AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

[Quête]Le cri du renard

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar


Messages : 26
Xp's : 70
DC : Madène Calis & Rhys Songsteel
Date d'inscription : 02/10/2017

MessageSujet: [Quête]Le cri du renard Mar 10 Oct 2017 - 18:47

Le cri du renard


Mise en Contexte
Alors que vous vous trouvez en pleine nature, vous découvrez un bébé Vispéria pris au piège dans un collet ! Il est blessé et affaibli, mais heureusement on dirait que vous êtes arrivés à temps pour le sauver. Qui a bien pu faire une chose pareille ? A vous d'enquêter pour retrouver les braconniers et essayer de rendre le petit à sa mère.

Déroulement de la Mission
Commencez par raconter votre arrivée dans la forêt, et votre découverte du Vispéria pris au piège, puis comment vous décidez de faire équipe pour partir en chasse des braconniers. Le tout doit durer au moins trois messages chacune, le MJ interviendra quand vous serez sur la bonne piste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Dragonnier

Messages : 796
Xp's : 201
DC : Adélaïde Firloe, Auxane Taël et Mère Nature
Date d'inscription : 18/08/2014
Présentation : L'indomptable
Carnet : un fabuleux destin

Feuille de personnage
Vie:
150/150  (150/150)
Prestige :
1/9  (1/9)
Disponibilité Rp: Ce que je préfère ce sont les combats
MessageSujet: Re: [Quête]Le cri du renard Mar 17 Oct 2017 - 22:02


Le cri du renard
le 4 Talien 1249



Les pentes escarpées et les chemins sinueux jonchés d'éboulements et de ravins lui manquaient. Entourée par tous ces arbres et ces bruits d'animaux constants, Marissa ne se sentait pas particulièrement à l'aise dans cet environnement depuis son arrivée. Chacun de ses pas la trahissait, elle avançait même à travers les branches plus ou moins à l'aveugle. Plus elle s'enfonçait dans la forêt et plus elle regrettait cette décision. Malgré cela, Marissa ne pouvait pas ignorer une chose, cet endroit semblait bien plus calme. Elle était perdue en plein milieu d'une jungle, mais elle ne s'était jamais autant senti en sécurité.

Peut-être était-ce aussi le sentiment qui habitait Nubia et se reflétait en elle. Le dragon survolait paisiblement le ciel. S'amusant à frôler la cime des arbres avant de plonger dans la forêt pour s'entraîner à voler ou bien remonter vers les nuages pour se laisser porter par les courants. Depuis le début du printemps, chacun avait prit de la distance, en particulier parce que Nubia se déplaçait presque constamment dans le ciel alors que Mari restait les pieds fermement ancrés au sol. Et cela ne lui déplaisait pas, elle aimait cette distance légère qui commençait à s'immiscer entre eux.

Le dragon était en train de prendre son indépendance et il n'y avait qu'à voir à quel point il avait grandi depuis son éclosion. Lorsqu'il se tenait assis sur ses membres inférieurs, il lui arrivait presque au niveau des épaules. D'ici quelques mois, il dépasserait bientôt Marissa et aurait presque atteint sa taille adulte. Pour le moment, il restait tout de même assez proche de son dragonnier et ne s'était éloigné que très rarement à plus d'une journée de marche d'elle. Il était en ce moment à plusieurs kilomètres de Marissa quand elle crut percevoir un cri non loin d'elle.

L'horizon n'avait rien de dégagé et l'Arvèles avait du mal à repérer les bruits dans cet endroit. Elle eut comme l'impression qu'il s'agissait du cri d'un enfant. Elle n'avait rien d'autre à faire et ce son ne pouvait définitivement pas provenir d'un animal dangereux, alors elle se dirigea en direction de celui-ci. Nubia quant à elle n'avait rien entendu et s'éloignait toujours un peu plus de Marissa, allant vivre sa propre aventure de son côté. Elle consistait principalement à chasser les petits insectes et oiseaux dans le ciel comme le lui avait appris un Xiorn quelques mois auparavant.

Le bruit était de plus en plus distinct, mais jamais Marissa n'avait entendu un tel animal. Lorsqu'elle arriva près de la source du bruit, elle ne remarqua pas tout de suite la petite boule de poils qui était brise dans un collet caché dans un buisson. Cette chose n'était qu'un bébé, qui ressemblait vaguement à un renard. Quoi qu'à bien y regarder de plus près, il lui sembla presque reconnaître un Visperia même s'il n'arborait pas la même robe sombre parsemée de bleu électrique. Celui-ci était bien plus terne, comme s'il s'était roulé dans la boue.

© Nye-Hael sur Epicode




Kit par Lüly


Dernière édition par Marissa E. Iselk le Ven 20 Oct 2017 - 1:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Dragonnier

Messages : 796
Xp's : 201
DC : Adélaïde Firloe, Auxane Taël et Mère Nature
Date d'inscription : 18/08/2014
Présentation : L'indomptable
Carnet : un fabuleux destin

Feuille de personnage
Vie:
150/150  (150/150)
Prestige :
1/9  (1/9)
Disponibilité Rp: Ce que je préfère ce sont les combats
MessageSujet: Re: [Quête]Le cri du renard Mer 18 Oct 2017 - 0:20


Le cri du renard
le 4 Talien 1249



Marissa s'approcha de l'animal, mais resta dans un premier temps debout pour regarder autour d'elle s'il n'y avait pas un autre animal dans les parages. L'Arvèles n'avait pas envie de se faire attaquer bêtement par un adulte prêt à défendre le petit. Puisqu'elle ne repéra rien, elle s'avança vers le buisson et posa son sac à côté alors qu'elle se baissait. Les jambes fléchies et tenant en équilibre, elle garda d'abord ses distances pour ne pas brusquer l'animal.

Elle tenta d'approcher sa main, mais ce stupide animal tenta de lui chiper le bout des doigts. La patience d'Ellyn était limitée, après trois ou quatre tentatives, elle allait arrêter de lui porter secours et le laisser à son triste sort, mais elle voulut tenter une autre approche. Se relevant un peu, elle ne ménagea pas le buisson et l'ouvrit autant que possible alors qu'en dessous le Visperia s'affolait et aggravait sa blessure à la patte.

Alors, elle prit son fouet entre ses deux mains et s'imposa plus au renardeau. Il fallait lui mordre le poignet, mais Marissa réussit à l'esquiver et enroula son fouet autour de sa petite gueule. Ce n'était encore qu'un bébé, et ses crocs ainsi neutralisés, l'Arvèles n'eut aucun de mal à manipuler l'animal. Le collet était quelque peu rouillé et avec un bras immobilisé pour retenir le Visperia et la main occupée à tenir le fouet, Marissa d'eut s'aider de ses pieds pour ouvrir le piège.

Il se mit à grincer lorsqu'il s'ouvrit et elle faillit ouvrir d'avantage la blessure. S'il lui arrivait encore un problème, il perdrait définitivement sa patte. Ainsi libéré, Marissa se dégagea du buisson avec l'animal et le plaqua aussi délicatement qu'elle le put au sol pour pouvoir fouiller dans son sac. Il n'y avait pas grand chose dedans, à peine quelques provisions, une serviette et un morceau de la coquille de Nubia. Ellyn renversa tout le contenu.

Elle remit dans les quelques poches sur le côté et à l'avant, les provisions et la coquille, mais garda en main la serviette. Elle était suffisamment propre, approchant le bout de tissu vers son autre main toujours prise par le fouet, Marissa déchira deux larges bandes. Elle commença par enrouler la première autour du museau et elle put ainsi laisser tomber le fouet. Puis, alors que l'animal se débattait un peu moins, elle enroula l'autre bande autour de sa patte.

Le Visperia se débattait et voulait crier à nouveau. Marissa attendit qu'il se calme et osa même lui caresser le cou. Cela devrait faire plus d'une demi-heure maintenant qu'elle s'était arrêtée. Il fallait qu'elle se remette en route et elle avait bien idée de où aller. Ces pièges avaient forcément été posés par des braconniers. Avec un peu de chance, il y aurait quelques traces menant à eux. Pister quelqu'un dans une forêt était sûrement plus simple quand dans les montagnes.

S'assurant que l'animal acceptait plus ou moins sa présence, Marissa prit le petit dans ses bras et l'enroula dans la serviette qu'il restait avant de le glisser dans sa besace. L'intérieur de son sac négligemment protégé et le renardeau ayant le haut de la tête et les oreilles dépassant, Ellyn commença à chercher quelques empruntes dans les environs pouvant lui indiquer un passage récent. Sans être bien sûr à quoi elle devait s'attendre, elle se lança le défi de les retrouver.

Et puis si d'ici quelques heures, elle ne trouverait rien, tant pis. Cela ne faisait qu'occuper son après-midi, mais elle espérait tout de même tomber sur quelqu'un pour le blâmer de s'en prendre à des êtres sans défense.

© Nye-Hael sur Epicode




Kit par Lüly
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 26
Xp's : 70
DC : Madène Calis & Rhys Songsteel
Date d'inscription : 02/10/2017

MessageSujet: Re: [Quête]Le cri du renard Mer 18 Oct 2017 - 21:29

Les empreintes en tout genre sont nombreuses dans la forêt. Trouver des signes de passage est chose facile, mais tu en suis plusieurs avant de trouver une piste qui relie plusieurs pièges et collets. Certains ont déjà accompli leur oeuvre mais tu arrives trop tard pour les proies prises au piège cette fois. Le petit vispéria dans ta sacoche se met à s’agiter, et tu entends des voix un peu plus loin. Tu n’arrives pas encore à percevoir ce qui se dit mais tu penses être sur la bonne voie.

En t’approchant tu commences à comprendre qu’il s’agit d’un campement de fortune et que ce sont bien là des braconniers, a priori ceux que tu cherchais. Tu arrives à peu près à les compter et te rends compte qu’ils sont une dizaine, hommes et femmes endurcis par la forêt, armés et globalement sans pitié. Il y a deux feux de camp, un chariot contenant des fourrures brutes et plusieurs cadres où sèchent des peaux. Ils sont plutôt détendus mais leurs armes sont visibles et deux d’entre eux montent la garde de chaque côté du campement.

Directives:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Dragonnier

Messages : 796
Xp's : 201
DC : Adélaïde Firloe, Auxane Taël et Mère Nature
Date d'inscription : 18/08/2014
Présentation : L'indomptable
Carnet : un fabuleux destin

Feuille de personnage
Vie:
150/150  (150/150)
Prestige :
1/9  (1/9)
Disponibilité Rp: Ce que je préfère ce sont les combats
MessageSujet: Re: [Quête]Le cri du renard Ven 20 Oct 2017 - 17:07


Le cri du renard
le 4 Talien 1249


Elle était en train de râler lorsqu'elle entendit plusieurs rires. Les habits rouges d'Ellyn avaient beau être ternis par le long voyage qu'elle avait entrepris depuis plus d'un an, elle restait tout de même très repérable dans cet univers remplis de feuillages verdoyant et bleutés. Marissa resta à une distance très raisonnable pour simplement observé le campement de loin. Son accoutrement n'était pas la seule raison pour laquelle elle se montrait plus raisonnable que d'habitude. La petite boule de poils qu'elle avait installé dans son sac à dos se remettait à mâcher celui-ci.

Marissa avait déjà du s'arrêter un peu après avoir trouvé le premier collet, car le petit donnait des coups de griffes et mordillait les lanières du sac. Elle l'avait senti s’acharner dans son dos et l'avait alors retiré brutalement, secouant l'animal dedans qui avait couiné. Après l'avoir engueulé comme une folle, elle l'avait remis à sa place et reprit sa traque. Mais maintenant qu'ils étaient proches de leur but, il était en train de se remettre à bouger dans tous les sens. Elle l'ignora au début. Puis, avant de s'approcher un peu plus d'eux, elle décida de poser son sac.

Cette fois-ci, elle le fit avec plus ou moins de douceur pour ne pas appuyer sur la blessure de l'animal. Elle le déposa alors sous une racine d'un Mirlis en se disant qu'il ne pourrait de toute manière pas aller bien loin et mieux valait qu'il reste à distance d'elle. Avoir un poids en plus dans le dos n'aurait pas été raisonnable de se lancer dans ce qu'elle avait l'intention de quoi. Et quelle était son intention ? D'où elle se tenait, elle ne pouvait discerner tous les braconniers présents, mais rien qu'à entendre les bruits de leur conversation et déplacements suffisait à comprendre qu'ils étaient bien plus de cinq.

Un peu en retrait, elle repéra l'un d'eux entre train de surveiller les environs, le dos posé contre un arbre. Un arc long était à côté de lui accompagné par une imposante réserve de flèches aux plumes bleu nuit. Marissa se tenait toujours derrière le Mirlis et jeta un oeil pour s'assurer que le visperia était toujours là et ne s'attaquait pas trop à son sac avant de s'avancer prudemment pour essayer d'en voir d'avantage. Préférant se diriger plus ou moins vers l'un des vigiles, elle finit par ramper à moitié alors qu'elle était encore à plusieurs dizaines de mètres. Malgré son tempérament, elle joua jusqu'au bout la prudence.

Au fur et à mesure qu'elle avançait, elle repéra une sixième, une septième, ..., puis au moins une dixième personne. Elle, personne ne semblait la remarquer. Se tenant derrière un arbre fin et au bois plus foncé que ceux des autres, il lui était impossible d'envisager une attaque frontale. Il lui faudrait distraire les braconniers, mais dans quel but ? En se lançant sur cette piste, elle avait cru qu'elle serait tombée sur un ou deux chasseurs qu'elle aurait pu martyriser et pourquoi pas piller. Là, elle se trouvait face à toute une bande et elle n'avait aucun recours possible. Ellyn ne connaissait que le dialogue des armes.

Cela en valait-il réellement la peine ? Mise à part ces individus louches, l'Arvèles ne remarqua rien d'autre de particulier. Que des fourrures empilées et des peaux fraîchement traitées. Elle doutait quant au fait de réellement intervenir, après tout, il ne semblait pas y avoir d'animal encore en vie dans les environs et elle avait désamorcé tous les pièges sur lesquels elle était tombé. Alors que pouvait-elle bien faire de plus sans se mettre réellement en danger ? Qu'est-ce qu'elle faisait ici franchement, elle était tout juste en train de savourer la distance que son dragon prenait et elle se mettait en quête de défendre une nouvelle bestiole.

C'était trop tard, elle était déjà juste à côté du campement. L'animal avait du souiller de son sang sa besace et laissé des marques de crocs en souvenir. Cela faisait plutôt longtemps qu'elle n'avait pas mené de réelles bonnes actions et puis, elle arriverait peut-être à récupérer quelque chose de valeur dans leur campement. Ellyn écarta l'idée de faire appel à Nubia, pas question de la mettre en danger pour cette histoire. Qu'elle reste dans le ciel à apprendre à chasser, c'était déjà suffisant. L'Arvèles essaya de raisonner, il fallait qu'elle trouve un moyen de s'introduire dans leur campement. Même si le jour tombait plus vite dans la forêt à cause des arbres, elle n'avait pas la patience d'attendre.

Ce genre de missions ne lui était pas habituel. Lorsqu'elle habitait encore dans les montagnes, c'était pour des protections de convoi qu'elle s'engageait principalement. Pas pour infiltrer lâchement un camp ennemi. Malgré ça, elle savait qu'elle n'avait pas le choix pour cette situation et puis la raison de celle-ci rendait la chose plus supportable pour la combattante. N'ayant pas de réel plan d'action, elle hésita avant de tenter quelque chose. Elle n'aurait jamais cru qu'un jour elle aurait joué cette carte, mais elle ne voyait pas d'autre solution et n'avait pas envie de perdre plus longtemps son temps.

Marissa déposa sa rapière et son fouet au pied de l'arbre où elle se cachait. Elle retira ensuite sa veste rouge pour pouvoir se délester de son harnais qui lui permettait d'avoir ses armes dans son dos ainsi que son plastron. Elle n'avait plus l'habitude de voyager aussi légèrement. Marissa hésita à remettre sa veste. Elle représentait en quelque sorte sa carapace, elle n'avait pas eu besoin d'attendre de s'acheter un plastron pour se sentir protégée. Elle décida pourtant de la laisser au dessus de tout son attirail. Essayant de parfaire son rôle, elle plongea ses mains dans la terre molle et se les essuya sur sa chemise de lin crème et son pantalon.

Elle en fit alors des tonnes, mais étrangement cela passa. Une trace de boue entravant son visage qui était toujours encadré par sa tignasse emmêlée. Ellyn arriva devant le garde qu'elle avait repéré en courant à moitié, on aurait dit que ses jambes n'arrivaient plus à la porter. En le voyant réagir, elle s'expliqua :
- J'ai besoin d'aide ! Une panthère s'en est pris à mon jeune frère, il est...
Histoire d'accentuer le côté mélodramatique de cette scène pitoyable, elle mima un sanglot pour ne pas terminer sa phrase. Ce n'était pas nécessaire, il imaginerait forcément le pire tout seul. Pas besoin de rajouter un mensonge de plus.

© Nye-Hael sur Epicode




Kit par Lüly


Dernière édition par Marissa E. Iselk le Sam 11 Nov 2017 - 18:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 26
Xp's : 70
DC : Madène Calis & Rhys Songsteel
Date d'inscription : 02/10/2017

MessageSujet: Re: [Quête]Le cri du renard Sam 21 Oct 2017 - 22:54

L’homme vers qui tu t’approches commence par saisir son arc, prêt à tirer. Il se ravise en voyant que tu n’es qu’une pauvre femme sans défenses, sale et paniquée. Ton histoire ne l'émeut pas plus que cela, et il t’écarte de lui du bout de son arme. Un orphelin dévoré par un fauve ne l’intéresse pas. En revanche, la promesse d’une pelisse de panthère attise sa convoitise : c’est le genre de prise qu’ils arrivent à revendre une fortune si elle est en bon état. Il fait signe à ses compagnons d’être attentifs et s’adresse à toi sans brutalité, mais sans compassion non plus :

“Où est ton frère ? On va voir ce qu’on peut faire pour lui, et régler son compte à cette panthère.”

La manière dont il prononce la phrase laisse peu de doute sur sa priorité, et tu peux même douter de sa bienveillance à l’égard de ton supposé frère, et à ton égard aussi par la même occasion. Cependant aucun d’eux ne s’approche de toi ni n’essaie de te toucher. Ils dégainent leurs armes et sont prêts à te suivre. Tu peux constater que trois d’entre eux n’ont pas bougé et comptent rester sur place pour garder le camp.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Dragonnier

Messages : 796
Xp's : 201
DC : Adélaïde Firloe, Auxane Taël et Mère Nature
Date d'inscription : 18/08/2014
Présentation : L'indomptable
Carnet : un fabuleux destin

Feuille de personnage
Vie:
150/150  (150/150)
Prestige :
1/9  (1/9)
Disponibilité Rp: Ce que je préfère ce sont les combats
MessageSujet: Re: [Quête]Le cri du renard Dim 12 Nov 2017 - 0:34


Le cri du renard
le 4 Talien 1249


...


Charlotte a toujours été à part et avait cette tendance a attiré beaucoup l'attention sur elle, ce qui avait au premier abord agacé Marissa. Les deux adolescentes faisaient partie de la même promotion et s'étaient suivies pendant toutes leurs études. Si au début, Ellyn l'avait regardé de travers et ignorée, elles finirent par apprendre à se connaître et devenir amie. En cet instant, l'Arvèles revoyait la jeune demoiselle hurlait à la mort lors d'un entraînement avant de fondre en sanglots tout en essayant de réprimander son adversaire du jour.

Ce n'était pas la première fois que Marissa prenait exemple sur son amie, si autrefois elle avait rabaissé Charlotte à cause de ses manières, en de nombreuses manières elle s'était depuis inspirée d'elle. Si cela avait d'ordinaire plus avoir avec son style de combat très aérien et souple, en cet instant, c'était cette façon qu'elle avait de paraître si fragile en un instant.


...

- Elle s'est jetée sur lui quand j'ai fuis.
Les sanglots qu'elle simulait lui coupèrent la respiration et pendant quelques secondes, on aurait dit qu'elle allait faire un malaise. Marissa profita de la situation, alors qu'elle reprenait peu à peu de grandes respirations, elle ajouta :
- On était à un kilomètre vers le nord quand...
Et là, elle essaya d'imiter tant bien que mal Charlotte. Ses yeux étaient gonflés par les larmes et sa manière de respirer bruyamment avaient de quoi être très convaincant. Cependant, il fallait qu'elle aille jusqu'au bout de sa performance si elle voulait parvenir à son but. Partir avec eux dans la forêt à la recherche d'un animal qui n'existait pas n'était pas ce qu'elle aurait préféré. En plus de cela, la majorité d'entre eux semblait vouloir sauter sur l'occasion.

Mieux valait pour elle de rester ici, elle pourrait en plus en profiter pour saccager leur campement en attendant qu'ils reviennent. Mais déjà, il fallait qu'elle parvienne à les persuader de la laisser ici. Et pour cela, elle ne voyait qu'une seule chose. Passer pour un boulet, si elle se montrait trop bruyante et incapable de se reprendre, ils n'auraient aucune raison de l'emmener avec eux.

Marissa ne peut s'empêcher de regarder du coin de l'oeil toutes leurs armes. Même si elles ne sont pas spécifiquement pointées vers elle, elle n'apprécie guère la situation et doit se contenir pour ne pas mettre fin à cette mascarade. Le spectacle continue. Ellyn ne pleure plus, mais renifle bruyamment et laisse quelques spams faire trembler son corps. Pour parfaire la scène, elle murmure même dans le vide :
- Mon petit frère... je pouvais rien faire... il m'aurait eu sinon
Elle s'écarta alors du rôle de Charlotte et se mit à chuchoter tout bas, répétant majoritairement ces quelques mots. Les bras ballant le long du corps, essayant de laisser son regard le plus neutre et inexpressif possible. Ce n'était pas naturel pour elle. Lorsqu'elle avait perdu son père, elle n'avait pas du tout eu ce genre de réaction, bien au contraire. Elle avait explosé comme jamais auparavant. Pourtant, elle s'en sortait bien. Il faut dire que depuis, les choses avaient changé et elle s'était malgré tout assagie peu importe ce qu'elle en pensait.

© Nye-Hael sur Epicode




Kit par Lüly
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 26
Xp's : 70
DC : Madène Calis & Rhys Songsteel
Date d'inscription : 02/10/2017

MessageSujet: Re: [Quête]Le cri du renard Lun 13 Nov 2017 - 19:36

L’homme est agacé par ton apparente panique et semble hésiter sur la marche à suivre. Il pèse le pour et le contre, regarde ses comparses pour recueillir discrètement leurs avis. Des signes de tête s’échangent dans ton dos. Finalement, avec un soupir et un haussement d’épaules, celui qui s’occupe de toi depuis le début prend sa décision.

“Bon. Va pas nous faire un malaise, assied-toi dans un coin et on va chercher ta “panthère”. Et ton frère si on le trouve.”

D’un geste il invite les autres à le suivre, et la plupart des braconniers s’en va dans la direction que tu as indiquée.

Tu te retrouves donc seule avec les trois qui restent sur place. Ils sont placés à des points stratégiques du campement, et montent la garde, surveillant l’extérieur mais également toi. Ils ne te font pas confiance et ne s’en cachent pas. Ils sont tous armés d’un arc avec un carquois plein, mais ils ont chacun une épée ou une hache à une main à la ceinture, et vues leurs cicatrices, ils savent aussi bien se servir de l’un comme de l’autre.

Instructions

Décrit en 2 à 3 messages ce que tu comptes faire en attendant le retour de ceux qui sont partis. N’hésite pas à jouer ceux qui sont restés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: [Quête]Le cri du renard

Revenir en haut Aller en bas

[Quête]Le cri du renard

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Petite nouvelle du Renard
» renard voleur de.... boules de pétanques !!
» Sous l'oeil du renard la délégation revient
» Petit Renard | 3 lunes | Chaton | Pris
» La Louve, le Renard et la Vipère... [RP Ana-Samuel-Margot]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Madelle :: Le Monde des Humains :: La Forêt des Mirlis-