AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

[Quête] La Fleur de pierre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
avatar


Loutromancienne

Messages : 100
Xp's : 184
DC : Kharis Othorm / Finnick Shuöra / Gwen Pryde
Date d'inscription : 18/11/2016

MessageSujet: Re: [Quête] La Fleur de pierre Mer 18 Oct 2017 - 22:35

Vous parcourez quelques kilomètres sans rencontrer de problèmes, vous pouvez même en profiter pour vous détendre, vous restaurer, admirer le paysage, ou même préparer la suite de votre plan.

Seulement, le chemin que vous a indiqué l'Ancien vous mène à une cuvette où la neige fraiche s'est accumulée. Vos montures refusent d'avancer, la neige atteignant plus d'un mètre vingt d'épaisseur. A pied, cela est peut-être possible, mais ce sera épuisant. Contourner la cuvette à travers les sous-bois est une autre solution, mais vous ne savez pas ce qui se cache sous la neige si vous sortez du sentier. Vous pouvez aussi chercher un autre chemin d'après votre carte. Ou inventer une autre solution en combinant vos différents talents cachés...

Instructions


A vous de décider comment vous voulez procéder. Une fois sortis d'affaire, continuez jusqu'au moment où vous arrivez au point où vous devriez trouver le Kog'Karth. Le tout en 2 à 3 messages.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Alchimiste

Messages : 272
Xp's : 930
Date d'inscription : 26/08/2016
Présentation : Pour vous servir
Carnet : Ses voyages

Feuille de personnage
Vie:
100/100  (100/100)
Prestige :
4/9  (4/9)
Disponibilité Rp: Envie de Rp !
MessageSujet: Re: [Quête] La Fleur de pierre Jeu 26 Oct 2017 - 20:56

Ils étaient enfin sortis d’affaire. Certes, récupérer une fleur sur le dos d’un golem protecteur de la forêt, le tout sans le tuer – ni l’un ni l’autre n’avaient particulièrement envie  de se mettre à dos toute la confrérie des Anciens – allait sûrement représenter un défi, mais cela lui semblait tout de même plus simple que de trouver la-dite créature dans aucune piste dans l’immensité de la forêt. Avec un peu de chance, et Rhys croyait en sa bonne étoile, ils allaient tomber sur un Kog’karth endormi, et ils n’auraient qu’à être discrets – et ça, ils savaient faire tous les deux.

Ils profitèrent d’un coin un peu abrité par l’enchevêtrement des feuillages de deux arbres proches pour s’arrêter sur un sol à peu près exempt de neige. Rhys avait globalement eu le temps de se réchauffer dans la cabane de chasse, mais les bénéfices du brasero s’estompaient vite, et il était plus que reconnaissant pour ses gants et ses bottes doublés de fourrure. Autant lui que Nava avaient hâte d’en finir avec cette recherche, et leur moment de répit chez les Anciens n’avait pas empêché l’heure de tourner. S’ils voulaient trouver la créature avant la tombée de la nuit, il ne fallait pas qu’ils perdent trop de temps, ainsi d’un accord tacite, leur collation ne dura que le temps nécessaire à fouiller leurs paquetages pour trouver un morceau à grignoter à cheval.

Il n’arrivèrent malgré tout pas à avancer beaucoup plus sans être bloqués. La neige s’était accumulée empêchant le cheval de Nava d’avancer. Même Ivoire, bien que plus grand, était gêné dans ses mouvements et refusait d’emprunter ce chemin. Avec un soupir, l’héléo marqua son exaspération en donnant un coup sur le pommeau de sa selle. Sa Vérité de glace allait se montrer parfaitement inutile dans une telle situation, et l’obstacle n’en était que plus frustrant. Pour sa part, Rhys était parfaitement confiant dans ses capacités. Il voyait l’autre côté de la cuvette, ç’allait être une partie de plaisir. L’idée de révéler sa Vérité à un étranger était toujours inconfortable pour lui, mais à ce stade il n’en avait plus rien à faire et la seule chose qui comptait était de trouver cette fleur de pierre et de pouvoir retrouver la civilisation – incarnée dans son esprit pour l’instant par un bon feu de cheminée.

Oui, en temps normal, ils auraient été de l’autre côté de la petite dépression en quelques secondes. Cependant, tout ne pouvait pas se dérouler si facilement. Le Parlèms ouvrit la première porte sur la deuxième partie du chemin, à l’orée de la clairière. Le froid, la peur, la course-poursuite à travers les sous-bois l’avaient plus fatigué qu’il ne le croyait et il peinait à maintenir le portail ouvert à une taille permettant le passage des deux cavaliers. Il n’essaya même pas de mettre en place le deuxième : passer à travers était trop dangereux, il était plus que familier avec ce qui arrivait lorsque le passage n’était pas stable. Il n’allait pas prendre le risque de s’épuiser en risquant de blesser son partenaire ou une de leur montures.

Il allait falloir réfléchir à autre chose.


Rhys: #9966cc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Alchimiste

Messages : 272
Xp's : 930
Date d'inscription : 26/08/2016
Présentation : Pour vous servir
Carnet : Ses voyages

Feuille de personnage
Vie:
100/100  (100/100)
Prestige :
4/9  (4/9)
Disponibilité Rp: Envie de Rp !
MessageSujet: Re: [Quête] La Fleur de pierre Sam 28 Oct 2017 - 20:04

Inutile de s’acharner, autant contourner. Je préfère ne pas trop traîner.

Acceptant sa défaite, Rhys opina et suivit l’héléo. Il n’était vraiment pas très efficace, et cet état de fait commençait à lui peser. Il était à deux doigts de laisser tomber la réflexion et de se laisser guider par Nava, qui, honnêtement, semblait beaucoup plus dans son élément que lui, pour l’instant. Il le suivit donc en se contentant de hausser les épaules d’un air morne. À tous les coups, ils allaient encore tomber sur un monstre qui n’attendait que ça pour les dévorer. Et cette fois ils n’auraient pas de sauveurs inattendus : on ne pouvait pas être aussi chanceux deux fois d’affilée.

La cuvette qu’ils devaient contourner n’était pas très grande en soi, mais en faire le tour en s’empêtrant dans les fourrés allait leur prendre un temps certain. Ils avançaient extrêmement lentement, dans un silence morose, et étaient régulièrement obligés de mettre pied à terre pour dégager un passage pour leurs montures. Rhys s’arrêta pour évaluer la position des rayons du soleil qui continuaient à filtrer à travers les branchages, puis se retourna pour évaluer leur avancée, et il se retint de hurler de frustration. Le temps avait filé à toute allure et ils n’avaient avancé que de quelques dizaines de mètres. Ils n’arriveraient à rien comme ça. Ivoire commençait à s’agiter, jetant des coups d’oeil nerveux autour d’eux, imité par le cheval de l’héléo. Étant donné ce que leur avait coûté la dernière fois qu’ils n’avaient pas pris au sérieux l’anxiété de ces animaux, il n’avait aucune envie de recommencer les mêmes erreurs.

Nava avait l’air du même avis, si bien qu’ils firent demi-tour. Une fois de retour à la case départ – à savoir l’entrée de la cuvette – un coup d’oeil au ciel finit de les décourager. Les journées d’hiver étaient bien trop courtes pour ce genre d’expédition : le soleil commençait déjà à se coucher, et il ferait bientôt trop sombre pour avancer, sans même parler de trouver un golem. Ils s’aménagèrent un petit campement de fortune sous l’un des immenses mirlis dont le feuillage persistant avait un peu abrité le sol de la neige. Sans tout déballer, ils déchargèrent leurs montures et déposèrent leurs paquetages quasiment intacts en arc de cercle autour du tronc de l’arbre pour abriter leur feu autant que faire se peut.

Épuisé, Rhys laissa le premier tour de garde à Nava, qui avait comme consigne de se faire remplacer trois heures plus tard si tout se passait bien. Apparemment leur installation devait être efficace pour tenir à distance les prédateurs, car il fut réveillé par l’héléo qui le secouait doucement par l’épaule. Il lui fallut quelques instants pour remettre les éléments de sa situation dans l’ordre, et il s’installa à son tour pour surveiller les alentours. La forêt n’était pas vraiment accueillante de jour, et c’était un euphémisme de dire qu’elle était tout bonnement glaçante au plus noir de la nuit. Rhys réprima un frisson et s’emmitouffla de plus belle dans sa cape, mais resserra également sa prise sur la poignée de son épée.


Rhys: #9966cc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Alchimiste

Messages : 272
Xp's : 930
Date d'inscription : 26/08/2016
Présentation : Pour vous servir
Carnet : Ses voyages

Feuille de personnage
Vie:
100/100  (100/100)
Prestige :
4/9  (4/9)
Disponibilité Rp: Envie de Rp !
MessageSujet: Re: [Quête] La Fleur de pierre Sam 28 Oct 2017 - 21:03

Les deux heures qui suivirent parurent extrêmement longues à Rhys. Seul, fatigué, et glacé malgré les flammes qu’il gardait vives, il luttait pour ne pas se rendormir. De quoi aurait-il l’air si Nava se réveillait et le trouvait en train de roupiller au lieu de monter la garde comme il le devait ? D’un incapable et d’un abruti. Et déjà qu’il n’avait pas brillé par son efficacité durant la journée, il n’avait pas besoin de ça en plus pour que Nava plombe sa réputation une fois toute cette affaire terminée. Une réputation qu’il avait passé des années à travailler et qu’il n’était pas prêt à laisser partir en fumée de sitôt.

Il fut interrompu dans cette suite de pensées – et rendu bien vigile – par un bruit en provenance de la pile de bagages. Comme si un petit animal était en train de gratter un sac pour atteindre son contenu. Abandonnant la chaleur relative de ses fourrures, l’alchimiste se leva et s’approcha avec circonspection de ce qu’il pensait être la source du bruit, épée en main. Il voulait ne réveiller Nava qu’en cas de nécessité, mais il se demandait bien ce qu’il allait faire quand il aurait découvert ce qui se passait.

Il commença par apercevoir une queue, qui s’agitait en plus du balancement imprimé par l’arrière-train de l’animal. Sans ce mouvement, il aurait peiné à la distinguer tant elle se fondait sur la neige. Il contourna le sac tant convoité par la créature, et put enfin voir ce qui se trouvait au bout de cette queue. Plus grand qu’un chat mais guère plus, et presque identique, l’animal était d’un blanc immaculé, à l’exception de l’extrémité beige des oreilles. Une de ses fines cornes semblait cassée, car il n’avait pas connaissance de cas où elles étaient naturellement asymétriques. Il s’agissait d’un gila eggret, et il était particulièrement intéressé par quelque chose. Rhys réalisa soudain quel paquetage était visé : celui contenant sa lyre ! Pas étonnant que ce petit fureteur ait été attiré. Il rengaina son épée et tenta de l’écarter avec le fourreau. La créature se retourna en feulant ; ses yeux d’un vert intense brillaient, et ce n’était pas dû au reflet des flammes.

Peu désireux de se battre avec le félin, Rhys prit plutôt le parti de l’aider à atteindre son but : il extirpa lui-même l’instrument et le lui présenta. Le gila eggret le renifla longuement, y frotta ses joues encore plus longuement, et finit par se rouler en boule dessus en ronronnant. Décidant qu’il ne représentait pas un danger immédiat, le propriétaire de l’objet le laissa faire, et retourna lui aussi s’installer aussi confortablement que possible pour finir sa garde.

Le reste de la nuit se déroula sans autre incident notable, et le lendemain les deux hommes étaient prêts à partir au petit jour. En parcourant la carte une nouvelle fois durant son deuxième tour de garde, Rhys avait repéré une piste minuscule qui, si la carte était juste, était censée déboucher quelques kilomètres plus loin sur le chemin principal. Cet itinéraire était un peu plus long, et très probablement moins bien entretenu, mais avec un peu de chance ils n’y rencontreraient pas d’obstacles.

Et effectivement, quelques heures plus tard il finirent par atteindre le point qu’Aglaée leur avait indiqué. Là où ils devraient trouver un Kog’karth.


Rhys: #9966cc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Loutromancienne

Messages : 100
Xp's : 184
DC : Kharis Othorm / Finnick Shuöra / Gwen Pryde
Date d'inscription : 18/11/2016

MessageSujet: Re: [Quête] La Fleur de pierre Mar 5 Déc 2017 - 12:34

Vous arrivez dans une clairière ouverte autour d'un petit monticule, scène tout à fait charmante et poétique dans ce paysage de neige immaculée, mais aucun signe de Kog'Karth...

L'un de vous s'avance à découvert pour essayer de découvrir des indices, mais dès que vous posez le pied sur ce que vous preniez pour un tas de terre, ce dernier se met à bouger. Vous venez de marcher sur le Kog'Karth ! Ce dernier ce relève à une vitesse surprenante pour un golem fait de pierre et de bois. Il fait bien trois mètre de haut et il n'a pas l'air content de s'être fait réveiller.

Instructions


Vous devez repérer où se trouve la fleur sur le corps du Kog'Karth et vous en emparer, tout en évitant de vous faire tuer par la créature. Attention, ces protecteurs de la forêt sont puissants, et même si vous êtes deux, le combat est dangereux. Il est probable que vous soyez blessés.

Arrêtez-vous une fois hors de portée de la créature (que ce soit parce que vous l'avez mis hors d'état de nuire ou parce que vous avez réussi à vous enfuir), avec ou sans la fleur.

2 à 3 messages.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Alchimiste

Messages : 272
Xp's : 930
Date d'inscription : 26/08/2016
Présentation : Pour vous servir
Carnet : Ses voyages

Feuille de personnage
Vie:
100/100  (100/100)
Prestige :
4/9  (4/9)
Disponibilité Rp: Envie de Rp !
MessageSujet: Re: [Quête] La Fleur de pierre Jeu 7 Déc 2017 - 15:53

La clairière qui s'ouvrait devant eux aurait interpellé leur attention même si elle n'avait pas été indiquée sur une carte comme leur destination. La forêt était oppressante, inquiétante, comme si la faune et les arbres eux-mêmes savait faire comprendre au voyageur qu'il n'était pas à sa place. L'environnement était globalement hostile et les deux hommes l'avaient bien ressenti au départ, même s'ils avaient fini par passer ça à l'arrière-plan de leur conscience. En comparaison, l'arrivée dans cet espace leur faisait l'effet d'une bouffée d'air frais et pur tant l'atmosphère y était paisible. Si le Kog’karth se trouvait vraiment à proximité, sa seule présence semblait suffire à protéger l'endroit.

Seulement le gardien n'était visible nulle part, ni vivant, ni endormi, ni dans aucun état : il n'était juste pas ici. Frustré et ne pouvant pas accepter d'avoir fait tout ce chemin pour rien, Nava mit pied à terre et s'avança tout de même sur l'étendue de neige immaculée qui recouvrait le sol. Des chasseurs expérimentés auraient été alertés par l'absence de traces d'animaux sur une aussi grande surface, mais ils n'en étaient pas et aucun d'eux n'y fit attention. Sur ses gardes, l’héléo focalisait son attention sur les sous-bois, comme si le golem pouvait en surgir à tout moment.
Rhys était lui aussi descendu de sa monture et surveillait l’avancée de son compagnon. D’un geste de la main il avait créé un premier portail près de lui, près à en ouvrir un second pour le récupérer en cas de nécessité – on est jamais trop prudent. Il prenait ces précautions par habitude, mais la sérénité de l’endroit ne le poussait pas à être particulièrement sur ses gardes.

Pour essayer d'avoir un point de vue un peu plus global de la scène et essayer de trouver des indices sur la localisation du kog’karth, Nava s'apprêta à gravir le petit monticule au centre de la clairière. Il n'avait fait qu'un pas quand une plainte sépulcrale se fit entendre. Sursautant de concert, ils cherchèrent tous les deux d'où elle pouvait provenir, sans succès. Rien n'avait bougé, tout était aussi calme que quelques secondes plus tôt. Haussant les épaules, le contrebandier se remit en marche. Son deuxième pas mit le monticule en mouvement. Le tas de pierre se redressa, envoyant rouler au sol l’héléo au milieu d'une pluie de pierres et de branchages.

Par réflexe, Rhys ouvrit le portail qui receptionna Nava et le projeta directement sur lui, accompagné de tous les débris qui le suivaient. Une fois à terre, l’héléo se depêtra en deux temps, trois mouvements de Rhys, qui lui dit plus de difficultés à se relever. Il avait été heurté à l'épaule droite par un rocher, et une douleur lancinante l'empêchait de bouger son bras. Il espérait juste qu'il n'allait pas rester comme ça, mais il n'avait pas le temps de s'arrêter pour regarder l'état de son épaule. Nava tira ses cimeterres, mais il ne savait pas quoi en faire après ça.

Le golem était debout, réveillé, et visiblement peu ravi de l'être.


Rhys: #9966cc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Alchimiste

Messages : 272
Xp's : 930
Date d'inscription : 26/08/2016
Présentation : Pour vous servir
Carnet : Ses voyages

Feuille de personnage
Vie:
100/100  (100/100)
Prestige :
4/9  (4/9)
Disponibilité Rp: Envie de Rp !
MessageSujet: Re: [Quête] La Fleur de pierre Ven 15 Déc 2017 - 17:58

Rhys restait fasciné devant la créature. Elle était immense, massive, mais ses mouvements étaient loin d'être lourds ou maladroits. Elle était même étonnamment rapide pour sa stature, et il essayait d'imaginer par quel miracle le golem avait été créé. Les Anciens d'autrefois étaient vraiment des génies. Si seulement il pouvait lui-même arriver à un dixième de leur art sur toute la durée de sa vie... Mais ça n’occultait pas la question essentielle du moment : dans quelle galère s'étaient-ils engagés ? Ils n'avaient aucune idée d'où était la fleur sur le kog’karth, et encore moins de comment ils allaient la récupérer. Il réussit enfin à se remettre en mouvement lorsque la créature se retourna vers lui avec un rugissement.

Ses cimeterres en main, Nava attrapa au vol les rênes des deux montures qui commençaient à paniquer. Hors de question qu'elles s'enfuient pour qu'ils doivent retraverser l'entièreté de la forêt à pieds. Il essaya de se montrer aussi rassurant que possible mais il n'était pas très efficace quand un monstre immense et enragé se trouvait derrière lui. En deux temps, trois mouvements il attacha les brides à une branche basse d'un des immense mirlis qui les entouraient. Il n'avait pas le souvenir d'avoir déjà exécuté un noeud aussi rapidement de toute sa vie, et il avait pourtant travaillé sur un bateau. Il se retourna vers Rhys pour le voir esquiver d'un bond la charge de la créature, et se réceptionner au sol avec un grognement douloureux.

L’alchimiste bondit sur ses pieds, ne voulant pas être à terre la prochaine fois que le kog’karth s'en prendrait à lui. Ses bottes dérapaient sur la neige et il eut quelques difficultés à retrouver une position verticale stable. Il n'osait pas penser au nombre de bleus qu'il allait arborer le lendemain, si tant est qu'il serait vivant pour les constater lui-même. Son épaule l’élançait au moindre mouvement et il grimaça. Cependant, à chaque chose malheur était bon, car suite à sa charge, le golem lui tournait le dos, et c'est là qu'il aperçut ce qu'ils étaient venus chercher.

Nava !

Il désignait du doigt un excroissance un peu plus marquée à la jonction de ce qui lui tenait lieu de nuque et de son dos. L'hiver battait son plein et la fleur n'était pas éclose, mais c'était la seule chose qui pouvait ressembler le plus à un bouton de plante. Une fois leur objectif en vue, tout leur semblait moins vain et leur motivation revint. En quelques pas, Rhys rejoint l’héléo. Ils n'avaient aucune notion de ce que pouvait comprendre la créature de leur langage ; ils préféraient donc éviter de crier leurs plans d'un bout à l'autre de la clairière. Enfin, leurs plans… ce n'était pas comme s'ils avaient eu une stratégie poussée qu'il ne fallait éventer sous aucun prétexte. Voir la fleur ne leur donnait pas plus d'idées pour la récupérer sur le dos du monstre qui leur faisait face et qui semblait passablement contrarié. savaient juste qu'elle existait et n'était pas qu'une légende.

Le plus dur restait encore à faire.


Rhys: #9966cc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Alchimiste

Messages : 272
Xp's : 930
Date d'inscription : 26/08/2016
Présentation : Pour vous servir
Carnet : Ses voyages

Feuille de personnage
Vie:
100/100  (100/100)
Prestige :
4/9  (4/9)
Disponibilité Rp: Envie de Rp !
MessageSujet: Re: [Quête] La Fleur de pierre Ven 15 Déc 2017 - 17:59

Rhys se tourna vers Nava, à la recherche d'une idée. Pour toute réponse, celui-ci haussa les épaules d'un air démuni. Sa Vérité lui procurait une aide relative face à l'environnement, mais ne leur serait d'aucune utilité face à une créature constituée de matières inertes. Avec un nouveau rugissement, celle-ci ne leur laissa pas plus de temps pour réfléchir ; elle les chargea une fois de plus. Leur intrusion sur son territoire, ou peut-être son éveil prématuré, semblait la mettre en rage. Ils étaient préparés cette fois-ci et s'enfuirent chacun dans une direction opposée. Ses attaques étaient extrêmement puissantes mais désordonnées. Le temps qu'elle reprenne son équilibre, Rhys fit signe à son compagnon de la distraire. Il venait d'avoir une idée, mais il avait besoin d'un peu de temps pour la mettre en oeuvre. Nava émit un sifflement aigu qui attira avec succès l'attention du golem. La prochaine charge serait pour lui.

Pendant ce temps, Rhys ouvrit un portail à portée de sa main, et dégaina son épée. Il n'aurait que quelques secondes pour agir et il ne comptait pas essayer plusieurs fois – il n'en aurait de toute façon probablement pas l'occasion. La tactique de Nava, toute simpliste qu'elle soit, fut efficace, et le monstre se rua sur lui. L’héléo esquiva de justesse en se jetant à terre. La neige fit déraper le kog’karth qui chuta à son tour. Rhys n'aurait pas pu rêver d'une plus belle opportunité, et, ni une ni deux, il ouvrit un second portail quelques dizaines de centimètres au-dessus de la fleur, et la sectionna d'un coup d'épée.
Il s'était pas attendu à cela, mais la créature poussa un grognement de douleur et donna un violent coup dans son dos, réussissant à passer par le portail. Le mouvement fut trop ample et la main et l'avant-bras fut amputé net lors de son passage et tomba de l'autre côté, frappant Rhys au passage.

Nava se précipita pour se remettre sur ses pieds, mais le golem, après un rugissement assourdissant, semblait stupéfié sur place. Le sang de l’héléo ne fit qu'un tour : d'un même mouvement il ramassa ses cimeterres, la fleur, et se précipita vers son compagnon, qui tardait à se relever. S'ils pouvaient profiter de l'inattention de la créature pour s'enfuir, il n'allait pas perdre cette occasion en or de s'en sortir vivant.

De son côté, Rhys avait perdu le fil. Complètement désorienté, il sentait seulement quelque chose de tiède couler sur sa tempe, sans arriver à l'identifier. La neige sur le côté de sa tête le soulageait et et le glaçait à la fois. Les yeux fermés et tant qu'il ne bougeait pas, la douleur était supportable, mais le moindre mouvement lui soulevait le coeur. Le monde tournait à une vitesse folle autour de lui et il n'arrivait plus à aligner ses pensées, malgré le sentiment d'urgence que sa situation lui laissait. Nava ne fit pas dans la dentelle.

Bouge ! Pas le temps de s'apitoyer, il faut qu'on décampe !

Il l’attrapa pas les épaules et le força à se relever. Rhys fit tout son possible pour l'y aider tout en combattant de son mieux les hauts-le-coeur qui arrivaient par vagues au rythme de ses battements cardiaques. Il s'écarta légèrement sans lâcher les bras qui le tenaient pour vomir un peu de bile. Il commença à rouvrir les yeux lorsque l’héléo entreprit de le faire monter sur son denmuys. Les nausées commençaient déjà à s'estomper mais laissaient la place à une douleur lancinante et à la réalisation que du sang continuait de couler dans son cou.
Ivoire se mit en marche abruptement, surprenant son cavalier qui chercha les rênes, avant de se rendre compte que Nava les avait gardées et guidait leurs deux montures aussi rapidement que possible.
Le kog’karth sembla reprendre lui aussi pied dans la réalité et ils l’entendirent rugir et se déplacer en brisant branches et rochers à leur poursuite, mais il ne les trouva pas.

Nava leur fit mettre pied à terre lorsqu'il jugea qu'ils étaient à peu près hors de danger. Il s'affaira à allumer un feu pendant que Rhys s'asseyait lourdement contre son paquetage. Le gila eggret de la nuit précédente réapparut de nulle part pour venir se lover entre Rhys et sa lyre. Le musicien l'avait oublié et n'avait aucune idée d'où il avait bien pu être durant leurs aventures de la journée. D'un signe de tête, il refusa la nourriture que lui tendait son compagnon, et le froid, la douleur et les ronronnements du chat commençaient à l’endormir.


Rhys: #9966cc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Loutromancienne

Messages : 100
Xp's : 184
DC : Kharis Othorm / Finnick Shuöra / Gwen Pryde
Date d'inscription : 18/11/2016

MessageSujet: Re: [Quête] La Fleur de pierre Jeu 28 Déc 2017 - 23:29

La nuit tombe tôt en hiver, et il est vrai que la lumière commence déjà à décliner. Mais ne vous y laissez pas prendre, ce n'est pas encore l'heure de dormir ! En tout cas, j'espère que vous avez entendu vos visiteurs approcher, car eux n'ont eu aucun mal à vous repérer. Montés sur un Llam Tauraë à la splendide robe blanche – et visiblement apprivoisé, ne vous en faites pas –, il s'agit d'Aglaë et d'un homme que vous ne connaissez pas. Il a l'air plus âgé, mais il porte quasiment les mêmes vêtements qu'elle, arc compris.

« Louée soit Mère Nature, vous voilà ! lance la chasseuse. On a perdu vos traces après la cuvette, j'ai bien cru qu'on ne vous retrouverait jamais. »

Son accompagnateur descend de sa monture avec légèreté, puis extirpe de son manteau un joli petit oiseau coloré qui s'envole aussitôt. Ce n'est qu'ensuite qu'il s'avance vers vous pour se présenter.

« Ravi de vous rencontrer, voyageurs, je me nomme Norold. Aglaë a été bien imprudente de vous laisser partir seuls en cette saison ! Heureusement, on dirait que nous avons été assez rapides et que vous êtes toujours en un seul morceau... plus ou moins. Puisqu'elle est mon apprentie, je suppose que je suis en partie responsable de vos blessures... Ne vous en faites pas, nous allons vous aider. Nos confrères se sont rendus directement à la clairière du Kog'karth en espérant vous y trouver, mais ils devraient nous rejoindre sous peu. Ensuite nous pourrons vous raccompagner au village le plus proche pour vous soigner. »

Malgré ses paroles encourageantes, la voix de l'Ancien reste étrangement froide et Aglaë semble nerveuse. Peut-être sont-ils simplement tendus à l'idée de s'être enfoncés si loin dans la forêt au cours d'une saison particulièrement inhospitalière ? Ou peut-être est-ce autre chose...


Instructions


Vous avez deux choix :
- Vous leur faites confiance et vous attendez le retour des autres Anciens avec eux. Postez un message qui devra s'arrêter au moment où vous entendez l'autre groupe approcher
- Vous décidez de leur fausser compagnie (de façon diplomatique ou non, à vous de voir). Expliquez comment vous parvenez à refuser leur aide, puis votre chemin jusqu'à la sortie de la forêt et la fin de votre quête. 3 messages minimum.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Alchimiste

Messages : 272
Xp's : 930
Date d'inscription : 26/08/2016
Présentation : Pour vous servir
Carnet : Ses voyages

Feuille de personnage
Vie:
100/100  (100/100)
Prestige :
4/9  (4/9)
Disponibilité Rp: Envie de Rp !
MessageSujet: Re: [Quête] La Fleur de pierre Mer 10 Jan 2018 - 18:14

La lumière du jour, quoique blafarde, ne semblait pas encore sur le point de disparaître derrière les arbres, et ils auraient encore pu couvrir pas mal de terrain en direction du Nord et de la sortie de la forêt. Nava regardait le ciel avec indécision. Il était pressé de sortir de ce trou à rats, mais il n'était pas sûr d'arriver à déplacer son compagnon, dont l'état lui posait souci. Il n'avait pas vu exactement ce qui s'était passé et n'avait pas non plus eu le temps d’examiner sa blessure à la tête. Il avait peur que le remettre sur sa monture empire son état, mais il était certain qu'il ne pouvait pas grand chose pour lui seul et perdu au milieu de nulle part. Se résolvant à lui demander son avis, il le vit à moitié endormi. Ça n’allait pas du tout, il n'avait pas intérêt à perdre connaissance maintenant s'il ne voulait pas qu'il l'abandonne ici après l'avoir délesté de leur trouvaille. Il allait le réveiller quand il entendit des bruits de pas discrets qui se rapprochaient. À la place, il se redressa et se dirigea dans cette direction, et siffla entre ses dents, faisant sursauter Rhys, à présent réveillé. Bien, au moins il n’était pas mort.

L’héléo porta les mains à ses armes en voyant apparaître un Llam Taure. Pas encore une de ces maudites créatures ! Ils n'étaient pas prêts pour une nouvelle course-poursuite éperdue dans les bois. Un regard plus détaillé lui montra que la bête était harnachée et montée par deux personnes, parmi lesquelles il reconnu Aglaë. Ouf. Mais que faisait-elle là ? L'homme qui l'accompagnait était quant à lui inconnu, mais sa tenue laissait penser qu'il faisait partie du même groupe de chasseurs. C'était de plutôt bon augure, non ?
Lorsque la jeune femme exprima son soulagement, Nava fut surpris d’entendre la voix de Rhys s'élever derrière lui.

Plus coriaces qu'on en a l'air, n'est-ce pas ?

Il s'était redressé en entendant les Anciens arriver, et s'était plaqué un sourire suffisant sur le visage, malgré la coulée de sang qui maculait tout un côté de sa tête. En voilà un qui ne perdait pas le nord ! Pour sa part, Nava n'était pas certain que c'était ce qu'elle voulait dire. Quelque chose dans sa formulation et dans leur attitude à tous les deux clochait, sans qu'il puisse préciser quoi. Rhys semblait habituellement plus apte à lire le langage non verbal des gens mais il était mal en point. Ses doutes furent confirmés par le petit discours de l’homme. Il ne savait pas plus ce qui les attendait, mais vu le ton employé, ce n'était pas quelque chose de bon.
Il haussé les épaules et se rapprocha de Rhys pour l'aider à se relever, et profita de ce prétexte pour lui parler à voix basse :

On ferait mieux de filer, je les sens pas.
Rhys fit un signe de dénégation, tout en tentant de bouger la tête le moins possible.
Je sais que ce qui ne tue pas nous rend plus fort, mais ce n'est pas agréable pour autant, et ça fait mal, crois-moi. Et je saigne encore, en plus. Je ne suis pas prêt à repartir...

Nava soupira. Il ne voulait pas rester plus longtemps que nécessaire, mais il n'allait pas charger l'humain sur son épaule comme un sac à patates, surtout que ce Norold risquait de mal le prendre. Il ne savait pas comment il allait expliquer l'état de la clairière aux Anciens, une fois que l'autre groupe allait raconter ce qu'ils avaient trouvé là-bas. D'ailleurs il commençait à les entendre se rapprocher. Un coup d'oeil à Rhys lui apprit que lui non plus ne semblait plus si certain que rester était la bonne décision.

Trop tard.


Rhys: #9966cc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: [Quête] La Fleur de pierre

Revenir en haut Aller en bas

[Quête] La Fleur de pierre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Sujets similaires

-
» Pierre Sardi vient voir Fleur [PV Fleur]
» Bienvenue à Pierre Raymond!
» Hommage bien mérité à Gérard-Pierre Charles un grand mapou
» Selon prof Sauveur Pierre Etienne Aristide pap fè ront pot nan Afrik di Sid
» Haiti-Premier ministre :Il s'appelle Ericq Pierre !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Madelle :: Monde des Humains :: Forêt des Mirlis-