AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Le feu imperceptible

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar


Exilé

Messages : 344
Xp's : 552
Date d'inscription : 11/04/2015
Age : 23
Localisation : Helpo (présent)
Présentation : Caleth, ou les cornes brisées
Carnet : Mes aventures

Feuille de personnage
Vie:
140/140  (140/140)
Prestige :
2/9  (2/9)
Disponibilité Rp: Occupée
MessageSujet: Le feu imperceptible Mar 26 Juil 2016 - 13:50


Le feu imperceptible

20 Asmobor 1248  - avec Nikarê

La fête de la vérité. La date et le lieu avaient été annoncées il y a peu et déjà Caleth entendait Eléa hurler partout qu'elle voulait y aller, qu'elle voulait voir tout ce beau monde, et que de toute façon personne n'allait l'empêcher de le faire. Avec ou sans autorisation. Plutôt têtue, même son père ne pouvait la raisonner. Elle demandait sans cesse au liare de venir avec elle, il refusait. Il y aurait trop de liares là-bas et puis ce genre de rassemblements…  Très peu pour lui. Le chef de l'auberge, Bard avait, par crainte que sa fille ne s'en aille vraiment, demanda à Caleth, suppliant, de l'accompagner. Lui resterait ici pour garder l'auberge.

Soit.

Il lui devait bien ça, à ce brave homme. Caleth accepta.

Se posait maintenant un autre problème de taille pour lui. Les gens présents à la fête de la vérité. Cela allait sûrement attirer du beau monde liare. Et sans aucune réelle raison cela angoissait un peu notre ex-commandant. En plus, duran tout le voyage il allait devoir protéger la jeune humaine. Si Nikarê pourrait être bien utile le tanflamm ne pourrait peut-être pas faire tout tout seul. Dans le pire des cas il devait l'aider. Sans attirer l'attention.

«  Je prends une pause.  »

Avait-il annnoncé. De toute façon vers dix heures l'auberge était souvent vide, et puis le liare prenait tellement rarement des pauses au final que… Ce n'était pas un problème.

«  J'emmene Nikarê. Je serai de retour dans quelques heures.  »

Longue pause. Sortant par l'arrière avec le tanflamm Caleth allait chercher son arme qu'il camoufla un peu dans sa tenue avant de chevaucher l'animal pour se rendre plus loin dans un endroit peu boisé sans grand risque de créer un incendie.  

Ce n'était pas évidemment pour une simple promenade, comme il l'avait déjà fait avec le tanflamm Caleth comptait bien s'entraîner. D'une autre manière que d'habitude, et peut-être pas en sa compagnie car il ne voudrait pas le blesser.

Le liare avait eu une idée pour tenter de passer inaperçu si jamais il devait utiliser sa vérité : camoufler ses flammes dans la lame, pour ne laisser qu'une légère brillance. Cela demandait un contrôle plutôt fin de la vérité pour quelqu'un qui avait bien souvent balancé des flammes pour détruire même s'il s'est calmé depuis quelques années.

Il chargea Nikarê de surveiller le périmètre pendant qu'il s'exerçait. Il balança un coup d'abord, les deux mains sur le manche de son cimeterre et les flammes prirent vie… plutôt claire, leur couleur, depuis sa chute, s'étaient considérablement radoucie et elles étaient,  à ses yeux, devenues plus belles. Il ressentait comme un calme intérieur. Il maîtrisait bien sa vérité, petit corps ou non.

Il souffla longuement avant de regarder l'horizon déterminé. Le travail devrait commencer. Pour partir à la fête de la vérité avec l'esprit tranquille, il devait absolument affiner sa maîtrise.  
480 mots



« La force naît par violence et meurt par liberté. »

en mode blasé comme on dit..:
 


Dernière édition par Caleth Agaée Saliaroch le Jeu 29 Déc 2016 - 19:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ismadd.forumactif.com/
avatar


Exilé

Messages : 344
Xp's : 552
Date d'inscription : 11/04/2015
Age : 23
Localisation : Helpo (présent)
Présentation : Caleth, ou les cornes brisées
Carnet : Mes aventures

Feuille de personnage
Vie:
140/140  (140/140)
Prestige :
2/9  (2/9)
Disponibilité Rp: Occupée
MessageSujet: Re: Le feu imperceptible Jeu 29 Déc 2016 - 19:26


Le feu imperceptible

20 Asmobor 1248 - avec Niarê

Serrant sa lame, Caleth était près à s'entraîner. Toute sa vie il avait lassé sa rage parler pour utiliser sa vérité. Plus ses émotions étaient puissantes, plus il était puissant. Depuis qu'il s'était retrouvé ici, ce n'était plus le cas. La colère avait disparue. Du moins la colère qui lui avait été enseignée. Sa volonté actuelle était la protection mais avant tout une envie égoïste et une peur de montrer sa vérité et surtout d'être découvert comme un liare. D'être chassé. Par des liares ou bien par ce qu'on pouvait considérer comme sa famille d'accueil.

Le but de Caleth était actuellement de ne pas montrer qu'il usait de sa vérité lorsqu'il en usait, justement. Difficile pour lui. A chaque fois qu'il attaquait il envoyait une déflagration, pour faire savoir qu'il était un liare et pour montrer l'étendue de sa technique. Ici c'était inutile il voulait pouvoir voir se défendre et aussi défendre la petite Eléa si jamais ils se faisaient attaquer par un animal lorsqu'ils se rendaient à la fête de la vérité. Et puis il fallait ajouter aussi qu'il ne voulait ni les blesser… ni faire brûler la source de revenus de Badr.

Se battant contre des rochers puis un peu contre Nikarê, les premiers essais ne furent pas concluants. Difficile de se débarrasser de cette vilaine habitude, au final. Il ne s'attendait pas à réussir tout de suite. Caleth avait du mal à rester parfaitement calme dans un combat. C'était ce qui lui manquait. Les coups qui fusent, les blessures, le sang qui coule, l'adrénaline, les gens qui se déchainaient. Cette perspective de combat lui plaisait mais… il n'était pas obligé de tout supprimer n'est-ce pas ?

Non, Caleth le liare, l'ancien commandant ne pouvait pas se battre comme ça. L'appel du combat soufflait parfois comme une addiction dans ses veines. Des sensations fortes cela faisait longtemps qu'il n'en avait pas eues. Un combat digne de ce nom. Il fallait dire que sous cette apparence, c'était, d'un, difficile qu'un adversaire le prenne au sérieux, et de deux, il disposait de moins de force….

Il soupira lorsque la troisième bourrasque rejoint le rocher. Plus petite, certes, mais tout de même… Par chance, il avait l'habitude de s'entraîner. Malgré sa force il était loin d'être un génie qui réussissait à se battre sans avoir toucher une fois une lame. Il doutait même que cela existait, il devait relativiser, et ne pas se mettre en colère contre lui même. Comme si au troisième essai, cela pourrait marcher !

Après deux autres tentatives, plus ou moins meilleurs, il décida de souffler un peu et s'assit sur le sol. Nikarê vint quémander une caresse et la lui donna. Au fur et à mesure il nouait des liens assez importants avec l'animal, seul reflet de son appartenance aux liares à présent même s'il était obligé de le nier. Il n'avait jamais pensé ressentir cela pour un animal. Un peu épuisé de son parcours et du début de combat, le tanflamm se coucha tout en bâillant.

«  Repose toi si tu veux. Je vais continuer.  »

Secouant son corps, enlevant les poils gênants, le tanflamm fini par s'avachir comme une carpette sur l'herbe, comme s'il avait comprit ce que lui avait dit Caleth.

Se relevant, Caleth devait continuer son entraînement.

549 mots



« La force naît par violence et meurt par liberté. »

en mode blasé comme on dit..:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ismadd.forumactif.com/
avatar


Exilé

Messages : 344
Xp's : 552
Date d'inscription : 11/04/2015
Age : 23
Localisation : Helpo (présent)
Présentation : Caleth, ou les cornes brisées
Carnet : Mes aventures

Feuille de personnage
Vie:
140/140  (140/140)
Prestige :
2/9  (2/9)
Disponibilité Rp: Occupée
MessageSujet: Re: Le feu imperceptible Jeu 29 Déc 2016 - 19:27


Le feu imperceptible

20 Asmobor 1248 - avec Niarê

Regardant avec défi ce rocher, Caleth reprenait sa lame en main. Il était temps d'arrêter : sa fierté de liare ne partirait pas parce qu'il n'utilisait pas de flammes. Ses yeux rouges se firent plus sérieux et la posture, bien différente, la main ferme sur le manche de son cimeterre. Une certaine rage se lisait dans son regard. Il devait la supprimer. Ainsi, il prépara l'un de ses meilleurs sorts, la faisant s'écraser sur le rocher avant de lancer un long soupir.

C'était stupide, mais selon lui ça allait certainement marcher.

Il avait besoin de faire sortir cette rage, cette colère, cette envie de vaincre, cette envie de se battre. Et là le seul moyen étant celui le plus dangereux, s'empêcher de se frustrer. C'était la dernière grande déflagration qu'il s'autorisait… avant que quelque chose ne vienne l'obliger à briser cet engagement, un danger quelconque, ou autre, cette grande attaque était la dernière.

Ce n'était pas si stupide au final.

Il se sentait mieux.

Un sourire sur ses lèvres, tandis qu'il ne restait pas grand-chose des rochers qu'il avait pulvérisé. Il bougeait un petit peu alors pour trouver d'autres cibles. De toute façon il ne s'autorisait pas d'autres choses comme celles-ci.

Calmé, il s'élança avec sa lame. C'était mieux. Bien mieux. Un peu de flammes étaient tout de même sorties vers la fin, mais il prenait doucement confiance. Il n'était pas qu'un homme plein de ressentiments. Après tout, Eléa et Bard lui avaient bien montrer d'autres choses. Sourire. Pour de vrai. C'était bête, mais il ne connaissait pas vraiment…

Une dizaine d'essais furent encore fait avant qu'il n'arrive à un résultat environ probant, du moins, qui le satisfasse. Un sourire sur les lèvres, fier comme un liare, il se jeta en arrière. Il faisait nuit noire. Il n'avait pas vu le temps passer.

Je devrais rentrer, ils vont encore s'inquiéter …

C'était bête, mais c'était devenu une habitude de penser cela maintenant. Seul avec Nikarê il se rendit compte à quel point c'était étrange. Certes il avait sa sœur, mais c'était surtout lui qui s'inquiétait pour elle que l'inverse… que devenait-elle, d'ailleurs ? Il espérait que tout aille bien pour elle… Il n'aurait jamais pu le faire avec elle… Elle, devrait garder ses cornes.

«  Non mais ça va pas ?! On s'est inquiétés ! Qu'est-ce que tu faisais ? Et puis tu as de la suie tu vas bien ? Tu t'es battu ?  »

Cela n'avait pas loupé, en effet, il se faisait engueuler. Il ne put lui faire qu'un léger sourire. Elle ne le comprit certainement pas.

«  Tout va bien, ne t'en fais pas, va te coucher, je m'occupe du service de cette nuit.  »

Rapidement, Caleth l'envoyait se coucher et même si elle n'était pas très contente, elle ne bronchait pas.

Se posant à l'accueil, Caleth attendait simplement, soupirant. Quelle journée.

486 mots



« La force naît par violence et meurt par liberté. »

en mode blasé comme on dit..:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ismadd.forumactif.com/


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Le feu imperceptible

Revenir en haut Aller en bas

Le feu imperceptible

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Madelle :: Les RPs Exceptionnels :: Les Rp's Individuels-