AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

[Event] L'attraction des Récleyès

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar


Prêtresse d'Uraang

Messages : 710
Xp's : 246
DC : Marissa E. Iselk, Adélaïde Firloe et Mère Nature
Date d'inscription : 03/03/2012
Carnet : Recueil

Feuille de personnage
Vie:
40/110  (40/110)
Prestige :
1/9  (1/9)
Disponibilité Rp: Occupée
MessageSujet: [Event] L'attraction des Récleyès Sam 23 Aoû 2014 - 23:12


L'attraction des Récleyès

le 3 Malièr avec Dovah Al'Dagon


Dans l'obscurité une forme se dissimilait dans le camp de la tour Ouest. Elle avançait vite et semblait savoir où allait. Alors qu'elle s'approchait des écuries, elle se stoppa et rentra dans les box. Personne. Elle continua et arriva à hauteur de la réserve de foin. La jeune fille qui s'était assoupie là semblait en proie à des cauchemars et remuait sans cesse.

Auxane était en train de rêver de son ami mort peu auparavant à cause de la lame d'un Récleyès. Il l'avait retenu prisonnière, la Namès le haïssait profondément, mais malgré son courage qui l'avait amené en ces lieux, elle n'arrivait pas à souhaiter sa mort. Pendant quelques secondes une rage l'avait traversé et donné envie de partir à sa recherche pour le tuer, mais cela n'aurait été que folie.

Elle ne savait que bénir la vie et soigner les gens. Elle avait donc choisi de venir sur le front pour les sauver, elle savait que ces hommes d'un autre temps ne leur laisserait aucun répit. Ce n'était que le commencement. Pourtant Scion l'avait libéré et au fond de lui, la prêtresse avait cru voir une faible lumière. Peut-être l'avait-elle imaginé...

L'ombre qui était venue pour elle se mit au dessus d'Auxane et plaqua ses mains contre son visage. Il tenait un tissu imbibé d'un somnifère, une technique très appréciée des Récleyès en hommage au mage noir qui fut exilé avec un tel produit. La prêtresse ne put rien faire. Elle retourna dans les méandres des ténèbres, rêvant à nouveau de la mort d'Alexander.

Elle se vit rien de son enlèvement et personne n'avait remarqué sa disparition. Il devait être trois Namès à la tour. Auxane était seule ici, entourée par des guerriers pour la plupart. Dans l'après midi des hommes avaient été à deux doigts de se battre. Les gens n'apercevrait même pas son absence, ils étaient tous trop occupés à se surveiller, Arvèles contre Anciens.

À la sortie de la tour, son ravisseur la mise sur l'avant de son cheval et partit vers l'ouest. Il rejoignit un petit camp à la limite de l'horizon, la tour semblait si petite à cette distance. Aucune chance d'être vue par les gardes de la tour, surtout qu'ils avaient le regard braqué vers l'Est.

Elle se réveilla le matin venue. Allongée à même le sol. Le soleil l'éblouissait, or dans la tour ses rayons ne perçaient pas si tôt. Et puis autour d'elle elle n'entendait pas le bourdonnement habituel qui commençait avant les premières lueurs. Elle leva les yeux, le soleil l'aveuglait, mais elle discernait une ombre se tenant devant elle. Il lui fallut plusieurs secondes pour que ses yeux s'acclimate et puisse discerner l'homme.

© Imaginary pour Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité
Invité

MessageSujet: Re: [Event] L'attraction des Récleyès Dim 24 Aoû 2014 - 1:32


❝ L'attraction des Récleyès

Le ciel était sombre et à l'intérieur de cette tour, il y faisait froid. Je restais seul dans la chambre, regardant par delà la fenêtre et parfois, je distinguais nettement des paysages défilés devant moi. Je voyais au travers du regard de chacun de mes espions éparpillés ici et là bas, cherchant hommes et femmes prêt à servir ma cause ou mes desseins. Dans ma tenue noire, ma couronne aux plumes de corbeau, je me camouflais dans l'ombre et restais là, tranquillement alors qu'une simple bougie éclairait la pièce. Tout n'était que de la pierre, un grand lit avec de la soie rouge et aux bordures dorés, un tapis et quelques meubles en bois. Il y avait des cierges aux quatre coins de la pièce, éteints. Du haut de cette tour, j'admirais cette étendue désertique, de roche et de sable. En contrebas, tout le monde semblait dormir tandis que je restais là, insomniaque à voir au travers du regard de mes sujets. J'entendais des bruits de pas dans le couloir, les gardes faisaient leur ronde. Il faut dire que j'étais très bien protégé et personne ne pourrait m'atteindre dans ces conditions. Mon armée s'agrandissait de jour en jour et nous allions partir en direction de l'Est. Tout mes plans fonctionnaient à merveille, rien ne me fera reculer. J'avais cette soif de pouvoir et c'est également pour cela qu'il me fallait plus de sujets. Nous étions les vainqueurs, autant privilégier la vie de ceux qui me seraient fort utiles.

D'ailleurs, je vis l'un de mes sbires s'approcher d'une femme assoupie. Toute la scène défilait en temps réel à mes yeux, je les voyais se diriger loin de la tour Ouest. Il était tard, je devais aller réveiller l'un de mes conseillers et l'avertir que je serai absent. D'une part car une partie de l'armée aura sûrement besoin de mon soutien et d'autre part car nous aurons besoin de renforts. Je n'évoquais pas la vision que je venais d'avoir. Retournant dans ma chambre, je commence à invoquer un portail dimensionnel afin de me rendre à l'endroit souhaité. Cela mis quelques minute avant qu'une sorte de grand rond ovale tournoyant sur lui même apparaisse et laisse entrevoir ce qu'il y avait de l'autre côté. Il s'agissait du royaume des Hommes, les chutes de Veroni. Le campement Recleyés était installé à plusieurs miles de la tour Ouest. Tout se préparait et lorsque j'arrivais, certains m'accueillirent en s'inclinant respectueusement. Il y avait des feux et quelques abris de fortune. Des bruits de pas, des paroles endiablés pour certains et des gardes m'emmenèrent dans un endroit qui me correspondait tout à fait. Je prenais place dans une tente avec une grande table et une carte, des bougies éclairaient parfaitement l'endroit. Il y avait des râteliers d'armes et d'armures mais aussi un lit, à peu près bien construit. L'un de mes espions s'avança vers moi, vêtu de noir et d'une sorte de foulard qui protégeait sa tête et une partie de son visage. Il s'agenouilla et m'explique la situation.

- Mon seigneur, j'ai eu l'occasion de trouver une femme qui pourrait vous aider dans vos desseins. Il semblerait qu'il s'agisse d'une guérisseuse. Elle possède une sorte de pouvoir permettant de guérir les malades et les blessés. Pour les combats, je pense que vous pourriez la trouver utile.
- En effet. J'espère qu'elle se montrera coopérative car je ne voudrais pas avoir à la tuer. Où est-elle ?
- La dame se trouve sur une paillasse derrière ces quelques tentes.
- Très bien. Surveillez là. Je reviendrai aux aurores.

C'est ainsi que je pris connaissance de ce qu'il se passait un peu plus loin, les Recleyés se déplaçait principalement sur la terre de Faras et les attaques successives sur les villages étaient couronnés de succès. Perdant que très peu d'hommes, je savourais chaque moment en silence mais, en moi, tout semblait être en ébullition. Je pris congé lorsque le sommeil commençait à se faire ressentir. Je me réveillais le lendemain, sans avoir trop rêver, mis à part de pouvoir et de règne. J'étais dévêtu et il fallait que je me peigne et me rhabille. La journée risquait d'être longue et il me fallait voir cette jeune femme que l'espion avait enlevé. Tandis que je me préparais et qu'on m'apportait à manger, deux gardes s’avancèrent dans la tente. Il m'arrivait de croire qu'on me surprotégeait bien que je ne sois plus un enfant. Une fois terminé, je pars vers l'endroit où était assoupie la guérisseuse. Je me postais devant elle tandis que mes gardes restaient en arrière sur mes ordres. La lueur du soleil s'élevait dans le ciel, illuminant la vallée et réchauffant mon dos. Soudain, un œil s'ouvrit puis l'autre. Une jeune femme ravissante à la chevelure blonde émergeait de sa torpeur. Je la laissais tranquillement se réveiller tandis que d'une voix grave, je déclare :

- Bienvenue, chère enfant. Je suis désolé pour le peu de confort mais nous n'avions pas le choix. Puis-je vous proposer de venir boire et manger quelque chose ?
(c) Fallen swallow


Revenir en haut Aller en bas
avatar


Prêtresse d'Uraang

Messages : 710
Xp's : 246
DC : Marissa E. Iselk, Adélaïde Firloe et Mère Nature
Date d'inscription : 03/03/2012
Carnet : Recueil

Feuille de personnage
Vie:
40/110  (40/110)
Prestige :
1/9  (1/9)
Disponibilité Rp: Occupée
MessageSujet: Re: [Event] L'attraction des Récleyès Dim 24 Aoû 2014 - 21:03


L'attraction des Récleyès

le 3 Malièr avec Dovah Al'Dagon


Le regard tourné vers le ciel, j'étais aveuglée par la lumière du soleil commençait à s'élever dans les cieux. Face à moi une silhouette aussi noire que les ténèbres se tenait devant l'astre solaire. Peu à peu mes yeux purent discerner une fine bouche, une coiffe étrange, des yeux profonds, mais qui semblaient vides tel le néant. Jamais je n'avais vu une personne entourée par une aura si noire. Lorsque mon regard croisa celui de l'inconnu, un frisson me traversa l'échine. Intérieurement je sus qu'il ne s'agissait pas d'un subalterne.

Comment avais-je fini ici ? Je ne me souvenais de rien si ce n'être être allée me coucher près des étables. J'étais terrorisée. J'avais l'impression que je n'étais qu'une chose qu'on pouvait utiliser à sa convenance en ce moment. Pourquoi fallait-il que ce soit moi ? Je n'arrivais pas à comprendre la raison des dieux de mettre les Récleyès constamment sur mon chemin. Tout ce que j'avais espéré en sortant du désert c'était une vie simple. J'avais eu le droit d'y goûter, quelques mois, et cela il ne fallait pas que je l'oubli !

La voix de l'inconnu me fit sortir de mes songes. Il me parla d'une voix rassurante, présentant des excuses, ce qui me choqua quelque peu. Il me proposa également de le suivre pour manger. Je me releva un peu laborieusement, mes mains étaient liées, à nouveau. J'avais l'impression de revenir un mois auparavant.

J'avançais derrière l'inconnu qui s'était présenté à moi, deux gardes se trouvaient autour de moi. Nous avançâmes jusqu'au centre du camp semblait-il, où une table avec quelques mets était mise. Il y avait une chaise de chaque côté. Je resta silencieuse tout le long du chemin et m'attabla sans faire d'histoire. On me retira mes liens pour me laisser manger, mais les gardes étaient toujours à mes côtés et désormais en plein milieux du camp Récleyès, j'étais entourée par des dizaines d'hommes et femmes.

Ils ne faisaient pas attention à nous, continuant leur affaire, mais lorsqu'un des soldats passa près de la table et me vit, il me présenta son plus affreux sourire et ses yeux se remplirent d'une encre noire qui transformèrent ses yeux en deux billes remplies par les ténèbres. Je ne pus m'empêchais de sursauter, ils me terrorisaient tous. En affronter un isolé avait déjà été une épreuve à laquelle je croyais ne pas pouvoir échapper.

Là ils étaient des dizaines et bientôt ceux de l'Est les rejoindront. La situation était désespérée, pour ma personne en tout cas je n'avais déjà plus aucun espoir. Je ne pouvais pas revivre ça et quelque chose au fond de moi me faisait croire que la personne qui me faisait face n'allait pas être aussi courtoise et bienveillante qu'elle essayait de paraître.

Je ne toucha à rien, je n'avais pas envie de manger maintenant. Sans attendre que mon interlocuteur ne prenne place je lui demanda tout simplement :

- Que me voulez-vous ? Pourquoi m'avoir amené ici ?

Pas besoin de déverser un flot de parole, je n'avais rien à lui dire. Me plaindre de l'enlèvement, du choc de se réveiller dans un lieu inconnu en prisonnière. Elle avait déjà essayé et c'était à éviter. Pas besoin de l'énerver, elle n'était pas en position de réclamer quelque chose.

© Imaginary pour Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité
Invité

MessageSujet: Re: [Event] L'attraction des Récleyès Jeu 18 Sep 2014 - 19:01


❝ L'attraction des Récleyès

Cette jeune femme à la chevelure d'or semblait perdue, entourée de toutes ces personnes. Mon peuple n'est pas le plus courtois et sympathiqueCette jeune femme à la chevelure d'or semblait perdue, entourée de toutes ces personnes. Mon peuple n'est pas le plus courtois et sympathique qui soit mais il s'agit des Recleyés. Ils sont là pour vaincre et conquérir, nous représentons la puissance et le pouvoir. De plus, tandis que je me tiens dans ce petit camp qui recevra d'autres combattants tout autant valeureux, nous irons détruire tous ceux qui se dresseront sur notre chemin. Nous partions nous rassasier l'estomac, il fallait la mettre en confiance bien qu'elle reste attachée et entourée des gardes. Je n'aimerais point que cette pauvre âme se voit ne disparaître aussi rapidement qu'elle venait d'arriver. Cependant, alors que la table était dressée et que des victuailles étaient disposées ici et là, j'allais prendre un morceau de volaille et le mettre en bouche avec subtilité mais je n'étais toujours pas attablé. C'est alors qu'une voix féminine s'éleva, me demandant ce que je lui voulais et pourquoi elle était ici. Je n'en attendais pas moins de la jeune fille, qui ne prenait pas part au dîner. D'une voix grave, je déclare :

- Sachez que vous êtes en présence de l'empereur, faites attention aux termes que vous utiliserez. Vous êtes ici à ma demande car j'ai besoin de votre aide. On m'a rapporté que vous savez guérir les blessés et faire des remèdes contre les poisons. Nous sommes dans une période troublée et votre pouvoir m'intéresserait. Bien entendu, vous aurez des avantages. Vous ne pouvez qu'accepter, ma chère enfant.

Elle était si faible, si fragile. Son regard éclatant et son visage fin, son corps svelte et ses jolies courbes, personne ne pourrait soupçonner qu'elle soit du côté des Recleyés. Pour moi, je venais de dénicher la perle rare qui profiterait à mes ambitions. Elle représentait un énorme potentiel, j'osais espérer qu'elle ne nous trompe point. De toute manière, nous garderons un œil vigilant sur sa personne, ne soupçonnant guère une ombre derrière elle. Avec un sourire amusé, je l'admirais et pris un verre de vin. Faisant tournoyer le nectar dans ce cristal délicat, j'espérais qu'elle ne refuse pas cette demande. Après tout, elle est libre de choisir de vivre ou de mourir mais la vie est si importante, de plus son pouvoir est bien utile et rare. Il me la fallait.

- Quel est votre nom ? Vous aurez toute ma grâce et ma gratitude. Vous semblez avoir un fort tempérament. J'ose espérer que vous savez ce qui vous attendra dans les quelques jours à venir. La mort rôdera sur chacun mais vous, vous serez là au bon moment et vous allez sauver les miens.

Mon ton était plus sec, moins compatissant. Je ne tolérerai aucune entrave, aucun délit. Si elle ne suivrait pas mes paroles alors ce sont mes ombres qui la suivront et la détruiront. Peut-être qu'elle était une jeune femme avec un grand talent mais ici, c'est moi l'empereur, celui qui donne des ordres et qui demandent à ce qu'on les exécute avec soin. Nous avions perdu des hommes et plus j'en garderai en vie, plus j'aurai une puissance militaire suffisante pour terrasser les différents territoires. Ce ne serait pas un jeu d'enfant. Tout reposait sur Auxane.

- Vous pourrez disposer. Je vous laisse libre mais, ne faites pas d'écart. Vous êtes observé à partir du moment où vous êtes venu dans ce camp.
(c) Fallen swallow


Revenir en haut Aller en bas
avatar


Prêtresse d'Uraang

Messages : 710
Xp's : 246
DC : Marissa E. Iselk, Adélaïde Firloe et Mère Nature
Date d'inscription : 03/03/2012
Carnet : Recueil

Feuille de personnage
Vie:
40/110  (40/110)
Prestige :
1/9  (1/9)
Disponibilité Rp: Occupée
MessageSujet: Re: [Event] L'attraction des Récleyès Lun 6 Oct 2014 - 20:15


L'attraction des Récleyès

le 3 Malièr avec Dovah Al'Dagon


Les mots que prononça l'homme qui m'avait accueilli me tétanisèrent, mon visage se figea. J'étais terrifié, j'étais face au protégé de la déesse Sydilia, au fond de moi je ne pus m'empêcher d'avoir une pensée pour la Mère, la suppliant de ne pas m'abandonner et de me donner la force d'affronter ce qui était en train de m'arriver. Pourquoi les Récleyès ne cessaient-ils de s’immiscer dans ma vie ? Était-ce l'épreuve qui m'était envoyée ?

Impossible de refuser son offre, peu importe que je sois capable de reconnaître les poisons ou refermer une plaie sans aucun risque d'infection. Si je voulais vivre, il me fallait accepter son offre. J'étais à sa merci, entourée par ses gardes, au fond de mon siège alors qu'il me narguait avec son verre et son sourire, comme s'il savait déjà quelle était ma réponse. Cela m'énerva, mais pas question de montrer quoi que ce soit !

Puis il me posa la question que je redoutais. Mon nom...je pria à nouveau pour qu'il ne connaisse pas les dirigeants de Karnès, après tout ce temps isolé dans les terres inexplorées il ne pouvait le connaître. Je me répéta cette phrase pour me donner de la contenance, ne pas perdre le contrôle de soit et rester impassible. Ses paroles me mettaient tout de même mal à l'aise, comment pourrais-je n'avoir aucune émotion alors qu'il me demandait de trahir les miens et tous les humains.

Je resta quelques secondes sans avoir faire aucun mouvement, depuis qu'il s'était révélé, mes mains étaient restées posées sur mes genoux, liées entre elles. Je voulus lui répondre, mais il ajouta un dernier mot. J'aurais soit disant ma liberté. Même si je savais que cela ne voulait absolument pas dire que je ne serais plus sous son regard, j'eus plus de courage pour lui dire :

- Je me nomme Taël Auxane, servante de la déesse Cioriel, fille de Lazare Taël, membre du conseil de la Lumière. J'accepte votre offre, majesté. Je viendrais en aide à vos soldats, mais ne croyait pas votre grandeur que je ne profiterais pas du chaos de la bataille pour sauver tous les humains qui viendront à moi, fils de Mère Nature ou de Sydilia.
Mes paroles avaient été dures, mais respectueuses. Une vague d'énergie m'avait parcouru et je me retrouvais les bras tendus pour me servir à mon tour un verre de vin. Je n'étais pas une très grande buveuses, l'alcool que j'avais bu depuis ma naissance devait se limiter à cinq verres, mais là j'en avais envie.

Les mains liées, j'eus des gestes maladroit et manqua de renverser mon verre en me servant. Je reposa la carafe, puis porta le verre à mes lèvres pour laisser le liquide remplir ma gorge. Après avoir vidé la moitié, je le reposa et voulut me lever, mais les deux gardes derrière moi posèrent une main sur mes épaules et exécrèrent une pression pour me faire rasseoir. Je porta alors mon regard vers leur chef et lui demanda :

- Il me semble que vous aviez dit que je pourrais repartir vers la tour. Je n'ai rien sur moi, vos Kog Karth ne m'ont pas laissé le temps de prendre quoi que ce soit. Un léger sourire narquois s'afficha, mais je n'osa pas le garder et ajouta de suite. J'ai besoin d'ingrédients, de bandages propres et d'instruments pour les prochains blessés. Je pourrais trouver ce dont j'ai besoin dans les ressources de la tour.

© Imaginary pour Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: [Event] L'attraction des Récleyès

Revenir en haut Aller en bas

[Event] L'attraction des Récleyès

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» event coupe du monde la semaine prochaine
» [Tori] - Event - A l'Abri des Masques
» - Event II.2 - La Faiblesse des Jedi
» Event 5 : Ecriture & Dessin
» Halloween event !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Madelle :: La Fin :: Les Choses que nous oublions vite :: Rp's abandonnés-