AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Iskra Hellewege - mettre tout son sang dans la bataille [en cours]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar


Soldat

Messages : 11
Xp's : 34
Date d'inscription : 16/07/2017

Feuille de personnage
Vie:
100/100  (100/100)
Prestige :
0/9  (0/9)
Disponibilité Rp: Envie de Rp !
MessageSujet: Iskra Hellewege - mettre tout son sang dans la bataille [en cours] Dim 16 Juil 2017 - 20:32

Hellewege Iskra
« Fait couler mon sang et je ferais un océan avec le tiens »


PRENOM: Iskra
NOM: Hellewege
DATE DE NAISSANCE ET LIEU: le 13 Filiota 1224 dans le Désert de la Patience
AGE: 25 ans
PEUPLE: Humains
CONFRÉRIE: Récleyés, ascendance Namès
RANG: Soldat
VÉRITÉ PRINCIPALE: de l'Etre
DESCRIPTIF: Iskra est douée d'hémokinésie, c'est à dire, qu'elle peut contrôler le sang à sa guise. Elle est capable d'en changer les propriétés comme la température, la viscosité, mais surtout la solidité. C'est sur ce paramètre qu'elle joue principalement, utilisant son propre sang pour sculpter ses redoutables lances.

Si elle n'avait pas rejoint la cinquième confrérie, sa vérité aurait sûrement un tout autre visage, car elle aurait pu être utilisée à des fins médicales... Mais il n'est pas certain qu'elle retrouve cette voie là.

ARMES: Une lance et une dague
DESCRIPTIF: Iskra est avant tout une lancière et son arme ne cache pas son style de combat. Longue d'1m80, elle a la particularité d'avoir le manche rouge. Mais il s'agit bien là, de sa seule excentricité. La lame est de très bonne qualité car elle est en Acier de Feresis. Et la soldate sait bien en prendre soin.

La dague est tout de fois plus intrigante même si elle ne s'en sert qu'en cas extrême. En effet, la lame n'est pas droite, mais courbée de manière à lui donner la forme d'une serpentine. Son manche est noir, orné d'un crâne au bout.


Je suis et je resterai



PHYSIQUE :

Tu es sans aucun doute une très jolie femme. Mère Nature t'as donné des attributs qui ferait bien des jalouses. Tu es plutôt grande, sans trop l'être non plus, du haut de tes un mètre soixante dix. Une taille qui te permet d'être à la hauteur des plus grands hommes, sans pour autant les dépasser et te faire remarquer. Mais c'est sans compter sur tes courbes harmonieuses et généreuses, te donnant une jolie silhouette.

Malgré ta taille fine, ta stature est plutôt athlétique. Tes épaules sont légèrement carrées, tes muscles sont fins et bien dessinés, preuve d'un entretien physique régulier dans lequel tu privilégies l'endurance à la puissance. Ta démarche souple trahit ton agilité de félin.

Mais ce n'est pas vraiment ton corps qu'on remarque en premier, même s'il ne passe pas inaperçu. Tes longs cheveux sont d'une couleur particulièrement peu commune : auburn. Selon la luminosité, ils peuvent prendre des reflets rouges. Tout comme tes yeux en amande. Ils sont normalement marrons, tout ce qu'il y a de plus classique. Mais ils brillent d'une animosité telle qu'une lueur rouge peut y apparaître... Ta vérité, lorsqu'elle se manifeste, remplace le brun de tes iris par un rouge écarlate et intense, te donnant une allure menaçante.

Pourtant, ton visage semble doux par sa forme. Il est fin, les pommettes ressortent légèrement te donnant presque un visage de poupée, les lèvres roses sont fines et le petit nez gracile qui siège au milieu est un peu en relevé.

Côté vestimentaire, tu optes généralement pour des tenues souples et proches du corps, ne te gênant nullement pour combattre. Tu revêt bien souvent une combinaison noire en cuir et en tissu, avec très peu d’apparat. Tu es plutôt simple et les accessoires sont très peu pour toi. Pour l'entraînement, tu préféreras les tenues légères en tissus, laissant ton corps mieux respirer.


CARACTÈRE :

Iskra, la colère froide...

Tes adversaires verront immédiatement que tu es une combattante hors pair, acharnée sur le champ de bataille, mais surtout impitoyable. Cette absence d'expression sur ton faciès et ton regard empli d'animosité seront les dernières choses que tes ennemis verront de leur vivant. Tu ne leur laisse pas le temps d'admirer le paysage, ou de voir leur vie défiler. Tu n'es pas une sadique qui s'amuse à voir agoniser les gens. Tu préfères les achever d'un coup sec, ne leur laissant aucune chance de se relever et de te gêner. Tu n'arrêtes ta danse mortelle que lorsque ton camp est le seul debout. Ce qui fait qu'on doit souvent t'empêcher d'aller à la poursuite des fugitifs, ou aussi qu'on ne te laisse pas participer à des missions faisant des prisonniers. C'est la vie ou la mort avec toi, il n'y a pas d'autre option sur un champ de bataille.

...ou l'absence totale de self-control.

On ne peut nier ton efficacité en tant que soldate. Mais tu as un gros défaut qui fait que tu n'as jamais pu monter en grade : tu te laisses trop facilement submerger par la colère.

Tu réagis à la moindre provocation et de manière brutale. Si tu as un joli minois, il cache bien toute cette violence ardente qui brûle en toit. Quelqu'un te provoque, c'est un coup de poing en plein dans le nez qui l'attend ! Si c'est un ennemi ? Il goûtera à tes lames de sang et ne s'en relèvera jamais. Rares sont ceux à pouvoir te taquiner. Mais ceux-là, ils sont à part.

Car une chose est sûre, c'est que tu es fidèle. Fidèle à ceux que tu aimes. Ces gens là, tu les protégerais et ne les abandonnerais pour rien au monde. Tu n'as aucune envie de les perdre, et rien qu'y penser t'effraye.

Ta fidélité ne s'arrête pas là. Tu tiens toutes les promesses que tu fais et cherche toujours à les réaliser. C'est pourquoi, tu jures avec parcimonie, n'allant pas chercher à tromper une personne en sachant pertinemment que tu n'arriveras pas à réaliser la promesse.

Tu possèdes un autre défaut, celui de ne pas voir plus loin que le bout de ton nez. Tu as du mal avec le second degré, ce qui te donne un petit côté naïf. Tu es aussi bourrée de principe, ne te permettant pas d'avoir beaucoup d'ouverture d'esprit...


HISTOIRE :

Si on te pose la question à propos de ton lieu de naissance, tu répondrais nulle part. Preuve que tu veux oublier ton passé. L'Avant Récleyés.

Pourtant, comme tout être humain, tu es née d'une mère et d'un père. Ils étaient tous les deux des nomades Namès et leur convoi se trouvait dans le sud du désert de la Patience quand tu es venue au monde. Ce nulle part, était une immense étendue de sable. Tu ne saurais retrouver l'endroit exact où ce jour s'est déroulé.

Ton enfance s'est déroulée sans embûche. Ton clan était plutôt paisible et tranquille, priant Poliote chaque soir et soignant n'importe qui se trouvant sur leur chemin. Leur particularité résidait dans cette façon de vivre, régie par le code de la tribu :

Poliote tu devras prier,
L'honorer en soignant les corps,
La reconnaissance et la paix tu recevras.


Mais également une apparence physique singulière. Contrairement aux autres Namès, vos cheveux n'étaient pas blond, mais plutôt bruns, tirant presque vers le rouge. Une caractéristique qui vous a valu le surnom des "Soigneurs de Sang". Mais rares sont ceux à en avoir entendu parler. Ton clan était très discret et ses déplacements dans le désert faisait qu'on ne les croisait pas souvent.

Tu n'étais encore qu'une enfant, et tu respectais le code, imitant les adultes, sans vraiment réfléchir. Jusqu'au jour où ta famille a recueilli des mercenaires...

Il étaient blessés, s'étant visiblement fait attaqués par une bête. Comme d'habitude, les membres de ta tribu se sont empressés de leur apporter soins, eau et une tente pour dormir la nuit.

Mais tout ceci n'était qu'un piège.

Alors qu'après la prière du soir tout le monde allait se coucher, les mercenaires ont attaqués les membres de ton clan. Evidemment, comment un simple clan de soigneur allait pouvoir se défendre contre les machettes ? Cette nuit a été horrible pour toi. Tu étais apeurée, ne sachant pas si tu devais pleurer ou crier. Tout le monde courrait, criait, alors que les truands mettaient le feu aux tentes. Tu étais dans les bras de ta mère. Elle te protégeait, te cachant la vue de ce spectacle sanglant.

Et puis ils ont vu ta génitrice. Après une brève discussion, ils l'ont éliminé. Ta vision est devenue rouge. Tu n'as même pas eu le temps de l'appeler. Même pas eu le temps de dire "Maman". Tu étais choquée. Et ils t'ont saisi le bras avec une poigne si forte qu'elle te coupait le sang. Tu avais des fourmis dans le bras et tu regardais le corps sans vie de ta mère, alors qu'ils te traînait dans le sable.

[...]

Tu étais enchaînée dans un endroit sombre et poussiéreux, assise contre un mur en pierre froide. Une étroite brèche dans le mur d'en face laissait passer la seule source de lumière, te permettant de voir les quelques membres de ton clan qui ont survécu. Deux jeunes femmes, quatre jeunes hommes, et les enfants de plus de 5 ans. Que les jeunes encore vigoureux qui n'ont pas d'enfant... et plus de parents. Vous attendiez là, en silence, le regard baissé et vide.

Puis on vous a fait sortir de là et vous avanciez les uns derrière les autres, attachés à la même chaîne. Tu arrivais à percevoir un brouhaha qui à chaque pas de fait, devenait plus net. Une foule parlait avec ardeur, criant même. Ça t'a réveillé un mauvais souvenir et la panique t'a saisi. Tu t'étais arrêtée, voulant faire demi-tour, mais un coup de martinet t'as vite fait avancer. Tu avais mal et tu ne voulais pas que ça recommence. Mais tu avais peur aussi...

Vous débouchiez sur une sorte d'estrade, surplombant une foule de gens masqués ou capuchonnés. Ils étaient comme des sauvages à se bousculer les uns des autres, à chercher à savoir qui criera le plus fort. Et pourtant leurs tenues trahissaient leur richesse.

Un homme se tenait sur l'estrade, devant vous. Il portait un masque aussi, mais semblez diriger cette assemblée...

« Votre attention, messieurs ! Voici des Namès du désert, provenant d'un clan particulier comme vous pouvez le voir avec leurs chevelure singulière... Fascinant n'est-ce pas ? »

La foule s'était calmée, toute leur attention a été dirigée sur vous. Tu pouvais sentir leurs regards inquisiteur, fouineur sur toi. Tu en frissonnais de dégoût. Tu te sentais prise au piège, comme une proie sans issue face à son chasseur. Une simple viande. Un simple morceau de chair à faire cuir avant de se faire dévorer.

« Mais ce n'est pas tout ! Si leurs cheveux sont couleurs sang, c'est bien parce qu'ils sont capables d'user d'une vérité très intéressante ! Voyez-vous, ils sont capables de contrôler le sang et d'utiliser cette capacité à des fins médicales. C'est vraiment incroyable ! »

La foule est devenue plus enthousiaste. Les cris reprirent et tu n'arrivais toujours pas à distinguer ce qu'ils disaient. Le maître se rapprochait du premier de ta file et posa ses mains sur ses épaules. Tu voyais le Namès blêmir.

« Je savais qu'ils vous plairaient ! Alors on va commencer par ce jeune homme, d'une vingtaine d'année toute fraîche ! Voyez comme la vie dans le désert lui a donné un corps vigoureux ! Parfait pour le travail manuel !  »

Puis, il quitta le Namès et annonça en écartant les bras, un sourire carnassier aux lèvres :

« On commence à deux milles madellens ! Qui dit plus ? »

Et s'ensuit alors un combat de celui qui criera le plus gros chiffre le plus fort. Les sommes sont tellement élevées que tu t'es demandée si tout ton clan a un jour réunis autant d'argent. Non, jamais. La réponse était si évidente : ta tribu n'avait pas d'argent.

Puis enfin le silence. L'un d'entre eux a réussi à faire taire l'assemblée. Le maître de cérémonie claqua ses mains :

« Adjugé, vendu ! »

Et on détacha le nouvel esclave de la chaîne qui vous reliait, avant de l'emmener rapidement de l'autre côté de la scène, retrouvant son maître...

C'est reparti. Des cris, des chiffres astronomiques qui fusent, un nouvel esclave apporté à son maître... Jusqu'à ton tour.

Tu étais épuisée par tout ça. Ta tête te faisait atrocement mal, comme si un tambour était frappé chaque seconde à l'intérieur de ton crâne. A moins que ce ne soit ton cœur qui bat trop fort, à tel point que les battements résonnent dans tout ton corps ? L'angoisse s'était amplifiée à chaque minute et te pompait toute ton énergie. Tu voulais que tout s'arrête. Tu voulais te boucher les oreilles, mais tu ne pouvais pas à cause de tes menottes. Tu as fermé les yeux et baissé la tête, mais quelqu'un t'a relevé le menton et t'a contraint à regarder la foule. Cette douleur psychologique se transformait en une souffrance physique...

On te détacha. Tu n'avais pas vu qui était ton maître désormais, ni même entendu a combien il t'avait acheté. De toute façon, qu'est-ce que ça pouvait bien te faire ? Tu n'avais aucun repaire économique, et tout ces gens se cachent le visage. Tu es tirée vers l'arrière de la scène. Un homme costaud te gardait en attendant ton acheteur.

Après quelques minutes, il fit son apparition. Tu l'as regardé arriver, avec ses vêtements d'un tissu noble, couleur nacre et dorée. On dirait presque un prince perdu dans les dédales d'un vieux château gris et poussiéreux. Il enleva son masque et te sourit. Tu étais frappée par son visage juvénile. Il ne devait pas avoir plus de vingt ans ! Si jeune et déjà si riche ? Ses yeux noisette brillaient d'une certaine malice, ce qui te poussa à la méfiance. Ses cheveux noirs bien entretenus prouvaient encore une fois que sa richesse est bien réelle.

« Salut jeune demoiselle ! Je suis Sigmund, mais voyons le reste en dehors de cet endroit miteux. »

Il demanda au garde de t'enlever les menottes puis il te saisit l'avant bras pour t'emmener dehors. Une voiture vous attendait et le noble t'invita à rentrer. Tu hésita un instant, mais finalement, tu mis un pied dedans...

Et tu ne te retournera plus jamais.

[...]

« Félicitation cousine ! »

Sigmund t'attendais depuis un petit moment dans la grande villa Hellewege. Cette grande villa qui est aussi ta maison vu que tu fais partie de la famille. Ton cousin par adoption s'approcha, un grand sourire malicieux sur les lèvres. Il posa sa main sur ton crâne et te frotta les cheveux. Aussitôt, tu lui saisis le poignet et le retire avec force, allant jusqu'à le tordre, atteignant la limite de le casser.

« Aïe aïe aïe ! C'est comme ça qu'on me remercie ? Je veux juste te féliciter bon sang ! C'est pas tout les jours qu'on fini l'Académie ! »

Tu le lâches et tourne le regard. En vrai, tu es contente qu'il te félicite, mais...

« Arrête de me frotter la tête tu veux ? Un jour je te casserai réellement le poignet, je t'aurai prévenu ! »

Sigmund soupire, et prend un air désespéré.

« T'es quand même rabat-joie... »

Si ce n'était pas Sigmund, tu l'aurais envoyé valdingué ! Mais au lieu de ça, tu te contente de froncer les sourcils et d'aller dans ta chambre.

Tu t'affales sur ton lit. Désormais seule, tu souris. Ça y'est, tu es enfin apte à te battre réellement pour ta confrérie. Utiliser tes aptitudes au combat pour réaliser le rêve de ton chef : le Ténébreux. Tu te vois terrasser ses ennemis, détruire les obstacles qui se dressent sur son chemin. Pour enfin atteindre son but : unifier les hommes sous une même bannière.



Et dans la vraie vie ?

PRENOM: Chloé
AGE: 20
AVATAR: Lancer (Fate/Grand Order)
TU FAIS DU RPG DEPUIS LONGTEMPS ? Et bien oui ! Mais je sais pas combien de temps exactement  Happy
COMMENT TU AS CONNU LE FORUM ? Sûrement grâce à Winter !
UNE QUESTION, SUGGESTION ? TC de Deth ! o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Chasseuse

Messages : 108
Xp's : 349
DC : Eien VerteFeuille
Date d'inscription : 16/07/2016
Age : 20
Présentation : Nya ?
Carnet : ~ Meow ~

Feuille de personnage
Vie:
100/100  (100/100)
Prestige :
1/9  (1/9)
Disponibilité Rp: A voir ^^
MessageSujet: Re: Iskra Hellewege - mettre tout son sang dans la bataille [en cours] Dim 16 Juil 2017 - 20:45

Re-re-bienvenue ! Tu as craqué pour un TC finalement à ce que je vois xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Voleur

Messages : 922
Xp's : 961
DC : Manaka - Le Cerf
Date d'inscription : 08/06/2015
Age : 20
Présentation : Juste Me
Carnet : Relationship

Feuille de personnage
Vie:
100/100  (100/100)
Prestige :
3/9  (3/9)
Disponibilité Rp: Réduite
MessageSujet: Re: Iskra Hellewege - mettre tout son sang dans la bataille [en cours] Dim 16 Juil 2017 - 20:59

Oui x) Mais ça fait longtemps que j'y pense o/


il râle en #ff0000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Neustro

Messages : 63
Xp's : 103
Date d'inscription : 21/06/2016
Carnet : Qui suis-je ?

Feuille de personnage
Vie:
100/100  (100/100)
Prestige :
1/9  (1/9)
Disponibilité Rp: Envie de Rp !
MessageSujet: Re: Iskra Hellewege - mettre tout son sang dans la bataille [en cours] Lun 17 Juil 2017 - 12:49

Whuut ? Mais je n'étais pas au courant que tu allais le faire finalement x)

Tu avais pleins d'idées stylées pour la Vérité mais celle là en jette particulièrement ! Et puis avatar au top !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Voleur

Messages : 922
Xp's : 961
DC : Manaka - Le Cerf
Date d'inscription : 08/06/2015
Age : 20
Présentation : Juste Me
Carnet : Relationship

Feuille de personnage
Vie:
100/100  (100/100)
Prestige :
3/9  (3/9)
Disponibilité Rp: Réduite
MessageSujet: Re: Iskra Hellewege - mettre tout son sang dans la bataille [en cours] Lun 17 Juil 2017 - 18:22

Ah ah oui x) mais avec l'event qui arrive c'était le moment de le faire ! o/


il râle en #ff0000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Soldat

Messages : 11
Xp's : 34
Date d'inscription : 16/07/2017

Feuille de personnage
Vie:
100/100  (100/100)
Prestige :
0/9  (0/9)
Disponibilité Rp: Envie de Rp !
MessageSujet: Re: Iskra Hellewege - mettre tout son sang dans la bataille [en cours] Lun 24 Juil 2017 - 19:34

Hey !

J'annonce que j'ai terminé ma fiche ! o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Divinité

Messages : 3555
Xp's : 2613
DC : Marissa E. Iselk, Auxane Taël et Adélaïde Firloe
Date d'inscription : 15/05/2010
Age : 23

MessageSujet: Re: Iskra Hellewege - mettre tout son sang dans la bataille [en cours] Lun 24 Juil 2017 - 19:57

Coucou,

Tout est en ordre Smile comme tu n'as pas parlé de ta transformation en recleyes pas besoin de parler tout de suite du rituel, mais je ne saurais que trop de conseiller de profiter de la future quête à ce sujet. J'essaye de te valider correctement dans la soirée, mais je suis sur téléphone donc pas sur d'y arriver.
Tu connais la marche à suivre ^^ carnet et validation des sorts par mp.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://madelle.1fr1.net
avatar


Soldat

Messages : 11
Xp's : 34
Date d'inscription : 16/07/2017

Feuille de personnage
Vie:
100/100  (100/100)
Prestige :
0/9  (0/9)
Disponibilité Rp: Envie de Rp !
MessageSujet: Re: Iskra Hellewege - mettre tout son sang dans la bataille [en cours] Lun 24 Juil 2017 - 22:43

Ok ! Merci beaucoup ! Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Iskra Hellewege - mettre tout son sang dans la bataille [en cours]

Revenir en haut Aller en bas

Iskra Hellewege - mettre tout son sang dans la bataille [en cours]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» 01.01/29.C.Chicago - Mettre les petits plats dans les grands...
» AU DANEMARK C'EST COOL, ON PEUT S'METTRE TOUT NU ✎ HELL.
» TNT - la télé tout numérique
» Mettre de la musique dans la signature depuis Youtube
» TUTO : Mettre une barre Youtube dans sa signature

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Madelle :: Les Personnages :: Ceux qui changeront notre avenir :: Ils sont sur la route-