AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Ethan Vohlm

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar


Divinité

Messages : 3578
Xp's : 2646
DC : Marissa E. Iselk, Auxane Taël et Adélaïde Firloe
Date d'inscription : 15/05/2010
Age : 23

MessageSujet: Ethan Vohlm Sam 24 Sep 2016 - 18:55

Ethan Vohlm
« ... »



NOM: Vohlm
PRENOM: Ethan (ou Athéna)
DATE DE NAISSANCE: Le 23 Virgonès
AGE: 28 ans
PEUPLE: Humains
CONFRÉRIE: Arvèles
RANG: Poétesse
VÉRITÉ PRINCIPALE: Apprentissage rapide des armes à distance
DESCRIPTIF:
Sa Vérité est des plus simples, Ethan maîtrise avec aisance les armes à distance. Ainsi, une poignée de minutes après que l'une de ces armes se soit retrouvée dans ses mains, la jeune femme est capable de l'utiliser et de s'en servir tout à fait convenablement à tel point qu'elle n'aurait aucun mal à engager un combat contre un quelconque adversaire. Cette capacité n'est valable qu'avec tous les types d'arcs et d'arbalète. Cela fait d'elle une cavalière tout à fait redoutable.
ARMES: Un arc et une épée de fer
DESCRIPTIF:
Pour pouvoir assurer sur tous les fronts, la jeune femme a opté de s'armer d'armes à distance et d'armes de combat rapproché. Bien qu'elle soit largement meilleure à distance, ses compétences au corps à corps restent tout à fait raisonnables, cela ne fait aucun doute.
Je suis et je resterai


CARACTÈRE :

Ethan est une femme sensible qui s’émeut facilement et qui s’émerveille de peu. Son âme d’artiste la pousse à ne jamais mettre en retrait ses émotions et à toujours se montrer honnête avec elle-même ; que serait donc une poétesse qui ne saurait accepter ses sentiments ? Elles sont des denrées bien trop précieuses qu’il ne faudrait négliger pour rien au monde ; les mots ne suffisent pas même à toutes les décrire. Ce fait ne l’empêche pas de faire preuve de sang-froid, de discrétion et de courage quand la situation l’exige.

Contrairement à nombre d’artistes de sa profession, Ethan n’est pas du genre à se mettre en avant. Elle préfère, au contraire, se montrer plus discrète, jugeant qu’il vaut parfois mieux ne rien dire et savoir se contenir.

Elle n’est pas du genre réservé, disons simplement qu’elle attache une importance à sa liberté et son indépendance. Elle ne sacrifierait cela pour rien au monde, quand bien même elle ait toujours été sous l’autorité de quelqu’un de plus influent, elle ne manque jamais de toujours faire en sorte de se sentir libre et bien dans sa peau. Pouvoir respirer. Elle ne peut supporter d’avoir qui que ce soit sur le dos. Elle a besoin d’espace, bien qu’elle ne rechigne jamais à discuter et à rire.


HISTOIRE :

De son vrai nom Athéna, la jeune fille était une enfant calme et plutôt discrète qui ne posa jamais de réel souci à ses parents. Elle était très charmante, avait de longs et épais cheveux blonds, un visage rond et un petit corps potelé. Elle s’entendait bien avec les autres enfants, on lui répétait sans cesse que sa prose était sublime. L’on ne lui mentait pas, ses paroles étaient lisses et envoûtantes, et c’est pourquoi dès son plus jeune âge, l’enfant s’intéressa à l’art de l’écriture et des lettres. Elle lisait et écrivait beaucoup, développant dès son plus jeune âge une sensibilité qui lui était propre. Elle était sans conteste une intellectuelle qui n’était pas venue au monde dans la meilleure des confréries pour se développer comme elle l’aurait souhaité.

Très vite, on lui fit comprendre que ses priorités n’étaient pas dans la littérature ou dans la philosophie. Elle se devait de devenir forte et apprendre à se battre, bien qu’elle soit une fille, l’Académie lui était ouverte et elle n’y échappa pas ; ses soldats de parents y veillèrent personnellement. A 13 ans, son enseignement militaire changea radicalement sa vision du monde. Elle se coupa les cheveux et opta pour un prénom masculin à l’âge de 16 ans, sous l’œil horrifié de ses parents qui n’étaient pas en accord avec la façon dont leur fille abandonnait sa féminité, puis elle devint subitement plus sombre, plus sage. Elève modèle, elle tâcha de ne jamais les décevoir. Elle était une bonne combattante à qui la Vérité ne fit jamais défaut ; son apprentissage rapide des armes à distance lui procurait un avantage certain ; elle était une adversaire redoutable quand elle combattait à cheval, sur le dos de son fidèle destrier qu’elle nomma Igor -en hommage à l’un de ses philosophes favoris. A l’arc, elle était imbattable. Et sa légèreté -de même que sa discrétion- lui offraient des opportunités incroyables en combat. Elle était la meilleure pour les missions d’infiltration, l’on disait même que ses flèches ne manquaient jamais leur cible.

Elle était une personne appréciée et savait s’entourer convenablement ; ces relations étaient pour la plupart superficielles étant donné qu’elle était une personne très solitaire et indépendante. Elle se détacha bien vite de sa famille qui vivait en montagne pour partiellement venir s’installer à Férésis, dans le but de se rapprocher de l’académie quand elle décida de rester les deux années supplémentaires dans le but d’intégrer l’armée Arvèles. Elle n’avait encore aucune idée de son avenir, alors elle se contenta de suivre la voie des armes. Quand elle acheva sa formation, elle fut affectée au poste de garde de Férésis. C’est à partir de ce moment qu’elle se rendit compte que ce monde n’était pas le sien, et qu’il était encore temps de partir et de découvrir ce qui l’entourait, espérant, peut-être, pouvoir faire usage de sa plume.

Elle profita d’une année sabbatique pour se rapprocher de sa famille et mettre sa vie au service des arts. Elle écrivait, chantait, lisait, sous le regard désapprobateur de ses proches qui, encore une fois, n’approuvaient pas ses choix de vie. Elle ne leur en tenu jamais rigueur, elle s’en voulut même de profiter ainsi de leur hospitalité. Elle ne décida qu’après un long moment de quitter les montagnes pour aller se réfugier à Arnlo, l’endroit qu’elle considérait comme étant le plus apte à l’accueillir et à la comprendre. Sans pour autant abandonner le combat, la jeune femme qui s’autoproclamait « Ethan le Chevalier » rejoint le territoire Parlèms, gagnant son pain en mettant sa lame au service des plus malheureux. Son esprit chevaleresque ne fut réellement dévoilé qu’à ce moment, elle n’hésitait jamais à défendre la veuve et l’orphelin, et encore une fois, elle sut s’entourer convenablement de nombre de nobles.

A partir de là, sa vie fut des plus intenses, enchaînant voyages, mécènes, salons de lecture, écriture et combats. Lesdits mécènes ne manquaient d’ailleurs jamais de générosité ; la jeune femme put ainsi établir son foyer dans une modeste demeure de la capitale Parlèm. Ainsi possédait-elle une maison, bien qu’elle voyageait la plupart du temps, pour se ressourcer, voire aider les plus démunis. En revanche, elle ne déçut jamais son mécène, lui faisant parvenir ses écrits par courrier. Peut-être la croiserez-vous sur les routes de Madelle, à la recherche d’une quelconque source d’inspiration ?



©️ Jade Hermine



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://madelle.1fr1.net

Ethan Vohlm

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» La parabole des ténèbres - partie 3 [Ethan]
» Ethan Fever - La folie est un art {OK}
» Mélodies du soir, alchimie des passions [Ethan]
» Ethan Hudson
» Ethan dégage, voici Liam, pour votre plus grand plaisir ♥

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Madelle :: Les Personnages :: Ceux qui changeront notre avenir :: Personnages Jouables :: Humains-