AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Maro Nalawël, l'Esprit Noir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar


Assassin

Messages : 6
Xp's : 23
Date d'inscription : 08/04/2018
Age : 20
Présentation : Ma sombre destinée...

Feuille de personnage
Vie:
100/100  (100/100)
Prestige :
0/9  (0/9)
Disponibilité Rp: Envie de Rp !
MessageSujet: Maro Nalawël, l'Esprit Noir Mer 11 Avr 2018 - 16:49

Maro Nalawël
«La vengeance n'est pas un met, il est une destiné ... »


PRENOM(S): Maro
NOM: Nalawël
DATE DE NAISSANCE ET LIEU: Le 25 Laosas du mois de Virgonès 1217, aux Terres Inexplorées
AGE: La trentaine
PEUPLE: Une simple humaine
CONFRÉRIE: Recleyès
RANG: Assassin "sous contrat"
VÉRITÉ PRINCIPALE: Vérité de l'Ombre
DESCRIPTIF:
"L'ombre n'est pas simplement un masque que je porte, il est mon identité..."

   Maro a comme vérité principale celui de l'invisibilité quand elle est plongée dans l'obscurité, elle ne fait plus q'un avec la pénombre.

 De plus, elle a acquis une nouvelle capacité dans sa maîtrise de la Vérité, qui est celui de pouvoir aller d'un point A à un point B dans l'Ombre en devenant elle même une ombre. En effet, grâce à ce changement physique, lui conférant ce simple aspect de silhouette noire au sol, lui permet de circuler à travers les zones obscurs pour arriver à un autre point, comme une forme de circuit qu'elle va parcourir tout en évitant la lumière. De ce fait, elle peut traverser une rue en passant d'ombre en ombre.

 Mais tout cela détient un point faible. Si tapis dans l'ombre, elle se retrouve éclairée par une lumière quelconque, qu'elle soit celle du Soleil ou celui d'une Vérité du Feu, sa forme humaine réapparaît à travers l'obscurité et elle subit un aveuglement chronique, un éblouissement qui s'avère handicapant lors d'un combat. D'où sa nécessité d'achever ses ennemis dans la rapidité et le silence.

ARMES: Une lame fine telle une aiguille.
DESCRIPTIF: "Toute bonne lame a un prénom..."

 Sa fine lame, "Nadel", offerte par son père à sa douzième année, est une lame en acier de Ferèsis, acier extrêmement rare que son père commanda auprès des meilleurs forgerons des terres éponymes à ce matériau. La lame est d'une telle finesse qu'elle en est chirurgicale, permettant de rentrer dans la peau sans aucunes difficultés déconcertantes, tel une aiguille. Cette lame, Maro la cache dans le pommeau de l'ombrelle qui l'accompagne chaque fois qu'elle sort, lorsqu'elle n'arbore pas son masque. Cette dernière, une fois sous le pseudonyme "d'Esprit Noir", camoufle Nadel sous son poncho de paille.



"Que l'Esprit Noir t'emporte !"



PHYSIQUE :

Masquée...

 On raconte d'après les rumeurs qui trament autour de ce personnage que les lumières s'éteignent lorsque l'Esprit Noir est dans les parages et ne se rallument que quand il est en face de vous, se dresse alors un démon à cornes, à peine vous réalisez qu'il est face à vous que sa lame est déjà dans votre gorge. On dit également que c'est un démon qui serait originaire des Terres Inexplorés, et pour les plus fous d'entre-eux, on fantasme sur le fait que ce soit un fantôme vengeur venu assassiner les riches qui baignent dans une vie de péchés et de luxe... Ils n'ont pas tord.

 L'Esprit Noir est un personnage que peu de personnes peuvent décrire, car aussitôt on l'apercevait, aussitôt la mort s'ensuivait. Mais la plupart des affiches et avis de recherches le décrivent comme une personne masquée à la chevelure cendrée tombant approximativement aux hanches, une sorte de chignon et des jambes fines, comme un corps svelte caché derrière un poncho, massif et pourtant léger, constitué de paille. D'autre ajoutent que sur ses épaules il y a une fourrure brodée d'ornements rouges et ors, et que son masque est plat, d'autre disent qu'il y a un plateau au niveau du front, et que le masque est noir, certain disent qu'il est blanc, voir rouge. On ajoute même qu'il se coiffe de deux longues mèches à l'avant, encadrant son masque, et qu'ils sont décorés de grosses perles de la taille d'un poing. On dit même que sous son poncho, un tablier rouge et blanc est apercevable. Personne ne peut affirmer à quoi ressemble ce "démon", mais l'opinion publique veut qu'il soit cornus et caché sous un poncho de paille.

 Mais ce que personne ne savent, c'est que l'Esprit Noir est humain, ou plutôt... Humaine.
 
Démasquée...

 Maro est une femme au physique qui en a fait rêver plus d'un. Fréquemment victime d'homme tentant vainement de lui faire la cour, elle a eu beaucoup de succès auprès des hommes, et personne ne put l'approcher. Sauf un.

 Maro est une femme à la couleur café au teint sombre et intense. Couleur de peau, source de sa force mentale, couleur qu'elle arbore fièrement face à la noblesse dont elle est issue. Un visage fin et délicat, ce dernier se dessine d'un menton rond et de joues plates. Regard fatal gris cendré, le Nature lui donna des yeux en amande, fragile à la lumière du Soleil. Sourire radieux, lèvres qu'elle maquille de khôl noir comme le plumage d'un corbeau, soulignant sa dentition blanche et ses fossettes au bord des lèvres. Chevelure de cendre, arboré de mèches rougeâtre naturelle qu'elle coiffe comme une plume derrière la tête, mèches tressées dans des perles qui orne son visage. Cils blancs papillonnant et regard souligné de sourcils noir et fins, les hommes et certaines femmes la disent sculptées par les Dieux.

 Un corps athlétique souligné d'une taille de guêpe et de jambes finement dessinées, une poitrine satisfaisante, légèrement tombante qu'elle met en valeur, c'est là une femme de grande taille qui possède une prestance, attirant tout les regards. Corps noir qu'elle habille de blanc, un décolleté croisé composant une robe moulante jusqu'au cheville, venant caresser le sol et s'ouvrir légèrement au flanc extérieur de ses cuisses. Ceinture en cuir rouge et boucle d'argent, arboré de quelques froufrous de couleur sang, ses mains fines sont maintenues dans des gants noirs s'étalant jusqu'à ses coudes, gants laissant son pouce et son index exhibés, gants délicatement ornés d'une ficelle rougeâtre. Bras recouvert de manches tombant jusqu'à ses genoux, ornées d'une fourrure noire grimpant le long de son dos pour rejoindre son jumeaux. Un cou fin et délicat lové dans une fourrure blanche retombant sur ses frêles épaules.

 Une silhouette ravageuse, toujours accompagnée d'une ombrelle pour se protéger de la lumière, fatal aux yeux de cette femme exquise.


CARACTÈRE :

 
"Masquée..."

 Maro est une femme avant tout manipulatrice. A première vue, on penserait d'elle d'une femme angélique, mais n'oublions pas qu'elle est une femme de la noblesse, une femme douée de parole. Se sachant très persuasive, elle abuse de son éloquence pour jouer sur plusieurs plateaux. C'est une femme qui aime avant tout dominer, sa réputation de femme impitoyable la précède.

 Femme éloquente le jour, et assassin sans scrupules la nuit, de par son physique et son visage de femme pure, elle abuse de cet atmosphère sereine qu'elle dégage pour piéger et manipuler aisément. Le monde est pour elle un grand plateau de jeu, et chaque personnes qu'elle manipule sont ses pions.
 Passionnée de théâtre depuis sa tendre enfance, elle s'extase à jouer plusieurs rôles dans les salons mondains pour se faire passer pour ce qu'elle est loin d'être. Commençant à avoir une certaine influence, cette femme est insoupçonnable sur sa deuxième identité. Les rumeurs s'accordent à dire que son caractère fort provient de son lourd passé l'ayant endurcie et aguerrie.
Intelligente et rusée, elle reste néanmoins faillible.

 Ne pouvant réagir sous le stress, elle c'est toujours habituée à avoir deux voir trois coups d'avance. Maniaque et voulant que tout soit parfaitement carré, elle perd ses moyens quand quelque chose ne part pas dans sa réflexion, ce qu'elle avait prévue. De plus, de par ses airs angéliques qui peuvent lui coller une étiquette de femme délicate et fragile, elle déteste devoir se montrer comme une dominée face aux autres, pour elle la soumission ne s'accorde qu'aux personnages que nous respectons.

 Au combat, même si elle excelle dans l'agilité, la discrétion de ses pas et sa rapidité d'exécution, elle reste une femme impétueuse, pleine de rage, mais son corps svelte et frêle ne lui permet pas une force physique conséquente, d'où le fait qu'elle opte pour une lame pénétrant aisément le corps d'autrui. Un handicap qui, couplé avec son hypersensibilité oculaire face à une quelconque lumière en fait un énorme point faible qu'elle cherche à limiter en ne combattant que la nuit et en cherchant un dénouement final rapide.

 Elle s'entoure d'alliées, mais dans un point de vue objectif, ce sont des larbins qui sans le constater obéissent au doigt et à l'oeil. Enfin, Maro est un personnage qui cherche à toujours être la meilleure, une dimension plus forte que le perfectionnisme, que cela en devient maladif. C'est d'ailleurs grâce à cela qu'elle compte un tableau de victoire très soigné. Et pourtant...

"Démasquée..."

 Tout ce que l'on raconte autour d'elle est baigné dans l'erreur. Femme passionnée de théâtre, elle en appris l'art dans son éducation de la bien-séance, son gouverneur étant un féru de ce domaine. En vérité, son visage angélique s'accorde avec son véritable caractère, derrière ce caractère impartial se cache une âme pure. Aimant envers autrui, aidant les plus démunis, elle est une femme rayonnante et optimiste. Mais son destin tragique l'emmena à jouer une double-vie, et elle compris rapidement que pour profiter de son statut de noble et mener à terme sa quête, la pureté n'était pas la solution, seul le vice pouvait répondre à son destin. Elle comprit qu'elle ne pouvait s'imposer que par son art théâtral et l'impartialité d'un personnage qu'elle devra créer, et renoncer à son pacifisme pour entreprendre une vie de meurtres et de péchés. Lorsque la solitude règne dans une pièce, elle dévoile son véritable personnage pour couvrir son visage de ses mains et déverser des larmes emplies de remords.

 Car tel est la complexité de Maro, une confrontation entre son passé et son présent. Donnant son humanité à Uraang, elle garda tout de même un soupçon de bonté, transformant la pacifiste et aimant autrui qu'est Maro, en sorte de bête cherchant le sang et la haine en parallèle. Dans un combat interne, Maro s'enferme et se requestionne sur elle-même, torturée par son besoin d’empathie et son stoïcisme contradictoire lorsqu'elle voit des actes barbares. Qu'est-elle devenue ? Nul ne le sait, mais tel était sa volonté face au Dieu Uraang, quand elle accepta de donner son humanité, sa nature la plus précieuse, sa plus grande fierté...


HISTOIRE :


"L'Homme se cache pour pleurer..."

 Naquit dans les Terres Inexplorées, Asmodee, la mère de Maro arriva aux portes de Arnlo sans un sou. Très vite, Asmodee trouva chez un homme bienveillant, un gîte et le couteau. Cet homme, issue de la noblesse, vint l'épouser et accepter l'enfant comme étant sa propre progéniture.

 Maro fut une femme avec un avenir qui semblait radieux et prometteur. Femme bâtarde, elle fut tout de même considérée comme issue de la noblesse, elle avait tout pour vivre une vie paisible. Dès son plus jeune âge, elle fut attribuée à une gouvernante qui lui forma une éducation visant à en faire une épouse raffinée et pleine d'élégance. Elle appris tout les rudiments de la bien-séance ainsi que l'art de la conversation, mais quelque chose de particulier chez Maro vint interpeller sa gouvernante. Or mis son éloquence naturelle et sa pureté d'âme, elle était une bonne comédienne. Sa gouvernante, rêvant depuis son enfance d'un avenir dans le théâtre, vit en elle un potentiel exploitable. C'est alors que cette dernière vint lui apprendre l'art de la comédie.

 Les progrès de Maro dans ce domaine fut hallucinantes, tant elle était dotée d'une aisance naturelle pour jouer plusieurs personnages. Ce fut à travers une poignée d'années de théâtre qu'elle vint exceller dedans, laissant à chacune de ses représentations, une larme de joie couler le long de la joue de sa tutrice. Lors de soirées mondaines, elle devenait la vedette lorsqu'elle jouait les plus grandes pièces auprès de riches citoyens.

 Hélas, pour une Parlèms, Maro ne semblait pas en faire partie complètement. En effet, sa Vérité s'éveilla, celle de l'Ombre, ce qui ne provient pas de sa confrérie. Sa mère, au sombre secret et lourd passé, semblait en être la cause par hérédité, et fut la première à remarquer la Vérité que possédait sa fille aînée. Elle l'a pris sous son aile et lui permis un épanouissement de son pouvoir dans le plus grand des secrets, dans les plus secrètes pièces de ce manoir.

 Une famille composée d'une mère aimante et d'un père souvent absent pour le travail qu'il entreprenait, elle grandit auprès de sa petite soeur et façonna un monde imaginaire peuplé de divers animaux tirés des Terres Inexplorées. Auprès d'elle, Maro vécut dans un cadre de vie paradisiaque, constitué de lecture et de jeux, et de leçons de bien-séance qui lui permit un épanouissement. Hélas, le destin en décida autrement...

 C'est au cours de l'été 1230, lors d'un bal masqué organisé dans l'enceinte du manoir de la famille Nalawël, alors que les invités dansaient et trinquaient au bonheur de l'organisateur, le banquet se déclara. Maro, son amour caché de tous, sa mère et son père était présent dans la salle. Tout le monde se mit à table, lorsqu'un homme masqué prit son verre, se leva ainsi que son récipient et déclara ses mots:

 "Longue vie à l'Esprit Noir !"

 Ce fut une déclaration masqué par le brouhaha mais que les membres de la famille Nalawël ont ouï. "L'Esprit Noir ?, se demandait Maro, qu'est-ce que cela était ?" Seul le père avait un air abasourdi. Ce message semblait lui adressé. Ce dernier se leva précipitamment, la sueur au front et s'engouffra dans les dédales de son domaine. Mais à peine il tourna dans l'angle que le même homme masqué l'attrapa par l'épaule et le retourna quand, sans crier garde, lui transperça l'abdomen d'une fine lame avec aisance, embrochant son coeur. Un sourire esquissant le visage de l'assassin, ce dernier déclara:

 "Salue Uraang de ma part."

 Au même moment, la mère de Maro attrapa ses deux filles par la main et les tira pour leur murmurer à l'oreille:

 "Cachez-vous sous la table."

 Ces dernières, surprises et effrayées, se tâcha de le faire. La mère, qui derrière une apparence et une attitude formatée par la noblesse et ses carcans, se révélèrent être qu'une simple couverture. Alors que l'orchestre se mit a faire hurler les cordes et les cuivres, alors que les invités se lançaient dans de danses endiablées, la mère de Maro prit appuie sur la table traversant la pièce et se propulsa en l'air, dégainant de sa coiffure aux multiples chignons une aiguille pour planter à la volée une simple lueur qui traversa la foule à grande vitesse. Le corps croula sous la femme et le masque tomba. L'homme démasqué était un personnage que la mère de Maro semblait bien connaître.

 "C'est comme ça que l'on salue sa famille ?
-Que faites-vous ici ?!
-Hahahaha ! Ce n'est que le début, très chère Asmodee..."

 Soudain, alors que la foule commença à paniquer sous la scène qui venait d'interrompre l'atmosphère enjôlée de la cérémonie, les lumières fut brusquement éteintes, les bougies soufflées, un air glacial prit soudain place et vint mordre les invités. Tous étaient frigorifiés, et tous, en quelques instants, furent déchiquetés. Seul le bruit de cliquetis en acier, quelques lueurs métalliques que la Lune laissait entrevoir dans la pénombre fusaient et déchiraient la chair. Des cris, tous aussi abominables les uns que les autres. Et pourtant, après cette courte interlude, la lumière fut. Maro et sa soeur, qui se tenaient fermement les mains, tremblaient de peur. Du moins, lorsque Maro peina à lever les yeux, elle vit face à elle, la tête roulante de sa soeur. Horrifiée et les yeux imbibés de larmes, elle poussa un cri d'effroi, lorsqu'elle fut tirée soudainement par les pieds. Tentant vainement de se débattre, elle fut soulever par deux personnages masqués qui vinrent lui bloquer tout mouvement et la faire face à une horrible scène.

 Devant elle, une mare de sang d'où flottaient tout une flopée de cadavres sanguinolent. Parmi ces corps se trouvaient celui de son défunt amour. Paralysée par la peur, elle vit au milieu de ses collines de cadavres, sa mère confrontant plusieurs de ses assassins. Cette dernière vint casser les os et craquer les cou de ses assaillants avec une facilité déconcertante. Mais sa lutte fut vaine, car plus elle tuait, plus elle se faisait ensevelir. Au sol et ruée de coups, elle fut également maîtrisée comme l'était sa fille. Un des assassins ôta son masque, dévoilant un visage affiné, celui d'un Héléo. Ce dernier esquissa un sourire narquois et vint proclamer:

 "Mes chers frères ! Est-ce ainsi que nous devons saluer notre ancienne soeur ? N'oublions pas la politesse qui règne dans notre fratrie-- ce qu'il fut en assénant un violent coup de pied dans la poitrine de la mère de Maro, lui éclatant quelques côtes et lui ôtant son souffle-- Alors très chère, tu ne dis pas bonjour à ton ancien frère d'armes ?
-Que Séliope te condamne, perfide !
-Ho non, l'Héléo s'approcha de l'oreille de cette dernière et vint déclarer suavement, Séliope agit en ce moment-même. Mes frères ! Après de maintes poursuites après notre très chère soeur Asmodee, anciennement Recléyès, tu devais pourtant espionner cette jolie confrérie que tu as rejoins ! Mais tu nous as trahi ! Nous devons rendre justice ! Asmodee ! Pour avoir détruit notre repère, détruit nos plans et avoir assassiné la moitié de nos confrères, je te condamne à voir ta fille se faire exécutée !
-Nooon ! Arrête, laisse-là hors de cette histoire ! Elle est innocente et ne mérite en aucuns cas ce châtiment !
-Et par la suite, je t'ôterai la vie."

 Sous les cris étranglés de sa mère, Maro écarquilla soudainement les yeux. Tout autour d'elle semblait être au ralenti lorsqu'une violente douleur lui assaillit la poitrine. Une longue lame lui transperça le corps. Elle brûlait. Elle brûlait de douleur et pourtant, elle avait froid. La lame vint se déloger de son corps et, sous la lourdeur de sa masse, ne pouvant se maintenir debout, elle s'écroula au sol, venant nager avec les autres cadavres. Alors que ses oreilles sifflaient, ses lourdes paupières vinrent se fermer, avec en bruit de fond les sanglots de sa mère, ainsi qu'un cri de douleur.

 Il faisait noir, un froid glacial lui parcourait l'échine. Maro  sentit derrière elle un courant frais et vint se retourner. Autour d'elle une flopée d'âmes semblaient poursuivre un chemin qu'elle entreprit également. Cette dernière arriva près d'une longue ombre rachitique qui entreprit un long dialogue auprès d'elle.

 En effet, devant elle se dressait Uraang. Ce dernier engagea une conversation auprès de Maro, une conversation bien atypique. Ce dernier lui proposa un marché, un marché des plus mystérieux. Maro, âme pure, avait le choix de se réincarner en une nouvelle vie, une nouvelle identité, ou de retourner dans celle de Maro Nalawël. Proposition formatée de règles, car si elle devait ressusciter dans la vie qu'elle venait de laisser, elle devait abandonner une chose bien précieuse. De plus, son amour décédé, ce dernier pouvait être ramener également, en échange de l'amour que ce dernier portait à Maro. Les règles furent complexes, Maro se décida d'abandonner son humanité pour revenir et sauver ce qui pouvait être sauver. Qui sait, la tuerie battait peut-être son plein ? Maro abandonna sa capacité d'empathie, ses émotions et la capacité d'aimer, elle ne vivra alors que de remords, de haine et d'émotions maquillés...

 Et toute cette discussion face à cette ombre devint qu'un rêve s'effaçant dans la mémoire immédiate de Maro. Cette dernière ouvrit les yeux, ne se rappelant aucunement de sa rencontre auprès de Uraang. Quelqu'un sanglotait auprès d'elle. Se penchant sur son corps, Az, un jeune homme couleur café qui pleurait face à ce carnage. Maro vint lui caresser la main et ce dernier redressa son visage, abasourdit.

 "Vous... Vous êtes vivante ?! Ô damoiselle, vous sembliez être morte !..."

 Maro vint le prendre dans ses bras. Le jeune homme l'aida à se redresser, son corps était frêle et tremblant. Étrangement, elle ressentait comme une haine au fond de son coeur. Alors que son cousin la maintenait debout, ce dernier s'exprima:

 "C'est horrible... Ces monstres sont repartis après la mort de cette dame... Ils sont tous morts... Morts ! Je me suis caché sous des corps, et je vous ai vu mourir, comment pouvez-vous rester en vie après ce coup ? Quelques personnes ont survécus et sont partis alerter les gardes. Ils ne devraient pas tarder !
-Az', pourquoi me vouvoie-tu ? C'est moi, Maro, ta femme...
-Ma femme ? Ecoutez, je ne vous connais pas, je viens juste vous aider à vous relever..."

 Elle se tût. Elle ne comprenait pas la situation. Pourquoi l'amour de sa vie ne semblait pas la connaître, elle ne lui était pourtant pas étrangère... Elle venait de perdre son bien le plus précieux, son amour. La seule personne qui lui était idylle et celle que l'on pourrait désigner comme "âme-soeur". Plus jamais, après cela, elle n'aimera et ne chérira, elle venait de perdre une part de son humanité, l'une des ses seules raisons de vivre. Uraang avait fait sa part du marché, Maro devait honorer la sienne, sans le savoir.

 Depuis ce jour, un pressentiment guidait Maro. Elle devait gagner la chambre de ses parents. Elle ne savait pas pourquoi, mais l'appel du destin la guidait en ces lieux. Ce fut la fin de ce passage dramatique de sa vie, passage qui amena Maro a devenir l'Esprit Noir.

 A ses 22 ans, vivant chez son oncle et sa tante, Maro apprit en surprenant une conversation de ces deux derniers que sa mère était autrefois un "Assassin à contrat", répondant au nom d'Esprit Noir. C'était autrefois un mythe que l'on racontait pour faire peur aux enfants, pourtant basé sur une dure réalité. La lignée d'Asmodee, clan Recléyès, était soumit à l'héritage de l'Esprit Noir, mythe ancien datant du premier millénaire d'un Esprit meurtrier autrefois indépendant, qui par la suite s'affilia avec le clan Recléyès, qui vint ôter la vie à ceux qui échappe à Uraang. Ironique n'est-ce pas ? Sa mère en était la dernière héritière, et l'héritage ne devait aucunement se poursuivre. Hélas, Maro vit en cet héritage une vengeance.

 Un des soirs qui suivit, cette dernière entreprit son pèlerinage auprès de son ancienne demeure. Après des semaines de voyage, elle se retrouva devant les grilles du manoir Nalawël. Entrant dans les murs de sa maison, elle retrouva le décors qui fut théâtre de ses pires nuits. Pourtant, la haine qui grandissait au fond d'elle la poussa à retrouver la chambre de sa mère, et, par un pur hasard, tâtant une paroi du mur de la salle à dormir de ses parents, le mur s’affaissa. Sous le nuage de poussière se trouvait une sorte de salle secrète contenant ce coffre. Maro l'ouvrit et découvrit l'Esprit Noir. Le masque et la tenue de ce mythe. Après de longues heures de réflexion auprès de cette légende qu'elle pourrait arborer, elle enfila la tenue. Elle lui allait comme un gant. Mais, tout à coup, alors qu'elle retirait son masque, un homme tout encapuchonné de noir s'approcha d'elle.

 "Je sais ce qui t'amène ici, tu sembles perdue petite.
-Qui êtes-vous ? Que me voulez-vous ?
-T'apporter des réponses. Saches que je connaissais ta mère, elle m'était chère. Hélas, en naissant Recléyès, elle ne devait servir que notre confrérie.
-Vous faites parti de ces assassins ?!
-Non. Au contraire, sache que ces assassins font loups solitaires dans notre société. Je suis là pour t'emmener avec moi, de ton propre gré, cela va de soi. Je ne compte pas te forcer la main. Je te donnerai réponses à ce que tu ne sais pas, et t'enseignerai à survivre. Sache que les assassins de ta mère voudront également t'asséner le coup de grâce, tu es un témoin oculaire trop dangereux pour eux.
-Je... Je ne comprends pas...
-Laisse-moi t'expliquer..."

 L'homme vint s'asseoir en tailleur face à Maro. Il était sympathique. Maro, était au tout début fortement méfiante, mais après de longues heures à parler, ce dernier l'emmena avec l'accord de la jeune femme au fond des Terres Inexplorées pour achever son apprentissage...

[A découvrir...]

 C'est aujourd'hui, après de longues années de traques, elle décida de revenir auprès du reste de sa famille. Elle était portée disparu, qu'elle fut là, la surprise quand son oncle et sa tante vint pleurer en la prenant dans ses bras quand elle réapparut. Sa disparition fut un mystère pour tous, mais Maro revint avec une vengeance accomplie, elle était devenue une Recléyès accomplie, elle avait du sang sur les mains, une deuxième identité, une Vérité de l'Ombre qu'elle a affiné, ainsi que des talents pour le meurtre et la discrétion qu'elle cacha pour sa deuxième facette: l'Esprit Noir.
 Pourtant, son pacte n'était pas honorée, et il étant temps de l'accomplir, sans même savoir qu'elle était endetté d'un Dieu.



Et dans la vraie vie ?

PRENOM: Matthew
AGE: La vingtaine
AVATAR: Le dernier maître de l'air ! (En vérité, j'ai trouvé l'avatar sur Pinterest, mais de qui il vient... )
TU FAIS DU RPG DEPUIS LONGTEMPS ? C'est dans ces moments-là que malgré ma jeunesse, je vois que j'arrive bientôt au quart de siècle (une bonne dizaine d'années je dirai)
COMMENT TU AS CONNU LE FORUM ? La première fois, par annuaire, puis j'ai arrêté, puis je suis revenu
UNE QUESTION, SUGGESTION ? La couleur bleue
" />


Dernière édition par Maro Nalawël le Ven 20 Avr 2018 - 1:36, édité 31 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Alchimiste

Messages : 231
Xp's : 810
Date d'inscription : 26/08/2016
Présentation : Pour vous servir
Carnet : Ses voyages

Feuille de personnage
Vie:
100/100  (100/100)
Prestige :
3/9  (3/9)
Disponibilité Rp: Envie de Rp !
MessageSujet: Re: Maro Nalawël, l'Esprit Noir Mer 11 Avr 2018 - 18:33

Bienvenue !
J'ai hâte de voir ta fiche, un nouveau Recleyès !


Rhys: #9966cc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Maître des Ombres

Messages : 881
Xp's : 138
DC : Drake Val Ary, Enara VerteFeuille, Ria
Date d'inscription : 08/06/2015
Age : 21
Carnet : Winter is coming ~

Feuille de personnage
Vie:
100/100  (100/100)
Prestige :
5/9  (5/9)
Disponibilité Rp: Impatiente de RP !
MessageSujet: Re: Maro Nalawël, l'Esprit Noir Ven 13 Avr 2018 - 12:10

Coucou et bienvenue !
C'est cool l'arrivée de plusieurs Récléyès ces derniers temps ! Ça doit pouvoir donner quelque chose de cool !!


MAITRE DES OMBRES


Elle n'a qu'un désir, la marâtre immortelle | C'est d'enfanter toujours, sans fin, sans trêve, encore | Mère avide, elle a pris l'éternité pour elle | Et vous laisse la mort. | ©️ FRIMELDA


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Assassin

Messages : 6
Xp's : 23
Date d'inscription : 08/04/2018
Age : 20
Présentation : Ma sombre destinée...

Feuille de personnage
Vie:
100/100  (100/100)
Prestige :
0/9  (0/9)
Disponibilité Rp: Envie de Rp !
MessageSujet: Re: Maro Nalawël, l'Esprit Noir Mer 18 Avr 2018 - 23:23

Merci les gens de l'accueil ! Hâte de pouvoir RP avec vous !


La vengeance ?... Elle n'est pas un met, mais une destinée...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Marchande

Messages : 153
Xp's : 377
DC : Finnick Shuöra
Date d'inscription : 19/07/2016
Présentation : Boum !
Carnet : Kaboum !

Feuille de personnage
Vie:
90/100  (90/100)
Prestige :
2/9  (2/9)
Disponibilité Rp: Dispo !
MessageSujet: Re: Maro Nalawël, l'Esprit Noir Mer 18 Avr 2018 - 23:52

Ah super que t'ai fini ta fiche ! Hâte de RP avec toi aussi Very Happy


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Divinité

Messages : 3794
Xp's : 2741
DC : Marissa E. Iselk, Auxane Taël et Adélaïde Firloe
Date d'inscription : 15/05/2010
Age : 23

MessageSujet: Re: Maro Nalawël, l'Esprit Noir Mer 18 Avr 2018 - 23:53

Bonsoir,

Je suis navrée, mais je ne vais pas pouvoir te valider tout de suite.

Tout d'abord une erreur d'orthographe, ce n'est pas Eléo, mais Héléo si tu parles d'un habitant de l'Eau.
Ensuite c'est au sujet de ta Vérité, comme déjà dit à plusieurs reprises, ton premier sort ne peut pas te permettre cela "Son aisance dans le déplacement, sa rapidité et son agilité physique est un atout qu'elle agrémente à sa faculté d'invisibilité. " c'est à simplement supprimer.

Ensuite ton histoire me pose un grand problème, si tu es d'origine Parlèms, tu ne peux pas avoir une Vérité de l'Ombre. Seuls les Récleyès d'ascendance Ancien le peuvent. Aussi, il est très très très rare que les Récleyès changent quelqu'un en Récleyès justement. Je ne vais pas pouvoir te l'accepter, tu as déjà la malédiction d'Uraang, tu ne peux pas cumuler les deux, car les Récleyès ne t'auraient pas changé en échange de rien.

Ensuite le cadeau d'Uraang, j'étais ok pour que ton amant revienne avec toi, mais sûrement pas toute ta famille ! D'ailleurs je ne comprends pas, tu dis qu'Uraang te propose de faire revivre tout le monde, mais au final tout le monde est mort... le dieu n'est pas un menteur, quand il promet, cela n'est pas dans le vent. Aussi, Uraang ne peut pas t'empêcher de te réincarner (et c'est le Maldelly justement qui représente les enfers sur Madelle Wink)! Et puis, je t'ai déjà expliqué que tu devais abandonner quelque chose qui te tient vraiment à cœur, la chose la plus précieuse que ton personnage possédait, là il n'y a aucun sacrifice de demandé... Ce n'est pas à Uraang d'imposer ses conditions, d'ailleurs il me semblait que tu avais abandonné l'idée de lui appartenir, je te rappelle qu'en RP tu ne pourras pas le contrôler, donc ça sera difficilement jouable.

Edit : Pour le côté Uraang je ne sais plus quoi ajouter, on en a parlé en long et en large. Tu peux revivre QUE SI tu sacrifie quelque chose qui te tient à coeur, je vois pas comment le dire plus simplement.

Pour le côté se transformer en Récleyès, ça ne va pas être possible. Mieux vaut que tu sois Récleyès de naissance par ta mère, comme ça tu peux continuer à être une noble grâce à ton père (ça veut dire que ta mère sera forcément d'ascendance Ancien, donc elle aura une Vérité de l'ombre ou la Nature, car la Vérité est transmise par les parents). Mais ça induit deux choses :
1. Cacher leur Vérité, il est interdit pour les Récleyès d'utiliser leur Vérité devant des étrangers et là dessus je serais intransigeante ! Donc Maro ne pourra pas avoir des cours de Vérité comme tout le monde et l'éveil de sa Vérité aura été discret)  
2. Ta mère sera une traître pour les Récleyès, à moins qu'elle soit chez les Parlèms en tant qu'espionne. Si c'est une traître, les Récleyès voudront alors te récupérer pour te remettre dans le système.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://madelle.1fr1.net
avatar


Assassin

Messages : 6
Xp's : 23
Date d'inscription : 08/04/2018
Age : 20
Présentation : Ma sombre destinée...

Feuille de personnage
Vie:
100/100  (100/100)
Prestige :
0/9  (0/9)
Disponibilité Rp: Envie de Rp !
MessageSujet: Re: Maro Nalawël, l'Esprit Noir Jeu 19 Avr 2018 - 0:24

Okay okay, je fignole tout cela, et je t'envoie un MP quand je finis, merci !


La vengeance ?... Elle n'est pas un met, mais une destinée...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Assassin

Messages : 6
Xp's : 23
Date d'inscription : 08/04/2018
Age : 20
Présentation : Ma sombre destinée...

Feuille de personnage
Vie:
100/100  (100/100)
Prestige :
0/9  (0/9)
Disponibilité Rp: Envie de Rp !
MessageSujet: Re: Maro Nalawël, l'Esprit Noir Jeu 19 Avr 2018 - 1:05

Alors ! Il me semble que c'est bon, j'ai corrigé les incohérences, les quelques erreurs de background au niveau de Maldelly, j'ai fait en sorte qu'elle devienne une Recleyès accomplie, justifié sa Vérité de l'Ombre, sa mère est une traître, et j'ai anoblie mon personnage par l'adoption avec son père adoptif (oui, il est devenu père adoptif entre temps xD). Et baaaaaaaaaaaaah, UP


La vengeance ?... Elle n'est pas un met, mais une destinée...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Dragonnier

Messages : 840
Xp's : 370
DC : Adélaïde Firloe, Auxane Taël et Mère Nature
Date d'inscription : 18/08/2014
Présentation : L'indomptable
Carnet : un fabuleux destin

Feuille de personnage
Vie:
150/150  (150/150)
Prestige :
1/9  (1/9)
Disponibilité Rp: Ce que je préfère ce sont les combats
MessageSujet: Re: Maro Nalawël, l'Esprit Noir Jeu 19 Avr 2018 - 12:13

Re Smile

Alors la plupart des éléments sont acceptés, mais il y a toujours le problème avec la réincarnation. Je me répète... tout d'abord Uraang ne peut pas t'empêcher de te réincarner. Ensuite, le fait que ton amant oublie son amour, c'est le sacrifice pour que lui revive, mais pour que toi tu revives, tu dois sacrifier autre chose et ce doit être Maro qui définisse ce qu'elle perd, pas Uraang.

ps : n'oublie pas non plus ton avatar Wink




Kit par Lüly
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Assassin

Messages : 6
Xp's : 23
Date d'inscription : 08/04/2018
Age : 20
Présentation : Ma sombre destinée...

Feuille de personnage
Vie:
100/100  (100/100)
Prestige :
0/9  (0/9)
Disponibilité Rp: Envie de Rp !
MessageSujet: Re: Maro Nalawël, l'Esprit Noir Jeu 19 Avr 2018 - 14:56

Up


La vengeance ?... Elle n'est pas un met, mais une destinée...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Maro Nalawël, l'Esprit Noir

Revenir en haut Aller en bas

Maro Nalawël, l'Esprit Noir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» 1er entrainement De Nuage du bonheur(PVTornade d'azur)
» Croisé Caniche noir à la SPA de Dunkerque
» griffon noir & feu 8 mois - adoraaable à Béthune ADOPTE
» Toupie petit caniche noir, 11 ans - ADOPTE par sa FA
» SHAPY Labrador noir cage 37 La Louvière Belgique - ADOPTE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Madelle :: Les Personnages :: Ceux qui changeront notre avenir-