AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Un achat peu commun

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar


Chevalier

Messages : 38
Xp's : 164
Date d'inscription : 14/09/2016
Age : 19
Localisation : Devant l'ordinateur
Présentation : Ma fiche
Carnet : Mon carnet

Feuille de personnage
Vie:
80/100  (80/100)
Prestige :
1/9  (1/9)
Disponibilité Rp: A la fête de la Vérité
MessageSujet: Un achat peu commun Dim 18 Sep 2016 - 16:06

Un achat peu commun par
Ilith Schyv



1er Pön Talien 1248 - 2ème Mire Talien 1248
Demeure Schyv – Cité de Ferèsis


Mon visage est douloureux. Lorsque je respire, mes côtes souffrent terriblement. Est-ce ma punition pour avoir ri du malheur d’autrui ? Je bougeais le moins possible, à chaque fois que ma rotule cognait le matelas du lit, mon corps se plaignait. Lorsque je suis rentrée du tournoi je n’avais plus le courage de prendre un bain. J’ai directement enlevé mon armure et mes habits pour me placer sous ma couverture et me reposer de cette journée qui fut quand même, amusante somme toutes.

Au petit matin, alors que le soleil caressait mon visage en trouvant un chemin dans ma chambre en passant par une fenêtre, j’ouvris les yeux. Les douleurs reprenaient de plus belle et je n’avais pas envie de sortir de ce petit nid d’amour qu’est ma chambre, pourtant j’avais de nombreuses choses à faire, en grognant je finis par enlever la couverture qui me servait de protection. Mes habits d’hier soir trainaient encore sur le sol. Mon armure était posée sur une sorte de meuble créé à cet effet. Je la fixais en pensant aux duels d’hier et au prix qu’allait s’élever les réparations… De toute façon je n’avais pas assez d’or pour entamer quelconques réparations depuis que mes parents ne m’en donnes plus. Je pouvais toujours venir dormir chez eux mais il était hors de question qu’à mon âge, ils continuent de m’entretenir. Dans la lune, je me levais enfin de mon lit, je n’évitais même pas mes habits et je les piétinais, ceux-ci offraient un doux et chaud sol à mes pieds qui voulaient  tout prix éviter le sol glacial et rugueux de ma chambre. Je pris un bain d’eau chaude, ensuite je me brossais les cheveux puis me parfuma avec la même essence de roses, pour finir, je mis une chemise grise en lin ainsi qu’un pantalon en lin lui aussi et mes bottes noirs. Je descendis les escaliers pour retrouver la table de la cuisine et me prépara une tranche de pain aux céréales tartinée d’une confiture et une infusion aux plantes. Je pris Gram et Ascalon ainsi qu’une besace et me voilà dans la rue, au milieu des passants….

J’avais encore des maux de têtes depuis le coup que j’avais reçu. Si seulement ils pouvaient tous se taire, je leur en serais tellement reconnaissante, mais plus je pensais au silence plus mes maux de têtes s’intensifiaient. Je me dirigeai vers une vieille échoppe d’un forgeron qui vendait des gemmes car la rose de Gram peut contenir une gemme et la dernière que Gram à accueillit c’est cassée il y’a de cela presque un mois.  Le forgeron est un Arvèles qui a le crâne dégarnis, il est vraiment moche, bon, je ne viens pas pour lui mais ses compétences en forge. « Bienvenue au Feu Ardent d’Asmoras ! Que puis-je faire pour vous Mademoiselle ? » Il avait un grand sourire et était aimable, il est donc normal pour moi de lui renvoyé cette délicatesse.


Mots:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Chevalier

Messages : 38
Xp's : 164
Date d'inscription : 14/09/2016
Age : 19
Localisation : Devant l'ordinateur
Présentation : Ma fiche
Carnet : Mon carnet

Feuille de personnage
Vie:
80/100  (80/100)
Prestige :
1/9  (1/9)
Disponibilité Rp: A la fête de la Vérité
MessageSujet: Re: Un achat peu commun Dim 18 Sep 2016 - 17:36


Je lui souriais doucement. « Salut Asmoras ! Je cherche une Lümies.. Un beau spécimen hein ! Pas de la camelote, c’est pour Gram ! Va juste falloir l’incrustée dans la rose de Gram par contre, je ne sais pas le faire moi-même. » Voilà que le visage d’Asmoras s’illuminait, enfin un client ! Il quitta de suite le comptoir pour aller dans la réserve. Il est revenu après seulement quelques secondes avec une petite boite ornée. Il l’ouvrit devant moi et, dans la boite, était posé sur un coussin, une magnifique gemme jaune Lümies qu’on trouvait dans les montagnes de Saphir. Il me la fallait pour Gram. Je pris donc ma bourse, toujours souriante et pleine d’entrain « Ça fera combien Asmoras ? Il me la faut à tout prix ! » Il me répondit du tac au tac « Pour toi, ça fera 100 pièces la  gemme et 30 pièces les frais pour l’incrustation dans Gram. » Sur ces dires, Je vidais ma bourse sur le comptoir de l’homme et commença un calcul : 74 pièces seulement étaient en ma possession. Je le regardais avec un air triste, déçue de ne pas avoir assez. Il rajouta avec un sourire  « Ce n’est pas grave, t’en fais pas. Ecoute, j’ai un travail pour toi. En ce moment y’a personne qui vient dans mon échoppe et je suis au bord de la fermeture. Si tu me ramènes des clients, je te fais une réduction sur la gemme et je t’offre l’incrustation sur Gram ! » Un nouveau sourire se dessina sur mon visage, j’étais heureuse de l’entendre dire ça. J’acceptais son travail sans plus tarder en lui demandant de me réserver cette magnifique gemme, puis je sortis de l’échoppe pour commencer tout de suite.

A qui voulait bien m’entendre, je déclarais que Le feu Ardent d’Asmoras était la meilleur boutique de Gemme de tout Ferèsis, la plus part des gens passaient leur chemin sans faire attention et les rares qui m’écoutaient répondirent que cela ne les intéressaient pas. Je pensais naïvement que tout le monde viendrait voir la boutique mais finalement, alors que le désespoir m’envahissait un homme encapuchonné vint me trouvé «Hey, paraît que tu fais de la pub pour Asmoras ? J’vais être gentil, c’est un arnaqueur, il vend ces gemmes beaucoup trop chers. Si tu veux des gemmes à meilleurs prix,, le soir, à minuit, dans le quartier des marchands, demandes  « Le p’tit Vendeur » . Par contre, on te demandera un mot de passe. Sa te coûtera 20 piécettes.» Je regardais l’homme de façon perplexe puis me décida à acheter le mot de passe. Il semblerait que ce soit qu’il n’y est pas de mot de passe. C’était-il foutu de ma gueule ? J’en savais rien mais dans le doute j’attendis le soir et à minuit, alors que les rues étaient vide, je vis un mendiant assit par terre et je lui demandais où était le P’tit Vendeur, il répondit en toute humilité qu’il n’en savait rien. J’agita quelques pièces devant lui, il les ramassas puis me demanda le mot de passe. Je lui ai dit qu’il n’y avait pas de mot de passe. L’homme se leva et me demanda de le suivre dans une petite ruelle non éclairée.


Mots:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Chevalier

Messages : 38
Xp's : 164
Date d'inscription : 14/09/2016
Age : 19
Localisation : Devant l'ordinateur
Présentation : Ma fiche
Carnet : Mon carnet

Feuille de personnage
Vie:
80/100  (80/100)
Prestige :
1/9  (1/9)
Disponibilité Rp: A la fête de la Vérité
MessageSujet: Re: Un achat peu commun Dim 18 Sep 2016 - 20:05



3 Talien 1248

Est-ce que j'avais peur ? Certainement pas, il en fallait plus. Je décidais donc de m'engouffrer dans cette ruelle en compagnie de Gram et Ascalon, guidée par l'inconnu. Qu'est-ce qu'il pouvait pué, j'espère qu'avec les pièces que je lui ai donné il se lavera le bougre. Il sortit une clé de son pantalon et il ouvrit la porte d'une vieille maison délabrée. Il me regardait avec insistance, que voulait-il que je fasse bon sang ? Pourquoi ne disait-il rien ? Et pourquoi souriait-il avec ces dents jaunâtres, presque noir, toutes dégoutantes ? Je savais bien que je m'embarquais dans une salle affaire de marché noir ou autre avec des bandits mais il me fallait cette gemme. Assez de question, j’eus à peine rentré dans la vieille baraque que la porte se refermait derrière moi. Il faisait noir et j'étais toute seul. Je posais ma main droite sur Gram et descendit l'escalier qui se présentait devant moi. A chaque marches, un grincement se faisaient entendre, je descendais avec grande précaution, le moindre mouvement de travers pouvait me faire passer au travers des escaliers.

Tout en bas il y avait une pièce peu éclairée, sur les côtés il y avait des vitrines avec toutes sortes de gemmes qui perdait en splendeur et en brillance. Elles avaient toutes déjà étaient utilisés, c'était sûr et certains. Alors que je marchais entre les deux allées de présentoirs, un homme vint à moi. Il semblait plus riche et portait une armure ainsi qu'une épée en acier, il était accompagné de deux compagnons qui avaient eux aussi une armure et une arme chacun. Bon dieu, dans quoi je m'embarque encore ? J'espérais que cette gemme en valait la peine, parce que là, je commençais à avoir peur mais il était hors de question de le montrer.


"J'suis le p'tit vendeur. Bienvenue dans mon petit magasin poussin. Toutes les gemmes que tu vois ici valent 20 pièces et sont de qualités premières. Tu prends la ou lesquels ? Choisis bien car personne ne revient une deuxième fois chez le p'tit vendeur."

J'étais tellement nerveuse que je souriais bêtement devant l'homme et voilà que je commençais à acquiescer stupidement. Je ne voulais qu'une chose en fait à cet instant présent, partir d'ici et retrouver mon lit douillet.

"Vos gemmes, elles sont pas neuves, on le voit bien, leurs éclats sont amoindris et leur splendeurs sont pauvres. Est-ce des gemmes arrachées sur des cadavres ?"

A cet instant, je tenais fermement Gram, si c'était réellement le cas, en tant que chevalière, je me devais d'arrêter ces truands. Les trois hommes se regardaient silencieusement puis celui du milieu, le vendeur, prit un sac et rassembla toutes les gemmes qui étaient dans les vitrines. Les deux autres me bloquait. A cet instant, prise de folie ou de courage, je ne sais pas, je dégaina Gram et bondit en arrière et me mit en garde devant les trois hommes, surprit par l'initiative.

"Tuer là."

L'homme du milieu était froid et dénuer du moindre sentiments. Bref j'avais trouvé un marché de nature douteuse et je me devais d'arrêter cela tout de suite. En plus il faisait sûrement concurrence à Asmoras, en les arrêtant, je suis sûr que les affaires reprendront pour lui. Je faisais ainsi deux Gram pour le prix d'un.

Mots:
 


Dernière édition par Ilith Schyv le Lun 19 Sep 2016 - 16:46, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Chevalier

Messages : 38
Xp's : 164
Date d'inscription : 14/09/2016
Age : 19
Localisation : Devant l'ordinateur
Présentation : Ma fiche
Carnet : Mon carnet

Feuille de personnage
Vie:
80/100  (80/100)
Prestige :
1/9  (1/9)
Disponibilité Rp: A la fête de la Vérité
MessageSujet: Re: Un achat peu commun Dim 18 Sep 2016 - 23:03



Blessure:
 


3 Talien 1248

Le chef de la petite bande qui rassemblait les gemmes possédait un sac sans fond au vu de la contenance. Mes deux ennemis me fixaient et tournaient autour de moi, lorsqu'un se décida, il couru vers moi et m'attaqua avec son épée. J'ai alors bloqué le coups en levant mon épée mais le second en profita pour m’attaquer à revers, heureusement que je portais mon plastron en acier, qui me sauva la vie. Le combat avait débuté depuis peu que je me faisais déjà rué de coups en me prenant en sandwich. Je pris Ascalon pour me défendre et utilisa mon don de Vérité pour prendre l'ascendance. Alors que les deux hommes se synchronisaient pour me tuée en même temps, je fonça sur l'un deux. Il voulait m’attaquée et remarqua mon bouclier de Vérité, ne pouvant rien faire, les deux hommes reculaient et j'en profita pour lancer Gram et mon épée toucha celui qui était alors devant moi en pleine tête. Il s’effondra alors lourdement sur le sol en créant une mare de sang. Je repris Gram du corps sans vie et le bouclier de Vérité se dissipait et l'autre bandit me fonça dessus en criant. Mon bouclier bloqua son coup d'épée et avec Gram, je créa une brèche dans l'armure de l'homme. Il recula en me fixant avec un regard mauvais. Je lui souriais en guise de réponse, de nouveau cette sensation enivrante de chaleur me serrait doucement alors que je venais de tué un homme. Je prenais un plaisir fou à tuer.

Je chargea le bandit en face avec mon bouclier et lui donna un coup au visage. Afin d'ouvrir ma garde, l'homme prit Ascalon et me l'arracha des mains brusquement et planta son épée dans mon épaisse armure qui ne servait bientôt plus à rien sans réparation. Alors qu'il pensait m'avoir tuée, je transperça son cœur avec Gram. Mon cœur, le mien, battait quant à lui la chamade à cause de l'adrénaline qui était à son paroxysme. Celui qui semblait mené les deux autres avait prit la fuite depuis bien longtemps avec toute les gemmes. Gram retourna dans son fourreau et Ascalon sur mon dos, alors que je voulais sortir du vieux bâtiment croulant, du sang coulait le long de mon corps en tâchant mon armure. Au moins un coup d'épée avait réussit à me touchée. Je déchira une partie de mon pantalon pour créer une sorte de garrot et essayer de stopper le sang tout en montant les escaliers.

Une fois dehors, discrètement, je pris la décision de d'abord retourné chez moi pour soigner mes blessures afin d'aller prévenir la garde. Je ne voulais pas qu'on me voie dans ce pitoyable état. En passant la porte d'entrée de la demeure de mes parents, j’enlevais mon armure qui restait là, sur le sol, je n'avais pas envie de la rangée. Ma tunique était déchirée un peu au-dessus du nombril, il y avait une large entaille assez profonde et douloureuse pour me faire oublié les autres douleurs que j'ai au visage et à la rotule. Je n'avais plus rien pour me soignée. Je pris plusieurs bout de tissu et appuyait sans relâche sur ma blessure et épongea le sang qui coulait abondamment. Lorsque celui-ci s'arrêta après quelques minutes de pressions je me fis un bandage de fortune pour pansé l'entaille au thorax. Le tissu recouvrait tout le bas de mon ventre.


Mots:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Chevalier

Messages : 38
Xp's : 164
Date d'inscription : 14/09/2016
Age : 19
Localisation : Devant l'ordinateur
Présentation : Ma fiche
Carnet : Mon carnet

Feuille de personnage
Vie:
80/100  (80/100)
Prestige :
1/9  (1/9)
Disponibilité Rp: A la fête de la Vérité
MessageSujet: Re: Un achat peu commun Lun 19 Sep 2016 - 17:12


3 et 4 Talien 1248

Je voyais mon visage à travers un miroir, il était pâle et froid, je transpirais abondamment, il régnait une chaleur pesante. Je m'enfila un nouveau haut, une petite tunique blanche, pour rester dans les teintes grises et blanches puis je m'appuyais en m'aidant du mus, boiteuse et souffrante, je finis par sortir de la maison. J'étais déjà exténuée par cet effort. Je marcha lentement jusqu'à la caserne dans la pénombre la plus totale pour prévenir la garde.

Je toqua à la porte de la caserne et un homme vint m'ouvrir, un peu grincheux d'avoir était dérangé à cet heure-ci de ce que je pouvais en déduire. Je lui souriais faiblement et lui raconta ce qu'il m'était arrivé. Il me fit entré à l'intérieur puis appela son capitaine. Ce dernier me remercia pour l'aide que j'avais apporté à la garde et envoya une patrouille sur les lieux du vieux bâtiment. Je lui donna aussi l'adresse de ma maison en cas de besoin pour l'enquête puis le pria de me laissé me reposée chez moi. Il était plutôt et agréable et me laissa retourné chez moi.

Une fois à la maison, je pris directement la direction de ma couche et me laissa bordé par la douce étreinte du sommeil et de la fatigue. Gram et ascalon reposaient tous deux près de moi dans ma chambre. Mes lourdes paupières se fermèrent pour m’emmener au pays des songes.

Le soleil était à son zénith et à peine je me réveillais de ce long sommeil. Je fis ma toilette habituel - Bain, brossage, parfumage, ... - Alors que tout doucement mes blessures au visage et à la rotule s'amenuisaient, l'entaille à mon thorax était de plus en plus douloureuse et noircissait. Je n'avais pourtant ni le temps ni l'envoie de me soignée. Il était par contre, après mon déjeuner, temps d'aller cherché ma récompense tant méritée auprès d'Asmoras, bien que je n'avais plus vraiment envie de cette gemme.

Une fois dans son échoppe, il semblait sourire comme un gamin à qui on venait d'offrir sa première épée.
"Salut Asmoras ! Que t'arrive t-il? C'est quoi ce sourire ?"
Ce matin, la garde est venue lui restitué des gemmes qu'on lui avait volé. Grâce à la chevalière Ilith Schyv, ils avaient pu les récupérés cependant, le P'tit Vendeur restait introuvable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Un achat peu commun

Revenir en haut Aller en bas

Un achat peu commun

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Achat d'or sur un site tiers, ATTENTION !!!
» Achat de provisions pour un long voyage
» [ACHAT] Codeur php
» [Achat] Rare
» [Achat] Skin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Madelle :: Les RPs Exceptionnels :: Les Rp's Individuels-