AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Le silence de l'hiver

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
avatar


Dragonnier

Messages : 799
Xp's : 201
DC : Adélaïde Firloe, Auxane Taël et Mère Nature
Date d'inscription : 18/08/2014
Présentation : L'indomptable
Carnet : un fabuleux destin

Feuille de personnage
Vie:
150/150  (150/150)
Prestige :
1/9  (1/9)
Disponibilité Rp: Ce que je préfère ce sont les combats
MessageSujet: Le silence de l'hiver Ven 27 Fév 2015 - 16:20


Le silence de l'hiver
le 16 Virgonès 1241 avec Zack McGowen

- Est-ce que tu m'écoutes Mari' ?
La demoiselle regarda son ami et lui sourit tout simplement. Depuis leur dernière discussion, elle était tracassée. Hans et elle avait prévu de partir dans le village natal d'Ellyn, mais le jeune homme ne cessait de lui parler de l'armée, l'honneur que cela serait de rejoindre le corps d'armes du général. Il lui avait fait de belles promesses, mais elle sentait que quelque chose n'allait pas.

Accompagnée de son petit-ami et de quelques amis en commun, ils étaient dans la galerie qui longeait le patio central pour se diriger vers la cantine. La journée était terminée, le temps d'étude prenait fin, bientôt les élèves se rueraient vers le réfectoire et ils avaient voulu s'y prendre avant tout le monde. Hans avait repris son explication sur le cours de la matinée, s'en était trop ! Marissa s'arrêta et alors que ses amis limitèrent et se tournèrent vers elle, elle répondit :
- Excusez-moi, je viens de me souvenir que j'ai oublié de rendre un exercice. Ne m'attendez pas, je vous rejoindrais.
Elle allait se retourner, mais décida d'avancer vers le jeune homme et lui embrassa la joue. Elle vit bien le regard de Charlotte, elle savait qu'elle était jalouse d'elle. Marissa l'avait rencontré lors du dernier tournoi, elles s'étaient retrouvées rivales après les qualifications. Charlotte l'avait battu, elle ne se privait d'ailleurs jamais d'une occasion de le rappeler à tout le monde, mais Marissa s'en fichait complètement.

L'Arvèles désormais seule décida de rejoindre le centre du petit jardin. Le ciel était gris, aucun oiseau ne chantait, l'hiver avait recouvert d'un manteau blanc les montagnes de saphir. Ce n'était pas la saison préférée de la jeune femme, mais elle aimait la tranquillité que la nature avait à offrir lorsque l'hiver s'installait. Sa décision était prise ! Elle ne continuerait pas l'académie. Mari voulait déjà retrouver son père, elle ne l'avait vu qu'en de rares occasions depuis son entrée.

Mais surtout l'Arvèles voulait découvrir le monde, elle en avait assez de rester enfermer entre quatre murs pour apprendre des techniques et des théories de stratégie. Il devait lui rester encore quelques minutes avant que la majorité des étudiants n'arrivent pour réclamer leur dîner. Marissa décida de s'asseoir, elle retira de la neige accumulée sur un banc en pierre puis elle se posa. Le regard sur la fontaine centrale, elle était perdue dans ses pensées.

© Nye-Hael sur Epicode




Kit par Lüly


Dernière édition par Marissa E. Iselk le Sam 7 Mar 2015 - 19:52, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Voyageur

Messages : 113
Xp's : 238
Date d'inscription : 17/02/2015
Age : 22

Feuille de personnage
Vie:
100/100  (100/100)
Prestige :
1/9  (1/9)
Disponibilité Rp: Envie de Rp !
MessageSujet: Re: Le silence de l'hiver Sam 28 Fév 2015 - 10:59

Zack venait d’arriver quelques jours auparavant. Son arrivé s’était fait avec un peu de mal, la neige décidant de tomber au premier col des montagnes de saphir. L’instructeur en charge des nouveaux leur avait expliqué les règles au sein de l’académie ainsi qu’à l’extérieur suivi d’une petite découverte des lieux et de l’installation dans les chambres. Zack avait eu de la chance, étant en nombre impair, il hérita d’une chambre pour lui seul. Il fit aussi la connaissance malgré lui de Max, un jeune garçon effronté appartenant à une famille aisée de Ferèsis et se croyant tout permis. Cela se passa le lendemain après le petit déjeuner, Zack venait de sortir quand il tomba sur le petit groupe de Max.

                  -Regardez-moi ça les gars ! Nous avons un aveugle parmi nous ! Si tu crois pouvoir finir tes années d’entrainement ici tu te trompes l’aveugle.

Sur ces mots son groupe et lui se mirent à rire. Zack encaissa avec légèreté cette « insulte ». S’ils savaient, Zack  n’est pas tout à fait aveugle. Certes son bandeau le prouve, mais le glyphe étant dessus lui permet d’avoir une vue et d’apercevoir quelques couleurs. Ce vieillard lui avait enfin de compte peut être sauvé un peu sa vie qui allait être misérable sans vue.

Le cours allait bientôt commencer, il allait porter sur les techniques de combat mais du point de vue théorique. Que du bonheur pour certain et d’un ennui mortel pour d’autre. Zack se situait entre les deux écoutant certain passage et en zappant d’autre. Son esprit était absorbé par sa vérité, comme je pense beaucoup d’étudiant. Mais lui se demandait s’il allait hériter de celle de son père, d’avoir la capacité d’invoquer une arme à son bon vouloir. Le cours venait de finir, tout le monde se ruant vers le réfectoire.

Zack lui préféra se balader un peu  avant d’aller manger. Il y avait des coins qu’il n’avait pas eu le temps de voir. L’Arvèles parti donc en direction d’un petit jardin, tout en étant plongé dans ses pensées. Il arriva finalement plus vite que prévu et y découvris une étudiante installée sur un banc en pleine réflexion sans doute au vu de son regard sur la fontaine. Il s’approcha doucement et lui dit:

                    -Puis-je m’asseoir ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Dragonnier

Messages : 799
Xp's : 201
DC : Adélaïde Firloe, Auxane Taël et Mère Nature
Date d'inscription : 18/08/2014
Présentation : L'indomptable
Carnet : un fabuleux destin

Feuille de personnage
Vie:
150/150  (150/150)
Prestige :
1/9  (1/9)
Disponibilité Rp: Ce que je préfère ce sont les combats
MessageSujet: Re: Le silence de l'hiver Sam 28 Fév 2015 - 15:25


Le silence de l'hiver
le 16 Virgonès 1241 avec Zack McGowen

Perdue dans ses pensées et jouant avec l'un de ses doigts dans la neige présente à côté d'elle sur le banc, Marissa ne remarqua pas tout de suite l'arrivée d'un jeune garçon. Quand elle détourna son regard de la fontaine, elle croisa, un regard caché. C'était un jeune garçon, très probablement à peine arrivé et son visage était entravé par un tissu où un symbole trônait fièrement.

L'Arvèles n'avait pas cherché à dissimuler son regard insistant, après tout, elle ne faisait rien de mal et le garçonnet ne s'en rendrait très certainement pas. Sans chercher à sourire pour paraître agréable, elle lui répondit simplement :
- Je t'en prie, ce banc ne m'est pas réservé.
Puis elle retourna dans ses songes. Elle leva le regard au ciel, comme elle avait envie de partir d'ici. Elle attendait tellement plus de la vie. À cette pensée elle ne put s'empêcher de regarder l'inconnu, comment était-il parvenu à rentrer à l'Académie. Marissa n'avait rien contre les gens différents, mais elle trouvait étranger qu'un aveugle puisse entrer dans ce lieu. Ces pensées franchirent ses lèvres sans qu'elle ne s'en rende compte :
- C'est étrange tout de même de croiser un aveugle ici.
La demoiselle n'était pas connue pour sa délicatesse, mais elle regretta ses paroles. Elle n'avait pas envie de lui laisser penser que cela l'a dérangé. Elle allait ouvrir la bouche pour prononcer des paroles d'excuse habituelle, mais quelque chose la retient. Après tout, elle n'avait rien dit de mal et puis c'était sa dernière année ici. Se mettre à dos un nouveau n'allait pas lui être très dérangeant.

Alors pourquoi s'excuser. Non. Elle décida de parler sincèrement et de ne pas être comme tous ces égocentriques qui ne montrer que leur visage souriant jusqu'à ce que vous les retrouviez métamorphosés sur le terrain d'exercice. Marissa n'aimait pas se mentir à elle-même et passer pour une personne qu'elle n'était pas. Ainsi, elle lui dit simplement :
- T'as dû en chier pour venir ici. C'est tout à ton honneur. Moi s'est Marissa Iselk, je suis la fille d'un forgeron de la montagne.
Voilà, elle avait été naturelle, amicale, mais sans ce côté édulcoré qu'avaient les personnes trop civilisées. Ellyn avait toujours su se montrer bienveillante, mais ce n'était pas tant cela qui l'avait rendu populaire. Son impertinence et sa combativité étaient-ce qui avaient poussé les autres élèves à la respecter. Sa maîtrise rapide de la Vérité avait été aussi un atout. Ainsi, elle demanda mécaniquement comme la plupart des élèves qui en rencontrent un autre :
- Ta Vérité, c'est-elle déjà éveillé ?

© Nye-Hael sur Epicode




Kit par Lüly
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Voyageur

Messages : 113
Xp's : 238
Date d'inscription : 17/02/2015
Age : 22

Feuille de personnage
Vie:
100/100  (100/100)
Prestige :
1/9  (1/9)
Disponibilité Rp: Envie de Rp !
MessageSujet: Re: Le silence de l'hiver Dim 1 Mar 2015 - 12:23

A la réponse de la demoiselle, Zack s’assit à coter d’elle. Il pris le temps de la regarder un peu, une jeune fille aux cheveux d’or. L’Arvelès ne disait rien, il écoutait le bruit des oiseaux un peu plus loin dans les arbres, et se concentrait sur leurs mouvements. Quand la jeune femme leva la tête commença à prendre la parole. Elle lui avait une remarque qui le fit sourire et même rigoler puis se présenta :

       -Je m’appelle Zack McGowen , fils d’un forgeron de renom a Krik. Et non, je n’en ai pas chié pour venir ici, même si c’est vrai certain me prenne pour un aveugle comme un autre.


La jeune fille s’intéressa par la suite à la Vérité de Zack. Il venait à peine d’arriver, mais certains de sa promotion avait manifesté des signes de début de sort. Lui, n’était pas encore à ce stade là, mais il sentait que celle-ci aller arriver bientôt. Il lui répondit juste :

       -Non, pas encore mais je pense qu’elle ne devrait pas tarder. Certaines capacités sont plus difficiles à acquérir que d’autre

Les réponses de Zack étaient calmes et douces comme son tempérament. Ce qui comme à son habitude choquait certaine personne du fait des moqueries qu’il recevait. Sa vérité allait voir du mal à venir, son père ayant eu le même souci que lui mais cela faisait partie de l’héritage je pense. Il allait faire une démonstration de sa fameuse  « cécité ». Un lapin avait réussi à s’infiltrer dans le jardin sans se faire remarquer. Il était déjà là depuis un moment, depuis l’arrivée de Marissa pensa-t-il. Zack s’approcha doucement de l’oreille de la demoiselle et lui murmura :

       -As-tu remarqué le lapin un peu plus loin au fond du jardin ? Il est arrivé peu après la tienne. Si tu te penches légèrement sur la droite, tu pourras le voir.

Bien sûr Zack était fier de ses « capacités » qu’il avait développé à cause de sa cécité, peu de gens n’avait son ouïe et sa fluidité de mouvement. Et cette vue qu’il a retrouvé grâce à son bandeau lui permet d’utiliser au mieux ses compétences durement acquise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Dragonnier

Messages : 799
Xp's : 201
DC : Adélaïde Firloe, Auxane Taël et Mère Nature
Date d'inscription : 18/08/2014
Présentation : L'indomptable
Carnet : un fabuleux destin

Feuille de personnage
Vie:
150/150  (150/150)
Prestige :
1/9  (1/9)
Disponibilité Rp: Ce que je préfère ce sont les combats
MessageSujet: Re: Le silence de l'hiver Dim 1 Mar 2015 - 14:23


Le silence de l'hiver
le 16 Virgonès 1241 avec Zack McGowen

Marissa fut agréablement surprise, son manque de tact n'avait en rien dérangé le dénommé Zack. Et puis son aveu sur son entrée, cela rendait la jeune femme curieuse, elle aurait bien voulu le voir en action. Se battre contre un aveugle demandait très certainement une certaine ruse, on disait d'eux que leurs sens étaient décuplés pour compenser celui qu'ils avaient perdu.

Se demandant quel genre d'adversaire, le jeune garçon pouvait-il être, il avoua sans difficulté que sa Vérité était encore endormie. Rien d'étonnant, l'année venait tout juste de commencer et il faudrait plusieurs mois à certains, voir l'année complète pour se révéler. Cependant, ce n'était là ce qui retient le plus l'attention de l'Arvèles, non. Le fait que Zack lui parle d'un lapin dans les parages l'étonna.

Elle suivit sa directive et se pencha légèrement. Elle eut tout juste le temps d'apercevoir l'arrière blanc du lapin avant qu'il ne se jette dans un buisson. C'était hallucinant, comment avait-il su ? Ces sens sur-développés en étaient-ils la cause ou bien avait-il un atout caché. Marissa posa son regard sur le bandeau du jeune femme, le symbole présent avait peut-être une utilité et n'était pas simplement un ornement.

Un léger sourire aux lèvres et une main devant ses yeux allant de bas en haut, elle lui dit :
- Tu es, bien sûr, d'être aveugle ? Tu avais raison pour le lapin, je l'ai bien vu. Serait-ce grâce à ton ouïe que tu as pu le repérer ou bien, tu as un petit secret ?
Les élèves commençaient à arriver en nombre. Aucun des groupes ne passa par le patio, mais ils en faisaient le tour pour arriver dans le réfectoire. Bientôt la jeune femme devrait retourner auprès des siens, mais pour l'instant, elle n'en avait pas envie. Et puis il n'y avait pas encore assez de monde à l'extérieur pour la faire fuir, tant que le jardin restait tranquille, elle n'avait pas envie d'en partir.

Profiter encore un peu, voilà ce qui l'enchanter. Le lapin n'étant plus là, Marissa se releva sans peur de le voir fuir, puis elle s'avança vers la fontaine. Ses mains disparurent à l'intérieur quelque seconde. Tournant le dos à Zack, elle modela une boule-de-neige entre ses mains, puis quand l'objet désiré fut obtenu, elle se retourna d'un coup et le visa en plein visage. Est-ce qu'il allait la voir venir celle-là ?

Ellyn avait un doute sur la cécité du jeune homme, non pas qu'elle veuille se montrer intolérance ou suspicieuse, mais elle voulait réaliser un petit test. Quoi de mieux qu'une boule-de-neige lancée en plein visage. Elle avait fait sa magouille discrète et silencieusement, en tout cas c'est l'impression qu'elle avait, alors s'il ne se prenait pas cette boule, c'est qu'il cachait quelque chose et Marissa ne cesserait de le harceler si tel était le cas.

Elle aurait pu le prévenir qu'elle lui lançait quelque chose, mais le résultat aurait été faussé. C'est pourquoi elle avait lancé sa boule-de-neige sans un mot, d'une manière un peu vicieuse, car s'il était bien aveugle, elle venait de s'en prendre à lui sans lui laisser la moindre chance. Mais c'était à son habitude, Marissa ne perdait pas son temps à réfléchir aux conséquences, elle voulait savoir quelque chose et seul le résultat importait.

© Nye-Hael sur Epicode




Kit par Lüly
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Voyageur

Messages : 113
Xp's : 238
Date d'inscription : 17/02/2015
Age : 22

Feuille de personnage
Vie:
100/100  (100/100)
Prestige :
1/9  (1/9)
Disponibilité Rp: Envie de Rp !
MessageSujet: Re: Le silence de l'hiver Dim 1 Mar 2015 - 18:21

Zack se mis à rire de plus belle. Il avait réussi à intriguer la jeune fille et comptait bien continuer ainsi. Il se demandait si elle était folle ou non à gesticuler comme ça devant lui. Mais Zack garderait le doute avant d’être sur des intentions de Marissa. Mais cela allait être compliqué car il ne pouvait pas mentir indéfiniment sur son bandeau.

Les élèves commençaient à sortir pour aller manger. Zack souria en sentant l’effroi de certains élèves à se mêler ainsi à la foule. Des sentiments très étranges que Zack avait réussi à ressentir en fonction des gestes et des vibrations des gens. Marissa avait l’air de préparer quelque chose son cœur s’était mis à battre légèrement plus fort que tout à l’heure.

Il la vi se lever et se diriger vers la fontaine et remuer ses mains à l’intérieur. Zack s’interloqua sur ce qu’elle prépara, il comprit cependant très vite qu’elle voulait lui jeter une boule de neige à la figure. Mais pourquoi se demanda-t-il, surement pour vérifier sa cécité. Si  c’était le cas, Zack n’avait que deux choix qui s’offrent à lui, lui faire croire qu’il était aveugle ou l’esquiver et devoir tout lui expliquer. Il n’eut pas le temps de réfléchir longtemps que la boule de neige était partie de la main de Marissa. Par reflexe, il se pencha sur un peu laissant la boule de neige continuer sa trajectoire et atterrir sur un arbre derrière lui. Son instinct avait été le plus fort, ce qui allait le mettre en mauvaise posture sur la suite de la discussion, quoi que Zack n’avait rien à cacher. Les gens le prenait pour un banal aveugle, sauf ceux ayant discuté ou interagis avec lui.

            -Bien joué le coup de la boule de neige, j’aurais dû m’y attendre. Alors quelle thèse a été confirmée par ce test ?

Zack lâcha un léger sourire qui montrait clairement que Marissa l’avait surprise mais sans plus. Il n’était pas médium non, mais venant d’une fille aussi déterminé il ne pouvait que s’en douter. Il se releva et s’étira un peu avant de marcher vers la fontaine pour contempler l’architecture de celle-ci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Dragonnier

Messages : 799
Xp's : 201
DC : Adélaïde Firloe, Auxane Taël et Mère Nature
Date d'inscription : 18/08/2014
Présentation : L'indomptable
Carnet : un fabuleux destin

Feuille de personnage
Vie:
150/150  (150/150)
Prestige :
1/9  (1/9)
Disponibilité Rp: Ce que je préfère ce sont les combats
MessageSujet: Re: Le silence de l'hiver Dim 1 Mar 2015 - 20:23


Le silence de l'hiver
le 16 Virgonès 1241 avec Zack McGowen

Il l'avait esquivé au dernier moment. Marrisa était dubitative, était-ce réellement suffisant pour croire qu'il mentait sur sa cécité ? Elle n'en était pas sûre. Après tout certains grands-maîtres d'armes l'avaient été et ils avaient témoigné qu'avec les années, ils avaient appris à sentir l'univers qui les entouraient. C'était peut-être seulement l'instinct du jeune homme qui l'avait sauvé de la boule-de-neige.

Les élèves commençaient à arriver en masse et les amis de la jeune femme devaient commencer à se demander ce qui lui prenait tant de temps. Ce n'était pas le moment pour une explication. La demoiselle laissa le jeune garçon s'approcher d'elle, il était plus jeune, mais pas tellement plus petit qu'elle. D'où elle était, Ellyn pouvait clairement voir le symbole de son bandeau. Elle n'avait jamais rien vu de semblable.

Cela ne la déranger pas d'avoir le regard insistant. Après tout, il se disait aveugle. En replongeant les mains dans la fontaine Marissa lui répondit :
- Aucune. C'est simplement amusant.
Une seconde boule apparut entre ses mains qu'elle lâcha dans la masse des étudiants s'agglutinant dans la galerie. L'entrée du réfectoire commençait à être saturée. L'un des étudiants se prit le projectile sur son épaule. Il avait le regard sévère lorsqu'il se retourna vers le jardin, mais il eut une retenu lorsqu'il vit Marissa. D'un an, son cadet, le garçon avait un jour provoqué la jeune femme et s'était retrouvée au sol.

Il lâcha un petit rire et se retourna vexer alors qu'Ellyn avait éclaté de rire et se tenait le ventre. L'hiver était vraiment une saison qui lui plaisait. Elle se retourna vers son nouvel ami et lui sourit avant de replonger son regard sur le ciel gris qui menaçait à nouveau de laisser la neige tout recouvrir. La nuit était en train de s'installer. L'un des intendants de l'Académie était en train d'allumer les lampes. Il passa à côté d'eux en les regardant de travers.

Peu importe. Marissa savait que bientôt, elle devrait retourner à sa vie, avec des amis en qui elle n'avait pas confiance et un petit-ami qui s'éloignait peu à peu d'elle. Elle voulait profiter des derniers moments de quiétude de ce lieu. Elle reporta son attention sur le garçon, une main sur son épaule, elle lui demanda :
- Pourquoi tu as rejoins l'Académie ? Qu'est-ce que tu crois que ça va t'apporter ?
Malgré son sourire, c'était une question avec un voile de tristesse. Marissa doutait de plus en plus de sa place en ces lieux. Après 5 années enfermées dans un endroit où l'on a aucune liberté et où seule la volonté des supérieurs compte, l'Arvèles commençait à étouffer. S'en était assez. Elle comptait terminer son année pour avoir son diplôme, cela rendrait tellement fier son père. Cependant après cela, elle partirait à la découverte du monde.

© Nye-Hael sur Epicode




Kit par Lüly
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Voyageur

Messages : 113
Xp's : 238
Date d'inscription : 17/02/2015
Age : 22

Feuille de personnage
Vie:
100/100  (100/100)
Prestige :
1/9  (1/9)
Disponibilité Rp: Envie de Rp !
MessageSujet: Re: Le silence de l'hiver Mar 3 Mar 2015 - 12:47

Zack fronça un peu les sourcils en voyant Marissa faire une deuxième boule de neige. Mais qu’allait-elle faire avec ? se demanda-t-il. Il l’a vit ensuite la balancer dans la masse de gens qui était agglutinée dans la galerie menant au réfectoire. La boule de neige atterrit  sur l’épaule d’un garçon étant plus vieux que Marissa, il n’avait pas l’air content de cette mauvaise blague et chercha du regard Marissa , celui-ci se renfrogna en la voyant. Elle avait l’air d’être une fille assez forte pour son âge.

Un intendant ne passa pas loin d’eux pour allumer des lampes situées pas loin. Il est vrai qu’il commençait a se faire nuit et Zack devra repartir dans sa chambre pour se reposer et être en forme pour les combats de demain. Zack était un peu perdu dans ses pensées quand la main de la jeune fille se posa sur son épaule lui demandant ce que l’académie va lui apporter et pourquoi la rejoindre. Cela le fit sourire légèrement, mais sans grand plaisir. Ses parents lui manquait et il retourner auprès d’eux. Il sentit cependant une pointe de tristesse dans la voix de Marissa.

          - Tu es bien placé pour le savoir que tout les jeunes Arvèles doivent passer par ici pour être considéré comme « grand ». Je n’attends rien de cette académie , hormis peut être quelques techniques de combat et la révélation de ma vérité. Je n’aime pas être confiner dans un endroit comme celui là. Apparemment je peut quitter l’académie plus tôt du fait de mon handicap

Zack soupira un peu , il se demandait si son village avait changé ou pas et comment ses parents s’en sortait. Il était aussi impatient de partir car son père lui avait promis un bel héritage qui lui revenait de droit . Il était parti sans arme , mais ce n’était pas un problème pour lui, il n’en avait pas besoin puisqu’on lui en avait fourni.

          -Et toi ? Pourquoi es tu venue ici ? Je sens que tu es un peu malheureuse ici…

Zack le savait , le sentait. Il avait besoin d’en être sur. Il ne pouvait pas supporter de voir une personne souffrir .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Dragonnier

Messages : 799
Xp's : 201
DC : Adélaïde Firloe, Auxane Taël et Mère Nature
Date d'inscription : 18/08/2014
Présentation : L'indomptable
Carnet : un fabuleux destin

Feuille de personnage
Vie:
150/150  (150/150)
Prestige :
1/9  (1/9)
Disponibilité Rp: Ce que je préfère ce sont les combats
MessageSujet: Re: Le silence de l'hiver Mar 3 Mar 2015 - 21:47


Le silence de l'hiver
le 16 Virgonès 1241 avec Zack McGowen

En écoutant le jeune homme Marissa compris pourquoi leur rencontre se passait si bien. Tous les deux ne voulaient pas rester entre quatre murs pour devenir un soldat parmi tant d'autres. Les jeunes à ne pas venir à l'Académie étaient rares, Ellyn contrairement à ses comparses, les trouver courageux d'une telle décision. Cela n'avait rien d'humiliant.

Elle au contraire, qui était ici pour gagner la fierté de son père, trouvait cet endroit dégradant. Non pas pour elle, mais pour ceux qui n'avaient pas la force nécessaire. Zack lui malgré son apparence ne semblait pas faire partie d'eux. Sa discrétion pouvait être vue comme un défaut, mais la demoiselle était persuadée qu'il la voyait comme un avantage. Marissa le regarda et lui répondit   :
- Mon père tenait à ce que j'ai mon diplôme.
Elle n'eut pas le temps de terminer qu'une voix cria :
- Mari' ! Qu'est-ce que tu fous ?
Elle se retourna et vit Hans, un regard énervé porté sur elle. Gênée, Ellyn se tourna vers son nouvel ami, mais ne dit rien. Le moment était brisé et puis les lieux n'avaient plus rien de paisible. Tous les élèves allant au réfectoire avaient pu les voir au centre du patio. Les rumeurs iraient surement très vite. La jeune femme était partie sans rien dire et avait rejoins ses camarades à une table.

Elle passa le reste de la soirée assez silencieuse. Hans semblait énervé contre elle et Charlotte se délectait de la situation. Après le repas, ils s'étaient tous séparés pour regagner leur chambre. Étant en dernière année, Marissa avait le luxe de ne partager sa chambre qu'avec une autre personne. Sur le chemin, elle avait repensé à Zack. Il l'intriguait, elle avait envie d'en savoir plus sur lui.

Arrivée à sa chambre, sa colocataire, Emma, n'était pas encore arrivée. Elle en profita donc pour rédiger tranquillement une petite note. Puis, après s'être changée, elle mit la petite feuille dans la poche de son habit préparé pour le lendemain. Elle n'avait pas sommeil, mais le couvre-feu allait bientôt tomber, elle se glissa dans son lit et un sommeil sans rêve arriva.

le 17 Virgonès 1241

C'était une journée comme les autres. Emma faisait un bruit d'enfer qui réveilla Marissa. Il y avait encore au moins deux heures avant le début des cours. La colocataire était à son habitude en train de se préparer, elle aimait être impeccable. Elle n'était pas de ses femmes qui se maquillent et se mettent des perles dans les cheveux, mais elle appréciait que chaque centimètre soit impeccable, que ce soit elle ou sa tenue.

Cela amusait Marissa et parfois, elle la laissait s'enfoncer dans son vice en lui confiant son uniforme. Après que les deux jeunes femmes soient prêtes, elles s'équipèrent de leur arme, celle fournie par l'académie. Les armes personnelles n'étaient autorisées que lors des tournois. Puis elles se dirigèrent vers le réfectoire. Il y avait foule à l'entrée. Malgré qu'Emma se réveillait à l'aurore, elle n'arrivait pas à venir avant tout le monde.

Dans la cohue, les deux demoiselles réussissaient plutôt bien à jouer des coudes et de sourires pour passer devant tous. Durant les quatre précédentes années, elles s'étaient faites, elles aussi poussaient par les aînés et c'était maintenant dans l'ordre des choses qu'elles le fassent. Cela ne dérangeait pas vraiment Marissa, elle s'était habituée à cette compétition de tous les jours où il ne faut jamais se montrer faible.

Alors qu'elles approchaient de la porte, Ellyn vit Zack. Elle n'aurait pas pu imaginer meilleure situation. Les deux amies continuèrent d'avancer et quand Marissa arriva à la hauteur de Zack, elle glissa dans l'une de ses poches la note qu'elle avait écrite la vieille au soir.

« 17h - Sort par les cuisines et marche 5 minutes vers l'est »

Elle s'éclipsa aussi vite et disparut dans le réfectoire. Elle laissa alors Emma qui rejoignit ses amis et Marissa en fit de même. Charlotte était déjà là, ainsi que Hans et Viktor. Après le petit déjeuné, ils se dirigèrent vers le terrain d'exercice de leur groupe. Aujourd'hui, la leçon était sur les armes blanches de petite taille. Les exercices furent éreintants et à la fin, ils étaient tous essoufflés et en sueur. La routine se continua.

Après l'entraînement, la douche. Puis un bon repas. Pendant le quartier libre, Marissa passa du temps avec Hans, elle le calma et ils passèrent un petit moment seul sans amis autour d'eux. C'était des moments rares en journée, au début, il avait l'habitude de la faire sortir en douce de l'Académie la nuit venue pour simplement profiter de la capitale. Cela faisait quelque temps qu'ils n'étaient pas sortis.

Ils retrouvèrent leurs amis lorsque les cours de l'après-midi arrivèrent. Marissa faillit s'endormir, aujourd'hui, c'était un cours d'allocution. C'était ennuyeux ! L'Arvèles leva les yeux au ciel en voyant son petit-ami écouter religieusement le professeur. La jeune femme se fichait de savoir s'adresser à des troupes, mais c'était le programme des dernieres années et elle ne pouvait pas y échapper.

Jusqu'à ce que la fin du cours arrive. La belle s’éclipsa rapidement, laissant ses camarades surpris. Les cuisines étaient vides à ce moment de la journée, Hans le lui avait dit lorsqu'il avait emmené l'année dernière à la même époque dehors pour profiter de l'espace et du paysage. Après être rentrée dans le réfectoire, elle passa derrière le comptoir pour aller dans les cuisines. Elle arriva au coeur de la pièce, la porte se trouvait au fond du couloir.

Lorsqu'elle l'ouvrit, un vent glacial s'engouffra et de la neige vola à l'intérieur. Le ciel avait craqué, en sortant Marissa se rendit compte de la neige qui était à nouveau en train de tomber. Bon, il ne fallait pas être en retard. Elle prit l'est et marcha au lieu du rendez-vous. C'était un petit coin où l'on avait l'impression de se retrouver dans la nature. Quelques sapins étaient sur le chemin et ils étaient plus nombreux sur le point de vue de la ville où elle s'était arrêtée.

L'endroit était désert. Le regard sur Ferèsis, tournant le dos à quiconque arriverait. Elle attendait Zack.

© Nye-Hael sur Epicode




Kit par Lüly
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Voyageur

Messages : 113
Xp's : 238
Date d'inscription : 17/02/2015
Age : 22

Feuille de personnage
Vie:
100/100  (100/100)
Prestige :
1/9  (1/9)
Disponibilité Rp: Envie de Rp !
MessageSujet: Re: Le silence de l'hiver Mer 4 Mar 2015 - 10:36

Zack écouta la jeune femme lui répondre quand elle fut interrompue par une voix sortant de la galerie. Un jeune homme  se tenait pas loin d’une colonne, regardant Marissa d’un air sévère, surement son petit ami pensa Zack. Il senti une pointe de tristesse venant d’elle , lui non plus ne voulais pas arrêter ce moment qu’il était entrain de partager. Zack alla manger et se rendis dans sa chambre , la tête pleine de pensées.

Le lendemain, Zack se leva de bonne heure comme à son habitude , s’habilla et alla se balader surtout au niveau du petit jardin espérant revoir la jeune fille assise sur le banc. Mais il n’en fut rien. Il se dirigea donc vers le réfectoire, le lieu était bondé certains jouant des coudes pour passer , surement des dernières années se dit-il. Il sentit une drôle de présence le frôler ,  celle de Marissa. Il tourna la tête et la chercha du regard mais rien , il y avait tellement de monde qu’il ne pouvait pas distinguer clairement les personnes à proximité et surtout il ne pouvait pas clairement ressentir les personnes. Car oui , Zack était capable de reconnaître une personne rien qu’a ses battements de cœur. Mais là le monde présent empêchait tout ça. Après avoir mangé, Zack se dirigea vers l’arène réservée aux combats d’entrainement. Aujourd’hui était le jour des révélations, sa vérité se révèlera t-elle ? Machinalement, il mit ses mains dans ses poches et sentis un morceau de papier, il le pris et l’ouvris. Il y avait dessus un petit message lui donnant rendez-vous a 17h a l’extérieur de l’académie. Marissa pensa-t-il instantanément, il n’avait pas rêver et l’avais bien senti pas loin de lui. Il souris et arriva dans l’arène le cœur léger. L’instructeur avait fait une sorte de tournois, plaçant les bons éléments assez éloignés dans les poules pour éviter les bons combats d’entrer de jeu. Zack ne combattait pas de suite et regardait les autres se battre , certains étant de gros lourdauds mais d’autre étant très agile et vif. Il regarda surtout Max , son rival , qui gagnait tout ses combats avec facilité grâce a sa vérité qui s’était révélé. Quand à Zack , il en fut de même , battant facilement ses adversaire et surprenant tout le monde . Qui pensait qu’un aveugle pouvait se battre aussi aisément. Il était mis journée et le combat final était enfin lancé, sans grosse surprise ce fut Zack et Max qui arriva en finale. Le combat était assez rude, Zack mis en difficulté par la vérité de Max. Mais rien n’était perdu, Zack se posa et se concentra un moment. Quand un choc dans le sol lui fit ouvrir ses yeux . En effet , une belle épée a double lames croisées ornée d’un pommeau en tête de dragon était planté dans le sol devant lui. Il souris en coin et l’empoigna. Le combat pencha , à partir de ce moment en la faveur de Zack étant un bretteur exellent. Il désarma ainsi facilement Max et le força a déclarer forfait. Tout le monde l’applaudit et l’instructeur le déclara vainqueur de ce mini tournois et envoya les élèves se reposer , leur laissant quartier libre.

Zack en profita pour aller piquer un petit somme et se réveilla quelques minutes avant l’heure du rendez-vous , il se prépara et parti un peu en avance. La cuisine était vide comme il pouvait un peu s’en douter et pris la porte au fond du couloir qui menait vers l’extérieur. Il se dirigea vers l’est, la neige lui rendu la vie dure car elle s’était remise à tomber. Il hâta le pas et marcha cinq minutes quand il distingua une forme humaine pas loin d’un coin avec quelques sapins. Il marcha plus lentement et se fit discret. Il reconnu Marissa et s’approcha d’elle a pas de loup. Il arriva dans son dos et lui murmura :

            -Bonjour Marissa.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Le silence de l'hiver

Revenir en haut Aller en bas

Le silence de l'hiver

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Sujets similaires

-
» Faut bien trouver une occupation... [ PV : Patte d'Hiver ]
» Le nouveau thème d'hiver !
» Design - Hiver 2011 | IMPORTANT |
» Le parfum des roses d'hiver
» prévisions pour l'hiver!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Madelle :: Le Monde des Humains :: Les Montagnes de Saphir :: Ferèsis-