AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

[Event °2] Ils périront par le feu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
avatar


Divinité

Messages : 3285
Xp's : 2387
DC : Marissa E. Iselk, Auxane Taël et Adélaïde Firloe
Date d'inscription : 15/05/2010
Age : 22

MessageSujet: Re: [Event °2] Ils périront par le feu Dim 14 Juin 2015 - 20:00

Gustaf et Lewis se retrouvent au cœur des flammes, en combat singulier, le temps semble suspendu autour d'eux. Le Récleyès est fou de rage, ses coups sont rapides et précis, il entaille le premier la joue de son adversaire. Le Dragonnier quant à lui soulève sa lourde arme et porte de violents coups. L'un d'eux vient briser la jambe de Lewis qui est forcé de mettre le genou au sol. Il n'a pas dit son dernier mot, il tend le bras et sa lame sectionne l'un des tendons du dragonnier qui perd à son tour l'équilibre.

Kendrick ne peut plus rien faire. Il est trop tard ! Il n'aurait pas dû impliquer son équipe dans ce conflit, ils n'étaient pas là pour ça. Les dragonniers abandonnent le champ de bataille. Seul l'inconscient qui est dans un état second reste en arrière. Il vient de perdre son dragon et il est prêt à donner sa vie pour prendre celle de l'assassin. Nombreux sont les dragonniers qui n'arrivent pas à survivre après la perte de leur compagnon. Gustaf fait partie d'eux. Dans un dernier effort, il se relève et fracasse l'autre jambe de son adversaire qui transperce au même instant son cœur.

Les deux hommes tombent lourdement au centre des flammes. Les Récleyès ne bougent pas, les survivants tiennent leur position, encerclant les chariots. Miseke lui se retrouve seul sur le côté, les dragons ne l'accompagnent plus. Il revient rapidement vers son ami. Le conseil, toujours sur son cheval, sait qu'il a perdu. Il n'a plus d'hommes et les Arvèles sont partis. Quand deux jeunes femmes sombres approchent de lui, Slayer prend peur et son destrier se cabre. Il essaye de recharger son arme pour tirer, mais l'une d'elles font stopper.

Profitant de cet effet de surprise, le gamin qui accompagne Slayer brandi un fusil dans chaque main et il tire en direction des deux femmes qui ont essayé l'instant d'avant de les tuer. Cassandra prend une balle dans l'épaule, elle ne peut s'empêcher de laisser un cri exploser. Elle a subi de nombreuses violences à la tour, mais cette brûlure la consume. L'autre coup a aussi atteint sa cible. Slayer est tout souriant, jusqu'à ce qu'il tourne le regard vers le gamin. L'un de ses bras est ensanglanté et le fusil a disparu, tout comme la main qui le tenait.

Le Parlèms n'affiche même pas une expression. Il se contente de profiter de cet instant pour reculer. Il était venu pour vaincre, il ne voulait pas fuir, mais son instinct prit le dessus. Il tira sur les brides et son destrier et revint vers son ami. Miseke n'ose pas l'approcher, il ne sait plus quoi faire. La mission est un échec. Il ne peut s'empêcher de hurler à son ami :
Pourquoi est-ce que tu as laissé ça se produire ? Tu le savais !
Slayer le regarda, mais ne réagit pas. Il lui tendit la main pour le faire monter derrière lui, mais Miseke refusa. Le conseiller sentit qu'il avait tout perdu. Il était venu ici en croyant qu'ils pourraient devenir une légende, mais il s’apprêtait à fuir le conflit. Après tout, il ne restait plus d'hommes, resté seraient de la folie. Il allait faire claquer ses talons contre les flans de son animal, mais le geste de Miseke le stoppa. L'armure du soldat était sale, tout comme sa lame, mais elle était toujours aussi létale.

Le Parlèms crut qu'il avait levé son arme pour lui, mais il s'élança vers le gamin qui était resté à l'arrière à la solde de ses sauvageonnes. Son ami voulait fuir, soit, mais lui, il n'avait pas l'intention d'abandonner ce jeune qui avait été traîné ici avec de la poussière d'or dans les yeux. Il préférait mourir au combat auprès de ses camarades que de continuer à suivre la folie du conseiller de la Lady.

Les Récleyès, eux, commencèrent à exprimer leur joie. Plus aucune menace ne pesait sur les provisions. Ils n'étaient plus qu'une poignée peut-être, il restait un peu moins de la moitié des provisions, mais peu importait. Ils étaient vivants contrairement à leur ennemi ! Les flammes étaient encore vives et hautes. Lewis et Gustaf étaient enveloppés en leur cœur, ils s'étaient entre-tués. L'arrière de la formation avait perdu son supérieur, mais les hommes ne se laissèrent pas abattre, commençant à faire le tour de leur ancien campement, pour s'assurer qu'on avait oublié personne.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://madelle.1fr1.net


Invité
Invité

MessageSujet: Re: [Event °2] Ils périront par le feu Sam 4 Juil 2015 - 1:05

Il n’y avait plus grand chose qui résonnait à l’esprit de Séléne sinon sa soif de sang insatiable propre aux Récleyès. Leurs vérités étaient si sombres qu’elles consumaient chaque part de leur être, et la jeune femme n’y échappait pas. Plus encore que les autres, son pouvoir dévorait les parcelles de son esprit pour l’affaiblir, lui octroyant des fulgurantes douleurs qui pouvaient durer pendant des heures. Les hurlements autour d’elle n’avaient plus la moindre importance, c’était à peine si elle pouvait les percevoir. Son regard était obnubilé par la silhouette fine de l’Ancien qui lui faisait face. Autour de lui, les macabres corps qu’elle avait relevé balançaient sans vie aucune dans leur regard, attendant l’ordre de leur maitresse qui ne venait pas. Elle même patientait pour saisir l’occasion de tuer rapidement ce misérable traitre. Mais les arbres qui l’entouraient et les plantes vives surveillaient elles aussi, prête à protéger leur souverain pathétique.

Un cri pourtant parvint à ses oreilles. Un hurlement arraché à des poumons douloureux, qui peignait toute la douleur ressentie. Puis lorsqu’une poignée de secondes passèrent, Séléne compris que sa propre voix exultait une telle souffrance à s’en déchirer les cordes vocales. Si ses créatures d’outre tombe avaient eu le temps de passer à l’attaque sans son ordre réelle, elle tomba à genoux, sa main portée à sa cuisse transpercée par une brûlure intenable. L’équilibre déjà précaire de ses jambes fut définitivement brisé et la jeune femme chuta à terre, le souffle court, le corps crispé par la souffrance qu’engendrait une telle blessure. Les canons de feu étaient sans conteste d’une force détestable et mortelle, la douleur lui donnait envie d’abandonner tant elle était difficile à supporter.

C’est à peine si elle pu reprendre conscience de son environnement. Mais l’agitation gagnait le champ de bataille, et ce n’était plus seulement les combats. Ils semblaient encore avoir lieu, mais aux yeux de la jeune femme, les Récleyès étaient encore assez nombreux en comparaison des opposants qui fuyaient la queue entre les jambes. Les dragons avaient disparu, les quelques mercenaires engagés gisaient sans vie au sol, et son précédent adversaire avait lui aussi quitté les lieux. Tout du moins, il n’était plus dans les environs de son champ de vision. Tant bien que mal, elle redressa son corps devenu lourd, se traina difficilement jusqu’à Cassandra qui n’était pas spécialement dans un meilleur état, quoiqu’elle toujours debout, le bras trainant le long de son corps comme dépossédé de tous ses muscles. Les armes de l’ennemi étaient véritablement des monstres venus d’un dieu maudit, sans nul doute. Si la jeune femme s’était penchée pour aider Séléne, elle détourna bien vite son corps meurtri pour retourner sa hache dans le crâne d’un jeune homme qui fonçait sur eux. Il était suivi d’un autre homme, mais sans son arme, la guerrière Récleyès ne pouvait rien. Dans une ultime effort, sa conscience sur le point de sombre terrassé par l’utilisation trop intensive de sa vérité, la jeune femme releva un mort qui eut juste assez le temps d’occuper le soldat pour que Cassandra saisisse une épée et en termine avec lui.

Le reste, elle ne le vit pas. Les paroles prononcées n’étaient que murmures sans consistance, les silhouettes qui se dessinaient sous ses yeux fatigués étaient flous, les mouvements incertains, et l’inconscience menaçait de trouver Séléne. Il lui semblait que Cassandra était revenue auprès d’elle, et que quelques minutes après – vraiment ? Le temps était si étrange… -, d’autres personnes s’étaient approchées pour récupérer les blessés. Quelques mots semblaient avoir écho à ses oreilles, mais le sens des phrases lui était plus diffus.

« … Ram..nez là… tour. … b…ssures importantes… » Le reste, elle n’en était pas sur, mais l’homme qui avait parlé ressemblait à un officier supérieur parmi les Récleyès, et elle cru bien entendre une allusion à leur Roi. Par tous les dieux… s’il savait… Oh non. Il saurait. Il savait peut être même déjà la nouvelle. Et avoir désobéit à ses ordres lui couterait surement bien cher… Cette simple pensée acheva Séléne de sombrer dans le coma le plus complet. Entre fatigue, douleur au crâne et la jambe qui continuait de déverser son poison brûlant, elle n’avait plus assez de force pour garder les yeux ouverts. C’était une victoire de leur confrérie, mais à son réveil, Séléne doutait d’avoir mérité la moindre récompense…
Revenir en haut Aller en bas

[Event °2] Ils périront par le feu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Sujets similaires

-
» event coupe du monde la semaine prochaine
» [Tori] - Event - A l'Abri des Masques
» - Event II.2 - La Faiblesse des Jedi
» Event 5 : Ecriture & Dessin
» Halloween event !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Madelle :: Le Monde des Humains :: Les Chutes de veroni-