AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Derrière le masque de la violence

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
avatar


Dragonnier

Messages : 796
Xp's : 201
DC : Adélaïde Firloe, Auxane Taël et Mère Nature
Date d'inscription : 18/08/2014
Présentation : L'indomptable
Carnet : un fabuleux destin

Feuille de personnage
Vie:
150/150  (150/150)
Prestige :
1/9  (1/9)
Disponibilité Rp: Ce que je préfère ce sont les combats
MessageSujet: Re: Derrière le masque de la violence Ven 1 Mai 2015 - 0:53


Derrière le masque de la violence
le 3 Virgonès 1245 avec Caleth Agaée Saliaroch


Marisa n'eut pas le temps de répondre à la réponse de son compagnon ou encore de réagir lorsque la Liare s'approcha de leur table. L'humaine ne l'avait jamais vu, en revanche, s'en était différent de Caleth. L'Arvèles ne comprit pas tout de suite ce qu'il se passait. Elle terminait son assiette écoutant d'une oreille l'échange entre les Liares. Elle venait de terminer et de s'installer au fond de sa chaise, son gobelet en main, lorsque Andörielle pointa son doigt la jeune humaine.

Marissa souriait largement, les yeux plongeaient dans ceux de la Liare, elle passe ensuite sur Caleth qui remettait sa capuche. Intriguant, l'humaine se demandait ce qui pouvait bien le pousser à dissimuler son visage à tout prix, il n'était pourtant pas aussi laid qu'elle l'avait laissé entendre. Alors qu'elle avait retenu un petit rire, à cause de la jalousie éloquente de la Liare, l'Arvèles remarqua que la scène n'avait pas échappé à certains clients.

La chaleur de la taverne lui avait fait perdre toute notion de prudence, elle voulait s'amuser une dernière fois en territoire Liare, ne pas partir comme une ombre dans la nuit. Elle répondit avec un grand sourire qui ne se voulait pas intentionnellement charmeur :
- Enchantée Andörielle, je crois que notre ami ici présent est assez grand pour choisir ses fréquentations. Et puis tu sais, les frontières sont ouvertes pour les humains depuis plus d'une décennie, c'est ton roi « bien-aimé » qui nous a invités dans son pays. Tu n'aimes pas les invités de sa majesté ?
Elle n'avait pas souvent utilisé cette parade, c'était risqué, soit la personne n'osait plus parler et approuvait silencieusement, ou bien, ils explosaient et accusaient l'Humaine de se prêter un pouvoir qu'elle n'eût pas. Ce qui était vrai, car en vérité c'était plus les ressources des humains qui étaient les biens venus dans le pays du feu que les hommes eux-mêmes.

Le tavernier était derrière son comptoir, le regard hautain, il regardait en direction de la table où se trouvaient l'humaine et les deux Liares. Il avait l'air d'essayer de les écouter, ce n'était pas bien compliqué, Ellyn n'avait pas cherché à retenir ses propos. Elle ne s'en inquiétait pas, bien au contraire, il appréciait les humains et ne tolérer pas ce genre de discrimination dans son établissement. La jeune femme but une grande gorgée de la boisson.

Marissa n'avait pas aimé comme la Liare s'était adressée à elle, elle avait eu envie de lui couper le doigt. Elle avait envie d'ajouter une dernière phrase pour la sommer de partir, mais l'aisance avec laquelle elle s'était adressée à Caleth, ne faisait pas pour autant de lui une personne proche. Or cette Arndörielle semblait le connaître, ce n'était donc pas à l'Humaine de lui demander de partir, après tout, peut-être que Caleth préférait se retrouver avec les siens.

Ellyn ne croyait pas trop à cela. Il voulait traverser la frontière et il se dissimulait aux yeux de son peuple, non, l'Humaine était sûre qu'il était en train de fuir son pays. Peut-être pas définitivement, mais elle connaissait cette envie de vouloir aller dans des contrées qu'on ne pouvait jusqu'alors qu'imaginer.  

© Nye-Hael sur Epicode




Kit par Lüly
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Exilé

Messages : 344
Xp's : 552
Date d'inscription : 11/04/2015
Age : 23
Localisation : Helpo (présent)
Présentation : Caleth, ou les cornes brisées
Carnet : Mes aventures

Feuille de personnage
Vie:
140/140  (140/140)
Prestige :
2/9  (2/9)
Disponibilité Rp: Occupée
MessageSujet: Re: Derrière le masque de la violence Ven 1 Mai 2015 - 3:01


Derrière le masque de la violence

le 3 de virgonès 1245 avec marissa e. iselk


Quelle scène, vraiment. Devant tout le monde en plus. Pourquoi était-elle là ? Pourquoi aujourd'hui ? Alors qu'il se sentait plutôt bien en compagnie d'Ellyn. Il ne l'avouerait pas, face à elle, mais il avait l'air assez dérangé malgré tout pour que l'humaine comprenne qu'il était embêté par la situation présente. Andörielle s'était d'ailleurs mis à pointer son doigt pour accuser l'humaine, presque pour la menacer. Car oui, il s'agissait des menaces. En réponse Caleth la regardait de travers et elle tressaillit un instant. Elle, elle savait de quoi il était capable.

Ce fut au tour de l'humaine de prendre la parole, se disant enchantée, disant que Caleth était assez grand. En effet, mais allez lutter contre la jalousie… Elle décidait d'ailleurs de jouer avec le feu, et probablement que cela allait énerver la liare. C'est ce qu'il se passait en effet.

«  Co… Comment oses-tu me parler sur ce ton espèce de sale…  »  et sa parole fut coupée.
«  Ca suffit. Tais-toi.  »
«  Mais Cal-  »
«  j'ai dis ça suffit.  » Sa voix se faisait encore plus froide et autoritaire qu'avant. Il se levait d'ailleurs avant de continuer, tournant son visage vers la jeune liare. «  Sors d'ici. Immédiatement.  » Elle voulait cependant s'approcher de lui «   Je t'ai dis : immédiatement. Es-tu sourde ?  »

Ce regard qu'il venait de lui balancer était sans doute le plus effrayant regard qu'il n'avait encore jamais montré à une femme. Elle était lourde, chiante, incroyablement jalouse, et bien qu'il aimait les femmes au tempérament affirmé elle était loin d'être une guerrière. Plus une courtisane qu'autre chose. Elle finissait par prendre réellement peur, abdiquer, partir tout en lançant un regard mauvais a Ellyn avant de partir. Caleth se rassied. Il soupira et il se servit un bon verre d'hydromel avant de boire tout d'un trait. Soupirant encore une fois, il fini par regarder Ellyn et continuer de manger, puis finir.

«   Elle est beaucoup trop collante, je ne voulais pas que quelqu'un assiste à cela.  »

En gros c'était sa manière de s'excuser pour ce comportement. Mais il fallait le comprendre à travers sa façon de parler. Il en était la cause tout de même, c'était lui qui avait joué avec cette femme. Cela faisait longtemps maintenant, d'ailleurs, mais depuis elle le collait. Et pourtant il avait l'impression que les sentiment qu'elle éprouvait pour lui était sincères tant sa colère de le voir avec d'autres femmes était forte. S'il avait été un peu plus sensible, cela lui aurait fait un peu de peine. En réalité il en avait légèrement parce qu'il n'avait jamais vu personne lui témoigner autant d'affection. C'était même un concept qu'il ne connaissait pas et qu'il avait un peu apprit avec elle, même s'il la trouvait chiante, il était toujours très surpris. [/color]


494 mots



« La force naît par violence et meurt par liberté. »

en mode blasé comme on dit..:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ismadd.forumactif.com/
avatar


Dragonnier

Messages : 796
Xp's : 201
DC : Adélaïde Firloe, Auxane Taël et Mère Nature
Date d'inscription : 18/08/2014
Présentation : L'indomptable
Carnet : un fabuleux destin

Feuille de personnage
Vie:
150/150  (150/150)
Prestige :
1/9  (1/9)
Disponibilité Rp: Ce que je préfère ce sont les combats
MessageSujet: Re: Derrière le masque de la violence Dim 3 Mai 2015 - 0:26


Derrière le masque de la violence
le 3 Virgonès 1245 avec Caleth Agaée Saliaroch


Elle termina son assiette alors que Caleth congédié son amie. Marissa n'y prêtait aucune attention, elle était repue et avait suffisamment bu. Alors que le jeune liare revenait à table, l'humaine afficha un léger sourire, elle ne l'avouerait pas, mais elle était contente qu'elle l'ait choisi. Le laissant se resservir un verre, elle attendit qu'il le repose pour se lever à son tour. Remettant sa rapière en place, elle se dirigea vers le comptoir.

Ellyn arrêta le gestionnaire avant qu'il ne commence à placer ces petits commentaires. Elle le trouvait amusant, mais là, elle avait envie de sortir et s'éloigner à nouveau de Galéa. Elle ne l'avait pas montré, mais elle était agacée d'être de retour en ville. Elle avait prévu de redescendre doucement la montagne, pas de rester à son pic. Elle retourna vers la table qu'elle occupait avec son compagnon et lui demanda amicalement :
- Je m'en vais, si toi aussi tu vas en direction des terres humaines, je peux te montrer où passer.
Sans attendre sa réponse, parce qu'elle ne voulait pas entendre de non et aussi parce qu'elle voulait partir avant la nuit, elle se dirigea vers la sortie. En ouvrant la porte, un vent frais s'engouffra. Marissa réprima un frisson, elle aurait peut-être dû mieux se couvrir finalement, cela faisait longtemps qu'elle n'avait pas été dans la neige. Cette sensation lui manquait. Elle avait beau rêvé de feu, le froid de la montagne était son élément.

En sortant, elle ne resta que quelques minutes sur la route principale, l'humaine tourna à un sentier invisible à cause de la neige qui le recouvrait. Marissa ne s'était pas retourné une seule fois, elle avançait en connaissant son chemin. Elle ne ralentit que lorsque la neige se retrouva à ses genoux. Elle avança encore un peu, la poudreuse lui arrivait un peu haut dessus du genou. Elle s'arrêta.

Elle mit sa main sur son fouet avant de se retourner, elle afficha un grand sourire et regarda Caleth. Depuis qu'elle avait failli l'entailler dans la grotte, une seule pensée résonnait en Marissa, le combattre. Elle commençait à comprendre le liare, elle partageait son envie de découvrir de nouveaux horizons et avait comprit qu'il ne serait pas le premier à parler. Alors, pour le provoquer, elle lui lança :
- J'ai bien failli t'avoir tout à l'heure, j'aimerais te donner ta chance.


© Nye-Hael sur Epicode




Kit par Lüly
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Exilé

Messages : 344
Xp's : 552
Date d'inscription : 11/04/2015
Age : 23
Localisation : Helpo (présent)
Présentation : Caleth, ou les cornes brisées
Carnet : Mes aventures

Feuille de personnage
Vie:
140/140  (140/140)
Prestige :
2/9  (2/9)
Disponibilité Rp: Occupée
MessageSujet: Re: Derrière le masque de la violence Lun 4 Mai 2015 - 18:10


Derrière le masque de la violence

le 3 de virgonès 1245 avec marissa e. iselk


Le Liare était enfin retourné vers Ellyn, l'autre femelle étant partie. Il ne savait toujours pas quoi penser d'elle. En tout cas il s'enfila un verre d'hydromel pour oublier un peu cette fâcheuse rencontre… tout en finissant son assiette. L'humaine ne mettait pas longtemps pour dire qu'elle s'en allait, était-ce à cause de la liare, voulait-elle les laisser seuls ? Cela l'avait dérangé ? ,Elle n'avait rien dit, sauf fait un sourire. Non au final, il s'était « inquiété » pour rien car elle lui proposer de lui montrer par ou passer pour aller en terres humaines. Il préférait ne pas répondre, cela n'était pas permis aux liares.

Après qu'elle eut refermé la porte Caleth se leva, il voulait bien faire un peu de voyage avec elle. Il remit bien sa capuche et regardait qu'il était au chaud et ouvrir la porte. De la neige et toujours de la neige. Brr. Mais il n'allait pas faire le frileux, et il ne mit pas plus de temps que d'habitude pour rejoindre la jeune femme qui lui faisait un grand sourire. Vraiment, elle avait l'air de sourire… très souvent… en sa présence ? Ou alors elle souriait juste tout le temps ? Par chance ce n'était pas si communicatif alors, qu'elle le fasse autant qu'elle veut si cela n'empiète pas sur ses peu nombreuses mimiques faciales.

Il n'avait rien dit à son retour, cela dit, elle venait de… le provoquer ? Là, un sourire… non même pas, un léger étirement en coin de ses lèvres.

«  M'avoir.. Moi ? Je ne compte pas me retenir.  »

Il donna un léger coup dans un une petite barrière en bois pour en faire tomber la neige, avant d'enlever ses fourrure pour les poser, apparaissant comme un liare devait être, avec peu de protection. Il avait froid, mais bouillonnait quand même intérieurement. L'humaine voulait le combattre et il était motivé. Il dégainait sa lame ressemblant à un cimeterre noir.

«  Soit prête !  »

Pour ne pas patienter trop longtemps dans ce froid et se réchauffer un peu, Caleth préférait entamer le premier mouvement, ainsi malgré la neige il se dirigeait vers elle, levant son épée, tentant un coup en diagonale débutant en haut à gauche.


380 mots



« La force naît par violence et meurt par liberté. »

en mode blasé comme on dit..:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ismadd.forumactif.com/
avatar


Dragonnier

Messages : 796
Xp's : 201
DC : Adélaïde Firloe, Auxane Taël et Mère Nature
Date d'inscription : 18/08/2014
Présentation : L'indomptable
Carnet : un fabuleux destin

Feuille de personnage
Vie:
150/150  (150/150)
Prestige :
1/9  (1/9)
Disponibilité Rp: Ce que je préfère ce sont les combats
MessageSujet: Re: Derrière le masque de la violence Mer 6 Mai 2015 - 18:43


Derrière le masque de la violence
le 3 Virgonès 1245 avec Caleth Agaée Saliaroch


Elle le regarda un peu perplexe, elle n'avait jamais ressenti de timidité, Marissa n'écarta pas son regard lorsqu'il retira les fourrures qui le protéger du froid de la montagne. Cela plaisait à l'Humaine, le fait qu'il veuille se mettre au défi. En l'imitant, elle retira l'attache de son cou et sa cape tomba dans la neige. Elle se tenait les jambes légèrement fléchies, son fouet dans sa main gauche.

Lorsqu'il reporta son attention sur la jeune femme, elle voulut l'attaquer, mais il fut plus rapide. Elle courba son dos, manquant de perdre l'équilibre en arrière. Reculant de plusieurs pas, elle se stabilisa et remit son buste bien droit avant de faire tourner son fouet haut dessus d'elle. Un tour seulement et déjà elle se pencher en avant, tendant son bras pour essayer de toucher son adversaire.

Elle n'avait pas peur de l'atteindre au buste. La peau des Liares était très résistante, elle s'en souvenait très bien. Faisant voler son fouet en diagonale, créant une croix, elle essayait de l'atteindre d'abord au ventre avant de remonter doucement. Elle finit par faire claquer son fouet dans l'air devant le visage et les cornes du Liare.

Au même instant, sa paume droite face à elle, une lueur d'or jaillit de son creux et une fine lame apparut. Aussitôt, la lumière fut-elle évanouie que le couteau fila dans l'air. Elle n'en fit pas apparaître un autre, non, elle préféra ranger son fouet et sortit à la place sa rapière. Elle avait envie de se mesurer au corps à corps avec lui.

© Nye-Hael sur Epicode




Kit par Lüly


Dernière édition par Marissa E. Iselk le Dim 10 Mai 2015 - 2:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Exilé

Messages : 344
Xp's : 552
Date d'inscription : 11/04/2015
Age : 23
Localisation : Helpo (présent)
Présentation : Caleth, ou les cornes brisées
Carnet : Mes aventures

Feuille de personnage
Vie:
140/140  (140/140)
Prestige :
2/9  (2/9)
Disponibilité Rp: Occupée
MessageSujet: Re: Derrière le masque de la violence Dim 10 Mai 2015 - 1:56


Derrière le masque de la violence

le 3 de virgonès 1245 avec marissa e. iselk


Le combat venait à peine de commencer et il était déjà prometteur. Bien qu'il avait froid, Caleth tentait de l'oublier vite, la chaleur du combat l'aidait beaucoup, sa propre ténacité et motivation aussi. Il ne combattrait pas caché derrière toute cette fourrure. Il se montrait à l'humaine complètement, plus caché par sa cape, et elle fit de même, ce qu'il appréciait mais se gardait évidemment de faire remarquer, le fouet à la main.

Il fut le premier à attaquer, elle se courbait et il remarquait qu'elle reculait, perdant un peu l'équilibre avant de le retrouver, il évita les coups de fouet, dont le dernier de justesse, sa peau n'en fut pas entachée. Il serait surpris de l'être à ce stade du combat, lorsqu'il venait de débuter. Cela dit, malgré tout cela il ne souhaitait pas la blesser plus que nécessaire, ni même réellement la blesser. Mais pour le moment au lieu de penser à tout cela il faisait un peu vivre la violence à l'intérieur de lui.

Il fut surprit par ce couteau, et en cherchait l'origine un moment, avant de penser à sa vérité. Cela lui coupa légèrement quelques mèches de cheveux. Si elle avait l'intention de le rendre chauve, c'est raté ! Il apprécia cependant la suite de sa maoeuvre, elle possédait une petite rapière et souhaitait l'utiliser, bien sûr, Caleth ne dit pas non et attaqua de front la jeune femme, pour l'obliger à se défendre et ainsi avoir le plaisir d'entendre s'entrechoquer les larmes.



« La force naît par violence et meurt par liberté. »

en mode blasé comme on dit..:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ismadd.forumactif.com/
avatar


Dragonnier

Messages : 796
Xp's : 201
DC : Adélaïde Firloe, Auxane Taël et Mère Nature
Date d'inscription : 18/08/2014
Présentation : L'indomptable
Carnet : un fabuleux destin

Feuille de personnage
Vie:
150/150  (150/150)
Prestige :
1/9  (1/9)
Disponibilité Rp: Ce que je préfère ce sont les combats
MessageSujet: Re: Derrière le masque de la violence Dim 10 Mai 2015 - 2:40


Derrière le masque de la violence
le 3 Virgonès 1245 avec Caleth Agaée Saliaroch


Tel le puissant Liare que Marissa voyait en Caleth, il se rua sur elle, faisant preuve de toute sa force. L'Arvèles n'était pas femme qui prend peur en voyant un monstre lui arriver dessus. Alors qu'il portait le premier coup vers elle sans hésitation, Ellyn préféra l'esquiver plutôt que de le contrer. Elle n'avait jusqu'alors pas fait attention à l'arme que son compagnon portait.

Elle avait encore reculé de quelque pas. Sous leur poids, la neige craquait. Les lames s'entrechoquèrent alors pour la première fois. Marissa dut tenir sa fine rapière à deux mains pour supporter l'attaque de Caleth. Elle tenait bon, mais de peur de voir sa lame se briser, elle relâcha la pression en reculant encore d'un pas. Le défi qu'elle s'était lancé, était aussi dur qu'elle l'avait envisagé.

Affronter de près cet individu qui pouvait facilement la soulever du sol pour l'envoyer à plusieurs mètres était complètement insensée, mais la belle aimait les challenges fous. Après tout, c'était une magnifique façon de quitter le pays du feu. En affrontant une dernière fois, le terrible démon des histoires d'antan.

À nouveau, le fer se croisa. Marissa réussit à contrer les coups de son adversaire, essayant même de l'atteindre aux côtes en pointant. À la place, elle se retrouva déséquilibrée par l'attaque frontale du Liare. Elle se retrouva au sol, engloutit par la neige. Ellyn n'avait jamais honte quand elle était envoyée à terre, son père lui avait appris que l'on se relevait plus fort. Pourtant, cette fois, elle ne se remit pas rapidement sur ses pieds.

Marissa se releva en cachant un sourire espiègle. Sa main gauche tenait une boule de neige plus grande qu'elle. À peine fut-elle extirpée de la neige qu'elle envoya son projectile en visant le front de Caleth tout en s'avançant pour l'attaquer de sa rapière.

© Nye-Hael sur Epicode




Kit par Lüly
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Exilé

Messages : 344
Xp's : 552
Date d'inscription : 11/04/2015
Age : 23
Localisation : Helpo (présent)
Présentation : Caleth, ou les cornes brisées
Carnet : Mes aventures

Feuille de personnage
Vie:
140/140  (140/140)
Prestige :
2/9  (2/9)
Disponibilité Rp: Occupée
MessageSujet: Re: Derrière le masque de la violence Dim 10 Mai 2015 - 17:41


Derrière le masque de la violence

le 3 de virgonès 1245 avec marissa e. iselk


Caleth était en train de sourire, beaucoup plus que d'habitude, et c'était rare, mais il appréciait ce combat, il appréciait l'audace de l'humaine, alors il ne voyait pas de raison pour ne pas sourire de… satisfaction ? Ou juste parce qu'il aimait combattre ? Il ne pouvait le dire, c'était comme… automatique. Caleth attaquait, encore et encore et l'humaine esquivait et essayait de parer, il préférait pas y mettre toute sa force néanmoins. Sa rapière semblait fine et ses blocages peu certains. Probablement à cause de la différence de force physique.

Une deuxième fois, il porta un coup qu'elle paraît d'une manière un peu plus sûre malgré le fait qu'elle n'y arrivait pas, cela restait un bon essai. Elle tombait par la suite dans la neige. Il arrêtait un moment de faire pleuvoir les cours, préférant attendre qu'elle se relève, il n'allait pas l'attaquer à terre même si au final, dans les batailles c'était son genre.

Il attendait, elle se relevait et… Il se prit une boule de neige dans le front, au-delà de la fourberie bien placée de son adversaire, il tiqua et enlevait la neige en râlant car celle-ci lui brûlait légèrement le front. Il ne s'était pas attendu a une attaque en traître a vrai dire, il se protégeait et la rapière entaillait très finement la peau de son bras, avant qu'il ne lui donne aussi un coup, mais sur l'arme, pour ne pas lui couper un bras quand même, pas assez fort pour la casser non plus, mais légèrement plus fort que les précédents.

«  Ingénieux et vicieux, je suppose.  »

Un compliment déguisé.



« La force naît par violence et meurt par liberté. »

en mode blasé comme on dit..:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ismadd.forumactif.com/
avatar


Dragonnier

Messages : 796
Xp's : 201
DC : Adélaïde Firloe, Auxane Taël et Mère Nature
Date d'inscription : 18/08/2014
Présentation : L'indomptable
Carnet : un fabuleux destin

Feuille de personnage
Vie:
150/150  (150/150)
Prestige :
1/9  (1/9)
Disponibilité Rp: Ce que je préfère ce sont les combats
MessageSujet: Re: Derrière le masque de la violence Lun 11 Mai 2015 - 1:21


Derrière le masque de la violence
le 3 Virgonès 1245 avec Caleth Agaée Saliaroch


Elle était éblouie par sa force et commencé à en mesurer l'importance. Elle l'avait testé au corps à corps et avait du avoir recours à la ruse comme il lui avait si bien souligné, ce qui l'a fit sourire. Malgré cela, il n'avait pas eu de mal à parer ses autres coups, l'humaine n'avait plus reculé, mais elle ne pouvait continuer ainsi. Il n'était pas le premier Liare avec qui elle se battait et ne serait pas le dernier.

Marissa lâcha sa position de défense, elle voulait profiter de l'instant. Ces derniers en Terres Liares, si seulement elle savait. Son regard tomba à nouveau sur les cornes de celui qui lui faisait face. Sans se gêner, elle s'arrêta dessus les examinant à nouveau. Elle avait posé les yeux sur les cornes de tous les Liares du pays, mais n'avait jamais demandé à les toucher. Le ferait-elle aujourd'hui ? Non, elle n'en voyait pas l'utilité, c'était leur forme si particulière et personnelle qui l'émerveillait.

La neige autour d'eux n'était plus aussi haute, leurs petits échanges avaient détruit le paysage si pur. Pourtant, les jambes de Marissa étaient toujours majoritairement dans la neige et son pantalon au-dessus de ses bottes commençait à être trempé. Elle avait voulu tirer avantage du climat de la région qu'elle connaissait très bien, mais pas de là à reposer tout le combat là dessus. L'Arvèles s'était assez amusée. Elle rangea sa rapière. Il l'avait mise à terre, elle l'avait entaillé, le combat était équitable.

Elle avait vu beaucoup de démons depuis son arrivée, mais n'avait jamais vraiment pris le temps de les connaître. Caleth, lui s'était différent. Il faut dire que lorsque l'on se retrouve enfermés dans les entrailles de la terre, cela aide à se faire confiance. Et puis cet échange amical, elle avait apprécié qu'il joue son jeu. Pour elle, c'était impossible d'accorder sa confiance à quelqu'un qu'elle n'avait jamais vu combattre.

Elle se pencha pour ramasser sa cape et l'attacha avant de se diriger vers le Liare pour lui dire :
- Tu fais honneur à la force des démons. Je suis heureuse que nos routes se soient croisées, malgré les circonstances. Mais je dois rentrer chez les miens. Bien sûr, si tu es toujours partant, je te montrerai le chemin le plus sûr pour quitter la terre de feu quand on est un Liare.


© Nye-Hael sur Epicode




Kit par Lüly
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Exilé

Messages : 344
Xp's : 552
Date d'inscription : 11/04/2015
Age : 23
Localisation : Helpo (présent)
Présentation : Caleth, ou les cornes brisées
Carnet : Mes aventures

Feuille de personnage
Vie:
140/140  (140/140)
Prestige :
2/9  (2/9)
Disponibilité Rp: Occupée
MessageSujet: Re: Derrière le masque de la violence Mar 12 Mai 2015 - 1:12


Derrière le masque de la violence

le 3 de virgonès 1245 avec marissa e. iselk


Le combat n'avait pas duré bien longtemps, pourtant cela avait été très intéressant, et surtout plein… d'émotions… et surtout de la passion du combat. Il n'en attendait pas moins d'une Arveles. Elle fit un sourire lorsqu'il lui disait que c'était vicieux avant de tenter de bloquer son attaque même s'il se fit légèrement il se fit quand même entaillé. Du sang coulait légèrement et c'était la fin du combat. Il avait sentit son regard, sur sa tête, ce n'était pas la première fois. Elle était intéressée par ses cornes ? Il gardait cette interrogation pour plus tard.

Lorsque la jeune femme rangeait sa rapière, il en fit de même, remettant son cimeterre à sa taille. Il se retournait vers la rambarde pour remettre sa fourrure, car il ne l'avouait froid mais maintenant que toute cette excitation était retombée il commençait vraiment à avoir froid. Peu après lui, elle fit la même chose tout en lui disant qu'il faisait honneur à la force qu'on donnait à sa race. Lui aussi était content de la rencontrer. Leur petit périple ensemble allait bientôt se terminer.

«  Toi aussi, tu n'es pas mauvaise. Je comprends, et je veux bien connaître ce chemin, il me sera… probablement utile.  »

Outre pour les combats, Caleth ne s'était jamais vraiment aventuré par là. Du coup, il allait devoir lui faire confiance, mais il lui faisait déjà confiance. Il savait à présent ce qu'elle valait. Il commençait à marcher, à la suivre.. Il l'observa un moment, ses yeux, ses cheveux,réflechissant et finissant par dire… d'une manière assez neutre, pas accusatrice, retrouvant légèrement son coté taciturne après le combat.

«  Je t'ai vu plusieurs fois regarder longuement mes cornes. Ca t'intéresse ? Pourquoi ?  »

Si elle voulait toucher, c'était le moment de lui demander, car l'occasion ne se représenterait pas.  



« La force naît par violence et meurt par liberté. »

en mode blasé comme on dit..:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ismadd.forumactif.com/


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Derrière le masque de la violence

Revenir en haut Aller en bas

Derrière le masque de la violence

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Sujets similaires

-
» Derrière le masque... (Thomas et Victoire of Norfolk)
» Isabelle - Cachée derrière le masque de fer [100%]
» Gabriel de Gonzague -
» Jeu des citations
» Kenn Sixxthyn, derrière le masque.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Madelle :: Le Monde des Liares :: Le Mont Torgern-