AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

[Quête] Le labyrinthe d'Ekha - PV. Bringsir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar


Divinité

Messages : 3989
Xp's : 2802
DC : Marissa E. Iselk, Auxane Taël et Adélaïde Firloe
Date d'inscription : 15/05/2010
Age : 24

MessageSujet: [Quête] Le labyrinthe d'Ekha - PV. Bringsir Lun 8 Juil 2013 - 23:59

Le labyrinthe d'Ekha


"Au fin fond de la plaine isolée, on raconte qu'un labyrinthe aurait été bâti autour de la tombe de l'illustre Ekha un ancien riche qui aurait été enterré avec sa fortune. Vous avez entendu parlé de cette légende il y a peu ou durant votre enfance, mais quoi qu'il en soit, aujourd'hui vous avez décidé de vous y rendre. Après un long voyage, vous arrivez enfin devant le labyrinthe qui vous propose trois entrées, faites attention, car on raconte que ce labyrinthe fait de haies serait vivant et qu'il s'amuserait à changer le trajet vers la tombe d'Ekha."

Le déroulement de la quête :
- Votre premier message consistera à nous dire pourquoi vous avez décidé de venir en ces lieux, puis vous arrivez devant les trois entrées proposées. Il vous faudra alors nous dire laquelle vous choisissez, tout en la mettant entre cette balise :[ hide ] l'entrée numéro .. [ /hide ]
- Vous serez alors lâchés dans le labyrinthe dont les murs bougent, pour un ou deux messages.
- J'interviendrais alors pour vous montrer la voie Smile


Dernière édition par Mère Nature le Ven 2 Mai 2014 - 18:54, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://madelle.1fr1.net
avatar


Voyageur

Messages : 739
Xp's : 846
Date d'inscription : 01/06/2013
Présentation : La Légende
Carnet : Son Histoire

Feuille de personnage
Vie:
140/200  (140/200)
Prestige :
7/9  (7/9)
Disponibilité Rp: Envie de Rp !
MessageSujet: Re: [Quête] Le labyrinthe d'Ekha - PV. Bringsir Mar 9 Juil 2013 - 20:37

Le vent soufflait sur son visage souriant. Après plusieurs années le revoilà de nouveau sur ses terres qu’il avait abandonnées il y a fort longtemps. Mais sa quête l’obligea à revenir ici, Bringsir senti que les réponses tant rechercher se trouveront au bout de cette aventure.

La nuit commença à tomber juste quelques instants après que le jeune homme pénétra sur les plaines isolées, il se trouvait tout au Nord-Ouest de la région près de la côte et cela faisait maintenant  sept jours que Bringsir était parti de Ferèsis. Bien qu’ayant du passé par le désert de la patience avant de pouvoir apercevoir la mer, le jeune homme avait été plutôt rapide dans son voyage. Il avait développé une endurance plutôt remarquable et une résistance assez époustouflante pouvant tenir face aux désagréments du climat. Dormant juste ce qu’il fallait pour une journée de marche, il pouvait avancer durant dix-huit heures d’affilé sans se reposer. Le plus souvent, il prenait le coucher du soleil comme point de repère pour s’arrêter.

Bringsir ramassa quelques bouts de bois et d’écorces sèche pour se faire un petit feu de camp histoire de faire cuir quelques animaux rampant qu’il avait dégoter sur le chemin plutôt dans la journée. Grignotant, il regarda en direction de la mer et de son horizon. Le paysage était somptueux et le bruit des vagues, s’écrasant sur la côte, donner un ton paisible sur l’ambiance qui entourer ces lieux. Le ciel était dégagé et finissant son repas, Bringsir s’allongea et admira les milliers d’étoiles qui se trouver au-dessus de lui. Le jeune homme s’imagina loin, hors de ces contrées, loin vers le ciel ou nul n’à voyager et se laissa s’endormir dans ce lieu paradisiaque. Bien que ces lieux étaient calme, le danger pouvait surgir de n’importe où mais Bringsir, habitué à ce danger continuel, pouvait dormir les deux yeux fermer, récupérant ainsi assez d’énergie pour le lendemain et si une quelconque menace arriverait, une sorte de sixième sens préviendrait aussitôt le guerrier de sa présence ce qu’il le ferait se réveiller en un instant.

Le lendemain matin, il reprit sa route de bonne heure comme à son habitude et le voyage continua dans de bonne condition pendant les 3jours qui suivirent jusqu’à atteindre les abords d’une forêt, dernier obstacle avant de trouver le fameux Labyrinthe d’Ekha.

Ekha faisait partie de la confrérie des Palèrms. C’était un homme riche et puissant, et il est dit qu’après sa mort, un Labyrinthe aurait été construit autour de son tombeau, protégeant son trésor que nul n’arriva à découvrir. Pourtant ce qui intéresser Bringsir était bien moins fastidieux et plus précieux à ses yeux que toute la richesse d’Ekha. En effet, après sa petite péripétie près de Ferèsis avec Mademoiselle Arnstven, le jeune homme avait rejoint la Taverne de la cité et eut vent d’un puissant Palèrmien qui aurait été enterré  avec sa richesse et que durant sa vie, il aurait fait l’acquisition de livre très précieux, racontant l’histoire de l’apparition  des dons de la confrérie et tout un tas d’information à ce sujet. Mettre la main sur ces ouvrages précieux devint l’objectif principal de Bringsir et il ne lui fallut pas plus de 3jours pour que le nom  d’ « Ekha » fit son apparition. Dès lors il n’avait plus qu’à apprendre le lieu de sa tombe pour s’y rendre immédiatement. Toute autre personne aurait mis des semaines pour mettre en place une expédition de ce niveau mais ce n’était pas son cas. Il est plus fonceur qu’autre chose, même si il faut traverser un champ de vers géant qui ne sont pas contre un humain en dessert.

Bien que la journée ne fût pas encore finie, Bringsir préféra s’arrêter pour aujourd’hui  et d’effectuer la traverser de la forêt en une seule traite ce qui équivalait à plus de 300km en une seule journée. Une dure journée l’attendait et il fallait qu’il se repose le plus possible.
Finissant au plus vite son repas, son ouïe aiguisé le mit en alerte. Des bruits de pas, puis des voix se firent entendre provenant de la forêt et en direction de lui-même. Imaginant de simple chasseur rentrant chez eux, Bringsir s’allongea et se tourna pour ne pas les voir passé. Un groupe d’homme d’âge mûr sorti enfin de la forêt à quelques mètres du jeune homme.   Ils parlaient et riaient assez fortement, ce qui gênait Bringsir qui prit sur lui en espérant qu’ils passèrent rapidement leur chemin.

- Hey regarder il y a quelqu’un ! dit un des hommes.

L’homme ne prit même pas la peine de chuchoter et pointa Bringsir de son gros doigt. Le jeune homme ne se retourna même pas, faisant croire qu’il dormait déjà.

- Il a l’air endormi, on va aller le dépouiller dans son sommeil, sa lui fera les pieds à celui-là ! répondit un autre.

Il n’en fallut pas plus pour le faire se relever et les fixa avec un regard noir et perçant qui en ferait trembler plus d’un homme. La plus part d’entre eux reculèrent d’un pas de méfiance, quant aux autres répliquèrent en fixant Bringsir.

- Ecoute mon gars, tu vas bien gentiment nous donner tout ce que tu possèdes et on te laissera la vie sauve.

Excédés, le jeune homme dégaina son épée en une fraction de seconde. Tous les hommes en face de lui firent de même et un gros blanc suivie. La tension monta d’un cran autour du groupe, alors que devant eux se trouver un « gosse » qui ne semblait pas avoir peur ni même tendu part un éventuel combat possible face à un ennemis supérieur en nombre.

- Je ne le répèterai pas, donne-nous…

L’homme n’eut pas le temps d’en dire plus qu’il fût transpercé. La lame avait pénétré le foie et était ressorti de l’autre côté. Bringsir retira son épée qui retenait l’homme qui s’écroula d’un coup sans demander son reste. Le jeune homme, sans rien dire, regarda à nouveau froidement le groupe devant lui. Trois d’entre eux partirent en courant sans chercher à comprendre ce qu’il venait de se produire alors qu’un se jeta désespérément sur Bringsir qui parât le coup assez facilement. Les deux lames étaient collés l’une à l’autre. L’homme essaya de prendre le dessus et poussa le plus fort qu’il pouvait mais le jeune homme ne bougea pas d’un centimètre. La différence de niveau entre les deux combattants était si immense que même un miracle ne pourrait lui donner l’avantage. L’homme était tellement concentré sur l’épée de son adversaire qu’il n’a pas vu arrivé le poing gauche de Bringsir qui se logea directement dans son ventre et le fit tomber de douleur.

Lâchant un large sourire, le jeune homme commençait à prendre plaisir à écraser ses victimes qui l’avaient néanmoins cherché. La nuit tomba quasi complètement et Bringsir se rappela qu’une grosse journée l’attendait demain.

- Ramassez votre ami et déguerpissez le plus loin  possible de moi, sinon je vous pulvérise sans aucun remord.

Le ton était ferme et les hommes, impressionnaient par la démonstration de leur adversaire, fuirent, embarquant leurs deux compère à terre en hurlant qu’ils avaient croisés le diable. Quelques instants après, Bringsir pouvait enfin dormir en paix.

Le soleil n’était pas encore levé et pourtant le jeune homme se réveilla d’un seul coup, comme si un réveil était implanté dans son crâne, le prévenant qu’il avait assez dormi et qu’il fallait se mettre en marche. Il se leva rapidement, remballa tout son bardas et pénétra dans la forêt en petite fouler. Plus le temps passa et plus son excitation grandissait. Le seul fait que d’aller en terre inconnu du grand public et de trouver ces ouvrages, le mirent dans un état tel un petit garçon découvrant ce qui se trouve sous le sapin le jour de noël.
La journée passa extrêmement vite que Bringsir pensa qu’il était arrivé avant midi. Aucun souci ne se produit sur le chemin et la nuit n’était pas encore tombée lorsque le jeune homme arriva devant le Labyrinthe. Il était très imposant et impressionnant que Bringsir n’attendit pas le lendemain matin pour y aller et pris l’entrée juste devant lui sans faire attention aux deux autres…


1362 mots


«Revenu parmi les vivants, j’étais devenu invivable



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Divinité

Messages : 3989
Xp's : 2802
DC : Marissa E. Iselk, Auxane Taël et Adélaïde Firloe
Date d'inscription : 15/05/2010
Age : 24

MessageSujet: Re: [Quête] Le labyrinthe d'Ekha - PV. Bringsir Sam 13 Juil 2013 - 20:45

« Voilà maintenant plus d'une journée que vous déambulez dans ce labyrinthe, votre deuxième journée dans ces lieux est bientôt sur le point de se finir. Vous commencez à être excédé par la situation et vous en prenez à ce soit disant labyrinthe dont les murs bougent. Depuis votre arrivée, seul quelques murs ont disparu ou sont apparus, vous aviez alors trouvé le labyrinthe plutôt ridicule, mais maintenant que vous venez de vous en prendre directement à lui, le dédale de couloirs commencent à gronder et les murs ne se contentent plus de bouger pour vous boucher la sortie, désormais le labyrinthe se défend de vous et à bien l'intention de vous anéantir à moins que vous ne trouviez la sortie avant. »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://madelle.1fr1.net
avatar


Voyageur

Messages : 739
Xp's : 846
Date d'inscription : 01/06/2013
Présentation : La Légende
Carnet : Son Histoire

Feuille de personnage
Vie:
140/200  (140/200)
Prestige :
7/9  (7/9)
Disponibilité Rp: Envie de Rp !
MessageSujet: Re: [Quête] Le labyrinthe d'Ekha - PV. Bringsir Lun 15 Juil 2013 - 14:52

Le temps passait, le temps passait et Bringsir commençait à perdre patiente. Il avait l’impression de tourner en rond quoi qu’il choisisse et ce n’était peut-être pas totalement faux…  La nuit est de nouveau tombé, deux jours maintenant que le jeune homme déambule dans les allées du labyrinthe avec la forte conviction qu’on se foutait éperdument de sa gueule.

-Bon…

Bringsir soupira un bon coup, fixa la haie devant lui et dégaina doucement  sa lame de son fourreau. Il analysa assez rapidement la situation et décida qu’il allait désormais aller toujours tout droit. Il finirait bien par trouver soit le trésor soit la sortie. De tout façon, tourner en rond n’a jamais servi à rien ni à personne.

Il se mit à charger en direction d’une haie et commençait à y donner de grand coup sur celle-ci et s’y jeta corps et âme pour enfin se trouver de l’autre côté.

-Je me disais bien que cet endroit se foutait de moi !

A peine avait-il eu le temps de finir sa phrase qu’un grondement se fit entendre. Le sol sous ses pieds commençait à trembler et tout le labyrinthe semblait s’animer. Bien que l’atmosphère qui régnait ici fasse penser à la fin du monde, le jeune homme restait calme, inexpressif et serein comme à son habitude mais pas question d’attendre que quelque chose lui tombe sur la tête. Bringsir se mit à courir droit devant lui. Au fil de ses pas, le chemin semblait se rétrécir, et le remarquant, il aperçut au-dessus de sa tête que les haies se relié  entre elle grâce à leurs branches.

-Je ne pense pas qu’il soit bon de s’attarder ici.

Le jeune homme n’attendit pas pour presser le pas et regagner un endroit plus tranquille que celui dont il se trouvait. Il enchainait virage sur virage tournant à droite et à gauche sans quelconque moyen de se situer. La situation commençait à devenir critique mais c’est ce qui plaisait à Bringsir, qu’on lui donne du fil à retordre et il ne se força pas à cacher le sourire qui se dessinait sur son visage, exprimant sa satisfaction de ce qu’il se passait actuellement.  Il était plutôt rare que le jeune homme en arrive à ce stade que cela rendait d’autant plus plaisant cette situation.

Au fil des mètres qu’il parcourait, l’allée n’était quasiment plus praticable. Le ciel n’était plus visible et les branches se relié maintenant par le sol, gênant ses pieds dans la course puis à l’arrière Bringsir sentait que le chemin se renfermé vite. Il avait toujours son arme en main et se retourna brusquement, donnant un coup violent juste derrière lui. Il n’eut qu’en réponse un brutal coup venant de nulle part, le projetant plus loin. Il lui fallut quelques secondes pour reprendre totalement ses esprits et se releva immédiatement après pour se préparer à d’éventuel choc qu’il venait de subir mais ce qui lui arriva n’était pas actuellement dans ses pensées. Le chemin était totalement rebouché et l’espace autour de lui était plus grand.

-Ne vaut mieux pas être claustrophobe dans un tel endroit…

Bringsir fit le tour de lui-même pour voir un peu où il était et une seule voie lui était ouverte. Il plissa les yeux pour essayer d’apercevoir le plus loin possible dans cette direction et  ce n’est sans trop stupeur qu’il semblait qu’en face de lui se trouver le trésor tant rechercher par tous. Le jeune homme ferma les yeux, leva la tête et eut un petit ricanement.

-Alors Ekha ? Ton labyrinthe semble abandonner la lutte. J’aurais cru avoir un peu plus de difficulté.

Finissant sa phrase, il ne s’attarda pas à s’engouffrer sur le sentier du fameux trésor. Bien que cela faisait deux longues journées que Bringsir était ici, la fatigue et la faim ne semblait pas lui faire effet et que l’excitation et l’adrénaline  avait pris possession de son corps. Il s’empressa d’arriver au bout. Les secondes filait à vive allure au son de ses pas et plus rien ne semblait pouvoir l’arrêter. Malheureusement pour lui, Ekha n’avait pas dit son dernier mot. Un rire diabolique se fit entendre dans tout le labyrinthe et juste avant d’arriver, une silhouette barrait son chemin. Bringsir n’eut simplement le temps de levé son épée au niveau de son torse qu’elle fût frappé par quelque chose, le faisant reculé sur plusieurs mètres et le déstabilisa.

-Qu’es ce que…

L’ombre avança à nouveau rapidement sur lui et encore une fois il ne put que parer le coup in extrémiste. L’être en face de lui était belle et bien plus fort et plus rapide que lui. Le jeune homme laissa tomber sa lame à terre et baissa la tête comme s’il renonçait à lutter contre un adversaire supérieur à lui.
L’ombre s’arrêta juste devant lui et prit parole :

-Et bien c’est tout ? Je croyais que la facilité ne te plaisait pas, ahah, lui lança-t-il.

Et lorsqu’il s’apprêtait à l’achever, il aperçut un sourire se dessinait sur le visage de Bringsir qui le surprit en portant le premier coup faisant disparaitre la silhouette. Un moment d’arrêt et le jeune homme baissa quelques instants sa garde, regardant du coin de l’œil autour de lui. Il faisait totalement noir, les nuages avaient submergés le ciel et plus aucun chemin se trouvait autour de Bringsir, il était comme prit au piège, enfermé dans le labyrinthe, subissant la colère d’Ekha qui n’appréciait pas qu’on lui tienne tête…


912 mots


«Revenu parmi les vivants, j’étais devenu invivable



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Divinité

Messages : 3989
Xp's : 2802
DC : Marissa E. Iselk, Auxane Taël et Adélaïde Firloe
Date d'inscription : 15/05/2010
Age : 24

MessageSujet: Re: [Quête] Le labyrinthe d'Ekha - PV. Bringsir Lun 15 Juil 2013 - 21:41

« Alors que l'ombre s'évanouit devant vous à un autre endroit du labyrinthe un vieillard reprend connaissance. Depuis que vous êtes arrivé, il vous observe et se joue de vous, car c'est ce curieux personnage qui contrôle, ou plutôt s'occupe du labyrinthe et il a pris un malin plaisir à vous faire tourner en rond pendant deux jours. Alors qu'il avait prévu de vous enfermer à jamais et de vous laisser mourir, le vieillard décide de changer d'avis, un petit tunnel s'ouvre dans le bas de la haie qui vous fait face. De l'autre côté se trouve la tombe d'Ekha, le couvercle de sa tombe se trouve par terre et est brisé en deux. Il semblerait que vous ne soyez pas le premier à être venu en ces lieux, d'ailleurs il vous a suffit de regarder autour de vous et d'observer l'absence du trésor pour vous rendre compte que celui-ci avait du être emmené il y a de cela un bon moment. Il ne reste de la fortune d'Ekha d'une unique pièce que le squelette garde précieusement en creux de sa main. Libre à vous de dérober ou non l'objet au mort, mais une chose est sûre, vous n'avez jamais vu auparavant une telle pièce, celle-ci ne vous rappelle aucune monnaie que vous avez pu rencontrer au cours de votre voyage.

Il ne vous reste plus qu'à sortir de cet enfer, ce qui risque de se révéler plus simple que vous ne l'auriez cru, car derrière la tombe se trouve une trappe ouverte qui mène à un escalier. Devant se trouve un écriteau où il est écrit "Partez avec votre trésor et ne revenez jamais ou vous périrez". Alors que vous vous enfoncez dans le tunnel qui mène à l'extérieur du labyrinthe, le vieillard qui vous a attaqué sort de sa cachette et s'approche de la tombe. Il regarde avec attendrissement le squelette puis il sort de sa poche une pièce identique à celle que vous venez d'emporter et la dépose dans la main d'Ekha.
»



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://madelle.1fr1.net
avatar


Voyageur

Messages : 739
Xp's : 846
Date d'inscription : 01/06/2013
Présentation : La Légende
Carnet : Son Histoire

Feuille de personnage
Vie:
140/200  (140/200)
Prestige :
7/9  (7/9)
Disponibilité Rp: Envie de Rp !
MessageSujet: Re: [Quête] Le labyrinthe d'Ekha - PV. Bringsir Jeu 18 Juil 2013 - 18:59

Cela faisait maintenant plusieurs minutes que l’obscurité avait submergé les alentours et Bringsir ne sachant que faire rester debout, planter là, totalement immobile. Ne sachant que faire, hésitant à nouveau de sortir son épée pour se frayer un chemin et du même coup refaire venir l’ombre, le jeune homme patienta et imagina tout sorte de scénario possible suivant ce qu’il allait entreprendre. Cela pouvait prendre beaucoup de temps, mais dans sa situation, il pouvait se le permettre.

-Bon je ne vois pas vraiment ce que je peux faire de plus.

Bringsir tendit les bras en l’air, puis les abaissa. Il se mit à croupie et se releva immédiatement et fit une dizaine d’autre étirement pour éviter tout claquage comme bon sportif qu’il était. Et, s’apprêtant à faire parler sa lame, un petit tunnel s’ouvrit dans le bas de la haie face à lui. Un peu étonné sur le coup, il se pressa d’y pénétrer  et  gardant un œil sur ce qui l’entourer, se dépêcha de le franchir. Arrivant au bout, Bringsir tomba né à né avec une tombe. Il s’en approcha doucement, veillant où il mettait ses pieds et trouva le nom d’ «Ekha» gravé sur le couvercle qui était brisé en deux, laissant apparente le squelette du défunt.

Le jeune homme regarda autour de lui et ne voyait aucun signe d’un quelconque trésor et même aucun des ouvrages qui l’intéressait tant. Une certaine colère monta en lui. Il lui fallut pas moins de treize jours pour gagner le labyrinthe et cela faisait deux jours de plus qu’il tournait dans ce labyrinthe que quelqu’un avait déjà visité avant lui et avait tout emporté. Et alors qu’il allait cogner le crâne d’Ekha, son regard se fixa sur ces mains. Une pièce de monnaie se trouvait là. En y regardant de plus près, bien que Bringsir n’avait pas vu beaucoup de pièce défilé dans ses mains, cette pièce lui semblait différente.  Il en avait jamais vu de pareil et il ne se gêna pas à la lui arracher des mains.

-Je pense que tu n’en aura plus besoin.

Attrapant la pièce, son regarda se détourna à nouveau derrière la tombe. Il y avait un peu plus loin une trappe ouverte. Se rapprochant, on pouvait très bien voir l’escalier qui y descendait. Puis, juste avant de s’y engager, le jeune homme lu ce qu’il y avait d’écrit sur le panneau à côté de la trappe.

-"Partez avec votre trésor et ne revenez jamais ou vous périrez", ça tu peux en être sûr que je ne vais pas revenir ici avant un bon moment !

Bringsir descendit les marches deux par deux et garda un pas rapide dans le tunnel. Il faisait très sombre à l’intérieur, on pouvait entendre quelques bruits inquiétant un peu partout mais le jeune homme était obnubilé par ce qu’il tenait dans sa main. Elle était entièrement fait d’or et contenait plein de forme qu’il semblait avoir été sculpté main par un maître dans l’art. Peut-être qu’enfin de compte il n’était pas venu ici pour rien.
La lumière du jour l’aveugla quelques instants avant de laisser apparaitre le magnifique paysage qui s’ouvrait à lui. La journée commençait à peine, l’aube pointait seulement le bout de son nez. Bringsir laissa dessiner un petit sourire narquois sur son visage. Il mit la pièce dans une poche intérieure et se mit en marche vers Hélpo. Le jeune homme se devait prendre un peu de repos et il n’y avait aucune autre ville plus proche qui pouvait l’accueillir sans le menacé. Bringsir leva les yeux et semblant satisfait, il ne prit pas la peine de se retourner et continua son périple à la recherche de la vérité.


616 mots

Fin


«Revenu parmi les vivants, j’étais devenu invivable



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: [Quête] Le labyrinthe d'Ekha - PV. Bringsir

Revenir en haut Aller en bas

[Quête] Le labyrinthe d'Ekha - PV. Bringsir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [nouveau Projet] labyrinthe au mille et une piques
» Le labyrinthe de la Panthère Rose
» [SORTIE] Le Labyrinthe d'Urgoz [Reporté]
» Le Labyrinthe de Pan
» Le Labyrinthe des Dieus Egyptiens

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Madelle :: Monde des Humains :: Plaine Isolée :: Labyrinthe d'Ekha-