AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Retrouvailles, mais pas que

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar


Voyageur

Messages : 699
Xp's : 769
Date d'inscription : 01/06/2013
Présentation : La Légende
Carnet : Son Histoire

Feuille de personnage
Vie:
140/200  (140/200)
Prestige :
6/9  (6/9)
Disponibilité Rp: Envie de Rp !
MessageSujet: Retrouvailles, mais pas que Sam 7 Mai 2016 - 18:56

La peur. La peur de mourir n'était plus. Autrefois, bien que dissimulé, Bringsir savait qu'au fond de lui, il ne voulait pas mourir. Affronter de puissants ennemis jusqu'au jugement dernier tenait plus d'un fantasme qu'une réalité certaine. Bien-sûr qu'il ne pourrait vivre jusque là.

Pourtant, malgré le fait de perdre cette peur de mourir, qui devait dorénavant le rendre immunisé face à la peur elle-même, une nouvelle peur prit place. L'attachement qu'il avait fait avec Navi était devenue très forte, sans pour autant avoir passé du temps avec, puisqu'ils n'ont pas vraiment pu se parler vraiment, étant donné qu'il la laissa aller à Ferèsis seule. Serait-elle d'ailleurs à l'endroit que lui avait indiqué le voyageur ? Espérons le.

Mais pour en revenir au sujet, qu'est-ce qui avait pris la place de la peur de mourir ? Et bien tout simplement la peur de perdre Navi. Même si elle était bien cachée, elle était bien présente. Même si on ne pouvait distinguer sur son visage, qu'il serait dévasté s'il devait arriver quelque chose à Navi, cette peur était bien là. Et si par malédiction, Navi devait périr, alors tout être vivant sur Madelle devrait craindre la colère de Bringsir qui pourrait s'abattre sur n'importe qui...

Nous sommes le 7 Asmobor, l'aube n'est pas encore présent et Ferèsis est à tout juste quelques encablures d'ici. Le voyageur arriverai sans doute avant midi.

La matinée se passa sans encombre, pour une fois. Le jeune homme décida avant de chercher sa petite protégée, d'aller faire un tour dans le quartier des forgerons. D'une bonté spontané et surtout d'une première dans ce domaine. Bringsir voulu marquer le coup de ces retrouvailles en faisant un petit cadeau à Navi.

Une fois arrivée, le voyageur alla voir le premier forgeron qui tomba sous ses yeux :

-Bonjour, je cherche une épée de petite taille. Pour une personne d'environ 1m40 – 1m50 et je veux une lame de qualité, prononça-t-il d'un ton froid et sec, voulant montrer qu'il n'était pas à prendre pour un simple client qu'on pouvait pigeonné avec aisance.

-Oui, oui bien-sûr ! Sans problème ! J'ai ce qu'il vous faut !

Le forgeron arrêta ce qu'il faisait et se précipita dans son armurerie. Le voyageur n'était pas connu pour sa richesse, mais lors de l'événement aux Chutes de Veroni,puis de son voyage, il n'avait pas hésité à s'approprier les bourses de ses victimes et à y repenser, elles étaient tout de même assez nombreuses.

L'homme revint un instant plus tard, une épée en main.

-Voilà ce que vous cherchiez ! Une lame d'acier de Ferèsis ! Cette épée est faite d'un acier capable de trancher les meilleures armures de tout Madelle et perdurent dans le temps !

Bringsir s'en empara sans rien demander et commença à faire quelques gestes avec, vérifiant sa maniabilité et sa flexibilité. Puis de son doigt, il alla toucher la lame, se coupant à peine le bout du doigt dessus. C'était une lame de très bonne qualité et de taille convenable pour Navi. Bringsir espéra qu'elle lui plaise.

-Je voudrais y faire gravé quelque chose sur le pommeau, déposant sa bourse sur le comptoir.

-Oui, je peux vous faire cela. Que faut il que je fasse gravé ?

-Navi.

Le jeune homme tendit l'arme au forgeron pour que celui-ci s'exécute et attendit patiemment. Quand l'épée fût prête, Bringsir s'empressa de se mettre à la recherche de la jeune fille, espérant ne pas trop peiner pour la retrouver.

Marchant dans les rues, le voyageur se mit à réfléchir à comment il pourrait procéder. Il fallait se mettre à la place de Navi, mais si Bringsir était Navi, où irait-il ? Sans doute embêté des garçons de son âge, leur montrant la bonne façon de se battre et sûrement leur mettant la honte au passage.

Il se rendit près des écoles de Ferèsis, cherchant sa petite protégée du regard et senti quelque chose tirer sur sa cape. Se retournant, il pensa se retrouver nez à nez avec elle, mais fût légèrement surpris quand il vit une jeune fille, qui devait tout juste avoir cinq ans, mais qu'est-ce qu'elle lui voulait ?

-Tu cherches tes parents ? Désolé, mais c'est pas moi, va plus loin !

-Non, j'ai trouvé la personne que je cherchais.

-Pardon ?

-Je sais qui tu es, Bringsir.

Le jeune homme ne quitta pas du regard la jeune fille qui venait de lui dire son prénom. Comment pouvait-elle le connaître, lui qui n'avait pas trop coutume de le dire ? Par réflexe d'un danger potentiel, le voyageur posa sa main sur son arme, prêt à agir.

-Il n'est pas nécessaire que tu en viennes à la violence, comme à ton habitude, seulement à m'écouter.

-Qui êtes-vous? Comment savez-vous qui je suis ?

Bringsir voulait des réponses en premier lieu, même s'il voulait savoir ce qu'elle avait à lui dire, ce personnage en savait sûrement beaucoup trop sur notre ami.

-Nous nous sommes déjà croisé, mais je t'avais prévenu que tu oublierais cette rencontre, puis je t'avais mentionné une boîte et ensuite tu as repris ta route, avant de couper le bras de ce pauvre fou.

-...

-D'ailleurs, félicitations, tu as passé l'épreuve de la boite de l'instinct avec succès, mais je n'en attendais pas moins de toi.

Comme une vague d'eau que vous pouviez vous prendre en pleine face en étant dans la mer, Bringsir se rappela de cette première rencontre, reliant le fait d'avoir vaincu sa peur à tout ceci. Mais qu'est-ce que tout cela voulait dire ? Ce n'est pas la peur qui commençait à l'envahir, mais un frisson d'envie d'en apprendre plus.

-Rends toi en terre de Faras, c'est là-bas la suite de ton voyage
, dit-elle en se retournant.

-Attends où vas-tu ? Tu ne bougeras pas d'ici tant que tu ne m'as pas expliqué tout ce que je te demande !

Le jeune homme tenta de l'arrêtait, mais il semblait qu'il en était incapable, il était totalement paralysé.

-Vas en terre de Faras et sache que tu oublieras une nouvelle fois cette conversation, alors on se dit à bientôt !


La fillette prit à droite à la première intersection devant Bringsir. Celui-ci put enfin bouger lorsqu'il la perdu de vue. Sans attendre il se précipita pour tenter de la rattraper, mais il fût une nouvelle fois surpris lorsqu'il tomba nez à nez avec une tout autre personne.

-Navi ?

-Brinsir !?

-Je t'ai déjà dis de ne plus écorché mon nom !

La jeune fille sauta dans les bras du jeune homme qui se mit à genoux pour être à son niveau. L'instant d'après, Navi le gifla :

-Tu foutais quoi ? Tu sais depuis quand je poirote ici ? Puis j'ai entendu des rumeurs sur ce qu'il se passait au sud et toi tu y étais, alors je me suis inquiétée !

Bringsir ne put que sourire en la voyant se faire du soucis pour lui et ne lui répondit pas.

-Fou toi de ma gueule avec ton sourire de gueux ! Tu as de la chance que je sois contente de te voir, je t'aurai déjà mis mon poing dans ton pif !

Toujours sans rien dire, le jeune homme lui tendit l'épée qu'il venait tout juste d'acquérir.

-C'est pour moi ?...

Navi ne put retenir ses larmes et gifla une nouvelle fois le voyageur, cette fois-ci avec douceur.

-Ravi de te revoir aussi !

-Et maintenant, on fait quoi ?

-On t'entraîne.

Bringsir se releva et se mit en direction de la sortie de la ville, suivit de Navi qui avait un large sourire sur son visage, le contour des yeux légèrement rouge et à vrai dire, le jeune homme avait lui aussi un sourire niais, content de ces retrouvailles. Il allait désormais s'occuper de l'entraînement de sa petite protégée, sans pour autant être gentil avec elle, oubliant au passage, sa rencontre précédente...



1310 mots


«Revenu parmi les vivants, j’étais devenu invivable



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Retrouvailles, mais pas que

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Veut voir Abdel mais tomber sur Nirina (Pv elle)
» Des retrouvailles tragiques...
» « Mais j'trouve pas de refrain à notre histoire... »
» Aristide : « Sélection mais pas d’élections ! »
» Haitiinfos: Il n'est pas neutre mais il essaye d'être objectif

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Madelle :: Les RPs Exceptionnels :: Les Rp's Individuels-