AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Tournoi de Ferèsis par Ilith Schyv

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar


Chevalier

Messages : 38
Xp's : 164
Date d'inscription : 14/09/2016
Age : 19
Localisation : Devant l'ordinateur
Présentation : Ma fiche
Carnet : Mon carnet

Feuille de personnage
Vie:
80/100  (80/100)
Prestige :
1/9  (1/9)
Disponibilité Rp: A la fête de la Vérité
MessageSujet: Tournoi de Ferèsis par Ilith Schyv Ven 16 Sep 2016 - 20:39

Tournoi de Ferèsis par
Ilith Schyv


Le 1er Pön Talien 1248.
Lieu : Cave de la Demeure Schyv - Ferèsis - Tournoi de Ferèsis.

Légende:
 


Ilith joignait ces deux mains pour tenir Gram. La main gauche était posée au plus haut de la poignée du sabre, juste en-dessous de la garde tandis que la main droite était posée au plus bas de la poignée. Elle activa une boite à musique, une berceuse typiquement Arvèles et fixa le mannequin d'entraînement avec un regard perçant et menaçant. Son visage ferait peur à n'importe quel ennemi qui pourrait se retrouver au mauvais bout de Gram.

Avec son auriculaire, elle caressa une dernière fois la rose blanche de Gram et entama des mouvements qui faisaient penser à une chorégraphie élégante et féminine. Les mouvements de poignets accompagnait les jambes de la femme et chaque pas était calculé de plus rien n'était laissé au hasard. Ainsi la mélodie et la chorégraphie faisaient penser à une danse de toute beautée et le rythme des coups d'épées d'Ilith étaient dicter par le rythme de la berceuse Arvèlienne.

La femme avança vers le mannequin avec violence et colère en tailladant le vide avec des coups vifs, précis et rapide, tout les coups semblaient porter ves le buste du mannequin qui était encore à quelques pas.

Arrivée en face du mannequin, Ilith saisissait son épée de la main droite et laissa sa main gauche dans son dos et prit une posture défensive. Elle leva Gram et prit appui sur sa jambe gauche. Avec aisance et rapidité elle semblait parer tout les coups imaginaires qui ne pouvait l'atteindre à cause du bouclier de lames que créait Ilith.

En à peine une seconde, la chevalière reprit Gram à deux mains et coupa d'un geste vif et violent la tête du mannequin qui roula sur le sol de la cave de la demeure des Schyv.

Ilith rengaina Gram dans son fourreau et place ce dernier près d'Ascalon qui était posé devant le feu de cheminée. Elle se déshabilla complétement pour être nue et prit une éponge qu'elle trempait dans de l'eau avec du savon, l'eau qui coulait ruisselait à travers une gouttière dans les égouts de la ville. La femme épongea son corps et frotta avec énergie pour laver la transpiration puis prit une serviette et s'essuya.

Elle enfila des sous-vêtements basique féminin gris et s'asséya sur un tabouret en face d'une coiffeuse monté d'un miroir. Elle ouvrit un tiroir et prit une brosse avec laquelle elle se brossait les cheveux vigoureusement et retira les poils qui s'accrochaient avec tenacitée à la brosse puis la rangea dans le tiroir. La femme se parfuma avec une essence de fleurs de roses laissant flotter dans les airs une douce odeur végétales. Ilith mit une tunique blanche et un pantalon noir moulant ainsi que des bottes noirs sanglées, elle attacha la fût avec une ceinture en cuir d'animaux et y laçait Gram avec un nœud. Elle saisit son plastron en acier de Ferèles et s'en équipa, le plastron était accompagné de grèves recouvrant une partie des jambes excepter les articulations, d'une protection au niveau des bottes et d'une protection en acier aux poignets. L'armure était finement ouvragée et possédait des décorations sculptée à même l'armure, les mêmes glyphes qu'Ascalon. Finalement elle attacha le bouclier dans son dos et gravit les escaliers pour sortir de la demeure.


Il faisait plus froid que la normal en cet Automne ce qui n'était pas vraiment désagréable pour Ilith étant donné que son armure en acier lui portait chaud. Elle ferma à clef la porte de la demeure des Schyv et rangea la clé dans une petite besace ficelé à la ceinture en cuir de la femme où elle rangeait aussi son or.

Aujourd'hui était un jour spécial parce que en ce début de mois allait commencer un tournoi mixte au combat à l'épée et Ilith à grand intérêt pour ces événements épiques, elle c'était même déjà inscrites plusieurs semaines à l'avance en prévision. Et avant de ce rendre à la place du tournoi, une place spécialement dédié au tournoi à l'épée, elle se rendit à l'autel de Taran, Dieu de la Guerre et de la Destruction. Elle s'agenouilla devant l'autel et joignit ces deux mains tout en levant la tête vers le ciel et en fermant les yeux


Dieu de la Guerre, puissiez-vous m'accorder votre bénédiction et votre miséricorde. Puissiez-vous me donner la force et le courage de ne jamais faiblir et me permettre de vaincre mes ennemis, quel qu'ils soyent.

Ilith réouvrit les yeux et se levait à peine qu'elle s'entailla légèrement la main gauche pour laisser quelques gouttelettes de sang sur l'autel en guise d'offrande pour recevoir la bénédiction du Dieu. Ceci fait, elle avait un tournoi à gagner encore ! Une fois sur la place du tournoi qui était bondée de guerriers et de gens venant observés les duels, Ilith se fraya un chemin à travers le foule pour écouter le crieur qui annonçait les deux combattants qui allaient ce battre pour la gloire.

Le prochain combat opposera Sir Lorkhan Démérius de la maison Démérius à .. Rhéia ! Bonne chance et que le combat commence !

Sir Lorkhan avançait avec grandiloquence et extravagance, la plus grande parts de ces mouvements n'était que fioritures, il dégaina sa lourde épée à une main en acier de Ferèsis et prit une posture offensive. En face, Rhéia n'était qu'une gamine d'à peine 18 ans mais qui avançait tout de même valeureusement face à cet adversaire qui s’annonçait compliquer à vaincre pour cette gamine qui dégaina aussi une épée en acier de Ferèsis de son fourreau, elle prit une posture plutôt défensive et attendait son ennemi de pied ferme.

Un mouvement à gauche, un autre pas à droite, Lorkhan prit l'initiative et attaqua la gamine avec vivacité. Rhéia n'était pas du tout surprise et attendait son ennemi de pied ferme. Quand celui-ci arriva au corps a corps, se déchaîna une tempête de lame venant de tout les côtés, si son style n'était guère puissant, ce manque était comblé par le nombre de coups donné et il était impossible de prévoir le prochain coup tellement que son style était hasardeux et complétement dénuer du moindre bon sens. Ainsi de par son style Lorkhan imposait le rythme de la danse à Rhéia qui parait les coups avec difficulté tout en reculant légèrement. A peine commencé, le combat semblait déjà perdu pour la gamine qui ne perdait aucun espoir à chaque seconde, contrairement, plus le temps passait, plus elle semblait sourire. C'était un très long et beau combat puisse que après deux minutes Lorkhan s'arrêta de frapper continuellement Rhéia et recula en haletant, essoufflé par son attaque éclair. Même si la gamine était aussi de son côté transpirante et fatiguée, elle contre-attaqua en fonçant sur l'homme à toute allure qui semblait désemparer. Cette fois-ci s'était à Lorkhan de passer en défense. Alors que la gamine pleine de confiance chargeait l'homme celui-ci lançait un sourire presque imperceptible que probablement seul moi, Ilith Schyv avait remarqué. Au dernier moment, Lorkhan se baissa soudainement tout en pointant le bout de son épée protéger par un mouchet vers la femme, il se redressa et ne pouvant se stopper dans son élan, en quelques secondes l'homme toucha la gorge de la femme du bout du mouchet, un coup, qui sans mouchet et plus d'impulsion aurait littéralement transpercer la gorge de Rhéia. Cette dernière lâcha son épée et regardait le sol, à genou, elle était pourtant si sûr d'avoir gagné le combat...

Mots:
 


Dernière édition par Ilith Schyv le Dim 18 Sep 2016 - 15:08, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Chevalier

Messages : 38
Xp's : 164
Date d'inscription : 14/09/2016
Age : 19
Localisation : Devant l'ordinateur
Présentation : Ma fiche
Carnet : Mon carnet

Feuille de personnage
Vie:
80/100  (80/100)
Prestige :
1/9  (1/9)
Disponibilité Rp: A la fête de la Vérité
MessageSujet: Re: Tournoi de Ferèsis par Ilith Schyv Sam 17 Sep 2016 - 12:03

Le 1er Pön Talien 1248.
Lieu : Ferèsis - Tournoi de Ferèsis.

Blessure:
 


Sir Lorkhan Démérius remporte ce combat ! Il est qualifié pour le quart de finale ! Nous vous demandons un tonnerre d'applaudissements pour les deux combattants !

La foule ébahie par ce beau combat applaudissait avec énergie. Quant à Ilith elle rejoignit Rhéia pour lui poser des questions sur le combat qu'elle venait de perdre. Car Ilith savait que pour s'assurer une victoire facile, il faut connaître son ennemi. C'est ainsi que la Damoiselle apprit de Rhéia que l'homme était fourbe et malin mais aussi, qu'il se battait comme dix Liares. Selon elle, le point faible de Lorkhan est l'endurance. Elle pensait que si elle pouvait tenir le temps de fatiguer l'homme et ensuite contre-attaquer rapidement, la victoire serait sienne... Ilith acquièsa car elle pensait de la même façon mais visiblement, même là, il restait sans faille.

~L'homme toussa pour obtenir l'attention de la foule~ : Le prochain combat opposera la Chevalière Ilith Schyv de Ferèsis alias La Rose Blanche à Patrick Balard ! ~L'homme regardait son papier avec un signe d'incompréhension et enchaîna en bégéyant~ : Alias Séb..as..tien ! Que le combat commence.

Ilith posa Gram contre un présentoir et prit une épée émoussée dotée d'un mouchet comme son opposant. La femme s'inclina légèrement pour saluer son adversaire, Patrick Alias Sébastien. Ce dernier fit la même chose puis commençait à jacasser sans arrêt et en jurant sur le fait qu'il allait gagné mais qu'il ne voulait pas faire de mal à une aussi jolie créature. Ilith était donc priée d'abandonner pour son bien. Ah .. Si seulement il pouvait fermer sa gueule..

Ilith fixait du regard Patrick et avança vers l'homme en marchant, une sorte de marche funèbre et ténébreuse. Elle souriait et se lécha la lèvre inférieur, excitée. Elle posait sa main gauche sur sa poitrine, son cœur battait la chamade. La marche et le sourire malsain d'Ilith intimida Patrick qui commençait à voir le Dieu de la Mort lui même en cette femme, ce dernier se mit en garde.


Malgré le temps plus froid, je sentais une chaleur grandir en moi, mon corps se réchauffer, je rougissais, mon cœur battait de plus en plus vite, créant une sensation enivrante, même aphrodisiaque en moi. Il était devant moi, à ma merci, ce pauvre Patrick. Je n'avais même pas envie de dégainer mon arme pour un poltron pareil mais c'étaient des duels à l'épée, je devais donc m'en servir. A mesure que je me rapprochais, les jambes de l'homme tremblaient, pourquoi tremblaient-ils ? Je ne suis faites que d'amour...
Je posais ma main gauche sur le fourreau afin de le tenir et ma main droite sur le manche de ma lame. Il était temps de commencer.


Le bruit de deux lames s'entrechoquant raisonna et le duel commençait. Patrick qui était nerveux attaqua Ilith sans ménagement cependant la femme continuait de sourire, elle s'amusait, pour elle ce combat n'était qu'une formalité.
Ilith danse avec une grande élégance. Tous ses mouvements sont calculés et rien n'est laissé au hasard. Elle synchronise ses mouvements de jambe avec ses mouvements de main. Elle combat avec ses émotions: passion, colère, violence, le tout dépendant de la cible, de l'adversaire et de la situation. Elle y met tout son coeur pour surpasser les plus grands guerriers. Elle change la position de ses mains en fonction des coups, en s'employant à respecter le rythme appris d'elle même et par la boite à musique. Ces coups précis visent le buste, la tête, les hanches et elle les enchaîne avec rapidité, violence et précision. Un seul coup pourrait être extrêmement meurtrier. La femme après quelques secondes d'échange de coups prit l'ascendance sur son ennemi qui était déjà dans un pitoyable états sous les coups d'une lame émoussée. L'homme reculait à chaque coups et il était impossible pour lui de répliquer sans sacrifier une partie de son corps. Patrick utilisa son bras gauche comme bouclier, le coup d'Ilith portait et cassa le bras de l'homme qui gonflait et devenait mauve à vue d’œil. Il laissa son bras gauche ballant et utilisa son bras droit pour se battre. Il contre-attaqua avec rapidité et en utilisant le pommeau du manche de la lame, il frappa Ilith au visage puis lui donna un puissant coup de genou dans le thorax.

La femme recula en saignant au visage, elle crachait du sang et avait du mal à respirer, elle fixait son ennemi avec le même sourire, puis en se redressant elle lécha le sang sur ses lèvres et avala le sang dans sa bouche. La femme fit un moulinet avec son épée et chargea une nouvelle fois Patrick. Cette fois-ci l'homme qui ne se battait plus qu'avec une main n'avait vraiment plus aucune chance mais au moins il avait sauver l'honneur de sa famille et avait bien combattu. Coups après coups, il restait debout, à chaque fois que la lame d'Ilith frappait l'homme, ce dernier hurlait, lui cassant une nouvelle partie de son corps, tel les côtes mais il refusait de se rendre malgré la douleur. Finalement, alors qu'il ne tenait plus debout, les jambes mauves, le visage saignant, le nez cassé, les côtes .. Chaque partie de son corps y passait. L'arbitre, prit de pitié pour l'homme stoppa le combat. Patrick tomba lourdement au sol, les yeux fermés, il respirait encore mais faiblement, une équipe le transporta pour être soigné dans un lieu approprié.

Ilith épuisée, lâcha son épée.. Le duel était finit.


Je déclare la chevalière Ilith Schyv de Ferèsis victorieuse ! Un tonnerre d'applaudissement pour les duellistes !

La foule regardait Ilith Schyv avec anxiété... Un homme se mit à applaudir et les autres suivirent... Rares sont les combats qui finissent avec un adversaire au bord de la mort. La femme s'inclina respectueusement devant la foule puis reprit Gram et Ascalon. Elle descendit les quelques marches de l'arène et retourna se mêler aux spectateurs pour voir les combats qui allaient suivre.

Mots:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Chevalier

Messages : 38
Xp's : 164
Date d'inscription : 14/09/2016
Age : 19
Localisation : Devant l'ordinateur
Présentation : Ma fiche
Carnet : Mon carnet

Feuille de personnage
Vie:
80/100  (80/100)
Prestige :
1/9  (1/9)
Disponibilité Rp: A la fête de la Vérité
MessageSujet: Re: Tournoi de Ferèsis par Ilith Schyv Sam 17 Sep 2016 - 21:42

Le 1er Pön Talien 1248.
Lieu : Ferèsis - Tournoi de Ferèsis.

Blessures:
 

Le divertissement qui s'offrait à moi était pitoyable. Les deux premiers combattants, Lorkhan et Patrick ainsi que moi. Nous devions être les trois meilleurs. Le niveau était ridiculement bas.. voilà ce que sa donne quand tout le monde peut participer. Moi qui voulait entreprendre de voyager pour l'honneur, la gloire. Comment pourrais-je avoir de la gloire à tuer des ennemis encore plus faible que les paysans que j'ai juré de protéger. Si Taran voyait ça. Dire qu'en cas de guerre je vais devoir coopérer avec ces faiblards. Il ne me fallu pas longtemps pour défaire mes autres opposants sans la moindre blessure. Pour la première fois j'étais déçue d'un tournoi Arvèles ! Ainsi, arrive la finale ... Contre Lorkhan. J'ai laissé Gram et Ascalon sur le côté près du présentoir, ça me fend le cœur de devoir laisser mes deux amis derrière. Je pris cette épée en mousse qui était obligatoire pour combattre mon adversaire ou plutôt rouler dessus comme un boulanger qui roule sa pâte à pain avec un pétrisseur. Aaah.. J'ai faim moi, je mangerais bien une petite friandise après ça..

Du point de vue de Lorkhan, Ilith était complétement cinglée. Elle se tenait droite et rougissait en se léchant les lèvres, parfois elle souriait toute seul bizarrement, parfois elle laissait une expression de dégoût. Il fixa la femme qui semblait être possédée et l'attaqua.

Le combat débuta avec l'attaque de Lorkhan, Ilith reprit ces esprits pour se concentrée sur le combat et non plus sur les friandises qu'elle allait mangé après. Alors que l'homme se rapprochait ilith se décala et lui fit un croche pied. L'homme tomba lourdement, désemparé, après avoir vu combattre Ilith il ne s'attendait sûrement pas à un vulgaire croche pied. La rose blanche avait comprit le point faible de l'homme et retourna la technique de Lorkhan contre lui même. Elle posa son pied droit sur le crâne de l'homme et appuya. Plus l'homme forçait pour se redresser, plus Ilith appuyait.

Je le regardais avec mépris. Ce misérable qui était aplatit par mes bottes. Je n'enfreint pas le code de la chevalerie hein ? J'ai juré de protéger les faibles. Etait-il faible ? Non.

Voyant que le spectacle ne plaisait pas à la foule, Ilith reculait. Elle laissa l'homme se relever, celui-ci reprit son épée et se mit en garde contre cette folle à lier. L'homme n'osait plus attaquer, il regardait Ilith et attendait sa futur attaque.

Ilith : Dis ! Dis ! Lorkhan, tu veux jouer ?! Devine mon prochain coups .. ou meurt !

L'homme ne répondit pas. Son prochain coups ? Comment pouvait-il le deviner ? Ilith, dans tout les cas, attendait une réponse. Lorkhan était perdu dans ses pensées puis soudainement ...

Lorkhan : Tu vas m'attaqué alors que je réfléchis !

Lorkhan souriait, selon lui, il avait trouvé la réponse et il en était fier.

Ilith : Malheureusement c'est faux.

Le combat reprit de plus belle, Ilith attaquait Lorkhan sans relâche avec son épée. Ce dernier esquivait ou parait les coups de la femme et profita d'une ouverture pour frapper la rotule d'Ilith et la faire reculée. C'était maintenant lui qui imposait le rythme et la chevalière leva son sabre et créa un bouclier de lame autour d'elle, une défense qui semblait impénétrable. Le duel était remarquable et les deux partis quasiment de force égale. L'échange durait, encore et encore et la foule était subjuguée par la beauté des gestes qui s'offrait à eux.

Cher spectateurs ! Quelle finale époustouflante nous avons là ! Qui gagnera, la remarquable Ilith Schyv ou le puissant Lorkhan ?

Ilith fit un moulinet avec son épée et chargea Lorkhan une nouvelle fois. L'homme fit une rotation pour esquiver la charge d'Ilith puis contre-attaqua avec vivacité. Une nouvelle fois Ilith était touchée à la rotule. Elle fixa l'homme et feinta de donner un coups sur sa gauche en regardant par la même direction, au dernier moment, avec le pommeau de son épée elle frappa la tête de l'homme puis enchaîna plusieurs coups d'épée sur son thorax. Lorkhan était encore en plus mauvais état qu'Ilith et crachait abondamment du sang.

L'arbitre arrêta le duel qui avait déjà durer trop longtemps. Les deux duellistes se regardaient sans faire attention à la foule ni même à l'arbitre puis se saluèrent. Ilith boitait et arriva difficilement jusqu'à Gram et Ascalon et s'en équipa. Le deuxième round allait commencé. La femme monta sur l'arène qui était légèrement surélevée. Elle utilisait son bouclier comme une muraille et posa son épée par dessus cette protection tandis que l'homme utilisa sa Vérité pour créer deux épées en acier.

Le vrai duel commença. Vérité et arme réel était cette fois-ci permit. Lorkhan ayant un style plus offensif. Cet fois, il attaqua Ilith avec ces deux épées tandis qu'elle se défendait avec Ascalon. Sous les coups de l'homme, la femme lâcha son bouclier et tombait à la merci de Lorkhan. Il était désolé pour cette jeune fille qui se battait aussi bien qu'un homme. Alors qu'il voulait planter sa lame dans l'abdomen d'Ilith, un bouclier de Vérité protégea la damoiselle qui souriait déjà. L'homme insistait à plusieurs reprisent puis fit marche arrière de surprise. Alors qu'il reculait Ilith lança Gram sur Lorkhan qui avait commit l'erreur de ne pas la désarmée. La lame transperça le guerrier qui tomba lourdement au sol, il n'était pas mort mais en incapacité de continuer le combat. En quelques sortes Ilith avait sauvé la vie de l'homme.

Ilith reprit son bouclier en main et leva Gram vers le ciel sous les applaudissement du public. Elle essuya le sang de sa fidèle épée et la rangea dans son fourreau. Après avoir reçu les félicitations des organisateurs elle quitta les lieux sans plus de fioritures pour retourner chez elle et soigner ces blessures.

Mots:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Tournoi de Ferèsis par Ilith Schyv

Revenir en haut Aller en bas

Tournoi de Ferèsis par Ilith Schyv

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» BADMOONZ 3000 pts pour tournoi Haguenau 2010
» Liste pour tournoi 1500pts avec resctriction
» Tournoi CE le 21 Novembre 2009 à Rôle Games Marseille
» WAB : "tournoi" de Survilliers des 26 et 27 février 2011
» Tournoi de risk à mtl

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Madelle :: Les RPs Exceptionnels :: Les Rp's Individuels-