AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Allons sauver Madelle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar


Le Chasseur

Messages : 270
Xp's : 788
Date d'inscription : 12/03/2015

Feuille de personnage
Vie:
80/100  (80/100)
Prestige :
5/9  (5/9)
Disponibilité Rp: Envie de Rp !
MessageSujet: Allons sauver Madelle Ven 12 Juin 2015 - 16:47

4 Malier 1248, Les Chutes de Veroni


Cela faisait une journée entière qu’il avançait sur la route, il n’avait presque pas fait de pause et n’avait pas osé s’arrêter pour la nuit par peur de se faire rattraper. Il avait quitté le camp des Recleyes en vitesse après avoir récolté des informations capitales sur les forces ennemies et s’étaient dépêchés pour rejoindre la Tour Ouest. Il regarda par-dessus son épaule, les colonnes de fumées qui s’élevaient encore dans les airs la veille avaient disparues. C’était mauvais signe, l’armée avait dû reprendre la route et cela ne l’arrangeait pas, il devait arriver au plus vite à destination afin de les prévenir mais il ne savait pas combien de jours il lui restait à marcher … Il jura tandis qu’il continuait à suivre la route de terre, s’il avait su, il aurait piqué un cheval quand il en avait l’occasion. Le chemin à parcourir semblait être interminable et il ne pouvait se permettre de se reposer car chaque minute d’avance allaient être déterminante pour la bataille à venir. Ses jambes étaient lourdes, il ne les sentait même plus et le fait qu’il marchait encore l’étonnait. Il devait atteindre la Tour et il allait le faire.

Le soleil se couchait donnant un aspect à l’horizon écarlate comme si la nature prédisait le carnage qui aura lieu dans quelques jours. Cette pensée fit sourire Elend, pas que cette perspective le réjouissait, seulement à chaque crépuscule le ciel se teintait de rouge et bizarrement à l’aube de la guerre, il lui trouvait une signification. Au final, il avait dû s’arrêter car trop épuiser par ces trente heures de marche sans repos digne de ce nom. Il s’était écarté de la route pour bivouaquer dans la forêt, il n’avait aucune envie que des éclaireurs Recleyes le trouvent alors qu’il dormait. Par prudence, il n’avait pas allumé de feu pour ne pas indiquer sa position à d’éventuels ennemis. Heureusement l’été rendait la nuit beaucoup plus agréable pour une personne n’ayant aucun moyen de se réchauffer. En fermant les yeux, il fit une liste mentale des informations qu’il avait récupérées lors de son aventure. Le plus important était l’estimation du nombre de soldat qui composait l’armée, environ une centaine et le fait qu’ils possédaient un dragon ! Le fait de repenser à cette créature le fit frissonner, ce monstre devait valoir à lui seul une vingtaine de soldats… Il repensa à Elsa et l’archer, ces deux-là possédaient des Vérités qui pouvaient s’avérer très dangereuses et le fait de devoir se battre contre eux ne lui plaisait guère. Perdus dans ses pensées, il sombra peu à peu et le sommeil l’emporta.

Un cri d’animal le réveilla en sursaut, par réflexe il sortit la dague qu’il avait volée sur le campement et fit un tour sur lui-même essayant de chercher d’où le bruit avait pu venir. Il se concentra et utilisa son pouvoir sur un périmètre de quelques mètres. Le stress montait un peu en lui, il était impossible qu’ils soient déjà là, était-ce des troupes ayant été envoyées à sa recherche ou encore une bête sauvage ? Un second rugissement retentit, ce qui était étrange fût que le son de l’animal lui était familier pourtant il ne connaissait aucune créature de la faune locale. Par curiosité, il se dirigea prudemment vers la source de ces cris et au bout de quelques enjambés il distingua une lumière vacillant entre les troncs d’arbres, il s’agissait d’un feu de camp. Il fut légèrement soulagé, ce n’était pas quelques choses de sauvage c’était déjà ça. Il s’approcha discrètement maintenant toujours la pression de sa vérité autour de lui.

Il était assez proche pour entendre les voix de deux personnes discutant ensemble, une délicieuse odeur de viande grillé vînt lui titiller les narines, il n’avait rien mangé depuis son départ. Il écouta la conversation des deux inconnus ceux-ci étaient en train de se répartir équitablement le nombre de brochettes, ils en avaient neufs et prévoyaient d’en prendre trois chacun. Il ne fallait pas être un génie pour en déduire qu’il y en avait un troisième… Le cri retentit de nouveau, il était tout proche cependant les inconnus n’eurent aucun réflexe de défense, ils semblaient même agacées par celui-ci. Le troisième arriva enfin et se fit enguirlander comme quoi la marchandise faisait trop de bruit. Elend compris que ces personnes n’étaient pas des Recleyes mais de simples braconniers. Après avoir pris sa part de nourriture, il repartit un peu plus loin là où devait se trouver la bête capturée. La faim le tiraillait tellement qu’il ne put s’empêcher, il prit sa respiration puis arrêta de respirer, il était désormais imperceptible aux yeux des braconniers. D’un pas élancé il se dirigea vers le feu et pris une des brochettes avant de revenir à sa position initiale. Il reprit sa respiration et dévora en un rien de temps son repas puis refit la même manœuvre afin de déposer la brochette vide près d’un des deux braconniers. Le ventre bien remplis, il décida d’aller observer quel animal, ces gens avaient bien pût emprisonner.

La cage était énorme et paraissait vide au premier abord, mais en se concentrant bien il était possible de distinguer une forme qui se fondait dans le décor. Ce fût le déclic, il était normal que son cri lui disait quelque chose car cet animal vivait normalement dans le Désert de la Patience, c’était un Haldalòce, une créature connue pour sa beauté mais surtout pour sa capacité à se camoufle et qui pouvait se vendre très cher sur le marché noir. Il voulut s’approcher un peu plus mais celui-ci le remarqua et surpris, poussa à nouveau un cri. Elend grimaça, son pouvoir d’effacement marchait beaucoup moins bien sur les animaux… Il regarda le braconnier censé monter la garde et soupira de soulagement en voyant qu’il ne l’avait pas remarqué. Il tendit son bras à travers les barreaux afin d’amadouer la créature celle-ci rapprocha son museau qu’il caressa avec délicatesse, elle semblait encore nerveuse. Il avait l’intention de le libérer mais il fallait d’abord réussir à se débarrasser du garde.

Des voix s’élevèrent dans le bois, c’étaient celles des deux autres braconniers, ils semblaient se disputer par rapport à un vol de brochette. Le troisième qui montait la garde intrigué, quitta son poste afin de voir la scène. Elend n’en croyait pas ses yeux, était-il seulement possible d’avoir autant de chance ? Sans attendre une seconde, il ouvrit le loquet fermant la porte de la cage puis libéra l’animal. Celui-ci sortit majestueusement reprenant ces couleurs naturelles, il était magnifique même si une de ses cornes était brisée. Elend ne put s’empêcher de l’admirer, il n’en avait jamais vu de si près, c’était une occasion qui était rarissime même pour un habitant du désert. Néanmoins, le temps n’était pas à la contemplation, il entreprit de chevaucher l’Haldalòce qui comme pour le remercier de l'avoir libéré accepta. D’un coup de talon, il le fit sauter à travers les branches des arbres puis galopa jusqu’à rejoindre la route. Une fois sur le chemin, il caressa le cou de sa monture pour la féliciter, maintenant qu’il l’avait le voyage jusqu’à la Tour Ouest s’annonçait beaucoup plus court que prévu. Et il comptait bien forger une relation de confiance avec l'animal lors de ce voyage. Il ne lui restait plus qu’à lui donner un nom, Elend se pencha en avant puis murmura à l’oreille de l’animal :


" Arco, allons sauver Madelle. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Allons sauver Madelle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Sans FAD'H, nous allons perdre cette guerre contre RD en moins de 24 h
» URGENT aidez moi à sauver 2 caniches - ADOPTES
» Maryse Narcisse aura sauvé la face , faute de sauver Fanmi Lavalas
» Pétition pour sauver les galgos. (lévriers espagnols)
» Allons au cinéma ce soir...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Madelle :: Les RPs Exceptionnels :: Les Rp's Individuels-