AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Un séjour à l'auberge [ PV Äolias Fuhnnal]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage


Invité
Invité

MessageSujet: Un séjour à l'auberge [ PV Äolias Fuhnnal] Ven 6 Jan 2017 - 23:13

Le 15 Sorn 1248


Il était assez tôt, en ce quinze de Sorn, ce n'était pas l'habitude de Daenara de voyager par ce temps radieux, mais elle devait se rendre à Tarna pour une affaire dont elle ne voulait pas trop parler... Cela ne regardait personne et puis surtout qui allait lui parler ou même faire le chemin avec elle ?? Aucune âme digne de ce nom n'avait le mérite d'accompagner la Récleyès...

Six heures du matin, la jeune blonde ouvrit ses yeux réveillée par la douce chaleur de ce soleil d'été et sa lumière aveuglante, c'était agréable mais à la fois assez contraignant de marcher par ce temps sec et chaud, mais il ne fallait surtout pas qu'elle tarde, la jeune femme avait un rendez vous à honorer à plus de 500km d'ici et la marche allait être sa meilleure amie pour l'instant, ne possédant pas encore une monture, ses jambes allaient la porter tant qu'elle pouvait durant plusieurs jours... N'omettant pas de mettre son armure en cas de rencontre peu avenante ou d'attaque... Elle était seule et ça suscitait les vols, même si elle n'avait rien de valeur sur elle, parfois juste le fait d'être une femme seule suffisait de se faire provoquer... Et ça Daenara n'avait pas le temps de jouer avec ces pauvres malandrins...

S'armant de sa lance fétiche, Alni qui ne faisait qu'une avec Dae, la jeune femme était enfin prête pour ce long périple, accrochant également sa dague à la ceinture de son armure, c'était le moment de quitter les terres oubliées pour y revenir dans quelques jours... Après plusieurs jours de marches, la jeune Récleyès observait autour d'elle, et commençait à distinguer le changement en arrivant non loin de la Tour Est... A cet instant le paysage changea, sur les terres de Farras il faisait bon vivre, on pouvait entendre chanter les oiseaux, et les ruisseaux apportaient une douce mélodie à toute cette verdure verdoyante... Il était vrai que la jeune femme n'avait pas beaucoup voyager, ses seules périples se soldaient uniquement à l’intérieur des Terres Oubliées, depuis ces dix huit ans... C'est ainsi qu'elle connaissait bien le terrain des Récleyès...

Arrivant à Terna après une bonne dizaine de jours de marche, Dae se chercha d'abord une auberge afin de s'y arrêter un peu avant de faire sa petite mission, en entrant dans cet endroit, elle pu remarquer la pénombre qui y régnait, c'était assez contrastant avec le soleil qui brillait de mille feux dehors, une odeur de vieille marmite brûlée, c'était peu ragoûtant de sentir ça en mangeant, enfin bon c'était toujours mieux que de dormir à la belle étoile...

Se mettant au comptoir, Dae demanda de l'eau bien fraîche, l'aubergiste assez grassouillet la dévisagea de la tête aux pieds, d'un regard assez mauvais, ne mettant absolument pas la jeune femme mal à l'aise, elle était habituée, elle même était pareille... En s'essuyant ses mains mouillées dans un torchon, il lui posa un verre d'eau fraîche tout en marmonnant dans sa barbe... Dae n'y prêta pas attention et but lentement son verre, avant d'entendre la porte s'ouvrir de nouveau...
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Voleur

Messages : 54
Xp's : 377
DC : Mira
Date d'inscription : 31/10/2016
Age : 20
Présentation : ~ Ou est ma place ?
Carnet : ~ Un peu d'amour ? ~

Feuille de personnage
Vie:
100/100  (100/100)
Prestige :
0/9  (0/9)
Disponibilité Rp: Envie de Rp !
MessageSujet: Re: Un séjour à l'auberge [ PV Äolias Fuhnnal] Dim 8 Jan 2017 - 13:49

Le réveil fut pour le moins brutal pour notre ami, tiré hors de sa torpeur dans la douleur par d’atroces brulures parcourant son visage. Glissant hors du lit, son visage s’écrasa contre le sol poussiéreux de la chambre. Il se releva et se tourna vers le miroir suspendu au mur de la pièce. Constatant avec agacement que rien n’eut changé depuis hier, son visage était toujours aussi affligeant. Parsemé de vilaines cicatrices et d’immondes bleues épais comme des oranges. Un spectacle atroce que le liare s’empressa de dissimuler sous les vieux bandages, posés sur sa table de nuit la veille. Ou plutôt des lambeaux de tissus, à la fois sales et imbibés de sang séché, dont la simple odeur lui fit tourner la tête.

Une fois le tout maladroitement fixé sur son visage meurtri, Äolias enfila ses habits (qui consistaient principalement en un pantalon et quelques colliers). Le liare quitta la chambre, descendit les escaliers et quitta l’auberge sans dire un mot. Deux problèmes s’offraient à lui, non seulement il avait faim, mais en plus il était à sec. Son physique – et tout particulièrement son joli minois – était son principal gagne-pain. Sans cela, comment attirez les clients ? Depuis l’accident dans le manoir et les horribles blessures qu’il à causé, Äolias avait passé les cinq journées suivantes dans l’auberge à déprimer. Dilapidant au passage ce qui lui restait d’économies. C’était pour lui un horrible dilemme,  qu’il n’avait jamais vécu ni même envisagé depuis qu’il pratiquait ce métier. De quelle façon pourrait-il vivre ? Qui donc payerez pour prendre du plaisir avec un défiguré ?!!

Se laissant aller à la dépression, il traversa la ville sans le moindre but. Dans ces pires pensées, il s’imaginait les blessures persistant jusqu’à sa mort. Il tourna la tête et aperçu une petite auberge, peut-être qu’il trouverait des explications ou des solutions dans l’alcool. Il pénétra les lieux et s’assit au comptoir. Triturant ses poches jusqu’à trouver quelques pièces survivantes, à peine assez pour une vulgaire bière. Le liare passa sa commande en signant de la main auprès de cet aubergiste peu accueillant et resta fixe, ne bougeant pas le moindre muscle, se contentant de constater son reflet partiellement défiguré dans le liquide.    

Au bout de plusieurs minutes, il agrippa finalement la chope et l’engloutit d’une trait. Le gout fut immonde, mais il n’eut même pas l’envie de se plaindre. Se contentant de rester impassible sur sa chaise. Pour la première fois depuis son arrivé dans l’endroit, le liare prit la peine de regarder ce qui l’entourait, à savoir principalement des voyageurs. Remarquant aussi la personne situé juste à côté de lui, une humaine plutôt charmante. Par pure habitude, il lui adressa son sourire le plus angélique (bien qu’avec tous les bandages et blessures, le côté angélique devait avoir disparut), avant de se morfondre à nouveau seul.


Dernière édition par Äolias Fuhnnal le Dim 8 Jan 2017 - 22:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Un séjour à l'auberge [ PV Äolias Fuhnnal] Dim 8 Jan 2017 - 18:54

Trop occupée à boire son eau fraîche, amplement méritée après ces longues journées de marches, Dae ne prit même pas la peine de se retourner pour voir qui était entré dans l'auberge... Déjà parce qu'elle n'était pas de nature curieuse et surtout c'était la dernière chose qui pouvait la préoccuper... La jeune blonde fit un signe envers l'aubergiste et lui demanda une boisson énergisante cette fois ci, quelque chose de pétillant et de doux à la fois... La toisant de nouveau, il ne respirait pas du tout la joie de vivre ce vieux bonhomme.... Cependant la Récleyès ne prêtait même pas attention à son comportement tant qu'il n'avait pas un mot plus haut que l'autre, c'était le principal... De toute façon, il ne pouvait rien dire, Daenara ne voyageait jamais sans sa lance fétiche, donc la vue de cette arme pouvait refroidir plus d'un...

L'âme errante ne prit pas longtemps à venir s'installer non loin de la jeune femme, tournant la tête vers la personne, Daenara arqua les sourcils, des cheveux longs et un visage féminin, c'était une femme à cornes, forcément... Mais elle continua de dévisager sans se cacher et remarqua rapidement que cette personne ne portait qu'un pantalon et quelques colliers... Aucun haut... Quelle femme se baladerait le torse à l'air ??? Reposant son regard sur le visage de cette personne, homme femme peu importe... Quelques pansements semblaient cacher des cicatrices encore vives... Elle le vit alors sourire, après tout ce n'était pas quelqu'un qui semblait chercher la bagarre, c'est alors que la jeune Récleyès sourit à son tour, mais d'une façon brève et tourna sa tête rapidement vers son verre...

Ne sachant quoi dire et quoi faire, la jeune blonde était bloquée devant sa choppe, le regard perdu, ce n'était pas dans ses habitudes de parler aussi facilement aux gens, surtout que d'habitude elle n'aimait pas trop leurs présences, aujourd'hui c'était différent, elle n'allait pas du tout chasser les gens qui l'entouraient non, mais de là à aller leur parler d'une façon amical, c'était au delà de ses capacités... Cependant elle restait là, assise à lancer des regards furtifs vers ce ou cette Liare, comme pour voir comment il ou elle allait réagir, si il ou elle allait venir lui parler...
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Voleur

Messages : 54
Xp's : 377
DC : Mira
Date d'inscription : 31/10/2016
Age : 20
Présentation : ~ Ou est ma place ?
Carnet : ~ Un peu d'amour ? ~

Feuille de personnage
Vie:
100/100  (100/100)
Prestige :
0/9  (0/9)
Disponibilité Rp: Envie de Rp !
MessageSujet: Re: Un séjour à l'auberge [ PV Äolias Fuhnnal] Lun 9 Jan 2017 - 16:01

L’étrange blocage de la personne assise à côte ne parvint pas à l’esprit d’Äolias, bien trop occupé à être démoralisé. En tant normal, il serait peut-être allé lui parler, voire même tenter de séduire une « nouvelle cliente ». Mais là, rien ne se passa. Les minutes s’enchainèrent avec lenteur ; le liare n’avait strictement rien à faire. Il ne pouvait même pas se payer une autre consommation. Et puis à quoi bon ? N’ayant rien à perdre, il se tourna à nouveau dans la direction de cette femme. D’une voix fluette - et bien sûre toujours aussi ambigüe sur son genre – il s’adressa à la guerrière (du moins, avec cette arme c’était ce à quoi elle ressemblait le plus) :

-Bien le bonjour mademoiselle, vous permettez que je m’entretienne avec vous ? Äolias, pour vous servir.

Peut-être le liare cherchait-il une épaule sur laquelle pleurer, ou bien une simple camarade de beuverie pour lui payer la prochaine bière, voir même simplement un simple contact avec une autre personne ? Peu importe, toujours assis face à elle, il l’observait de ses yeux fatigué avec ce petit mais mignon sourire aux lèvres. L’analysant avec attention, de la tête au pied, sans omettre le moindre détail. Cela ne fut que de courtes durée, la douleur revenait avec tant de force qu’elle l’aveuglait temporairement. Ses mains se frottèrent contre son visage, tentant vainement d’enlever la douleur. Avec une voix cette fois moins assuré que précédemment, il ajouta :

-Je suis terriblement navré de vous demandez cela, mais n’auriez-vous pas la moindre médecine ou don en rapport ?

Haletant faiblement, les gouttes de sueurs sur son front témoignaient bien de sa condition.


Dernière édition par Äolias Fuhnnal le Mer 11 Jan 2017 - 12:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Un séjour à l'auberge [ PV Äolias Fuhnnal] Lun 9 Jan 2017 - 23:38

Toujours plongée dans ses pensées, Daenara ne faisait plus trop attention à ce qui l'entourait, ni même l'aubergiste avec son regard malsain ni même les clients qui faisaient un vacarme énorme .. Rapidement elle fut comme happé par une voix qui sortait du lot, une voix qui venait non loin d'elle, lorsque la Récleyès releva le regard, elle put voir alors qu'il s'agissait de la même personne qui venait de s'installer face à elle... Une certaine finesse émanait de sa voix, une délicatesse pouvant enivré n'importe quelle personne...Cette créature cornue se prénommait Äolias, et semblait être très polie et même si cela ne faisait pas partie des habitudes de la jeune blonde, elle esquissa un léger sourire, très bref certes mais assez amical...

-Bonjour, si vous voulez, Daenara Jalner

Ne répondant que par le stricte minimum, Dae ne voulait pas non plus lui laisser penser qu'ils allaient créée une amitié sans nom... La jeune femme n'était pas très à l'aise avec les échanges courtois, ce ne fut jamais son points fort, trop froide pour être jovial, trop glaciale pour être gentille.. Elle resta de marbre en observant silencieusement cette âme blessée... Dae voyait bien que cette personne souffrait, malgré ses incessants sourires, les grimaces reprenaient le dessus, crispant son visage, et le transformant en un visage plaintif... Puis il lui redemanda si elle s'y connaissait en guérison, ou même don..

Ce n'était pas du tout la tasse de thé de la jeune femme, elle n'avait aucun don, et les breuvages et elle ne faisaient pas du tout bon ménage, cependant elle ne pouvait pas le laisser comme ça, la sueur commençait à imbiber ses pansements et gouttait lentement avant de tomber au sol... La jeune blonde se releva et alla vers lui

-Non je n'ai aucune connaissance, peut être que l'aubergiste ou un des clients peut vous venir en aide..

A ce moment là, elle fit quelque chose que jamais elle ne fit dans sa vie, mais elle le sentait que ce Liare n'était pas comme les autres personnes, elle demanda à chaque table si quelqu'un s'y connaissait en médecine, puis une femme se leva et se dirigea vers la Récleyès, elle n'était pas très grande, assez belle, rousse avec de long cheveux ondulés, c'était un Neustro... Elle se dirigea alors vers Äolias et après plusieurs minutes d'observation lui passa un breuvage, sans rien demander, mais Daenara ne comptait pas en rester là et décida alors de payer une tournée pour cette femme et le Liare mal en point...

- Buvez je pense que vous pouvez avoir confiance en elle..
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Voleur

Messages : 54
Xp's : 377
DC : Mira
Date d'inscription : 31/10/2016
Age : 20
Présentation : ~ Ou est ma place ?
Carnet : ~ Un peu d'amour ? ~

Feuille de personnage
Vie:
100/100  (100/100)
Prestige :
0/9  (0/9)
Disponibilité Rp: Envie de Rp !
MessageSujet: Re: Un séjour à l'auberge [ PV Äolias Fuhnnal] Mer 11 Jan 2017 - 12:56

La réaction de cette Daenara fut tout autant inattendue qu’exagérée, pire encore celle de la femme rousse. Le vécu d’Äolias ne put l’empêcher d’émettre bon nombre de doutes envers l’intention des deux personnes, particulièrement le Neustro. Après tout, l’histoire du liare était parsemée – à quelques rares exceptions près - de gens soi-disant aux bonnes intentions, qui le poignardait dès qu’il eut le dos tourné. À l’instant même où il avait posé la question, il était persuadé que cette Daenara l’aurait envoyé se faire mettre, d’où sa surprise et son incrédulité.

Le flacon ne lui inspirait d’ailleurs pas plus confiance que celle qui venait de lui offrir. La substance semblait similaire à de la boue et la couleur verdâtre du liquide n’arrangeait rien. Il fit tourner la bouteille avec ses doigts, franchement peu désireux de l’approcher de ses lèvres. Les paroles de Daenara ne l’inspirèrent pas plus que cela. Néanmoins c’était bien lui en premier lieu qui avait demandé un coup de main, et on peut dire qu’il le regrettait. Il prit sur lui et engloutit une partie du breuvage. En reposant la mixture sur le comptoir, Äolias fut même surpris de réaliser que pour un médicament, le gout était loin d’être horrible.

N’ayant aucune idée de si l’effet serait immédiat ou non, il se contenta de tapoter une chaise en signe amicale pour que la femme rousse s’asseye à côté de lui. Présentant ces remerciements aux deux femmes au passage et se présenta à nouveau pour l’autre inconnue, à qu’il demanda ensuite son prénom. Demande ignorée, car visiblement la femme n’avait aucune envie de parler, se contentant de boire la pinte offerte gratuitement.

De son côté, un peu agacé par le mutisme de la personne, se tourna vers l’autre femme, qui ne semblait franchement à peine plus loquasse. La cours royale l’avait habitué aux femmes nobles, bien plus bavarde (quoi qu’un peu trop) et déblatérant avec intérêt sur le moindre ragot. Le jeune liare ne savait jamais bien exactement comment s’adresser à ce genre de personnes, mais il tenta tant bien que mal d’engager une conversation :

-Au fait, encore merci pour le coup de main ! Vous m’avez l’air bien sympathique, si la question n’est pas trop indiscrète, d’où venez-vous ? Enfin, de toute façon je ne suis pas très doué en géographie, et pour être honnête je m’embrouille toujours avec les différents peuples humains…

Réticent, Äolias fut convaincu qu’elle se défilerait, mais bon demander à un voyageur d’où il vient lui semblait être une question facile pour entamer un dialogue courtois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Un séjour à l'auberge [ PV Äolias Fuhnnal] Mer 11 Jan 2017 - 23:18

La jeune rousse venait de passer la mixture à ce jeune Liare, très jeune voir si on se référait à ses traits si fins, cependant il ne fut pas très reconnaissant, voir assez distant et méfiant envers elles deux, enfin après tout cela pouvait se comprendre.. Comment faire confiance à deux personnes, lorsqu'on était en danger, Dae ne lui en voulait pas du tout, elle le comprenait, elle même aurait peut être réagit de la même façon... L'observant du coin de l’œil, le jeune homme faisait revenir la fiole pleine de liquide verdâtre entre ses doigts, comme pour essayer de voir ce qu'elle contenait vraiment...

Après plusieurs secondes, il finit quand même par l’ingurgiter, Dae attendait elle avait confiance en cette femme mais cela allait mal, elle n'hésiterait pas à l'attaquer parce qu'elle n'aime pas du tout donner sa confiance pour ensuite être souillée... Contrairement aux idées farfelues auxquelles Daenara pensait, Äolias finit par aller un peu, puis les trois s'assirent en face du comptoir, après que la jeune blonde ait payé une choppe pour chacun d'eux.. La rousse n'était pas très bavarde, du moins comme elle, cependant elle avait le mérite d'avoir aidé le Liare à mieux supporter ses blessures... Puis Daenara entendit alors l'homme s'adresser à elle, lui demandant d'où elle venait...

C'était assez compliqué de dire qu'elle venait du territoire des Récleyès, elle qui avait du plusieurs fois se cacher des autres pour ne pas dévoiler leur existence, cependant depuis la guerre ils avaient finis par être démasqués, maintenant elle pouvait clamer son appartenance, mais non Daenara n'avait pas envie, pas encore , surtout pas aussi rapidement et n'importe qui... Balayant la petite salle du regard, la jeune blonde tenta de trouver une réponse rapide, afin de ne pas trop se dévoiler

« Je ne viens pas loin d'ici, j'avais une petite mission dans les alentours, aider une pauvre dame .. Et vous ? »

Mentir, oui c'était mal, mais bon la jeune Récleyès ne trouvait pas que c'était le moment opportun pour étaler sa vie, elle ne pouvait donner sa confiance aussi facilement...
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Voleur

Messages : 54
Xp's : 377
DC : Mira
Date d'inscription : 31/10/2016
Age : 20
Présentation : ~ Ou est ma place ?
Carnet : ~ Un peu d'amour ? ~

Feuille de personnage
Vie:
100/100  (100/100)
Prestige :
0/9  (0/9)
Disponibilité Rp: Envie de Rp !
MessageSujet: Re: Un séjour à l'auberge [ PV Äolias Fuhnnal] Lun 16 Jan 2017 - 11:30

S’il existait bien un terme pour définir cette Daenara, ce ne serait pas loquace, ça Äolias en était persuadé. Un bref souvenir d’anciens clients assez semblables lui traversa l’esprit, le genre qui le paye mais qui après on l’air totalement désemparé et le laisse prendre les devant. Souvenir qu’il s’empressa de noyer dans sa bière, le refoulant au plus profond de son subconscient, là où il devrait bien sagement rester comme tous les autres d’ailleurs. Parmi la longue liste de choses que le liare détestait, se rappeler de ses clients trônait sur le podium. Et on peut dire que malgré cela, il cachait bien son jeu ; ni son comportement, ni son visage ne changèrent. Son petit sourire du coin des lèvres n’avait pas flanché d’un pouce.

-Aider une pauvre dame, hein ?... Quand à moi, je viens d’Orlack, notre capitale. Cela vous dit quelque chose ? En tout cas, je ne vous conseille pas d’y faire un tour.

Une courte pause, le temps d’ingurgiter le fond de sa chope, et il reprit de plus belle. Toujours avec ce ton joyeux et saupoudré d’une pointe d’optimisme.

-Et je vous en pris très chère, ne vous donnez pas la peine de vouvoyer l’adolescent que je suis.

Les propos précédents de cette Daenara firent cogiter notre jeune liare pendant quelques instants, peut-être était-ce l’appât du gain.

-Et donc… Vous dites que ce n’est pas loin d’ici, mais puis-je supposer que vous avez eu à subir de longues journées de marches ?

L’idée d’en faire possiblement sa prochaine cliente germa dans son esprit, si bien qu’il en avait complètement oublié son visage meurtri. Le seul et unique fait dont il était certain fut que les voyageurs cherchaient bien souvent à trouver un peu de confort en ville, autant dire le business principal d’Äolias. À l’abri des regards, il commença à adopter une posture un peu moins déprimée et un peu plus attractive.

Son torse se bomba, remettant son dos droit comme un i ; héritage de ses leçons à la cour royale, sa position en était presque fascinante tant son dos parvenait à se courber à un degré surprenant. Son expression faciale se déforma radicalement, de façon méthodique il commença par faire ressortir un peu plus ses lèvres pulpeuses, puis son regard prit un air plus hautain qui ajoutait un étrange charme. Même la blancheur de sa peau semblait soudain resplendissante. Finalement il se recoiffa discrètement pour donner un aspect plus sauvage à sa chevelure argentée.

Pendant ce temps, l’autre femme semblait s’être volatilisée, à peine sa choppe vidée qu’elle repartit s’assoir à son ancienne place. Et l’étrange (et très louche) aubergiste jetait sans cesse des coups d’œil dans la direction des deux au comptoir. Son attitude grossière sembla augmenter exponentiellement à l’apparence plus soignée d’Äolias. Mais bon, le liare avait arrêté depuis bien longtemps de prendre le regard des autres en compte. Du moment qu’ils ne cherchaient pas à l’agresser tout allait bien pour lui, aussi bien pour les insultes que les critiques.

Il attendit calmement, mais avec une certaine inquiétude la réponse de la voyageuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Un séjour à l'auberge [ PV Äolias Fuhnnal] Lun 16 Jan 2017 - 19:33

La Recleyès observait cet homme cornu d'une façon assez étrange, comme si elle voulait le sonder de l’intérieur, si elle avait pu le disséquer vivant elle l'aurait fait , non pas qu'il la fascinait non juste elle n'aimait pas la différence, enfin elle n'aimait personne, elle n'aimait que sa petite personne pour être honnête... Elle avait menti sur son origine et ses intentions, mais qui était il pour connaître sa véritable vie ??? Elle s'était promis de ne jamais révéler son identité, sauf si y avait compromis, après tout pensez vous vraiment que Daenara aimait les siens ?? A vrai dire non, elle n'aimait même pas les Récléyès, elle était certes née parmi eux, mais de là à les aimer ça allait loin, surtout que durant son enfance l'école n'a fait que la forger dans le but de la rendre impossible à craquer...

L'homme cornu par contre venait peut être de voir clair dans son jeu, il la taquina sur sa réponse, restant de marbre et écoutant sa réponse, la jeune blonde ne laissa rien paraître et sûre d'elle, s'inventa rapidement une petite vie, pour ne pas être obligée de parler d'elle même, mais d'une autre personne qui aurait pu parfaitement être elle...

-Oui oui, vous avez bien entendu j'aide une pauvre dame, un problème avec des créatures étranges, non loin d'ici..

Il fit une courte pause avant de lui dire gentiment de le tutoyer, c'était assez étrange , elle n'avait pas l'habitude de parler de cette façon aux gens... Elle aimait créer cette distance entre les gens, afin de rester loin d'eux, et surtout seule... Puis il lui demanda si c'était loin d'ici, si la jeune blonde avait pris beaucoup de temps de marche.... Il commençait sérieusement à l'embêter à trop chercher à savoir ce petit homme cornu.. Ni une, ni deux, Daenara réfléchit à un nom de ville, un endroit du continent le plus loin possible de chez elle.. Et puis le fait de connaître ses origines allait-il changer quelque chose de son existence ??

-Je viens non loin de la Vallée d'Accro.. Si vous avez entendu parler, donc oui un peu de marche..

Puis la Recleyès le vit changer de posture, que voulait-il ?? Arquant un sourcil, elle l'observa en silence, attendant de voir ce qu'il souhaitait lui dire.. Un sourie se dessina sur les lèvres de la jeune femme, amusée de le faire se fatiguer pour une raison qu'elle ignorait...

-Oui ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Voleur

Messages : 54
Xp's : 377
DC : Mira
Date d'inscription : 31/10/2016
Age : 20
Présentation : ~ Ou est ma place ?
Carnet : ~ Un peu d'amour ? ~

Feuille de personnage
Vie:
100/100  (100/100)
Prestige :
0/9  (0/9)
Disponibilité Rp: Envie de Rp !
MessageSujet: Re: Un séjour à l'auberge [ PV Äolias Fuhnnal] Lun 23 Jan 2017 - 23:35

Son sourcil se courba radicalement, signe d’une intense réflexion. Cette femme le troublait, était-elle simplement idiote, lente à la réflexion ou jouait-elle à un petit jeu ? Désirait-elle l’entendre distinctement de la douce voix du jeune liare ? Non, aucun doute à en juger par sa façon d’être, c’était là une incompréhension totale de son langage corporel. Soit, dans ce cas il lui suffisait simplement de se montrer moins évasif, d’avoir des propos plus concrets.

-Et bien, ma chère Daenara, comment vous l’expliquer ? Voyez-vous, je suis comme qui dirait le genre de personne qui peut aider les voyageurs, disons par exemple vous-même, à se détendre après de nombreux jours d’épuisements. Vous savez… Une envie de parler, un simple massage et plus encore selon les envies. Si mon offre ne vous intéresse pas, pardonnez ma personne d’avoir gaspillé votre temps.

Son intuition était-elle correcte ? Peut-être qu’au contraire, la voyageuse se sentirait-elle insultée et le provoquerait, ou bien s’en irait-elle tout simplement. Et dans le cas contraire, si sa curiosité avait été titillée, que pourrez-t-elle bien vouloir ? Aucune idée. Avec ce regard froid, son esprit semblait parfaitement insondable ; honnêtement ne pas connaitre la pensée de ces clients était sans doute pour le mieux en général. Une autre question lui taraudait l’esprit pendant un moment, remarquait-elle son jeune âge ? Normalement les gens remarquaient aisément qu’il n’était pas majeur, mais peut-être que ces maudites plaies parsemant son visage masquait un peu mieux le tout pour le moment. Mais qui sait, peut-être était-elle du genre à aimer les jeunes hommes ?
Finalement, se triturer l’esprit ne servait plus à rien en ce moment. Son majeur tournait et retournait sans cesse à l’intérieur de sa chope, entrainant de faibles vibrations se propageant avec difficultés le long du comptoir. Attendant patiemment sa réponse, préparé au pire du pire, aussi bien au mouvement le plus brusque, qu’à l’insulte la plus cinglante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Un séjour à l'auberge [ PV Äolias Fuhnnal]

Revenir en haut Aller en bas

Un séjour à l'auberge [ PV Äolias Fuhnnal]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» A TOUS CEUX QUI PENSE CHAQUE JOUR EN BIEN POUR CE PAYS
» HOROSCOPES DU JOUR
» Infos françaises du jour (prédictions) :
» mise a jour de la beta test
» Discours du premier ministre Alexis(jour des aïeux)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Madelle :: La Fin :: Les Choses que nous oublions vite :: Rp's abandonnés-