AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Bringsir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar


Voyageur

Messages : 699
Xp's : 769
Date d'inscription : 01/06/2013
Présentation : La Légende
Carnet : Son Histoire

Feuille de personnage
Vie:
140/200  (140/200)
Prestige :
6/9  (6/9)
Disponibilité Rp: Envie de Rp !
MessageSujet: Bringsir Jeu 6 Juin 2013 - 20:40

Bringsir
« Revenu parmi les vivants, j’étais devenu invivable.»

 

 
PRENOM(S): Bringsir
 NOM: Inconnu
DATE DE NAISSANCE ET LIEU: 25 Virgonès 1226
 AGE: 21 ans (en parait 28)
 PEUPLE: Humain
 CONFRÉRIE: Palèrms
 RANG: Voyageur
VÉRITÉ PRINCIPALE: La vérité de l’espace et du temps.
 DESCRIPTIF:  Le don de Bringsir se manifesta lors de son enfance vers l'âge de 10ans. Dure période de sa vie où il perdît ses parents, le jeune homme malgré lui pris ce don comme une malédiction qui serait la cause des malheurs qu'à subit sa famille et préféra la renier,l'échangeant contre la haine qui était en lui ne sachant pas quelles sont les étendues de sa vérité et de quoi il est réellement capable.

 ARMES: Une épée
 DESCRIPTIF: Longue lame ébréchée et usée avec un manche qui s'étend vers l'intérieur à partir de son centre. La poignée est blanche, même si la plupart de celui-ci est enveloppé dans des bandages, de même que la gaine de l'épée.
 


 
Je suis et je resterai



 
PHYSIQUE :

Bringsir est un homme musclé, quasiment dépourvu de gras, avec un côté sauvage et agressif qui colle tout à fait à sa personnalité. Il mesure 1m90 et pèse 95 kilos. Il porte une simple tunique, qui ressemble plus à un haillon, ne coiffe pas ses cheveux mi-long, libre dans le vent. Il a les yeux bleu et possède une barbe qu'il réduit toute les semaines pour ne pas ressembler à un érudit.  

Une grande cicatrice court tout le côté gauche de son corps, signe d'un coup puissant qu'il aurait reçu. Le jeune homme possède une force immense sûrement gagné grâce à tous ses combats. Il est tellement attaché à la bataille et l'affrontement que s'il se prend des coups monstrueux, il ne perd pas sa joie devant un ennemi puissant, même en se faisant transpercer.

Sa peau semble être aussi dur qu'une défense de Datias Porcus. Bringsir se bat toujours qu'à une main (la droite) jusqu'à ce qu'un adversaire soit assez puissant pour l'obliger à utiliser sa main forte, voir les deux. Mais même à une main il peut facilement découper la peau des êtres vivants, le rendant très dangereux .
 


 
CARACTÈRE :

Bringsir est un homme des plus difficile à cerner psychologiquement parlant. Le fil conducteur de sa personnalité est incontestable, son inextinguible soif de combat avec de puissants adversaires dans le seul but d'assouvir son désir d'affrontements sans cesses plus puissants.

Il est du genre à songer que "rebondir lorsque l'on est acculé" est la meilleure des façon de développer sa force, et espère ainsi s'élever au rang des plus forts. Il aime plus que tout affronter des adversaires de valeur et se plonger dans la transe du combat, se laissant sombrer dans ses envies sanguinaires pour sa plus grande joie.

Cynique et sanguin, c'est un combattant impulsif et totalement hors de contrôle une fois plongé dans l'affrontement, qui se soldera soit par sa neutralisation la plus totale (qu'il soit incapable de tenir son épée) soit par la mort pure et simple de celui qui s'est dressé devant lui. Le jeune homme est d'ailleurs plus qu'effrayant de le voir passer de son apparence "froide" à celle d'un véritable dément, drogué au combat pur et simple, dont la folie se lit sans mal dans le regard. Il sait cependant reconnaître un adversaire de valeur
 


 
HISTOIRE :

Aucun souvenir, aucune once de vérité. S’en était déjà trop. La folie me gagna, me rongea et fit de moi un monstre, une bête assoiffé de mort et de sang. J’étais devenue insensible, impardonnable, invivable…

     Mes parents ont subi ma malédiction, et devenant orphelin bien trop vite, je m’isolai du reste de ma confrérie qui est pour moi la seule responsable de cette déchéance qui m’avait frappé de plein fouet. Je ne vivais plus que de vol et de mendiant, fuyant  le plus souvent pour éviter de me faire attraper et de subir la punition que reçoivent les voleurs comme moi.  Durant cette période je fis la rencontre d’autres enfants, vivant eux aussi dans les rues. Nous étions souder dans notre galère quotidienne et je peux l’affirmer que mes amis et moi étions tous souder les uns aux autres par un lien bien plus fort qu’une simple amitié. Ce fut la période de ma vie la plus heureuse que je n’aurais jamais pu rêvé après la disparition de mes parents mais le bonheur est éphémère et j’allais bientôt en faire l’amère expérience…

     Plus le temps passé et plus je voyais mes amis partir, emporter par des maladies que nous étions incapable de soigner, capturer par des hommes sans scrupule ou tout bonnement disparu sans laisser aucune trace… Jusqu’à ne plus être qu’avec elle. Elle, était la personne pour qui j’aurais tout donné, même ma propre vie pour sauver la sienne. Si je ne cite pas son nom c’est qu’ayant subi un grand choque crânien le jour de sa disparition je ne m’en souvenais plus. Dès lors tout était devenue trouble jusqu’au réveil où j’étais confortablement installé sur un lit chez un vieil homme qui m’avait ramené chez lui mourant,et m’avait soigné.

     Dès lors, lui expliquant tout ce que je savais, lui racontant des segments de mon enfance, il me prit sous son aile à l’âge de quatorze ans m’apprenant l’art du combat, j’acquis au fil du temps la capacité à dissimuler ma peur, ne plus souffrir des douleurs physique et moral et le plaisir du combat me gagna lors de ces années d’entraînement. Puis, quand j’atteignis l’âge de seize ans, mon Maître me quitta pour un monde meilleur. Je l’enterra et mis le feu à sa chaumière et je ne garda que de lui ces deux ans passés avec et son épée qui le représentais et qui m’accompagnerai  dans ce monde.

     Cinq ans ont passés depuis ce jour, dernier tournant de ma vie en date. Depuis j’ère sans véritable but sur Madelle, cherchant et combattant tous les plus fort guerrier que je pouvais croiser, ôtant leur vie dans des combats à mort souvent à pari qui était devenu mon revenu et qui servait à payer les soins de mes blessures et de ma nourriture… A bien y réfléchir il me semble bien avoir un but. La retrouver et faire payer ces kidnappeurs en les détruisant, voilà ce qui m’anime aujourd’hui.
 

 

 
Et dans la vraie vie ?

 
PRENOM: Antoine
 AGE: 23
 AVATAR: Kenpachi
 TU FAIS DU RPG DEPUIS LONGTEMPS ? Depuis que je suis ici !
 COMMENT TU AS CONNU LE FORUM ? Mère est venu me chercher en enfer !
 UNE QUESTION, SUGGESTION ? Il faudrait enlever la limite des 200 points de vie !
 


«Revenu parmi les vivants, j’étais devenu invivable





Dernière édition par Bringsir le Ven 6 Mai 2016 - 18:01, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Prêtresse d'Uraang

Messages : 722
Xp's : 276
DC : Marissa E. Iselk, Adélaïde Firloe et Mère Nature
Date d'inscription : 03/03/2012
Carnet : Recueil

Feuille de personnage
Vie:
40/110  (40/110)
Prestige :
1/9  (1/9)
Disponibilité Rp: Occupée
MessageSujet: Re: Bringsir Mar 18 Juin 2013 - 15:46

Tu es Validé ! Tu peux donc entrer dans Madelle, mais tu ne pourras pas utiliser ta Vérité tant que tu n'auras pas ouvert ton carnet de voyage et que tes sorts ne seront pas validés. Voici un petit sujet explicatif à lire avant de le créer - ici -.

Bienvenue dans notre monde, en espérant que tu y vivras de nombreuses aventures !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Voyageur

Messages : 699
Xp's : 769
Date d'inscription : 01/06/2013
Présentation : La Légende
Carnet : Son Histoire

Feuille de personnage
Vie:
140/200  (140/200)
Prestige :
6/9  (6/9)
Disponibilité Rp: Envie de Rp !
MessageSujet: Re: Bringsir Lun 20 Oct 2014 - 18:30

* ajout de la date de naissance


«Revenu parmi les vivants, j’étais devenu invivable



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Bringsir

Revenir en haut Aller en bas

Bringsir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Madelle :: La Fin :: Les Choses que nous oublions vite :: Anciennes présentations-