AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Représailles familiales (privé: Caleth)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar


Assassin

Messages : 76
Xp's : 96
Date d'inscription : 02/06/2015
Age : 24

Feuille de personnage
Vie:
40/100  (40/100)
Prestige :
1/9  (1/9)
Disponibilité Rp: Envie de Rp !
MessageSujet: Re: Représailles familiales (privé: Caleth) Ven 12 Juin 2015 - 18:40

«  Cela fait un peu plus d'un mois.  »

Les dates concordaient avec les infos de l'assassin. Toutefois, qu'un tanflamm suive une personne aussi jeune ... et humaine qui plus est, reste une première pour Amrat. Il aurait bien posé d'autres questions mais cela aurait braqué le garçon. Les habitants en ville, auront surement de nouvelles choses à lui apprendre. L'enfant semblait l'observer. Soit il s'inquiétait de ses blessures, soit il gardait un œil sur lui.

«  Au fait je m'appelle Agaée. Et toi ?  »

La question surpris Amrat. Il est vrai qu'avec toute cette agitation, aucun des deux ne s'était présenté. Évidemment, hors de question pour le recleyes de révéler sa véritable identité.

"Je m’appelle Tarma, je suis chargé de transmettre des colis à des personnes précises."

Après tout, ce n'était pas totalement un mensonge. L'objet des colis s’appelait la mort, son histoire n'est donc pas totalement fausse. De plus, ce métier de facteur-mercenaire lui évitait de paraitre suspicieux lorsqu'il récoltait des informations sur sa cible. Certaines personnes, pensant rendre service, lui avaient même donné des informations complètes sur la cible avec ce mensonges. La bonté est un sentiment qu'Amrat apprécie tout particulièrement chez les autre.

Les portes de la ville n'étaient plus qu'à quelques mètres. Le soleil avait déjà bien entamé sa descente. Le recleyes ne pouvait donc pas commencer ses recherches aujourd'hui. Ses côtes lui rappelèrent qu'il avait le temps de toute façon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Exilé

Messages : 337
Xp's : 542
Date d'inscription : 11/04/2015
Age : 23
Localisation : Helpo (présent)
Présentation : Caleth, ou les cornes brisées
Carnet : Mes aventures

Feuille de personnage
Vie:
140/140  (140/140)
Prestige :
2/9  (2/9)
Disponibilité Rp: Occupée
MessageSujet: Re: Représailles familiales (privé: Caleth) Ven 12 Juin 2015 - 22:57


représailles familiales

15 de Malièr 1248 - avec Amrat Saralonde

C'était relativement intriguant que l'homme ne lui pose pas de question sur son Tanflamm. Pas que Caleth était prise d'une soudaine envie d'un parler mais qu'il trouvait cela louche en fait. Les Tanflamm appartenaient très rarement à des humains, même en ne prenant pas en compte son âge il était très peu probable d'en croiser un autre appartenant à un humain à Helpo. Lorsqu'il lui demandait son prénom il déclara s'appeler Tarma… chargé de remettre un colis ?

«  Oh, c'est pour cela que tu recherches un liare dans une ville d'humains ?  »

Il ne pensait qu'il n'y avait pas vraiment de problème à poser cette question, en effet c'était de la simple curiosité, une question que pourrait poser un enfant, même si on ne ressentait pas d'impression enfantine de Caleth, qui pourrait croire qu'il était un guerrier liare banni de 27 sous cette apparence d'humain de 13 ans ? Personne.

«  Je ne sais pas si je dois m'étonner ou non de n'avoir aucune question sur mon Tanflamm. Tu es familier de ces créatures ?  »

Bien évidemment, dans les rues, il arrivait qu'on le regarde un peu de travers, ce petit garçon, et sa question en toute innocence visait à lui faire abandonner un possible doute sur sa condition car il savait que l'on pouvait aisément travailler le mensonge, avec ça, il serait en paix, au moins un peu. Ils arrivaient au final à l'intérieur de la ville, Caleth tapota légèrement sur sa jambe et le Tanflamm se rapprochait de lui.

«  L'auberge se situe un peu plus à l'est, suis-moi.  »







« La force naît par violence et meurt par liberté. »

en mode blasé comme on dit..:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ismadd.forumactif.com/
avatar


Assassin

Messages : 76
Xp's : 96
Date d'inscription : 02/06/2015
Age : 24

Feuille de personnage
Vie:
40/100  (40/100)
Prestige :
1/9  (1/9)
Disponibilité Rp: Envie de Rp !
MessageSujet: Re: Représailles familiales (privé: Caleth) Sam 13 Juin 2015 - 20:50

«  Oh, c'est pour cela que tu recherches un liare dans une ville d'humains ?  »

Amrat acquiesça d'un signe de tête, moins il en disait mieux c'était. Ce gamin avait des réactions d'enfants, mais son visage et ses expressions faciales ne suivaient pas. On avait l'impression de parler à un adulte dans un corps d'enfant. Une potion de métamorphose ? Non, les effets auraient surement pris fin depuis un moment. Le recleyes tirerai ça au clair en ville.

«  Je ne sais pas si je dois m'étonner ou non de n'avoir aucune question sur mon Tanflamm. Tu es familier de ces créatures ?  »

La question surpris Amrat. C'est bien la première fois qu'on se plaint qu'il ne pose pas assez de questions. Le garçon devait savoir où trouvé le liare et récupérait des informations pour juger les intentions de l'assassin.

"Plus ou moins", répondit simplement le recleyes.

Le gamin était donc à surveiller. L'attaquer serais impossible, l'état de santé et le tanflamm avait considérablement réduit ses chances de victoire.

« L'auberge se situe un peu plus à l'est, suis-moi. »

Amrat suivit silencieusement l'enfant sans le lâcher des yeux. La ville était assez peuplé, un bon point pour lui. Chercher des renseignements n'en saura que plus simple. Ils arrivèrent enfin à l'auberge. L'assassin remercia son guide et entra. L'établissement était correct. L'odeur de nourriture attisa son appétit, il se dirigea vers le comptoir et commanda un repas et une chambre. Sa journée l'ayant fatiguée, il ne fit pas de vieux os et se coucha tôt.

Le recleyes se leva au petit matin. Parcourant rapidement la ville, il trouva quelques boutiques et tavernes intéressantes. Il ne s'y attarda pas, préférant revenir lorsqu'il y aurait plus de monde. Il se redirigea vers l'auberge pour y prendre un petit-déjeuner et fut surpris de croiser le jeune Agaée dans la grande salle en y arrivant. Ce n'était pas dans ses habitudes, mais il s'approcha du garçon pour le saluer:

"Comment vas-tu? Je ne savais pas que tu travaillais ici."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Exilé

Messages : 337
Xp's : 542
Date d'inscription : 11/04/2015
Age : 23
Localisation : Helpo (présent)
Présentation : Caleth, ou les cornes brisées
Carnet : Mes aventures

Feuille de personnage
Vie:
140/140  (140/140)
Prestige :
2/9  (2/9)
Disponibilité Rp: Occupée
MessageSujet: Re: Représailles familiales (privé: Caleth) Dim 14 Juin 2015 - 10:48


représailles familiales  

15 de Malièr 1248 - avec Amrat Saralonde

Caleth avait peut-être fait une bourde avec sa question, mais bon dans le pire des cas il douterait sur lui et non sur les deux propriétaires des lieux de l'auberge ou il l'emmenait. Plus ou moins, réponse étrange mais qui ne disait rien vraiment, du coup ça ne l'arrangeait pas trop. Mais il fit signe peu après à l'homme pour qu'il le suive en direction de l'auberge, à peine entré ce fut Eléa qui lui sautait dans les bras en lui hurlant qu'elle lui avait manqué, l'espace de cette journée. Peu habitué à ce genre de marque d'affection ses joues se tintèrent un peu et la jeune femme se moquait un peu gentiment de lui, il ne put que soupirer à cela. Elle allait aussi caresser le Tanflamm qui ronronnait facilement sous ses mains.

«  Je vais aller en haut.  »
«  D'accord, je compte sur toi demain matin ! Tu restes avec nous mon grand ?  » avait-elle fait en direction du Tanflamm pendant que Caleth hochait la tête : il lui fallait se soigner un petit peu.

Remontant dans sa chambre, il enleva son haut avant de légèrement masser son épaule et souffla avant de se mettre bien sur le lit, réfléchissant à la situation. Il n'avait pas fait un erreur n'est-ce pas ? Il se grattait la tête, il croyait à ses capacités de défense mais pour être pleinement dans le meilleur état possible c'était son apparence qu'il devait dévoiler. … Il ne préférait pas y penser car il en ressentit comme une sorte de pincement au coeur… Un malaise. Quelque chose qui ne lui était jamais vraiment arriver. Il ferma les yeux. Mieux valait dormir, demain serait un autre jour.

Au lendemain matin, il s'était levé pour s'occuper de la salle avant que tous les clients ne se réveillent ou  ne viennent. Il avait toujours son arme à sa hanche, il la portait toujours, impossible de s'en séparer, et puis c'était devenu une habitude au fils des ans. Il avait passé un coup de balais pendant que le Tanflamm dormait à l'entrée, bien que cela lui donnait un peu mal à l'épaule, il y allait doucement. Il n'avait rien dit à Eléa ni a Bard qui était en cuisine. Il était toujours plus sûr qu'il reste pour veiller en soirée, lorsque les clients les plus dangereux pouvaient venir, dès le matin… Il y avait peu de risque. Il s'occupait de dresser quelques tables. Il dirigeait ses yeux vers des bruits de pas. Oh, Tarma était déjà réveillé, depuis un moment sûrement car il ne descendait pas les escaliers mais venait de la ville. Il s'approchait, lui demandant comment il allait.

«  Je vais bien… Et toi… ?  » Caleth faisait surtout allusion à ses blessures. «  Si, je travaille ici depuis un moment. Au fait, un bar pas trop loin ou je vois souvent trainer quelques liares. Enfin, il est fermé à cette heure.  »




« La force naît par violence et meurt par liberté. »

en mode blasé comme on dit..:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ismadd.forumactif.com/
avatar


Assassin

Messages : 76
Xp's : 96
Date d'inscription : 02/06/2015
Age : 24

Feuille de personnage
Vie:
40/100  (40/100)
Prestige :
1/9  (1/9)
Disponibilité Rp: Envie de Rp !
MessageSujet: Re: Représailles familiales (privé: Caleth) Lun 15 Juin 2015 - 15:28

Amrat fit rapidement comprendre d'un signe de tête que tout allait bien. Ses côtes le faisaient toujours souffrir et l'avaient même dérangé pour dormir, mais hors de question de s'en plaindre. Il arrivait à se tenir comme d'habitude, mais la douleur l'empêchait de faire des mouvements brusques, sans parler de se battre.

Cette histoire de bar par contre était intéressante. Si d'autres liares se trouvaient en villes, ça cible pouvait se cacher parmi eux. L'assassin remercia le garçon, avala un morceau, paya sa chambre pour la semaine et partit fureter en ville. La chaleur était insupportable. Comment peut-on vivre dans une telle fournaise ? Les zones ombragées n'étaient pas légion, quand à trouver une fontaine ou un point d'eau autant passer son chemin . Évidemment, les prix du précieux liquide s'en ressentaient. Même en pleines terres inexplorées ces derniers sont plus abordables. Le recleyes fit simplement le tour des étals. Il logeait à l'auberge et n'avait pas besoin de provision pour l'instant. Il tomba sur le bar qu'avait indiqué l'enfant, mais comme il n'y avait personne il rebroussa chemin, se promettant de repasser en soirée. Il était presque midi, quand il retourna à l'auberge. Agaée semblait encore travailler. Il le questionna un peu sur les liares du bar et la ville en générale.


Dernière édition par Amrat Saralonde le Jeu 18 Juin 2015 - 17:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Exilé

Messages : 337
Xp's : 542
Date d'inscription : 11/04/2015
Age : 23
Localisation : Helpo (présent)
Présentation : Caleth, ou les cornes brisées
Carnet : Mes aventures

Feuille de personnage
Vie:
140/140  (140/140)
Prestige :
2/9  (2/9)
Disponibilité Rp: Occupée
MessageSujet: Re: Représailles familiales (privé: Caleth) Mar 16 Juin 2015 - 18:26


représailles familiales  

16 de Malièr 1248 - avec Amrat Saralonde

Il hocha la tête lorsqu'il voyait qu'il lui faisait signe qu'il allait bien, tout en continuant de préparer la salle, comme tous les matins. Evidemment il venait d’annoncer une fausse piste à cette personne, mais il ne pourrait lui dire la vérité. Notre ami liare était loin d'être suicidaire. Il repartait un peu plus tard et il s'efforçait de faire ses tâches, de manière un peu plus distraite que d'habitude, il sursauta lorsqu'une main familière vint lui tapoter le dos.

«  Hey Agaée ! C'est rare de te voir révasser ! C'est fou ce qu'il fait chaud aujourd'hui.  » Le cuisinier, un plateau en main détaillait l'enfant, qui portait des vêtements plutôt pour une saison légèrement fraîche. «  c'est dingue t'as vraiment jamais chaud toi… Tiens, mange donc ça, vu que t'as pas encore déjeuné !  »

Un petit clin d'oeil plus tard il quittait Caleth en lui ébouriffant les cheveux, le liare était touché par cet homme mais s'en voulait un peu de lui mentir. De toute façon il faisait ça pour leur sécurité, moins ils en savaient, mieux c'était. Enfin du moins c'était ce dont il essayait de se convaincre. Il sourit presque avant de regarder le plateau donné par l'homme et de manger. Il n'avait pas encore mangé et si on ne lui donnait rien il ne demanderait rien. Ensuite il finissait un peu le ménage avant d'entendre des pas, Eléa devait descendre, s'occupant précédemment des chambres. Il la salua et elle aussi.

Une fois qu'elle était disponible, la jeune femme allait à l'accueil de l'auberge, remplaçant Caleth qui se rendait à l'extérieur, dans des petits jardins, pour s'occuper des montures des clients, entre lui qui ne les craignait pas et Eléa qui sursautait au moindre geste brusque de leur part le choix était vite fait.

Les heures passaient et certains venaient manger pour midi, l'aide fut donc depêché pour leur apporter certaines commandes, que ce soit dans leur chambre ou au bar, servant aussi les boissons. Il regardait Tarma qui revenait, et qui lui posait quelques questions.

«  Il n'y a pas bien souvent des liares ici, c'est plutôt occasionnel, mais quand ils sont là, c'est souvent dans ce bar qu'ils se rendent. La ville et bien… elle est sympathique, mais on est plutôt touché par un manque d'eau général, c'est pour ça que c'est si cher, surtout pour les personnes qui n'ont pas les moyens de s'en procurer en abondance, les personnes majoritaires... Tu veux manger ou boire quelque chose au fait ?  »




« La force naît par violence et meurt par liberté. »

en mode blasé comme on dit..:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ismadd.forumactif.com/
avatar


Assassin

Messages : 76
Xp's : 96
Date d'inscription : 02/06/2015
Age : 24

Feuille de personnage
Vie:
40/100  (40/100)
Prestige :
1/9  (1/9)
Disponibilité Rp: Envie de Rp !
MessageSujet: Re: Représailles familiales (privé: Caleth) Mer 17 Juin 2015 - 15:07

Amrat accepta l’invitation. De toute manière, les magasins avaient fermé pour le repas donc rien ne sert de se presser. Le repas était simple mais bon. En même temps, le recleyes n'avait pas souvent le loisir de manger du pain et des légumes dans les terres inexplorées. Ce petit changement d'alimentation était bienvenue. L'assassin en profita pour observer les employés des lieux. Agaée semblait faire tâche au milieu d'eux. Alors qu'ils souriaient et respiraient le bonheur, le jeune homme était totalement inexpressif. Sinon, rien de bien intéressant à apprendre. L'endroit semblait apprécié et les clients étaient principalement des réguliers. Amrat finit tranquillement son repas avant de repartir explorer la ville. Il salua le jeune homme, ainsi que le cuisinier et une serveuse avant de sortir.

Il était une heure de l'après-midi et le chaleur était étouffante. Ce genre que climat n'était vraiment pas pour lui. L'assassin continua sa visite en restant à l'ombre des maisons. Les rues semblaient plus peuplées que ce matin et circuler sans bousculer qui que ce soit devenait difficile. En laissant ses jambes décider du chemin, il tomba de nouveau sur le bar dont parlait Agaée. L'établissement venait d'ouvrir et semblait déjà avoir de la clientèle. Le recleyes entra. Quelques clients levèrent la tête en sa direction mais aucun ne fit attention à lui. Aucun liares en vue malheureusement. Il commanda tout de même à boire et discuta rapidement avec le patron. L'homme confirma la venue de guerriers du feu chez lui, mais c'était très rare et la dernière fois remonte à presque un mois. Rien de bien intéressant donc. Cependant, l'un d'entre eux était furieux car on lui avait volé son tanflamm. Amrat pensa à celui accompagnant le garçon de l'auberge. De souvenirs l'une des oreilles de l'animal était blessée ... si le gamin l'avait sauvé de la maltraitance ça expliquait peut-être le fait qu'ils soient ensemble.
L'assassin resta deux bonnes heures à écouter le patron. Les ragots étaient sa spécialité. L'un d'entre eux fut intéressant tout de même. Un marchand en ville criait sur tout les toits qu'un liare sans cornes l'avait volé. Le recleyes demanda où il pouvait le trouver mais l'homme semblait en déplacement, et ne reviendrai pas avant un bon moment. Accablé par tant de mauvaises nouvelles, Amrat paya son addition et quitta les lieux. Il traina les pieds jusqu'à l'auberge, où il monta se reposer. Ce voyage commençait vraiment à l'ennuyer. Un liare ne peut pas disparaitre comme ça!

Alors qu'il somnolait un oiseau passa par la fenêtre. Un nouveau contrat ? Regardant le petit papier avec les lettres rouges sang, il réfléchit à laisser cette chasse en suspens. Il trouverai d'autres indices plus tard. Ramassant ces affaires il sortit de l'auberge et se dirigea vers la sortie de la ville. Une nouvelle cible l'attendait ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Représailles familiales (privé: Caleth)

Revenir en haut Aller en bas

Représailles familiales (privé: Caleth)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Sujets similaires

-
» Grève dans la grande distribution
» Représailles.
» Représailles - Mission Pirates [Namida/Ryu/Yuu]
» Quiconque ouvre ce journal s'expose à de sérieuses représailles | Ophelia's diary
» Nouvelle structure de la Partie Privée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Madelle :: Le Monde des Humains :: La plaine isolée :: Hélpo-