AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Les Flammes du désert

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar


Dragonnier

Messages : 789
Xp's : 178
DC : Adélaïde Firloe, Auxane Taël et Mère Nature
Date d'inscription : 18/08/2014
Présentation : L'indomptable
Carnet : un fabuleux destin

Feuille de personnage
Vie:
150/150  (150/150)
Prestige :
1/9  (1/9)
Disponibilité Rp: Ce que je préfère ce sont les combats
MessageSujet: Les Flammes du désert Mer 24 Déc 2014 - 9:47


Les flammes du désert
le 5 Daeymo avec Bringsir

Depuis qu'elle avait trouvé cette chose, ses journées avaient été rythmées par elle. À chaque pas, elle ressentait son poids contre son dos, elle avait trouvé une vulgaire besace assez grande pour la camoufler. Qu'est-ce qui lui avait pris de se jeter dans une telle expédition, elle ne cessait de se demander si elle n'était pas folle pour se balader avec un oeuf de dragon et en faire sa quête.

Ainsi elle avait atterri dans le désert, car on lui avait soufflé qu'un érudit connaissant tous des dragons y vivait. Malheureusement sur place ses recherches furent vaines. Personne n'avait su lui désigner précisément la demeure de l'homme. D'ailleurs la majorité des personnes lui avaient répondu qu'elle ne connaissait personne répondant à sa description. Ils lui mentaient, c'était une étrangère et elle était loin d'avoir su leur inspirer confiance.

Marissa avait alors décidé de repartir chez elle dans les montagnes et pourquoi pas monter encore plus au nord. Lors de son exil dans le désert, elle s'était souvenue d'un lointain souvenir.  Il faisait partie de la meilleure partie de sa vie, lorsqu'elle était encore à l'Académie. L'un de ses professeurs avait fait mention des dragons un jour, racontant comment les Arvèles avaient su les combattre avec bravoure. Les dragons avaient alors fui aux extrémités des terres.

Si Ellyn voulais avoir des réponses, il lui fallait traverser la frontière. Même si elle était encore obsédée par la souvenir de son père et du dragon qui l'avait tué. Elle devait surmonter ses craintes si elle voulait survivre.

L'Arvèles parcourait le grand désert de la patiente silencieusement, elle était perdue dans ses pensées à tel point qu'elle ne remarqua pas qu'elle n'était plus seule sur la route. Un petit convoi lui faisait face, composé de deux hommes postés de chaque côté d'un lourd cheval qui s'enfonçait dans le sable à cause de sa cargaison. Marissa ne remarqua pas tout de suite que ces tâches sombres à l'horizon étaient accompagnées d'un animal bien étrange.

Ayant rencontré à plusieurs reprises des brigands sur la route, lorsqu'elle les vit, la jeune femme décida de s'arrêter et de se dissimuler derrière une dune de sable. Là où elle se trouvait, elle pouvait encore les apercevoir si elle se relevait légèrement. Ce qu'elle fit. Le convoi s'était rapproché et elle put distinguer l'animal qui les accompagner. Il s'agissait d'un Tanflamm. Il était retenu par l'un des hommes.

Ellyn avait déjà rencontré cette créature qui vivait dans le pays des Liares. Dans son souvenir ces félins étaient bien plus flamboyant et robustes que celui-ci. Il devait être maltraité, car il avait à peine la peau sur les os et les rainures de feu si caractéristiques de cet animal étaient comme éteintes. La réponse lui sauta aux yeux. Il devait s'agir de contrebandiers faisant passer par le désert des créatures venant du pays du feu.

Le convoi se rapprocha de la jeune femme, il n'était plus qu'à quelques centaines de mètres de Marissa. Elle put alors distinguer le second Tanflamm que transportait le cheval dans une cage. Elle prit alors la décision de les intercepter. Mais pas tout de suite, elle voulait attendre qu'ils la dépassent pour les prendre par surprise. Elle resta donc camouflée dans la dune de sable.

Elle en profita pour retirer sa besace de son dos, mieux valait la laisser en arrière. Si elle se retrouvait en mauvaise posture face à eux ils n'hésiteraient pas à lui voler son précieux oeuf. Mieux valait le laisser dans le sable le temps que ces voleurs aient disparu. Marissa profita de ces dernières minutes de répit pour boire une longue gorgée d'eau, sa gorge était sans cesse sèche dans ce désert.

Et puis elle avait l'intention de s'attaquer à un convoi protégé par un Tanflamm, peut-être allait-elle devoir gaspiller son eau contre lui, alors mieux valait en profiter une dernière fois pour être sûre d'être un minimum déshydratée. Ellyn jeta un dernier coup d'oeil à sa besace, si le temps se maintenait pendant sa rencontre, elle pourrait le retrouver facilement, tout ce qu'il fallait espérer c'est qu'il ne s'enfonce par dans le sable ou qu'une tempête ne se déclare, car sinon elle risquait de l'abandonner au sable brûlant du désert.


© Nye-Hael sur Epicode




Kit par Lüly


Dernière édition par Marissa E. Iselk le Dim 5 Avr 2015 - 4:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar


Voyageur

Messages : 699
Xp's : 769
Date d'inscription : 01/06/2013
Présentation : La Légende
Carnet : Son Histoire

Feuille de personnage
Vie:
140/200  (140/200)
Prestige :
6/9  (6/9)
Disponibilité Rp: Envie de Rp !
MessageSujet: Re: Les Flammes du désert Sam 24 Jan 2015 - 22:21

Voilà maintenant un peu plus d'un mois que Bringsir avait affronté et abattu l'homme difforme dans un petit village dans la Vallée d'Accro. Bien que les blessures soient totalement disparu, le souvenir de ce combat laissait se dessiner un léger sourire sur le visage du jeune homme. Rare son ceux qui lui avaient procuré un aussi bon moment. Assis, tout en dégustant une pomme, le voyageur se repassa l'épisode jusqu'à ce qu'il se souvienne de la très jeune fille qui était venue lui raconter la vérité ainsi qu'une demande au-quelle il n'avait jamais été confronté.

- Hum.. moi. Voyager avec quelqu'un ? Une enfant qui plus est.


Il est vrai que son quotidien n'est que ruine et désolation. Il ne possède que ce qu'il porte sur lui, aucune famille, aucun ami. Tout ceci commencer à le travailler et à le troubler. Depuis qu'il avait entrepris ce mode de vie, il n'avait vraiment rien accomplis, ni même avancer dans sa quête sur la vérité.

- Allez reprend toi !

La pause était finie. Dans le désert de la Patience, il ne vaut mieux pas s'attarder. Le coin n'est pas fort fréquentable et les intempéries ne font qu'empirer ces lieux. Puis Bringsir voulait retrouver ces terres natal, rien de plus. Il voulait de nouveau faire le tour de la Plaine Isolée et la fouillé de fonte en comble, même si cela devrait lui prendre plusieurs années...

Fort concentrer sur ses pensées, le voyageur baissait sa garde très souvent lors de très long trajet comme celui-ci. Et c'est avec stupéfaction qu'il venait d'être plaqué au sol sans n'avoir fait attention à qui avait osé le faire tomber.

- Qui a fait ça ? Si je trouve le responsable je vais le...

Il ne put finir sa phrase lorsque ses yeux se baissèrent sur une jeune fille qui était en pleure, recroquevillé sur lui.

- Mais pousse toi !

La repoussant sur le côté, le jeune homme se relève et se trouva face à un à verre géant qui poursuivait sans doute la petite. Ni une ni deux, il dégaina sont épée et bien qu'il fût rapide, il n'eut pas le temps de se préparer et fut projeté à dix mètres plus loin. La rapidité et l'intelligence des lombrics des sables n'étaient pas fort élevé. Mais l'inattention du voyageur, ainsi que l'agressivité et la puissance du vers avait eu raison de lui.

- C'est pas vrai !

La situation commençait à lui taper sur la tête. Alors, il s'empressa de se relever et fonça sur la bête qui faisait de même. Aucun des deux ne dévia sa course et l'impact frontal fût violent.

La jeune fille qui s'était discrètement éloigné de la scène regarda le vers s'écroulait au sol avec fracas et un épais de nuage de sable se fit et la seconde d'après le calme était revenu. Elle n'attendit pas dix secondes et prit sa petite lame en main puis se précipita vers le lombric géant voir si le jeune homme avait survécu, car elle ne le voyait plus. Elle passa le nuage et aperçus le jeune homme retirait son épée du corps de son adversaire.

- Tu peux ranger ton épée, c'est fini. Dit-il en essuyant la sienne.
- ...

La jeune fille garda son épée pointer sur lui et tremblait comme une feuille. Bringsir s'approcha et la gifla ce qui la fit lâcher son épée.

- Tu pourrais au moins me remercier ! C'est ta faute si le vers m'a attaqué !

Sous le ton grave des paroles du jeune homme, la petite prit le jeune homme dans ses bras et se mit à pleurer. C'est la première fois qu'il vivait une situation comme celle-ci et ne savait quoi faire alors il attendit qu'elle le lâche. Même si le voyageur ne l'avouerai jamais, cette situation lui faisait chaud au coeur. Et quand il fût moins à cran, il tenta de faire la conversation ...

- D'où tu viens ?
- ...

Aucune réponse, de nouveau il fût agacé et la poussa.

- Bon ça suffit, je m'en vais !

Il fit demi-tour et à peine quelques pas fait que la jeune fille l'agrippa.

- Je... je... je m'appelle Navi...

Le visage du jeune homme éclaircis alors. Il invita la petite Navi à s'asseoir et lui proposa une pomme qu'elle s'empressa de croquer et la dégusta tout en racontant ce qui lui arrivait. Et quand elle eut fini, Bringsir lui proposa de l'accompagner.

- Vous feriez ça pour moi ?

- Tu n'as pas de tenue adapté pour le désert, tu ne possèdes pas assez de vivre et en plus tu n'es pas sur le bon chemin, si je te laisse tu risques d'y rester !

A ces mots, Navi le regardait avec effrois. On pouvait bien remarquer qu'il n'avait pas l'habitude de parler avec des enfants et il tenta de se reprendre.

- Je vais prendre soin de toi jusqu'à Ferèsis et pourquoi pas t'apprendre quelques petites choses...

La petite sauta à son cou et le remercia. Bringsir avait pour la première fois le sourire. Un vrai sourire, qui n'avait aucun rapport avec le combat comme à son habitude. Mais ce fût de courte durée, car un bruit derrière lui, le mit en garde. Le jeune homme se précipita en haut de la bute suivit de Navi et tout deux s'allongèrent au sol. On pouvait voir un petit convoi qui suivait la route ainsi que de l'autre côté une petite silhouette qui se mit à couvert de la route.

- Qu'est-ce qui se passe ?
- Reste derrière moi et fait exactement ce que je te dirais de faire c'est compris ?
- Oui...

Le voyageur ne pouvait plus se comporter comme avant où il aurait sans doute charger, car il semblerait que ça soit des contrebandiers. Mais avec Navi, il fallait s'y prendre autrement et la silhouette aperçus plutôt annonçait vraisemblablement de l'action...


983 mots


«Revenu parmi les vivants, j’étais devenu invivable



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Dragonnier

Messages : 789
Xp's : 178
DC : Adélaïde Firloe, Auxane Taël et Mère Nature
Date d'inscription : 18/08/2014
Présentation : L'indomptable
Carnet : un fabuleux destin

Feuille de personnage
Vie:
150/150  (150/150)
Prestige :
1/9  (1/9)
Disponibilité Rp: Ce que je préfère ce sont les combats
MessageSujet: Re: Les Flammes du désert Jeu 5 Fév 2015 - 22:16


Les flammes du désert
le 5 Daeymo avec Bringsir et Navi

Erreur

© Nye-Hael sur Epicode




Kit par Lüly


Dernière édition par Marissa E. Iselk le Mar 24 Fév 2015 - 13:28, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar


Voyageur

Messages : 699
Xp's : 769
Date d'inscription : 01/06/2013
Présentation : La Légende
Carnet : Son Histoire

Feuille de personnage
Vie:
140/200  (140/200)
Prestige :
6/9  (6/9)
Disponibilité Rp: Envie de Rp !
MessageSujet: Re: Les Flammes du désert Sam 21 Fév 2015 - 1:48

Bringsir passa mille et une possibilité d'action dans sa tête et aucune ne lui plu. L'enfant qu'il venait de trouver lui poser des problèmes mais quelque chose en lui l’empêcha de l'abandonner comme il aurait fait auparavant. Tant pis, elle resterai quelques instants seule, le temps qu'il fasse le ménage plus bas.

-Bon écoute moi bien, tu vas rester ici pendant que je vais en bas et je reviens te chercher.

S’apprêtant à se lever et à charger comme à son habitude, une petite force lui fit le retenir.

-Non mais tu vas pas me laisser toute seule ici !

Se précipitant à mettre sa main sur sa bouche, le jeune homme rétorqua :

-Mais tais toi, on va être repéré !

Et tout en retirant cette main de sa bouche, elle lui répondit sur le même ton :

-T'essayer déjà de te débarrasser de moi ! Imagine il m'arrive un truc ? Tu auras ma mort sur la conscience !

Et ses yeux commencèrent à se remplir de larme tout en faisant une tête mignonne pour l'amadoué ce qui désespéra le jeune homme qui roula des yeux.

-Je ne t'abandonne pas, je te laisse juste ici cinq minutes.

Mais malgré ses dires, Navi ne semblait pas en démordre. Elle voulait rester à côté de lui, point. Le jeune homme n'avait pas du tout une seule idée de comment agir avec elle. Il pouvait tuer quelqu'un de plus d'une centaine de manières, de préparer du gibier pour le manger d'une dizaine de manières, mais de s'occuper d'une enfant...

Il retenta la diplomatie tout en étant plus ferme.

-Tu reste ici. Je pars et dans cinq minutes je reviens te chercher, compris ?

Et il n'attendit pas une réponse qu'il s’apprêta à nouveau de s'élancer quand elle le retint une nouvelle fois.

-Et tu m'as pas dis comment tu t'appelle ! A tout les coups c'est pour me laisser  là et que je puisse même plus te retrouver après !

Puis son visage se rempli de tristesse pour attendrir le jeune homme qui commençait à s’agacer.

-Bon moi c'est Bringsir et maintenant je pars là-bas et tu me rejoins quand je les ai atteint, mais pas avant !

-D'accord !

Navi lui fit un grand sourire, elle semblait satisfaite et Bringsir le lui rendit en y laissant dessiner un léger sur son visage.

Il se retourna sur le convoi pour s'y rendre et aperçu une jeune femme face à l'un des brigands. L'action avait déjà débuté et il avait raté le coup d'envoi. Le jeune homme se précipita pour les rejoindre sans faire un mot et vit l'autre contrebandier remonter d'une dune dont il avait du être poussé l'instant d'avant. S'il ne se dépêchait pas, elle serait en très mauvaise posture.

La jeune femme poussa son assaillant contre la cage où le Tanflamm était enfermé l'énervant de plus en plus. Arrivant sur la route, quasi à leurs niveaux, le voyageur se fit entendre.

-Qu'es ce qui se trame ici ?

Tous les regards se tournèrent vers lui et s'il devait y avoir conflit, cette petite désorientation laisser  une chance d'une réaction rapide pour la jeune femme qui serait sûrement sa partenaire pour cette fois-ci quand un grand cri vint de derrière lui.

-BRIIIIINNNNNSIIIIRRRR !

Navi dévala la dune, se mit à rouler et s'étala sur la route après avoir rencontré le convoi. L'opportunité venait d'être loupé et les ennuies pour Bringsir venait quant à eux, tout juste de commencer avec cette énergumène...


581 mots


«Revenu parmi les vivants, j’étais devenu invivable



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Dragonnier

Messages : 789
Xp's : 178
DC : Adélaïde Firloe, Auxane Taël et Mère Nature
Date d'inscription : 18/08/2014
Présentation : L'indomptable
Carnet : un fabuleux destin

Feuille de personnage
Vie:
150/150  (150/150)
Prestige :
1/9  (1/9)
Disponibilité Rp: Ce que je préfère ce sont les combats
MessageSujet: Re: Les Flammes du désert Mar 24 Fév 2015 - 13:27


Les flammes du désert
le 5 Daeymo avec Bringsir et Navi

Foutant l'air de son fouet, l'Arvèles essayait de tenir à distance les malotrus qui affichés un sourire à vomir. Courir lui était impossible, un bien trop précieux l'attendait sous le sable chaud. Maintenant qu'elle était au cœur d'un conflit, elle devait le résoudre définitivement, peu importe la manière. Malgré sa volonté et sa rage, ne voyait pas comment régler tout cela. Jusqu'à ce qu'une silhouette venue de nul part apparaisse derrière les deux imposants brigands.

C'était là une opportunité à saisir, le chef avait son attention sur le nouveau venu et tournait désormais le dos à l'Arvèles qui profita de la situation pour se concentrer. Il était temps de montrer sa puissance, cela suffirait peut-être à les dissuader de continuer de se battre. Désormais, la demoiselle n'était plus seule face à eux, l'arrivant ne faisait clairement pas partie de ce convoi illégal, s'il s'était ainsi dévoilé, c'est qu'il n'allait très certainement pas laisser la situation se dégrader. Bon, ce n'est pas le moment des remerciements, d'ailleurs pas sûr qu'il y ait besoin d'en faire.

Alors qu'Ellyn est en train de faire apparaître devant elle une fine lame que l'on pourrait qualifier de couteau, la donne chance à nouveau. Dans l'atmosphère pensant du désert un cri d'enfant résonne. C'est alors qu'une petite fillette dévale une dune tout en criant le nom de son compagnon qui ne peut être que le nouveau arrivant. Il faut agir, le second a le regard tourné. Marissa ne réfléchit pas davantage et elle commence à lancer sa première lame qui effleure la joue de sa cible qui tournait la tête au même moment.

Vraisemblablement, cela ne lui plaît pas. Il porte ses doigts à la fine coupure, puis l'instant d'après il se jette sur...la fillette. Marissa n'a pas le temps de claquer son fouet pour l'attraper à la cheville qu'il est au-dessus de la cage du Tanflamm, prêt à bondir sur la petite fille. Elle ne les connaît pas, elle pourrait tourner le dos, récupérer son œuf encore sain et sauf pour reprendre la route. Mais son honneur l'en empêche. Il n'est pas question qu'elle abandonne ces personnes qui se sont retrouvées au milieu d'une situation qu'elle a elle-même créé.

Ellyn décide alors de revenir vers la cage, le chef semble désormais plus intéressé par l'homme qui est apparu que par l'Arvèles. Surement une raison de mâle là-dedans. Ne voulant pas se retrouver entre eux deux, elle décide de prendre le même chemin que le second. Mari me retrouve en deux enjambés au-dessus de la cage, mais le Tanflamm est hors de lui. Il a presque failli lui attraper son pied à travers la grille et savoir que quelqu'un se trouve au-dessus de lui le fait enrager davantage.

Marissa a tout juste le temps de sauter à terre lorsqu'un rugissement terrifiant s'élève dans le ciel. Dans son dos, elle ressent une violente montée de chaleur. S'ayez, le Tanflamm est devenu incontrôlable et son pouvoir se manifeste. Ce n'est plus qu'une question de secondes avant que la cage ne cède sous la chaleur. Le malfrat, quant à lui, ne s'en intéresse pas et il est déjà la hauteur de la gamine. Marissa décide alors d'ignorer le félin, pourvu que la cage tienne.

Elle matérialise un second couteau qu'elle lance vers le second qui n'est pas encore tout à fait à la hauteur de la petite. La lame se plante dans son mollet, mais cela ne semble même pas le déranger. L'Arvèles veut alors se lancer au corps-à-corps, mais c'est trop tard. Le Tanflamm a fait sauter la porte de sa cage. Marissa se prend alors dans le dos la porte en métal. Elle a tout juste le temps de trouver un semblant de conscience et de se retourner que le Tanflamm est prêt à sauter sur la grille. Il semblerait qu'il veuille s'en prendre à elle.

© Nye-Hael sur Epicode




Kit par Lüly
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar


Voyageur

Messages : 699
Xp's : 769
Date d'inscription : 01/06/2013
Présentation : La Légende
Carnet : Son Histoire

Feuille de personnage
Vie:
140/200  (140/200)
Prestige :
6/9  (6/9)
Disponibilité Rp: Envie de Rp !
MessageSujet: Re: Les Flammes du désert Sam 28 Fév 2015 - 18:21

« C'est pas vrai... »

A peine venait il de faire sa rencontre, que la petite Navi commençait déjà à traîner dans ses pattes. Malgré sa demande d'attendre, elle venait de dévaler la dune en trombe et de se faire remarquer par tous, ce mettant en danger.

Bringsir voulu alors lui porter secours quand l'un des deux hommes se mit en face de lui, sourire aux lèvres. Dès deux, il semblait que celui-ci était le plus costaud, sans doute le chef et voulait sûrement prouver sa valeur d'homme en affrontant le voyageur. Contre son habitude, le jeune homme n'était pas concentré sur son ennemi, mais son regard se détournait vers sa nouvelle amie, qui n'avait pas sa place ici, quant il aperçu le second homme se dirigeait vers elle. Voulant l'avertir en interpellant l'individu, sur un réflexe, il dégaina son arme contrant le coup du costaud qui voulut prendre de vitesse Bringsir qui était ailleurs, profitant de son inattention. L'homme rapprochant sa tête s'exclama :

-Je suis ton adversaire, reste concentrer sur moi !

Et suivant sa réplique, il appuya sur le pommeau de son épée pour montrer qu'il était le plus fort. Le jeune homme n'était pourtant toujours pas concentrer sur l'affrontement, mais lui résister tout de même sans grand mal. Il regarda un instant vers le convoi en y lançant un coup d’œil. La femme qui était entre les deux bandits un peu plus tôt venait de grimper sur la cage du Tanflamm qui était fort énervé, s’apprêtant à déferler son pouvoir. Elle voulait aller aider Navi, mais Bringsir restait méfiant envers elle et voulu lui-même intervenir.

Soudain, un grondement fracassant survint. Le Tanflamm venait de se libérer, propulsant la porte sur la jeune femme qui fut un instant sonnée. Le poids de l'épée de son adversaire avait diminué comme il tourna le regard vers la scène et Bringsir en profita pour le repousser plus loin, lui faisant perdre l'équilibre et finit les fesses parterre quelques mètres plus loin. Le second homme était devant Navi, prêt à mettre la main sur elle et de rage, le jeune homme attrapa in extremis le poignet de celui-ci. Qu'il oserait faire du mal à la jeune fille, mit dans un état second le jeune homme et de toute sa force il serra sa main. L'homme grimaçait, il avait vraiment mal et se mit à genoux comme un petit garçon qui venait de se faire tirer les oreilles pour le punir.

-Tu ne la touchera pas.

Et d'un coup sec, il lui trancha l'avant bras droit auquel il le tenait et jeta plus loin le bout qu'il avait en main. Navi le fixait avec horreur. Il est vrai que ce n'était pas de son âge que de voir ceci et Bringsir détourna son regard. Il vit alors la jeune femme sur le point de se faire attaquer par le Tanflamm. Ni une, ni deux, le jeune homme releva le bandit qui était à terre et l'envoya vers la créature pour détourner son attention et ordonna à Navi de tirer la femme de cette situation.

Un Tanflamm peut être très dangereux, ils n'avaient pas de temps à perdre. Il fallait être rapide, mais aussi très prudent. D'autant plus que les deux hommes, bien qu'un soit blessé, pouvaient être non négligeable...


547 mots


«Revenu parmi les vivants, j’étais devenu invivable



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Dragonnier

Messages : 789
Xp's : 178
DC : Adélaïde Firloe, Auxane Taël et Mère Nature
Date d'inscription : 18/08/2014
Présentation : L'indomptable
Carnet : un fabuleux destin

Feuille de personnage
Vie:
150/150  (150/150)
Prestige :
1/9  (1/9)
Disponibilité Rp: Ce que je préfère ce sont les combats
MessageSujet: Re: Les Flammes du désert Dim 1 Mar 2015 - 1:41


Les flammes du désert
le 5 Daeymo avec Bringsir et Navi

Dans sa position Marissa n'avait pas pu assister à la scène, mais les cris qui avaient déchiré l'air lui avaient suffi à savoir que le sang avait coulé. Quelques secondes après, le corps du plus rapide des brigands fut jeté près de la grille. Il était toujours vivant lorsque la créature se jeta sur lui, se vengeant pour toutes les humiliations et supplices.

Pas le temps de réfléchir, l'Arvèles sait bien qu'il faut agir vite. Une fine main se pose sur elle, l'enfant qui a dévalé la dune lui prête main forte. Marissa se débarrasse de la grille. Lorsqu'elle se relève, elle ne peut réprimander un rictus, elle n'a pas l'impression d'avoir quelque chose de casser, c'est déjà ça. Ellyn se tourne vers l'enfant et lui dit faiblement :
- Merci infiniment.
Puis, au lieu de suivre ses sauveurs, elle décide de faire demi-tour. Elle ne peut pas partir ! C'est impossible ! Elle doit aller le récupérer, elle a trop perdu pour le laisser en arrière. Elle se retrouve rapidement au sommet de la dune où elle a enterré l'œuf. Cependant, le chef ne semble pas avoir envie d'abandonner le combat. Il n'a que faire de son compagnon.

Alors que la jeune femme est descendue de quelques pas et tient dans ses mains son précieux bien, un lourd poids se jette sur elle et l'entraîne dans sa chute. Avant d'arriver en bas, Ellyn arrive à le repousser de ses pieds.

Elle retombe sur ses mains et l'un de ses genoux, alors que le mécréant semble comme rouler sur lui. La jeune femme ne se laisse pas dominer par ses sentiments. Elle n'a plus l'œuf en main, mais elle ne le cherche pas du regard, cela pourrait lui être fatal. Ellyn fait flotter son fouet qu'elle n'a pas lâché, puis lorsqu'elle tient la cheville de son adversaire, elle tire sur son arme tout en se relevant.

Déjà qu'il avait du mal à retrouver son équilibre, le bonhomme se retrouve complètement coucher. Il n'a pas le temps de réagir que Marissa est prise de rage, tout en sortant sa rapière, elle parcourt la faible distance qu'il restait entre eux pour ensuite planter son arme dans le cœur de l'homme. Le genou à terre, elle resta quelques brèves minutes dans cette position avant de retirer son arme de son corps pour chercher son œuf.

L'affolement était en train de la gagner maintenant que le danger était passé. L'Arvèles avait complètement oublié la présence des deux étrangers. Elle lâche ses armes et commence à chercher autour d'elle, mais il n'y a rien si ce n'est un corps perdant peu à peu de la vie. Peut-être était-il resté en haut de la dune. Marissa ramassa son fouet et ne prit pas la peine d'essuyer sa rapière avant de la remettre à sa place.

Elle remonta à nouveau cette dune, cherchant avec affolement son trésor. Elle se souvient alors de l'homme qui l'avait aidé et de la gamine. Peut-être l'avaient-ils sorti d'une mauvaise aventure, mais cela ne signifiait pas pour autant qu'ils seraient toujours aussi amicaux s'ils découvraient l'œuf. Marissa avait du mal à remonter la pente, son dos lui faisait mal et ses pieds s'enfonçaient.  

© Nye-Hael sur Epicode




Kit par Lüly
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar


Voyageur

Messages : 699
Xp's : 769
Date d'inscription : 01/06/2013
Présentation : La Légende
Carnet : Son Histoire

Feuille de personnage
Vie:
140/200  (140/200)
Prestige :
6/9  (6/9)
Disponibilité Rp: Envie de Rp !
MessageSujet: Re: Les Flammes du désert Lun 2 Mar 2015 - 13:25

Comme il s'en doutait, la créature ne laissa aucune pitié au bandit se trouvant devant lui. Regardant du coin de l’œil sa petite protégée aidant la jeune femme, Bringsir alla les rejoindre quand la femme fit demi-tour et se précipita au sommet d'une dune plus loin, suivit de près par le bandit qui restait que le voyageur venait d'oublier et qui ne semblait pas affecter par la perte de son collègue, mais rester pleinement hargneux.

-On devrait aller l'aider, non ?

La petite Navi avait parlée. Elle voulait rendre service, c'était dans sa nature, mais de toute façon, Bringsir n'était pas intervenu pour ensuite partir alors que le travail n'était pas fini. Quand la femme atteignit le sommet, elle déterra quelque chose du sol qui intrigua le voyageur avant de se faire plaquer l'instant d'après par le bandit, laissant tomber ce qu'elle tenait et dévalant la dune avec son ennemi.

-Brinsir !

-C'est Bringsir ! Déjà deux fois que tu te trompes !

-Oui, bon, on va l'aider?

-Non, elle va l'avoir.

-Comment tu peux en être sur ?

-Je t'apprendrai, mais par contre, allons à sa rencontre en haut de cette dune et tu vois l'objet ovale qui s'y trouve ?

-Hummm, oui !

-Et bien tu lui donneras, c'est à elle.

A ces mots, les deux jeunes gens se rendirent là-bas. Cette chose ovale qui brillait, Bringsir s'en rendit vite compte. C'était un œuf de dragon et cette femme ne paraissait pas être une voleuse, par conséquent elle était sans doute une dragonnière, une personne humble et de confiance. Le voyageur savait qu'il pourrait lui demander un service...

Arrivant au sommet, le jeune homme aperçu la femme achevait le bandit. Il avait bien vu juste puis sans perdre un instant, celle-ci commença à fouiller le sable tout autour d'elle, paniqué de ne rien trouver.

-Je crois qu'elle cherche ça.

Navi avait l’œuf en main. Une chose très rare sur Madelle qui pouvait se vendre à prix d'or, mais ce n'était pas dans son habitude. Il interpella la jeune femme pour lui rendre, la stoppant dans ses recherches.

-Hey ! C'est ça que tu cherches ?

Pointant l’œuf, Bringsir fit signe de la tête à Navi pour qu'elle aille lui donner tout en la suivant. Il allait pouvoir en savoir plus sur elle quand un pressentiment parcouru notre jeune ami. C'était la deuxième fois en quelques jours. Il devait s'y rendre le plus rapidement possible, après avoir échangé quelques paroles avec la femme et de lui demander ce fameux service, bien entendu...


423 mots


«Revenu parmi les vivants, j’étais devenu invivable



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Dragonnier

Messages : 789
Xp's : 178
DC : Adélaïde Firloe, Auxane Taël et Mère Nature
Date d'inscription : 18/08/2014
Présentation : L'indomptable
Carnet : un fabuleux destin

Feuille de personnage
Vie:
150/150  (150/150)
Prestige :
1/9  (1/9)
Disponibilité Rp: Ce que je préfère ce sont les combats
MessageSujet: Re: Les Flammes du désert Lun 2 Mar 2015 - 20:00


Les flammes du désert
le 5 Daeymo avec Bringsir et Navi

Elle leva la tête vers l'homme accompagné de la jeune demoiselle, mais son regard était fixé sur l'œuf. Comment osaient-ils le toucher ! Marissa réprima un rictus de douleur et gravit la distance qui la séparé d'eux. Elle voulait leur hurler dessus de lui rendre immédiatement, mais se retient. La rage devait passer, son précieux compagnon n'avait reçu aucun mal.

C'était la gamine qui avait l'œuf. Ellyn s'approcha doucement d'elle, elle ne montrait aucun signe d'agressivité, même si son regard trahissait son anxiété. Elle voulait le lui subtiliser, lui arracher des mains, mais cela ne plairait surement pas à son ami et il semblait ne pas avoir de remords en ôtant une vie. Elle dit sèchement à la petite :
- Veux-tu me le donner.
Ses armes rangées, l'Arvèles se retient de les toucher, c'était un simple réflexe pour elle, mais elle ne voulait vraiment pas se laisser ainsi gagner par ses sentiments. C'est alors qu'elle ressentit un sentiment de quiétude l'envahir. L'œuf se réchauffa légèrement, il était à désormais tiède. Marissa avait failli perdre son équilibre dans le sable lorsqu'elle avait ressenti cette sensation.

Ce n'était pas la première fois, mais jamais cela n'avait été si fort. Le dragon lui envoyé un message. Ils n'étaient pas menacés, en tout cas, cette petite fille n'avait aucune mauvaise intention. Involontaire, l'humaine se calme et se laissa submerger. Son visage se détendit et on pouvait presque croire qu'elle affichait un sourire. Elle voulut se reprendre et dit plus doucement que la première fois :
- J'y tiens énormément, s'il te plaît.
Elle reporta ensuite son attention sur l'adulte. Il était taillé pour le combat, cela se voyait et se ressentait. C'était un duo plutôt improbable. Comme n'importe quel Arvèles, elle ne put s'empêcher de porter son regard sur son arme, c'était une façon de connaître les gens. La longue épée ébréchée fit croire à Marissa que le jeune homme n'avait jusqu'alors jamais vraiment tenu à quelqu'un. Comment un guerrier pouvait-il ne pas prendre soin de son arme.

L'enfant avait tendu la main à Marissa, mais si elle avait pu s'en sortir, c'était grâce à son intervention. Elle l'avait peut-être un peu oublié. Toutes ses histoires de dragons lui retournaient l'esprit et le cœur. Depuis qu'elle avait cet œuf, elle était sujette aux sottes d'humeur. Elle avait fini par comprendre que le dragon essayait de communiquer avec elle en lui transmettant ses sentiments.

C'est pour cela qu'elle était venue ici et si elle pouvait sortir du désert vivante c'était grâce à l'intervention du jeune homme. Maintenant apaisée, elle voulait le remercier, en lui tendant une main gantée de cuir, elle se présenta :
- Mon nom est Iselk Marissa. Je vous remercie d'être intervenue.
Elle n'eut cependant pas le temps de terminer ce qu'elle voulait dire qu'un rugissement arriva à eux. Le Tanflamm était toujours en liberté, il ne les avait pas suivis, mais remonter là-bas n'était pas envisageable. Le cri alerta l'enfant, Marissa sauta alors sur l'occasion. Les sentiments du dragon avaient beau l'envahir, elle restait maître de son corps. L'Arvèles lui arracha des mains, puis elle le serra contre elle et courut dans le désert en direction de l'ouest.

Ellyn ne s'arrêta qu'une heure plus tard, complètement à bout de forces. Elle n'avait très certainement pas été suivie, mais elle avait été en proie à la peur. Là-bas, elle avait cru perdre son compagnon. Jamais elle n'avait eut de tels sentiments envers l'œuf. Au départ, elle ne l'avait emmené que pour le vendre. Mais en cet instant, elle comprit que jamais elle ne pourrait le laisser partir.

© Nye-Hael sur Epicode




Kit par Lüly
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar


Voyageur

Messages : 699
Xp's : 769
Date d'inscription : 01/06/2013
Présentation : La Légende
Carnet : Son Histoire

Feuille de personnage
Vie:
140/200  (140/200)
Prestige :
6/9  (6/9)
Disponibilité Rp: Envie de Rp !
MessageSujet: Re: Les Flammes du désert Jeu 25 Juin 2015 - 15:44

Bringsir surveillait très attentivement sa petite compagne qui tenait l'œuf dans les mains. Il ne pouvait pas savoir comment la demoiselle réagirait, comme il semblait que cet œuf soit important pour elle. Le jeune homme remarqua que le regard de la jeune femme était comme figé sur le dit œuf. Il s'avança vers elle avec Navi, la main posée sur son pommeau.
Arriver à niveau, la jeune femme prononça quelques mots d'un ton sec :

-Veux-tu me le donner.

Bringsir fit signe à Navi de rendre l'œuf qui s'empressa de lui tendre à sa propriétaire avec son sourire d'enfant satisfait de cette bonne action accomplie.

-J'y tiens énormément, s'il te plaît.

Puis une fois repris, la jeune femme dévisagea Bringsir qui la fixée lui aussi. Aucune attention mauvaise ne semblait provenir d'elle, mais depuis le début de son périple il préférait être méfiant.

-Mon nom est Iselk Marissa. Je vous remercie d'être intervenue.

Et bien voilà qu'elle se présentait. Le ton était déjà plus doux, comme si elle était soulagée d'avoir l'œuf en main ce qui fit baisser la garde du jeune homme.
Sentant qu'elle allait encore prononcer quelques choses, tous furent surpris par les rugissements qui vinrent derrière eux. En un instant, Bringsir se retourna et dégaina sa lame puis l'instant d'après Marissa prît les jambes à son cou en direction de l'ouest.

-Hey, attendais...

Trop tard, il n'eut pas le temps de finir sa phrase que le Tanflamm se mît à les charger. Le jeune homme eut juste le temps de pousser Navi sur la gauche et de se jeter lui même vers la droite pour éviter la bête.

-Navi ! Va te cacher plus loin !

A ces mots, Bringsir fit de grands gestes à la créature pour l'attirer vers lui, que Navi puisse se mettre en sécurité.

-Allez vient là !

Le Tanflamm se remit à charger en direction du jeune homme. Plutôt rapide, Bringsir arriva quand même à esquiver de nouveau de par son habilité et de sa vitesse, le monstre ne pu rectifier sa trajectoire ce qui permis au jeune homme de toucher son adversaire sur son flan droit. La bête poussa un gémissement de douleur. Il était blessé au-dessus de la patte avant, ce qui l'empêchait de la poser par terre sans ressentir la douleur qui le lançait.

-Alors, tu faiblis ?



La créature ne pouvait pas lutter dans ces conditions. Tout animal aurait compris sa défaite et l'instinct de survie aurait dû le faire fuir mais c'est avec peine que le Tanflamm se remit à charger difficilement, ressentant la douleur à chaque fois que sa patte avant toucher le sol. Il était du coup moins rapide et moins ardent que sa première attaque. Et de nouveau l'esquivant, Bringsir le toucha sur le flanc gauche cette fois-ci. La bête s'écroula alors au sol et le jeune homme se précipita pour lui trancher la gorge.

-Navi ?

Bringsir se rapprocha du convois et y trouva sa petite compagne fixant les deux hommes, gisant sur le sol, puis elle tourna son regard vers le Tanflamm, mort lui aussi et se tourna vers le jeune homme.

-Pourquoi tu l'as tué ?

Navi avait les larmes aux yeux, mais elle restait forte. Il est vrai qu'un Tanflamm est une magnifique créature humble et majestueux et elle ne comprenait pourquoi il l'avait tué.
Et calmement Bringsir lui répondit :

-Ces hommes que tu vois là l'on rendu agressif, je ne l'ai que simplement blessé, mais il a préféré continuer à m'attaquer. Je ne pouvais pas le laisser vivre et puis il aurait pu t'en prendre à toi..

La jeune fille, encore les yeux rouge, sourit aux mots du jeune homme qui le lui rendit. Le regardant , elle lui demanda :

-Où allons-nous maintenant ?

-Tu vois cette route qui va vers l'Est ? Prend là, elle te conduira à Karnès et c'est là que je viendrai te rejoindre...

Le visage de Navi changea du tout au tout.

-Tu me laisse seule ?? Pourquoi ?!

-Il va falloir que tu me fasse confiance, vas-y, ensuite quand je viendrai te chercher, nous irons au nord dans les montagnes de Saphir et là je t'apprendrai à te battre, tiens prend ça.

A ces mots, le jeune homme tendit une amulette à Navi, puis remit son capuchon et se dirigea vers le Sud.

-Mais je fais quoi moi avec cette amulette? Et comment je vais survivre jusqu'à ton retour ?

Continuant a marché, Bringsir rétorqua :

-Cette amulette et un Lumos, c'est un bouclier qui te protégera de la magie et j'en ai pris un pour moi aussi dans les affaires des deux brigands. Pour survivre sans moi, tu continuera comme tu l'as fais jusqu'à maintenant !

La jeune fille sourit alors, contente et heureuse de sa rencontre. Elle se mit alors en marche espérant revoir au plus vite cette rencontre qui marqua sans aucun doute sa vie...


814 mots


«Revenu parmi les vivants, j’étais devenu invivable



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Les Flammes du désert

Revenir en haut Aller en bas

Les Flammes du désert

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» tuto haradrim, opération désert
» Le Roster de la WWE qui ne sert à rien ...
» [22/04/11] Une news qui sert à rien
» "Ravivons les flammes du passé" ~ Anthéa x Paris
» Mission au dangereux désert de Salterens...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Madelle :: Le Monde des Humains :: Le désert de la patience-