AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

L'Humilité est la plus belle des qualités

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar


Voleuse

Messages : 642
Xp's : 1231
DC : Drake Val Ary, Enara VerteFeuille, Ria
Date d'inscription : 08/06/2015
Age : 20
Carnet : Winter is coming ~

Feuille de personnage
Vie:
100/100  (100/100)
Prestige :
4/9  (4/9)
Disponibilité Rp: Ouverte à toute proposition !
MessageSujet: L'Humilité est la plus belle des qualités Mer 17 Juin 2015 - 19:34


« L'Humilité est la plus belle des qualités »
Winter C. Eliwën & Miradelphia de Varkadien
22 DAEYMO 1247
Devant moi se dresse un immense rocher. On dirait une arche, majestueux, triomphante, dominant et résistant aux éléments, aux courants, aux algues qui tentent de la recouvrir, aux animaux marins qui s’y cognent ou s’y réfugie, et ce, depuis des milliers d’années. Ce tas de cailloux me fait ressentir quelque chose d’étrange : de l’humilité. Je me sens si petite, si ridicule, du haut de mon mètre moins 20 et de ma vingtaine d’année ! Et dire qu’il y a quelques minutes encore je me la pétais car j’avais réussi à embêter une méduse et à la faire tourner dans tous les sens jusqu’à ce qu’elle s’emmêle dans ses propres tentacules ! Quelle héléo pathétique je fais ! Je passe la main dans mes cheveux et cesse de battre des pieds, mouvement qui me maintenait en surplace dans l’eau mouvante. Doucement, je descends vers les profondeurs. Je croise les jambes et m’assois en tailleur sur le sable doux. Je lisse les voiles de mes vêtements pour ne pas les déchirer, les yeux toujours fixés sur l’architecture marine qui me toise de toute sa hauteur. Je crois que cela donne à réfléchir sur ma petitesse. Mais bon, je pourrais palabrer pendant des heures sur ce sujet : mes vices sont bien trop nombreux, et la perfection s’éloigne de moi chaque jour un peu plus, tandis que la solitude s’empare de mon âme et me ronge. Mon étroitesse d’esprit est un parfait exemple de défaut qui me caractérise. Oh, je ne suis qu’une héléo comme les autres après tout ! A l’instar de la majorité des héléos de glace, je déteste la couronne et ne la respecte pas. Ai-je tort ? Ai-je raison ?

Je passe doucement une main dans mes cheveux, mes yeux pâles suivant un banc de poissons tournant autour des colonnes de pierre. Il ne craigne pas cette puissance marine, pas plus que je ne crains de m’approcher du Palais. Pourtant, si les poissons croisaient une autre créature marine, se comporteraient-ils avec la même désinvolture ? Continueraient-ils de tourner ainsi en rond sans inquiétude ? S’il s’agissait d’une créature inoffensive, sûrement que oui, si grosse soit-elle. Peut-être s’éloigneraient-ils un peu, pour ne pas chercher d’embrouilles car ils se savent inférieurs, mais ils ne fuiraient pas. S’il s’agissait d’un dragon ou autre se nourrissant de poissons, ils disparaitront à tire de nageoires et iront se fondre autant que possible dans le décor pour échapper à la mort. Mais qu’est-ce que la Couronne ? Le dragon ou l’imposante créature inoffensive ? Ma main retombe et vient caresser le sable froid. Je ne trouve pas de réponse à cette question pour le moment. Je me la pose alors autrement : que faisons-nous, nous, vis-à-vis de la Couronne ? Fuyons-nous ? Ou nous contentons-nous de nous éloigner pour qu’elle continue de nous ignorer ? Je crois que la deuxième option est la bonne. La Couronne est donc, d’après mon raisonnement, une créature inoffensive. Hum. Je n’aime pas mon raisonnement.

Tout est calme autour de moi. Je m’attarde donc sur les raisons qui m’ont poussée à venir ici, au large de la Plage des Astres, à quelques jours de nage de Thalis peut-être. Je n’ai pas un sens de l’orientation très développé et mes notions de géographie sont bien maigres une fois sortie de la mer de glace. Alors que je m’applique depuis des mois à essayer de découvrir les eaux, je suis alors passée au large de Thalis, mes yeux s’ouvrant toujours plus grands au fur et à mesure des secondes. Des bateaux, des milliers de bateaux ! Et des maisons des hommes ! J’en avais déjà vu de loin des villes d'hommes, étais même passé en bateaux devant (car oui j'ai essayé les bateaux des hommes !). Mais cette ville-là ! Elle était bien plus grande, impressionnante et -du moins d’après ce que je voyais depuis ma position de sécurité bien loin de la ville- bien plus peuplée. Immédiatement, je me suis dit qu’une fois mon rentrée chez moi je me reposerai un peu puis je reprendrais la route afin de visiter cette ville. J’avais demandé son nom à l’un des marins. « Thalis » m’avait-il répondu. Soit, j’avais donc repris la route dans l’autre sens pour rejoindre Thalis. Je pense que je l’attendrais bientôt, la côte est déjà visible lorsque je sors la tête de l’eau, j’ai vérifié dans la matinée. En fait, Thalis est un peu plus loin pour être exacte, je suis au niveau de ce qui s’appelle communément ‘la Plage des Astres’. Mais je crois que je vais la rejoindre directement puis rejoindre Thalis à pied. Ca doit être génial de marcher sur le sable, de sentir le soleil sur sa peau des jours durant ! Je suis déjà sortie de l’eau mais sur la banquise, le soleil ne vous réchauffe pas tout à fait et le sable est … relativement absent. Je suppose que sur la terre la sensation de marcher sur le sable est différente de sous la mer.

Mais pour l’instant je suis fatiguée de nager. Alors je reste là, à contempler la faune et la flore marine qui m’entoure, ainsi que cet énorme massif rocheux qui me domine. Les poissons continuent de tourner et les méduses au loin se gonflent et dégonflent au fur et à mesure de leurs déplacements. J’adore le ballet des méduses, aérien, léger. Il est bien plus beau que de voir un héléo nager, bien que certains des nôtres aient une nage particulièrement gracieuse. Lorsque les méduses s’éloignent assez pour disparaître de mon champ de vision, je reporte donc mon attention sur ce qu’il y a autour de moi. Peu d’héléos passent par là mais mon regard se fixe sur l’un d’entre eux qui nage plutôt pas trop mal et dans ma direction, ce qui me permet de détailler chaque seconde un peu plus ses gestes et de pouvoir critiquer allègrement ses mouvements et ses habits.


MAITRE DES OMBRES


Elle n'a qu'un désir, la marâtre immortelle | C'est d'enfanter toujours, sans fin, sans trêve, encore | Mère avide, elle a pris l'éternité pour elle | Et vous laisse la mort. | ©️ FRIMELDA


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar


Dragonnier

Messages : 164
Xp's : 151
Date d'inscription : 17/01/2015
Age : 21
Présentation : C'est ici !
Carnet : C'est là !

Feuille de personnage
Vie:
100/100  (100/100)
Prestige :
1/9  (1/9)
Disponibilité Rp: Disponible
MessageSujet: Re: L'Humilité est la plus belle des qualités Mer 2 Sep 2015 - 10:03

Et voilà, encore une journée banale mais cette fois j'avais encore une fois décidée de me promener un peu, me rendant alors hors du palais, au récif d'Emeriata... J'y allais souvent ces derniers temps, j'entendais des tas de murmures, en bien ou en mauvais, cela m'était égal a vrai dire, je n'étais pas là pour me battre, bien au contraire, j'aime pas spécialement avoir recours à la force, loin de là... Enfin bref, j'étais venue là pour me détendre, penser a autre chose que mon rôle de princesse... Puis je vis une émeute... Enfin je sais pas si on appelle ça comme ça mais un groupe de personne s'approchait de moi, souriant, décidément, il était donc réellement impossible que je passe discrète, et ce peu importe où je vais... Ca m'exaspérait, je les aimais beaucoup mais bon... Je voulais avoir un peu de calme... Voir même discuter calmement pour une fois, Delmar m'énervait, il lui tardait le mariage mais ce qu'il avait du mal a comprendre c'est que je règnerais seule ! Il passera pour le roi si il le faut mais qu'il évite de rêver de trop... Enfin bref... J'étais assaillie par les citoyens et je mettais les mains en avant pour demander un peu de calme tandis que tous balançais leurs questions.

"Princesse ! Allez vous vous marier ?"

"C'est pour quand ?"

Et un tas d'autres questions mais l'une d'elle me choquait particulièrement et elle venait d'un jeune heleo qui avait sans doute ses hormones en ébullition en me voyant et me faisant rougir.

"Princesse Miradelphia ! Je vous aime ! Je peux toucher votre poitrine ?"

Le regardant alors légèrement déçue de son comportement et m'approchant de lui avec un air pas du tout rassurant.

"Non ! Idiot ! Prend pas tes rêves pour la réalité"

Puis m'en allant alors le plus vite possible, voulant juste fuir la foule, rejoignant alors une heleos sans m'en rendre compte et a ma plus grande satisfaction elle sautait pas de joie en me voyant... J'aimais être acclamée et tout ce qui va avec mais y a des moments comme maintenant où tout ce que je veux c'est du calme, vêtue alors de vêtements royaux, la rejoignant alors et la regardant.

"Bonjour, qui êtes vous ?"

[HRP => Désolée pour le temps de répons^^]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Voleuse

Messages : 642
Xp's : 1231
DC : Drake Val Ary, Enara VerteFeuille, Ria
Date d'inscription : 08/06/2015
Age : 20
Carnet : Winter is coming ~

Feuille de personnage
Vie:
100/100  (100/100)
Prestige :
4/9  (4/9)
Disponibilité Rp: Ouverte à toute proposition !
MessageSujet: Re: L'Humilité est la plus belle des qualités Ven 4 Déc 2015 - 13:11

Une voix me tire de mes pensées. Je secoue la tête et cligne des yeux plusieurs fois, attendant que mes yeux acceptent de voir autre chose que l’immense rocher qui trône à quelques centaines de mètres de là. C’est une jeune femme qui m’a rejoint. Elle est belle, élégante et savamment habillée. Elle nage avec grâce et, tandis qu’elle se rapproche, je distingue les emblèmes des héléos sur ses vêtements légers. Un soupir m’échappe … Il ne manquait plus que ça ! Un habitant du palais ! Je me demande bien quel est son rang. Elle n’est pas reine, c’est sûr ! Je ne connais pas le visage du couple royal mais ils sont certainement plus vieux que cette gamine qui ne doit pas dépasser la vingtaine d’année à première vue. Une princesse ? Pour la première fois de ma vie, je regrette de ne pas m’être intéressée un minimum à la Couronne car je ne saurais même pas reconnaître une personnalité du palais si j’en croisais une. Mais bon, même si je l’avais voulu, je me demande bien où j’aurais pu trouver un livre sur la Royauté parmi les bibliothèques des Héléos de glace. Je doute qu’il reste beaucoup d’exemplaires de documents à ce sujet dans ma mer natale.

Cependant, la jeune femme me salue poliment et, princesse ou pas princesse, je me dois de lui répondre sur le même ton. Même les héléos de glace -ces rustres !- ont un minimum de savoir vivre tout de même !

« Bonjour. »

Comment ça je suis froide ? Et bien oui je suis froide et alors ? Je suis l’Hiver après tout ! Avez-vous déjà vu un hiver chaleureux, accueillant, dans lequel on a envie de se jeter à bras ouverts ? Et bien non ! Certains vous diront que l’hiver est agréable au bord d’un bon feu. Oui, le feu est chaleureux, alors allez voir les Liares au lieu de m’embêter !

Je me rends alors compte que la jeune femme m’observe, attendant visiblement une réponse, parce que bon, ce n’est pas comme si cela fait déjà quelques minutes que je parle toute seule mais un peu quand même. Je soupire, de façon audible, je crois, mais je fiche assez à vrai dire.

« Je suis une Héléo de Glace. »


Non, je reconnais que je n’ai pas donné mon nom. Et alors ? Mon nom est-il la seule définition de ce que je suis ? Mon être tout entier se résume-t-il à ces quelques lettres ? Certes, il fait de moi un être unique et me donne une identité mais … je n’ai pas envie de la décliner, pas encore. Je daigne lever les yeux vers elle à nouveau pour la détailler. Elle me fixe. Je pense que c’est parce que je suis vraiment trop belle ! Je passe une main dans mes cheveux mais comme elle ne répond rien je suppose à nouveau que je suis sensée dire quelque chose.

Mais, en revoyant ses habits royaux, une question s’impose à moi : tutoyer ou vouvoyer ? La réponse m’apparaît très clairement : tutoyer bien sûr ! Qui qu’elle soit, je m’en fous et si ça l’offense car elle est de très haut rang cela n’en sera que plus amusant !

« Et toi ? Qui t’es ? »


MAITRE DES OMBRES


Elle n'a qu'un désir, la marâtre immortelle | C'est d'enfanter toujours, sans fin, sans trêve, encore | Mère avide, elle a pris l'éternité pour elle | Et vous laisse la mort. | ©️ FRIMELDA


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: L'Humilité est la plus belle des qualités

Revenir en haut Aller en bas

L'Humilité est la plus belle des qualités

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» BELLE TAPISSERIE
» Leçon d'humilitée.
» Une très belle peinture
» La qualité du français
» Marché DETROIT! Défenseur et Attaquant défensif de qualité disponibles!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Madelle :: La Fin :: Les Choses que nous oublions vite :: Rp's abandonnés-