AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

[Quête] L'anneau aux milles promesses

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar


Messages : 130
Xp's : 215
Date d'inscription : 23/05/2015

MessageSujet: [Quête] L'anneau aux milles promesses Sam 13 Juin 2015 - 19:46

L'anneau aux mille promesses

Mise en contexte

Le 21 Rosendas 1248
Terna, alors que vous vous êtes posé dans une auberge tranquille sans beaucoup de clients, un homme entre soudainement dans l'établissement.
En nage, le pauvre arrive à peine à reprendre son souffle. Voilà maintenant un quart d'heure que ce gentil bourgeois vient d'être volé. Alors qu'il s'était lancé à la suite du malfrat celui-ci s'est rapidement échappé. C'est pourquoi le jeune riche est entré dans la première auberge qu'il a trouvé une fois un peu trop essoufflé.
Il se met à crier et promet une bourse remplie d'or à celui qui voudra l'aider, car voyez-vous on vient de lui dérober sa bague de fiançailles. Il supplie qu'on l'aide à retrouver l'homme aux canines en or, mais il n'y a que gens plus ou moins ivres à part vous dans cette salle.
C'est pourquoi il se tourne finalement vers vous et vous promet monts et merveilles en échange de ce service. Désespéré, il est prêt à vous donner ce que vous désirez pour que vous lui rapportiez l'anneau avant que le soleil ne se couche.
Directives :
Amusez-vous. Votre premier message devra reprendre l'intrigue posée, à vous de contrôlez le bourgeois. Libre à vous d’arrêter votre message lorsque vous tombez sur le voleur ou avant. Je répondrai ensuite, puis nous jouerons plus ou moins au chat et à la souris jusqu'à ce que vous réussissiez à combattre le voleur et redonner son anneau au bourgeois... Sauf si vous préférez partager avec le vil homme le fruit de son labeur ou tout garder pour vous.


Dernière édition par Cassandre le Mer 1 Juil 2015 - 0:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Voleur

Messages : 905
Xp's : 870
DC : Manaka - Le Cerf
Date d'inscription : 08/06/2015
Age : 20
Présentation : Juste Me
Carnet : Relationship

Feuille de personnage
Vie:
100/100  (100/100)
Prestige :
2/9  (2/9)
Disponibilité Rp: Réduite
MessageSujet: Re: [Quête] L'anneau aux milles promesses Dim 14 Juin 2015 - 12:57


L'anneau aux milles promesses

quête de Deth Al'Abyssin

Enfin Deth arrive à Terna. Il avait marché de nombreux kilomètres pendant plusieurs jours avant de tomber sur la grande ville. Il en avait entendu parler, cette ville est connue pour être très prospère. Et en effet, le jeune homme n'est pas déçu : la ville est immense et les bâtiments respirent la réussite de cette ville. De nombreux commerçants habillent les rues avec leur étals plus alléchants les uns que les autres. Deth ne pu s'empêcher de jeter un oeil aux marchandises, de les toucher, de les sentir. Tout lui faisait envie. Il tomba sur une paire de bottes noires toute simple mais qui ont l'air vraiment confortables. Pas comme ses chaussures actuelles qui sont usées à cause des nombreux kilomètres qu'il a parcouru et qui commencent à lui faire mal aux pieds... Peut-être devait-il aussi envisager d'acheter une monture ? Découvrir Madelle sera alors beaucoup plus rapide et moins fatiguant. Mais d'abord les bottes. Il demande alors au marchand le prix des chaussures et en ouvrant sa bourse, il se rend compte qu'il n'a pas assez pour se les payer. Il soupire et laisse derrière lui l'article qui lui faisait tant plaisir...

Deth préfère alors quitter les rues marchandes, de peur d'être tenté à nouveau par quelque chose et de vivre la même déception qu'à l'instant. Il regarde le contenu de sa bourse, fait le compte, et se dit qu'il aurait assez pour s'offrir une bière. Au moins, il aura un petit plaisir dans sa journée ! En s'éloignant du centre très actif, les rues sont de moins en moins vivantes et l'Arvélès croise de moins en moins de monde. Ce n'est pas pour lui déplaire ! Il tombe alors sur une auberge qui a l'air tranquille et les clients sont peu nombreux. Et bien parfait ! Il n'y a pas besoin d'une auberge renommée et populaire pour une bière. Il rentre et s'installe à une table dans le fond de la salle, isolé du reste des clients qui sont plutôt vers le bar. Ces clients qui ont l'air d'être là depuis un moment sans avoir arrêté de consommer de l'alcool. Ils n'ont pas l'air bien net mais tant qu'ils ne viennent pas l'embêter, Deth s'en fiche. L'aubergiste vient alors à sa rencontre et il prend commande de la bière pression. Quelques minutes plus tard, la pinte de bière est servie et Deth la porte à ses lèvres. Il profite de ce moment en la buvant lentement (et puis s'il la boit trop vite il aura mal au ventre et ne sera pas très net non plus). Il n'en est qu'à la moitié lorsqu'un jeune homme déboule dans la salle de l'auberge en criant, tout essoufflé  :

- A l'aide, on m'a volé !

Deth se demande qui peut-être celui qui a dérangé son moment de tranquillité et dévisage le nouveau venu. Rien qu'en voyant sa tenue, il s'agit d'un bourgeois bien friqué. Si quelqu'un l'a volé, ça ne doit pas lui faire une trop grosse différence, il doit avoir de l'argent encore quelque part ailleurs ! Il retourne à sa bière mais le bourgeois ne s'arrête pas là :

- On a volé ma bague de fiançailles, s'il vous plaît messieurs, que quelqu'un m'aide à retrouver le malfrat que j'ai poursuivi pendant un quart d'heure au moins ! Je vous promet de l'or, une bourse remplie d'or !

Le riche avait un peu de mal à parler, toujours en nage, mais il est tellement paniqué que tout ça est sorti d'une traite. Pourtant, ces mots ont bien été reçu par Deth. De l'or, il a bien dit une bourse remplie d'or ? La sienne est quasiment vide et il se peut qu'elle se remplisse à nouveau ! Quelle opportunité. Mais l'Arvélès se voit mal poursuivre un voleur, il en a la flemme et s'en fiche du sort du bourgeois. Mais quand même, de l'or... Le riche va de clients en clients, implorant leur aide mais ces hommes sont tous à moitié ivres et le remballe. Finalement, le bourgeois s'intéresse à Deth remarquant qu'il n'est pas dans le même état que les autres clients. Il s'avance vers notre jeune homme :

- Vous, vous n'êtes pas ivres comme les autres. Je vous implore de retrouver ma bague de fiançailles. Par pitié... Vous aurez de l'or, vous serez généreusement récompenser.

Le jeune bourgeois est vraiment désemparé. Deth le fixe dans les yeux : ses yeux implore la pitié, il ne sait vraiment pas quoi faire.

- S'il vous plaît, c'est vraiment très important pour moi, c'est le symbole de l'amour que j'éprouve avec ma fiancée. Elle vaut bien plus que tout l'or du monde à mes yeux alors je pourrai vous donner tout ce que vous voulez.

Tout ce que Deth veut ? Les yeux du jeune homme pétillent rien qu'à cette idée. Plus besoin d'enchaîner petit boulot sur petit boulot lors de son voyage. Il suffit juste de ramener cette bague à ce gentil monsieur (enfin gentil, il n'en sait rien) et le voilà riche quasiment à vie. Mais c'est parfait ça ! Sous l'excitation de cette pensée, l'Arvélès se lève en oubliant même celui qui a proposer l'or.

- Que faîtes-vous alors ? Vous allez m'aider ?

Deth regarde l'homme qui est sur le point de s'agenouiller devant lui pour le supplier de rattraper le voleur. Est-ce qu'il va le faire poireauter jusqu'à ce qu'il le fasse ? L'ego de notre jeune voyageur va être flatté ! Mais il n'est pas aussi sadique que ça, il ne va pas faire attendre cet homme qui a assez imploré comme ça.

- Je vais vous l'attraper ce voleur.

Les yeux du bourgeois se remplissent d'espoir. Même si Deth l'a dit sur un ton désobligeant, le jeune riche a entendu ce qu'il voulait entendre. Le voyageur soupire devant tant de reconnaissance. Il se demande vraiment si c'est une bonne idée de s'être embarqué dans cette histoire.

- Fantastique ! Vous me sauvez ! Il faut le retrouver avant le coucher du soleil, sinon je crains qu'il ne s'échappe définitivement dans la nuit et puis je dois aussi retourner auprès de ma femme, elle risque de s'inqui...

Deth s'en fou complètement de la vie de l'homme si bien qu'il l'interromps en toussotant.

- Qu'on en finisse vite. Bon à quoi il ressemble ce voleur et dans quelle direction est-il allé ?

Le bourgeois cligne des yeux, peut-être n'avait-il pas l'habitude qu'on l'interrompe ainsi ? Mais il ne posa pas de questions et se reprend :

- Oui oui bien sûr. Il doit être un peu plus petit que vous et est vêtu d'un manteau à capuche marron. Je sais aussi qu'il a des canines en or mais à cause de sa capuche, je ne peut vous en dire plus... Je sais qu'il est parti vers l'est, j'ai peur qu'il ne cherche à quitter la ville...

- Très bien, allons-y, ne perdons pas de temps. Vous m'accompagnez pour m'aider à le reconnaître, mais vous resterez à l'écart lorsqu'on l'aura trouvé pour ne pas que vous soyez blesser.

Deth a horreur de blesser des innocents. Et puis comment réclamer une récompense faramineuse si le client n'est pas en bon état ? Sur ce, ils sortent de l'auberge en courant, Deth abandonnant la moitié de sa bière sur la table...

La direction qu'avait pris le voleur les rapprochaient du centre de Terna. Il y avait foule et rien de tel pour se dissimuler. Ca ne va pas être une mince affaire... Même si l'Arvélès est grand, repérer quelqu'un dans cette masse de gens est quasiment impossible, surtout s'il n"a jamais vu ce quelqu'un. Il décide alors de se concentrer sur les mouvements suspects. Un voleur ça vole, il doit donc être attiré par les belles choses même s'il est en fuite. Ce serait une belle journée pour lui s'il arrivait à faire grossir son butin. Deth jette un oeil aux étals de marchand, pensant que le voleur serait intéressé. Ils continuent d'avancer en direction de l'est lorsqu'un cri se fait entendre.

- Au voleur, au voleur !

C'est une femme qui crie. Elle dit qu'on vient de lui voler son collier sous son nez et que le voleur est parti vers la sortie est de la ville. Super nouvelle pour Deth qui sait où est le voleur à présent.

- C'est sûrement lui, lui lance le bourgeois.

Les deux hommes ne se firent pas attendre et courent à la poursuite du voleur. Il traversent la foule en bousculant les passants mais ils sentent qu'ils se rapprochent du but. Ils finirent par quitter le centre et les ruelles sont quasiment déserte. Mais c'est un vrai labyrinthe. Deth et le bourgeois arrêtent leur course et se taisent pour écouter le moindre bruit, la moindre erreur que pourrait faire le voleur. Ils continuent de marcher et soudain entendent un bruit de verre cassé dans la ruelle à leur gauche. Ils s'avancent et découvrent un homme encapuchonné dans un manteau marron coincé dans une impasse par un mur qui marchait sur des éclats de verres. Il s'est fait avoir...

- C'est lui, c'est lui qui m'a volé ! s'écrie le bourgeois.

Le voleur se retourne et dévoile ses canines dorées. Deth se prépare à combattre, pensant qu'il ne va pas être gentil et donner la bague facilement.

- Ta course s'arrête ici, tu vas devoir nous rendre ce que tu as volé.

Les lames du jeune homme vibrent dans la poche interne de son manteau. Il est prêt à l’arrêter au moindre mouvement qu'il fera...


il parle en #ff0000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 130
Xp's : 215
Date d'inscription : 23/05/2015

MessageSujet: Re: [Quête] L'anneau aux milles promesses Dim 14 Juin 2015 - 13:53

L'homme sourit et un rictus grinçant s'installe sur ses traits, dévoilant ses canines dorées.
Profitant que ni Deth ni le bourgeois ne soient encore totalement au corps à corps, le voleur va tenter la seule solution qui lui parait pleine de bon sens : fuir à nouveau. Il est seul, ils sont deux et même si il sait se défendre, le meurtre n'est pas sa spécialité.
Sans un mot pour ses deux poursuivants, une main encore remplie par le collier précédemment dérobé, il va donc essayer prendre appui sur une fenêtre ou un tonneau de l'impasse pour tenter de rejoindre les toits.

Visiblement, il ne compte pas se laisser attraper...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Voleur

Messages : 905
Xp's : 870
DC : Manaka - Le Cerf
Date d'inscription : 08/06/2015
Age : 20
Présentation : Juste Me
Carnet : Relationship

Feuille de personnage
Vie:
100/100  (100/100)
Prestige :
2/9  (2/9)
Disponibilité Rp: Réduite
MessageSujet: Re: [Quête] L'anneau aux milles promesses Dim 14 Juin 2015 - 15:04

Spoiler:
 

L'anneau aux milles promesses

quête de Deth Al'Abyssin

Un rictus s'affiche sur le visage du malfrat. Ses canines en or scintillent dans l'impasse sombre. Que va t'il faire ? Deth sait qu'il est coincé mais il a un mauvais sentiment... Le voleur a t'il trouvé un moyen de s'échapper ou bien va-t'il s'enfuir ? Le jeune homme ne pense pas qu'il va attaquer, il n'a aucune arme, du moins en apparence. Mais on ne sait jamais, il vaut mieux rester sur ses gardes. Le vil homme lève la tête. Deth suit son regard et devine tout de suite ce qu'il va faire. La fenêtre ! L'Arvélès ne doute pas de l'agilité du voleur et l'imagine très bien rejoindre les toits.

Et c'est d'ailleurs ce qu'il fit. Sans perdre une minute de plus, le voleur saute et prend appui sur le bord de la fenêtre, sur lequel il se met debout. Deth lance une première lame pour essayer de fixer son manteau marron au mur mais le malfrat saute à nouveau, et rejoint une fenêtre un étage plus haut. Il se dépêche, rejoignant les toits et narguant au passage ses deux poursuivants. Il est désormais trop loin pour que les lames de notre jeune homme l'atteigne. Deth se dépêche alors de rejoindre le vil homme, laissant le bourgeois seul dans l'impasse.

- Je ne vais pas pouvoir vous suivre, qu'est-ce que je peux faire ?

- Retournez à l'auberge où l'on s'est rencontré, je vous rejoindrai quand je l'aurai attrapé.

Sur ce, Deth ne se retourne pas et avance rapidement, escaladant le mur, sautant de fenêtre en fenêtre comme l'a fait à l'instant le voleur. Heureusement que sa vie de voyou à embêter tout le monde dans la capitale Arvélès lui sert aujourd'hui ! Il rejoint rapidement les toits et voit le voleur à quelques mètres dos à lui. Il a au passage ramasser à la main sa précieuse lame qu'il a lancé auparavant et la relance en direction des bottes du voyou. A quelques centimètres près, la lame aurait pu se ficher dans le talon du voleur. Mais au lieu de ça, elle fait une entaille sur le côté de son pied droit, ouvrant sa chaussures et dévoilant une coupure rectiligne rouge. Le vil homme lance un cri de douleur, se retourne et lance un regard noir à son poursuivant.

- Ça ne va pas être aussi simple que tu le crois.

Le voleur malgré sa blessure continue sa fuite en traversant le toit. Deth le suit en courant, faisant crisser les tuiles sous ses pas. Il ramasse sa lame dans sa course qui s'était fiché sous une tuile et la range dans une poche facile d'accès pour qu'elle soit prête à l'emploi à nouveau. Le voleur atteint le bout du toit et s'arrête. Deth le rejoint aussitôt et se place à quelques mètres de lui mais prêt à lui sauter dessus à tout moment pour l'arrêter.

- C'est bon on s'arrête là ? Tu vas être gentil et me donner ce que tu as pris.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 130
Xp's : 215
Date d'inscription : 23/05/2015

MessageSujet: Re: [Quête] L'anneau aux milles promesses Mar 16 Juin 2015 - 4:46

La journée est bien avancée, le quartier a beau être tranquille, deux hommes sur un toit cela se remarque et les badauds commencent à affluer, échangeant des rumeurs à voix haute. On se demande ce qui se passe, on crée des hypothèses à tout va. Les deux combattants sont-ils les amants d'une même femme ? Des gardes qui font un exercice sans leur uniforme ?
Si le bourgeois n'est pas là pour détromper tout ce beau monde (il est rentré à l'auberge, comme Deth le lui a demandé de faire.), c'est la femme au collier accompagnée d'un garde qui se charge finalement de rétablir la vérité d'une voix essoufflée et indignée. Et les faiseurs de cancans portent alors davantage d'attention à la scène qui se passe en hauteur, quitte à se faire mal au cou.

Le voleur blessé fouille dans ses poches, y prend quelque chose de petit et qui brille avant de le jeter vers la foule.

- Attrapes.

Se contente-t-il de dire à son adversaire, pas peu fier de son coup. Les médisants et curieux se précipitent tous d'un même pas ou presque vers ce qui est tombé plus loin d'eux, espérant peut-être par là récupérer l'objet et le garder si il n'appartient à personne...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Voleur

Messages : 905
Xp's : 870
DC : Manaka - Le Cerf
Date d'inscription : 08/06/2015
Age : 20
Présentation : Juste Me
Carnet : Relationship

Feuille de personnage
Vie:
100/100  (100/100)
Prestige :
2/9  (2/9)
Disponibilité Rp: Réduite
MessageSujet: Re: [Quête] L'anneau aux milles promesses Mer 17 Juin 2015 - 10:40



L'anneau aux milles promesses

quête de Deth Al'Abyssin

Le petit objet que le voleur jette brille dans les rayons du soleil couchant. Aucun doute, c'est une bague en or. Sûrement la bague de fiançailles du bourgeois. Elle tombe en bas du bâtiment sur lequel ils sont perchés, sous le regard d'une foule qui est devenue dense depuis un petit moment. Même si la femme au collier volé a pu rétablir un peu l'ordre en racontant la vérité sur ce qu'il s'est passé, elle n'est pas au courant pour la bague. Si bien que plusieurs curieux se pressent pour voir l'objet doré. Deth serre les dents. Il allait sauter du toit pour récupérer l'objet de son client mais il repense au collier qui se trouve toujours dans les mains de l'homme aux canines d'or. Mais le temps presse et il doit choisir. La dame ne lui a rien promis même s'il ne doute pas qu'il recevra une petite récompense de sa part : elle a l'air bien riche vu ses vêtements. Mais le jeune bourgeois a demandé son aide avant : premier arrivé, premier servi ! Tant pis pour le collier, Deth verra après s'il retrouve ce voleur, mais il en doute. Il abandonne le vil homme blessé sur le toit et descend du haut de la masure. Il atteint le rebord de la plus haute fenêtre et va de fenêtre en fenêtre jusqu'à avoir les pieds au sol. Il est allé le plus vite possible, il aurait pu tomber mais il a confiance en ses capacités et il n'a pas le temps de penser à ce qui aurait pu lui arriver de pire. Les curieux de la foule entourent la bague, un homme la prend pour pouvoir mieux l'observer.

- Excusez-moi, elle n'est pas à vous.

La foule se retourne pour voir le nouvel individu qui vient de s'exprimer. Certains l'avait vu descendre et s'écartent aussitôt. D'autres l'ont vu sur le toit et font de même. Deth peut alors s'avancer vers l'homme qui est en possession de la bague.

- Cette bague est à vous peut-être ?

L'homme n'a pas l'air convaincu et a utilisé un ton sarcastique. C'est vrai que Deth ne fait pas du tout type qui va se marier, encore moins un garçon ayant les moyen de s'acheter une bague en or. Ses vêtements contrastent énormément avec ceux de ces gens, qui sont pleins de parures, dentelles, couleurs, et fait de jolis tissus. Mais l'Arvélès ne va pas se laisser faire.

- Non mais à un jeune homme fou amoureux de sa femme, et cette bague symbolise leur amour. Il m'a confié la mission de la récupérer et de la lui rendre. Serez-vous aussi vil que le voleur qui lui a pris ? Vous m'avez l'air plutôt d'un gentleman.

Il faut croire que ces mots ont fait mouches. Le riche homme n'est pas insensible à ces compliments. Il ouvre la main et Deth récupère la bague d'un geste rapide. Il se demande si le voleur est toujours dans les parages pour récupérer aussi le collier. Et de toute façon, il doit récupérer la lame qu'il a lancé auparavant. Elle doit être sur le toit. L'Arvélès met la bague dans sa poche et remonte en direction du toit, sous le regard intrigué et impressionné de la foule qui s'est reformée. A croire que des gens qui escaladent les maisons, ce n'est pas courant... Deth atteint le toit rapidement, mais un peu essoufflé. Cela demande quand même un effort considérable pour le jeune homme même s'il est bien entraîné. Aucun signe du voleur sur le toit. Il s'en doutait, c'était une très belle occasion pour le vil homme se s'échapper. Et puis il a toujours le collier... Sa propriétaire doit toujours être dans la foule, peut-être ce bijou a beaucoup de valeur pour elle ? Pour le moment, Deth recherche sa lame. Il voit un objet briller et se concentre. Si l'objet vient lui, c'est que c'est son arme. Bingo, la lame scintillante vole vers lui et vient se ranger à côté de ses consœurs. Il regarde autour de lui, essayant de voir si le voleur n'est pas encore sur les toits : cette maison est assez haute et offre un bon point de vue sur les toits de Terna.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 130
Xp's : 215
Date d'inscription : 23/05/2015

MessageSujet: Re: [Quête] L'anneau aux milles promesses Mer 17 Juin 2015 - 10:57

Profitant de l'hésitation puis de la décision de Deth, le voleur a en effet disparu sans demander son reste...
Bien que, en regardant bien, deux pistes s'offrent à l'Arvèles en chasse de retour sur le toit.

A quelques pas de là, le carreau le plus haut d'une maison parait cassé. L'oiseau s'y est sans doute fait un nid, à moins que les lieux ne soient simplement abandonnés et squattés depuis longtemps.

Des gouttelettes de sang vont à peu près dans la même direction, mais semblent s'arrêter au détour d'un autre toit. S'ensuivent des tuiles plus ou moins malmenées.

La nuit n'a pas encore étendu son voile et Deth a encore du temps pour aller fouiller le coin si il le désire, tant qu'il ne perd pas son temps à flâner. Et ce même si le riche fiancé doit l'attendre impatiemment à l'auberge.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Voleur

Messages : 905
Xp's : 870
DC : Manaka - Le Cerf
Date d'inscription : 08/06/2015
Age : 20
Présentation : Juste Me
Carnet : Relationship

Feuille de personnage
Vie:
100/100  (100/100)
Prestige :
2/9  (2/9)
Disponibilité Rp: Réduite
MessageSujet: Re: [Quête] L'anneau aux milles promesses Jeu 18 Juin 2015 - 17:42



L'anneau aux milles promesses

quête de Deth Al'Abyssin

Deth s'avance sur le toit du bâtiment. Il croit avoir vu un mouvement suspect sur un autre toit. Il repère alors une fenêtre cassée. Le voleur se serait-il échappé dans cette maison ? Elle paraît abandonnée et peu de gens oserait s'en approcher. Elle a une aura lugubre et très sombre, de quoi éloigner les individus trop curieux. Une excellente cachette pour un homme du même genre que le voleur aux canines dorées. Mais cela lui paraît trop facile : il doute que le vil homme se soit arrêté à cet endroit, il avait beaucoup de temps pour fuir. Mais qui sait ? Deth cherche une autre possibilité, voir même un autre indice : c'est ce dernier qui se présenta à lui. Sur les tuiles, on distingue des petites taches rouges sang. Sûrement celui du voleur ! Les gouttelettes suivent une même direction, celle de la fenêtre cassée. Deth s'avance alors, passant par le toit d'un plus petit bâtiment avant d'atteindre celui de la maison abandonnée. Mais les traces de sang se perdent sur le toit précédent. Le voleur se serait-il arrêté un instant pour faire un bandage de fortune et ainsi arrêter l'écoulement du sang ? C'est une solution : le vil homme avait du temps pour le faire. Mais il en a aussi perdu en s'arrêtant. Se cacher dans la maison abandonnée devenait de plus en plus probable. Pourtant, il remarque des tuiles déplacées, voir cassées après le chemin de sang et plus loin après lui. Les précédentes, Deth les a peut-être mises ainsi en marchant dessus mais après... Le jeune homme grimace : cette réflexion lui fait perdre un temps fou ! Même si le soleil est toujours là, il ne va pas tarder à descendre et se retrouver sur les toits de nuit n'est pas une bonne idée. Et puis il repense au bourgeois, si jamais il ne voit pas Deth revenir, il doit se dire qu'il a été volé encore une fois, et alors adieu la fameuse récompense, adieu la grosse somme d'or promise ! L'Arvélès ne veut pas que ce scénario arrive, il s'est retrouvé embarqué dans cette course poursuite et ce n'est pas pour rien ! Même s'il a désormais la bague, il ne sait pas combien il pourrait la vendre. Elle n'a peut-être même pas vraiment de valeur qui sait ? Pour le bourgeois, elle a une valeur sentimentale ce qui augmente le prix de l'objet. Bref, il doit revenir au plus vite...

Mais la poursuite du voleur prend une tournure d'affaire personnelle. Deth veut attraper le vil homme qui s'est joué de lui. Et au passage récupérer le collier qui doit toujours être en sa possession, le ramener à la riche femme et ainsi remporter encore une fois de l'argent. Oui, encore plus d'argent... Le jeune homme en a marre d'être fauché, faisant son voyage avec quelques sous seulement, de quoi juste le nourrir. Il a envie de s'offrir un peu de confort aussi. Le voleur redevient le centre de ses pensées. Que faire maintenant ? La maison ou bien continuer à chercher sur les toits ? La maison lui paraît être une bonne solution, d'autant plus qu'elle est valable avec une de ses hypothèses. Il saute du toit, atteignant le rebord de la plus haute fenêtre de la maison, qui étant déjà brisée, Deth se faufile à l'intérieur. Ses pieds atteignent le vieux parquet rongé par les mites qui grince à son contact. Il grimace de faire autant de bruit. La pièce est humide et sombre. Les insectes ont élu domicile ici. Pourtant, on dirait que l'endroit est habité : une espèce de couchette de fortune a été installée et mal dissimulée. Des restes de nourriture sont laissées à côté, laissant les insectes les finir. Deth écoute les bruits de la maison, espérant entendre le déplacement d'un homme. Et par la même occasion, découvrir le voleur. Soudain, un craquement de bois se fit entendre suivit de quelques grincements. Aucun doute, quelqu'un marche dans la maison. A moins que ce ne soit un animal ou bien le bois de la maison qui travaille...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 130
Xp's : 215
Date d'inscription : 23/05/2015

MessageSujet: Re: [Quête] L'anneau aux milles promesses Lun 22 Juin 2015 - 16:14

Le bois craque à l'étage d'en dessous, puis tout à coup, c'est le silence le plus pur possible ou presque qui entoure Deth. Si les bruits de la ville s'entendent toujours par la fenêtre qui ressemble davantage à un trou qu'autre chose, il semble qu'il n'y ait plus un chat dans la maison. Ou presque.
Le bruit se fait à nouveau entendre au bout d'un moment, suivi d'un son de chute, puis de pleins de petits bruits plus mats, comme si des choses tombaient sur le parquet.
Un juron s'élève, prouve bien que l'origine est humaine...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Voleur

Messages : 905
Xp's : 870
DC : Manaka - Le Cerf
Date d'inscription : 08/06/2015
Age : 20
Présentation : Juste Me
Carnet : Relationship

Feuille de personnage
Vie:
100/100  (100/100)
Prestige :
2/9  (2/9)
Disponibilité Rp: Réduite
MessageSujet: Re: [Quête] L'anneau aux milles promesses Mar 23 Juin 2015 - 22:04

Spoiler:
 


L'anneau aux milles promesses

quête de Deth Al'Abyssin

Les craquements continuent, ainsi que des crissements de pas sur le parquet. Les bruits viennent de l'étage d'en dessous, juste à quelques mètres de Deth. Seule une bonne dizaine de marches d'escalier le séparait de l'origine de ces mouvements. Il hésite à demander qui est là mais il se retient. C'est un réflexe complètement inutile, car si l'individu cherche à se cacher il ne répond pas et le jeune Arvélès est repéré. La chasse au voleur prendrai alors fin suite à cette erreur stupide. Le jeune homme aux cheveux corbeaux préfère attendre et écouter la suite... Quoique, cela ne rime à rien non plus. Il fait alors un pas, levant doucement son pied droit de quelques centimètres du parquet avant de le reposer délicatement, en essayant d'être aussi silencieux qu'un chat. Sauf qu'un chat est bien plus léger qu'un être humain, et le parquet crisse alors légèrement sous le pied de Deth. Il prie intérieurement que l'individu (si c'en est un !) ne l'ai pas entendu. Mais sa prière ne fût pas entendue. Un silence de mort règne dans la bâtisse. Se pourrait-il que la personne, s'il y avait une personne, soit partie ? La maison fait quand même trois étages et Deth est au troisième. Le voleur n'a pas pu disparaître ainsi sans faire de bruit, même s'il avait disparu par une fenêtre. Le jeune homme se concentre sur les bruits autour de lui. Il entend la ville par la fenêtre, enfin ce qu'il reste de la fenêtre. Les bavardages des passants, les cris des enfants, les appels des marchands, le souffle du vent. Que des sons qui lui paraissent lointain et pourtant ils sont si nombreux qu'on les entend jusque dans cette maison abandonnée. Mais rien ne semble venir du bâtiment dans lequel il est. Deth se résigne et se détend. Il allait repasser par la fenêtre et rejoindre le bourgeois, Il allait... Lorsque les bruits du parquet reprennent suivis d'un bruit sourd. Quelque chose est tombé ? Ce quelque chose n'est pas seul étant donné tout les petits bruits de chutes d'objets qui suivirent. Une armoire est en train de vider son contenu ? Mais comment tout cela a pu arriver ? Il n'y a pas assez de vent aujourd'hui pour faire tomber ces choses là. Il ne pense pas que la cause soit un chat, ni même un oiseau. Tout cela lui paraît trop lourd... Un juron s'élève des escaliers. L'origine est humaine ! Comme un réflexe, les cinq lames de Deth se mettent à scintiller et sortent de son manteau, virevoltant autour de leur propriétaire qui ne perd pas une seconde de plus. Il s'élance dans les escaliers, dévalant les marche quatre à quatre et se retrouve en quelques instants à l'étage d'en dessous. Ce qu'il vit confirme ses hypothèses : une espèce d'étagère en bois en aussi bon état que le parquet est couchée par terre sur un tas de divers objets. Certains ont même pas mal de valeur... Deth vit alors rapidement l'individu qui se trouve dans la même pièce que lui, derrière l'étagère couchée.

- On ne bouge plus, finit de courir !

L'homme portait un manteau semblable à celui du voleur mais la poussière qui s'élève suite à la chute de l'étagère rend la distinction de son visage difficile. Mais l'Arvélès en était sûr , il doit s'agir du voleur... enfin il l'espère car il en a marre de jouer à chat. Ses lames sont toujours en train de voleter autour de lui. A sa demande, elles pourront clouer sur place cet homme...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: [Quête] L'anneau aux milles promesses

Revenir en haut Aller en bas

[Quête] L'anneau aux milles promesses

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» La Caverne aux Milles et un Plaisirs
» Le site de l'anneau unique v2
» L'Anneau de Barahir
» Le Porteur de l'anneau favori
» Le devenir des orcs après la destruction de l'Anneau.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Madelle :: Le Monde des Humains :: La Terre de Faras :: Terna-