AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Un séjour à l'auberge [ PV Äolias Fuhnnal]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Un séjour à l'auberge [ PV Äolias Fuhnnal] Mer 25 Jan 2017 - 22:09

La jeune femme se tenait droite sur sa chaise en attendant la réponse du jeune homme, qu'allait il donc lui dire ?? Quelle allait être sa révélation ?? Continuant de boire sa boisson la jeune blonde observait les gens autour d'elle.. La journée promettait d'être bien remplie, juste après cet entrevue elle comptait aller un peu se reposer vers un lac et de la végétation.. Se laissant aller dans ses pensées, la jeune blonde en oublia même de reporter son regard sur le Liare qui se tenait près d'elle... Rapidement elle fut comme tirée de ses songes par des paroles lointaines...

Le jeune Liare commença son monologue, selon ses dires il avait ce petit quelque chose en plus pour détendre les voyageurs, par des paroles, des massages, et voir plus encore... Restant figée, Daenara ne comprit pas rapidement le pourquoi de sa requête, qu'avait-il derrière la tête ?? Pourquoi cette proposition ? Avait elle était étrange avec lui, voir même beaucoup trop familière ?? Elle ne pensait pas, est ce que le fait d'aider un inconnu faisait d'elle ce genre de personne à la recherche de quelque chose de spécial ? Elle recula un peu, non très sûr de ce qu'il lui demandait...

-Heu non pas vraiment, je ne cherche rien du tout


Levant les yeux au ciel, la jeune Recleyès en était estomaquée de cette prise de risque et d'aller aborder les gens comme ça dans les auberges pour demander des choses étranges, enfin qui n'étaient pas du tout envisageable pour la jeune femme... Un massage et puis quoi encore?Non non, Daenara n'était pas ce genre de femme et encore moins de se laisser approcher par un avorton...

-Je suis désolée si vous êtes là pour ça vous pouvez repartir d'où vous venez...

Son air menaçant refit surface, ainsi que son regard froid
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Voleur

Messages : 54
Xp's : 377
DC : Mira
Date d'inscription : 31/10/2016
Age : 20
Présentation : ~ Ou est ma place ?
Carnet : ~ Un peu d'amour ? ~

Feuille de personnage
Vie:
100/100  (100/100)
Prestige :
0/9  (0/9)
Disponibilité Rp: Envie de Rp !
MessageSujet: Re: Un séjour à l'auberge [ PV Äolias Fuhnnal] Jeu 26 Jan 2017 - 21:24

Ayant pour toute réponse une déclaration aussi simple que claire, la première réaction du liare fut de pousser un léger soupir. Pas du genre frustré ou déçu, bien au contraire, un soupir de soulagement. Sans aucun doute, un simple refus – tout aussi froid et méprisant puisse-t-il être – était sans nul doute la réponse qu’il préférait. Inconsciemment, il refusait d’admettre que ne pas avoir de client le réjouissait plus qu’autre chose. Suite à son soupir, le liare se décrispa complètement et s’affala avec une lourdeur qui laissait transparaitre la joie de ne plus avoir à se tenir droit comme un piquet. Aussi menaçante pouvait-elle être, cela n’empêche pas Äolias de lui répondre avec amusement :

-Sachez ma douce que je ne suis nullement là pour trouver le moindre client, je tenais juste à vous en informer si jamais vous pouviez être intéressée. Visiblement non. Et aussi étrange puisse être votre compagnie, elle ne me déplait guère. Je n’ai nullement l’intention de décrocher mon postérieur de cette chaise, du moins jusqu’à ce que l’alcool m’en empêche. Enfin, encore faudrait-il que mes moyens le permettent…

La vitesse de ses paroles augmentait proportionnellement vis-à-vis du volume de sa voix. Rompant complètement avec l’ambiance bien plus posée et silencieuse qui régnait depuis son arrivé dans le bar. Lui-même s’en rendait compte ! Visiblement, la réponse exagérément sérieuse de Daenara avait eu un effet presque comique sur lui.

-En tout-cas m’amie, ôtez-moi donc cette effrayante expression votre visage je vous prie ! s’exclama le liare le sourire aux lèvres. Vous gâchez un si joli minois ! De plus, l’énergumène qui nous sert de barman plombe déjà l’ambiance à lui seul.

Il riait de sa propre plaisanterie, tandis que le fameux barman s’approchait bruyamment de lui en faisant taper ses bottes abimées contre le plancher miteux. En l’apercevant, le jeune se ravisa et baissa la tête pour éviter de croiser ce regard lugubre.
Le liare gardait toujours ses oreilles grandes ouvertes en l’attente de la réponse. Il espérait simplement l’avoir rassurée ou au moins calmer son tempérament. Mais n’ayant qu’à moitié baissé sa garde, prêt à esquiver si jamais cette fois l’humaine devenait plus physique. Ses jambes frémissaient, tapotant le plancher avec insistance ; il était impatient de continuer cette étrange discussion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Un séjour à l'auberge [ PV Äolias Fuhnnal] Dim 29 Jan 2017 - 22:13

La jeune blonde en était décontenancée de cette proposition assez farfelue il fallait se l'avouer, c'était bien la première fois qu'on lui demandait ce genre de chose... Après tout il avait le droit de proposer ses prestations... Daenara n'était pas ce genre de personnes, oh non elle aimait sa tranquillité et sa solitude, si bien que même si elle restait seule face à sa choppe elle en était heureuse.. Lançant un regard furtif à son voisin de comptoir, elle attendait ainsi sa réponse...

Il n'était pas là pour se faire des clients, mais comme sa compagnie lui était agréable le jeune Liare ne voulait pas bouger de là, après tout il avait le droit, Daenara n'était pas du tout là dans l'optique  de le chasser, il pouvait rester là où bon lui semblait, cela ne la dérangeait nullement... Plus il débitait ses paroles, et plus la vitesse augmentait, ce qui au final avait un effet assez comique, que bien évidemment la Récleyès ne voulait laisser paraître..

-Je vous offrirai alors un autre verre

Le visage inexpressif de la jeune femme tapait vraisemblablement dans l’œil du jeune homme, qui lui demanda de sourire, lui même souriait, comme l'aubergiste n'était pas souriant, il ne fallait pas non plus en rajouter, surtout que selon ses dires cela entachait son beau visage... Ce n'était pas dans son habitude de sourire, elle se força de sourire, même si cela se voyait qu'il s'agissait d'un sourire crispé, mais bon pour le moment c'était le maximum qu'elle puisse faire...

Je souris contrairement à l'aubergiste qui lui reste fermé

Elle venait de balancer cette phrase pour se défendre si éventuellement il avait quelque chose à redire
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Voleur

Messages : 54
Xp's : 377
DC : Mira
Date d'inscription : 31/10/2016
Age : 20
Présentation : ~ Ou est ma place ?
Carnet : ~ Un peu d'amour ? ~

Feuille de personnage
Vie:
100/100  (100/100)
Prestige :
0/9  (0/9)
Disponibilité Rp: Envie de Rp !
MessageSujet: Re: Un séjour à l'auberge [ PV Äolias Fuhnnal] Ven 3 Fév 2017 - 17:28

-Et bien parfait ! S'exclama le liare tout souriant, illuminant la salle peu lumineuse de la blancheur de ses dents. BARMAN ?!! Apportez-en d'autres je vous prie !

Ne voulant cependant pas abuser de l'hospitalité de Daenara, il n'ajouta pas un  "Vos meilleurs boissons !" ou même "Les plus chères possibles !" comme à son habitude. En tout cas, il se confondit en remerciement un court instant avant d'ajouter une petite blague sur le fait qu'elle semblait chercher à la saouler. Était-ce vraiment une plaisanterie, se demanda un instant le liare, avant de se sortir cela de la tête.  

Ce sourire lui inspirait comme un sentiment d'effroi, qui laissa faiblement paraitre, préférant éviter de froisser son interlocutrice qui avait malgré tout fait cet effort. Allant même jusqu'à la complimenter poliment sur l'inspiration que lui portait son sourire, et de la façon dont il l'embellissait. Restant néanmoins méfiant, redoutant qu'elle réagisse ou interprète mal sa gentillesse.  

-M'amie, pardonnez-moi de me répéter, mais encore une fois n'hésitait pas à me tutoyer.

Pas le temps pour l'adolescent d'ajouter autre chose (car oui, c'est plutôt Äolias qui dirigeait cette discussion et maintenait), le barman l'interrompit d'une façon rustre en lâchant les consommations sur le comptoir. Éclaboussant le liare et la table. L'homme se contenta de grogner ce qui ressemblait vaguement à un " 'scuser.-moi..", avant de retourner un peu plus loin.

Essuyant les quelques gouttelettes sur son torse et son visage, cela ne l’empêcha point d'ingurgiter la majeur partie de sa bière en un temps record avant de reprendre de son air involontairement charmeur :

-Tiens tiens, je remarque que je ne sais toujours pas ce que vous faites... À votre dégaine, ne seriez-vous pas une soldat très chère ? Je vous imagine bien à trucider tous ces vilains monstres, simplement mais efficacement armée de cette lance dans vos dos. Vous devez sans doute avoir des tonnes d'histoires passionnantes à raconter ! Enfin, si vous daigneriez m'accorder plus que simplement quelques mots, soupira-t-il avec agacement mais aussi amusement.

Très franchement, ses espoirs de contes épiques narrant d'incroyables combats de la femme paraissaient bien maigre. Depuis le début, il avait bien remarqué que le dialogue n'était pas son fort -ça bien évidement, même un sourd le comprendrait - mais en plus elle semblait esquiver les questions à son sujet. L'idée qu'elle soit plus qu'une simple guerrière peu sociable excita Äolias, passionné comme à son habitude par les individualités uniques en leurs genres.

-Je vous prie d'excuser ma personne si jamais celle-ci s’immisçait trop dans votre vie privée, je ne vous en voudrais nullement d'éviter la question.


Lui-même se surprenait en entendait ces mensonges, paraissant si naturels et vrais. Bien sûr qu'il lui en voudrait ne serait-ce qu'un peu de ne rien lui-dire ! À ce compte la pourquoi lui offrir d'autres boissons si elle refuse toute conversation un peu développée ? Bref, il espérait sincèrement qu'elle se montre plus communicative, tandis qu'il constatait tristement que son verre était à nouveau vide. En plus, la douleur de ses cicatrices sembla surgir de nulle part après toutes ces minutes de répit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Un séjour à l'auberge [ PV Äolias Fuhnnal] Dim 5 Fév 2017 - 22:32

Très enthousiaste le jeune homme paraissait content de sa proposition, il était vrai que Dae n'était pas tous les jours courtoise, mais ce jour là, elle s'était levée du bon pied, et avait envie d'être gentille, chaleureuse... Sûrement pour moins s'attirer les problèmes, ou tout simplement se le mettre dans sa poche, nulle le savait mis à part la protagoniste, elle même. Ramenant les boissons aux deux personnes, l'aubergiste ne voulait enlever cette expression de bougre sur son visage... La jeune blonde le dévisagea de son air mauvais, avant de reposer un regard normal sur son interlocuteur...

Il lui demanda une énième fois de le tutoyer, chose qui était assez compliqué pour la jeune femme, car d'une elle ne le connaissait pas et d'autre part, elle n'aimait pas trop tutoyer les autres, parce que cela créait forcément une certaine intimité, que la Récleyès cherchait à éviter par dessus tout. Mais pour ne pas le froisser, la jeune femme acquiesça d'un signe de tête, mais qu'il ne prenne pas pour une approche, ou autre...

-D'accord..


Le barman éclaboussa le jeune liare avant de s'excuser, ce dernier ne broncha même pas, Dae n'aurait pas attendu qu'il s'excuse pour le menacer, il n'avait qu'à faire attention, mais après tout pas tout le monde réagissait comme elle, peut être était-elle beaucoup trop impulsive... Puis elle fut prise d'une sueur froide lorsqu'il chercha à savoir d'où elle venait, mais lorsqu'il lui demanda si elle était un soldat, elle saisit la perche pour être sûre qu'il l'a laisse tranquille, et qu'il ne lui cherche pas autre chose... Lui demandant si elle avait des choses à raconter, la jeune blonde plissa les yeux, et se rappela d'une fois, où elle devait se battre avec un homme pour récupérer sa bourse pleine d'or... Ne voulant dévoiler son passe temps favori qui n'était autre que le mercenarisme

-Je me souviens d'une fois pour sauver une vieille dame j'ai du tuer avec cette lance, un homme qui voulait l'attaquer, à vrai dire je n'avais pas l'envie de le tuer mais il tenta de m'attaquer, et j'ai du comme vous.. Heu comme tu comprends, me défendre...

Allait-il y croire ? Peu importait, Daenara inventa cette histoire de toute pièce, pour passer pour la charmante dame qui sauve les pauvres, et les personnes en détresse, puis il s'excusa de sa curiosité, afin d'en rajouter une couche, Daenara sourit et cette fois ci conta une veritable histoire, une histoire qui lui était arrivée en personne, lorsqu'elle était beaucoup plus jeune dans le territoires des Récleyè... Prenant bien soin de ne pas divulguer la race de la créature, elle se lança

-Il y a de ça quelques années, j'étais en quête de reconnaissance, je me baladais et je suis tombée sur une créature étrange, qui fait peur.. Je ne saurais te dire son nom, elle était devant moi, prête à charger, mais comme tétanisée je n'ai rien pu faire, ni attaquer ni même bouger pendant quelques secondes, lorsque je l'ai vu venir sur moi, j'ai réussi à me mettre à courir, et j'ai vite escalader le premier arbre que j'ai trouvé... Je peux te dire que face à tes peurs tu fais des choses dont tu ignore la capacité...

Tout en se rappelant de cette époque, la jeune femme but une gorgée et posa son regard sur le Liare..

-Tu en as déjà vu toi ? Des monstres ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Voleur

Messages : 54
Xp's : 377
DC : Mira
Date d'inscription : 31/10/2016
Age : 20
Présentation : ~ Ou est ma place ?
Carnet : ~ Un peu d'amour ? ~

Feuille de personnage
Vie:
100/100  (100/100)
Prestige :
0/9  (0/9)
Disponibilité Rp: Envie de Rp !
MessageSujet: Re: Un séjour à l'auberge [ PV Äolias Fuhnnal] Dim 12 Fév 2017 - 1:25

L’esquisse d’un sourire se dessina en réponse à Daenara, la remerciant de prendre sur elle et de faire ce petit effort. Après quoi il écouta patiemment l’humaine, analysant attentivement ses paroles, tel l’enfant qu’il est lorsqu’on lui raconte une histoire. Honnêtement, on peut dire que sa moue joyeuse déchanta peu à peu pour n’être plus que l’ombre d’elle-même tant les propos de la conteuse manquaient clairement d’intérêt selon lui, bien trop vague et imprécis. Enfin voyons ! Les détails sont essentiels à toute histoire qui se respecte !

Qui était cette dame, pourquoi l’homme tentait de lui faire du mal et pourquoi son attaque s’est alors reportée sur Daenara ? Tellement de questions qui s’accumulaient dans son esprit et auxquelles il n’aurait sans doute jamais de réponses. Se contentant de paraitre intéressé, dissimulant toutes traces d’agacement, le liare suivait son autre histoire sans cette petite étincelle. Cette sensation d’être plongé dans le récit-même du conteur, ici absente. Finalement, la seconde histoire avait au moins le mérite d’être un poil plus prenante. Les ingrédients étaient là, quel dommage qu’il n’y aucun détail sur la créature au-delà « d’étrange » et de « qui fait peur ». Äolias avait besoin de plus, au moins une vague description pour s’imaginer la bête !

Malgré toutes ces critiques, le liare éprouvait quand même de la sympathie pour elle, qui lui avait fait partager –du mieux qu’elle pouvait en tout-cas – ses souvenirs. Il serait impoli et même pire que de se montrer irrespectueux envers elle. Avec une certaine douceur trahissant un changement d’esprit, il répondit :

-Ma chère, merci bien d’avoir partagé vos histoires avec le bougre que je suis. Et oui, bien évidemment que j’en ai déjà vu. Je ne viens pas d’ici, j’ai traversé quelques contrés et dans mes souvenirs aucunes n’étaient dépourvues de ce genre de créatures.

Pendant ce temps, ces fins doigts caressaient son poignet gauche. Exprimant le regret du liare pour avoir perdu un de ses bracelets durant son récent accident, abandonné dans le manoir comme d’autres de ses affaires. Un beau travail de joaillier liare, de multiples pierres précieuses couleur améthyste au nom imprononçable, solidement maintenue par de simples fils d’argent.

-Pour ma part, je me souviens surtout d’un énorme dragon ! Dont les écailles se trouvaient en fait être de solides roches. Plus d’une dizaine de fois ma taille. Pensez-vous, la bête se trouvait être si grande qu’elle prit du temps avant de me repérer. Moi et mon cheval étions seuls face au monstre, en pleine nuit dans un désert hostile. En s’échappant seul, ma monture m’a involontairement sauvé en appâtant le dragon. Par contre, quelle immondice ce fut. Le sang de la bête, ses boyaux et ses os, tout cela s’est éparpillé dans le désert.

En parlant de cela, des souvenirs d’Ivinea ressurgirent par la même occasion. Immédiatement des pensées ambigües affluèrent dans son esprit.

-Si vous aviez vu ces yeux… Ces énormes pupilles de lézards.

Il continua de décrire le monstre un moment avant de laisser place au silence. Profitant alors de ce moment pour balayer la pièce de ses yeux lumineux. Le temps semblait presque figé ici, excepté le soleil couchant, rien n’avait changé. Quelque chose néanmoins lui avait échappé, quand il aperçu une femme assise seul à un table ; la quarantaine, pas spécialement gâtée par la nature et vêtue d’une armure lourde. Les yeux de l’étrangère transpirait un certain quelque chose, une envie. Elle le fixait comme un Tanflamm affamé l’aurait fait. Sans grand mal, le liare devina qu’elle avait perçu une partie de leur conversation. Lui adressant son plus charmant clin d’œil, il se retourna ensuite vers Daenara.

-Et bien ma chère, ce fut pour moi un très grand plaisir de faire votre connaissance. J’espère que nos routes se recroiseront à l’avenir, et que vous aurez de nouvelles histoires pour moi ! En tout cas le travail m’appelle, je me vois obligé de vous laisser finir votre bière en paix, excuser-moi je vous prie.

Äolias conclut par une révérence, attendant patiemment la réponse avant de pouvoir aller faire les présentations avec ce qui semblait bien être son futur client.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Un séjour à l'auberge [ PV Äolias Fuhnnal]

Revenir en haut Aller en bas

Un séjour à l'auberge [ PV Äolias Fuhnnal]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Sujets similaires

-
» A TOUS CEUX QUI PENSE CHAQUE JOUR EN BIEN POUR CE PAYS
» HOROSCOPES DU JOUR
» Infos françaises du jour (prédictions) :
» mise a jour de la beta test
» Discours du premier ministre Alexis(jour des aïeux)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Madelle :: La Fin :: Les Choses que nous oublions vite :: Rp's abandonnés-