AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Toma Ustiel - Terminé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage


Invité
Invité

MessageSujet: Toma Ustiel - Terminé Mer 17 Aoû 2016 - 14:10

Toma Ustiel
« Si tu te crois plus malin, tu vas avoir du mal à me le prouver... »


PRENOM(S): Toma.
NOM: Ustiel.
DATE DE NAISSANCE ET LIEU: 28 Daeymo 1195 à Karnès.
AGE: 29 ans.
PEUPLE: Humain.
CONFRÉRIE: Namès, mais Toma a la rancœur tenace. Sa loyauté va aux alchimistes bien plus qu’à Namès. Les tensions entre confréries humaines le laissent doucement indifférent.
RANG: Alchimiste.
VÉRITÉ PRINCIPALE: Vérité de l’Être.
DESCRIPTIF:
Pour Toma, l’esprit des gens est un nuage invisible, composé de fils fins. Dans le nuage, il y a une infinité de bulles minuscules dans lesquelles dorment des souvenirs fragiles ou forts. Plus le souvenir est vieux, plus il est proche du centre du nuage. Les fils qui constituent le nuage ont une couleur, ou une odeur, ou un toucher, ou un son, ou un goût qui provoquent chez Toma l’envie de jouer avec eux.

Un regard suffit pour effacer les souvenirs. Un contact permet de les remplacer. Les souvenirs sont conservés en Toma. La nuit, parfois, les souvenirs entrent dans ses rêves. Plus le souvenir est récent, plus il est facile à effacer et à remplacer.
Si Toma touche une personne au niveau du cou, il peut percevoir ce que la personne perçoit quand il le désire. Le cou de la personne présente alors un petit tatouage bleu. Toma devient le spectateur de la vie d’un autre. A ce moment, il est aveugle de ce qui entoure son corps à lui.

ARMES: Deux dagues .
DESCRIPTIF: Ses dagues sont en cristal de feu. Une gemme de chaque Vérité orne la base, faite en métal argenté travaillé dans des formes de feuilles et de branchages.


Je suis et je resterai



PHYSIQUE :


De loin, on dirait un grand ange qui a perdu ses ailes. Ses cheveux sont longs pour un homme. Il est blond. Sa peau est plutôt pâle, sans être ivoire. Il est de taille moyenne et de corpulence mince. Il ressemble à un homme sorti de l’adolescence et qui n’a pas encore eu le temps de vieillir.

De près, on se rend compte que ses yeux couleur turquoise brillent d’une lumière trop malicieuse pour être tout à fait innocents. Il a le sourire facilement moqueur, la bouche très expressive. Ses émotions se lisent facilement sur son visage. Son nez droit, ses mâchoires bien dessinées, lui donnent un air déterminé.

Il a une voix de baryton qui grésille légèrement dans les graves. Elle lui permet de prendre des tons doux comme sévères avec la même intensité. Ses gestes sont précis, il ne bouge pas pour le plaisir de bouger.

Sur la route, il porte toujours un grand manteau noir qui couvre en partie son visage. Dessous, il porte des vêtements clairs et colorés, contrairement aux autres hommes de Namès. Ainsi que des bijoux discrets : boucles d’oreilles, bague et pendentif prouvent son attrait pour les belles choses.



CARACTÈRE :


Caractère :
Curieux, serein, il explore les possibilités de l’alchimie et des Vérités avec entrain.
Sûr de lui, confiant en ses capacités, il a l’ego très stable. Il ne répond pas aux provocations trop simples.
Joueur, provocant lui-même, il peut être piquant avec les gens qu’il apprécie peu. Enfreindre les lois lui est naturel.
Introverti, il préfère rester discret mais il aborde facilement les gens s’il a quelque chose à dire.
Sa confiance dans les autres est limitée. Peu empathique, il est à la limite de la sociopathie quand il expérimente ses trouvailles sur les gens (mais il choisit alors les plus criminels d'entre eux). Cela le rend facilement manipulateur.

Politique :
Par défaut, il considère les autres comme des bêtes. Malgré tout, il a des valeurs de base qui l’empêchent de tuer sans raison et qui le poussent à vouloir protéger les êtres vivants de Madelle.
Il a été déçu par les Humains, il a été surpris par la générosité du Liare qui l’a élevé. Il est neutre politiquement. Il ne prend parti que pour servir un but personnel.
Il prône l’utilisation des Vérités. Il est contre l’ascétisme inutile. Il efface rapidement les souvenirs des personnes qui connaissent sa Vérité. Ainsi, il peut facilement surprendre ses adversaires au combat.
Son leitmotiv est: "la fin justifie les moyens". Bon, pas tous, mais presque.

Capacités :
Très intelligent, rusé, observateur, doué pour la manipulation des Vérités et surdoué en création alchimique.
Habile aux dagues, il se repose sur sa Vérité, ses réflexes et son esprit analytique pour détecter le prochain mouvement utile. Un combat au corps à corps qui perdure serait à son désavantage.

Il aime :
Les animaux, la nature, l’innocence des enfants et les belles choses.
L’étude des Vérités et de l’alchimie.

Attitude par rapport à Manaka :
Elle le fatigue parfois. Elle le fascine parfois. Il ne se positionne pas. Il s'observe lui-même, et se rend compte qu'en quatre ans, il s'est plus attaché à elle qu'il ne l'avait prévu.
Le physique de Manaka est devenu celui d’une femme. Les hommes vont commencer à être un souci. Il est temps qu’elle apprenne à planter des couteaux dans les brochettes en plus de savoir les griller.



HISTOIRE :


Toma nait à Karnès, pas très loin de l’autel de Poliote. Pourtant, ses parents ne prient aucune divinité. Commerçants dans l’âme, ils considèrent que les hommes doivent s’élever par la force de la volonté et non se reposer sur leurs dieux. Cette attitude, au début, ne choquait personne… Mais voir ces gens-là tirer profit des fêtes en l’honneur de Poliote et d’autres dieux irrite les esprits étroits.

Dans la rue, les gens habillés de blanc regardent ces non-croyants vêtus de couleurs et de bijoux. Comment osent-ils ? Toma s’en rend vite compte. Il pose souvent des questions à ses parents… Qui rient. Ils lui disent qu’il faut profiter de la beauté, des arts et des inventions.

Avec le temps, le garçon a appris à jouer seul et à oublier les regards hostiles que lui jettent les voisins et les autres enfants de son âge. Sans vergogne, il profite de la vie, du soleil et des cadeaux que lui donnent ses parents. Son seul ‘ami’ est un lùinwêt qui se pose sur le toit du temple de Poliote tous les soirs. C’est un ami silencieux dont il s’accommode fort bien. Au moins, ils ne peuvent pas se disputer.

Toma a dix ans. Il dort sur le toit du temple. Le lùinwêt n’est pas venu aujourd’hui et le garçon s’est endormi à force de l’attendre. Quand il se réveille, la nuit est sombre.

Il rentre chez lui. Une lampe est allumée. La maison est vide. Sur le sol, il trouve la poupée préférée de sa petite sœur. D’habitude, elle ne s’en sépare jamais. Un drame a dû se produire…

Il frappe à la porte des voisins. Personne ne répond. Il insiste. Une voix, derrière la porte, lui crie de partir. Il frappe de nouveau à la porte. Il ne s’arrête pas. Le père de la maison ouvre enfin. Il semble furieux. Toma dit que ses parents ont disparu, sa petite sœur aussi. L’homme n’est pas surpris. Il lui répond qu’il devrait disparaitre aussi, il traite toute la famille de noms d’oiseaux.

Le garçon frappe à une seconde porte. A une troisième. A une quatrième. Au petit jour, quand aucun habitant du quartier n’a accepté de l’aider, il accepte que tout le monde savait la disparition de sa famille. Il voudrait se battre, rosser tous ces horribles gens… Mais il a dix ans.

Il fuit dans le désert. Là, lui avaient dit ses parents, là les gens ne se reposent pas sur les dieux. Le désert l’accueille mal : avec sécheresse, chaleur et solitude. Après plusieurs jours de marche, il perd connaissance.

Quand il se réveille, un homme est assis à ses côtés. Il lui sourit, il parle doucement. Rux Akrieleï a eu pitié de l’enfant et accepte de lui donner le gîte et le couvert le temps afin qu’il reprenne des forces.

Au fil des jours, Rux se confie au jeune garçon. Un soir, il lui raconte son passé. Il est Liare, il a dû fuir et prendre une apparence humaine grâce à une gemme de métamorphose. Il est inquiet pour son peuple mais il ne peut le retrouver. Le secret doit être lourd à porter, pense Toma qui se demande si Rux ne le tuera pas après s’être confié de la sorte.

A son étonnement, Rux lui propose de rester. Le jeune garçon lui plait. Il pense qu’il ferait un bon apprenti et il se sent seul dans le désert. Toma accepte, heureux d’avoir trouvé un adulte pour le prendre en charge le temps qu’il devienne capable de se débrouiller seul.

Bien vite cependant, il se passionne pour l’alchimie. Ce qui était une corvée au début devient un intérêt réel. De plus, Rux lui dit qu’il est un surdoué en alchimie. Le hasard fait bien les choses. Ou alors est-ce le destin ? A treize ans, il maitrise sa Vérité qu’il utilise régulièrement lors de ses voyages de collecte d’ingrédients.

Toma a vingt ans. Rux se meurt. La vieillesse a raison des dernières forces du Liare. Sur son lit de mort, le mentor veut charger son apprenti d’une dernière mission et d’un dernier secret. Il ne sait presque plus parler, il demande à son apprenti de lire ses souvenirs. Dans la mémoire du Liare mourant les souvenirs émergent peu à peu. Le plus important, le plus vif, montre à Toma une scène vieille de quatre-vingts ans. Ainsi, il apprend que des parchemins et une clef sont capables de réveiller les volcans de Madelle. La clef se transmet de mère en fille, dans leur chair. La première femme est morte depuis longtemps, mais sa descendante doit être retrouvée.

Rux est mort. D’une mort souple, paisible et belle. Pendant des semaines, Toma se recueille près de la tombe de Rux. Son mentor fut aussi un père et une mère tout à la fois. Le deuil lui est cinglant et odieux.

Les jours passent dans le désert, le soleil brûlant et le sable mouvant finissent par adoucir sa peine. Un matin, alors qu’il finit une prière, il voit un lùinwêt se poser sur le bord de la fenêtre. L’oiseau le regarde avec curiosité quelques instants puis s’envole en chantant.

L’oiseau lui rappelle les années heureuses de son enfance, quand il attendait le lùinwêt sur le toit du temple à Karnes. Ce n’est pas grand-chose, ce n’est pas important… Pourtant, c’est suffisamment de tendresse retrouvée pour que l’alchimiste sente le courage le pousser vers la route.

Au début, il se contente de renouer avec les autres alchimistes de la guilde. Au fond, il considère la guilde comme sa patrie. L’entente est aisée, mais pas systématiquement facile. Toma a son caractère, ses convictions. Et son envie de taquiner ceux qui lui déplaisent ne l’aide pas. Malgré les petits accrocs, il arrive à se faire sa place au sein de la guilde avec grâce et naturel. Son talent pour l’alchimie vaut tous les discours.

Il abandonne la maison du désert pour un nouvel abri dans la plaine. Plus près des ressources naturelles dont il use souvent.

Progressivement, au sein de la guilde, il évoque son envie de créer des produits alchimiques utiles à toutes les sociétés. Le but semble noble et les autres alchimistes lui donnent les informations qu’il désire afin de planifier des voyages et des rencontres avec autrui.

Pendant cinq ans, il sillonne le pays, le visage caché sous un grand manteau noir et sa sécurité remise entre ses deux dagues. En réalité, il recherche toujours la clef des volcans. Il a l'espoir chevillé au corps. Un autre que lui se serait posé moult questions... Comment la retrouver dans un continent aussi vaste ? Est-elle seulement en vie ? Mais l’alchimiste a la trempe des explorateurs, il ne baisse pas les bras à cause de simples questionnements.

Toma a vingt-cinq ans. Il est à Saona, il rend visite à un ami de la guilde. Ce dernier évoque une élève Liare particulièrement douée en alchimie qui l’intrigue. En outre, le professeur a remarqué que la gemme séculaire, la gemme de feu qui orne sa bague, luit plus fort en sa présence. Il invite Toma à la rencontrer : le professeur aimerait qu’un alchimiste bien vu de la guilde puisse la prendre sous son aile. Selon lui, ce serait du gâchis de ne pas développer son talent plus en avant. Toma accepte. Par amitié, par curiosité et surtout, parce qu’il espère avoir trouvé la clef des volcans.

Dans la forêt de Mirlis, il observe la jeune fille de loin. Elle semble malade ou confuse. Soudain, elle se met à courir. Elle fuit quelque chose d'invisible. Il la suit. Instinctivement, il comprend qu’elle a peut-être peur d’elle-même. Il tient ses distances… Une explosion furieuse met fin à ses pensées. La Liare a libéré des flammes d’une telle intensité que la forêt se retrouve en cendres. Il en est certain, à présent, il a retrouvé la clef des volcans.

Trois jours plus tard, il rend visite aux parents adoptifs de Manaka – c’est le nom de la jeune fille. Il les met devant le fait accompli : ils le laissent parler à Manaka ou il devra prévenir l’académie des risques que fait courir leur enfant aux autres élèves : elle n’est pas prête, elle ne contrôle pas son pouvoir, elle est trop inexpérimentée pour vivre sans connaissance du feu. Les Anciens acceptent de le laisser entrer. Mais ils ne sont pas convaincus. Qui laisserait son enfant avec un inconnu ? Toma explique ce qui s’est passé en Manaka pour qu’une telle explosion puisse se faire si subitement. Il doit les convaincre.

A ce moment, Manaka entre dans la pièce. Il lui dit tout, à part le secret des volcans. Manaka refuse de le suivre. Il ne s’en offusque pas. Après tout, elle est encore bien jeune pour suivre un homme inconnu sur un coup de tête.

Tous les jours, ou presque, il lui rend visite. Il semble avoir abandonné l’idée de la prendre comme apprentie dans la plaine – il veille à ne pas la brusquer. A la place, il se concentre sur des conseils alchimiques, des discussions sur les gemmes, les Vérités… Manaka se montre intéressée et curieuse. Elle retient bien. Elle pose des questions. Arrive le moment où il lui dit que sans matériel, les discussions risquent de devenir stériles. Ne pourrait-elle le suivre afin qu’il lui montre de quoi ils parlent depuis des jours ?

Manaka accepte, ses parents refusent. Toma la pousse à fuguer. Un enlèvement d’enfant ? Oui. La chose ne lui pose pas problème. Une nuit très noire, ils fuient.

Dans la maison de la plaine, il enseigne l’alchimie et la manipulation de Vérité à sa nouvelle apprentie. Elle se montre très réceptive à son enseignement mais lui reste inquiet. Manaka ne contrôle pas les flammes les plus sauvages. Il crée un sceptre en cristal de feu, monté sur une base de bois sculpté et incrusté de gemmes afin de canaliser les flammes trop indépendantes.

Toma a vingt-neuf ans. Avec le temps, il a fini par accepter que son apprentie voyage de temps en temps sans lui. Il faut dire que la jeune fille a de la suite dans les idées : ses demandes incessantes ont fini par le convaincre – ou plutôt, l’ont eu à l’usure. Et puis, à son âge, si elle reste tout le temps dans le giron de son mentor, elle risque de ne pas mûrir. Il lui demande toutefois de respecter quelques conditions : toujours cacher sa tache de naissance, toujours cacher ses cornes à proximité des humains et ne jamais entrer en territoire Liare.

Il lui fait confiance… Ou presque. Il la suit de loin, un œil à moitié inquiet, un œil à moitié moqueur… Manaka a tendance à s’attirer les ennuis – et à oublier de le prévenir quand elle part seule. Vraiment, elle oublie ? Parfois il passe outre, parfois il se montre sévère à sa façon, parfois il s’en amuse. La dernière escapade de la jeune fille lui ayant valu un coup sur la tête et un séjour en prison, il se demande s’il ne devrait pas créer un artefact de protection… Il doit bien le reconnaître, savoir Manaka blessée ou morte lui poserait quelques problèmes émotionnels.

En attendant de savoir quoi faire pour empêcher son apprentie de mourir dans d’horribles souffrances, il doit régler un problème avec sa guilde. Un alchimiste – sûrement, qui d’autre ? – lui a volé une potion des plus importantes. Le liquide est d’autant plus important qu’il peut devenir utile pour créer un nouvel artefact. Et qu’avant cela, il aimerait le présenter aux autres alchimistes.




Et dans la vraie vie ?

PRENOM: TED
AGE: Majeur et tout et tout
AVATAR: Le magicien du château ambulant de Sakimi Chan
TU FAIS DU RPG DEPUIS LONGTEMPS ? 6 ans
COMMENT TU AS CONNU LE FORUM ? Partenariat
UNE QUESTION, SUGGESTION ? Pas pour le moment


Dernière édition par Toma Ustiel le Lun 22 Aoû 2016 - 19:35, édité 27 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Voleur

Messages : 923
Xp's : 961
DC : Manaka - Le Cerf
Date d'inscription : 08/06/2015
Age : 20
Présentation : Juste Me
Carnet : Relationship

Feuille de personnage
Vie:
100/100  (100/100)
Prestige :
3/9  (3/9)
Disponibilité Rp: Réduite
MessageSujet: Re: Toma Ustiel - Terminé Mer 17 Aoû 2016 - 14:38

Je t'ai déjà souhaité la bienvenue, mais je le fait officiellement cette fois-ci !

Donc Bienvenue !!! Love Encore une fois, si tu as des questions, n'hésite surtout pas, tout le monde est là pour t'aider !

(je suis vraiment trop contente de voir Toma joué ♥️♥️♥️)


il râle en #ff0000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Toma Ustiel - Terminé Mer 17 Aoû 2016 - 14:58

Merci officiellement aussi Very Happy

L'accueil est vraiment sympa ici \o/

( Ca va swinguer ♥️ )
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Marchande

Messages : 139
Xp's : 304
DC : Finnick Shuöra
Date d'inscription : 19/07/2016
Présentation : Boum !
Carnet : Kaboum !

Feuille de personnage
Vie:
90/100  (90/100)
Prestige :
2/9  (2/9)
Disponibilité Rp: Dispo !
MessageSujet: Re: Toma Ustiel - Terminé Mer 17 Aoû 2016 - 15:15

Je te l'ai déjà dit sur la CB, mais bienvenue \o/

(Nooon encore un Namès xD) En plus un alchimiste, c'est cool ! Dragon


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Neustro

Messages : 66
Xp's : 123
Date d'inscription : 21/06/2016
Carnet : Qui suis-je ?

Feuille de personnage
Vie:
100/100  (100/100)
Prestige :
1/9  (1/9)
Disponibilité Rp: Envie de Rp !
MessageSujet: Re: Toma Ustiel - Terminé Mer 17 Aoû 2016 - 15:36

Bienvenue !
Je te préviens, j'espère bien te croiser en RP un jour :p
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Toma Ustiel - Terminé Mer 17 Aoû 2016 - 15:42

Kharis, merci \o/
( Siiii un Namès mais il n'est pas très pro Namès mdr )

Drake, sûr Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Voyageur

Messages : 699
Xp's : 769
Date d'inscription : 01/06/2013
Présentation : La Légende
Carnet : Son Histoire

Feuille de personnage
Vie:
140/200  (140/200)
Prestige :
6/9  (6/9)
Disponibilité Rp: Envie de Rp !
MessageSujet: Re: Toma Ustiel - Terminé Mer 17 Aoû 2016 - 19:09

Bienvenue et à bientôt sur Madelle ! drink


«Revenu parmi les vivants, j’étais devenu invivable



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Toma Ustiel - Terminé Mer 17 Aoû 2016 - 20:40

Merci Bringsir Héros
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Exilé

Messages : 344
Xp's : 552
Date d'inscription : 11/04/2015
Age : 23
Localisation : Helpo (présent)
Présentation : Caleth, ou les cornes brisées
Carnet : Mes aventures

Feuille de personnage
Vie:
140/140  (140/140)
Prestige :
2/9  (2/9)
Disponibilité Rp: Occupée
MessageSujet: Re: Toma Ustiel - Terminé Jeu 18 Aoû 2016 - 1:33

Bienvenue à toi =D

Je sais pas pourquoi tu as une tête de Parlem !XD



« La force naît par violence et meurt par liberté. »

en mode blasé comme on dit..:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ismadd.forumactif.com/
avatar


Neustro

Messages : 66
Xp's : 123
Date d'inscription : 21/06/2016
Carnet : Qui suis-je ?

Feuille de personnage
Vie:
100/100  (100/100)
Prestige :
1/9  (1/9)
Disponibilité Rp: Envie de Rp !
MessageSujet: Re: Toma Ustiel - Terminé Jeu 18 Aoû 2016 - 1:38

Parce que presque tous les parlems sont blonds? x)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Toma Ustiel - Terminé

Revenir en haut Aller en bas

Toma Ustiel - Terminé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)
» Azur, adorable petite boule de poils bleue. (Terminé. )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Madelle :: La Fin :: Les Choses que nous oublions vite :: Anciennes présentations-