AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

[-16] Une rencontre bien enfantine - Partie I

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar


Noble

Messages : 70
Xp's : 173
Date d'inscription : 10/04/2016
Présentation : Passé du Duc
Carnet : Récit du Duc

Feuille de personnage
Vie:
100/100  (100/100)
Prestige :
1/9  (1/9)
Disponibilité Rp:
MessageSujet: [-16] Une rencontre bien enfantine - Partie I Mer 16 Nov 2016 - 11:31

Ce matin-là, je ne me réveillais pas comme à mon habitude, car en effet j'étais dans un état que beaucoup qualifient de « gueule de bois » ; La tête qui souffre au point où tu as l'impression qu'on vient de l'écraser à coup de sabot, chaque bruit te détruit un peu plus de l'intérieur tandis que la lumière du jour te brûle tellement la rétine que tu perds la vue pendant quelques temps. Sans oublier l'envie de vomir qui te colle à la peau pendant des heures sans arriver à atteindre ton fameux but : vomir pour que cette envie disparaisse. Étrangement, cela n'était pas la première fois que j'arrivais à atteindre cet état – malgré ma résistance à l'alcool obtenu après de nombreuses heures de... boissons bu encore et encore – Pourtant, je ne faisais que regretter le matin suivant sans apprendre la leçon, c'était bien l'une des seuls choses que je me refusais d'apprendre. Bien entendu, je ne m'étais pas saoulé sans raison, hier soir je fêtais la réussite d'une grosse commande d'armes d'un riche marchand ayant beaucoup d'influence. Cette commande me permit de crée un contrat avec ce type qui me permettait alors de me mêler au commerce de son pays ainsi que de crée un lien commercial entre lui et moi. Ce gros contrat me rendit bien joyeux et en rentrant sur mes terres je décidais de fêter cela en ouvrant tout d'abord des bouteilles plus... « bourgeoises », mais après une ou deux heures j'étais finalement passé à l'alcool fort. Je n'avais pas fait cela seul, accompagné de quelques membres de l'Escadron qui avait participé à la réussite du contrat en servant de garde au chariot – Sauf Rainos, que j'interdisais de boire vis à vis de son âge, mais surtout de son comportement – Imaginer l'énergumène joviale qu'était Rainos dans un état ivresse m'épuisait déjà bien assez pour que j'évite de passer à la réalité.

Sous l'effet de cette maladie alcoolémique, je restais couché jusqu'au début de l'après-midi – bien que j'avais fait l'effort de prendre un repas qui m'avait d'ailleurs laissé une mauvaise image – Sûrement l'envie de vomir qui s'intensifiait à chaque bouchée. Après un bon bain chaud, je décidais de m'habiller d'une de mes tenues de « noblesse » qui était d'une magnifique qualité et qui avait été fait par la chère Elerinna Jelica. Ces tenues étaient loin devant, que ce soit au niveau de la qualité ou de la beauté, comparé aux tenues que je portais lors de mes sombres affaires. Lorsque je fus vêtu, je partis en dehors du domaine et m'aventura dans la ville accompagné par deux domestiques qui me serviraient de porte-bagage. Je me baladais dans les étales, faisais des achats et discutais avec les marchands ou les personnes qui osaient s'approcher – Ah la la, Qu'il est bon de faire bonne image certaines fois – Lorsqu'un vole fut commis. Le voleur venait alors dans ma direction et cela ne pouvait être qu'à mon avantage, ce petit voleur ne me vit même pas réagir et finit sur le sol ; La figure écrasé sur le sol tandis qu'un genou à moi s'appuyait sur sa nuque et que ses bras se retrouvaient être tordu par mes mains. Après cette magnifique intervention, les gardes arrivèrent et s'occupèrent de cette personne tandis que les personnes aux alentours étaient plutôt concentrées par l'idée de me glorifier. Ce ne fut qu'en fin d'après-midi que je décidais de rentrer à ma demeure et c'est à ce moment que se produisit une chose bien amusante : En face de mes yeux se produisait une scène peu commune, l'un de mes domestiques était en train de se faire menacer d'une dague par une petite fille... Elle ne devait pas avoir plus de dix ou onze ans.

Lorsque je fis mon entrée sur la scène, je fus bien étonné de voir un regard si honnête de la part de cette enfant, une haine et une colère intense recouvert par un regard bien froid – Pourtant, cette haine ne m'était aucunement dirigé et cela me fit sentir le besoin de cette fille – Je la faisais alors entrer dans ma demeure. Finalement arrivé à l'intérieur, elle passa même pas une seule seconde à regarder l'intérieur – Tandis que la plupart des personnes passaient quand même du temps à s'extasier la-dessus... - Je lui demandais alors ce qui pouvait pousser une si jeune demoiselle a menacé l'un de mes domestiques et a accepté d'entrer dans une demeure qui lui était inconnue. La jeune fille me regarda droit dans les yeux et me dit alors que ce n'était autre que sa mère qui lui avait dit autrefois que seul un monstre pouvait tuer un autre monstre. Elle me précisa alors que j'étais moi-même un monstre et que c'était pour cela qu'elle avait besoin de moi – Je ne savais pas ce qui était le plus merveilleux, l’honnêteté de cette petit ou la froideur de son regard qu'elle me montrait malgré sa soif de mort -.

Après une petite discussion plus approfondi, elle m'expliqua que son père les battait elle et sa mère et qu'elle ne pouvait plus supporter cela, mais qu'elle était bien trop petit et faible pour pouvoir le tuer, elle-même... Elle précisa que sinon elle l'aurait fait quitte à devenir un monstre. La jeune fille me sembla pourtant caché certaines choses, sûrement des viols répétés à son égard par son père ou encore que peut-être il la vendait pour rembourser ses dettes en échange de faveurs sexuels. Je finissais par accepter en précisant que j'aurais des conditions qu'elle connaîtrait plus tard et qu'elle ne pouvait aucunement refusé, ce qu'elle accepta sans hésiter une seule seconde. La plus grande surprise fut l'identité de son père : C'était le Capitaine de la Garde d'Helpo.... Ceci rendait les choses encore plus intéressante !


Nathaniel E. Sombresang : #B7CA79
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

[-16] Une rencontre bien enfantine - Partie I

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» What have you done, Alice ? - La mort imprévue fait partie de la vie, il faut bien l'accepter.
» Une partie de chasse bien matinale !!
» DE GABRIEL BIEN AIME A MARC BAZIN LES PRIMAIRES SANG UN CONSEIL ELECTORAL !e
» Réfléchie bien !
» Faut bien trouver une occupation... [ PV : Patte d'Hiver ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Madelle :: Les RPs Exceptionnels :: Les Rp's Individuels-