AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Derrière le masque de la violence

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
avatar


Dragonnier

Messages : 753
Xp's : 102
DC : Adélaïde Firloe, Auxane Taël et Mère Nature
Date d'inscription : 18/08/2014
Présentation : L'indomptable
Carnet : un fabuleux destin

Feuille de personnage
Vie:
150/150  (150/150)
Prestige :
1/9  (1/9)
Disponibilité Rp: Occupée
MessageSujet: Re: Derrière le masque de la violence Ven 24 Avr 2015 - 21:04


Derrière le masque de la violence
le 3 Virgonès 1245 avec Caleth Agaée Saliaroch

...

© Nye-Hael sur Epicode




Kit par Lüly


Dernière édition par Marissa E. Iselk le Lun 27 Avr 2015 - 1:38, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Exilé

Messages : 337
Xp's : 542
Date d'inscription : 11/04/2015
Age : 23
Localisation : Helpo (présent)
Présentation : Caleth, ou les cornes brisées
Carnet : Mes aventures

Feuille de personnage
Vie:
140/140  (140/140)
Prestige :
2/9  (2/9)
Disponibilité Rp: Occupée
MessageSujet: Re: Derrière le masque de la violence Sam 25 Avr 2015 - 0:43


Derrière le masque de la violence

le 3 de virgonès 1245 avec marissa e. iselk


«  Ca tombe bien : nous ne sommes pas des touristes.  »

Venait-il simplement de dire. Non mais pour qui ce type se prenait ? Pas de panneau, pas d'interdiction donc ils avaient le droit d'y entrer. A noter qu'il avait parlé pour Ellyn, sans vraiment le faire exprès, c'était juste sorti tout seul. Celle ci ne manquait d'ailleurs pas de rétorquer aussi quelque chose aux deux liares qui ne lui semblaient pas de bonne augure, mais ils étaient les seuls moyens pour sortir d'ici sans trop s’embêter. Il affichait un discret rictus en coin à sa réplique. Bien balancer humaine.

Du coup la décision du type conscient fut immédiate, il leur disait qu'ils devaient prendre le troisième chemin. Il hocha simplement la tête. Il ne leur faisait pas spécialement confiance mais il ne pouvait pas ne pas se permettre de les suivre. Du coup il marchait, aux côtés d' Ellyn, quoi que un peu plus en avant, histoire de ne pas perdre de vue le liare rapide malgré le poids. Sans doute une envie de sortir d'ici. Ou de les semer ? Sait-on jamais, toujours un doute. Toujours méfiant.

Une fois arrivé après une intersection la capuche de la jeune humaine tomba, il n'avait pas trop compris comment il ne s'en était que rendu compte lorsque le premier auparavant inconscient se tourna se figea et hurlait à l'humain. Il haussa un sourcil. Le deuxieme ne semblait pas content non plus. Il jeta un œil a Ellyn puis à la torche du liare qui avait clairement grandie. C'était une menace ? Car si s'en était une il allait la faire taire. On avait pas à le menacer. Et qu'est-ce que des miniers pouvaient faire contre un guerrier entrainé? Pas grand chose.

Caleth fit un pas en avant enlevant sa capuche, ses cornes clairement apparentes, un liare, un vrai. Il passa sa main au niveau du bord de sa cape pour montrer son arme avant de dire…

«  Il ne me semble que ce n'est pas interdit, de plus elle est avec moi. Cela vous pose un problème ou on peut continuer la marche ?  »

Sa voix était clairement grave et froide. Autoritaire. D'habitude il n'était pas protecteur surtout pas envers les inconnues mais il souhaitait apprendre à connaître la jeune femme qui lui semblait sage et assez curieuse ; enfin de son point de vue.  Pour cela elle devait lui faire un minimum confiance. Cela dit il ne doutait pas qu'elle puisse se défendre. Elle était une Arveles, qui plus elle. Du coup il ne laissait pas vraiment le choix aux liares. Soit ils les guidaient et acceptait, soit ça passait par la force. Et il connaissait ça, la force.  

460 mots
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ismadd.forumactif.com/
avatar


Dragonnier

Messages : 753
Xp's : 102
DC : Adélaïde Firloe, Auxane Taël et Mère Nature
Date d'inscription : 18/08/2014
Présentation : L'indomptable
Carnet : un fabuleux destin

Feuille de personnage
Vie:
150/150  (150/150)
Prestige :
1/9  (1/9)
Disponibilité Rp: Occupée
MessageSujet: Re: Derrière le masque de la violence Lun 27 Avr 2015 - 1:38


Derrière le masque de la violence
le 3 Virgonès 1245 avec Caleth Agaée Saliaroch


Il avait réagi rapidement, se dévoilant à ses semblables et prenant le parti de la jeune humaine. C'était une chose rare, qui lui était arrivée peu de foi. En le voyant ainsi réagir, la demoiselle se sentit en sécurité. Elle n'avait plus cette boule au ventre qui l'avait jusqu'à maintenant empêcher de montrer un signe d'agressivité. Là, elle ne tenait plus. Alors que Caleth prenait la parole, essayant d'apaiser la colère des Liares, Marissa prit en main son fouet.

Il n'en fallut pas plus pour le Liare à la torche, pour souffler dans les flammes qui s'intensifièrent et semblèrent vouloir attraper l'humaine. Ellyn s'était jetée dans le couloir précédent, elle ne s'était pas tournée vers son ami, c'était un Liare, il devait s'en contre fiche. Elle, c'était différent, l'endroit sembla d'un coup étouffant. Grâce à ses deux années à vivre dans le pays du feu elle supporta ses poumons en flammes, tout en ayant du mal à respirer. Mais il lui en fallait plus pour l'arrêter.

Marissa revient en roulant au sol, sans se relever, elle agita son arme qui vient saisir la cheville de l'un des miniers. C'était celui qui l'avait attaqué avec le feu. Elle se releva en tirant sur le fouet, cela ne suffit pas à faire perdre complètement l'équilibre au démon qui se retient à l'une des parois. Dans le feu de l'action, l'Arvèles sortit sa fine rapière et trancha l'air près d'elle, mais elle se stoppa net, quand elle faillit entailler Caleth. Elle s'excusa brièvement avec un petit sourire malicieux sur les lèvres :
- Pardon, je ne te visais pas.
Elle était bien trop agressive et instinctive. C'était ainsi, le combat était sa façon de s'exprimer et intérieurement, elle souhaitait plus se mesurer à son nouveau compagnon qu'à ces deux miniers. Sans rien ajouter, elle tourna sur elle même et tient un joug le Liare qui veut foncer sur elle. Elle n'a pas peur. Elle ferme même les yeux. Lui, il semble la sous-estimer, il est furieux de voir un être de cette espèce dans cet endroit. Il ne remarque même pas que la Vérité de l'Arvèles est en train de s'animer.

Lorsqu'elle les rouvre la seconde d'après, un fin couteau se matérialise, la seconde d'après il file alors vers son assaillant, et vient effleurer sa joue. Le minier se stoppe net, il a bien cru le recevoir au milieu du front. La lame, elle a ricoché contre la roche et a disparu dans le néant. Marissa sourit, le combat est en leur faveur, elle ne prend même pas la peine de s'inquiéter de l'autre Liare, elle préfère s'amuser avec celui qu'elle maîtrise.

Avant de s'approcher, un nouveau couteau apparaît devant elle, il reste à quelques centimètres d'elle et avance doucement à son rythme. Elle qui croyait que le retour serait ennuyeux, la situation n'était peut-être pas la meilleure, mais ses deux armes en mains et l'une de ces invocations avec elle, Marissa se sentait comme tout Arvèles dans ces conditions, invincible.


© Nye-Hael sur Epicode


HRP:
 




Kit par Lüly
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Exilé

Messages : 337
Xp's : 542
Date d'inscription : 11/04/2015
Age : 23
Localisation : Helpo (présent)
Présentation : Caleth, ou les cornes brisées
Carnet : Mes aventures

Feuille de personnage
Vie:
140/140  (140/140)
Prestige :
2/9  (2/9)
Disponibilité Rp: Occupée
MessageSujet: Re: Derrière le masque de la violence Lun 27 Avr 2015 - 17:37


Derrière le masque de la violence

le 3 de virgonès 1245 avec marissa e. iselk


Caleth avait vraiment espéré qu'ils cèdent et qu'ils décident d'arrêter de dire ces sotises sur les humains. Oh bien sûr, il y a quelques mois il aurait agit de la même façon, mais bon, on pouvait changer, et il n'était pas totalement saint d'esprit encore car en fond de lui il avait plus espéré qu'ils disent non pour se défouler un peu, pour leur montrer qui est le plus fort. Pour leur faire peur et naître le chaos en ces lieux. C'était petit, mais c'était une étincelle d'ardeur qu'il lui fallait contrôler. Cette humaine, Ellyn, avait l'air d'être quelqu'un d'ouvert, avec qui il pouvait apprendre des chses même si… Même si lui n'était pas bavard, il apprenait en regardant, alors il ne les laisserait pas la blesser aussi facilement.

Enfin il ne faut pas comprendre par cela qu'il allait faire beaucoup pour elle, non, il allait être raisonnable, voilà tout. Du coup le combat commençait par le liare qui avait la torche, celui-ci leur lançait des flammes, il jettait un coup d'oeil a Ellyn qui venait de l'esquiver. Lui s'en fichait, cela restait du feu.

« Tant pis pour la manière douce dans ce cas. Ce n'est pas ma préférée de toute façon. »

Il ne lui fallait pas oublier que de toute façon ils étaient bloqués et qu'il fallait garder les deux, ou alors au moins un en vie. Le liare ayant la vérité de feu se battait contre Ellyn avec une attitude de supérorité évidente qui caractérisait bien les liares bien éduqués à la dure. Comme il l'avait montré, Caleth écartait sa cape pour dégainer son arme. Pour le moment il n'avait pas besoin d'utiliser sa vérité, a vrai dire il n'était même pas sûr d'avoir besoin de son arme car il savait pas instinct que ces deux-là étaient loin d'être des guerriers, ou des vrais guerriers.

Il fut légèrement déconcentré par un bruit d'air coupé et la voix d'Ellyn. Elle avait faillit le couper dites-donc… Lorsqu'elle s'xcusa avec son sourire malicieux, il eu le même type de sourire, en moins apparant.

« Ce n'est rien. »

Le liare lui envoya une pierre, une grosse pierre, assez lentement du coup, enfin pour lui et puis il fallait avouer qu'il était encore sonné, il évita donc le rocher, se déplaçant rapidement, aidé par la chaleur de la montagne grâce à la vérité de l'autre individu. Plus il faisait chaud, mieux il se sentait. Caleth eut vite fait de franchir l'espace qui les séparait avannt de donner un coup de son manche dans le ventre du type qui reculait et se retenait de cracher ses tripes et peut-être meme du sang. Ouch une cote cassée ?

« Vous n'êtes vraiment pas à la hauteur. De toute façon si vous ne nous dirigez pas vers la sortie, il est inutile que je vous garde en vie. Tu ne crois pas ? Au pire, on en a que besoin d'un…. »

Tout en disant ça Caleth pointait son cimeterre en cristal de feu sous la gorge du gars. Il lançait tout en les regardant tous les deux chacun leur tour pour voir ce qu'il en était du combat d'Ellyn.




« La force naît par violence et meurt par liberté. »

en mode blasé comme on dit..:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ismadd.forumactif.com/
avatar


Dragonnier

Messages : 753
Xp's : 102
DC : Adélaïde Firloe, Auxane Taël et Mère Nature
Date d'inscription : 18/08/2014
Présentation : L'indomptable
Carnet : un fabuleux destin

Feuille de personnage
Vie:
150/150  (150/150)
Prestige :
1/9  (1/9)
Disponibilité Rp: Occupée
MessageSujet: Re: Derrière le masque de la violence Mar 28 Avr 2015 - 2:14


Derrière le masque de la violence
le 3 Virgonès 1245 avec Caleth Agaée Saliaroch


Ellyn sourit, son regard passe du gars qu'elle tient en joug et qui n'ose plus faire un mouvement à Caleth. L'autre Liare crache au pied de l'Humaine, mais ne dit pas un mot. Il semblerait que ces deux gars ne soient pas suicidaires. Le couteau invoqué par la jeune femme disparut dans une brume sombre, elle rangea alors son fouet, mais garda sa courte rapière en direction du Liare. Elle répondit alors :
- Oui, je me ferais une joie de planter chacune de mes dagues dans la peau de cet horrible personnage.
Elle avança, appuyant sa lame sur la gorge du minier qui malgré la peur qui se lisait dans ses yeux ne recula pas. Cela n'était qu'une comédie, Marissa n'avait jamais pris une vie sans y être totalement contrainte. Ces deux individus ne représentaient aucun danger comme l'avait signalé Caleth. Elle finit par éclater de rire et relâcha la pression. Elle s'exclama alors :
- Sortez-nous de là et je vous promets que vous ne me reverrez jamais par ici. Je rentre chez moi, je n'aimerais pas quitter votre beau pays en faisant couler votre sang. Elle s'avança dans le conduit et ajouta.  C'est bien par là la sortie ?
Elle n'était pas sûre que la situation pouvait aussi facilement se retourner. La haine interraciale pouvait parfois être insurmontable, jusqu'à maintenant elle y avait toujours échappé, plus ou moins. Elle n'avait pas envie de répandre le sang Liare en quittant ces contrées. Pour elle, ce voyage avait été magnifique, peu lui importait la brûlure de ses poumons ou la viande séchée qui avait été sa seule ressource.

Marissa était comblée, elle avait vécu l'un de ses rêves. Elle n'avait aucune envie meurtrière, elle aimait montrer sa puissance, mais de là à trancher une gorge, non merci. Elle était sûrement l'une des humaines qui éprouvait la moins de haine et de crainte envers ce peuple. Pourquoi voudrait-elle s'en faire des ennemis ? Elle gardait cependant toujours sa rapière en main, légèrement levée vers le haut. Elle préférait se montrer tout de même prudente.

Elle se retourna, faisant face au Liare qui se tenait les côtes, alors qu'elle le regardait d'abord sévèrement, elle changea d'un coup sa mine et afficha un petit sourire. S'approchant de lui, elle le tapa sur l'épaule, le faisant à nouveau cracher, puis elle ajouta :
- Mettons-nous en route, plus vite nous sortirons, plus vite nous nous quitterons. Elle posa alors son regard sur Caleth. J'espère que tu ne me tiendras pas rigueur de cet accès de violence envers ton peuple, mais c'est lui qui l'a cherché.
Elle dit ces derniers mots avec un petit sourire esquissé et un regard en coin sur le Liare qui peinait à se tenir droit. Elle rangea alors sa rapière, mais garda sa paume sur la poignet. Elle voulait se montrer au maximum pacifiste, mais elle connaissait la façon de faire des Liares, elle ne devait pas se montrer faible. Elle prit alors l'une des torches au mur, elle n'avait pas peur du feu.


© Nye-Hael sur Epicode




Kit par Lüly
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Exilé

Messages : 337
Xp's : 542
Date d'inscription : 11/04/2015
Age : 23
Localisation : Helpo (présent)
Présentation : Caleth, ou les cornes brisées
Carnet : Mes aventures

Feuille de personnage
Vie:
140/140  (140/140)
Prestige :
2/9  (2/9)
Disponibilité Rp: Occupée
MessageSujet: Re: Derrière le masque de la violence Mar 28 Avr 2015 - 3:07


Derrière le masque de la violence

le 3 de virgonès 1245 avec marissa e. iselk


Le regard complètement froid et autoritaire du Liare faisait son effet, le liare qu'il avait en face de lui n'osait plus bouger, n'osait pas répliquer. Quel faible Liare. Voilà ce qu'il pensait, tout en étant rassuré de voir qu'il n'était pas plus fort. Il ne se doutait pas de ce que pouvait penser Caleth a ce moment, que s'il avait été un peu plus fort il lui aurait arraché la tête juste par plaisir, mais, dans ce cas précis cela ne faisait que titiller légèrement cette irrépressible envie de violence.

Il regardait Ellyn qui n'aidait d'ailleurs pas à contrôler cette envie tant il trouvait la situation plaisante de voir une femme menacer un être qui lui était inférieure en terme de puissance. Il fallait se calmer. Doucement, il respirait, juste un long souffle tendu pour ne pas extérioriser ces sentiments. Au final, il se doutait bien qu'elle ne disait pas cela d'une manière sérieuse, mais rien que le fait d'entendre ces mots lui faisait ressentir ces pulsions. Son rire cassa tout et il se calma presque immédiatement. Intérieurement il était légèrement choqué que ce rire ait réussi à le calmer.

Ainsi elle leur demandait si c'était bien par ici la sortie tandis qu'il se faisait silencieux pour le moment. Voilà qu'elle souriait à présent, définitivement Caleth était calmé. Un sourire, c'était tellement rare d'en voir un. Elle lui tapotait même l'épaule. Il haussa un sourcil à cette.. familiarité ? Les humains étaient vraiment plein de ressources et de… surprises. Elle venait d'ailleurs de lui parler, espérant qu'il ne tienne par rigueur de ce petit combat, envers son peuple.

«  Absolument pas, je m'y étais engagé aussi.  »

Il ne pouvait rien y faire si la stupidité de certains les poussaient à attaquer à vue. Enfin, il pouvait se taire car quelques mois auparavant il n'aurait sans doute pas dit la même chose et n'aurait pas parlé à l'humaine de la même façon. Il appréciait ce changement qui lui faisait un peu peur, d'être remarqué, et surtout de ne plus être lui même, mais il se demandait aussi si au fond il n'était que violence ? Ou était-il quelque chose, quelqu'un d'autre que cet amas d'agressivité et de fureur ? Probablement et il le découvrirait tôt ou tard.

Du coup, il rangeait aussi son arme et les deux miniers leur montrait donc le chemin tout en restant considérablement méfiant, ils pouvaient toujours se retourner contre eux. Le chemin se fit un peu plus en silence, les deux n'osaient pas parler au final,et Caleth était toujours aussi silencieux. On voyait enfin la lumière et le froid se faisait de moins en moins sentir. Ils étaient arrivés directement à Galea.

Une fois sortis de la grotte il porta son regard sur Ellyn qu'il découvrait maintenant à une plus grande lumière, une jeune femme blonde pas désagréable à regarder. Mais ce n'était qu'un jugement de valeur. Les deux miniers avaient déguerpis bien vite. Probablement qu'ils ne raconteraient rien à personne. Pas à cause des menaces mais de la honte de la défaite. Il connaissait assez son peuple pour savoir qu'ils étaient tous trop fiers pour conter un récit ou demeurait une défaite. Surtout avec une femme humaine. Il l'observait d'ailleurs de son regard ambré, se demandant que faire à présent qu'ils étaient sortis de la grotte. S'il voulait faire connaissance avec elle, il ne pourrait jamais le reconnaître ouvertement, alors il fallait qu'elle demande d'elle même.

Je pense trop à ce gif : (enlève des ailes et rajoute des cornes dans ta tête!) http://33.media.tumblr.com/tumblr_m6inn247PR1r004y7o1_r1_500.gif


594 mots



« La force naît par violence et meurt par liberté. »

en mode blasé comme on dit..:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ismadd.forumactif.com/
avatar


Dragonnier

Messages : 753
Xp's : 102
DC : Adélaïde Firloe, Auxane Taël et Mère Nature
Date d'inscription : 18/08/2014
Présentation : L'indomptable
Carnet : un fabuleux destin

Feuille de personnage
Vie:
150/150  (150/150)
Prestige :
1/9  (1/9)
Disponibilité Rp: Occupée
MessageSujet: Re: Derrière le masque de la violence Mar 28 Avr 2015 - 14:00


Derrière le masque de la violence
le 3 Virgonès 1245 avec Caleth Agaée Saliaroch


L'air frais fouettait le visage de Marissa et venait s'engouffrer dans ses cheveux d'or. La jeune femme prit une grande respiration lorsqu'elle arriva à l'extérieur de la grotte. Finalement les miniers n'avaient plus posé problème, ils n'étaient déjà même plus là, de vrais rats. En regardant aux alentours, l'Arvèles remarqua qu'ils étaient revenus vers Galéa. Bon, cette petite mésaventure ne lui avait pas permis de connaître les secrets de la montagne, mais elle était en vie et accompagnée d'un nouvel ami.

Marissa faisait face à Caleth, elle n'était pas de ces femmes rachitiques qui se courbent face aux hommes, mais là, face à cet imposant Liare, Ellyn ressemblait à ces femmes. Elle n'était cependant pas impressionnée, déjà dans la montagne, elle s'était aperçue de sa carrure, pourquoi maintenant qu'il n'était plus entravé dans ses mouvements aurait-elle peur ? S'il avait voulu la blesser, il l'aurait déjà fait. L'humaine soutenait le regard du Liare, puis, pour briser le silence qui s'était installé, un sourire éclata sur ses lèvres et elle demanda à son compagnon :
- M'accompagnerais-tu dans la première taverne que nous croiserons ? Toute cette aventure m'a donné faim, c'est moi qui offre si tu veux.
Sans chercher à attendre sa réponse, la belle passa près de lui pour le dépasser et s'avança vers la ville. Tout en marchant vers une taverne qui était un peu à l'écart de Galéa, Marissa commença à se poser des questions sur sa nouvelle rencontre. Caleth, il ne lui avait donné qu'un nom. Fallait-il vraiment que les Liares soient si discrets, en venant dans ces contrées, elle ne s'était pas attendue à ce qu'ils soient ainsi secrets, ce n'était pas la première fois qu'elle rencontrait un Liare qui ne se dévoilait pas entièrement.

Mais bon, Ellyn pouvait comprendre cette situation.  Elle-même avait passé ces deux dernières années à se cacher et se taire sur ses origines. Combien de fois avait-elle noirci ses mains et son visage pour paraître Liare. Et dire qu'une fois le subterfuge avait fonctionné. Alors qu'elle avançait en faisant face à la fine neige qui tombait sur le monde, Marissa se stoppa brusquement à une intersection. À droite c'était Galéa, à gauche, la taverne. L'humaine reprit sa route.

À peine, quelques centaines de mètres plus loin, une bâtisse se dessina dans la neige, une fumée épaisse s'échapper du toit. Ils étaient arrivés. Grand sourire, Marissa entra dans les lieux à visage découvert, ici, ils la connaissaient. Elle enleva sa cape et laissa apparaître ses vêtements de cuir rouge. Elle traversa la salle principale et s'installa sur une table un peu à l'écart. Avant de s'asseoir, elle fit signe au tavernier. Il disparut dans l'arrière-cuisine, quand elle s'arrêtait elle prenait toujours la même chose. Un plat de cerf et une carafe d'hydromel. Une des serveuses amenant la boisson ainsi que deux godets.

Le verre en main, Marissa servit son acolyte, puis elle. Maintenant qu'ils étaient confortablement installé, ils pouvaient commencer à discuter. Ellyn ne savait pas trop comment engager la conversation. Alors elle commença par le commencement :
- Alors comme ça, tu t'appelles Caleth, juste Caleth ou tu préfères taire ton nom complet ? Moi c'est Marissa Ellyn Iselk, fille d'un simple forgeron. Qu'est-ce qui t'amène à la frontière ?
Elle préféra s'arrêtait là, le Liare n'était pas très bavard, alors mieux valait éviter de trop le questionner. Marissa porta son gobelet aux lèvres, le liquide ambre coula dans sa gorge, en quelques gorgées, il n'y avait déjà plus rien. L'humaine n'était pas une grande buveuse, mais dans des moments pareils elle ne se refusait jamais un peu d'alcool. Elle se resservit, attendant la réponse de cet énigmatique personnage qu'elle avait envie de découvrir.


© Nye-Hael sur Epicode




Kit par Lüly
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Exilé

Messages : 337
Xp's : 542
Date d'inscription : 11/04/2015
Age : 23
Localisation : Helpo (présent)
Présentation : Caleth, ou les cornes brisées
Carnet : Mes aventures

Feuille de personnage
Vie:
140/140  (140/140)
Prestige :
2/9  (2/9)
Disponibilité Rp: Occupée
MessageSujet: Re: Derrière le masque de la violence Mar 28 Avr 2015 - 14:59


Derrière le masque de la violence

le 3 de virgonès 1245 avec marissa e. iselk


Caleth était très curieux d'observer le regard noisette d'Ellyn, presque perdu et réflechissant a la meilleure chose à faire, la manière pour… l'inviter ? On aurait presque pu croire que Caleth était un grand timide qui n'osait pas inviter une jeune femme. Quelle fierté mal placée, vraiment. Elle le regardait dans les yeux elle aussi, sans faillir et c'était une attitude qui lui plaisait et qui lui donnait presque envie de lui parler encore plus, de savoir, pourquoi, comment, qui elle était pour ne pas le craindre. Elle brisa à nouveau le silence en lui demandant de l'accompagner dans une taverne, proposant même d'offrir la consommation. Elle commençait déjà à marcher et il murmura un :

«  Pourquoi pas.  »

Il la suivait donc, elle avait l'air de savoir ou elle allait. Galea n'était pas le lieu dans lequel il s'était souvent aventuré, en plus il faisait froid. Heureusement qu'il avait toutes ses fourrures sur le dos Il se demandait d'ailleurs un instant comment la jeune femme pouvait ne pas avoir froid dans ce milieu inhospitalier, mais se rappela bien vite de sa condition d'humaine. Avant de rentrer dans la taverne le liare préférait remettre sa capuche. Les oreilles étaient toujours bien tendues dans ce genre d'endroit et il ne voulait pas risquer d'être reconnu par un quelconque camarade de bataille qui avait décidé de passer un moment dans une taverne.

Il faisait vraiment meilleur à l'intérieur et il suivait Ellyn vers une table à l'écart. Chose qu'il remerciait mentalement, mais ça ne sera que mentalement. Il s'assit et bien vite et on apporta rapidement à boire. Il aurait pu sourire devant l'hydromel qui était un de ses alcools préférés, mais ne le fit pas. Peut-être que boire l'aiderait un peu à parler qui sait, mais pour le grand liare qu'il était, il en fallait pas mal pour le décoincer un petit peu d'autant plus qu'il tenait plutôt bien l'alcool. Il porta son verre à ses lèvres pour boire un peu tandis qu'Ellyn lui posait maintes questions. Elle semblait aussi curieuse que lui et cela allait lui servir pour pouvoir parler. Elle lui avoua son nom complet avant de lui demander le sien et ce qu'il était de sa présence ici. Au final il allait la tester, il voulait voir, alors il allait parler. Il dit cependant la première phrase d'une voix un peu plus basse.

«  Caleth Saliaroch, fils de guerrier. Et ce qui m'amène ici je dirai que c'est la curiosité…  » Il voulait voir comment l'humaine allait réagir à ces paroles qui ne ressemblaient en rien à celles qui devraient sortir de ce corps imposant fait pour la bataille ni par le fait qu'il était un liare. Finissant son premier verre il se décida à poser lui aussi une question, enfin à la retourner. «  Et toi, qu'es-tu venue faire dans ce pays?  » Détail à noter Caleth n 'avait pas dit « mon » mais bien « ce ».



« La force naît par violence et meurt par liberté. »

en mode blasé comme on dit..:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ismadd.forumactif.com/
avatar


Dragonnier

Messages : 753
Xp's : 102
DC : Adélaïde Firloe, Auxane Taël et Mère Nature
Date d'inscription : 18/08/2014
Présentation : L'indomptable
Carnet : un fabuleux destin

Feuille de personnage
Vie:
150/150  (150/150)
Prestige :
1/9  (1/9)
Disponibilité Rp: Occupée
MessageSujet: Re: Derrière le masque de la violence Mer 29 Avr 2015 - 22:24


Derrière le masque de la violence
le 3 Virgonès 1245 avec Caleth Agaée Saliaroch



- Et ta curiosité, elle va te pousser à traverser la frontière ou tu es là pour le panorama ?
Elle avait ce regard malicieux qui avait déjà agacé tant de garçons de l'Académie. Marissa n'avait pas peur en cet endroit, c'était un refuge qu'elle avait trouvé avant de s'aventurer dans le pays du feu. Alors qu'elle se demandait pourquoi Caleth s'était dissimulé en entrant, une jeune fille arriva avec les deux plats de viande de cerf qui avaient été commandé du coin de l'œil. Marissa se hâta de prendre les couverts sur le coin de l'assiette et elle commença à se couper un petit morceau. Elle avait faim, elle voulait manger cette bouchée avant de répondre.
Une fois l'aliment engloutit, elle répondit :

- Très bon comme d'habitude. Pour te répondre, j'avais envie de découvrir de nouveaux horizons. Les hommes m'ennuient et mon enfance a été bercée de monstres à la peau de pierre et aux cornes de démons.
Avant de reprendre son repas, elle afficha léger sourire et un rapide regard sur ses cornes. Elle n'avait jamais eu peur de ces contes pour enfants et après son voyage dans ses terres, elle pouvait affirmer que les démons ne la faisaient pas fuir. Bien au contraire, la curiosité de l'Arvèles s'était accrue au fil des semaines. Elle voyait en ce peuple un être d'exception, mais elle ne faisait pas partie de ce monde. Cela, elle en avait conscience, et c'est pourquoi elle retournait chez elle, et puis, son père lui manquait.

Alors que la jeune femme reprenait une gorgée d'hydromel, elle balaya la salle du regard, c'était plutôt vide, il fallait dire qu'il était encore tôt. Ellyn n'avait pas l'intention de rester ici encore très longtemps, avec l'incident de la mine, la jeune femme se retrouvait à son point de départ. Elle avait passé des jours à s'éloigner de Galéa par de petits sentiers et il avait fallu qu'elle entre dans une grotte qui n'était qu'un raccourci pour la ville qu'elle voulait quitter. Alors qu'elle avait reporté son attention sur son repas, le tenancier des lieux arriva avec une mine sévère.

Il s'approcha de Marissa et lui saisit l'épaule. Elle n'eut pas le temps de réagir qu'il s'esclaffa :
- Qu'est-ce que tu fiches encore ici, je croyais que tu retournais dans ces montagnes que tu appelles de Saphir. Il rigola en disant cela et tourna son regard vers Caleth. C'est qui ça ? Un ami humain à toi ? Dis lui qu'il peut se découvrir, on tranche pas les jolis porcs que vous êtes.

Ellyn ne réagissait pas vraiment, elle souriait simplement en continuant son repas. Ce n'était pas une scène très féminine. Alors qu'elle avalait sa bouchée, elle lui répondit :
- Il est très laid, c'est pour ça qu'il se cache. Le tavernier eut un recul et ne put dissimuler sa gêne. Tant fait pas, c'est pas transmissible, c'est sa mère qui l'a jeté dans les montagnes.
L'histoire semblait suffisante pour le Liare qui ne demanda rien de plus et repartit vers son arrière-cuisine. Dès qu'il eut disparu, Marissa ria discrètement, elle venait de terminer son plat et se sentait pleinement revigorer. L'idée de se battre avec Caleth lui traversa l'esprit, oui, il le fallait. Mais avant elle voulait en apprendre un peu plus sur lui et peut-être pouvait-elle étancher sa curiosité. Prenant son verre en main, elle le sirota et elle dit au Liare :
- Dis moi, pourquoi te caches-tu ? Tu ne m'as pas l'air d'être un criminel, pourquoi revenir à Galéa, ça n'a pas de sens. A moins que tu ne sois l'une de ces personnes qui se prend pour un justicier ? Ou attends, j'ai peut-être trouvé. Un peu plus bas. Tu as un lien avec la famille royale ?


© Nye-Hael sur Epicode




Kit par Lüly
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Exilé

Messages : 337
Xp's : 542
Date d'inscription : 11/04/2015
Age : 23
Localisation : Helpo (présent)
Présentation : Caleth, ou les cornes brisées
Carnet : Mes aventures

Feuille de personnage
Vie:
140/140  (140/140)
Prestige :
2/9  (2/9)
Disponibilité Rp: Occupée
MessageSujet: Re: Derrière le masque de la violence Jeu 30 Avr 2015 - 1:33


Derrière le masque de la violence

le 3 de virgonès 1245 avec marissa e. iselk


Pour une fois que Caleth avait décidé de s'ouvrir. Enfin il avait un plan en tête mais pour cela il devait se dévoiler un minimum. Il avait appris qu'il n'aurait rien sans rien, alors s'il ne donnait pas un petit peu d'informations sur lui-même il n'obtiendrait rien des autres. C'était peut-être une manière fausse de penser, car enseignée par ses parents. Enfin, on lui aurait plus dit de prendre par la force, et sinon, de faire un échange. Pas toujours équitable, il fallait se montrer vicieux. Mais ce genre de vice n'était pas sa tasse de thé. A choisir il préférerait encore se jouer des femmes, ce que son père lui avait toujours dis, s'amuser avec ça. Il n'avait pas non plus l'attention de faire cela avec Ellyn. Il avait décidé qu'il n'écouterait plus ses parents bien que leur influence était encore visible.

Elle se mise à questionner sa curiosité. Si on était dans le futur il aurait pu arborer un sourire en coin mais ne le fit pas. Cela dit, il n'avait pas vraiment quelque chose à faire du panorama qui était ici.

«  Plutôt traverser la frontière.  »

C'est quelques secondes après qu'on apporta le repas et regardait la jeune femme se jeter sur le plat. Lui était plus calme. Il ne s'était pas douté qu'elle avait commandé pour lui cela dit, et en fut surpris. Elle avait l'air hum… Attachée ? Enfin il ressentait quelque chose. Oh lui aussi ressentait quelque chose, il aimait bien l'humaine malgré le caractère bourru qu'il affichait. Après qu'elle eut avalé quelques morceaux elle complimenta le plat et expliquait. Alors comme ça elle s'ennuyait et voulait découvrir les liares… les cornes ? Ses cornes étaient sa fierté. Peut-être qu'elle aurait l'occasion de les toucher ? Encore une fois, si elle le souhaitait, qu'elle demande, il ne se voyait pas proposer, mais il accepterait, c'était juste un toucher. Oui, il était difficile à aborder, fallait tout lui faire. Il finirait par apprendre.

«  J'ai vu que tu les observais un peu… Pourquoi elles t'intéressent ?  »

Caleth se reservait en alcool avant de continuer a manger, jusqu'à que la voix de quelqu'un résonnait, pour parler avec Ellyn, elle voulait retourner vers les montagnes ? Caleth penchait la tête lorsqu'il le regardait, caché sous sa capuche il demandait qui c'était, précisant qu'il pouvait se découvrir, lançant au passage une agréable comparaison avec les humains et les porcs. Un sourire en coin très peu visible commençait à s'étirer sur son visage, il allait répondre lorsqu'Ellyn le fit elle même, il aurait été capable de rire.  Une fois qu'il fut reculé il fit, presque plaisantant.

«  Je ne savais pas que j'étais si hideux.. pour t'inspirer une telle idée.… … … Bonne répartie.  »

Est-ce qu'il cherchait le compliment ? Peut-être. D'un coté il l'avait quand même complimenté, donc  bon. Il n'attendait pas forcément un retour, c'était juste de l'humour. C'était rare de le voir faire de l'humour mais c'était déjà plus fréquent qu'un sourire. Du coup leur discussion repris et elle lui demandait pourquoi il se cachait, ne pensant pas qu'il soit un criminel, elle proposa un justicier ou en lien avec la famille royale… ? Il était tout bonnement un guerrier pseudo fidèle au roi qui ne voulait être repéré avec une humaine car cela casserait la réputation et pourrait réveler les doutes qu'il avait sur leur condition de conquérants.

«  Non je ne suis pas un criminel, c'est plutôt tout le contraire. Enfin… Même si en un sens je m'apprête à le devenir en franchissant ces montagnes. Je ne suis pas un justicier, ni en lien avec la famille royale, juste un fidèle trop curieux…  »

Dans sa phrase, il sous-entendait tout de même largement qu'il n'était pas aussi fidèle qu'il pourrait le prétendre, se qualifiant presque lui-même de criminel. Au final il parlait beaucoup de lui, et ça aussi c'était un peu … perturbant ? Tout était perturbant avec elle, il avait l'impression. Caleth, en lui parlant avait un peu baissé sa garde lorsqu'il sentait une main féminine sur sa capuche, dans ses pensées il attrapa tout de même la main de la demoiselle, mais sa capuche tomba quand même.

«  Héhéhéhé, on va voir comment tu es laid hu---… Ca… Caleth ! Que… Qu'est-ce que…  »

La voix de la jeune femme fut stoppée par le regard glacial du liare qui lui tenait le poignet un peu plus fort, à un tel point qu'elle grimaça. Il n'en dit rien il la regardait juste. C'était une rousse, elle avait à peine l'air d'avoir 20 ans, un peu petite pour une liare, n'allant pas au dessus du mètre soixante-dix, une tenue affriolante, malgré le froid extérieur et ses joues cendrées étaient devenues rouges. On avait pas idée de la relation qui unissait Caleth et cette taquine jeune femme.

«  Que fais-tu ici, Andörielle ?  » Fit-il toujours sans lâcher son poignet tandis que la jeune femme avait la main pour le faire s'enlever.

« Toi que fais-tu ici ?!  » Commençait-elle en lui coupant la parole. Elle regardait l'humaine la fixant puis la pointant «  Avec une humaine qui plus est ?! Quel… goujat !  Comment oses-tu alors que je…  Et lâche-moi bordel tu me fais mal !  » Non conscient de la force qu'il exerçait sur le poignet il finit par la lâcher et se massait le poignet. Elle pointa l'humaine. «  Toi la ! Laisse Caleth tranquille !  »

Magnifique. Même dans une taverne il ne pouvait pas être tranquille, quelle misère. Il remit d'ailleurs sa capuche. Bien sûr, pour passer inaperçu c'était mal barré maintenant, il allait devoir inventer une histoire peut-être… Oui … Et calmer la jeune femme pour qu'elle ne fasse pas de scène et surtout ne dise rien. Enfin, de toute manière il avait déjà un mensonge en tête, alors au pire, c'était vite régler.


1013 mots
HJ:
 



« La force naît par violence et meurt par liberté. »

en mode blasé comme on dit..:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ismadd.forumactif.com/


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Derrière le masque de la violence

Revenir en haut Aller en bas

Derrière le masque de la violence

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Sujets similaires

-
» Derrière le masque... (Thomas et Victoire of Norfolk)
» Isabelle - Cachée derrière le masque de fer [100%]
» Gabriel de Gonzague -
» Jeu des citations
» Kenn Sixxthyn, derrière le masque.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Madelle :: Le Monde des Liares :: Le Mont Torgern-