AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

On ne vous trompe pas aussi facilement !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar


Esprit Vagabond

Messages : 254
Xp's : 533
DC : Winter C. Eliwën, Drake Val Ary, Enara VerteFeuille
Date d'inscription : 31/05/2016

MessageSujet: On ne vous trompe pas aussi facilement ! Sam 3 Déc 2016 - 20:06

On ne vous trompe pas aussi facilement!


Mise en Contexte
 
Alors qu'un cortège transporte un prisonnier très dangereux, un petit groupe de voleur s'interpose et engage le combat avec les gardes. Les lames se cognent et le fer chantonne joyeusement, mais aucun groupe ne semble avoir le dessus sur l'autre. Les attaquants fondent sur les chevaliers, et se retirent rapidement avant de recevoir des coups, dansant sur place et jouant sur les mouvements plus patauds des guerriers en armure. Aucun doute n'est permis, ce n'est pas vraiment une attaque, mais un spectacle, une comédie, pour libérer le prédateur !

Malheureusement, la diversion marche et le meurtrier arrive à se subtiliser discrètement. Mais vous comprenez la supercherie, et c'est alors à vous de le poursuivre avant qu'il ne quitte la ville !

Déroulement de la Quête

Aucune intervention de MJ n'est attendu, vous pouvez vous exprimer librement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Voyageur

Messages : 699
Xp's : 769
Date d'inscription : 01/06/2013
Présentation : La Légende
Carnet : Son Histoire

Feuille de personnage
Vie:
140/200  (140/200)
Prestige :
6/9  (6/9)
Disponibilité Rp: Envie de Rp !
MessageSujet: Re: On ne vous trompe pas aussi facilement ! Dim 4 Déc 2016 - 0:31

Il avait pour habitude de se mettre toujours dans des situations difficiles, mais pour le coup, Bringsir faisait fort. Inculpé d’un vol qu’il n’avait pas commis, le voilà désormais dans une cellule sur roulette, en route pour la ville la plus proche, où il s’y fera trancher une main, sort réserver en effet aux voleurs.

Pourquoi n’avait-il pas simplement pris la fuite ? Sans doute qu’à l’idée d’être placardé sur des affiches dans toute la région n’était pas des plus pratique quand on voyage beaucoup. Pourtant, il n’était pas le coupable, il n’avait rien fait, et même en le fouillant, les gardes n’avaient rien trouvé ! Malgré tout cela, le voilà dans le chariot avec un grand meurtrier qu’il disait à l’avant. Le rabaisser à ça ne plaisait pas du tout au jeune homme qui tentait à garder son contrôle pour ne pas envenimer la situation.

L’homme fixait Bringsir du coin de l’œil, tout en affichant un large sourire. Qu’est-ce qu’il lui voulait bien à la fin ? S'il devait continuer ainsi, le voyageur risquait de se lever pour lui mettre son poing dans la gueule, mais le bandit s’exclama avant :

-Alors mon gars. Tu as fait quoi pour te retrouver ici ?

-Qu’est-ce que ça peut te foutre, répondit Bringsir d’un ton sec et froid.

-Au vu de ton gabarit, tu ne dois pas être un enfant de cœur.

-ça s’est sûr.

-On est dans la même galère toi et moi, et je pense qu’on peut s’entraider.

-Je ne suis pas comme toi.

-Que tu le veuilles ou non, on en est là toi et moi. Enfin, tu verras ce qu’il va se passer. Tu verras quel camp tu choisiras.

Que voulait-il dire par ce qu’il allait se passer ? Le jeune homme resterait sur ses gardes dorénavant. L’homme était plutôt costaud et être pris en traître pouvait être fatal.

Les minutes s’écoulaient et le convoi fut arrêté d’un coup. Mise à part un énorme choc, Bringsir n’entendit que les voix des gardes prenant du volume, ainsi que le bruit de leurs épées sortant de leurs fourreaux. Ils subissaient bel et bien une attaque, le criminel disait vrai et était au courant de la manigance.

-Je t’avais prévenu, à toi de voir si tu restes là ou si tu viens avec nous !

À ces mots, les portes arrières s’ouvrirent avec fracas et l’homme s’engouffra vers la sortie, aidé par deux assaillants. Le jeune homme n’attendit pas une seconde de plus et sorti à son tour, regardant la scène avec minutie. Il n’y avait aucun homme au sol et tous continuer de s’échanger des coups qui ne semblaient pas des plus violents. Un coup monté ? Sans nul doute.

Bringsir s’empressa de récupérer ses effets personnels qui se trouver sur le côté du véhicule dans un coffre non scellé et observa le criminel s’enfuir. D’un côté, il n’en avait que faire de cet individu, mais si c’était en effet un dangereux bandit, le capturer et le livrer à la justice lui vaudrait sans doute une très bonne action. Ainsi, on lui ôterait son crime injustifié et comme ça, le jeune homme ne serait pas non plus rechercher pour fuite.

C’était décidé. Le voyageur se mit à la poursuite de son ancien codétenu...



544 mots


«Revenu parmi les vivants, j’étais devenu invivable



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Voyageur

Messages : 699
Xp's : 769
Date d'inscription : 01/06/2013
Présentation : La Légende
Carnet : Son Histoire

Feuille de personnage
Vie:
140/200  (140/200)
Prestige :
6/9  (6/9)
Disponibilité Rp: Envie de Rp !
MessageSujet: Re: On ne vous trompe pas aussi facilement ! Dim 4 Déc 2016 - 2:14

Bringsir poursuivit le criminel qui était accompagné de deux autres personnes. On pouvait très bien remarquer qu’ils se dirigeaient en dehors de la ville et les gardes perdraient alors toute possibilité de remettre aussi facilement la main dessus. Il n’y avait pas quinze possibilités pour notre jeune ami qui s’arrêta un instant. Le voyageur ramassa une pierre et l’envoya en direction des fuyards qu’il poursuivait. La roche frappa de plein fouet la tête d’un des deux sbires qui s’écroula au sol, sans demander son reste.

-Mais t’es malade toi !

-Tu n’iras nul part.


-Je croyais qu’on s’était mis d’accord et voilà que tu viens me chercher des problèmes. Tu sais que je vais te massacrer pour cela ?

-Je t’attends. Montre-moi ce que tu sais faire avec une épée, dit Bringsir en dégainant sa lame.

-Soit, rétorqua le criminel, tout en ramassant l’arme du corps au sol.

Le bandit, une fois armé, chargea sans plus attendre et porta un coup droit direct. Bringsir fit un pas en arrière, tout en contrant verticalement l’attaque, puis la repoussa pour ensuite porter un coup sur sa droite, là où le sbire avait décidé d’attaquer. Il y eut encore quelques échanges de la sorte et le voyageur attendit une faille pour enfoncer son épée dans la gorge de l’affidé et s’en servi comme bouclier un instant avant d’envoyer le corps sur son adversaire qui perça à son tour la victime avant de la jeter au sol.

-Tu te bats bien, mais je me demande ce que tu feras quand tous les autres viendront pour l’affrontement.

-J’ai fait en sorte d’être discret. Personne ne sait où je suis parti et nous sommes trop loin pour que le bruit que nous faisons les amène ici. Tu es un homme déjà mort, sauf que tu ne le sais pas encore.

-On verra ça, attaque ! Cria le bandit tout en portant un nouveau coup violent en direction de notre jeune ami.

Bringsir esquiva que partiellement l’attaque cette fois-ci, à l’aide d’un pas sur le côté et porta à son tour un coup de pied dans les côtes de son adversaire, puis lui mit un crochet du droit en plein visage, avant de regarder la blessure qu’on venait de lui causer. Le criminel se tourna en direction du voyageur, puis cracha une dent et un peu de sang de sa bouche.

-Tu vas le regretter…

-Rends-toi, et tu n’auras plus besoin de souffrir.

-Tu vas le regretter !

L’homme chargea à nouveau et le jeune homme n’eut que besoin d’effectuer un demi-tour, se laissant percer légèrement dans les côtes, plongeant son coude dans l’estomac de son adversaire qui lâcha son épée avant de mettre ses deux mains sur son ventre.

-Enfoiré…

-Je t’avais prévenu… Mais je dois tout de même te remercier. Tu me serviras de porte de sortie, alors, merci.

Le voyageur, se tenant à la plaie, se rapprocha du bandit qui était à quatre pattes et remarqua du coin de l’œil, la dague qu’il cachait. Bringsir eut un léger sourire et continua d’avancer. Le criminel se mit d’un coup sur ses genoux en hurlant, prêt à frapper, mais n’eut que la possibilité de regarder sa main tomber au sol et hurla de douleur avant de se faire assommer par le jeune homme d’un coup sec derrière la nuque.


Blessure:
 


553 mots


«Revenu parmi les vivants, j’étais devenu invivable



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Voyageur

Messages : 699
Xp's : 769
Date d'inscription : 01/06/2013
Présentation : La Légende
Carnet : Son Histoire

Feuille de personnage
Vie:
140/200  (140/200)
Prestige :
6/9  (6/9)
Disponibilité Rp: Envie de Rp !
MessageSujet: Re: On ne vous trompe pas aussi facilement ! Dim 4 Déc 2016 - 3:07

Bringsir s’approcha de la main qu’il venait de sectionner et la mis délicatement dans un chiffon avant de la mettre dans son sac, puis alla en direction du bandit et se servit de cordage pour lui ligoter les jambes entre elles puis les bras, avant de mettre son corps non sans difficulté sur son épaule.

-Et bien, tu pèses ton poids.

S’apprêtant à prendre la route, le jeune homme fut assez surpris quand un groupe d’hommes arriva à son niveau.

-Désolé, mes amis, j’ai cet homme à rapporter à la justice. Si vous voulez converser, nous verrons cela à mon retour.

-Enfaîte, c’est notre chef que tu tiens là, alors tu vas le lâcher bien gentiment et retourner dans le trou de merde d’où tu es sorti.

-Oh ça, ce n'est pas très gentil…

-Hey, regardez ! Il lui a coupé une main l’enfoiré ! Dit un des hommes, avant que tous ne sortent leurs épées.

-Ah oui, en effet, il ne m’avait pas vraiment laissé le choix pour le coup.

-Et tu sais quoi ? Nous non plus.

-S’il faut en arriver là… Dit Bringsir, tout en déposant le corps du criminel au sol.

-Tuez-le !


Le voyageur sorti sa lame des plus rapidement et contra des plus efficacement les coups de ses adversaires. Bien qu’ils eussent la supériorité numérique et qu’il soit blessé, ils étaient bien plus taillés pour de la danse classique et n’eurent pas la moindre chance de l’abattre rapidement. Aucun coup n’avait atteint notre jeune ami qui bataillait avec grande efficacité malgré qu’il recevait quelques entailles par-ci par-là.

Non loin de là, un second groupe d’hommes, attiré par le bruit du combat, surgit par les bois et chargea droit vers les sbires du criminel, venant en aide au jeune homme qui aurait été vaincu avec le temps malgré sa bonne défense.

Perdant trois des leurs, les bandits n’eurent que le choix de prendre la retraite et prirent la fuite. Une explosion de joie vint des hommes victorieux de l’affrontement et l’un d’entre eux s’approcha au niveau de Bringsir.

-J’aimerais vous remercier de les avoir tenus en échec. Si vous n’étiez pas là, ils auraient pris la fuite et auraient continuer leurs méfaits dans toute la région.

-Oh, vous savez, quand je vois des bandits, je n’hésite pas à…

-Je sais qui vous êtes. Cet homme n’était pas seul dans son cachot. Il était accompagné d’un voleur. C’était vous non ?

-Oui, il se peut que ça soit moi, en effet…

-Je devrais vous enfermer… Mais étant donné les circonstances et de l’aide apporter, je crois qu’il est possible que nous passions l’éponge cette fois-ci.

-Alors c’est à mon tour de vous remercier. Bringsir marqua une pause, sorti le chiffon qu’il avait dans son sac et repris. Pour la main couper, disons que j’ai celle-là qui pourrait remplacer la mienne.

-Ah ah, rétorqua le garde, tout en prenant le membre du mécréant. Je crois que ça peut faire l’affaire, en effet !

Deux gardes se dirigèrent vers les corps au sol avant de les mettre dans leur chariot puis refermèrent à clé avant de reprendre la route. Le chef se rapprocha à nouveau du voyageur pour lui dire en revoir, lui laissant une bourse bien pleine en gage de l’aide apporter. Bringsir lui fit signe de la tête, rangea précieusement son dû et reprit la route en chantonnant, mordant une pomme à pleine dent qu’il venait tout juste de récupérer dans son barda, en direction d’autre part...



FIN



Blessure:
 


581 mots


«Revenu parmi les vivants, j’étais devenu invivable



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: On ne vous trompe pas aussi facilement !

Revenir en haut Aller en bas

On ne vous trompe pas aussi facilement !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Vous ne bégayez pas qu'avec les mots, vous bégayez aussi avec les sentiments |Solo
» Coucou, tu veux voir ma... oops ! [Killian Jones / Lansa Lake / demandez si vous voulez venir aussi]
» choi ba go + on ne se débarasse pas des ordures aussi facilement
» Pourquoi je m'énerve aussi facilement en ce moment ?
» Je ne suis pas celle que vous croyez, je suis pire ... - sandra alexine merry-weather -

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Madelle :: Le Monde des Humains :: La Forêt des Mirlis-