle que la déesse Mère confia la tache de juger les êtres mortels lorsqu'ils rendent leur dernier souffle. Si leur vie n'était dédiée qu'à la mort, la destruction, le mensonge, l'envie, la perfidie, Séliope doit confier leur âme à Uraang. En revanche, si le mortel avait passé sa vie en pensant aux autres, en étant respectueux des dieux, la déesse pourra lui ouvrir les portes du Maldelly pour qu'ils puissent retourner sur Madelle dans une nouvelle réincarnation.

CARACTÈRE
Impartiale, Distante, Sang froid, Sévère, Compréhensive, Honnête, Prudente, Réfléchie, Calme.

LIEU DE CULTE
Un autel consacré à Séliope se trouve au Panthéon des Rosa, mais il existe énormément de petits autels consacrés à la déesse. Comme par exemple au Conseil des Anciens ou dans la demeure du Général des Arvèles.

FIDÈLES
Les Arvèles, mais plus particulièrement les Anciens lui vouent un culte très important. Les Héléos également lors de leurs procès.

SIGNES ET APPARITIONS
La colombe et l'os'pale sont ses formes animales. Elle peut aussi prendre forme humaine, liare ou héléo, cependant, même en temps que mortelle, la déesse reste aveugle. C'est pourquoi elle continue de porter un bandeau blanc devant ses yeux.

FÊTES EN SON HONNEUR
Les procès se passent sous la surveillance de la déesse, ainsi des duels à mort peuvent être demandés par les parties en conflit pour être jugées par la déesse. Le coupable est alors enroulé dans un linceul blanc et jeté dans la fosse commune, perdant son droit à une sépulture décente.

Après les procès de grands festins sont organisés, près de la moitié des victuailles sont offert en offrande à la déesse. Il arrive que le coupable soit déposé également au pied de l'autel de la déesse le temps des festivités. Aucun mortel, si ce n'est les prêtres de la déesse, ne peuvent toucher le coupable.

Il n'existe pas de fête à proprement parlé de la déesse, car il serait irrespectueux de s'attirer ses faveurs pour une autre raison que la justice.


Dernière édition par Mère Nature le Ven 4 Juil 2014 - 13:38, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://madelle.1fr1.net
avatar


Divinité

Messages : 3578
Xp's : 2646
DC : Marissa E. Iselk, Auxane Taël et Adélaïde Firloe
Date d'inscription : 15/05/2010
Age : 23

MessageSujet: Re: La Religion Jeu 19 Juin 2014 - 12:02

Eliosa

Déesse des Eaux, des Lacs, Rivières, Fleuves et Mers,
Mère des Héléos et des Monstres Marins




Les eaux sont sous son contrôle, le monde aquatique dépend de ses sautes d'humeur, et il faut dire que la belle est très lunatique. Contrairement à ses frères et sœurs, Mère Nature lui a donné les traits des Héléos pour que ces derniers puissent se reconnaître en eux. C'est une déesse plutôt discrète, mais qui est crainte par le peuple de l'eau, car en plus de contrôler les océans, elle est à l'origine des monstres marins qui les peuplent.

Ils naquirent de son union avec un Héléo. Tombée amoureuse d'un mortel, elle lui offra alors les deux oeufs qui devinrent peu de temps après de redoutables monstres que son amant put contrôler et c'est ainsi que la monarchie s'installa dans le royaume. Les Héléos commencèrent à dompter les monstres marins et également le royaume des océans.

Involontairement, la déesse rendit les Héléos bien plus puissants qu'ils ne l'avaient jamais été. Ce fut là son premier cadeau empoisonné à leur égard, car même si la déesse considère le peuple de l'eau comme ses enfants, elle éprouve également une certaine rancune envers eux depuis qu'ils ont décidé de détruire ses monstres marins.

Depuis, la déesse leur a quelque peu tourné le dos, elle ne comprend pas pourquoi ils avaient besoin de les anéantir. Pleurant sa perte, elle a alors pris la décision de ne plus intervenir auprès d'eux. Désormais, ils devront avancer sans elle, cependant, elle ne peut s'empêcher de les observer pour s'assurer qu'ils ne courent pas à leur perte.

CARACTÈRE
Lunatique, Colérique, Égoïste, Impulsive, Protectrice, Cruelle, Conservatrice, Rancunière, Fière.

LIEU DE CULTE
Cette déesse a un petit autel au Panthéon. Le plus grand et majestueux se trouvant à Helpo pour ceux vivant sur la Terre, et à Hélia pour les Héléos.

FIDÈLES
Les habitants de Helpo, du Port de Thalis ainsi que les Héléos sont les plus grands serviteurs de cette déesse.

SIGNES ET APPARITIONS
Autrefois, les monstres marins étaient les dignes représentants de la déesse, mais depuis leur destruction, il ne reste que la colère des tempêtes maritimes comme souvenir de la déesse. Il est très rare qu'Eliosa ait pris une forme mortelle et il est hors de question pour elle d'apparaître sous les traits d'une Humaine.

FÊTES EN SON HONNEUR
Pour fêter la déesse de l'eau, chaque année le jour le plus court, les héléos les plus jeunes font un exode massif vers les rivages. Suivis peu après par leurs ainés qu'ils attendent patiemment. Là les plus jeunes récupèrent de l'eau de mer et la font couler sur le visage de leurs ainés en les remerciant pour l'année passée et en priant l'eau qui coule et la déesse qu'elle représente de veiller sur leurs parents.

Les heleos sans famille sont bien entendus exclus de cette fête, puisqu'ils n'ont pas de descendants pour les bénir.
La cérémonie apprend en partie aux enfants à respecter les flots : le voyage est souvent long, surtout si la mer est agitée et les ainés suite à ce petit rituel leur font visiter les alentours en leur offrant leur point de vue sur telle ou telle merveille qu'ils croisent dans l'eau. On évoque l'histoire des monstres marins et à la tombée de la nuit, les enfants dessinent avec des coquillages ces créatures d'autrefois sur le sable sous l'eau pour faire pardonner les erreurs de leurs ancêtres.

Il est fréquent que les jeunes adultes jugés peu sages par leurs parents soient invités suite à cette journée à entreprendre un long périple de plusieurs journées avant de rentrer chez eux. Accompagnés par l'un de leurs parents ou plusieurs, l'enfant est mené sur les lieux les plus connus par leur peuple : au bord de l'abysse, au milieu d'un cimetière de bateaux, etc. On régale alors le jeune homme ou la jeune fille de davantage d'histoires et d'Histoire en mettant l'accent sur la sagesse et la cruauté de leur déesse avant de le laisser retourner à ses activités.



Dernière édition par Mère Nature le Ven 1 Avr 2016 - 21:45, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://madelle.1fr1.net
avatar


Divinité

Messages : 3578
Xp's : 2646
DC : Marissa E. Iselk, Auxane Taël et Adélaïde Firloe
Date d'inscription : 15/05/2010
Age : 23

MessageSujet: Re: La Religion Ven 20 Juin 2014 - 22:22

Simius

Déesse du Feu et de la Connaissance, Mère des Liares




En plus d'apporter le feu aux madelliens, Simius avait pour rôle de leur apporter la connaissance. Les légendes racontent que pendant le sommeil des premiers liares, elle venait à eux la nuit pour leur murmurer les secrets de la vie. Bienveillante envers ce peuple qu'elle considère comme le sien, elle ne leur a pas tourné le dos lorsque le roi tyran s'installa au pouvoir contrairement à Mère Nature.

Simius fut subjuguée par ce liare à l'ambition démesurée qui ne désirait que la puissance et la grandeur de son peuple. Cependant lorsque la déesse dévoila des secrets interdits aux alchimistes du roi, elle se rendit compte de sa folie. Elle venait de donner la possibilité à l'un des peuples d'être le seul représentant des enfants de la déesse mère dans tout le monde. La déesse ne fut exilée pour son erreur, mais il lui est désormais interdit de s'adresser aux liares.

Ce serait pour cela que le peuple de feu aurait perdu tout leur savoir.

CARACTÈRE
Enflammée, Séductrice, Ingénieuse, Discrète, Forte, Autoritaire, Manipulatrice, Hautaine, Persévérante.

LIEU DE CULTE
Un autel se trouve au Panthéon des Rosa, mais le plus beau d'entre eux se trouve à Orlack dans le pays du feu.

FIDÈLES
Les Liares sont ses plus fidèles serviteurs, même si les Anciens et alchimistes la vénèrent énormément.

SIGNES ET APPARITIONS
La déesse du feu se manifeste sous la forme d'une liare à la peau d'encre, possédant une longue queue fourchue et une paire d'ailes de feu. Lorsque les volcans se réveillent ou que les lacs explosent, les habitants du royaume du feu assimilent ces phénomènes à la colère de Simius.

FÊTES EN SON HONNEUR
Le procédé de la poudre à canon est secret et surtout très solennelle. Les Liares l'ont toujours pratiqué en faisant appel à la déesse. Ils sacrifient d'ailleurs près d'un tiers de leur fabrication s'ils ne sont pas avares en offrande à la déesse. Certains se servent de cette poudre pour rendre honneur en envoyant des feux d'artifices alors que d'autres répandent la poudre offerte dans une rivière de feu qui se met alors à exploser dans tous les sens.


Dernière édition par Mère Nature le Dim 4 Jan 2015 - 12:13, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://madelle.1fr1.net
avatar


Divinité

Messages : 3578
Xp's : 2646
DC : Marissa E. Iselk, Auxane Taël et Adélaïde Firloe
Date d'inscription : 15/05/2010
Age : 23

MessageSujet: Re: La Religion Ven 20 Juin 2014 - 22:34

Niria

Déesse de la Chasse et des Animaux




Protectrice des animaux, c'est une déesse très fière qui apprécie peu la présence des madelliens dans son domaine. De plus étant à la fois proie et prédatrice, elle a une nature très changeante, pouvant être un jour bienveillante envers vous, et un autre jour très sauvage. C'est une des déesses les plus dures à apprivoiser, de plus elle aurait laissé aux madelliens son arc magique dans la forêt des Mirlis, mais seuls les chasseurs pourraient le dompter, à la condition que la déesse l'en trouve digne, dans le cas contraire, il reste un vulgaire arc sans pouvoir.

CARACTÈRE
Bienveillante, Lunatique, Sauvage, Honnête, Agressive, Méfiante, Solitaire, Courageuse, Fidèle.

LIEU DE CULTE
Non loin de l'Arbre de Vie, dans la forêt des Mirlis, se trouve un petit autel en l'honneur de la déesse. Il s'agit de la seule divinité des temps anciens qui n'a pas sa place au Panthéon.

FIDÈLES
Les chasseurs et Gardiens.

SIGNES ET APPARITIONS
Niria est souvent représentée avec un aigle, signe de bienveillance, d'honnêteté et courage, signes qu'on lui attribue souvent. Elle possède également un symbole en forme de chêne, qu'on va utiliser pour célébrer la plupart des cultes en son honneur. Il est très rare qu'elle prenne une forme humaine, héléo ou liare, elle préfère rester à distance dans le monde de la faune.

FÊTES EN SON HONNEUR
Chaque fois qu'un chasseur de valeurs tue une proie, il remercie l'animal pour sa vie et demande pardon à la déesse pour lui avoir volé un enfant. Niria est une déesse délaissée par les mortels qui ont tendance à l'oublier. Il est désormais très rare que les gens prennent le temps de demander pardon à la déesse lorsque leur repas est agrémenté de viande.

Il ne reste que les Gardiens pour célébrer la déesse, chaque semestre ils se réunissent pour essayer de découvrir une nouvelle espèce. Durant une semaine, ils s'immergent dans la nature pour vivre avec les animaux et remercient chaque instant la déesse pour ses créatures. En retour, ils espèrent tomber sur un animal qui n'a jamais été observé. Ils peuvent s'enfoncer très profond dans la nature sauvage de l'homme pour trouver ce qu'ils cherchent.


Dernière édition par Mère Nature le Dim 4 Jan 2015 - 12:19, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://madelle.1fr1.net
avatar


Divinité

Messages : 3578
Xp's : 2646
DC : Marissa E. Iselk, Auxane Taël et Adélaïde Firloe
Date d'inscription : 15/05/2010
Age : 23

MessageSujet: Re: La Religion Ven 20 Juin 2014 - 22:51

Filéole

Déesse de l'Avenir et des Vents, Gardienne des Temps




Filéole est une déesse crainte et respectée par tous les madelliens, on la décrit comme une personne calculatrice et mesquine qui s'amuse à révéler aux madelliens un avenir qui ne leur est pas dû grâce à ses yeux vides qui lui permettent de connaître le futur de n'importe quel être mortel. C'est d'ailleurs elle qui déposa la prophétie que Zaraze trouva non loin de l'autel de Mère Nature, car il s'agit de la seule déesse, hormis la Mère, à connaître l'identité de l'élu prédestiné à rallier les Humains en un seul et grand royaume.

La déesse n'a jamais eu de réel contact avec les humains, cependant, il y a 15 ans de cela, elle déposa au pied de son autel un nourrisson qui aujourd'hui est devenue son réceptacle pour avertir les humains du danger imminent qui les guette. Si la légende n'est pas encore écrit à ce sujet, le peuple commence à chuchoter. Selon eux l'enfant ne serait autre que l'enfant de Filéole, ce qui expliquerait ce lien si particulier. Edeolyn Talgard, jeune demoiselle aux mains des Parlèms, est pourtant tout ce qu'il y a de plus humain.

CARACTÈRE
Mesquine, Calculatrice, Captivante, Influente, Joueuse, Secrète, Sournoise, Excessive, Indiscrète.

LIEU DE CULTE
Comme toute divinité de l'ancien temps un autel lui est consacré au panthéon des Rosa, mais vous pourrez en trouver un peu partout à Madelle.

FIDÈLES
Tous la prient pour savoir quel avenir les attend et la plupart des dragonniers implorent souvent sa miséricorde leur de leur vol.

SIGNES ET APPARITIONS
 On dit que Filéole prend l'apparence d'un aigle blanc pour survoler Madelle et surveiller ses habitants. Il est rare qu'elle pose ses pieds sur le sol : si elle prend l'apparence d'un madellien, c'est en habitant l'esprit d'un Oracle qui lui sert alors d'intermédiaire.
FÊTES EN SON HONNEUR
Durant l'été alors que les vents sont souvent lourds et peu subtils, surtout chez les anciens, les enfants sont incités à construire des cerfs-volants représentant leurs espoirs et à tenter de les faire voler. On invite les plus fervents adeptes de la déesse du vent à les bénir avant de tenter de les faire voler pour attirer l'attention de la déité.
C'est l'occasion de grands rassemblements et depuis bien des années de concours entre adultes.

Dans toutes les capitales, les chefs des lieux achètent pour l'occasion des dizaines d'oiseaux qu'ils libèrent tous le même jour. Durant six jours - trois avant la libération et trois après -, les danseurs envahissent les cités et tentent d'imiter la grâce de l’alizée ou de la tornade. Les voleurs ne sont pas de reste à ces festivités et la garde qu'elle soit Arvèles ou non a bien du mal à récupérer tous les biens volés... Même si ils en retrouvent souvent une partie sur l'autel de la déité le plus proche.

La queue chez l'Oracle à cette période de l'année est énormément longue. De faux voyants font leur apparition ici et là.


Dernière édition par Mère Nature le Ven 1 Avr 2016 - 21:46, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://madelle.1fr1.net
avatar


Divinité

Messages : 3578
Xp's : 2646
DC : Marissa E. Iselk, Auxane Taël et Adélaïde Firloe
Date d'inscription : 15/05/2010
Age : 23

MessageSujet: Re: La Religion Sam 21 Juin 2014 - 20:56

Wergon

Dieu des Montagnes et de l'Hiver




Wergon est né lorsque les mortels commencé à s'installer dans les montagnes. Du temps des liares, il resta un dieu mineur que tous ignorés de peur de voir l'hiver arrivé, seul les habitants du mont Torgern acceptèrent ce dieu. Lorsque les humains arrivèrent en ce moment et que les Arvèles s'établirent dans la chaîne de montagnes, tout changea, le dieu fut rempli d'une nouvelle énergie et il est désormais un dieu reconnu.

Clément envers les mortels, le dieu amène avec lui l'hiver, conformément aux règles établies par la déesse Mère, il pourra sortir de sa montagne deux mois par année. Pouvant alors se rendre où bon lui semblera sur le continent. Cependant, lorsque son temps s'achève, il doit retourner dans ses montagnes et il ne peut en sortir avant l'année prochaine.

CARACTÈRE
Froid, Protecteur, Résistant, Rigoureux, Droit, Borné, Prudent, Indépendant, Obstiné.

LIEU DE CULTE
Il existe un autel modeste dans les Montagnes de Saphir et par delà la frontière, dans le pays du feu, il existe un autel magnifique sculpté dans le Mont Torgern.

FIDÈLES
Lorsque l'hiver arrive les madelliens prient pour que le dieu soit clément envers eux.

SIGNES ET APPARITIONS
Il se matérialise sous la forme d'un homme ou d'un liare aux cheveux et à la barbe blanche. Sur son passage le vent se fait plus mordant et la neige commence à tomber du ciel. Il lui arrive également de prendre la forme d'un Borreg.

FÊTES EN SON HONNEUR
Au début du mois de Virgonès, les gens allument une bougie qu'il dépose à leur fenêtre pour éloigner le froid de l'hiver. Certains accompagnent leur présent d'offrandes.

la fin de l'hiver - Pour rappeler la déesse du printemps, dans les anciens temps est née une étrange coutume. L'on tente alors d'aider le dieu de l'hiver à s'endormir. C'est durant la nuit, quand le dit dieu n’y voit pas davantage que les hommes que se déroulent les festivités. Des bardes armés de flûtes et de mandolines déambulent dans les rues pour distraire le dieu et le fatiguer, mais également appeler Denmia pour qu'elle veille sur lui.

Sur les grandes places les gens dansent et chantent. Leur but est de fouler la neige jusqu'à ce qu'elle fonde si il y en a. Sinon, avant la naissance de l'aube, sont jetés par quelques hommes des sceaux d'eau froide sur le sol, sonnant la fin de la nuit.

Les festivités durent de trois jours à dix jours selon les régions. Depuis maintenant bien longtemps, elles ont cependant perdu leur caractère sacré. Dans certaines régions, un homme et une femme sont vêtus des couleurs de l'hiver et tournent autour des danseurs durant toutes les festivités avant d'être chassés, le dernier soir, jusqu'aux portes de la ville, par une personne vêtue d'or et toute une bande de gens vêtue de vert et de couleurs fraîches.


Dernière édition par Mère Nature le Ven 1 Avr 2016 - 21:59, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://madelle.1fr1.net


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: La Religion

Revenir en haut Aller en bas

La Religion

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» 03. "Losing my religion" # Ash
» Religion dans le SDA
» La religion / les divinités dans la Légende.
» Religion
» ❧ LA RELIGION EN ANGLETERRE.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Madelle :: Vos Premiers Pas :: L'histoire de notre monde :: Présentation du monde-