AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Luran Simkin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar


Divinité

Messages : 3502
Xp's : 2550
DC : Marissa E. Iselk, Auxane Taël et Adélaïde Firloe
Date d'inscription : 15/05/2010
Age : 23

MessageSujet: Luran Simkin Mer 26 Oct 2016 - 15:17

Luran Simkin
« Pour vivre libres, vivons cachés »


PRENOM(S): Luran
NOM: Simkin
DATE DE NAISSANCE ET LIEU: 3 Ravrok 1224
AGE: 24 ans
PEUPLE: Liare
RANG: Dragonnier
VÉRITÉ PRINCIPALE: la Roche
DESCRIPTIF:
Absorption des gemmes : Luran a le pouvoir d'absorber la Vérité contenue dans les gemmes en les tenant dans sa main. Selon leur taille et la quantité de magie qu'elles contiennent,  il a besoin d'un temps pour le faire variant de quelques secondes à près d'une minute pour les plus puissantes. De la même manière, il pourra utiliser cette Vérité sur une durée n'excédant pas une heure, et pouvant être réduite à quelques minutes pour les plus petites gemmes. Quand la magie le quitte, elle emporte avec elle une partie de son énergie proportionnelle à ses effets. S'il absorbe l'entièreté de la Vérité d'une gemme, elle se transforme alors en pierre banale, grise et sans capacité particulière. Il peut cependant choisir de ne pas tout utiliser pour en bénéficier plus rapidement mais en sacrifiant de la durée. Il peut alors recommencer, mais la quantité de magie dans la gemme est alors diminuée en proportion. Il n'est capable d'absorber le pouvoir que des gemmes provenant de son pays natal : les Montagnes de Saphir.
ARMES: Une hache à une main et un kukri.
DESCRIPTIF:
Ses deux armes sont sous le signe de l'utilitaire. En effet, toutes deux ont été fabriquées autant en tant qu'outil qu'arme.
Sa hache ne possède aucune décoration : simple, aussi efficace pour éclater le crâne d'un adversaire que pour couper du bois, son manche a juste été entouré de bandelettes de cuir à ses deux extrémités pour assurer une bonne prise en main.
Le kukri quant à lui est l'arme traditionnelle de son clan, c'est une œuvre d'art. La lame très épaisse est damassée, formant des arabesques sophistiquées, le manche en corne d'Ingouwë est lui aussi gravé de symboles sacrés. Le fourreau en cuir est décoré de de métal au niveau de la pointe et de la garde, serti de pierres semi-précieuses polies. Luran ne s'en sépare jamais.


Je suis et je resterai


CARACTÈRE :

Une vie simple et tranquille : voilà tout ce que demande Luran. C'est une chose difficile à obtenir pour un liare appartenant à un clan nomade qui a choisi de lier sa vie à celle d'un dragon. Pourtant, choisissant de faire feu de tout bois, il n'est pas du genre à s'apitoyer sur son sort, et arrive à tirer le meilleur de toute situation.
Epris de liberté, il ne tient pas en place et n'arrive à se fixer nulle part plus de quelques semaines, son éducation nomade reprenant le pas.
Il a le rire facile, il est généreux et serviable, mais attention à ne pas vous laisser berner : il a été élevé dans la tradition liare où la force fait loi, et où les différends se règlent les armes à la main. Il n'est pas susceptible mais toute offense sera punie à la mode liare. Il est lui-même très loyal, et ne pensez pas le trahir et avoir un jour l'occasion de recommencer.
Sa curiosité s'accorde parfaitement avec ses pieds vagabonds, et découvrir de nouveaux paysages reste le moteur de sa vie, même s'il garde une prédilection pour les montagnes.



HISTOIRE :

Luran est né au sein d'un clan de nomades vivant au sein des Montagnes de Saphir, entre le Mont Torgern et la Vallée des Âmes. Passant toute son enfance à fuir la main de fer de la monarchie qui s'acharnait sur ses semblables, il a grandi en apprenant à se méfier de la plupart des liares qu'il ne connaissait pas, craignant toujours qu'il s'agisse d'un agent du roi ou un chasseur de prime venu pour les espionner et les dénoncer dans le but de recevoir une récompense. Même après avoir quitté sa montagne natale et s'être aventuré dans le monde, il conserve cette méfiance et n'est pas prêt à faire confiance au premier liare venu.

Cependant, l'épisode le plus marquant de sa vie n'est étonnamment pas lié à cette persécution. C'était une nuit de Ciorel. Ou un jour. Il avait du mal à déterminer l'heure exacte, car un des volcans qui l'entouraient avait craché un nuage de cendres épais quelques heures plus tôt, obscurcissant totalement la lumière du soleil, ce qui avait transformé ce qui devait être une simple relève de collets en une expédition hasardeuse. Malgré son sens de l'orientation qui n'aurait fait honte à aucun oiseau migrateur, le jeune liare ne connaissait pas encore le terrain et n'avait plus aucun point de repère : il finit bientôt entièrement perdu. Entendant des grondements sourds en provenance du ciel, et ignorant s'il s'agissait d'orage ou de la suite de l'éruption, et ne souhaitant se trouver sur le chemin d'aucun des deux, Luran se mit à l'abri dans une des nombreuses cavernes qui perçaient le flanc de la montagne.

Une fois à l'intérieur, il entendit un tout autre type de grondement : celui d'un gros animal blessé qui essaie d'impressionner un visiteur importun. La créature semblait s'être réfugiée pronfondément dans les tunnels, mais au lieu d'en rester éloigner, Luran tenta de suivre son grognement. Il ne comprenait pas ce qui le poussait à le faire, ni d'ailleurs comment il avait pu entendre ce bruit d'aussi loin, car son parcours dans les galeries lui paraissait anormalement long. Il avait dû allumer une deuxième torche bricolée avant enfin d'atteindre son but. Et quelle ne fut pas sa surprise quand il vit que ce qui l'avait appelé ici était un Ejdeha. Dans la pénombre mouvante de la caverne, il était presque passé à côté, mais la détresse de l'animal l'avait arrêté. Il était farouche, effrayé, affamé, méfiant, mais avait grandement besoin d'aide. Décrochant de sa ceinture un des lapins qu'il avait eu le temps de ramasser plus tôt, Luran le lui tendit d'une main, l'autre levée paume ouverte en signe de paix. Le dragon se tassait dans le fond et refusait de prendre cette modeste offrande, le liare la déposa donc à portée de son museau, avant de reculer vers l'entrée de la salle. Cette fois la créature s'en empara et engloutit la proie. Sans lui avoir entièrement gagné la confiance de l'Ejdeha, l'acte lui permit au moins de se rapprocher un peu pour voir ce qui n'allait pas. Après une inspection aussi scrupuleuse que possible dans la faible lumière, il finit par s'apercevoir qu'une des ailes formait un angle étrange là où il n'avait pas lieu d'être.

Luran resta trois jours dans cette grotte, à faire des aller-retours entre le dragon et la sortie, pour voir si le soleil avait fini par percer. Durant ces trois jours, il partagea sa viande avec le dragon, essayant de l'apprivoiser au moins suffisamment pour qu'il accepte de le laisser toucher son aile cassée. Après ce délai, il réussit à monter sur son dos, et parvint à remettre l'aile d'aplomb sans se faire mordre ni éventrer par la bête aveuglée momentanément par la douleur. Maintenant comme il le pouvait les os brisés avec le matériel de premiers secours qu'il portait toujours sur lui, Luran se décida enfin à braver la nuit de cendres pour rapporter quelque chose de plus adapté du campement de son clan.  

Il était en train de remonter vers la caverne quand le nuage de cendres finit de se dissiper. En arrivant à l'entrée du souterrain, il eu la surprise de voir « son » dragon dehors, lézardant devant l'ouverture. Il fut aussi étonné de constater sa taille : dépassant à peine les cinq mètres, ce devait être un jeune ! Il lui avait rapporté de la nourriture, ainsi que de quoi le soigner un peu mieux. C'est ainsi que naquit une étrange amitié entre les deux. Luran s'étonnait de constater qu'il sentait de plus en plus la présence de la créature, qui s'avéra être une femelle, et qu'il parvenait aussi plus facilement à savoir ce qui se passait dans son esprit de dragon. Il finit par essayer de lui donner un nom, fatigué de s'adresser à elle par « dragon ». Finalement, ce fut Kayerith qui obtint la satisfaction de l'intéressée.

Quand le clan vint à se déplacer une nouvelle fois, Kayerith les suivit, toujours de loin, mais refusant d'être séparée de Luran, à qui sa famille commençait à reprocher qu'il passe trop de temps avec elle, au risque de se faire repérer par les sbires du monarque. C'était la goutte de lave qui fit déborder le volcan : épuisé de mener une vie de repris de justice et d'être constamment obligé de regarder par-dessus son épaule Luran décida de tenter sa chance au-delà des montagnes, chez les humains dont il avait entendu parler sans jamais en voir, accompagné de son dragon.




© Madène Calis





Dernière édition par Mère Nature le Jeu 1 Déc 2016 - 13:47, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://madelle.1fr1.net
avatar


Divinité

Messages : 3502
Xp's : 2550
DC : Marissa E. Iselk, Auxane Taël et Adélaïde Firloe
Date d'inscription : 15/05/2010
Age : 23

MessageSujet: Re: Luran Simkin Mer 26 Oct 2016 - 15:37

J'ai rencontré au cours de ma vie

Tout son clan :
Sa famille, les personnes les plus importantes de sa vie. Parfois, il culpabilise un peu de les avoir laissés dans les montagnes, à affronter la vie qu'il ne supportait plus. Il a essayé de les convaincre de partir avec lui, mais sans succès.
Kayerith :
Sa meilleure amie, une partie de lui-même. Bien que très indépendante, elle ne reste pas très éloignée très longtemps ; même s'il lui arrive de disparaître plusieurs jours d'affilée, Luran sent toujours sa présence et partage même l'euphorie de la chasse par moments.
Les années ont passé depuis cette nuit fatidique dans la montagne, et Kayerith a atteint son apparence adulte : près de onze mètres de long, pesant plusieurs tonnes, les écailles scintillant comme de l'albâtre, pleine de santé, c'est une créature imposante et magnifique.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://madelle.1fr1.net
avatar


Divinité

Messages : 3502
Xp's : 2550
DC : Marissa E. Iselk, Auxane Taël et Adélaïde Firloe
Date d'inscription : 15/05/2010
Age : 23

MessageSujet: Re: Luran Simkin Dim 4 Déc 2016 - 15:03

Carnet de bord


RPs :

  • À point nommé - le 18 Samùn 1247 à Glasgo dans le Monde des Liares avec Kharis Othorm

  • Utque aegrum corpus quassari etiam levibus solet offensis, ita animus eius angustus et tener, quicquid increpuisset, ad salutis suae dispendium existimans factum aut cogitatum, insontium caedibus fecit victoriam luctuosam.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://madelle.1fr1.net


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Luran Simkin

Revenir en haut Aller en bas

Luran Simkin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Madelle :: Les Personnages :: Ceux qui changeront notre avenir :: Personnages Jouables :: Liares-