AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Disgrâce et déshonneur, méfiez vous du retour de flammes ❤ [Terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar


Dragonnier

Messages : 164
Xp's : 151
Date d'inscription : 17/01/2015
Age : 21
Présentation : C'est ici !
Carnet : C'est là !

Feuille de personnage
Vie:
100/100  (100/100)
Prestige :
1/9  (1/9)
Disponibilité Rp: Disponible
MessageSujet: Disgrâce et déshonneur, méfiez vous du retour de flammes ❤ [Terminée] Lun 1 Aoû 2016 - 13:03

Abigail Neytak
« Honte ou pas, le retour sera brutal »

 

 
PRENOM(S): Abigail
 NOM: Neytak
 DATE DE NAISSANCE ET LIEU: Orta 15 Daeymo 1224 à Glasgo
 AGE: 24 ans
 PEUPLE: Liare
 RANG: Dragonnier
VÉRITÉ PRINCIPALE: Vérité du Feu
 DESCRIPTIF: Contrôle du Feu : Abigail possède deux sorts provenant de ce pouvoir, le premier, celui de créer des flammes à partir de ses mains, ainsi, elle peut envoyer des boules (ou jets) de flammes, droits devant ou en les étalant comme on jetterait de l'eau en demi cercle, c'est sa manière principale de ce battre, utilisant son agilité et sa vivacité. Le deuxième sort, celui de faire jaillir des jets de flammes du sol, tels des geysers enflammés.

 ARMES: Dague
 DESCRIPTIF: Deux dagues simples, ornées de divers joyaux sur le manche et les lames aiguisées comme des rasoirs.
 


 
Je suis et je resterai



 
PHYSIQUE :

On me dit, la honte de mon peuple, la disgrâce de ma race, la représentation du déshonneur de mes semblables, je suis une Liare, reconnue comme une tâche. Je n'ai pas de cornes, je suis née sans, ainsi, comme tant d'autre enfants, pour une liare, ne pas avoir de cornes, de ce fait, seule mon teint de peau, grisé, me différencie des humains, mais à part ce teint de peau, on pourrait croire que je suis une bâtard, progéniture de deux races différentes, ce qui est faux, je suis liare de sang pur même si je ressemble plus à une humaine. En revanche, ma taille est digne de nous, faisant aux alentours d'un mètre soixante-quinze pour soixante-huit kilos.

Je possède une peau douce -bien que légèrement dure- et sans cassure, un visage serein bien que je garde toute ma rancœur envers la monarchie tyrannique, mes yeux, d'un rouge écarlate, sont très expressifs malgré moi, possédant deux oreilles pointues, j'entends plutôt bien. Mes lèvres, gourmandes et attirantes, au goût sucré et esquisse, attise bien des pulsions, et pourtant, je ne suis guère intéressée. Ce doux visage, alors encadré par de très longs cheveux blonds, régulièrement coiffés en nattes assez longues pour arriver jusque mon fessier.

Ma poitrine, au juste proportion, même si je la situerait parmi les poitrines assez volumineuses, attire de nombreux regards vers moi, certains par timidité ose pas croiser mon regard, d'autres ne se gène carrément pas pour reluquer purement et simplement. Cette dernière surplombe bien évidement, un ventre plat marqué cependant d'un tatouage blanc situé sous entre le nombril et le creux de mes seins, n'ayant pas de réelle signification, du moins, pour le moment. Mes bras sont fins, enfin, féminin plutôt, je ne suis pas une femme de force, je suis agile, vive, ma maîtrise du feu est gracieuse et seul mes mouvements comptent. Mes jambes, athlétique et douce -bien que j'ai la peau dure- sont parfaite pour moi, et je ne m'en plaint pas, ce sont des jambes normales, des petites fesses, douce et moelleuse, bref, une femme quoi.

Mon style vestimentaire est tout comme ceux des autres fils du feu, léger, de simple tissus parsèment mon corps, plus par pudeur que par protection. Laissant ainsi toute ma liberté à mes mouvements.
 


 
CARACTÈRE :

Rancunière, j'en voudrais éternellement à mes parents, je les haïs eux et toute cette bourgeoisie que je qualifie de peigne cul envers la royauté tout aussi insignifiante qu'eux, ils disent que l'on doit se plier au décision du roi et de la reine ? Plutôt mourir que d'obéir à ces vermines. Je ne suis pas d'une nature mauvaise, néanmoins, la vie m'a appris qu'il existe deux côtés : ceux qui ont le pouvoir, et ceux qui ne l'ont pas.

On-dit de moi que je suis une jeune femme têtue, aussi bornée que Naisha, je prend ça comme un compliment, être comparée à l'entêtement de mon dragon est très flatteur je trouve, tient d'ailleurs, parlons en de ça, je suis très câline avec elle, je l'adore et même si je sais qu'elle peut se montrer dangereuse, je suis assez insouciante pour prendre sa tête dans mes bras, appelez ça comme vous voulez, peut être suis-je un peu folle en vérité, mais j'ai toute conscience de mes actes et ne regrette rien.

Je suis également ambitieuse, ayant de grands projets, certains sont même extrêmement dangereux, comme celui d'expulser les monarques Liare actuel de leurs trônes et d'assurer leur exil ou mieux, leur exécution, non ? Qu'en dite vous ? Enfin, au fond, cela m'est égal, je fais ce qui me plait, je suis libre de toute chaîne, et jamais personne ne m'empêchera de vivre selon mes envies, même pas la reine.

Rassurez vous, je ne suis pas non plus un monstre, je sais éprouvait des sentiments, tomber amoureuse, avoir des amis, des compagnons, même si actuellement ... la seule amie que j'ai, c'est Naisha ...
 


 
HISTOIRE :

C'était il y'a de cela, 24 cycles, 24 années. Une nuit douce, l'un des nobles les plus prestigieux du peuple concevait sans le savoir bien que ça lui était déjà arrivé, une enfant, son amante de cette nuitée, une bourgeoise, veuve, son époux mort au combat, elle avait besoin de vivre de ces sensations, celle que seul un homme peut lui offrir, et, savant le noble infidèle et amoureux des plaisirs, elle avait su jouer de ses charmes pour obtenir ce que tant elle désirait.
Néanmoins, elle ne s'en doutait guère et, quelques mois plus tard, elle donna naissance à une jeune fille, en soit, elle n'avait pas de réel problème avec ça, elle n'était pas censée apprendre qui était son père, elle comptait lui dire qu'il était mort, ce père. Ainsi, elle l'éduqua convenablement jusque 4 ans, la petite n'ayant pas de cornes, elle craignait la honte, le déshonneur et surtout ... la répulsion du noble. Ainsi, elle partit quelque jour loin de la capitale, dans un lieu malfamé, Mainstock. La mère apeurée de garder cette gamine l'abandonna ainsi, au coin d'une rue, la laissant seule. La petite, perdue, fut récupérer par une liare, cette femme était mauvaise, l'amenant alors chez elle, la vie serait loin d'être rose pour cet enfant.

Huit années plus tard, la petite, âgée de 12 ans, travaillait dur, pas à l'école non, mais à la forge, cette femme était l'épouse d'un forgeron, et ils faisaient travailler Abigail comme une esclave, en soit, c'est ce qu'elle était. Elle obéissait, docilement, plus d'une fois elle avait été punie de repas pour sa tendance à faire des bêtises, sa ... maladresse. Néanmoins, il y avait une part d'espoir en elle, toute les fins de semaine, elle se rendait dans une bâtisse du coin, là bas, des vieux liare discutaient souvent, la plupart étaient des anciens qui connaissaient des histoires toute plus intéressante les unes que les autres, et certains avaient pris cette petite en pitié, son absence de corne n'était guère de sa faute, elle apprit alors a se faire sa vision du monde, elle y parvint.

A l'âge de 15 ans, elle découvrit aussi, tout comme les liares, qu'elle possédait la vérité du feu, et ainsi, décida de la développer bien que ça prendrait bien des années.

2 années plus tard, à l'âge de 17 ans, elle contrôlait parfaitement sa vérité, la développant de façon personnelle, mêlant sa vivacité et sa rapidité avec la grâce d'une demoiselle et la légèreté d'une plume, apprenant à utiliser le feu par ses mains, elle ne l'utilisait pas avec violence, non, elle l'utiliser avec précision, efficacité, elle ne voyait pas le feu comme la destruction, pour elle, c'était une flamme représentant la vie, elle le savait, le feu était dangereux et imprévisible tel un dragon lunatique. Néanmoins, son enfance fut troublée, elle comptait découvrir qui était réellement ses parents. Ça, la vieille femme qui lui servait de tortionnaire le savait, et avec quelques moyens de pressions, elle parvint à la faire parler, apprenant alors qui était la bourgeoise qui l'avait abandonnée. Ainsi, elle la chercha et la trouva, une femme indécente, une bourgeoise d'apparence mais amante d'un noble pathétique, elle l'avait su grâce à la noblesse, tout se savait ici, et il était aisé d'obtenir des informations du moment qu'on les brosses dans le sens du poil. Elle la haïssait, elle les haïssait tous, mais ce n'était pas fini.

Lorsqu'elle avait 19 ans, elle tomba amoureuse, un amour impossible ... avec une autre femme ... elle en parla à une amie, enfin, elle pensait qu'elles étaient amies, mais cette dernière eu vite fait de la dénoncer, et le jour où des soldats vinrent la voir, elle décida de fuir, quittant alors les villes du territoire, elle eu du mal à semée les soldats et elle se cacha, une grotte vide, ou peut être pas ... Il y avait un œuf, ainsi, elle s'en approcha doucement, un œuf assez gros, mais elle ne vit aucun animal, rien, même pas de nids, il avait sans doute roulé jusqu'ici, mais pourquoi c'est elle qui avait la chance de trouver l'œuf ainsi ? Elle ne se posa pas trop de question, ça ferait un bon repas pour ce soir ! Mais elle ne pouvait pas rester là, elle risquer d'être assaillie par les parents de cet œuf. Cachant alors le trophée sous son haut, et filant comme une voleuse, marchant alors l'après-midi entière dans la vallée des âmes. A la fin de celle-ci, elle arriva près d'un campement, des nomades, osant alors les voir en tenant bien fort son œuf, elle fut tout d'abord rejetée à cause de son absence de cornes, mais l'un d'eux vit l'œuf, ainsi, il s'approcha d'elle, le lui prenant rapidement, l'examinant alors sous toute les coutures, si un jour il s'attendait à ça ! Lorsqu'il lui rendit l'œuf, il lui annonça que cela était un œuf de dragon, et pas des moindres, un Ejdeha, le dragon de pierre. Ils la mirent alors au défi, elle avait un mois pour faire ses preuves, dans le cas où elle n'y arrivait pas, elle devrait repartir. Pendant un mois elle fit son maximum, participant au chasse, au déplacement, comme tout les autres. Elle fut alors accepté parmi eux, et ainsi, elle devint une nomade, se promettant de renverser le roi et sa greluche d'épouse ainsi que la noblesse hypocrite.

Ainsi, un an après, l'œuf éclos, une femelle, une dragonne grise claire, une véritable splendeur, ainsi, elle la nomma ... Naisha, et commença à se comporter comme une mère, la faisant manger, s'occupant de lui. Au fil des mois un lien fort s'installait entre elles, une amitié, une puissante complicité, d'un simple regard elles se comprenaient instantanément, Naisha, âgée alors d'un an était une belle dragonne, puissante et intelligente, Abigail l'adorait énormément et entre elles c'étaient à la vie à la mort !

Ainsi, aujourd'hui âgée de 24 ans, la jeune liare, enfant non désirée d'une bourgeoise en manque de sensation et d'un noble qui saute sur tout, vit toujours parmi ces nomades, faisant alors partie du clan à part entière, surtout qu'elle prenait un plaisir immense à repousser les soldats du roi.
 

 

 
Et dans la vraie vie ?

 
PRENOM: Le petit poisson dans l'eau
 AGE: 20 ans
 AVATAR: J'sais pas
 TU FAIS DU RPG DEPUIS LONGTEMPS ? 3-4 ans
 COMMENT TU AS CONNU LE FORUM ? Mirabelle euh ... Miradelphia & Lola c'est meuwaaaa
 UNE QUESTION, SUGGESTION ? Vous aimez le pain au nutella ? C'est bon hin hin ?
 


Dernière édition par Abigail Neytak le Mar 2 Aoû 2016 - 14:52, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Voyageur

Messages : 699
Xp's : 769
Date d'inscription : 01/06/2013
Présentation : La Légende
Carnet : Son Histoire

Feuille de personnage
Vie:
140/200  (140/200)
Prestige :
6/9  (6/9)
Disponibilité Rp: Envie de Rp !
MessageSujet: Re: Disgrâce et déshonneur, méfiez vous du retour de flammes ❤ [Terminée] Lun 1 Aoû 2016 - 14:27

Re Re Bienvenue ! Et bon courage pour ta fiche Razz


«Revenu parmi les vivants, j’étais devenu invivable



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Exilé

Messages : 344
Xp's : 552
Date d'inscription : 11/04/2015
Age : 23
Localisation : Helpo (présent)
Présentation : Caleth, ou les cornes brisées
Carnet : Mes aventures

Feuille de personnage
Vie:
140/140  (140/140)
Prestige :
2/9  (2/9)
Disponibilité Rp: Occupée
MessageSujet: Re: Disgrâce et déshonneur, méfiez vous du retour de flammes ❤ [Terminée] Lun 1 Aoû 2016 - 15:11

Oh bah te revoilà encore une fois Surprised

Rererebienvenue xD



« La force naît par violence et meurt par liberté. »

en mode blasé comme on dit..:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ismadd.forumactif.com/
avatar


Dragonnier

Messages : 164
Xp's : 151
Date d'inscription : 17/01/2015
Age : 21
Présentation : C'est ici !
Carnet : C'est là !

Feuille de personnage
Vie:
100/100  (100/100)
Prestige :
1/9  (1/9)
Disponibilité Rp: Disponible
MessageSujet: Re: Disgrâce et déshonneur, méfiez vous du retour de flammes ❤ [Terminée] Lun 1 Aoû 2016 - 22:24

J'ai fini !!! ❤ Merci à vous deux =D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Divinité

Messages : 3514
Xp's : 2550
DC : Marissa E. Iselk, Auxane Taël et Adélaïde Firloe
Date d'inscription : 15/05/2010
Age : 23

MessageSujet: Re: Disgrâce et déshonneur, méfiez vous du retour de flammes ❤ [Terminée] Mar 2 Aoû 2016 - 18:55

Oy!

Ta présentation est validée et elle te rapporte 14 points d'expérience de départ. Tu connais la suite, ouvre ton carnet dans la partie "Votre destinée se doit d'être racontée" pour y décrire tes 2 sorts et leurs limites.

Tu connais aussi la section pour partir à l'aventure, il y a par contre les guildes qui sont apparues depuis ton départ ainsi que les personnages jouables. N'hésite pas à bien lire les explications pour profiter de ces services.

Bonne chance dans ce monde !



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://madelle.1fr1.net En ligne


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Disgrâce et déshonneur, méfiez vous du retour de flammes ❤ [Terminée]

Revenir en haut Aller en bas

Disgrâce et déshonneur, méfiez vous du retour de flammes ❤ [Terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Bill Clinton fighting Corruption: Méfiez-vous de son accolade qui dit tout
» Règle n°3 : méfiez-vous des toilettes ✗ le 24/02 vers 14h58
» Méfiez-vous du loup qui dort... {Louis-Victor de Mortemart}
» [Athénaïs de Montespan] Méfiez vous des ombres noires d'une capitale endormie...
» Méfiez-vous de l'eau qui dort!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Madelle :: La Fin :: Les Choses que nous oublions vite :: Anciennes présentations-