AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Confusions à la fête

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar


Divinité

Messages : 3561
Xp's : 2624
DC : Marissa E. Iselk, Auxane Taël et Adélaïde Firloe
Date d'inscription : 15/05/2010
Age : 23

MessageSujet: Confusions à la fête Lun 30 Oct 2017 - 0:07


L'orchestre jouait une mélodie faisant partie des tendances actuelles dans les grands salons Parlèms. Le hautbois en particulier avait en ce moment une place privilégiée et jouait des airs légers et guillerets. Ella dansait au milieu de ses convives, sa longue robe de satin bleu marine suivant les courbes de son corps, au bras d'un jeune noble arborant un costume rouge vif. Le couple dénoté au milieu de l'assemblée et plusieurs commérages laissèrent supposer qu'ils feraient pourtant un beau couple.

Son visage dissimulait derrière l'un de ces voiles blancs, la Lady savait qu'à chaque fois qu'elle acceptait une danse, les paris étaient ouverts pour savoir s'il s'agissait d'un prétendant. Ella retient comme à chaque fois un soupir, elle était lasse que cela reste un des sujets principaux de sa cour. Mais qu'y pouvait-elle. En ces temps troubles, plus que jamais les Parlèms avaient besoin d'une descendance royale assurée. Or, Ella était encore loin de pouvoir le leur assurer.

Se laissant guider par son cavalier, la Lady reste muette et arbore un de ces plus beaux sourires. Aujourd'hui est un jour spécial, elle se doit d'être parfaite. Alors que la danse l'entraîne dans d'interminables toupies, les danseurs prenant une large partie de la salle de réception, Ella croit apercevoir l'invité d'honneur. Mais elle n'a pas le temps de le voir distinctement et se retrouve attiré de l'autre côté de la pièce. La musique commence alors à ralentir et les notes se perdent dans l'air.

Remerciant son partenaire pour ce moment, la Lady se sépare de lui et attrape une coupe de champagne qui passe près d'elle. Se retrouvant seule dans un coin où il n'y a que quelques personnes qui peuvent l'apercevoir, elle soulève à peine son voile d'une main et approche son verre de ses lèvres pour boire quelques gorgées afin de se donner du courage. Cette soirée n'a pas été organisée pour le simple plaisir des fastes de la cour, les fêtes se font de plus en plus rares ces derniers temps. Si Ella a donné cette réception, c'est dans le but de parlementer avec la royauté Héléo.

Après avoir entendu plusieurs nobles et autres Parlèms d'influences lui conseiller de trouver des alliés, Ella s'est lancée dans l'une de ces premières grandes idées. Elle aurait put se tourner vers les Arvèles pour leur tactique de combat ou les Anciens pour leur proximité. Mais Ella a fait le choix de se tourner vers un peuple qui comprend lui aussi la monarchie et ne l'a perçoit pas comme néfaste. À partir de cela, le choix ne fut pas compliqué entre les Liares et les Héléos.

Slayer était mort par leur faute. Ils avaient attaqué les Humains pendant des générations. Jamais la Lady ne pouvait envisager de s'associer à un tel peuple. Elle avait donc profité de la venue du ministre des affaires étrangères à la fête de la Vérité pour lui envoyer une missive où elle lui proposait de prolonger son séjour. Ella lui avait assuré qu'il serait amplement dédommagé pour les frais supplémentaires de son voyage. C'est ainsi qu'elle se retrouvait, la boule au ventre, une légère transpiration dans le creux du coup faisant son apparition.

C'était la première fois depuis sa disparition qu'elle allait réellement prendre une décision qui pourrait changer la situation d'Arnlo et de toute la Plaine. Ella voulait proposer personnellement au ministre de remettre une requête à la princesse Miradelphia de Varkadien, héritière légitime de la couronne des océans. Avec l'accord de ses majestés bien évidemment. Il semblait évident pour Ella que l'avenir se plaçait en cette jeune héléo. Elle avait l'impression qu'elles pourraient toutes deux se comprendre et accomplir plus ensembles.

Enfin, c'était se qu'elle pensait il y a encore quelques heures de cela. Déjà au réveil, elle s'était mise à douter. Et maintenant, elle avait l'impression que tout cela était stupide et que le ministre rirait d'elle devant tous ses convives.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://madelle.1fr1.net
avatar


Noble

Messages : 127
Xp's : 224
DC : Elvire Delarosa
Date d'inscription : 23/07/2016
Age : 17
Présentation : Présentation ~
Carnet : Carnet ~

Feuille de personnage
Vie:
15/100  (15/100)
Prestige :
1/9  (1/9)
Disponibilité Rp: Occupée en ce moment
MessageSujet: Re: Confusions à la fête Dim 19 Nov 2017 - 19:16

« Il n’en est pas question, Elerinna. »

Installée au balcon donnant sur la pièce principale, dégustant un savoureux thé à la cannelle, qui, personnellement, me retourne l’estomac, Louisa ne m’écoute que d’une oreille distraite. Elle est absorbée par la contemplation des premières pluies qui gagnent la Plaine Isolée. Bientôt, le Crola débordera et inondera les terres environnantes. Mais ma sœur n’a pas l’esprit à cela. Un événement d’une plus haute importance reste à venir.

« Tu ne peux pas assister à la soirée de la Lady. » Son regard se pose sur ma prothèse. « Et certainement pas avec cette horreur ! »

Louisa, tes paroles vexeraient profondément un alchimiste de ma connaissance. Je m’assois face à toi, bien décidée à me rendre à cette petite fête. Tu n’auras pas assez de tempérament pour m’en empêcher.

« Que dis-tu d’une robe, en contrepartie ?

Un rire.

- Ma chère sœur, je ne comprends que trop mal le succès de tes créations. Ton sens de la mode me laisse perplexe…
- Trop avant-gardiste, sans doute. Peu importe. Laisse-moi t’accompagner, je te prie. »

Un regard suppliant et la voilà déjà en train de faiblir. Ma pauvre Louisa, tu ne changeras donc jamais.

« Pourquoi tiens-tu tant à t’y rendre ? Cette soirée ne te permettra pas d’approcher la Lady. Elle ne nous porte plus la moindre attention depuis qu’Arnlo tout entier te croit mourante.
- Justement ! Il faut mettre un terme à ce mensonge.
- Je ne te savais pas si honnête. »

Un court silence et Louisa reprend la parole.

« Je ne peux risquer ma réputation, ni même celle de mon époux, pour un simple caprice, Elerinna.
- Ah ! Un caprice ! Moi qui m’imaginais que l’hypocrisie de Père te répugnait au moins autant que moi ! »

Un soupir.

« Rétablir la vérité, voilà une chose… Mais pourquoi agir de la sorte ? Tu pourrais tout aussi bien rédiger une missive à l’intention d’un journal populaire.
- Louisa… Je ne suis pas revenue à Arnlo pour coudre des robes.
- Effectivement. J’en suis, par ailleurs, la première étonnée… Quand j’ai reçu ta lettre concernant ton retour, j’étais persuadée que tu reprendrais l’atelier. » souffla-t-elle en avalant une gorgée de son thé.

Je pousse un soupir amusé. Quelques secondes de réflexion plus tard, je vois le visage de ma sœur se déformer alors qu’elle se penche brusquement vers moi, renversant un peu de son infusion sur le sol carrelé de la petite terrasse.

« Tu es une sotte, Elerinna ! J’en étais certaine ! Tu cherches à attirer l’attention de la Lady en créant le scandale !
- Ne sois pas si étonnée, la politique m’a toujours intéressée. »

Un nouveau soupir s’échappe de ses lèvres.

« Si tu t’imagines que Lady s’intéressa à une petite couturière, tu fais fausse route. Certains de ses hommes ont connu des choses plus terribles encore que ce que tu as vécu ; tu ne l’impressionneras guère. »

Louisa aime me provoquer, et elle parvient toujours à me mettre en colère. En revanche, je ne peux pas me la mettre à dos, pas encore. Je me contente d’hausser les épaules en guise de réponse. Louisa s’est replongée dans sa contemplation des pluies.

« Bon… J’accepte de te faire cette faveur. Je t’emmènerai à cette fête. Mais que les choses soient claires : je le fais dans l’unique but de mettre un terme aux mensonges de notre père. »



***

Voilà bien longtemps que je ne m’étais pas vêtue de la sorte. Ma chevelure, attachée en un énorme chignon, se mêle harmonieusement à la teinte écrue de ma robe, faite de soie, une dentelle fine et élégante ressortant de mon col. J’ai cousu cette robe il y a une année de cela. Quelle nostalgie... Je me serais presque trouvée charmante, tout à l’heure, en m’apercevant dans la glace. Mais j’ai compris au même moment que ma beauté s’était évaporée avec l’installation de cette prothèse. Moi qui ne me préoccupais plus de mon apparence, voilà maintenant que je me trouve laide.

Au milieu de cette fête, aux côtés de ma sœur qui semble habitée par une énorme appréhension, je cherche la Lady du regard. Le visage voilé, encore anonyme, je sens néanmoins quelques regards curieux se poser sur moi. Quelle dame de la haute noblesse aurait bien pu se faire amputer d’une partie de sa jambe ?

Je finis par repérer la Lady, à quelques mètres de là, au bras d'un homme. Un prétendant, peut-être. Je ne suis plus au courant de toutes ces affaires. Anxieuse, je mets un certain temps à me décider. En un instant, la musique s'arrête, et je vois la Lady s’éclipser. Cette fois, je n’ai plus le choix. Prise de court, je relève mon voile et détache mes cheveux blancs, si caractéristiques des Jelica. Une longue minute s'écoule avant que certains nobles me reconnaissent. Je vois finalement mon nom se former sur quelques lèvres. Louisa est à mes côtés, toujours angoissée. En revanche, je n’aperçois plus la Lady. Se serait-elle isolée ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Confusions à la fête

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Malentendus et confusions [PV: Lieman & Darth Synos]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Madelle :: Le Monde des Humains :: La plaine isolée :: Arnlo-