AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

[Quête] Une protection pour une caravane

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
avatar


Messages : 130
Xp's : 215
Date d'inscription : 23/05/2015

MessageSujet: [Quête] Une protection pour une caravane Jeu 28 Mai 2015 - 17:39

Une protection pour une caravane!

Mise en Contexte

6 Ciorel 1246
Une caravane comprenant une charrette de ravitaillement, trois roulottes ainsi que différentes montures et une dizaine de Liares veulent traverser le mont Torgern pour rejoindre les frontières du pays humain. Fort peu connaisseurs de ce nouveau pays et tout aussi peu rassurés d'emprunter les chemins de la montagne, ils cherchent des protecteurs un peu partout. Une fois ces preux chevaliers trouvés, le départ est fixé au petit matin alors que le soleil même n'est pas encore levé. Direction l'inconnu !


Déroulement

Amusez-vous ! J'interviendrai soit aléatoirement pour rajouter du piment à votre aventure, soit une fois que vous aurez chacun posté si je vous vois vous essouffler. Vous avez le droit de jouer tous les membres de la caravane, de créer des monstres et tout le tintouin. J' espère de votre part six postes, mais si nous parvenons à en faire davantage, que l'aventure dure et dure encore qui sait ce qui vous attend ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Dragonnier

Messages : 796
Xp's : 201
DC : Adélaïde Firloe, Auxane Taël et Mère Nature
Date d'inscription : 18/08/2014
Présentation : L'indomptable
Carnet : un fabuleux destin

Feuille de personnage
Vie:
150/150  (150/150)
Prestige :
1/9  (1/9)
Disponibilité Rp: Ce que je préfère ce sont les combats
MessageSujet: Re: [Quête] Une protection pour une caravane Jeu 28 Mai 2015 - 20:06


Une protection pour une caravane
le 6 Ciorel 1246 avec Caleth Agaée Saliaroch


Attendant à l'entrée de Galéa, l'Humaine portait sa capuche sur la tête, elle n'avait pas besoin d'être reconnue, de toute manière, elle ne comptait pas s'attarder. La jeune femme était revenue dans cette terre pour s'éloigner de son quotidien. Lorsqu'elle était rentrée chez elle, elle avait retrouvé son père et son village natal, elle était heureuse. Marissa avait même renoué d'anciennes amitiés, mais sa vie à la forge l'avait ennuyé.

Le peuple du feu lui manquait. Sur un coup de tête, elle avait pris la décision de monter au sommet des montagnes. Elle n'avait pas l'intention de repartir à la découverte de ce pays, elle en avait suffisamment vu. Tout ce qu'elle voulait s'était ressentir cette adrénaline qui avait parcouru son corps pendant plus d'une année. Elle ne s'était pas perdue et avait gravit la montagne plus rapidement que lors de son départ.

Ellyn avait l'impression qu'elle referait ce chemin bien plus souvent qu'elle ne l'imaginait. Lorsqu'elle était arrivée à Galéa, elle n'avait pas mis longtemps avant de trouver une mission qui lui allait parfaitement. Un modeste convoi comptait descendre la montagne. Elle n'avait jamais réalisé une telle œuvre, mais la patriarche du groupe de Liares sembla satisfaite des compétences de la belle.

Elle avait alors décidé de s'arrêter dans la même taverne que ses clients pour en apprendre un peu plus sur eux. Il n'y avait que des Liares. Marissa s'était étonnée qu'ils recherchent des gardiens et surtout qu'ils acceptent une femme humaine. Elle n'était pas restée longtemps dans la salle commune, préférant aller se reposer, mais les conversations qu'elle entendit lui suffirent pour comprendre qu'elle avait affaire à un groupe de commerçants. Ces Liares n'avaient rien avoir avec ceux qu'elle avait pu rencontrer dans cette contrée.

Il était tôt, la ville se réveillait à peine tout comme les gardes de la ville qui somnolaient contre les remparts. Marissa entendit un léger brouhaha s'élevait dans une ruelle non loin. Le convoi était réveillé, l'heure du départ avait sonné. La jeune femme se décolla du mur sur lequel elle s'était appuyée et apparut dans l'encadrement de la porte Sud de la ville. Elle s'avança alors, elle allait baisser sa capuche pour se faire reconnaître.  

La patriarche qui était en tête de file leva sa main pour lui signaler que ce n'était pas nécessaire. Sans un mot, l'Humaine laissa défiler les trois roulettes et la charrette de provisions. Alors qu'elle revenait vers l'avant, le convoi s'arrêta à peine sorti. On attendait quelqu'un, sûrement avaient-ils engagé une personne supplémentaire pour les protéger. Marissa attendit silencieusement, elle n'était là que pour s'assurer de la sécurité de ses clients.

Le temps du voyage, elle s'en fichait. Plus il durerait et plus elle pourrait profiter de ce moment loin de tout. Elle ne pourrait être déçue que d'une manière, ne pas rencontrer d'ennuis lors de la traversée de la frontière, ne pas rencontrer de danger était sa seule inquiétude. Imprudente ? Peut-être, mais pas suffisamment pour avoir alerté la patriarche, elle avait d'ailleurs le regard braqué sur Ellyn.

Cela eut pour effet de la déstabiliser quelque peu, elle avait l'impression que la vieille pouvait lire son âme.  



© Nye-Hael sur Epicode




Kit par Lüly
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Exilé

Messages : 344
Xp's : 552
Date d'inscription : 11/04/2015
Age : 23
Localisation : Helpo (présent)
Présentation : Caleth, ou les cornes brisées
Carnet : Mes aventures

Feuille de personnage
Vie:
140/140  (140/140)
Prestige :
2/9  (2/9)
Disponibilité Rp: Occupée
MessageSujet: Re: [Quête] Une protection pour une caravane Sam 30 Mai 2015 - 21:26


protection d'une caravane  

6 de Ciorel 1246  - avec Marissa Ellyn Iselk

Une fois n'était pas coutume Caleth mourrait d'envie de sortir de cette ambiance, de de sortir de chez lui.  Voilà pourquoi il s'était rendu à Galea.  L'air de cette ville lui faisait plus de bien que la capitale et depuis sa rencontre avec des humains  il avait l'impression de ne plus être le même.  Intérieurement il changeait il le savait pourtant il ne laissait rien paraître.  A personne.  Peut être qu'il s'isolait plus mais passait le mot comme quoi il avait besoin d'entraînement en solitaire et sa famille ne lui posait aucune question.

Une fois arrivé, vêtu de son habituelle capuche et grande cape il se rendait dans une taverne calme du coin ou il savait qu'il ne traînait pas énormément de soldats. Il ne voulait pas croiser un de ses  compagnons. De la  il tomba sur des marchands. Entendant leur conversation il lui semblait qu'ils cherchaient une deuxième personne pour les protéger en traversant le mont. N'écoutant que son envie de partir loin le liare se proposait donc à eux.  Sa force extérieure et son grade de guerrier avait suffit à les faire accepter. Ils partaient au lendemain matin et il devait les rejoindre à la porte de Galea.

Il passa sa soirée dans une simple petite auberge, réfléchissant avant de se rendre avant l'aube a la porte qu'on lui avait indiquée, il était légèrement en avance,mais c'était parce qu'il avait hâte bien qu'il ne le montrait pas vraiment. Ce genre d'émotion qu'il ressentait il n'avait pas l'habitude de le montrer, alors même devant personne cela resterait caché. Lorsqu'il vit les roulottes approchés il allait se présenter rapidement à la vieille femme qui lui montrait rapidement la localisation de l'autre personne engagée. Il lui adressa un simple regard sous sa capuche, on ne le reconnaissait pas vraiment sauf peut-être quelques mèches violettes rebelles qui dépassaient sur le côté et il commençait à marcher, restant à l'avant pour le moment, pour repérer le danger au loin au mieux.

Pour le moment il n'y aurait sans doute pas trop de danger alors il pouvait se permettre de poser son regard sur la personne avait qui il était en duo pour cette mission bien qu'il ne lui adressa la parole de suite. Ah s'il savait qu'il s'agissait d'Ellyn… Pour le moment il se contentait de la jauger légèrement de longue minutes devinant qu'il s'agissait d'une femme à la stature et à la taille.





« La force naît par violence et meurt par liberté. »

en mode blasé comme on dit..:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ismadd.forumactif.com/
avatar


Dragonnier

Messages : 796
Xp's : 201
DC : Adélaïde Firloe, Auxane Taël et Mère Nature
Date d'inscription : 18/08/2014
Présentation : L'indomptable
Carnet : un fabuleux destin

Feuille de personnage
Vie:
150/150  (150/150)
Prestige :
1/9  (1/9)
Disponibilité Rp: Ce que je préfère ce sont les combats
MessageSujet: Re: [Quête] Une protection pour une caravane Lun 1 Juin 2015 - 17:56


Une protection pour une caravane
le 6 Ciorel 1246 avec Caleth Agaée Saliaroch


Un individu apparut près du convoi. S'approchant de la vieille femme pour se présenter. Il semblait que tout le monde était arrivé. Marissa ne chercha pas à s'attarder sur le dernier arrivant. Elle était impatiente de partir. Gardant toujours ses mèches dorées sous sa capuche, le convoi commença à avancer alors que la matrone était partie s'asseoir sur l'avant de la première roulotte.

Marissa savait où elle allait. S'en inquiéter de la personne avec qui elle devrait coopérer si un imprévu arrivé, elle voulait simplement que l'aventure commence. Elle n'était pas là pour les autochtones, peut-être était-ce un peu un manque de respect ou quelque chose de ce genre, elle s'en fichait. Seuls ses clients importaient, tant qu'elle remplissait son contrat et pour cela, elle n'avait pas l'impression d'avoir besoin d'aide.

Le convoi avançait lentement. Il était plutôt modeste, mais pas besoin d'épuiser les bêtes dès le début. Surtout que la jeune femme ne savait pas encore quelle route ils allaient prendre. La vieille, elle avait essayé d'avoir des informations sur l'itinéraire, mais les marchands étaient bien trop occupés à profiter de leur dernier moment de paix. Puisque rien n'avait toujours été dit à ce sujet.

Le convoi avançait silencieusement, personne ne parlait, les propriétaires somnolant encore à moitié. On entendait que le bruit des charrettes et le pas des animaux. Ils avançaient sur la route principale, plusieurs minutes après avoir passé une taverne, Marissa se stoppa. Sur sa droite se tenait un sentier. La dernière fois qu'elle était venue ici, il était à peine perceptible à cause de la neige. Elle vérifia qu'ils étaient seuls puis se dirigea vers la charrette en tête du cortège. Elle dit alors :

- Si nous continuions sur la route royale, vous serez intercepté par les gardes-frontières et vous pouvez être sûrs qu'ils vous réclameront des taxes. Elle se retourna vers le sentier, sa capuche se recula légèrement et son visage se découvrit. En revanche, si nous prenons ce sentier, nous pourrons descendre dans les terres humaines sans rencontrer de pilleurs, mais le chemin n'est pas aussi bien entretenu.

Elle se tourna alors que le second protecteur du convoi, lui aussi encapuchonné, elle ne voyait rien et ne cherchait pas à voir. Même si un léger bout de ses cornes dépassaient, Ellyn ne les reconnut pas. Elle s'arrêta une seconde dessus, mais jamais elle n'aurait cru recroiser Caleth, surtout pas à l'endroit où ils s'étaient quittés. Elle lui lança alors simplement :
- Et vous ? Qu'en pensez-vous ?
Elle retira sur sa capuche pour recouvrir les traits de son visage. Ce n'était pas sûr d'être à découvert tant que Marissa était sur cette route. Elle se retourna alors vers la matrone pour voir sa réaction. Si elle avait su qui était son acolyte, jamais elle ne se serait montrée aussi désinvolte. Mais comment pouvait-elle imaginer que c'était lui. Pourtant, au fond d'elle, quelque chose lui disait que ces cornes ne lui étaient pas étrangères, mais comme elle pensait ne faire qu'un brève voyage en ces terres, jamais elle n'avait espéré recroiser un ami.

© Nye-Hael sur Epicode




Kit par Lüly
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Exilé

Messages : 344
Xp's : 552
Date d'inscription : 11/04/2015
Age : 23
Localisation : Helpo (présent)
Présentation : Caleth, ou les cornes brisées
Carnet : Mes aventures

Feuille de personnage
Vie:
140/140  (140/140)
Prestige :
2/9  (2/9)
Disponibilité Rp: Occupée
MessageSujet: Re: [Quête] Une protection pour une caravane Lun 1 Juin 2015 - 19:03


protection d'une caravane  

6 de Ciorel 1246  - avec Marissa Ellyn Iselk

Caleth n'avait pas encore parlé et n'avait pas encore entendu la femme parler. Est-ce qu'elle était autant silencieuse que lui ? Le liare était surtout concentré, sur cette mission et aussi sur quelques pensées qu'il ne dévoilerait à personne. Ou bien à une seule personne mais il ne la pensait pas présente aujourd'hui, il l'avait rentrée une seule fois. Il avait toujours gardé sa pièce mais pour le moment n'avait pas eu grande occasion de l'utiliser pour la retrouver. Il l'avait cachée et gardée précieusement presque comme un trésor, il l'avait toujours sur lui. Surtout parce qu'il ne voulait pas qu'on la découvre et qu'elle était très bien en sécurité dans une de ses poches.

Au fil du temps qui passait, ils arrivaient à ce chemin. Il eut un sourire dissimulé sous sa capuche. Ce fameux sentier. C'était là qu'il avait vu Marissa pour la dernière fois il y a des mois maintenant bien qu'il avait un peu changé. Il regardait l'autre protectrice avancer, il y avait quelque chose ? Peut-être pas, si on continuait tout droit, c'était la route principale et les gardes n'allaient sûrement pas laisser sortir le petit troupeau de marchands comme ça. Il aurait pu prendre la parole mais non elle le fit et… il eut comme un électrochoc. C'était sa voix n'est-ce pas… ? Et son sourire s’étira encore, invisible malgré tout, se calmant bien vite. Il lui donnait raison, elle avait bien voyagé. Il pu voir une partie de son visage grâce à sa capuche et il se donnait raison, c'était bien Ellyn qui n'avait pas vraiment changé, normal cela ne faisait pas si longtemps, dans une vie. Il la suivit.

«  En effet, les liares vous prendront sans doute quelque chose, il serait mieux d'emprunter cette route. Tu as raison, Ellyn.  »

Le liare ne s'était cependant pas découvert, il ne le souhaitait pas, pas avant qu'ils soient sorti du territoire liare et un peu éloigné de la frontière, étrangement. On allait pas le reconnaître aussi loin de ses terres.

«  Je ne m'attendais pas à te voir ici. Pas en ces conditions.  »

Avait-il dit une fois qu'ils prirent la décision de prendre le chemin conseillé par les deux personnes engagées, car s'ils le disaient tous les deux c'était que c'était probablement vrai et qu'ils savaient de quoi ils parlaient ? Sa voix n'avait pas été froide mais il n'avait pas été trop chaleureux, il était content, bien évidemment mais il ne le laissait pas trop paraître, du sérieux, ils étaient en mission.  




« La force naît par violence et meurt par liberté. »

en mode blasé comme on dit..:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ismadd.forumactif.com/
avatar


Messages : 130
Xp's : 215
Date d'inscription : 23/05/2015

MessageSujet: Re: [Quête] Une protection pour une caravane Mar 2 Juin 2015 - 17:35

En chemin, la caravane rencontra nombre de voyageurs affairés, mais ceux-ci se raréfièrent en arrivant à l'embranchement.

A votre proposition, l'ancienne répondit en hochant simplement la tête, mais l'un des hommes s'inquiéta en s'approchant.

- Ne serons-nous vraiment pas davantage en danger sur ce chemin ?

Ce fut la plus jeune liare qui prit alors la parole en haussant les épaules. Sa voix était chantante, douce. Bien habillée sans être couverte d'or ou de pierres précieuses, la femme était assise à coté de la vieille. Jusque présent, elle semblait intriguée par une fiole étrange : on aurait dit qu'à l'intérieur une luciole flamboyante était enfermée.

- Nous avons deux protecteurs. Et si nous prenons par là-bas, nous aurons plus de chances de trouver des herbes pour épicer nos dîners qu'aux abords de la route royale.

Son ton se fit rieur.

- Tu devrais être enchanté.

Le liare se tut en lançant un regard noir à la jeune femme qui se tournait vers vous.

- Je m'appelle Ellie. Le grand ronchon là-bas est Zélis. Vous connaissez déjà la chef de notre expédition, quand aux autres, ils se présenteront si ils le désirent. Je suis marchande de plantes et de potions, Zélis est cuisinier, mais vous deviez déjà vous en douter.

Elle vérifia rapidement que l'homme était bien retourné à sa roulotte puis hocha la tête à l'intention de la vieille dame. Un signe de main de la part de l'ancienne et le convoi s'élança donc à sa vitesse d'escargot sur la route proposée par ses deux guerriers. Peu après les dires de Caleth, Ellie reprit son babillement.

- Nous parlerez-vous du territoire humain puisque nous sommes coincés ensemble pour un long moment ?

Les heures passèrent. Souvent Ellie brisait le silence ou interrompait vos discussions en posant des questions sur des détails. La mode humaine était-elle la même partout ? Les humains aimaient-ils le feu ? Les paysages étaient-ils aussi beaux là-bas qu'ici ? Elle paraissait avoir une réserve de curiosité sans fond. La vieille elle, somnolait, comme sans doute les trois quart des liares et ce malgré les cahots.
La fin du jour vint, paisible. L'on vous demanda le droit de s'arrêter aux abords de la route pour pouvoir diner et l'on s'installa où vous le souhaitez.

Zélis tout en ronchonnant s'occupa de sortir une marmite tandis qu'Ellie tapait dans ses mains en s'adressant à vous :

- L'un de vous me ferait-il le plaisir de venir m'aider à trouver des herbes et du bois pour le feu ?

consignes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Dragonnier

Messages : 796
Xp's : 201
DC : Adélaïde Firloe, Auxane Taël et Mère Nature
Date d'inscription : 18/08/2014
Présentation : L'indomptable
Carnet : un fabuleux destin

Feuille de personnage
Vie:
150/150  (150/150)
Prestige :
1/9  (1/9)
Disponibilité Rp: Ce que je préfère ce sont les combats
MessageSujet: Re: [Quête] Une protection pour une caravane Ven 5 Juin 2015 - 16:24


Une protection pour une caravane
le 6 ciorel 1246 avec caleth agaée saliaroch


Alarmée par les paroles de l'autre protecteur, Ellyn ne se retient pas de poser sa main gauche sur son fouet. Elle allait demander des explications, quand deux personnes du convoi la coupèrent. Ils étaient en train de savoir si la confiance était possible entre les races. Le regard de l'homme qui avait contredit les paroles de Marissa ne l'atteint pas, elle avait toute son attention sur son collègue qu'elle essayait de voir. Elle ne s'était pourtant pas présentée. Comment connaissait-il son prénom, qui plus est son second prénom. Elle ne l'avait donné à personne du convoi, elle en était persuadée.

Alors que celui qui avait douté d'elle retourné à sa place, elle s'avança vers le Liare qui restait dans l'ombre de sa cape. Pourtant, lorsqu'elle s'avança vers lui et vit à nouveau ses cornes. Elle sut. Le destin pouvait se montrer farceur, le retrouver ici, jamais elle n'y aurait cru. Sa peur s'était envolée aussi vite qu'elle était arrivée. Elle allait finir de s'approcher de lui, mais ce n'était pas le moment des retrouvailles. Le convoi était en train de repris la route sur le sentier oublié. Marissa lui répondit avant de reprendre la route à la tête du convoi :
- Je n'aurais jamais cru te retrouver et surtout pas ici. Je suis heureuse de te retrouver. Tu t'es enfin décidé à passer la frontière.
Ce n'était pas une question, juste une constatation. Elle ne cherchait pas à être indiscrète, le moment n'était pas opportun pour se retrouver. D'ailleurs, la demoiselle qui avait donné raison à l'Humaine semblait vouloir attirer toute leur attention. À peine Ellyn fut-elle retournée à l'avant qu'elle lui demandât des détails sur le monde des humains. L'Arvèles ne connaissait pas grande chose au monde, elle avait passé toute sa vie dans la montagne, sa curiosité s'était tournée vers le peuple du feu et non le sien.

Elle ne savait pas trop de quoi lui parler. Le trajet risquait d'être long si le silence s'installait. Alors Marissa chercha une histoire qu'elle pouvait raconter. Restant prêt de la première roulotte, elle jeta un œil à son ami accompagné d'un léger sourire et commença ainsi :
- Depuis que la Mère a permis aux humains de développer de nombreux dons, les humains de la montagne n'ont cessé de parfaire leur Vérité.
Pour accompagner ses paroles, une fine dague apparut à la verticale, au-dessus de sa paume, dans un nuage doré. La Liare semblait hypnotisée par cet enchantement. La vieille, elle, elle ne détourna même pas le regard. En fermant sa paume, l'humaine fit disparaître son arme et reprit :
- Je ne connais aucun forgeron plus habile que ceux des montagnes de Saphir. Enfant, j'ai vu mon père travailler sur une arme qui était plus grande que moi. Elle était faite d'un acier très pur, mais le plus exceptionnel, c'était le joyau bleuté. Il était extrêmement fin et suivait l'arête centrale de la lame. Je n'ai jamais vu cette arme utilisée, mais j'en ai entendu des échos. L'homme pour qui mon père a forgé cette épée aurait vaincu à lui tout seul toute une horde de verts géants du désert.
Ce petit récit avait plutôt impressionné la jeune Liare qui resta silencieuse, essayant de s'imaginer à quoi pouvait ressembler cette arme et surtout l'humain à qui elle appartenait. Marissa en profita alors pour se rapprocher de Caleth. Le sentier était connu, mais il était rare d'y voir quelqu'un, surtout aussi prêt de la route royale. Elle avait envie de profiter de ce moment de quiétude pour savoir ce qu'était devenu le Liare. Ils arrivèrent devant la fourche où ils s'étaient séparés.

Sans hésiter, Ellyn jeta sa capuche en arrière et prit le chemin de gauche avant de lui dire doucement pour rester discrète :
- Qu'est-ce qu'un soldat fait ici ? J'ai du mal à comprendre pourquoi un serviteur de la couronne contournerait ses coéquipiers de la frontière.
Ses paroles étaient légèrement taquines. Lors de leur rencontre, elle avait bien senti qu'il n'était pas quelqu'un d'ordinaire. Ellyn ne savait pas si elle pouvait se permettre ce genre de question. Il n'avait qu'à l'ignorer s'il ne voulait pas se confier. Elle ne se vexerait pas pour cela. Avançant sans se retourner, cela n'empêcha pas la demoiselle de feu d'essayer d'attirer à nouveau l'attention de l'Humaine. Elle ne descendit pas pour aller la chercher, elle se contenta de crier :
- Hé ! Dites-moi, toutes les femmes chez vous ont la même tenue que vous. Marissa se retourna sans trop comprendre sa question. Ça se lisait sur son visage. Elle ajouta. Je veux parler de votre pantalon.
L’Humaine afficha un éclatant sourire à la curieuse et sans pour autant s'arrêtait, elle tourna légèrement la tête pour lui répondre :
- Non ! Dans les montagnes, les femmes sont plus libres de porter ce qu'elles veulent. Mais dans la plaine, les femmes portent de sublimes robes tissées de soie et de joyaux.


© Nye-Hael sur Epicode




Kit par Lüly
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Exilé

Messages : 344
Xp's : 552
Date d'inscription : 11/04/2015
Age : 23
Localisation : Helpo (présent)
Présentation : Caleth, ou les cornes brisées
Carnet : Mes aventures

Feuille de personnage
Vie:
140/140  (140/140)
Prestige :
2/9  (2/9)
Disponibilité Rp: Occupée
MessageSujet: Re: [Quête] Une protection pour une caravane Ven 5 Juin 2015 - 22:51


protection d'une caravane  

6 de Ciorel 1246  - avec Marissa Ellyn Iselk

L'un des liares qu'ils protégeait avait un peu douté, c'était compréhensible, mais vraiment il ne serait pas bon de rester sur la route royale, les taxes étaient fortes, puis certains n'aimaient pas ces clans qui n'étaient parfois pas assez proche de la couronne, il connaissait ses « alliés » et il savait que certains pourraient se montrer cruels juste à cause de la présence de cette cargaison ou bien de la femme humaine qui était là pour les protéger, à se moquer des liares qui soi-disant ne ferait pas honneur à leur peuple en se faisant protéger par une humaine. Oui il connaissait cette mentalité car c'était celle qu'on lui avait apprise, l'ambiance dans laquelle il vivait au quotidien. Il était cependant rassuré par une liare qui avait l'air assez contente de passer par là, parlant aussi d'herbes et se présentait.

«  Caleth.  »

Il avait en effet dit son nom, mais uniquement son prénom, il pouvait en avoir deux qui s'appelaient de la même façon. Il fut légèrement surprit par la gestuelle d'Ellyn lorsqu'il l'appela par son prénom. Haussant un sourcil, elle finissait par comprendre un léger sourire s'afficha sur ses lèvres. Il la laissait approcher sans être gêné alors que d'habitude il gardait plutôt un périmètre de sûreté autour de lui.

«  En effet. Peut-être sur un coup de tête mais je ne regretterai sûrement pas.  »

Il avait dit cela doucement persuadé. Si jamais on le trouvait là, en dehors sans aucune autorisation… le liare risquait gros. Une des raisons pour lesquelles il n'aurait pas pu passer par la route royale. Il tourna la tête vers la petite liare curieuse, elle ne lui rappelait pas du tout les femmes du pays, il était surprit par cette attitude candide mais il l'appréciait, cela le changeait de voir des liares pas plongés dans cette violence. A présent il commençait à comprendre pourquoi il y avait tant de petits clans nomades. Lui qui était né a la capitale n'avait pas vraiment eu l'occasion de les rencontrer. On ne la lui avait jamais donné, le choix de sa vie. Il aimait cependant être un guerrier, mais plus de la manière dont on l'avait éduqué.

D'une oreille distraite il écoutait l'histoire de Marissa, tout en prêtant attention aux alentours, pour le moment il n'y avait pas de danger. Il regardait Ellyn qui enlevait sa capuche et sourit sous la sienne, ce chemin… Elle le questionnait, pas d'une manière trop intense, il sentait que s'il n'avait pas envie de lui parler il avait le droit de ne pas le faire. Cela dit il avait envie de parler à la jeune femme.

«  Je n'ai normalement pas le droit de la traverser. Nous n'avons pas le droit d'aller au-delà des montagnes de Saphir. Je suis curieux. Et si tu as pu en apprendre un peu sur les liares et la tyrannie exercée, tu sais que la curiosité est probablement le pire défaut qui soit avec la l'esprit rebelle.  »

Le liare avait en effet utilisé le mot tyrannie, car c'était ce qu'il pensait, mais il n'était pas encore assez certain pour les trahir, il voulait s'informer, se cultiver un peu avant puis prendre sa décision, si ce qu'il voyait pouvait le convaincre à une vie meilleure. Moins violente. Il avait chuchoté, il ne souhaitait pas être entendu par tous. La jeune femme liare qui leur avait parlé avant finissait par de nouveau poser des questions à parlant de ses vêtements. Lui ne pouvait pas répondre… Il la laissait donc parler. D'un coin de l'oeil il observait Marissa, son visage à découvert… Avant de demander en chuchotant…

«  Penses-tu qu'il soit sage de me dévoiler à présent ?  »

Oui il demandait conseil à l'humaine. Il n'avait jamais vraiment eu ce genre de considération, il y a quelques mois de cela il ne se serait jamais caché tellement il était fier. Maintenant ça avait changé.



666 mots (lol)



« La force naît par violence et meurt par liberté. »

en mode blasé comme on dit..:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ismadd.forumactif.com/
avatar


Dragonnier

Messages : 796
Xp's : 201
DC : Adélaïde Firloe, Auxane Taël et Mère Nature
Date d'inscription : 18/08/2014
Présentation : L'indomptable
Carnet : un fabuleux destin

Feuille de personnage
Vie:
150/150  (150/150)
Prestige :
1/9  (1/9)
Disponibilité Rp: Ce que je préfère ce sont les combats
MessageSujet: Re: [Quête] Une protection pour une caravane Sam 6 Juin 2015 - 3:23


Une protection pour une caravane
le 6 ciorel 1246 avec caleth agaée saliaroch


Son attention se reporta sur le coéquipier que le destin lui offrait. Il semblait bien moins distant que lors de leur rencontre, il y avait quelque chose dans sa façon de s'exprimer qui trahissait qu'il changeait. Marissa appréciait de voir son ami s'ouvrir ainsi à la liberté. Elle était heureuse d'avoir pris de la décision de revenir et d'accompagner Caleth. Elle se souvenait de son propre départ. L'Humaine s'était sentie seule. Jamais elle n'avait regretté sa décision un seul instant, mais parfois, elle se demandait si les choses n'auraient pas été plus intenses si elle avait partagé sa route.

Une chose était sûre. Maintenant qu'il avait parlé, elle n'allait pas s'arrêter là. Sans chercher à être discrète, gardant son regard sur le sentier et maintenant son allure. Elle reprit leur discussion là où ils l'avaient laissé avant que cette demoiselle du feu ne les interrompe :

- La curiosité, c'est ce qui m'a amené dans ce pays et je n'en suis pas morte. Un sourire en coin, elle détourna une seconde son regard. Tous ne rejettent pas la connaissance. Vous ne pouvez peut-être pas partir librement, mais les choses changent. Mes grands-parents n'auraient jamais pu croire qu'une humaine aidera des Liares à venir faire commerce.

Marissa continuait d'avancer. Le convoi avait passé la fourche depuis quelques minutes. Ils commençaient à amorcer la descente. Le sentier était encore relativement étroit et bien entretenu. Les Liares descendaient bien plus souvent lorsque les beaux jours arrivés. Il fallait rester prudent, ils n'étaient peut-être pas seuls dans le coin, mais la garde royale. Ça, ce n'était plus un problème. Ils ne connaissaient pas encore ce chemin, le secret était bien gardé par les habitants du coin. Elle n'était qu'à deux pas du Liare, elle se tourna vers lui et lui répondit :

- C'est bon, plus besoin de te cacher.

Elle aurait voulu se rapprocher de lui pour en savoir un peu plus sur ce qu'il lui était arrivé, mais Ellie était descendue de la roulotte et les avaient rejoints. Marissa s'était retournée, la voyant arriver droit sur eux, sans savoir quoi faire pour s'en débarrasser. La matrone n'avait pas trop l'air de s'en faire, puisqu'elle dormait sur l'épaule du cocher. Marissa était là pour protéger d'éventuels dangers, pas pour faire du baby-sitting avec une Liare en mal d'aventures. L’Humaine allait lui sommer de retourner à sa place, l'endroit n'étant pas sûre, mais elle n'en eut pas le temps. Elle était déjà juste derrière et s'exclama toute souriante :

- Vous devez absolument me parler des paysages du continent. Elle s'accrocha au bras de l'Humaine, se glissant entre les gardes sans gêne. Le pays du feu est sûrement bien plus magnifique, c'est pour ça que vous êtes venus ?

Elle l'agaçait, sa niaiserie et son ignorance lui donnaient envie de lui gueuler dessus, mais elle n'était pas ainsi. Cependant, Marissa n'avait jamais été très douée pour cacher sa colère, aussi infime soit-elle. Retirant son bras un peu sèchement, elle lui décrivit son pays en espérant que cela lui suffirait :

- Le continent regorge de splendeurs, là-bas les paysages peuvent être très différents. Lorsqu'on s'trouve aux pieds de la montagne, on peut la voir scintiller. Et la mer, c'est une étendue bleue sans fin, la terre devant elle est une poussière fine et légèrement chaude.


© Nye-Hael sur Epicode




Kit par Lüly
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Exilé

Messages : 344
Xp's : 552
Date d'inscription : 11/04/2015
Age : 23
Localisation : Helpo (présent)
Présentation : Caleth, ou les cornes brisées
Carnet : Mes aventures

Feuille de personnage
Vie:
140/140  (140/140)
Prestige :
2/9  (2/9)
Disponibilité Rp: Occupée
MessageSujet: Re: [Quête] Une protection pour une caravane Sam 6 Juin 2015 - 12:58


protection d'une caravane  

6 de Ciorel 1246  - avec Marissa Ellyn Iselk

Il était vrai que Caleth avait déjà un peu changé. Enfin, pas réellement, uniquement avec  Marissa car il s'était surtout refermé aux autres liares, il n'avait jamais été vraiment ouvert donc cela n'avait posé de problème à personne, c'était un solitaire bien qu'ils pouvait être solidaire dans les batailles, avec Azkiel par exemple. De plus en plus, d'une manière un peu contradictoire alors qu'il voulait les quitter. Il ne savait pas si c'était une véritable amitié ou un pur respect de la par de celui-ci. Il avait même du mal à savoir ce qu'était réellement des amis au final, mais peut-être qu'il allait découvrir cela avec l'humaine.

La curiosité les liait donc ? Mais elle ne semblait pas comprendre l'énorme problème que pouvait engendrer la curiosité lorsqu'on était un liare. Cette interdiction de prier la connaissance, les sentences si on était prit en train de le faire, les écoles fermées, les enseignements interdits, sauf les connaissances guerrières, qui n'étaient plus vraiment des connaissances mais des instincts propres aux liares. Des instincts qu'il essayait de quitter.

Alors comme ça il n'était pas obligé d se cacher ? Si Marissa le disait, alors il la croyait. Elle devait sans doute avoir raison, de toute façon il n'aurait pas été capable de choisir. Il la regardait, c'était la première fois qu'il était si proche, physiquement… Cela lui faisait étrange, mais c'était agréable… de ne pas être méfiant envers une personne. Il aurait voulu parler mais pour le moment la jeune liare avait décidé de venir vers eux, entre eux, prenant son amie par le bras. Par contre elle, il appréciait déjà moins cette proximité, car si elle collait Marissa elle était aussi beaucoup plus proche de Caleth. Elle semblait cependant décidée à avoir des informations et donc il se contentait de doucement défaire le nœud de sa cape, histoire de se sentir moins oppressé par le fait de se cacher.

Il enlevait ensuite sa capuche, dévoilant sa tête, ses cornes, cheveux violets et ses yeux quelques peu sévères. Il passa ses mains sous sa cape, histoire de sortir toute cette chevelure, un peu à l'air libre. Sa longue natte retombait facilement aidée par sa lame accrochée à ses cheveux, servant d'attache qui se balançait légèrement au fil de ses pas,

Il remarquait que Marissa lui avait fait lâché son bras et il en aurait presque légèrement sourit s'il n'était pas à visage dévoilé.

«  La mer est un peu dangereuse pour nous, malheureusement.  » Caleth avait toujours voulu se baigner dans de l'eau, juste pour essayer, mais c'était peine perdue. «  Cela dit, c'est aussi dangereux de rester par ici, tu devrais rester dans la roulotte, on ne sait jamais.  »

Si sa première phrase avait été mêlée de sentiment la deuxième avait été plutôt neutre, oui en fait il avait essayé de débarrasser Marissa qui semblait un peu énervée de sa présence aussi… collante, chose qu'il pouvait très aisément comprendre.. Une fois qu'elle fut rechignée à partir il pouvait enfin continuer leur discussion.

«  Non bien évidemment tous ne la rejettent pas, et j'espère que cela va changer, que les liares vont changer mais sous cette tyrannie la connaissance est très mauvaise et les sentences pour vouloir s'en approprier d'autres pour autre chose que la bataille peuvent être mauvaises… très mauvaises…   »

Son regard se fit légèrement sombre, il n'aimait pas cette façon de diriger. Mais ce n'était en rien destiné à Marissa.



580mots



« La force naît par violence et meurt par liberté. »

en mode blasé comme on dit..:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ismadd.forumactif.com/


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: [Quête] Une protection pour une caravane

Revenir en haut Aller en bas

[Quête] Une protection pour une caravane

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

Sujets similaires

-
» Plaidoyer pour la protection de l'environnement.
» Loi pour la protection des travailleuses/eurs domestiques.
» protection d'hivernage essais
» Symposium sur le Plan National de Protection de l'Enfant
» Tapis de protection Jumpline

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Madelle :: Le Monde des Liares :: Le Mont Torgern-