AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

[Quête]Le cri du renard

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
avatar


Dragonnier

Messages : 883
Xp's : 240
DC : Adélaïde Firloe, Auxane Taël et Mère Nature
Date d'inscription : 18/08/2014
Présentation : L'indomptable
Carnet : un fabuleux destin

Feuille de personnage
Vie:
150/150  (150/150)
Prestige :
1/9  (1/9)
Disponibilité Rp: Ce que je préfère ce sont les combats
MessageSujet: Re: [Quête]Le cri du renard Jeu 18 Jan 2018 - 14:51


Le cri du renard
le 4 Talien 1249


L'endroit est calme, il convient parfaitement à l'état d'esprit dans lequel Marissa essaye de se plonger. Assise sur la chaise près du feu de camp, elle épluche quelques patates en réfléchissant à la manière de proposer son délicieux ragoût au garde suspicieux quand une flèche se planta tout près d'un des pieds de la chaise.

L'arvèles relève la tête et voit alors les braconniers revenir vers les camps, tous armés et prêts à bander leurs arcs. Elle resta d'abord surprise, elle savait qu'elle n'était pas une très bonne menteuse, mais tout de même, elle avait cru avoir gagné un peu de temps. D'ordinaire, elle se serait relevée violemment par pur réflexe de survie et aurait tenté d'atteindre une des tentes en arrière pour se mettre à couvert. Pourtant, elle resta paisible, posant tranquillement la petite patate qu'elle tenait entre ses doigts dans la bassine près d'elle.

Plusieurs flèches l'encerclèrent l'une d'elle se planta même sur l'un des pieds de la chaise. Si l'arvèles n'avait pas eu ce lien si spécial avec un dragon, elle n'aurait très certainement pas réussi à rester en place.

Perdue au dessus des nuages avec Nubia, leurs sentiments s'entremêlèrent. Ellyn réussit à percer les pensées du dragon sans que celui-ci ne ressente ses émotions. Depuis leur rencontre, le lien qui les unissait n'avait toujours été provoqué que par le dragon, laissant impuissante son dragonnier. Maintenant qu'ils avaient tous les deux établit une certaine frontière entre eux, Ellyn arrivait très brièvement à ressentir les émotions de son dragon volontairement et à repousser ses intrusions.

Laissant ainsi Nubia en dehors de cette histoire, Marissa reste assise et fixe les hommes qui sont en train d'arriver sur elle. Elle n'a aucun échappatoire, courir vers ses armes est trop risqué. Ils se rapprochent toujours plus prêts d'elle. Ses mains serrent la chaise, il faut qu'elle resta assise jusqu'au bout. S'ils avaient voulu la tuer, il en serait déjà fini d'elle. Au moins, dans cette position, ils auront l'impression d'avoir l'avantage et peut-être réussira-t-elle suffisamment à maintenant son rôle pour baisser ne serait-ci qu'un instant l'attention de l'un d'eux eux.

À peine arrivé à sa hauteur, les accusations sont lancées et cela semble plutôt mal partie pour elle. Les épaules légèrement voûtées, relâchant ses mains de la chaise pour les laisser pendre mollement de chaque côté. Marissa laisse sa colère s'envoler et tente de prendre l'air le plus abattue possible :
- Et mon petit frère ?! Votre faucon là, vous devriez le faire rôtir ! Ce n'était pas moi que vous avez vu ! Zack doit être en train d'agoniser en ce moment, s'il n'est pas mort. Je vous en prie, je peux vous payer.

En baissant le regard, elle se dit que le coup de l'argent n'était peut-être pas la meilleure idée, en tout cas c'était la seule qu'elle avait eu. Ces braconniers ne faisaient ce boulot que pour avoir de voir faire vivre leur famille, alors autant essayer de faire vibrer la corde sensible, mais dure de se faire passer pour un potentiel employeur quand on est vêtu d'une simple chemise de lin presque propre et d'un pantalon terni et usé. Pour essayer de paraître plus crédible, elle rajouta un peu paniquée, enfin..., avant que l'un d'eux ne réplique:
- Notre père ! Notre père peut vous payer, il est tavernier. Il sera ravi de vous avoir comme fournisseur... Et il connait beaucoup de monde, surtout des voyageurs, il vous aidera à trouver de nouveaux partenaires.  

Ce n'était probablement pas très convaincant, mais en leur faisant une proposition pécuniaire, elle espérait que cela suffise pour qu'ils se regardent tous ou se mettent à envisager un instant cette possibilité pour pouvoir faire apparaître dans chacune de ses mains ses dagues.  

© Nye-Hael sur Epicode




Kit par Lüly

Hauts Faits:
 


Dernière édition par Marissa E. Iselk le Jeu 12 Avr 2018 - 17:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Esprit Guide

Messages : 67
Xp's : 310
DC : Madène Calis & Rhys Songsteel
Date d'inscription : 02/10/2017

MessageSujet: Re: [Quête]Le cri du renard Ven 19 Jan 2018 - 12:37

Ton sang-froid à toute épreuve fait son petit effet. Plus aucun des braconniers ne croit encore que tu n'es qu'une pauvre jeune fille sans défense perdue dans la forêt. Vu le numéro que tu leur as servi un peu plus tôt ils s’attendaient à te voir paniquer devant leur agressivité. Cependant tu as réussi à les décontenancer : tu vois qu’ils se demandent qui tu peux bien être pour avoir aussi peu de réaction.

Ta provocation énerve très clairement l’Ancien à l’oiseau, mais le chef l’arrête et l’empêche de se jeter sur toi pour t’étriper comme il semble en mourir d’envie. Il serre son arc à s’en faire blanchir les phalanges, mais il ne bouge pas.
Les autres sont plus intrigués par ta proposition d’argent, mais ils n’y croient pas vraiment. Ton personnage n’est plus crédible à leurs yeux.

“Qui es-tu vraiment ? Qu’est-ce que tu viens faire ici ? Répond aux questions et n’essaie pas de nous entourlouper ou de voler nos prises, et tu peux encore repartir en un seul morceau.”

Instructions

Tu as plusieurs solutions :
Tu peux encore trouver une échappatoire pour t’éloigner d’eux, que ce soit pour partir ou pour mieux revenir venger ton petit Visperia, dans ce cas arrête-toi après 1 ou 2 messages lorsque tu t’es un peu éloignée du campement.
Tu peux choisir la voie de la violence mais n’oublie pas que tu es très largement en infériorité numérique. Dans ce cas le MJ jouera le chef et l’Ancien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Dragonnier

Messages : 883
Xp's : 240
DC : Adélaïde Firloe, Auxane Taël et Mère Nature
Date d'inscription : 18/08/2014
Présentation : L'indomptable
Carnet : un fabuleux destin

Feuille de personnage
Vie:
150/150  (150/150)
Prestige :
1/9  (1/9)
Disponibilité Rp: Ce que je préfère ce sont les combats
MessageSujet: Re: [Quête]Le cri du renard Dim 15 Avr 2018 - 16:28


Le cri du renard
le 4 Talien 1249


Rester au milieu d'eux ne semble plus la meilleure des solutions, si quelques-uns ne semblent pas indifférents face à la proposition de la jeune femme, leur chef en revanche n'est pas aussi dupe et il la somme de lui dire la vérité. Marissa n'a aucune envie de fuir, mais l'affrontement ne semble guère être la meilleure décision. Même si sa détermination pour venger le petit animal est sans faille, elle n'a pas non plus envie de se retrouver en cage ou pire. Elle s'est assagie depuis son départ des terres du feu et ce n'est pas aujourd'hui qu'elle compte laisser sa furie se déchaîner, pour autant, elle n'a pas l'intention de se laisser avoir par eux.

Le braconnier qui lui fait face n'a pas terminé sa petite tirade que les mains d'Ellyn s'illuminent. Une dague prend place dans chacune de ses mains, sans perdre de temps, elle en envoie une sur le chef et l'autre sur celui qui n'a toujours pas baissé son arc. Marissa ne cherche pas à savoir si elle en a touché un, elle se lève promptement et jette sa chaise vers eux alors qu'elle court dans la direction opposée. Elle pense à ses armes qui l'attendent non loin, mais pas le temps, elle reviendra plus tard pour les récupérer, seule sa survie compte pour le moment.

Elle n'aime vraiment pas devoir leur tourner le dos et partir ainsi, mais elle n'a pas d'autres choix si elle veut réussir à leur causer de réels dommages pour qu'ils ne recommencent pas leur braconnage tout de suite.

L'Arvèles tente de disparaître au plus vite de leur champ de vision, elle passe derrière une petite tente, mais trop tard, une flèche vient se loger dans son épaule. Elle réprimande la douleur et casse la flèche alors qu'elle continue de courir, mais ne l'enlève pas pour ne pas pisser le sang et laisser une jolie trace derrière elle. Déjà qu'elle ne donne pas chère de sa peau face à ces braconniers habitués à la forêt, mais quel autre choix avait-elle. Même si elle a un minimum réfléchi pour ne pas se jeter bêtement dans le conflit, maintenant elle se demande comment réussir à mettre suffisamment de distance entre eux pour ne pas être bêtement rattrapée par eux.

Les branches lui fouettent le visage alors qu'elle s'enfonce dans une partie de la forêt où la végétation se fait de plus en plus dense. Elle ne se retourne pas, elle n'essaye pas de se faire discrète non plus, elle ne fait que courir. L'adrénaline lui permet de ne pas penser à la douleur. Comme elle n'entend rien derrière elle, elle décide de se jeter au pied d'un arbre plus imposant que les autres et d'un bleu profond, un Mirlis. Puis elle s'enterre dans la terre et au milieu des racines de l'arbre dans l'espoir d'être ainsi cachée au cas où ils auraient continué de la poursuivre.

Elle attend ainsi plusieurs minutes tout en se tenant l'épaule, des picotements commencent à se faire ressentir. Elle regrette tellement de s'être séparée de son armure, elle se sent comme nue sans elle et tout particulièrement sans sa veste.   

© Nye-Hael sur Epicode




Kit par Lüly

Hauts Faits:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Dragonnier

Messages : 883
Xp's : 240
DC : Adélaïde Firloe, Auxane Taël et Mère Nature
Date d'inscription : 18/08/2014
Présentation : L'indomptable
Carnet : un fabuleux destin

Feuille de personnage
Vie:
150/150  (150/150)
Prestige :
1/9  (1/9)
Disponibilité Rp: Ce que je préfère ce sont les combats
MessageSujet: Re: [Quête]Le cri du renard Dim 29 Avr 2018 - 16:30


Le cri du renard
le 4 Talien 1249


Allongée au milieu de la terre et des racines, la poitrine de Marissa se soulève frénétiquement, il lui faut plusieurs minutes pour reprendre peu à peu son souffle. Compressant comme elle le peut son épaule, elle lâche quelques jurons de ne pas avoir gardé ne serait-ce sa besace, la Méridia séchée lui aurait été bien utile pour apaiser la douleur. N'entendant aucun son autour d'elle mis à part ceux de la forêt, Marissa se relève lentement pour ne pas réanimer la douleur. La terre s'accroche à ses cheveux et ses vêtements, mais son apparence lui importe peu.

Elle balaye les environs du regard, rien à droite, rien à gauche. Ellyn se relève doucement tout en continuant d'épier les environs, les braconniers n'ont pas dû la poursuivre très longtemps au risque de laisser leur campement sans surveillance. La jeune femme a un peu couru au hasard, mais même si la forêt n'est pas un endroit qu'elle a souvent eu l'occasion de découvrir, elle retrouve assez facilement son chemin. Les bruits des animaux et de la flore résonnent autour d'elle, elle reste attentive à chaque son et ne manque pas de lever les yeux au cas où l’oiseau de malheur des braconniers soit resté en arrière pour la retrouver.

Le chemin inverse lui semble plus long, mais il faut dire qu’à l’allée, elle avait couru aussi vite qu’il lui était possible à travers cette végétation dense. Là, pas question de se faire remarquer par les braconniers ou même un animal peu amical. Nubia pendant ce temps s’est rapprochée du dragonnier, en sentant la blessure d’Ellyn, il lui a été presque impossible de la retenir. Pourtant, elle a réussi à la tenir à l’écart et le dragon ne tente pas de percer le toit végétal des Mirlis pour venir en soutien à Marissa. Même si le dragon pourrait être un atout non négligeable, il est hors de question que Marissa le laisse s’approcher des braconniers. Elle a déjà suffisamment donné avec ce genre de rencontre dans la Vallée d’Accro.

Essayant de se repérer tant bien que mal, Marissa tente de prendre une direction légèrement différente, s’écartant vers l’ouest, elle a bon espoir de réussir à contourner le campement pour revenir à son point de départ et récupérer ses armes. Elle avance d’un pas décidé, mais essaye de se faire la plus légère possible pour ne pas être trop remarquée. Elle qui a l’habitude de se déplacer sur des terrains rocheux n’est pas à l’aise dans cette contrée où ses pas s'enfoncent dans la terre. La progression est lente, mais pour une fois, elle continue à se montrer prudente, pas question de prendre plus de risque que nécessaire.

Elle doute d’être en mesure d’arrêter les braconniers et commence à penser que cette mission est légèrement suicidaire, mais Marissa n’aime pas ne pas finir une chose qu’elle a entreprise. Alors, tant qu’elle n’aura pas l’impression d’un danger de mort imminente, elle veut poursuivre. Cela fait maintenant plusieurs minutes qu’elle marche en direction du campement, le sang à son épaule a coagulé et l'hémorragie semble s’être stoppée pour le moment. Au loin, il lui semble percevoir des voix, se jetant sur le sol, elle progresse maintenant le dos courbé. Elle reconnait les lieux, mais a l’impression de ne pas avoir assez dérivé pour retrouver ses affaires.

Se montrant prudente, elle matérialise une dague dans chacune de ses mains en faisant bien attention de rester cachée pour que la lueur dorée caractéristique de sa Vérité ne soit pas repérée de loin. Elle prend les deux dagues dans l’une de ses mains, préférant éviter de se servir de son bras endolori et elle continue d’avancer prudemment.

© Nye-Hael sur Epicode




Kit par Lüly

Hauts Faits:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Esprit Guide

Messages : 67
Xp's : 310
DC : Madène Calis & Rhys Songsteel
Date d'inscription : 02/10/2017

MessageSujet: Re: [Quête]Le cri du renard Sam 5 Mai 2018 - 18:22

Quelque part tu as de la chance. Après quelques minutes de marche tu entends plusieurs personnes communiquer à voix basse. Tu passes une petite butte et t’aperçois que tu as atteint une nouvelle fois le campement. Tu es suffisamment bien dissimulée pour qu’ils ne t’aient pas encore repérée, malgré leur vigilance.

A force d’observer leurs allées et venues tu remarques quelque chose qui n’était pas dans le camp lorsque tu l’as quitté tout à l’heure. En tas auprès d’un feu, tu repères une veste rouge, un sac et une cuirasse qui te sont étrangement familiers ! Tu peux difficilement voir une petite truffe dépasser du sac, qui reste étonnamment immobile. Un tout petit mouvement t’informes que le vispéria est encore vivant, et qu’il reste caché.

Ils ont toujours l’avantage du nombre et l’avantage matériel, mais tu as à présent un avantage tactique, étant donné que tu n’as pas été repérée.

Instructions

En 1 à 2 messages, je te laisse exposer tes intentions et commencer à les mettre en place. Je te rejoindrai avec les mouvements des contrebandiers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Dragonnier

Messages : 883
Xp's : 240
DC : Adélaïde Firloe, Auxane Taël et Mère Nature
Date d'inscription : 18/08/2014
Présentation : L'indomptable
Carnet : un fabuleux destin

Feuille de personnage
Vie:
150/150  (150/150)
Prestige :
1/9  (1/9)
Disponibilité Rp: Ce que je préfère ce sont les combats
MessageSujet: Re: [Quête]Le cri du renard Mer 16 Mai 2018 - 23:37


Le cri du renard
le 4 Talien 1249


Couchée au milieu de la végétation, il est presque impossible d'apercevoir la jeune femme qui ne fait aucun geste et se contente d'observer le campement. La situation n'augure rien de bon. Tout son équipement est aux mains des braconniers et pire, encore, l'objet de sa quête est au milieu d'eux. Fort heureusement, personne ne semble avoir remarqué le petit animal qui reste tapi dans le fond de la besace de cuir.

Comme lui, Marissa se tient immobile et fait son possible pour ne pas être remarquée. Pour le moment, elle préfère attendre que le calme revienne dans le campement. Dans sa main droite, elle tient toujours fermement ses fines dagues, on ne sait jamais. Le temps commence à passer lentement alors que les braconniers se dispersent et retournent à leurs occupations. Marissa tente de matérialiser dans son esprit chaque détail du campement, elle ferme les yeux pour essayer de voir si elle n'oublie rien.

Il lui faut plusieurs tentatives pour parvenir à mémoriser la disposition de chaque objet, tente et autre matériel présent. Elle se sert du petit feu où elle était il y a encore quelque temps comme point de repère. La chaise sur laquelle elle était quand elle épluchait des patates a retrouvé sa place d'origine. Peu à peu, elle arrive à retenir les éléments principaux. Elle ne bouge toujours pas, de là où elle est, elle n'a pas une vue très dégagée du campement, mais cela sera suffisant pour ce qu'elle cherche à faire.

En contournant sur la droite, elle espère pouvoir se cacher derrière une tente et pourquoi pas s'y introduire discrètement, mais c'est une option parmi d'autres et ce n'est très certainement pas celle qu'elle retiendra. Même si elle n'est plus encombrée par ses armes et sa cuirasse, elle n'en reste pas moins cette Arvèles qui n'a jamais su prendre par surprise ses camarades à l'Académie.

Combien de fois a-t-elle été la cible de moqueries à cause de son pas trop affirmé dans les vieux escaliers de bois qui grinçaient à chacun de ses mouvements. Même quand elle était nus pieds et couverte d'une simple chemise de nuit, elle se faisait surprendre sur le chemin de la cuisine. Alors mieux vaut oublier ce plan, ou bien, il faut qu'elle trouve une diversion. Son esprit se perd dans les nuages aux côtés de Nubia qui se rapproche dangereusement de la cime des arbres entourant le campement.

La douleur d'Ellyn ne laisse pas insensible le dragon. Cela devient de plus en plus compliqué de lui faire croire qu'il n'y a rien craindre et que son dragonnier peut s'en sortir seul. Il s'approche davantage et parvient même à ressentir la blessure de Marissa, elle comprend que d'ici quelques minutes le dragon sera là, alors autant le laisser venir, mais sous certaines conditions. Le lien qui les relie s'est affiné au fil des mois, même s'il est encore compliqué pour chacune de très clairement évoquer des indications à l'autre.

L'Arvèles a l'impression d'avoir fait comprendre à Nubia qu'elle pouvait approcher, mais en aucun cas se poser au sol ou attaquer les braconniers. Tant qu'ils seront trop nombreux et en état de se battre, Ellyn ne veut pas que le dragon soit mis en danger. Peut-être fuirait-il en voyant le dragon d'or, après tout, ils ne se sont attaqués qu'à un simple Vispéria, mais c'est trop risqué. À chaque fois qu'elles sont en danger, Marissa ne peut s'empêcher de repenser à l'ancien dragonnier qui l'a aidé à sortir des Terres de feu la dernière fois qu'elle y est allée.

Jamais elle ne veut devenir son ombre, ce serait pire que la mort, elle en a pris conscience dès la naissance de Nubia et depuis, certaines nuits, des cauchemars l'assaille où elle s'imagine n'être qu'un spectre recherchant la mort plutôt que de continuer d'essayer d'errer sur Madelle. Elle ne pourra pas toujours la protéger, elle en a conscience, mais tant qu'elle pourra repousser ce moment, elle s'obstinera à se comporter comme une mère le ferait avec son enfant.

Le dragon n'est plus très loin, mais il a ralenti et laisse le temps à Marissa de peaufiner intérieurement son plan. Toujours couchée dans la terre humide de la forêt des Mirlis, dissimulée au milieu d'un buisson touffu, elle refait une dernière fois l'inventaire des lieux pour être sûre de ne rien oublier et s'assurer qu'aucun braconnier n'est trop près d'elle.

© Nye-Hael sur Epicode




Kit par Lüly

Hauts Faits:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Dragonnier

Messages : 883
Xp's : 240
DC : Adélaïde Firloe, Auxane Taël et Mère Nature
Date d'inscription : 18/08/2014
Présentation : L'indomptable
Carnet : un fabuleux destin

Feuille de personnage
Vie:
150/150  (150/150)
Prestige :
1/9  (1/9)
Disponibilité Rp: Ce que je préfère ce sont les combats
MessageSujet: Re: [Quête]Le cri du renard Jeu 17 Mai 2018 - 23:12


Le cri du renard
le 4 Talien 1249


Les lieux sont calmes. Pas un animal n'est dans les parages pour embêter l'Arvèles, un petit insecte se coince bien dans sa chevelure, mais elle l'éjecte d'un simple revers de main. Elle préfère attendre encore un peu dans sa cachette végétale. Même si aucun braconnier ne semble l'avoir remarqué, elle désire attaquer au moment le plus opportun. Nubia dans le ciel commence à monter au-dessus des nuages pour être sûre de ne pas être vue avant que son dragonnier ne le lui en donne l'autorisation et cela lui permet de pourchasser quelques bestioles volantes et plus petites qu'elle.

Marissa n'esquisse aucun geste, restant parfaitement immobile, elle ignore les fourmillements qui se répandent dans ses bras et jambes. Elle aura tout le loisir de se dégourdir quand elle se retrouvera seule au milieu du campement. Les minutes défilent et le silence se répand à travers le campement. Aucun ne semble décidé à partir, elle devra tous les affronter. Tenant toujours dans l'une de ses mains deux de ses dagues, Marissa attend toujours un peu plus que le soleil poursuive sa course. Le sommeil pourrait presque prendre possession d'elle si elle n'était pas allongée à même le sol, les yeux rivés sur ses biens les plus précieux. Si elle ne peut pas arrêter les braconniers, elle doit au moins récupérer ses affaires et le petit animal qu'elle aurait voulu venger.

À travers le feuillage, les rayons du soleil commencent à avoir du mal à se frayer un chemin. Peu à peu la luminosité baisse au cœur de la forêt, plus que quelques instants et le moment sera idéal. On peut déjà entendre le crépitement du feu du camp qui accueille le repas du soir. Il lui semble que c'est maintenant qu'il faut qu'elle agisse. Toujours au milieu de son buisson, elle reste face contre terre et recule doucement pour ne pas bêtement se faire repérer. Une fois sortie de sa cachette, Ellyn avance prudemment vers la tente qu'elle a repéré lorsqu'elle tentait d'élaborer un semblant de plan. Il ne lui faut que quelques secondes pour réussir à se glisser derrière sans éveiller les soupçons. Enfin, c'est ce qu'elle espère.

Elle n'a pas écrasé une seule brindille ou branche morte et elle a prit soin de salir le plus possible sa chemise de lin pour ne pas être repéré à cause de son accoutrement pour le moins très sobre. Elle ne peut s'empêcher de maudire intérieurement ces sales brutes qui lui ont volé sa carapace. Son souhait le plus cher à cet instant n'est pas de récupérer son arsenal ou ses protections, mais sa veste de cuir, décidément, elle n'aurait pas cru se sentir aussi vulnérable sans elle. Depuis qu'elle a quitté l'académie, elle ne s'en est jamais séparée et ce n'est pas l'usure du cuir sur les épaules qui lui donnerait envie d'en changer même contre le plus grand des trésors.

Dans la tente, un individu dort paisiblement. Cela fait plus d'une heure qu'il y ait rentré et Marissa préfère attendre que Nubia sorte de ses rêveries avant d'attaquer la toile de la tente avec ses dagues au risque de le réveiller. Le dragon descend subitement du ciel pour faire trembler les arbres autour du campement. Bien qu'il ne soit pas très gros, lorsqu'il ralentit au dernier moment pour ne pas se prendre les premières branches, le vent s'engouffre dans la forêt et dans tout le campement. C'est maintenant ! Alors que Nubia distrait les braconniers, Marissa entre dans la tente et prend le premier objet lourd qui lui tombe sous la main pour assommer le pauvre homme encore plongé dans son rêve.

Elle préfère se montrer prudente et l'attache même grossièrement dans ses draps. Il n'y a pas d'armes autour d'elle, mais peu lui importe. Dehors, les hommes qui étaient en train de tranquillement manger ne mettent que très peu de temps à réagir, elle les entend s'exciter face à cette proie. Avec un peu de chance, ils n'oseront pas attaquer tout de suite et Marissa aura le temps d'envoyer ses premières dagues avant que l'ennemi ne porte le premier coup. Son bras lui faisant toujours un mal de chien, elle décide de se concentrer pour utiliser au mieux sa Vérité. Le danger est réel et le fait que Nubia soit seule face aux contrebandiers lui permet en sortant de la tente de faire apparaître une troisième dague devant ses yeux qui reste suspendue dans l'air.

© Nye-Hael sur Epicode




Kit par Lüly

Hauts Faits:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Esprit Guide

Messages : 67
Xp's : 310
DC : Madène Calis & Rhys Songsteel
Date d'inscription : 02/10/2017

MessageSujet: Re: [Quête]Le cri du renard Mer 23 Mai 2018 - 14:26

Les braconniers sont surpris mais ravis par l'apparition soudaine du dragon. L’Ancien lui est plus méfiant, il sait que ces animaux ne sont pas natifs de la forêt et il se demande bien ce que celui-là peut bien faire ici. Tu l'entends formuler ces doutes à ses camarades mais personne ne réagit vraiment, l'appât de gain prenant le dessus sur le bon sens. D'ailleurs il s'interroge mais ne fait pas du tout le lien avec toi.

Leur chef siffle pour ameuter tout son petit groupe. Ceux qui se reposaient dans les tentes en sortent et s'excitent à la vue de Nubia. Il en manque un, et le chef, exaspéré, fait signe à deux d'entre eux d'aller voir dans la tente où tu te trouves.

“Allez lui secouer les puces à ce gland. La sieste est finie.”

Instructions
Je te laisse gérer ton dragon. Cette diversion a été efficace et ils ne t'ont pas entendu assommer leur camarade.
Deux autres contrebandiers de dirigent droit vers toi mais ils ne sont pas au courant de ta présence.
Je te laisse gérer ces deux-là en un ou deux messages, le MJ continuera ensuite à jouer le reste du groupe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Dragonnier

Messages : 883
Xp's : 240
DC : Adélaïde Firloe, Auxane Taël et Mère Nature
Date d'inscription : 18/08/2014
Présentation : L'indomptable
Carnet : un fabuleux destin

Feuille de personnage
Vie:
150/150  (150/150)
Prestige :
1/9  (1/9)
Disponibilité Rp: Ce que je préfère ce sont les combats
MessageSujet: Re: [Quête]Le cri du renard Jeu 31 Mai 2018 - 19:38


Le cri du renard
le 4 Talien 1249


À peine a-t-elle mis le bout de son nez dehors et matérialisé une troisième dague devant son visage qu'elle aperçoit deux braconniers venir dans sa direction. Cette soudaine sortie fait son petit effet et en stoppe un alors que le deuxième s'élance vers elle. La discrétion de Marissa n'aura pas duré longtemps, mais cela lui suffit, elle a réussi à rentrer dans le campement et son dragon continue de voler au-dessus pour attirer l'attention du plus grand nombre. Pour le moment, elle ne pense pas à lui et reste concentrée sur le combat à venir. Elle s'est déjà retrouvée dans des situations périlleuses, mais jamais sans ses armes, pour autant, elle ne se laisse pas décontenancer.

Pour le moment, elle reste concentrée sur ses assaillants, lançant avec son esprit sa dague alors qu'elle en jette une seconde de son bras valide. Les deux atteignent leur cible, la première ne fait que frôler celui qui s'avance vers elle et disparaît dans un nuage doré alors la seconde se plante dans l'abdomen de celui qui n'a même pas fait deux pas en l'apercevant. Marissa s'empresse alors de matérialiser une seconde dague dans les airs et lance en même temps la dernière qui lui reste en main vers le même assaillant. À nouveau, il en esquive une autre, mais grâce à son contrôle mental, elle arrive à dévier la seconde pour qu'elle se plante dans la jambe du braconnier.

Elle profite alors de ce moment pour courir sur un côté et ne pas se retrouver piégée devant la tente. Cependant, le grabuge attire l'attention sur eux et elle redoute le moment où tous lui tomberont dessus. Pendant ce temps, Nubia reste à une distance convenable même si le dragon a tendance à se rapprocher peu à peu du sol dans l'intention d'aider sa compagne. Il ne va pas pouvoir rester plus longtemps en dehors du combat, Marissa en a conscience et redoute ce moment. Jusqu'à maintenant, elle a toujours fait tout en sorte pour le protéger, aujourd'hui, la dynamique est inversée et cela lui fait peur. Elle sait que cela ne pouvait pas durer, mais elle aurait voulu retarder encore plus ce moment.

Dans son dos, elle entend les deux braconniers fondre sur elle. Les deux sont ralentis, mais ils sont en train de crier à leurs camarades de les rejoindre, car la furie est de retour. Ne comptant que sur sa détermination, Marissa se stoppe et leur fait face. Maintenant qu'elle est au cœur du campement, il ne lui reste plus que quelques pas à faire pour récupérer ses affaires. Au lieu de cela, elle se concentre pour faire apparaître l'une de ses armes, l'arme de son père. Elle ne l'a matérialisé qu'en de rares occasions, mais elle en connait chaque ligne. Juste avant que les braconniers n'arrivent sur elle, l'épée prend forme entre ses mains dans le nuage de poussière dorée.

Sa main s'illumine et l'instant d'après, elle se retrouve en possession d'une épée d'une très belle facture. Même si elle a révélé son don des Armes aux hommes qui l'attaquent, ils semblent surpris par cette arme. Alors, sans réellement réfléchir, elle fonce vers eux. Tenant l'épée de ses deux mains, elle ressent la douleur dans son épaule, mais l'ignore. La lame se lève au niveau de son visage pour parer la première attaque de l'un des braconniers. Tout en serrant ses dents pour réprimer la douleur, elle arrive à contourner le braconnier et se retrouver derrière lui. Sans attendre, elle lui jette son pied dans le dos et le déstabilise pour ensuite se retourner et faire face au second.

Outre le fait qu'elle ait du mal à être précise dans ses gestes à cause de sa blessure, elle ne cherche pas à tuer ses adversaires. Elle est là pour leur donner une leçon plus que pour leur faire payer le prix du sang. Elle a beau être de la confrérie des Arvèles, Marissa n'a jamais été avide de sang, bien au contraire. Ce qu'elle voulait, c'était saccager leur campement et les empêcher de braconner pour quelques jours. Elle échange plusieurs coups avec le second braconnier. Sa blessure à l'abdomen s'aggrave pendant le combat et Marissa en a bien conscience. Elle non plus ne pourra pas tenir le combat bien longtemps avec cette épée, ce qu'elle veut, c'est récupérée sa rapière bien plus légère.

Avant que le second braconnier ne revienne vers elle en boitant et que d'autres se joignent à la partie, Marissa arrive à refaire le même coup avec son adversaire. Une parade, un jeu de jambes maîtrisé, et la voilà dans le dos du braconnier. Au lieu de le repousser comme celui d'avant, elle l'attrape alors et passe l'arrête de sa lame sur son cou. Elle appuie suffisamment pour le bloquer et le dissuader de se débattre. Le dragonnier en profite alors pour respirer, mais son épaule l'handicape et il s'en rend compte. En reculant, il finit même par l'amener dans le feu au centre du campement, elle n'a pas d'autre choix que de le lâcher, mais avant, elle lève son pommeau et le fracasse violemment contre sa tempe.

Elle est maintenant au milieu des braconniers, Nubia volant au-dessus d'elle. Sa blessure s'est rouverte, elle peut sentir un fin filet de sang glisser dans son dos. Elle peine à garder la lame de son épée levée vers le ciel. Le dragon ressent la douleur de Marissa et pendant une seconde son vol devient incertain. Il laisse un puissant cri retentir qui fait sortir les oiseaux aux alentours de leur cachette, il est prêt d'un instant à l'autre à venir à son aide.

© Nye-Hael sur Epicode




Kit par Lüly

Hauts Faits:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Esprit Guide

Messages : 67
Xp's : 310
DC : Madène Calis & Rhys Songsteel
Date d'inscription : 02/10/2017

MessageSujet: Re: [Quête]Le cri du renard Dim 3 Juin 2018 - 17:28

Les braconniers commencent à t’encercler, mais la manière dont tu as réussi à te débarrasser apparemment sans effort de trois d’entre eux les a impressionnés. Tu vois qu’ils sont plus réticents à s’en prendre à toi de front. Environ la moitié surveillent les mouvements aériens du dragon, ne voulant pas être pris au dépourvu, pendant que l’autre moitié est concentrée sur toi.

Un des hommes s’avance, et un cri de rapace résonne : c’est l’Ancien qui te provoque en duel. D’un geste il fait signe à ceux qui l’ont vu de ne pas intervenir, un rictus triomphant sur le visage. Il a vu ta blessure et est certain de te terrasser sans difficulté. À toi de lui montrer ce que tu as dans le ventre.

À quelques mètres de là, le chef de la bande a sorti une lance et se propose d’organiser une petite chasse au dragon. Elle va également bientôt être en danger.

Instructions

A toi de voir quelles sont tes priorités. Les braconniers se sont répartis à peu près équitablement entre toi et la dragonne.
Il va falloir que tu mettes hors d’état de nuit l’Ancien et le chef de la bande. Tu peux t’y prendre comme tu le souhaites, néanmoins il te faudra deux message pour arriver à te débarrasser de chacun.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: [Quête]Le cri du renard

Revenir en haut Aller en bas

[Quête]Le cri du renard

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Sujets similaires

-
» Petite nouvelle du Renard
» Sous l'oeil du renard la délégation revient
» Petit Renard | 3 lunes | Chaton | Pris
» La Louve, le Renard et la Vipère... [RP Ana-Samuel-Margot]
» Le renard sort de sa tanière

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Madelle :: Le Monde des Humains :: La Forêt des Mirlis-