AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Une rencontre impromptue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
avatar


Voyageur

Messages : 113
Xp's : 238
Date d'inscription : 17/02/2015
Age : 22

Feuille de personnage
Vie:
100/100  (100/100)
Prestige :
1/9  (1/9)
Disponibilité Rp: Envie de Rp !
MessageSujet: Re: Une rencontre impromptue Lun 17 Aoû 2015 - 10:37


UNE RENCONTRE IMPROMPTUE
le 16 Filiota 1246 avec Marissa E. Iselk

Zack était plongé dans ses pensées, il repensait à son père. Il se demandait s’il aurait été fier de lui, mais surtout il se demandait en quoi ses épées étaient-elles si précieuses. Le message que son père avait laissé avant sa mort était assez troublant, il parlait d’un pouvoir héréditaire de la famille, un pouvoir permettant de contrôler les lames enfin surtout ces deux lames qu’il emmenait partout avec lui.

Marissa le sorti de sa réflexion en l’invitant à manger, il acquiesça sans dire un mot étant toujours à moitié dans sa réflexion. Il se leva et descendit de la toiture sans emprunter l’échelle, une petit corniche étant à mi-hauteur et permettant de descendre rapidement sans se briser les os. Une fois que Mari fut descendu de l’échelle, celle-ci le laissa ouvrir la marche le remerciant encore pour son intervention. Il est vrai qu’on pouvait se perdre facilement dans une petite ville comme Krik surtout avec tous ces voleurs qui rodent en ce moment. Zack lâcha un léger sourire et se demanda s’il allait lui dire la vérité ou non sur ce bandeau, ils avaient passé beaucoup de temps ensemble ce qui avait resserré un peu les liens entre eux. Il voyait Mari comme une amie voir une sœur d’arme, cependant si son secret était révélé cela signerais la fin du pauvre inventeur et surtout sa fin, tout le monde voudrait alors avoir ce bandeau pour redonner la vue à un proche ou alors pire améliorer la vue des personnes déjà voyantes. Il devait lui faire passer un dernier test avant d’être sûr de tout lui dire.

L’Arvelès se dirigea assez aisément dans la ville malgré sa tête préoccupé par cette question, il savait que Marissa voulait en savoir plus sur lui. Mais lui ne s’était jamais dévoilé, préférant vivre dans l’ombre avec une existence des plus calmes. Après avoir tourné au énième croisement, ils étaient arrivés à l’auberge ou leur journée avait débuté. Une bonne odeur et un air de musique entrainant se dégageaient de la porte entrebâillée.


______________________________________________

Je te surveille Invité . Qui sait , je ne suis peut être pas loin de toi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Artiste

Messages : 59
Xp's : 79
Date d'inscription : 07/07/2015

Feuille de personnage
Vie:
100/100  (100/100)
Prestige :
0/9  (0/9)
Disponibilité Rp: Indisponible pour rp. A son quota de rp.
MessageSujet: Re: Une rencontre impromptue Dim 30 Aoû 2015 - 0:31

Rencontre impromptue!


16 Filiota 1246- Krik - Vallée d'Accro

“Certains pensent qu'ils font un voyage, en fait, c'est le voyage qui vous fait ou vous défait.”
Nicolas Bouvier


J
’ai toujours connu le plaisir du voyage, depuis que je suis née en fait. Je suis même née sur la route, dans la carriole de mes parents. En fait, je ne sais pas ce que ça fait d’être sédentarisé et je doute qu’un jour, je veuille le savoir, j’aime trop voir du pays pour ça. Mais parfois, je me plais à rester une soirée à écumer les bars, oh, pas pour boire non. Souvent lorsque je vais en ville, alors que mes parents sont resté à l’extérieur, et que je vais dans les bars, je commande surtout du lait, ou de l’eau, mais jamais d’alcool, je suis trop jeune après tous, je n’ai que seize ans… Non, je vais dans les bars pour une chose bien précise… Chanter… Et oui, je chante, beaucoup. J’aime chanter après, ça apporte de la joie, de la tristesse parfois, ou encore, ça peut raconter une histoire, une péripétie. Bref, une chanson peut faire tellement de chose. Et puis, d’après ma famille et les gens qui m’ont déjà entendu, j’aurais une belle voix, que je savais chanter relativement bien, alors autant en faire profiter d’autre personne. Comme dirais maman « Si tu as quelques choses que tu peux partager en nombre, partage le. Ca rendra les gens que plus heureux. » C’est vrai que la musique rend souvent les gens heureux, ou du moins, bien moins agar qu’au début de la musique.

O
n voyageait en roulotte avec papa, maman, Sirius et Alban. On n’était pas très riche, mais on était heureux. Et puis on voyait du pays, ca, s’était super. Après un long voyage, on venait d’arriver dans une ville appelé Krik. Je ne sais pas pour les autres personnes, mais j’adore aller dans de nouvelle ville. On rencontre de nouvelle tête. On parle à des personnes qui ont vu des choses extraordinaires, tous et tous. Après, mes parents n’aiment pas que je m’éloigne autant… Après, je peux comprendre, je n’ai que seize, dans une ville pleine d’étranger… Mais, j’aime tellement visiter les villes où mes parents s’arrêtent… Habituellement, il n’y a que mon père et ma mère qui vont en ville, ma mère pour faire les réserves de nourriture et mon père, pour son travail. Seulement, je n’ai jamais été très discipliné et souvent, je vais en ville sans leur avis… Après, je pense qu’ils se doutent que je me trouve là-bas… Mais ça ne les empêches pas de m’engueuler comme jamais lorsque je reviens le soir à la roulotte… En même temps normal, vu que je vais en ville sans leur accord, pire, j’y vais alors qu’ils nous l’on interdit. Mais après, j’ai besoin d’y aller, je ne peux pas rester en place et ça, mes parents le savent. Et puis, je sais que Sirius me suit souvent lorsque je vais en ville. C’est surement pour ça que papa et maman ne sont pas plus sévères, parce que Sirius est là pour me protéger.

C
ela faisait un moment déjà que je me baladais en ville, me promenant entre les étals du marché, jouant parfois avec des enfants… Je m’amusais quoi… Fallait avouer, que même en ayant seize ans, je restais une grande enfant. J’aimais m’amuser, au grand dam de mes parents, qui voudrait que je m’assagisse un peu… Mais bon, c’est bien d’être mature, mais fallait aussi garder une part d’enfant en soit… Prendre tout au sérieux, ce n’est pas bien non plus… Faut savoir se détendre et rire… Voir la vie un peu plus rose qu’elle ne l’est. Après, si tu veux la voir noire, la vie, c’est sûr qu’elle sera, après, noire, cette vie. Je préfère la voir en couleur. C’est surement pour ça que je ris souvent et que j’ai toujours un sourire aux lèvres, fixé sur le visage.   La fin de journée arrivait, je venais tous juste d’arriver dans le bar. J’avais fait un deal avec le barman, je chantais dans son bar et en échange, je pourrais prendre un ou deux verres de lait. Ça va, il n’y perdait pas en reste. Aujourd’hui, mes deux frères n’étaient pas là, après tous, ce n’était pas un mal. Alban était tombé malade, certes, papa l’avait soigné, mais il avait besoin de repos et une surveillance, après tous, grand-frère Sirius est parfait pour surveillé ! Il le fait déjà avec moi ! Et pendant ce temps, ça me laisse le champ libre pour chanter et m’amuser ! Je m’installai, un peu plus loin, dans un coin. Un peu avant, j’avais bu un verre d’eau, j’avais la gorge dessécher après mon escapade en ville !  Le temps vint de chanter, chose que je fis. Commençant déjà par fredonner un air doux, histoire de mettre un avant-gout. Puis, je me mis à chanter réellement, offrant de la voix pour cette chanson d’aventure, qui relatait les aventures d’un grand guerrier !

L
a chanson que Venus chantait, parlait d’un homme, qui depuis son enfance n’a que des malheurs. La chanson racontait comment cet homme tomba sur un objet, il découvrit alors que l’objet était bien plus précieux qu’il ne le croyait, offrant à l’homme ce qu’il n’a jamais eu. Ce dernier décida de garder jalousement ce précieux objet pour lui, cachant ses pouvoirs, même aux personnes qu’il considérait comme des amis. La chanson narra alors les exploits guerriers que l’homme avait accomplis grâce au fabuleux objet, cependant, un soir, un homme, qui cherchait vengeance, vint trouver l’homme dans sa chambre et le tua durant son sommeil. La morale de cette histoire était simple, si l’homme avait fait confiance à ses amis, peut-être ne serait-il pas mort cette nuit-là.
©Saphi


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Dragonnier

Messages : 799
Xp's : 201
DC : Adélaïde Firloe, Auxane Taël et Mère Nature
Date d'inscription : 18/08/2014
Présentation : L'indomptable
Carnet : un fabuleux destin

Feuille de personnage
Vie:
150/150  (150/150)
Prestige :
1/9  (1/9)
Disponibilité Rp: Ce que je préfère ce sont les combats
MessageSujet: Re: Une rencontre impromptue Dim 6 Sep 2015 - 5:17


Une rencontre impromtue
le 16 filiota 1246 avec zack mcgowen & Venus O. Persan


Arrivés devant la taverne, Zack se stoppe alors que Marissa entre d'un pas décidé en poussant la porte. L'Arvèles affiche toujours son sourire, se dirigeant vers une des rares tables encore vides. L'endroit est devenu bruyant, mais il ne s'agit pas là d'un vacarme assourdissant, bien au contraire. Il règne ici une ambiance délicieuse et Marissa se perd très vite dans la voix de la jeune femme qui se trouve de l'autre côté de la salle. Une serveuse arrive et Ellyn l'oublie un instant pour commander deux plats du jour ainsi qu'une bouteille de leur meilleur vin.

La jeune femme était assise au fond de sa chaise et semblait envoûtée par la musique à tel point qu'elle n'avait pas regardé une seule fois Zack depuis qu'ils étaient entrés. L'Arvèles afficha un sourire un peu plus large alors que la chanteuse racontait l'histoire d'un héros dissimulant un lourd secret.Elle allait enfin se tourner vers son ami, quand la serveuse revint avec les deux plats ainsi qu'une carafe. Marissa sortit quelques pièces et régla rapidement la note. Sans attendre, elle prit ses couverts en main, un morceau de viande au bout de sa fourchette qu'elle pointait vers Zack elle dit d'une voix distincte pour qu'il l'entende :

- Tu trouves pas la chanson de la demoiselle très belle, l'histoire qu'elle raconte et vraiment bouleversante, pourtant je ne suis pas facilement sentimentale.

L'était-elle réellement ? Elle affichait un sourire taquin sur le coin de ses lèvres alors qu'elle ramenait la fourchette vers elle pour dévorer le morceau. Elle reporta un instant son regard sur celle qui enivrait la pièce d'une douce mélodie, puis redécoupa un morceau et commença à manger son plat. Marissa venait de retrouver un ancien ami, mais après avoir passé la journée avec lui elle avait l'impression d'avoir un étranger face à elle. Elle l'observait discrètement alors qu'elle posait ses couvert pour prendre son verre en main et en prendre une gorgée.

Son regard devint un peu plus insistant, elle ne mangeait plus et regardait le bandeau de Zack. Moïra était toujours en train d'écouter cette chanson qui lui faisait étrangement pensé à celui qui lui faisait face. Elle ne l'aurait jamais reconnu de vive voix, mais cela l'agaçait qu'il ait un secret. Cette journée en sa compagnie avait été assez sympathique, mais il fallait redescendre sur terre. Elle devait rentrer au plus vite dans les montagnes et sûrement ne le reverrait-elle jamais.Son sourire disparut, mais elle dissimula ses pensées en se concentrant sur son assiette.

Elle n'avait plus envie de se confronter Zack sur sa cécité, s'il avait voulu le lui dire, il en aurait sûrement déjà parlé. Ainsi la joie de la journée était en train de retomber petit à petit, mais l'ambiance qui se dégageait de la taverne et surtout, de la voix de la chanteuse empêchait Marissa de devenir sombre. Elle reprit une gorgée du nectare et proposa à son ami :

- Que dirais-tu de trinquer à cette journée ? Je te dois un service désormais, ce repas n'est rien en comparaison à ce qui me serait arrivé si j'avais perdu la recette de la forge.

Un léger sourire s'esquissa et elle tendit sa main pour rencontrer le verre de Zack. La soirée se passa simplement, comme si les deux Arvèles ne s'étaient jamais quittés et leur amitié renforcée par les années. Ils passèrent la soirée à manger et boire en profitant de la douce voix de la chanteuse. Puis, quand l'alcool commença à rendre les gestes de Marissa lents, elle décida de prendre une chambre. Disant au revoir à son ami et lui exprimant son souhait d'espérer le recroiser au plus vite. Elle disparut alors dans l'étage.

Sa nuit fut agitée par des cauchemars. Elle se réveilla aux premières lueurs du petit matin et prit la direction des Montagnes de Saphir pour retourner à la forge de son père.

© Nye-Hael sur Epicode




Kit par Lüly
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Une rencontre impromptue

Revenir en haut Aller en bas

Une rencontre impromptue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Sujets similaires

-
» Impromptue... ~Pv Heaven~
» Impromptue de Kesha [PV Thalie Serinde]
» Une petite visite Impromptue [ PV Law ]
» Irruption impromptue [Morgane]
» Visite impromptue.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Madelle :: Le Monde des Humains :: La Vallée d'Accro :: Krik-