AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

[Quête] Le fragment de mémoire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar


Esprit Vagabond

Messages : 249
Xp's : 531
DC : Winter C. Eliwën, Drake Val Ary, Enara VerteFeuille
Date d'inscription : 31/05/2016

MessageSujet: [Quête] Le fragment de mémoire Lun 27 Juin 2016 - 19:47

Le fragment de mémoire


Mise en Contexte
 
Une rumeur court qu'une memento, gemme pouvant contenir un souvenir unique en son sein, a été dérobé à un marchand d'Orlack. Le vieil homme, s'est mis en quête de retrouver sa pierre, dans lequel il garde les explications de son père permettant de trouver une réserve de Potions de Feu sur laquelle il comptait pour faire fructifier ses activités. Si vous voulez découvrir de quoi il s'agit, il vous faudra trouver le liare -les bruits convergent pour dire qu'il se trouverait près de Mainstok- et gagner sa confiance si vous voulez obtenir des renseignements sur la pierre.

Déroulement de la Quête

Vous pouvez vous exprimer librement jusqu'à ce que vous trouviez le vieillard, puis le MJ se chargera de le jouer.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Exilé

Messages : 72
Xp's : 431
Date d'inscription : 07/05/2016
Age : 16
Présentation : ~Par ici~
Carnet : ~Clique donc~

Feuille de personnage
Vie:
100/100  (100/100)
Prestige :
1/9  (1/9)
Disponibilité Rp: Envie de Rp !
MessageSujet: Re: [Quête] Le fragment de mémoire Mar 19 Juil 2016 - 22:35

  • Ysenbal Otta
  • ft. Azalel & Tharivor
Le fragment de mémoire
De la roche, de la roche à perte de vue. Aah, jamais je n'aurais pensé revoir l'endroit fort accueillant qu'était la vallée des âmes. Ça m'avait tellement manqué. Sarcasme.

Je ne savais pas pourquoi j'avais décidé de faire un crochet par ici. En fait, l'idée de retourner en terre des Liares me trottait dans la tête depuis plusieurs mois, et à présent que j'y étais pour de bon, je n'arrivais pas à mettre un nom sur ce que je ressentais en ce moment même. En tout cas, ce que j'avais envie de dire là tout de suite, c'était: "J'aurais pas dû y aller à pied".

Une année de voyages dans les pattes, ça finissait par se faire entendre à grands coups de courbatures. Et on ne pouvait pas dire que la Vallée était l'endroit idéal pour une petite promenade de santé. D'ailleurs... Du haut d'un monticule de caillasses, j'embrassai du regard la vue qui s'offrait à moi, à l'affût. J'étais pas con, même sans être un habitué du coin, je savais bien que ça grouillait de machins déplaisants. J'avais pris soin de ne pas laisser de traces et d'emprunter un chemin apparemment plus tranquille mais on était pas à l'abri des surprises.

Visiblement... Rien. Je reprenais ma marche, tandis qu'un vent sifflait dans la vallée. Bien heureusement pour moi, il n'était pas totalement assourdissant. Je pouvais encore compter sur mes deux sens primordiaux. Comme je l'ai dit, je ne suis pas un habitué de la Vallée. Beaucoup de gaillards de mon campement s'y étaient rendus, afin de montrer leur force, leur bravoure, en bref, les valeurs qui dominaient le reste. Ils étaient tous revenus entiers, mais criblés de blessures diverses. Moi, en revanche, j'avais passé mon tour. Et puis de toute façon, personne ne m'avait demandé mon avis: le voyage dans cette région m'était, il me semble, proscrit, quand bien même on ne me l'a jamais dit de vive voix. Ce genre d'accords tacites étaient monnaie courante dans ma famille, et je m'en accommodais bien.

Bon, là, j'errais un peu sans but. C'était bien joli de retourner ici, mais après ? Il m'était impensable de rejoindre la ville tant ça me révulsait et j'imagine que les petits campements ne devaient pas regorger d'occupations pour les voyageurs. J'étais donc bien venu sans raison.

J'arrêtai de marcher, agacé par mon propre non-sens et tiraillé entre l'envie de faire demi-tour ou la résolution de continuer droit devant. Le destin devait être agacé aussi car soudain, un craquement derrière moi me fit pivoter sur place. Si ma vue était bonne, la source du bruit n'était autre qu'un Liare d'âge mûr, qui transportait sur son dos une lourde charge. Une sorte de sac...? Je l'observais marcher. Il m'avait vu lui aussi, et comme son allure accélérait, j'en conclus qu'il me voulait quelque chose. Rien de bien méchant, j'espère.

Mais non. Une fois arrivé à ma hauteur, il poursuivit son chemin, sans me prêter attention. Quoique. Au bout d'un mètre ou deux, il s'arrêta et se retourna vers moi. Ne me parle pas, ne me parle pas, ne me parle p-

- Eh là, petit ! T'es perdu pour rester planté là ?

... Merde. Je me forçai à prendre un ton engageant et répondit:

- Non... Enfin, si ! Je compte rester dans le coin un moment, je... Je suis de Glasgo. Vous saurez me dire si on est loin de Mainstok ?

Non pas que je comptais y aller. Simplement, la situation paraîtrait certainement plus naturelle que si je m'étais muré dans le silence en continuant ma promenade hasardeuse. Autant faire ses repères. Mon interlocuteur sembla réfléchir un moment.

- Un jeunot comme toi, étonnant que tu cherches à rejoindre Mainstok ! Y'a des potins à foison, c'est bien la preuve qu'on s'ennuie...

Je n'en ai rien à faire, de tes potins, dis moi juste où est Mainstok.

- ... enfin j'imagine que t'as tes raisons. On n'a qu'à faire route commune, je m'y rends pour la semaine, on en est plus très loin.

Pitié, faites qu'il ne me déballe pas sa vie de long en large durant le trajet.

- Heureuse coïncidence, répliquai-je dans un sourire crispé.

Allons bon, j'imagine que ça valait toujours mieux que de tomber nez-à-nez avec une grosse bestiole.
Le 10 Asmobor 1248
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

[Quête] Le fragment de mémoire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Fragment de mémoire partie 1.1
» Le Palais National un symbole puissant dans la mémoire collective
» Mémoire visuelle ou auditive
» Mémoire et visions des membres de l'armée la Chimay Bleue
» [terminé] « Il faut que tous braves menteurs soient gens de bonne mémoire, pour se garder de méprendre » Etienne Pasquier [Ewen]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Madelle :: La Fin :: Les Choses que nous oublions vite :: Rp's abandonnés-