AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

[Quête] Partir à la chasse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar


Esprit Guide

Messages : 62
Xp's : 290
DC : Madène Calis & Rhys Songsteel
Date d'inscription : 02/10/2017

MessageSujet: [Quête] Partir à la chasse Mar 1 Mai 2018 - 19:54

Partir à la chasse


Mise en Contexte

Des nombreuses créatures magiques parcourent Madelle, les humains et autres peuples en ont toujours fait la chasse. Aux fil des siècles, les alchimistes ont pu extraire leur Vérité et se l'approprier et aujourd'hui, vous voulez vous aussi vous accaparez de la magie d'un animal. Dirigez-vous vers l'habitat de la créature et repérer les indices pour traquer l'animal et vous mettre en chasse. Soyez prudent et silencieux, peut-être trouverez-vous l'animal tant espérer.

Déroulement de la Quête

Je te laisse chasser ton denmuys seul, n'oublie pas que tu dois faire au moins 3 messages.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Voyageur

Messages : 719
Xp's : 819
Date d'inscription : 01/06/2013
Présentation : La Légende
Carnet : Son Histoire

Feuille de personnage
Vie:
140/200  (140/200)
Prestige :
7/9  (7/9)
Disponibilité Rp: Envie de Rp !
MessageSujet: Re: [Quête] Partir à la chasse Ven 18 Mai 2018 - 12:33

Voilà maintenant trois jours que nos deux compères ont quittés le campement des sans-bannières en direction de l'Ouest sans objectif plus précis.

Comme à son habitude, après un bon repas, Bringsir dégustait une bonne pomme bien juteuse avec à ses côtés, Navi, qui ronchonnait, comme à son habitude aussi...

-J'ai mal aux pieds...

-...

-Bring, j'ai mal aux pieds !

-J'ai compris la première fois.

-Bring, j'ai mal aux pieds !!

-Oh, ferme-là ! Tu crois que je vais te porter ? Ca fais tout juste une heure qu'on a repris la route ! Regarde là-bas, de la fumé, y'a un village, on y fera une halte et tu pourras te reposer un peu ! Heureuse ? Maintenant, tu la boucles !


Et sans rien dire, la petite ralenti tout juste un peu le pas, histoire de glisser un geste mal placé dans le dos de son compagnon avant de reprendre le rythme de la marche tout en chantonnant.

Le début d'après-midi tomba et le village se fit atteindre non sans mal pour la jeune fille qui s'empressa de s’asseoir à l'ombre, suivi de près par notre ami qui s'assit à son tour.

-C'est jour de marché aujourd'hui, on dirait. Je vais y faire un tour, tu viens ?

-T'es fou ? Allez à tout à l'heure, mais laisse-moi une pièce ou deux, si j'veux aller me payer du bon temps !

-Qu'est-ce qui il ne faut pas entendre.

Le voyageur sortit une petite poigner d'argent et la jeta au visage de son amie, comme un mal propre qui serais pris par pitié pour un clochard sans nom, puis fit demi-tour et commença sa petite visite des alentours.

Bien qu'il n'y avait pas beaucoup d'étalages, le peu de marchands présent savaient s'y prendre pour se faire entendre dans tout ce hameau. Beaucoup proposer boissons, nourritures et autres produits locaux et bien qu’alléchant, Bringsir évitait le plus possible de s'y arrêter, ne serais-ce qu'un instant pour y lancer un futile regard. Sa passion pour la bonne bouffe le ferait sans doute faire des achats peu inopinés. Il avait encore largement de quoi faire et pour le reste, la nature s'offrait à lui.

Par contre, là où il n'avait pas besoin de se retenir, c'était sur l'échoppe d'un marchand d'arme et d'équipements de combat. Bien qu'il faisait rarement des achats de ce genre à cause de prix bien trop élevé, le voyageur n'avait pas honte de baver sur de tels items et ça, le vendeur n'avait pas manqué de le remarquer.

-Et bien jeune homme ! Qu'est-ce qui vous ferez bien envie là ?


-Beaucoup trop de choses, mais c'est bien trop chère pour moi.

-Oh pourtant y'a toujours moyen de faire affaire ! Puis regarder moi ce bouclier télescopique ! S'exclame-t'il en l'activant devant son acheteur potentiel.

-Très intéressant oui...

-Et là, ces cuissardes ! Vous croirez voler à chaque bond que vous faites, équipé de cette protection ! Ou encore cette écharde ! Tout cela pourrait être à vous et pas chère !

-Comment ça ?

-L'argent, c'est bien, c'est un fait, mais il y a d'autres ressources comme monnaie d'échange !

-Que voulez-vous ?

-Ma femme trouve qu'on mange trop souvent la même chose. Le steak de Nyama, elle n'en peut plus, mais il est parfois difficile de trouver certaines bêtes.

-Que voulez-vous ?

-J'y viens... Connais-tu le cheval aux bois ?

-Oui, c'est le Denmuys.

-Viande agréable et fort en goût, mais il est difficile de s'en procurer, du moins pour de petits gens comme nous. J'aimerais en proposer à ma femme au souper ce soir. Trouvez-moi ça et les équipements sont à vous, et même, je vous invite à le déguster avec nous ! Je trouve ça plutôt honnête !

-Il est vrai...

-Vous me semblez quelqu'un de confiance, alors marché conclus ?


Sans un mot, Bringsir tendit la main et serra celle de son interlocuteur pour accepter le marché et s'empressa de rejoindre Navi pour lui annoncer la nouvelle et lui parler de sa prochaine leçon.


670 mots


«Revenu parmi les vivants, j’étais devenu invivable



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Voyageur

Messages : 719
Xp's : 819
Date d'inscription : 01/06/2013
Présentation : La Légende
Carnet : Son Histoire

Feuille de personnage
Vie:
140/200  (140/200)
Prestige :
7/9  (7/9)
Disponibilité Rp: Envie de Rp !
MessageSujet: Re: [Quête] Partir à la chasse Ven 18 Mai 2018 - 19:20

Bringsir retourna là où il avait laissé sa jeune compagne et bien évidemment, ne l'y trouva plus. La connaissant, elle devait sans doute vagabonder non loin de là, cherchant à comment elle pouvait s'attirer des problèmes. Le jeune homme reprit la route du marché, observant autour de lui et se dirigea vers la petite taverne du coin. Une fois à l'intérieur, il aperçut au coin d'une table, Navi, discutant avec trois hommes et sans un mot, s'approcha d'eux discrètement pour savoir de quoi ils pouvaient bien parler.

-Hey pochard, je t'ai déjà dit de me parler meilleur, sinon c'est ma main dans ta gueule !

-Ohoh gamine, j'vais pas me battre avec toi, j'risque de passer pour un mauvais en tapant une petite chose sans défense ! Répondit l'un des hommes

-Tu vois pas ta tronche alors, vous êtes déjà tout les trois mauvais avec vos dents pourrit et votre odeur de merde !

Les trois pochards, excédaient de la teneur des paroles de la petite, se levèrent en furie et au même moment, le voyageur se tint juste derrière elle, lançant un regard tellement menaçant, qu'il ne fallut pas dix secondes pour les obliger à faire demi-tour.

-C'est ça, barrez-vous, ahah !

-C'est bon, tu as fini ?

-Oh Bring ! T'arrives juste bien, tu as vu comment je les ai fait fuir ? Bientôt, je te prends en un contre un !

-Mais oui, c'est ça, en attendant, viens, si tu tiens à bien manger ce soir !

-Qu'est-ce que tu as trouvé encore ?

-On part en chasse, en échange, on nous fait à manger et on me donne des équipements !

-Ouais et connaissant ton estomac, tu as pas mis bien longtemps à dire oui, mais bon, pour de la bouffe, j'te suis, on y va !


Navi et Bringsir prirent la direction du Nord en quittant le village. Les Denmuys sont des cousins des chevaux, mais bien plus opposant avec des bois imposant sur le haut de leur crâne. Ils vivent généralement seuls ou en famille. Pour nos deux compères, le but étant d'en trouver un seul, avec les bois abîmés, ce qui voudrais dire qu'il soit plus âgé et bien moins hargneux. Ce qui le rendrait normalement plus inoffensif, même s'il ne faut jamais sous-estimer une telle créature.

Après tout juste deux heures de route, étant bien assez loin des habitations, le voyageur se jeta à terre et emporta la petite avec lui qui ne pus tout juste soufflé un petit gloussement de surprise.

-Mais tu me fais quoi là !


-Regarde là-bas ! Il faut y aller prudemment. N'oublie pas qu'ils sont tout de même intelligent, rapide et puissant. Il t'écraserait en un rien de temps. Je serais certes plus tranquille sans toi, mais je passerai encore plus pour un monstre que je ne suis déjà.

-Alors on fait quoi ? Il est plus rapide que nous, on ne peut pas le prendre de vitesse ?

-Je t'explique...

Pendant un petit quart d'heure, Bringsir expliqua son plan et fit de plusieurs bouts de bois qui traînaient là, des piques de fortunes et en prit deux pour lui, laissant les autres à Navi qui partit se mettre en place. Puis à son tour, le voyageur se dirigea tranquillement vers le denmuys qui se trouvait là. La bête ne mit pas longtemps à le remarquer et se positionna tout de suite, se sentant menacer, face à lui, en hennissant légèrement sans pour autant reculer, ne voulant pas fuir de son territoire.

À chaque pas que faisait le jeune homme en sa direction, la créature s'agitait de plus en plus et ne le lâcher pas du regard, en insistant bien plus sur les deux lances qu'il tenait dans chacune de ses mains.À chaque pas que faisait le jeune homme en sa direction, la créature s'agitait de plus en plus et ne le lâcher pas du regard, en insistant bien plus sur les deux lances qu'il tenait dans chacune de ses mains. Bringsir se jeta sur le côté esquivant au mieux la charge in extremis, ne pouvant faire ce qu'il avait prévu à la base.

-Il est encore bien rapide, ça ne sera que plus plaisant, marmonna-t'il.

Une nouvelle fois, le denmuys chargea et le voyageur esquiva à nouveau et hurla à Navi de se lancer. La petite, qui était très discrète, attendait dans une fougère, là où la bête était entrain de faire demi-tour et planta sans attendre une lance dans la cuisse du cheval à bois qui poussa un crie et tenta de donner un coup de bosser à la jeune fille. Bringsir se dépêcha d'approcher et lança à son tour son arme de jet en direction de l'animal et le toucha sur son flanc droit, près du foie.

-Recule ! Il sera d'autant plus dangereux, maintenant qu'il est sur le bord de la mort !

Mais Navi n'en n'entendait rien et sorti sa lame pour charger à son tour, sentant qu'il fallait le faire et le jeune homme, la voyant faire, voulu aller lui prêter main forte, mais la bête le repoussa sans effort et permis à la petite fille d'assenait un coup mortel, enfonçant sa lame dans l'estomac de la créature qui s'écroula au sol, gémissant de douleur, attendant qu'on vienne désormais mettre un terme à ces douleurs.

-Bien jouer ma petite.

-Oui, je ne sais pas, j'ai pas réfléchi, je l'ai fais, c'est tout.

-Suis toujours ton instinct, il te sera toujours favorable.

-D'accord.

-Maintenant, à toi l'honneur, dit-il en montrant le pauvre animal à terre.


Navi avança tout doucement, se mit face au denmuys, le regarda dans les yeux un moment et lui trancha la gorge, mettant fin aux bruits qu'il faisait.




959 mots


«Revenu parmi les vivants, j’étais devenu invivable



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Voyageur

Messages : 719
Xp's : 819
Date d'inscription : 01/06/2013
Présentation : La Légende
Carnet : Son Histoire

Feuille de personnage
Vie:
140/200  (140/200)
Prestige :
7/9  (7/9)
Disponibilité Rp: Envie de Rp !
MessageSujet: Re: [Quête] Partir à la chasse Sam 19 Mai 2018 - 2:33

Après avoir mis la créature sur un petit chariot que le marchand lui avait prêté, Bringsir reprit la route avec Navi à côté de lui. La bête était bien lourde et garder la cadence restait très compliquer, alors que la nuit commençait à pointer le bout de son nez.

-Tu ne comptes pas m'aider ?

-Hum ?

-Je suis en train te tirer le chariot là !


-Oui..


Le jeune homme remarqua que quelque chose tracassé la petite. Il préféra donc pour l'instant de ne plus aborder le sujet pour la route et chantonna un air joyeux à l'inverse de son silence habituel.

En cette période de fin d'automne, la nuit tombait plus vite qu'en été. Bien qu'il ne devait pas être encore très tard, il faisait quasiment totalement noir, alors que le village était encore à quelques encablures, même si on pouvait l'apercevoir.

Pressant le pas, Bringsir se jeta essoufflé devant l'échoppe du commerçant avec qui il avait pris ce marché, pendant que ce dernier était en train de ranger ces étalages.

-Et bien pour sûr, jamais j'aurai cru vous revoir aussi vite !

-Moi non plus, rétorqua le voyageur, à bout de souffle.

-Et cette petite, c'est votre fille ? Demanda-t-il.

-Son apprentie, répondit-elle immédiatement.

-Une future chasseuse hein ! Tu deviendras forte et puissante avec un tel maître, pour sûr !


-On dirait...

L'homme finit de ranger ces affaires et amena les deux compères chez lui, à la sortie du village. Saluant la femme, ainsi que les enfants présents, le courant passa immédiatement et une bonne ambiance s'installa très vite. Pendant que les hommes découpaient la bête, les femmes étaient en train de mettre la table et préparer le bouillon.

Le reste de la soirée était du même acabit. La joie et la bonne humeur et même Bringsir, qui n'en avait pas l'habitude, se prêtait au jeu, qui plu à Navi a tel point qu'elle-même se mit aussi à sourire, malgré sa triste mine depuis la fin de la chasse.

-Alors ce repas, qu'en avez-vous pensez ?

-Très bon, parfait, je me suis régalé !

-Tant mieux et je n'oublie pas notre arrangement, venez voir.

L'hôte amena le voyageur à l'entrée et lui montra un baluchon qu'il avait préparé. À l'intérieur, il y avait une paire de cuissardes, des gants d'alpiniste, ainsi qu'un bouclier télescopique.

-Ceux sont de bon objet, de bonne qualité, malheureusement, le village n'est pas des plus riches, je m'en sors avec les gens de passage tel que vous. On pourrait aller ailleurs, mais ma femme est d'originaire d'ici et ne voulait pas bouger. Que voulez-vous, qu'est-ce qu'on ne fait pas par amour !

-J'en doute pas ! Répondit-il avec sourire.

-En tout cas, tout ceci est pour vous, ma femme s'est régalée et à apprécié la soirée, je vous en remercie.

-Ce n'était vraiment rien.

-Pour moi si. Avec ces cuissardes, vous pourrez faire de grands sauts, et vous en sortir sans vous casser les jambes, puis l'écharde, pour grimper où vous voulez ! Ainsi que ce bouclier télescopique. Il tient dans une poche, mais une fois déplié, vous serez totalement protégé.

-C'est vraiment, mais vraiment très gentil.

-Et j'insiste pour que vous restiez dormir, ce n'est pas négociable !


Bringsir ne put qu'accepter et passa sa nuit dans un bon lit douillé comme il n'en avait plus connu, aussi loin qu'il pouvait s'en souvenir.

Le lendemain, les deux voyageurs prirent la route dès le lever du soleil. Remerciant une dernière fois leurs hôtes et partant en direction vers l'Ouest.

-Allons, quand est-ce que tu vas me dire ce qu'il ne va pas ?

-Comment ça ?

-Depuis que tu as abattu cet animal, tu n'es plus la même.

-Je me doute que tu avais remarqué, mais c'est que, enfin, c'est la première fois que je tue un être vivant et je l'ai fait sans hésiter, ça ne m'a fais ni chaud ni froid...

-Tu es une chasseuse, et tu vies dans un monde dangereux. Il n'y a que les personnes riche et importantes qui peuvent espérer sans sortir sans à voir la mort de près. Tu ne dois pas avoir peur de toi-même, tu t'habitues parfaitement au milieu. Nous accélérons ton entraînement.


À ces mots, Bringsir sortit une pomme de son sac à son habitude, pour son petit-déjeuner et la croqua de pleine dents en ce beau jour qui démarré de la plus belle des façons.



Fin


735 mots


«Revenu parmi les vivants, j’étais devenu invivable



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: [Quête] Partir à la chasse

Revenir en haut Aller en bas

[Quête] Partir à la chasse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Madelle :: Le Monde des Humains :: La plaine isolée-