AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Le réveil

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar


Prêtresse d'Uraang

Messages : 720
Xp's : 266
DC : Marissa E. Iselk, Adélaïde Firloe et Mère Nature
Date d'inscription : 03/03/2012
Carnet : Recueil

Feuille de personnage
Vie:
40/110  (40/110)
Prestige :
1/9  (1/9)
Disponibilité Rp: Occupée
MessageSujet: Le réveil Sam 15 Oct 2016 - 4:14


Le réveil

du 25 Asmobor au 6 Nehaïah 1248 à la Tour Ouest


Elle était allongée dans son lit, comme depuis maintenant plus de deux mois et n’avait aucune intention de bouger. Cela faisait près de trois semaines qu’elle avait réellement repris conscience, mais Auxane se terrait dans le silence. Alors qu’elle avait été la patiente folle qui se réveillait parfois pour délirer un bref instant et retourner le dortoir improvisé par les Neustro, aujourd’hui, c’était toujours la patiente folle, mais parce qu’elle restait enfermée dans un mutisme à glacer le sang.

Assise sur son lit, le dos droit et les yeux grands ouverts. L’attention d’Auxane était, par moment, attirée par l’unique et fine ouverture de la pièce, et par d’autres moments, elle regardait l’activité des gens de la pièce, mais ceux-ci avaient toujours l’impression qu’elle regardait derrière eux. C’était une sensation étrange de voir ses yeux tournés vers vous sans avoir l’impression qu’elle vous remarque.

Ron n’était plus là qui plus est, le Neustro avait choisi de partir à la tour Est pour aider l’autre camp. On l’avait appris à Auxane quelques jours après son réveil, l’informant qu’il avait laissé une note pour elle.

Ce fut le seul moment où elle montra un signe de vie des plus significatifs. Elle prit cela comme une trahison et arracha le vulgaire papier et pour ensuite commencer à s’énerver contre les Neustro qui la mirent sous un tranquillisant. C’est pourquoi, la prêtresse se retrouve seule et enfermée dans ses songes même si elle est constamment entourée par d’autres soldats encore en convalescence de la bataille qui avait eu rage deux mois auparavant.

Depuis son réveil, Auxane se murmure à elle-même et au dieu de la mort. Elle a conscience que son serment à Uraang fait d’elle l’un de ses serviteurs, mais le voulait-elle vraiment ? N’était-elle pas dans une situation extrême, se croyant proche de la fin ? Pourquoi avait-elle dû survivre… Chaque jour que la déesse permettait, Auxane se maudit d’avoir survécu. Elle ne se pensait pas capable de vivre avec ce qu’elle avait vu et fait. C’était trop, ce n’était pas elle, essayait-elle de se convaincre chaque matinée en ouvrant les yeux.

Pourtant, la prêtresse continua de vivre et son état s’améliora. Il lui était impossible de renoncer elle-même à la vie, si le dieu l’avait épargné, alors elle se devait de l’honneur. Peu importe le prix et le fait qu’elle ne connaisse presque rien sur Uraang si ce n’est les horribles histoires racontés par les prêtres de la Vie. Cela n’avait pas d’importance, car au fond d’elle, elle savait exactement ce qu’elle devait entreprendre dans la vie pour honorer le dieu. Le temps des prières devait se terminer pour laisser place à une nouvelle ère.

Il fallait près d’une semaine toute entière à Auxane pour réussir à tenir sur ses pieds, mais elle ne resta pas très longtemps debout. Il fallait dire qu’elle s’était entraînée chaque nuit, alors que tous dormaient, déplaçant seule ses jambes hors de son lit pour ensuite, les faire bouger et retrouver leurs forces. La nuit qui précéda sa réussite, elle était si enthousiaste, enfin, autant qu’elle pouvait l’être, c’est-à-dire autant qu’une pierre peut briller dans l’ombre avec une simple et petite allumette…

Quoi qu’il en soit, elle se montra trop audacieuse et voulut commencer à marcher entre les lits, mais ses pieds s'emmêlèrent entre eux et elle tomba sur un chariot au bout d’un lit, qui glissa alors jusque la porte en bois. Le fracas résonna dans toute la tour, l’on trouva alors Auxane par terre et quelques patients redressés pour voir ce qui se passer. Au petit matin, un des Neustro vient la réveiller pour lui proposer son aide. Elle accepta sans vraiment se montrer reconnaissante et resta silencieuse presque toute la journée une fois de plus.

Auxane faillit cependant fondre en larmes lorsqu’elle arriva dans la cour de la tour ouest. Elle eut l’impression de retourner à ce moment fatidique et revit l’Héléo s’enfuir sur sa monture volante. Le Neustro remarqua bien son visage devenir pâle, mais il ne fit pas de commentaire et Auxane ravala ses larmes. Elle ne pouvait plus s’apitoyer sur les fantômes du passé, elle se devait de se montrer forte pour eux et pour venger leur esprit.

© Imaginary pour Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Le réveil

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Un réveil difficile - Terminé
» Le réveil du chat
» Honor's Veil : les phoenix !
» Le réveil [Boule Epineuse]
» Un réveil difficile et un nouveau point de départ. [Libre à un membre de Fairy Tail]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Madelle :: Les RPs Exceptionnels :: Les Rp's Individuels-