AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Derrière le masque de la violence

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
avatar


Dragonnier

Messages : 796
Xp's : 201
DC : Adélaïde Firloe, Auxane Taël et Mère Nature
Date d'inscription : 18/08/2014
Présentation : L'indomptable
Carnet : un fabuleux destin

Feuille de personnage
Vie:
150/150  (150/150)
Prestige :
1/9  (1/9)
Disponibilité Rp: Ce que je préfère ce sont les combats
MessageSujet: Re: Derrière le masque de la violence Sam 16 Mai 2015 - 16:46


Derrière le masque de la violence
le 3 Virgonès 1245 avec Caleth Agaée Saliaroch


Elle avait encore le regard sur ses cornes lorsqu'il lui posa cette fameuse question. Marissa n'était pas gênée, elle baissa lentement son regard pour faire face à celui du Liare. Elle s'avança d'un pas, deux. Elle releva le regard une seconde. Avait-elle envie de les toucher ? Pas vraiment. Allait-elle le faire ? Elle lui répondit doucement avec une esquisse de sourire :
- Pour moi, c'est votre identité. Ces cornes. Elle approcha sa main droite sans pour autant la toucher. Elles sont si caractéristiques, tous différentes, je n'en ai jamais vu deux pareilles. Elle retira sa main. Je vous envie presque, le peuple de l'eau et celui du feu sont tellement en phase avec leur environnement. Nous les humains, j'ai l'impression que nous sommes lisses et sans caractère.

Sur ces mots, elle le dépassa et continua à s'engager sur le chemin enneigé qu'ils avaient pris. Ellyn retira l'un de ses gants et elle s'abaissa pour prendre un peu de neige dans sa main. Elle n'arrêtait pas de se délecter de cette fraîcheur. Elle lui rappelait son foyer et la ramenait dans son pays. Elle aimait jouer avec la neige et aurait bien voulu surprendre le Liare, mais elle se retient. L'eau, même sous cette forme, n'était pas agréable pour le peuple du feu, elle le savait pertinemment.

Elle remit son gant. Avancer n'était pas trop compliqué malgré la hauteur de la neige et son pantalon qui était humide. Marissa ne s'en souciait pas et avançait d'un pas sûr. Puis, elle s'arrêta quand elle vit au loin une fourche. Là-bas, la neige n'était plus aussi haute. Ils n'étaient plus très loin du chemin qui permettait de redescendre rapidement dans le pays des humains. Ellyn se tourna vers le Liare et sortit quelque chose de sa poche qu'elle garda au creux de sa main.

Elle s'avança vers lui et lui dit :
- C'est ici, le chemin de droite s'enfonce dans le mont, mais celui de gauche, il permet de descendre vers mon pays. Elle s'approcha un peu plus et lui prit la main pour lui donner une pièce de bronze. Si tu regardes bien, le seau représente une montagne. C'est mon père qui l'a faite. Si tu as envie de me revoir, tu n'auras qu'à demander à un forgeron, ils se connaissent quasiment tous. Elle hésita avant de lui demander. Pourquoi as-tu voulu connaître ce chemin, tu espères pouvoir laisser quoi derrière toi ici ?  

La neige commença à retomber. Le ciel s'assombrissait, mais la neige qui recouvrait l'endroit reflétait le moindre rayon de lumière. Marissa ne l'avouerait jamais, mais elle avait trouvé en Caleth ce qu'elle avait cherché dans ce pays. Il était brutal comme ses semblables, cela se voyait dans sa façon de se comporter et de se battre, mais sa voix, elle semblait plus douce. L'humaine avait rencontré beaucoup de simples brutes dans ce pays.

Il y avait bien eu quelques exceptions, elle ne serait jamais restée aussi longtemps sinon, mais cette dernière rencontre, elle la marquerait. Elle sentait qu'elle le reverrait. Ainsi, on ne voyait sur son visage que le léger sourire qu'elle avait arboré tout au long de leur rencontre. Ca aussi ça avait été bizarre, mais ça avait été si naturel, qu'elle ne s'était pas arrêtée sur sa bonne humeur. Après tout, c'était le jour de son retour, rien que le fait de savoir qu'elle reverrait son père l'avait rendu heureuse.

© Nye-Hael sur Epicode




Kit par Lüly
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Exilé

Messages : 344
Xp's : 552
Date d'inscription : 11/04/2015
Age : 23
Localisation : Helpo (présent)
Présentation : Caleth, ou les cornes brisées
Carnet : Mes aventures

Feuille de personnage
Vie:
140/140  (140/140)
Prestige :
2/9  (2/9)
Disponibilité Rp: Occupée
MessageSujet: Re: Derrière le masque de la violence Dim 17 Mai 2015 - 14:23


Derrière le masque de la violence

le 3 de virgonès 1245 avec marissa e. iselk


Caleth était fier de ses cornes. Peut-être trop fier, mais il les aimait, du coup le fait qu'elle les observe comme ça, sans grande gêne d'ailleurs.. Elle aimait aussi les cornes des liares ? Il lui posait la question sans retenue, il n'était pas connu pour faire dans la subtilité. Lorsqu'elle approcha sa main droite il ne reculait pas, elle voulait les toucher ? Il l'aurait sûrement laissée faire, mais elle finissait par l'enlever… Les envier ? Le peuple de l'eau ? Il arqua un sourcil à cette dénomination. Légendes. Elle y croyait ?

«  Tu n'es pas lisse, et il doit sans doute exister des liares lisses aussi. En vous observant… j'ai remarqué que vous aviez votre propre force…  »

Il ne disait cependant rien de plus, à vrai dire, il n'était pas très doué dans les belles paroles, elle finissait par le dépasser, et ça l'arrangeait bien au final. Il marchait donc dans la neige, ayant l'air indifférent à cette situation alors qu'il avait quand même froid. Il ne se montrerait pas faible, il en était hors de question. Et puis il avait combattu sans cela, alors il pourrait marcher avec.  Au fur et à mesure de leur marche qui redevenait silencieuse sans que cela ne semble poser de problème à personne le chemin se divisa et Ellyn s'arrêta ici et il l'observa, elle lui expliquait qu'il s'il prenait a doite il s'enfoncerait dans le mont, et a gauche il pourrait descendre chez les humains, chez elle.

Il fut cependant surpris, jusqu'à presque le montrer, du fait qu'elle lui prit la main. Elle lui offrait une bronze, et même si son visage ne le montrait que tres peu, il était un peu touché par cette attention, car il était certain qu'il voudrait revoir la jeune femme. Il regardait donc la pièce ou figurait une montagne. Il hocha la tête.

«  Je n'y manquerai pas. Merci.  »

Il garderait donc cette pièce… très précieusement. Et oui Caleth venait de la remercier. Cela n'arrachait pas trop la bouche, finalement, de dire merci a un humain, ou même de dire merci tout court.

Elle lui posait cependant une question… Elle avait eu l'air d'hésiter en le lui demandant. Pourquoi connaître ce chemin ? Il ne le savait pas encore bien lui même… Il voulait découvrir… explorer, savoir. Il en avait assez de vivre dans toute cette violence et ce sang même s'il ne pouvait pas ne pas apprécier cela, il avait l'impression que c'était comme… dans ses gênes.

«  La violence. J'espère laisser la violence.  »

C'était sorti tout seul. Il était la première personne a qui il en parlait, et probablement qu'il le ferait très rarement.

458 mots



« La force naît par violence et meurt par liberté. »

en mode blasé comme on dit..:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ismadd.forumactif.com/
avatar


Dragonnier

Messages : 796
Xp's : 201
DC : Adélaïde Firloe, Auxane Taël et Mère Nature
Date d'inscription : 18/08/2014
Présentation : L'indomptable
Carnet : un fabuleux destin

Feuille de personnage
Vie:
150/150  (150/150)
Prestige :
1/9  (1/9)
Disponibilité Rp: Ce que je préfère ce sont les combats
MessageSujet: Re: Derrière le masque de la violence Lun 18 Mai 2015 - 22:05


Derrière le masque de la violence
le 3 Virgonès 1245 avec Caleth Agaée Saliaroch


Alors que Caleth la remerciait et répondait à la jeune femme, Ellyn s'avança vers lui et posa sa main sur son avant-bras. L'au-revoir arrivait. Elle affichait un léger sourire et ne savait pas vraiment quoi lui dire. Après tout, ils ne se connaissaient pas si bien que cela et c'était le hasard qui les avaient réunis. Mais Marissa avait apprécié leur périple et surtout, leur duel.

Ils ne s'étaient pas encore séparés, mais déjà, elle pensait à leur prochaine rencontre. Elle le reverrait, elle le savait et le voulait, après tout pourquoi lui avoir donné la pièce sinon. Il était temps. L'humaine offrit une dernière fois son sourire et lui dit doucement en retirant sa main :
- Je suis heureuse de t'avoir rencontré Caleth Saliaroch, fils de guerrier. J'espère que tu sortiras très prochainement, mais ne te berces pas d'illusions, la violence, tu la rencontreras partout. Elle apparaît juste sous différentes formes. Mais dans mon village, je peux t'assurer que tu ne trouveras que moi comme élément perturbateur.
Un très léger rire étouffait sortit de ses lèvres. Elle recula d'un pas. Puis se tourna. Elle avança alors à grands pas, elle posa même instinctivement sa main droite sur sa rapière. Elle voulait s'éloigner rapidement et sans se retourner. Elle s'enfonça dans le chemin et disparut derrière le rideau de neige qui s’épaississait. Il faisait sombre, mais la journée n'était pas terminée. L'Humaine comptait bien marcher encore pendant plusieurs heures avant de chercher un abri.

Elle avait encore un long chemin à faire avant de pouvoir arriver chez son père. Et puis elle hésitait à s'arrêter à Ferèsis. Elle n'y avait plus remis les pieds depuis son départ de l'académie. Marissa était en train de mettre fin à son voyage dans les terres de feu. C'était un rêve qui l'avait toujours habité. À y réfléchir mieux, elle ne l'avait pas totalement réalisé. Elle n'avait pas eu l'occasion de rencontrer le premier peuple de Madelle. La jeune femme se mit alors en tête de peut-être reporter son retour, pour faire un détour au port de Thalis.

Oui, c'était ce dont elle avait envie. Elle avait encore plusieurs mois devant elle avant de fêter son prochain anniversaire. Elle avait largement le temps de s'y rendre pour rencontrer quelques représentants de ce peuple si secret. Elle eut une dernière pensée pour Caleth, ce Liare à l'air si brutal et pourtant si calme. Il était la preuve que l'on pouvait rencontrer des êtres d'exception. C'est seulement après cela, que toutes ses pensées furent occupées par ces êtres venant de l'eau qu'elle voulait découvrir, les Héléos.  


© Nye-Hael sur Epicode




Kit par Lüly
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Derrière le masque de la violence

Revenir en haut Aller en bas

Derrière le masque de la violence

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

Sujets similaires

-
» Derrière le masque... (Thomas et Victoire of Norfolk)
» Isabelle - Cachée derrière le masque de fer [100%]
» Gabriel de Gonzague -
» Jeu des citations
» Kenn Sixxthyn, derrière le masque.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Madelle :: Le Monde des Liares :: Le Mont Torgern-