AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Chut, je ne devrais pas être là

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar


Voyageuse

Messages : 228
Xp's : 144
DC : Mère Nature, Marissa E. Iselk et Auxane Taël
Date d'inscription : 11/01/2012
Présentation : Fuyez
Carnet : Mes péripéthies

Feuille de personnage
Vie:
120/120  (120/120)
Prestige :
2/9  (2/9)
Disponibilité Rp: Libre
MessageSujet: Chut, je ne devrais pas être là Sam 14 Jan 2012 - 11:36

Je marchais tranquillement près des chutes de Veroni, j'avais beau avoir l'habitude d'y venir, cela me faisait toujours le même effet. Cet immense vide à mes côtés me donner du courage tout en m'effrayant. Aujourd'hui je m'étais levée tôt pour pouvoir m'échapper de la tour des ombres, bien évidemment si mon mentor n'avait pas été de missions je n'aurais pas pu sortir. Mais comme il était parti pour deux trois jours, je voulais profiter de cette occasion plutôt rare pour aller dans mon endroit préféré. Pour moi les chutes était le plus bel endroit de tout Madelle, mais bon il faut bien avouer que je ne suis pas allée très loin dans les terres, déjà que de passer les tours de garde est assez compliqué quand on a pas l'habitude, alors m'enfoncer dans les terres c'est inimaginable, surtout que c'est beaucoup trop loin et qu'avant que le soleil ne commence sa chute vers l'horizon je devais rejoindre ma chambre. Mais qu'importe, ce matin il faisait frais, le ciel était clair, alors à quoi bon penser aux choses que j'essaye d'échapper.

Alors que je marchais près du canyon j'eus l'impression d'entendre mon mentor m’appelait, ce qui est impossible puisqu'il est partit dans les marais de Kraveles. Mais je ne sais pas pourquoi, j'ai commencé à courir et me suis cachée. Derrière un buisson je n'osais plus faire de bruit allant jusqu'à ralentir ma respiration le plus possible. Alors que je commençais à reculer pour partir d'ici, quelque chose me fit trébucher. Déjà je ne m'étais pas fait mal c'était mou, je me retourna et vit qu'il s'agissait d'un madellien qui s'était assoupi, il avait la main sur la tête comme si on venait de le réveiller en sursaut, ce qui était un peu le cas. Toute honteuse je voulus me relever brusquement pour partir, mais me prit cette fois les pieds dans le buisson est mon postérieur rejoignit le sol assez violemment, qu'elle cruche je faisais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Chut, je ne devrais pas être là Sam 21 Jan 2012 - 18:42

    J'avais beaucoup marché avant de touver les chutes. J'avais demandé mon chemin à un vieillard, qui avait dû se tromper. Je m'étais donc guidée en suivant le clapoti de l'eau. Je m'étais assise, en regardant l'eau tomber. Ah, quel bonheur ! Quel repos ! Je glissai lentement et fermais les yeux, en écoutant le chant des oiseaux. Je ne tardai pas à sombrer dans les abysses du sommeil...
    Je fus soudain réveillée. Quelque chose m'était tombé dessus. Je me frottai la tête en grogant, Ma vue se stabilisa et je me rendis compte alors que c'était une jeune fille qui m'étais tombée dessus. Elle tenta de fuir, mais se prit les pieds dans un buisson et s'écrasa au sol. Je réprimai un sourire. Elle n'était vraiment pas douée.. .

    -Qui es-tu ? T'aimes bien réveiller les gens en leur tombant dessus comme ça ? Ah, c'est sûr que moi ça me fait rire... dis-je.

    En voyant son air honteux, je rigolai et sourit. Elle n'avait pas l'air très dangereuse. Mais que faisait-elle seule aux chutes ? Certes, c'était un des endroits les plus beaux de Madelle, mais...
    J'entendis alors des bruits de brindilles cassées....
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Chut, je ne devrais pas être là Sam 21 Jan 2012 - 20:17

J'était perdu dans une forêt inconnue, mon estomac grondait, Je me déplaçait exactement comme le fauve dont je porte la fourrure. J'entendais un cours d'eau a quelque mètre de là, je m'approchais discrètement, sur l'autre rive , deux jeunes filles discutaient tranquillement et encore plus loin, entre les arbres, un grand cerf se nourrissait paisiblement. Je sortis mon arc, dessinait une flèche dans la terre, la saisit, vérifie sa fiabilité avant de l'encochée sur la corde de mon arc que je tend à l’extrême. Je ralentis ma respiration le plus possible, les deux filles sont franchement mal postée, si je ne suis pas assez concentré, ma flèche pourrait les blesser et alerter le cerf qui s'enfuirait directement. Je fermais les yeux et décochais ma flèche, utilisant une technique que m'avait appris mon père, guider la flèche jusqu’à la cible par la pensée. Bien sur , je savais que ce genre de pouvoir n'existait pas, mais sa me rassurais de me raccrocher à l'un des enseignement de mon père. C'était devenu une habitude maintenant. La flèche fendit l'air, passa juste entre les deux filles et se planta dans le poitrail du cerf qui s'effondra dans un bruit étouffé par sa fourrure épaisse. Je rangeais mon arc, ma flèche avait attend sa cible, j'était heureux de ne pas avoir blessé les deux filles. Je m'approchais du bord de la rivière et entamait la traversée, j'arrivais prés des deux jeunes filles, mon armure de cuir et d'écaille complètement trempée.Je ne leur accordais pas un regard, les contournais et m'approchais du cerf, la flèche avait déjà disparu, le cerf n'était pas mort directement, j'enlevais mon casque, me frottais le visage avant de m’exclamer :

" Hé merde, il avait pas à souffrir aussi longtemps"

Je sortais un couteau de survie de ma botte, attrapais la tête du cerf, la posais sur mes genoux et lui tranchais la gorge d'un geste rapide.

" Je te remercie pour ton sacrifice, noble animal"

Je me redressais, attrapais la carcasse du cerf par les pattes et le traînait jusqu’à la berge, Je me plongeais la tête dans l'eau , bu une gorgée. avant de commencer à dépecer l'animal.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Voyageuse

Messages : 228
Xp's : 144
DC : Mère Nature, Marissa E. Iselk et Auxane Taël
Date d'inscription : 11/01/2012
Présentation : Fuyez
Carnet : Mes péripéthies

Feuille de personnage
Vie:
120/120  (120/120)
Prestige :
2/9  (2/9)
Disponibilité Rp: Libre
MessageSujet: Re: Chut, je ne devrais pas être là Dim 22 Jan 2012 - 9:44

Je me sentais si pitoyable, j'avais la tête basse, de plus j'avais peur d'avoir froissé l'inconnue, mais par chance elle se mit à rire pour détendre l'atmosphère, même si cela me mettait encore plus mal à l'aise, au moins elle l'allait pas me mettre en pièce. Alors que je replia mes jambes vers moi, je releva la tête pour voir qui se trouvait en face de moi, une expression plutôt surprise fit son apparition sur mon visage. Une liare ? Je n'en avais jamais vu, et je ne pensais pas que de toute mon existence j'aurais pu avoir cette chance. Je n'aurais pu dire si elle était belle ou non, ses traits étant si lisses, mais les deux cornes se trouvant sur sa tête ne me rebutait pas, au contraire, cela faisait d'elle quelqu'un de particulier, même s'il faut bien avouer que la couleur de sa peau n'était déjà pas très commune. Une question trottait dans ma tête, que faisait-elle si loin des montagnes, on m'avait pourtant toujours dis que les Liares quittaient très peu les montagnes, vraiment étrange cela. Un petit sourire plein de gêne prit forme sur mes lèvres, je n'osais pas trop la regarder, mais je lui répondis :

    - Je suis vraiment désolée, je ne faisais pas attention où je marchais.

Alors que je voulus me présenter en tendant ma main vers la jeune fille au teint gris, je sentis comme un courant d'air passé devant moi, puis ce fut le silence. Une flèche venait de me frôler, et quelques secondes plus tard un cerf tomba. Sur le coup mon coeur s'arrêta, que serait-il arrivé si j'avais levé ma main de quelques centimètres. Mon visage était quelque peu livide, mais je fis partir cette idée macabre de ma tête, après tout il ne m'était rien arrivé, cependant je voulus à tout prix savoir qui avait lancé cette flèche, peut être que je suis gentille et souriante, mais il ne faut pas abuser, ce devait être un imprudent, après tout il avait tant de place ici, alors pourquoi décocher une flèche entre nous deux. Je regarda vers le cerf qui était tombé, et y vit un jeune homme qui mit fin à ses souffrances, prise d'une colère, comme un peu souvent en ce moment, je me releva vivement, faisant attention où je mettais les pieds, puis quand j'arriva à sa hauteur, il sortit sa tête hors de l'eau. Sans le laisser comprendre quoi que ce soit, j'hurla :

    - Non mais, vous êtes fou ou quoi ? Pour qui vous prenez vous ? Vous auriez pu nous tuer ?

À me voir ainsi crier je devais avoir l'air un peu idiote, mais mon visage était rouge de fureur, si mon mentor était ici, il l'aurait tué sans lui laisser le temps de s'excuser, mais bon mieux ne valait pas penser à lui, car c'était à cause de ma soumission envers lui que ceci m'arrivait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Chut, je ne devrais pas être là Mar 24 Jan 2012 - 23:07

Je me rafraîchissait tranquillement , quand derrière moi, j'entendit quelqu'un qui semblait s'énerver.

- Non mais, vous êtes fou ou quoi ? Pour qui vous prenez vous ? Vous auriez pu nous tuer ?

Je me retournais, mes cheveux blonds trempé collé à mon front. J'examinai la personne qui s'énervait sur moi, une jeune fille, ou alors une gamine de 10 ans, de longs cheveux roses, une robe blanche... et pour ce qui est de ses attraits, autant dire qu'ils sont pitoyables. Je me redressais de toute ma hauteur, me grattais le haut du crâne avant de soupirer:

- Fou, ... possible, a force de vivre en ermite, je dois avoir les fils qui se touchent.

Je savais pas pourquoi j'avais dit sa, mais je passais clairement pour un imbécile, l'humour c'est pas fait pour moi semblerait.

- Moi, je suis juste un chasseur,... et pour ce qui est de vous tuer , ... c'est vrai que j'aurai pu. Mais ça n'est pas arriver, donc rien ne sert d'en parler.

Je me retournais vers la dépouille du cerf, ressortais mon couteau de survie et lui ouvrait le ventre, ses intestins se répandant sur les galets.

- Bon, pour me faire pardonner de cette flèche dangereuse, je vous invite à partager mon repas.Je m'appelle Caelum, Caelum Danken et vous

Tout en parlant, je continuait à dépecer l'animal, jetant les viscères dans la rivières.
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Chut, je ne devrais pas être là Jeu 26 Jan 2012 - 21:54

    La jeune fille s'excusait. Elle avait l'air vraiment gênée. Dans son regard, on voyait de la sincérité, de la honte... Moi, personnellement, si j'étais tombée sur quelqu'un, j'aurais dit un "pardon", fait un grand sourire, et "hop !", s'en est finit et on rigole de cette mésaventure. Mais après tout, chacun sa manière. Elle en était à me tendre la main, quand un projectile la frôla de près. De très près. Et si elle avait levé la main de quelques centimètres plus haut ? Hein ? La main transpercée d'une flèche à 12 ans, c'est un bon début dans la vie... Un silence de mort s'ensuivit. Nous tournâmes la tête simultanément pour découvrir un jeune homme achever un cerf. Encore un peu choquée, je ne suivais pas tellement la conversation. Il fallait être très bon tireur pour réussir à toucher le cerf à atteindre le cerf, encore plus à le tuer. Mais il fallait surtout être siphonné ! Tirer entre deux jeunes filles qui se tapent la discute ! Les quelques mots et expressions que je relevais de la bouche de l'inconnu (c'est à dire "à force de vivre en ermite, je dois avoir les fils qui se touchent") ne me rassuraient guère.

    En entendant le mot "repas", je sortis de mes pensées. Mon estomac commençait à gargouiller, la faim se faisait ressentir. Ah, avoir faim dans des moments pareils.. J'en avais presque honte. Mais c'était si gentiment proposé...

    -Eh bien, j'accepte avec plaisir, Caelum ! J'admets que... C'est peu fréquent de... de tirer à côté des gens, mais si ça peut nous permettre de nous rassasier... Je me nomme Zorgalielle Gaea, je suis voyageuse. Et voici...

    Je m'interrompis. Je n'avais effectivement pas eu le temps d'apprendre le nom de la jeune fille...
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Voyageuse

Messages : 228
Xp's : 144
DC : Mère Nature, Marissa E. Iselk et Auxane Taël
Date d'inscription : 11/01/2012
Présentation : Fuyez
Carnet : Mes péripéthies

Feuille de personnage
Vie:
120/120  (120/120)
Prestige :
2/9  (2/9)
Disponibilité Rp: Libre
MessageSujet: Re: Chut, je ne devrais pas être là Dim 29 Jan 2012 - 9:59

Mina était véritablement en colère, comment la liare pouvait admettre cela, on lui avait rajouté que c'étaient de grands guerriers, mais en fait, il était plus que pacifiques, comme ces êtres de l'eau. Et dire que sa confrérie voulait les rallier à eux, ça n'allait pas être chose facile. La jeune fille préféra rester muette, les laissant parler entre eux, elle s'assit par terre, faisant comme si de rien était. Franchement elle trouvait ça révoltant, comment pouvait-on laisser passer une telle chose. Mais bon, il leur offrait le repas, elle n'avait pas faim, mais devait au moins être courtoise. Quand elle entendit les mots de Zorga', elle comprit que les deux inconnus attendaient de savoir son nom, alors s'en plus attendre, elle leur dit, un très léger sourire aux lèvres :

    - Moi c'est Clockvis Mina, merci pour le repas Denken.


La vue de cet animal dépecé lui retournait l'estomac, mais elle ne laissa pas transparaître son dégoût, elle ne voulait pas qu'on la prenne pour une petite enfant gâtée, qui ne supporte pas qu'on tue les animaux, car après tout pour vivre il fallait passer par là. Mais le fait que d'ordinaire la viande soit déjà découpée et cuite quand elle arrivait devant elle ne la dérangeait pas, au contraire. En tout cas elle se demandait si le cerf était bon, car dans les terres inexplorées la variété n'existait pas vraiment. Voulant rompre le malaise qu'elle ressentait envers Denken, vu comment elle l'avait attaquait verbalement, elle demanda à l'intention des deux jeunes gens :

    - Qu'est ce que vous faisiez dans ces contrées ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Chut, je ne devrais pas être là Lun 13 Fév 2012 - 22:15

Les viscères entièrement retirées, je prolongeais l’incision effectuée au niveau de l'estomac pour finir au niveau du poitrail, j'écartait difficilement la cage thoraciques de l'animal et sectionnais les artères reliant le coeur au reste du corps. Coeur que je posais à coté de moi. Je dessinais dans le sol à côté de moi une plaque métallique qui prit peu à peu du relief avant de devenir parfaitement matérielle. J'aménageait rapidement un feu de camp, Plaçant la plaque en suspension sur trois piquet de fer que je venait de faire apparaître. J'extrayait de la cuisse du cerf deux bonnes pièces de viande que je posais sur la plaque de métal noire.

- Ce que je fait dans ces contrées, je suis comme qui dirait en exil, j'essaie de me montrer digne de la mémoire de mon père qui m'as sauvé la vie, et vous ?

J'essayer de détourner la conversation, sentant que si je me mettait à expliquer mon passé, j'allais m’effondrer...

(désolé, c'est court, mais bon ... je voyait pas trop ce que j'aurais pu mettre ...)

Revenir en haut Aller en bas
avatar


Voyageuse

Messages : 228
Xp's : 144
DC : Mère Nature, Marissa E. Iselk et Auxane Taël
Date d'inscription : 11/01/2012
Présentation : Fuyez
Carnet : Mes péripéthies

Feuille de personnage
Vie:
120/120  (120/120)
Prestige :
2/9  (2/9)
Disponibilité Rp: Libre
MessageSujet: Re: Chut, je ne devrais pas être là Mar 14 Fév 2012 - 20:17

Alors que Mina regardait Zorga, elle reposa son regard sur le jeune homme, seulement elle ne put s'empêcher d'avoir un hoquet de dégoût, mais que faisait-il. Trop habituée à sa petite vie sans horreur, elle ne put supporter cette vision elle trouva cela extrêmement barbare. Décidément ce jeune homme ne lui plaisait pas du tout, bien au contraire, plus elle passait du temps avec elle et plus il l'exaspérait. Elle n'avait qu'une envie, lui sauter à la gorge et l'étrangler. Cela était peut être du au fait que son mentor la garder enfermé, elle devenait associable. Ou alors il la gardait enfermé, car elle était déjà ainsi avant qu'elle ne vive avec lui. Mina s'en contrefichait à cet instant, tout ce qu'elle voulait c'était que ce coeur d'animal disparaisse de son champs de vision. Même si elle ne voulait pas avoir à nouveau son regard sur ce coeur, elle ne put s'empêcher de le regarder quand il dessina dans le sable pour faire apparaître une plaque de métal afin de faire cuir la viande de cerf. Alors qu'elle avait le regard dans le vide, Danken brisa le silence. C'est avec un visage sans expression qu'elle lui répondit :

    - Moi, je me balade. J'en profite que mon père ne soit pas sur mon dos.


Inconsciemment elle se mit à sourire timidement, puis elle regarda le jeune homme faire cuire la viande sur la plaque noire. Essayant de ne pas voir le coeur posé à côté de Danken, je le fixa, même s'il m'agaçait, je ne pouvais m'empêcher de la trouver craquant, mais bon ce n'est pas comme s'il me plaisait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Prêtresse d'Uraang

Messages : 710
Xp's : 246
DC : Marissa E. Iselk, Adélaïde Firloe et Mère Nature
Date d'inscription : 03/03/2012
Carnet : Recueil

Feuille de personnage
Vie:
40/110  (40/110)
Prestige :
1/9  (1/9)
Disponibilité Rp: Occupée
MessageSujet: Re: Chut, je ne devrais pas être là Dim 27 Jan 2013 - 20:50


Rp abandonné, puisque Mina devient Adélaïde
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Chut, je ne devrais pas être là

Revenir en haut Aller en bas

Chut, je ne devrais pas être là

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Je ne devrais pas être là.../LIBRE/
» Hillary Clinton, la colistière d’Obama … chut
» [Terminé] "Non, chut ! Tu vas tout gâcher..." [ P & D ]
» Face à son destin. Chut, j'ai pas trouver mieux comme titre [ Pv Stephen]
» La chute de l'homme fort tunisien Zine El Abidine Ben Ali après 23 ans

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Madelle :: La Fin :: Les Choses que nous oublions vite :: Rp's abandonnés-