AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

La naissance du dragon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar


Dragonnier

Messages : 840
Xp's : 370
DC : Adélaïde Firloe, Auxane Taël et Mère Nature
Date d'inscription : 18/08/2014
Présentation : L'indomptable
Carnet : un fabuleux destin

Feuille de personnage
Vie:
150/150  (150/150)
Prestige :
1/9  (1/9)
Disponibilité Rp: Ce que je préfère ce sont les combats
MessageSujet: Re: La naissance du dragon Ven 10 Oct 2014 - 21:09


La naissance du dragon
le 10 Malièr avec Iðunn Í. Jormungand

Marissa était subjugée par les émotions. Son bras lui faisait mal, son sang se répandait doucement sur le sol, se mêlant à celui de son agresseur. Mais c'était là l'une de ses dernières préoccupations, elle était bien trop euphorique de voir pour la première fois le compagnon qui l'avait suivi depuis le départ de son père. L'Arvèles n'osait pas toucher l'animal qui restait à distance de ses mains. Pourtant il ne semblait pas farouche, il semblait même hésiter à se rapprocher, avançant de deux pas puis reculant d'un.

Ellyn voulut se redresser, mais son bras lui fit mal, elle sera fort les dents et le dragon sursauta et se retrouva au sol. Au loin, la jeune femme crut entendre des sanglots. Elle redressa son dos pour se retrouver assise et son regard se posa sur l'inconnue. Elle s'était à son tour allongée au sol et des larmes perlaient le long de ses joues. Mari sortit d'une de ses poches un long mouchoir qui avait été autrefois blanc et s'en servit pour panser sa blessure. Une fois noué, elle se releva et voulut ramasser le dragon. Mais il s'écarta de sa main et préféra la suivre de loin.

Arrivée à auteur de l'héléo, Mari s'abaissa et lui demanda avec un léger sourire aux lèvres :

- Pourquoi tu pleures jeune fille ? Tu croyais pouvoir être celle que le dragon choisirait ? Je vais te révéler un secret, on ne les choisit jamais, on ne les dompte jamais, ce sont eux qui nous choisissent.

L'arvèles tendit sa main à l'inconnue, elle ne connaissait même pas son nom, elle ajouta :

- Je m'appelle Marissa Ellyn Iselk et toi ?

Même si cette demoiselle avait voulu lui prendre son oeuf, en tout cas c'était ce que pensée Marissa, elle ne lui en voulait pas. Elle connaissait l'attraction que ces bêtes avaient sur les mortels, mis à part les Arvèles, les autres peuples et confréries étaient plus envoûtées par ces créatures. À cette pensée, le visage d'Ellyn s'assombrit une fraction de seconde, elle repensa à la raison de sa venue en ces terres. Si son père n'était pas mort elle n'aurait jamais vécu cet instant et n'aurait jamais trouvé le dragon qui désormais accompagnerait chaque minutes de son existence.


© Nye-Hael sur Epicode




Kit par Lüly
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Dragonnier

Messages : 46
Xp's : 244
Date d'inscription : 24/08/2014
Age : 19

Feuille de personnage
Vie:
100/100  (100/100)
Prestige :
0/9  (0/9)
Disponibilité Rp: Deux rps en cours~
MessageSujet: Re: La naissance du dragon Mar 21 Oct 2014 - 13:53


L'éclosion d'une légende.



De la compassion? Iðunn ne demandait pas cela, et elle haïssait plus que tout qu'on la plaigne. Mais comment en vouloir à cette femme qui posait un regard droit sur vous, son dragonneau d'or, près d'elle, qui découvrait le monde, l'air hagard et émerveillé à la fois. L'Héléo s'assit tant bien que mal, les larmes encore ruisselantes sur ses joues -le salé lui brûlait le visage, parsemé de contusions et d’égratignures- cependant, un large sourire fendait son visage.

Un peu calmée, elle serra la main de cette humaine, prénommée Marissa qui l'aida à se lever tant bien que mal. Iðunn avait l'impression que le Dragonnier s'était fourvoyé quant à ses intentions première et malgré la gentillesse, elle sentait en elle quelque méfiance bien cachée. Elle émit un petit rire en repensant au « jeune fille », mais n'en dit pas plus : rien ne l'obligeait à dévoiler sa Vérité.

« Je m'appelle Iðunn, se présenta-t-elle, et ne t'inquiètes pas, je ne pleure pas de dépit devant ton dragon. Je ne voulais pas faire main basse sur lui non plus, sur ce point, il n'y avait rien à craindre. Mais sache, guerrière inconnue, que sur Madelle, une femme qui porte mon nom ne te remerciera jamais assez pour la découverte que tu lui as faite faire. »

Maintenant qu'elle était débout, elle se sentait prête à laisser les deux nouveaux compagnons poursuivre leur route. Une idée lui vint juste avant de se décider à lancer les derniers adieux. Il fallait absolument qu'elle en sache plus sur cette humaine et son dragon, car elle en était persuadée à présent : elle deviendrait dragonnier à son tour un jour.

« Comme j'y pense, où allez-vous aller ? Votre dragon est certes né à présent, mais vous êtes des proies faciles pour les brigands et autres mercenaires, blessée comme tu es. Je connais à Glasgo un homme avec une Vérité de guérison, à qui l'on peut faire confiance sans se soucier du prix à payer. Je pense m'y rendre. Viendras-tu avec ton trésor ? Demanda l'Héléo en désignant le dragon. D'ailleurs, comment dois-je l'appeler ? »




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Dragonnier

Messages : 840
Xp's : 370
DC : Adélaïde Firloe, Auxane Taël et Mère Nature
Date d'inscription : 18/08/2014
Présentation : L'indomptable
Carnet : un fabuleux destin

Feuille de personnage
Vie:
150/150  (150/150)
Prestige :
1/9  (1/9)
Disponibilité Rp: Ce que je préfère ce sont les combats
MessageSujet: Re: La naissance du dragon Lun 27 Oct 2014 - 20:13


La naissance du dragon
le 10 Malièr avec Iðunn Í. Jormungand

La jeune femme laissa Marissa quelque peu perplexe. Après avoir émis un faible rire, elle dévoila son nom et ses intentions. Ainsi, elle n'avait pas eu l'envie de s'en prendre au dragon et elle remerciait même Marissa du moment qu'elle venait de vivre. L'arvèles ne savait pas trop quoi penser de cette femme qui semblait heureuse d'avoir été autant malmenée.

Puis elle lui proposa de l'accompagner voir un guérisseur dans la région. Ellyn était sans voix. Si cette étrangère disait vrai et n'avait aucune convoitise sur son compagnon, rien ne l'empêcher d'accepter son offre. Sur que ses mains étaient dans un sale états, il fallait qu'elle remette des bandages propres. Pareil pour son bras, son sang s'écoulait moins, mais elle continuait de se vider lentement.

Quand Idunn lui demanda le nom du dragon, à nouveau, elle ne sut quoi dire. Il venait à peine d'éclore et ne s'était pas révéler. D'ailleurs Marissa ne savait pas trop si à la naissance les dragons avaient un nom où s'il fallait leur en donner un. Elle s'abaissa vers lui pour le ramasser. Lorsqu'elle sauta dans ses mains, une grimace tordit son visage, elle se releva et le fit se poser sur son épaule. À quelques millimètres de son visage, elle le regardait, comme pour essayer de le percer à jour. Mais rien.

Tant pis, il fallait lui trouver un nom ! Marissa ne savait pas trop quoi prendre, aucun nom ne lui venait en tête. Le dragon se mit alors à crier, Ellyn fut assourdi et elle crut entendre dans l'écho un nom, Nubia. Elle reprit ses esprits et répondit à celle qui lui avait prêté main forte :

- Tu peux l'appeler Nubia. C'est très gentil de  ta part de nous guider vers un lieu tranquille. J'acceptes avec plaisir ton offre. Pour ce qui est de mes projets, je pense ensuite redescendre dans les terres humaines. Comme tu l'as dit, nous sommes des proies facile, je préfère être en compagnie de mes frères que de rester avec les Liares.

Sur ces mots, elle sortit d'une de ses poches un long mouchoir. Cela suffirait pour le moment. Elle essaya de le mettre autour de son bras pour contenir l'écoulement, mais avec une seule main et un dragon sur l'épaule, elle n'y arrivait pas. La situation était un peu comique, mais avec un corps sans vie à vos côtés vous n'avez bien souvent pas envie de rire. Et Marissa s'énervait plus qu'elle ne s'amusait à en cet instant.

Ses mains lui faisaient mal et étaient en train de souiller le tissu, quand au dragon, il s'accrochait fermement à son épaule et il était à deux doigts de planter ses griffes dans sa chair. Ellyn s'arrêta et se tourna vers Idunn, voulant lui demander son aide, mais elle se ravisa. Après tout elle ne connaissait rien de la jeune femme et elle avait suffisamment abusé de sa gentillesse. Marissa ne pouvait pas s'empêcher de douter de l'étrangère. Il lui était impossible de placer toute sa confiance en quelqu'un, elle devait toujours redouter le pire.

Elle s'arrêta quelques secondes et elle essaya de ne pas laisser transparaître sa grimace lorsqu'elle prit le dragon entre ses mains pour le poser au sol et l'inviter à entrer dans son sac. Ceci fait, elle prit le temps d'enrouler ses bandages autour de ses mains, tant pis s'ils n'étaient pas aussi propres qu'elle l'aurait voulu. L'Arvèles finit par se tourner vers sa nouvelle connaissance et elle lui dit :

- Finalement nous allons repartir de notre côté. Nous avons suffisamment abusé de ta générosité. J'espère que ton voyage se passera bien en ces terres arides. Peut-être nous recroiserons-nous chez nous, sur la terre des hommes. Là nous pourrons nous poser et prendre le temps de nous connaître. Au revoir.

Ellyn tourna le dos à cette étrangère qu'elle croyait être l'une des siennes, en tout cas une humaine. Portant son compagnon sur son dos, le dragon sortit sa tête de la besace de la jeune femme et il regarda Idunn s'éloigner à chaque pas de sa maîtresse. Le coeur de l'Arvèles était plus que comblé, elle avait enfin découvert le compagnon que le destin lui avait promis. Elle avait l'impression d'être dans un rêve, certes il avait été sanguinaire, mais désormais elle ne ressentait plus que exaltation de ce nouveau chapitre de sa vie.

© Nye-Hael sur Epicode




Kit par Lüly
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: La naissance du dragon

Revenir en haut Aller en bas

La naissance du dragon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Sujets similaires

-
» How train your dragon
» [Jeu Vidéo]Dragon Age Origin
» Avocats du Dragon
» Dragon vs Aigles
» Au Dragon Vert

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Madelle :: Le Monde des Liares :: Glasgo-