AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Le cas des mies à l'Académie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar


Gardien

Messages : 36
Xp's : 164
DC : Winter C. Eliwën, Drake Val Ary, Ria
Date d'inscription : 22/02/2017

Feuille de personnage
Vie:
100/100  (100/100)
Prestige :
0/9  (0/9)
Disponibilité Rp: Envie de Rp !
MessageSujet: Le cas des mies à l'Académie Lun 10 Avr 2017 - 19:04



Le cas des mies à l'Académie

Déesse Mère, que ce cours était barbant ! Je ramasse mes affaires en vitesse, les fourre dans ma besace, jette cette dernière sur mon épaule et décampe à toute vitesse vers la sortie, hurlant au passage un « au revoir » à destination de mes amies qui me vaut un regard noir de la part de l’institutrice. Sur le pas de la porte, par réflexe,  je me retourne vers ma classe et cherche mes deux sœurs du regard mais, ne les trouvant pas, je me rappelle qu’elles ne suivent pas ce cours avec moi. Une petite moue déçue se dessine sur mon visage de façon fugace, vite remplacée par un immense sourire lorsque je vois le grand soleil qui brille au dehors. Il ne m’en faut pas plus pour me rappeler que la journée est terminée et filer à l’extérieur de la salle.

De chaque côté de moi, les murs de bois sculpté ornés de plantes, de plumes et de fourrures défilent de chaque côté alors que je traverse le couloir à vive allure. Les couloirs de l’Académie de Saona sont immenses et magnifiques, bien que la décoration soit relativement sobre. L’accent, comme partout chez les Anciens, est porté sur la nature. Elle est partout et mise en valeur de façon tout à fait sublime mais pour l’heure, je m’en fiche. J’ai les heures interminables de l’histoire de la confrérie des Anciens pour l’admirer.

Je suis en retard ? Pour un cours non, je n’oserai pas offenser ainsi mes parents en ne me présentant pas à un cours seulement pour sortir ! Même si j’en  meurs d’envie, bien sûr. Comment ça il n’y a pas d’horaires pour aller courir dans la forêt ? Ils ne sont pas formels mais l’heure d’y aller est toujours trop loin ! Quand je serai grande,  je me construirai une cabane dans l’un des grands chênes qui bordent la capitale et je vivrais dans les bois avec ce que la Nature me donnera ! Mais bon, pour l’instant, je dois me satisfaire de rester sur ma chaise des heures durant, attendant patiemment l’heure de la fin des cours.

Arrivée à la fin de ce long corridor, je prends un coude à angle droit sans ralentir,  pressée de rejoindre les grands escaliers qui me mèneront ensuite à la forêt. Sans ralentir donc mais sans regarder non plus d’ailleurs et je percute de plein fouet la personne qui avait le malheur d’être entre moi et la sortie. Sonnée par le choc, je tombe à la renverse et me retrouve bien vite allongée au milieu d’un paquet de papier qui s’éparpille comme un tas de feuilles mortes à l’automne. Je gémis alors que ma tête tourne un peu lorsque je veux me redresser. Sans regarder à qui je m’adresse, je lance : « Non d’un arbre, tu peux pas regarder où tu vas ? C’est trop compliqué de se servir de ses yeux ? » Si le malheureux me répond que moi non plus je ne regardais pas où j’allais je jure que le mangerai avec son chapeau !


MADE BY BOOGYLOU X 500 MOTS

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Le cas des mies à l'Académie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Jean Raspail à l'Académie Française
» Le planisphère de l'Académie
» Les Fondements de l'Académie Sith (ébauche)
» l'Académie de la Rose des Vents
» Je quitte l'académie !!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Madelle :: Le Monde des Humains :: La Forêt des Mirlis :: Saona-