AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Rira bien qui rira le dernier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar


Voleuse

Messages : 628
Xp's : 1190
DC : Drake Val Ary, Enara VerteFeuille, Ria
Date d'inscription : 08/06/2015
Age : 20
Carnet : Winter is coming ~

Feuille de personnage
Vie:
100/100  (100/100)
Prestige :
4/9  (4/9)
Disponibilité Rp: Ouverte à toute proposition !
MessageSujet: Re: Rira bien qui rira le dernier Mar 5 Avr 2016 - 16:06

PANIQUE A BORD ! Alors que je cherche une solution pour échapper au marchand que nous avons volé, la gentille dame qui m’accompagne se comporte comme si c’était tout à fait normal ! Je ne sais même pas ce qui est le pire finalement … La voilà qui se contente de rassurer la salle en me parlant comme si je lui faisais honte. Non mais je rêve ! Qui est ce qui nous a mis dans ce fichu pétrin ?  Je ne suis qu’une brave et honnête jeune femme, je ne demandais qu’à payer (hum) et elle m’a fourré ses larcins dans les bras avant de me guider à travers la ville. Je me demande si les forces de l’ordre accepteront ma version des faits quand je leur raconterai que je ne suis qu’une victime dans l’histoire … Ce qui est la plus pure des vérités d’ailleurs.

Shiva finit (enfin !) par jeter un coup d’œil par la fenêtre. Je comprends à l’expression de son visage qu’elle n’est finalement peut être pas si sereine que ça concernant la situation. Ca me rassure un peu, je crois. Elle se lève et se hâte de me refourguer toutes les affaires piquées à ce bonhomme. « Mais !... » Je n’ai pas le temps de protester que c’est malhonnête de me laisser sur place avec les affaires alors que c’était son idée de ne pas payer car voilà qu’elle s’en va en me disant qu’elle ne peut pas mourir à cause d’un pari. Je ne suis pas sûre d’avoir tout compris mais je me dépêche de lui emboîter le pas. La perdre ici serait sûrement la plus grosse -et peut être la dernière d’ailleurs- erreur de ma vie.

J’étouffe un rire quand elle vole les assiettes au pauvre serveur qui peine visiblement à comprendre pourquoi nous débarquons dans sa cuisine. En fait il n’a pas vraiment le temps de comprendre grand-chose puisqu’il s’étale sur le sol avec beaucoup de grâce. Je l’évite de peu, ma pile de vêtements balançant de droite à gauche de façon tout à fait caricaturale, et cours rejoindre l’héléo qui me fait signe de prendre les devants. Je la soupçonne d’avoir contribué à la chute de ce malheureux mais je ne prendrais jamais le risque de l’accuser à haute voix, je ne sais pas de quoi elle serait capable !

Une fois dehors, il ne me faut que quelques secondes pour perdre tout sens de l’orientation. J’ai l’impression que toutes les maisons se ressemblent et que tous les stands contiennent les même babioles. Bientôt, il n’y a d’ailleurs plus de stands du tout et les rues commencent à se faire plus vides … Ce qui renforce encore l’impression que chaque nouveau croisement est identique au précédent. Je me demande si Shiva sait où l’on est et où elle nous emmène mais je préfère ne pas me poser la question. Je n’aime pas faire confiance au premier venu mais là je n’ai pas le choix. A mesure que les rues deviennent infréquentables, je commence à me demander si je ne devrais pas faire marche arrière. Shiva m’inspirait bien au début mais je commence à croire qu’elle cherche à me perdre. Pourquoi ? Pour me voler ? Pour me tuer ? Dans un cas comme dans l’autre, je ne vois pas vraiment ce qu’elle pourrait en sortir comme bénéfice … Et puis, pourquoi aurait-elle volé un plat pour moi ?

Autour de moi, les regards se font malveillants. Les gens, mutilés, armés ou les deux, commencent à s’approcher à petits pas de nous. Se battre ou fuir ? Je crois que fuir serait le plus judicieux ! De toute façon, je n’ai même pas d’armes … Ma Vérité ? Pour quoi faire ? Leur balancer des boules de neige ? Effrayante l’héléo dites donc ! Je regarde autour de moi. Les fenêtres sont trop hautes et trop « protégées » pour que j’y accède. Les portes, ce n’est même pas la peine d’y penser. Les gouttières sont en bien trop mauvais état pour espérer monter jusqu’aux toits par cette voie. Et les gueux sont partout ! Derrière nous, sur les deux côtés … Finalement il n’y a que devant nous que la voie est libre. Enfin, je n’en sais rien en fait puisque la rue descend en pente et qu’il est difficile de voir ce qui nous attend en bas. C’est alors que j’ai une idée, une véritable idée de génie.

Une statue difforme apparaît près de moi. Plate, le nez écrasé, on dirait qu’un malborn s’est assis dessus si longtemps qu’elle est passée en deux dimensions. Les malfrats reculent, je souris. Ils ne doivent pas avoir l’habitude des démonstrations de la Vérité de Glace des Héléos ici. Devant nous apparaît soudain une fine langue de glace, d’une cinquantaine de centimètres de largeur peut-être. J’espère que ça suffira parce que je ne peux pas faire mieux ! Je donne un grand coup de pied à ma statue qui s’écrase sur la langue de glace et saute dessus. L’effet est immédiat : ma luge improvisée se met en mouvement sur la langue de glace qui apparaît au fur et à mesure devant et qui disparait petit à petit derrière. Je fauche Shiva au passage -qui se retrouve dans une position peu naturelle, avachie sur nos « achats » - et hurle alors que nous descendons la pente à une vitesse si rapide que je peine à suivre avec ma vérité.

HRP:
 


_____________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Chevalière

Messages : 267
Xp's : 327
Date d'inscription : 21/11/2013
Présentation : * La fée des glaces *
Carnet : * Une héroïne *

Feuille de personnage
Vie:
100/100  (100/100)
Prestige :
4/9  (4/9)
Disponibilité Rp: Propose moi un plan fou ;)
MessageSujet: Re: Rira bien qui rira le dernier Ven 15 Avr 2016 - 15:36

L’endroit était devenu beaucoup moins plaisant et accueillant que celui où les jeunes femmes se trouvaient encore il y a peu. L'inquiétude commençait à se dessiner sur le visage de Winter au fur et à mesure qu’elles progressaient dans ce lieu mal abandonné des dieux. Bien qu’elle le laissait moins paraître, la chevalière était tout autant anxieuse que sa partenaire. La main posé sur le pommeau de son arme autour de sa taille qu’elle ne retire jamais.

Alors que Shiva avait comme unique plan en tête “passer et voir ce qui se passe”, l’expression faciale de Winter avait soudainement fait tilt, laissant son sentiment de crainte de côté pour laisser paraître une légère lueur d’espoir dans ses yeux. La jeune femme utilisa pour la seconde fois sa vérité devant la chevalière. Un bloc de glace, difforme et ressemblant à une planche avait était modelé par la jeune Héléo. Intriguée, Shiva observa attentivement la façon de faire de cette dernière. Fronçant les sourcils, d’un air interrogatif, elle cru apercevoir l’espace d’un instant les traits physique de sa partenaire, une langue d’une cinquantaine de centimètre sorti de ce qui ressemblait être la bouche. pivotant sa tête de droite à gauche, la chevalière se demanda s’il s’agissait d’une Héléo amphibien. Alors que Shiva secoue brièvement la tête, elle aperçue que ce bloc de glace n’avait rien d’une réplique de Winter.

Les riverains, plus qu'intriguer, n’avaient certainement pas l’habitude de voir l’eau sous cette état. La glace, aussi blanche que fraîche était une ressource plaisant à regarder, faisant brièvement penser à un matériaux précieux. La plupart des habitant du coin se dépêchèrent pour se ruer sur la jeune femme et son bloc de glace. Évidemment, il était beaucoup aisé de courir avec une jambe en moins ou des poumons trop abîmés. Shiva se demanda alors qu’elle était le but de cette manœuvre, mit à part précipiter la mort des jeunes femmes.


Alors qu’une bonne douzaine d’individus arrivaient doucement mais sûrement sur les Héléos, d’un coup de latte, Winter fit retomber le bloc sur la pointe, faisant immédiatement mouvement vers la rue qui descendait. Elle monta dessus et faucha Shiva sur son passage qui n’eut d’autre choix que de se laisser transporter avec ou sans son accord.

La chevalière, affalé sur les nombreux vêtement ne put s’empêcher de pousser un cris d’amusement face à cette sensation forte. Installée en position assise derrière la créatrice de cette attraction, Shiva leva les mains en l’air en accompagnement de son cris ! “HAAAAAAAAAAAAA ! Hahahaha.

Avec cette astuce, elles avaient littéralement mis une distance à n’importe quel poursuivant. Malheureusement, le bloc de glace devenait quelque peu instable et commençait à se fragiliser durant la descente. Shiva posa alors ses mains sur la structure et dégagea autant de fraîcheur qu’il en fallait. Renforçant ainsi la solidité tout en soulageant sa partenaire. Apportant son énergie pour aider Winter, c’était beaucoup moins lourd à porter pour chacune des deux femmes. la descente allait finalement se faire jusqu’au bout sous les yeux stupéfait des riverains, mais alors que nous commencions à perdre progressivement de la vitesse, l’allure était tout de même soutenue, un vieillard tirant une charrette à bras, se dressa sur la route. Il n’avait pas vu ce qui était entrait de descendre à toute vitesse et de toute évidence, il était trop tard.

Le bloc percuta la charrette du vieux monsieur, stoppant net sa progression, Shiva fut projetée avec brutalité en avant ainsi que la plupart des vêtements.
De la soir, du satin, de la soie, du lin tombait du ciel. La plupart des tissus amassé s’était éparpillés dans le ciel avant de retomber sur le sol boueux. Dorénavant, les habitants avaient d’autres préoccupations, récupérer ces robes qui étaient faites dans un tissu qu’ils n’auraient jamais les moyens d’avoir. Shiva retrouva doucement ses esprits en voyant la foule s’agiter. (enfin foule, faut pas pousser non plus). Elle chercha son acolyte de vue.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Voleuse

Messages : 628
Xp's : 1190
DC : Drake Val Ary, Enara VerteFeuille, Ria
Date d'inscription : 08/06/2015
Age : 20
Carnet : Winter is coming ~

Feuille de personnage
Vie:
100/100  (100/100)
Prestige :
4/9  (4/9)
Disponibilité Rp: Ouverte à toute proposition !
MessageSujet: Re: Rira bien qui rira le dernier Mar 3 Mai 2016 - 12:00

Je relève doucement la tête, un peu sonnée. Mes yeux mettent quelques secondes à faire la mise au point sur ce qui m’entoure et il me faut quelques secondes de plus pour me comprendre ce que je fais par terre dans cette position improbable. Je crois que nous avons percuté quelque chose mais je n’ai pas pu voir quoi, Shiva me bloquant la vue lorsque nous étions encore sur la luge improvisée. Autour de moi, les articles sont répandus sur le sol, un peu moins bien pliés et beaucoup plus mouillés qu’au départ. Je fais la moue en voyant une splendide robe baignée dans une flaque boueuse. Quel gâchi. Nos repas ont disparu eux aussi, quoi que j’ai une idée de leur emplacement étant donné la sauce qui macule les vêtements de deux gueuses qui me fixent maintenant d’un air gourmand. Je cherche l’autre héléo mais il ne me faut pas beaucoup de temps pour la trouver puisqu’elle n’est qu’à quelques mètres de moi. Elle est visiblement dans le même état puisqu’elle regarde les gens qui nous entourent d’un air un peu abasourdi.

C’est alors que je remarque l’homme -plutôt beau, il faut l’avouer- qui nous fixe d’un peu plus loin. Contrairement aux humains qui se ruent vers les vêtements avec avidité, celui là reste en retrait. Il est plutôt bien vêtu, de vêtements sombres qui semblent valoir une petite fortune. Je commence à m’inquiéter quand il s’avance vers nous, évitant avec soin les flaques de boue et les mendiants. Je ne sais pas ce qu’il veut puisque nous n’avons absolument rien à lui donner mais je ne veux pas le savoir. Alors qu’il continue d’avancer, le visage fermé, j’empoigne l’épée de Shiva qui se trouve juste à côté de moi. Je n’ai pas le temps de me demander comment elle est arrivée là, je la soulève comme je peux avec mes petits bras. Elle est moins lourde que ce que j’imaginais. Je lève la tête et jette un coup d’œil à l’homme, qui me regarde toujours. Je recule, il avance. Pas le temps de réfléchir plus longtemps, je fais demi tour et entre dans la première maison qui se présente. Je ne cherche pas à me cacher, je cherche de la hauteur car c’est là que je me sens en sécurité. Avec un peu de chance, il restera en bas et je pourrais lui balancer l’épée de Shiva -que j’ai emportée avec moi, je ne sais pas trop pourquoi- sur la tête ? J’arrive essoufflée sur le toit. Je referme la trappe qui y mène et m’avance prudemment vers le bord du toit. Mais un coup d’œil en contre bas m’apprend qu’il n’y est déjà plus …

HRP:
 


_____________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Chevalière

Messages : 267
Xp's : 327
Date d'inscription : 21/11/2013
Présentation : * La fée des glaces *
Carnet : * Une héroïne *

Feuille de personnage
Vie:
100/100  (100/100)
Prestige :
4/9  (4/9)
Disponibilité Rp: Propose moi un plan fou ;)
MessageSujet: Re: Rira bien qui rira le dernier Jeu 5 Mai 2016 - 16:55

Légèrement hébétée, c’est un peu sonnée que l’Héléo retrouva sa compagne du regard. Un peu plus rassurée de la savoir indemne, elle ne put qu'apprécier ce juste retour de chose à ce moment là. Certes, elles avaient presque tout perdue dans cette histoire, mais pour une première sortie, ça en jeter ! Et dire qu’il y avait encore tant de choses à faire en cette belle journée.

Shiva se releva quelques temps après, légèrement étourdie par le choc, elle aperçue Winter, se relevant en reculons avec un air peu convenant. La chevalière regarda du côté opposé et c’est là qu’elle l'aperçu. Un homme aux allures sombre, probablement issu de la haute société à en croire ses vêtements et son attitude. C’était le genre d’homme à qui il semblerait que rien ne peut arriver.

Sentant Winter visée, l’Héléo mit sa main par réflexe sur le pommeaux de son épée. Surprise, le fourreaux était bien en place, mais la lame qu’il était supposé contenir n’y était pas. Les choses se passèrent très vite, l’instant d’après, des cris provenaient de l’une des maisons du voisinage. Winter était entrée dans celle-ci et avait alarmée ses habitants. La jeune femme sortit ensuite sur le toit avant de se mettre au bord, à quoi pensait elle, se demanda la chevalière.

Munie de l’épée de Shiva, la jeune femme, sur le toit scruta les alentours. Recherchait-elle l’homme ? D’un coup d’oeil également de sa part, elle s’aperçue que celui ci n’était plus dans la rue. Shiva joignit ses mains pour créer un bloc de glace en forme de petite lance et s’écria à l’attention de sa compagne.

Attention !

Bien qu’elle savait sûrement qu’il était trop tard, elle tenta tout de même de s’interposer. Shiva prit un mouvement de recule avec son bras dominant et lança le pics de glace comme un javelot en direction du toit, derrière la position de Winter.


HRP:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Voleuse

Messages : 628
Xp's : 1190
DC : Drake Val Ary, Enara VerteFeuille, Ria
Date d'inscription : 08/06/2015
Age : 20
Carnet : Winter is coming ~

Feuille de personnage
Vie:
100/100  (100/100)
Prestige :
4/9  (4/9)
Disponibilité Rp: Ouverte à toute proposition !
MessageSujet: Re: Rira bien qui rira le dernier Dim 29 Mai 2016 - 10:00

J’aperçois Shiva en contre bas qui semble comme moi chercher l’homme étrange qui sort de nulle part. Elle était en bas, juste à côté de lui ! Comment a-t-elle pu ne pas voir où il allait ? Soudain, ses yeux s’écarquillent et elle me crie quelque chose que je n’entends pas. Je n’ai pas le temps de chercher où est l’homme : je me baisse car la chevalière lance un javelot de glace. Je me demande si elle sait viser où si je vais mourir dans les prochaines secondes. Derrière moi, pas de hurlement, de gémissement ou même de bruits de respiration, seulement le bruit du javelot qui tombe sur le toit avec un chant cristallin. Je tente un coup d’œil derrière moi : personne. Il n’y a juste rien, l’homme a disparu de la même façon qu’il l’avait fait la première fois il semblerait. Mes yeux fouillent les toits alentours mais pas de traces de lui, il semble réellement s’être volatilisé. Vérité de l’Espace peut être ?

L’épée de Shiva toujours à la main, je me mets en quête d’indices. Pourquoi nous a-t-il suivit si c’est pour finalement disparaître aussi vite ? Il ne semble rien avoir prit, rien avoir toujours touché … Je remarque alors qu’il m’a suivi moi alors que j’avais l’épée de Shiva. Peut être que ma partenaire de galère n’est pas ce qu’elle semble être ? Peut être que ce n’est pas juste une chevalière ? Et si j’avais dans les mains une arme légendaire ?! Je regarde l’épée sous toutes les coutures mais elle me semble si banale … A quoi peut bien ressembler une lame de renommée madellienne ? Est-ce que les guerriers qui en possèdent la trimballent partout pour se la péter où la rangent ils quelque part pour ne pas la perdre ? Non, ça serait stupide …

Peu importe, il me faut maintenant juste analyser un peu la situation et prendre une décision. Je reste sur la toit et je me barre avec l’épée ? Après tout, si c’est une arme de légende j’aimerai bien la garder ! Mais cet homme ne cherchait peut être pas l’épée, tout simplement ! La deuxième solution serait de rejoindre Shiva et de passer notre chemin je suppose. Mais alors que je regarde l’héléo, je remarque quelque chose : elle m’a fait voler des vêtements puis m’a entrainé dans les quartiers mal famés où un homme bizarre disparaît. Peut être qu’elle veut me tuer ?? Et si je ne m’étais pas baissée ? Le javelot de glace m’était il destiné ? Je ne veux pas prendre de risques, je tiens trop à la vie. Ce n’est que mon premier passage sur terre, j’ai tant de choses à découvrir ! Je serre ma main autour de la garde et me mets à courir sur les toits, dans une direction que je crois être celle de la ville. Mon cerveau essaie de réfléchir mais je crois qu’il mouline dans le vide parce que je ne réussis pas à savoir comment j’en suis arrivée à la théorie du complot.

Moi qui espérais secrètement une course épique armée de ma lame peut être légendaire, mon endurance me fait vite défaut. Je trouve refuge sur une corniche, à la recherche de mon souffle et de mes neurones.

HRP:
 


_____________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Voleuse

Messages : 628
Xp's : 1190
DC : Drake Val Ary, Enara VerteFeuille, Ria
Date d'inscription : 08/06/2015
Age : 20
Carnet : Winter is coming ~

Feuille de personnage
Vie:
100/100  (100/100)
Prestige :
4/9  (4/9)
Disponibilité Rp: Ouverte à toute proposition !
MessageSujet: Re: Rira bien qui rira le dernier Dim 7 Aoû 2016 - 16:33

Une fois que j’ai repris mon souffle, je regarde autour de moi. Tout est calme, il n’y a pas un bruit si ce n’est parfois quelques paroles lancées en contre bas, dans la ruelle que je surplombe. Je me demande pourquoi j’ai autant paniqué mais je ne pense pas trouver de si peu la réponse à cette question. Je regarde avec attention l’épée que je tiens dans mes mains, celle de ma partenaire de vol et de glissade. Pourquoi l’ai je encore ? Je me dois de lui rendre, de toute évidence.

Me lever est compliqué : mes membres sont engourdis et parcourus de crampes qui apparaissent çà et là, manquant à plusieurs reprises de me faire tomber du toit sur lequel je me tiens dans un équilibre plus que précaire. Il me faut plusieurs minutes pour quitter ma corniche et rejoindre l’endroit où j’ai quitté ma compagne de galère. Les lieux se sont apaisés et, même si quelques mendiants se battent encore pour certaines de nos emplettes, presque déserts. Je scrute les environs à la recherche de deux choses : l’homme en noir et l’héléo de glace à qui appartient l’épée. Pas de trace du premier mais j’aperçois la deuxième pas loin de l’escalier par lequel j’ai accédé aux toits.

Je descends avec lenteur, désireuse de ne pas m’écrouler sur le sol, et la rejoins. J’avoue ne pas vraiment lui laisser le temps de parler tant j’ai peur de ses questions et de ses reproches. Le moins que l’on puisse dire c’est que cette première sortie sur la terre ferme n’était pas parfaite et sans encombre ! Je lui tends son épée et lui fais mes excuses avant de m’éloigner d’un pas lourd. Il est temps que je retrouve mon océan, cette terre est bien trop mouvementée et complexe pour une pauvre héléo fraichement débarquée comme moi !

Je me retourne pour regarder la jeune femme brune. La chevalière est très belle en plus d’être agréable et, même après tous ces événements, elle respire la sympathie. J’espère qu’il me sera donné de la recroiser un jour !


_____________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Rira bien qui rira le dernier

Revenir en haut Aller en bas

Rira bien qui rira le dernier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Sujets similaires

-
» « Rira bien qui rira le dernier » | Logan & Caitlyn
» [Jour I] Rira bien qui s'étouffera le premier !
» Eiichiro - Qui vit par le glaive, périra par le glaive.
» DE GABRIEL BIEN AIME A MARC BAZIN LES PRIMAIRES SANG UN CONSEIL ELECTORAL !e
» Réfléchie bien !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Madelle :: Le Monde des Humains :: La plage des astres-