AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Elerinna Jelica

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar


Noble

Messages : 118
Xp's : 207
DC : Elvire Delarosa
Date d'inscription : 23/07/2016
Age : 17
Présentation : Présentation ~
Carnet : Carnet ~

Feuille de personnage
Vie:
15/100  (15/100)
Prestige :
1/9  (1/9)
Disponibilité Rp: Occupée en ce moment
MessageSujet: Elerinna Jelica Sam 23 Juil 2016 - 5:13

Jelica Elerinna
« Les jolies choses se font avec beaucoup d'amour et de patience. »


PRENOM(S): Elerinna
NOM: Jelica
DATE DE NAISSANCE ET LIEU: 13 Ravrök1229 Arnlo
AGE: 19 ans
PEUPLE: Humains
CONFRÉRIE: Parlèms
RANG: Marchande
VÉRITÉ PRINCIPALE: Vérité de l’Espace
DESCRIPTIF: La Vérité d’Elerinna ne se manifeste qu’avec beaucoup de concentration. Quand la jeune femme est en train de l’utiliser, il est impossible de communiquer avec elle car, selon la puissance du sort qu’elle utilise, celui-ci demande une concentration plus ou moins puissante. Il paraît impossible de la déconcentrer dans de tels moments mais cela est bel et bien possible et si jamais quelque chose vient la perturber quand elle est en pleine concentration, le sort perd son effet immédiatement. L’usage poussé de sa Vérité lui procure un épuisement incroyable, qui pourrait la tuer en cas d’abus. Mais quand les sorts qu’elle lance ne demandent que peu de concentration, là, elle ne ressent aucune séquelle.

ARMES: Arc Long pliable
DESCRIPTIF: Il s’agit d’un arc rétractable dont les bras se replient vers le centre pour faciliter son transport. L’arc est très grand, mesurant un mètre de haut et ayant une portée un peu plus grande que celle d’un arc normal.


Je suis et je resterai



PHYSIQUE :

Apparence -  Elerinna est une petite jeune femme de 157cm au physique filiforme, étant sujette à une maigreur qui n’est pas très agréable à l’œil. Ses petites épaules lui donnent un air fragile ; ses tenues lui donnent un peu plus de carrure, mais elles ne suffisent guère à dissimuler la frêle demoiselle se cachant en dessous de toutes ces couches de tissus. Cela n’enlève cependant rien à la présence que la jeune femme impose. Malgré ce physique peu impressionnant, sa démarche n’en est pas moins droite et fière, digne d’une jeune femme de son rang, imposant le respect de par son allure.

Cependant, on ne peut nier que la jeune couturière possède un certain charme, malgré un corps d’apparence fragile et des formes peu prononcées. Certains la trouvent même très belle. La demoiselle doit notamment sa beauté à cet air juvénile qu’elle revêt si bien ; un petit minois très pâle surplombé de deux grands yeux turquoise et d’un petit nez retroussé ; ses joues sont naturellement rosées, sa bouche pulpeuse et ses sourcils fins, le tout entouré d’une très longue et épaisse chevelure de couleur craie.

Il est difficile de concevoir que la jeune femme puisse être complexée de son physique juvénile en raison de la façon dont elle se met en valeur, et pourtant, derrière ce physique atypique se cache une demoiselle qui n’hésiterait pas un instant à échanger son corps avec celui d’une autre si cette possibilité lui était offerte.

Tenue – Comme vous pouvez l’imaginer, Elerinna est la propre créatrice de toutes les tenues qu’elle porte ; le plus souvent, les tissus qu’elle utilise pour ses créations sont faits de nobles textiles extrêmement coûteux tels que la soie ou le cachemire et cela n’échappe pas non plus à sa garde-robe personnelle. La demoiselle ne sort jamais sans être correctement vêtue, ne serait-ce que pour sa réputation. Ses robes personnelles constituent bien souvent la crème de ses créations et ne manquent d’émerveiller de par leur matière coûteuse et le soin qui leur est accordé. La jeune femme ne délaisserait son apparence pour rien au monde.

Pour cette même raison, la couturière n’hésite pas à porter de nombreux bijoux d’une valeur inestimable, n’étant pas consciente que beaucoup seraient prêts à tuer pour s’emparer ne serait-ce que de l’une de ses bagues ; ses bijoux étant pour la plupart sertis de pierres précieuses très coûteuses.

Elerinna est une grande adepte du maquillage et ses coiffures varient selon les saisons. La jeune femme n’hésite pas à user et abuser de crayons, de poudres et de crèmes dans un but purement esthétique, de même qu’elle a en horreur de laisser ses cheveux tomber négligemment le long de son dos ; ses domestiques passent un temps fou à répondre aux caprices de la jeune femme qui refuse catégoriquement de sortir du domaine tant que ses longs cheveux de craie ne sont pas coiffés convenablement.

Santé –  Elerinna n’a pas de chance à ce niveau, ayant une santé très fragile qui l’empêche la plupart du temps de pouvoir sortir à sa guise. Certaines rumeurs disent que la demoiselle aurait hérité de la maladie de sa défunte mère, mais la jeune femme répète sans cesse qu’il n’en est rien.

Il arrive souvent qu’elle soit atteinte de crises de fièvres accompagnées de terribles maux qui lui parcourent le corps entier ; mais cela n’arrive que par périodes où la demoiselle est forcée de rester cloîtrée au lit sans pouvoir sortir pendant plusieurs jours. Elle ne doit pas s’exposer à des températures trop basses, ni trop élevées, est intolérante à la poussière et aux bactéries. De plus, un effort physique trop intense provoque chez la jeune femme une crise de toux incontrôlable.

Pour une raison qui lui échappe, son état de santé est de notoriété publique auprès des gens qui connaissent son nom de près ou de loin, et la maladie lui est très souvent assimilée -bien qu’elle ne soit pas dans un état si exécrable-.

De plus, sa forme physique laisse à désirer. La demoiselle possède une endurance et une force médiocre, sa musculature n’étant décidément pas du tout développée… Et puis, en raison de sa santé, la demoiselle n’a jamais réellement pu pratiquer d’activité sportive si ce n’est le tir à l’arc. Oh, et puis, elle déteste le sport.




CARACTÈRE :

Elerinna est une fille très difficile à saisir et à supporter, à la fois adorable et détestable à cause de son fort caractère -et étrangement, un grand nombre de personnes semblent l’adorer-. La jeune femme est, certes, une personne admirable de par son implication dans sa carrière et son ambition sans limite (quitte à faire passer sa carrière avant sa vie privée), mais elle n’en reste pas moins une demoiselle infecte dans certains aspects de sa personnalité. Les rumeurs disent que son caractère lui a fait perdre nombre de clients, et les rumeurs disent vrai ; le pire étant très certainement le fait qu’elle n’en soit même pas consciente et qu’elle ne fasse rien pour changer cela, personne n’ayant encore eu le courage de lui dire ses quatre vérités jusqu’à maintenant...

La jeune femme s’avère être étrangement fermée d’esprit malgré les principes de tolérance que son cher paternel s’efforce à lui enseigner. Il est d’ailleurs souvent dépité par le comportement de sa fille. Lui est un artiste sensible, elle a un véritable cœur de pierre. C’est du moins l’impression qu’elle donne ; mais cela est en réalité l’une des séquelles de son égoïsme, Elerinna ne pense qu’à elle et vit dans sa petite bulle où les autres ne sont pas admis. De même, elle ne supporte malheureusement que peu la différence et n’a aucun mal à se montrer piquante sans aucune raison valable, sous couvert d’un sourire qui ne quitte jamais son visage, uniquement parce que quelqu’un ne lui revient pas. Non, de manière générale, elle ne peut s’en empêcher : la jeune femme a la langue bien pendue et, quand il ne s’agit pas de négocier avec un client, la demoiselle n’a aucun mal à se montrer hautaine et insolente envers les personnes qu’elle juge inférieures. Concernant les personnes de son rang social, c’est une autre histoire : là, Elerinna reste très polie et tache de se montrer agréable, à moins que son interlocuteur n’aille trop loin dans ses propos, ou qu’il ne lui revienne pas. Car, en plus de tout ça, la demoiselle est une personne très susceptible qui n’est ouverte qu’à peu de critiques ; notamment quand il s’agit de sa façon de travailler, là-dessus, il ne faut certainement pas la contrarier.

Heureusement, la jeune femme n’est pas faite que de défauts et est une personne assez charismatique, avec de l’humour et un certain sens de la répartie qui lui est propre. Il n’est pas difficile de plaisanter avec elle, à moins que vous soyez froissé à la moindre pique qu’elle vous enverra, mais soyez rassuré, cela n’est pas forcément personnel. De plus, la couturière est connue pour cela, pour son caractère piquant, et cela n’empêche pas à certaines personnes de l’apprécier et de voir qu’au fond, Elerinna n’est en fait qu’une petite fille un peu trop gâtée qui n’a pas encore eu la chance de réellement découvrir le monde et de prendre entièrement son indépendance. Elerinna aime discuter avec des personnes instruites et aime aussi s’écouter parler ; ayant bénéficié d’une éducation exemplaire, elle a la tête bien remplie. Du moins, elle le pense. La demoiselle est très fière de son intelligence mais ne se rend pas compte de sa propre naïveté face au monde qui l’entoure, n’ayant jamais été confrontée aux réelles difficultés de la vie, si ce n’est à celles que représentent la vie de marchande -ses nombreuses malices l’ayant plus d’une fois sortie de situations périlleuses-.

Manie – Un autre point de sa personnalité étonne de nombreuses personnes qui ne la connaissent que peu (pour ses proches ou les gens qu’elle connait bien, cela est devenu une habitude). La jeune femme possède une réelle aversion à toucher d’autres êtres humains ; elle ne se sent pas à l’aise quand elle entre en contact physique avec quelqu’un d’autre et tache de tout faire pour éviter ce genre de situation, préférant garder ses distances physiquement avec qui que ce soit s’approche d’elle. Cette manie en est devenue maladive au fil des années, même sa famille n’est pas autorisée à la toucher.





HISTOIRE :

13 Ravrök 1229 à Arnlo – Naissance d’Elerinna Jelica, un bébé élevé au sein d’une famille Parlèm.

Elle était la fille d’un très riche et célèbre père couturier et d’une mère sans réel emploi, aidant son époux à ses heures perdues en compagnie de ses nombreux employés. Quand la petite Elerinna vint au monde, la famille comportait déjà deux enfants : deux filles. Elles se nommaient respectivement Alicia et Louisa et n’apprécièrent guère l’arrivée d’une nouvelle enfant dans la famille, toutes deux étant très proches, elles eurent beaucoup de mal à accepter la demoiselle parmi elles. Si toutefois elles l’avaient acceptée…

Bien qu’elle comportait trois enfants, la famille ne manquait de rien et vivait dans le luxe et l’opulence, le père étant propriétaire d’un domaine proche de la ville d’Arnlo. Robert Jelica était un homme très réputé au sein de la confrérie, ayant la bonne réputation de vendre des tenues de qualité à des personnes très importantes à travers tout le continent. L’un de ses clients était notamment un duc qui entretenait de très bonnes relations avec la famille Jelica, il possédait un fils du même âge qu’Elerinna -il se nommait Roderick- et, dès leur plus tendre enfance, il fut décidé que ces deux êtres seraient promis l’un à l’autre pour assurer l’amitié entre ces deux familles -et également offrir le titre de duchesse à l’enfant-.

Bien sûr, ils se fréquentaient régulièrement ; mais dès leur plus tendre enfance, ils ne se supportaient pas, Elerinna était une enfant capricieuse et désagréable tandis que Roderick était un petit garçon violent et pleurnicheur. Les parents pensèrent que tout cela n’était dû qu’à leur jeune âge.

Toujours est-il que les Parlèms les plus riches s’arrachaient les créations de Robert Jelica. Aussi loin qu’il s’en souvienne, l’homme n’eut jamais affaire à un client mécontent ; ses tenues émerveillaient simplement. C’est pourquoi il était très réputé et apprécié de tous, mais également pour les principes qu’il défendait, telle que sa lutte contre l’esclavagisme. Le père mettait un point d’honneur à insuffler à ses enfants des principes de tolérance et de paix. La famille Jelica ne possédait par conséquent aucun esclave mais l’endroit grouillait de domestiques, le couturier étant bien trop souvent en déplacement pour s’occuper de ses filles et la mère ayant la réputation d’être paresseuse. Certaines rumeurs couraient comme quoi la dame passait le plus clair de son temps dans sa couche, n’en sortant qu’à de rares occasions… Tous ignoraient qu’elle était en réalité atteinte d’une maladie qui la clouait au lit.

24 Marlier 1235 – Décès de la mère de famille.

Elerinna, toute petite qu’elle était, eut énormément de chagrin quand sa mère décéda bien qu’au fil du temps, même son visage commença à s’effacer de sa mémoire et sa perte fut plus dure pour ses deux autres sœurs qui étaient bien plus âgées. Alicia et Louisa passaient leurs journées à pleurer et se rendaient chaque jour au cimetière en compagnie d’un domestique qui veillait sur elles. Elerinna, elle, ne tarda pas à faire son deuil, n’étant que peu sensible au principe de la mort vu son jeune âge. Heureusement, le tableau qui était affiché dans le hall en l’honneur de sa mère permit à la jeune femme de ne jamais oublier son visage ni son chagrin. Malheureusement, de sa mère, il ne restait que ce tableau. L’enfant oublia sa voix, son odeur, sa personnalité. Ses souvenirs se dissipèrent au fil des années.

La famille de Roderick était très présente quand les jeunes filles perdirent leur mère, ayant toujours été proches de cette femme. Aux yeux d’Elerinna, cela ressemblait plutôt à un prétexte pour mettre les deux enfants en contact.

En plus de cela, Robert Jelica n’était que peu présent, sa célébrité ne cessait de s’accroître de même que ses voyages se faisaient de plus en plus fréquents. Quand il rentrait, il ne s’agissait que de coudre, rien d’autre n’importait. Les deux sœurs maudissaient leur père de ne s’intéresser que si peu à elles, mais Elerinna, elle, admirait l’implication de son père dans son travail et s’intéressa bien vite à la couture au contraire de ses tendres sœurs qui lui firent vivre un véritable enfer durant toute son enfance, jalouses de l’attention que Robert portait à leur cadette. Elles n’hésitaient pas à l’humilier et à la rabaisser en permanence, notamment devant son promis qui était très bon public devant ce genre de scène.

Quand ses cours particuliers étaient terminés, Elerinna se dépêchait de retrouver son père qui lui apprenait toutes les subtilités de la couture, du moment que cela ne nuisait pas à son éducation. Heureusement ce ne fut pas le cas ; la demoiselle était une très bonne élève avec une éducation exemplaire qui s’intéressait tout particulièrement à la religion et à la politique, toujours le nez dans un bouquin et assoiffée de connaissance ! Ses professeurs particuliers ne tarissaient d’éloges à son sujet. Son père était particulièrement fier d’elle, la gâtait et la surprotégeait. Il ne souhaitait que le meilleur pour elle et ne l’autorisait qu’à fréquenter des personnes de haute classe sociale, la coupant le plus souvent du monde qui l’entourait. Comme activité physique, il ne lui autorisait que le tir à l’arc avec un arc de la meilleure qualité qui soit qui lui coûta une fortune. Il considérait que cela la tenait en bonne forme physique et sa précision était parfaite ; certainement la couture lui avait-elle appris à se concentrer.

Virognès 1245 – Les deux sœurs quittèrent le domaine Jelica pour partir chacune de leur côté, Alicia étant partie avec un maître mage et Louisa ayant épousé un noble Parlèm.

De la famille il ne restait plus que Robert et Elerinna. Le père décida de prendre sa retraite quand ses mains commencèrent à lui faire défaut ; à son plus grand désespoir, il n’était plus capable de tenir une aiguille sans trembler. Elerinna, elle, décida de prendre la suite de son père. Elle hérita de tout son matériel et de son atelier qui se trouvait à l’intérieur du domaine dont Robert était le propriétaire.

Malheureusement, et malgré un talent certain, elle n’était pas aussi douée que son père. Beaucoup de leurs clients importants furent déçus des créations de la jeune femme qui ne surpassaient pas celles de son paternel qui continuait de lui servir de mentor. Aujourd’hui encore, l’homme supervise les créations de la demoiselle pour l’aider à arriver au niveau qu’il avait atteint. Le nom de Jelica était célèbre dans l’univers de la couture, Elerinna vendait donc correctement ses créations mais les rumeurs disaient que la jeune femme ne parviendrait jamais au niveau de son père. Elle tachait de ne pas écouter ces critiques en donnant son maximum, notamment pour ses clients les plus importants. Richissime, la demoiselle ne se souciait pas de son porte-monnaie mais de sa réputation. Il était extrêmement difficile de passer après les fabuleuses créations de Robert Jelica, mais elle décida de ne pas abandonner et de tout de même prendre sa relève, enchaînant à son tour les voyages et les clients importants, n’ignorant pas que le mariage se rapprochait à grands pas…




Et dans la vraie vie ?

PRENOM: /
AGE: /
AVATAR: Auroreblackcat (merci Kharis !)
TU FAIS DU RPG DEPUIS LONGTEMPS ? /
COMMENT TU AS CONNU LE FORUM ? DC de Jade Hermine o/
UNE QUESTION, SUGGESTION ? /


Dernière édition par Elerinna Jelica le Dim 24 Juil 2016 - 5:08, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar


Exilé

Messages : 72
Xp's : 431
Date d'inscription : 07/05/2016
Age : 16
Présentation : ~Par ici~
Carnet : ~Clique donc~

Feuille de personnage
Vie:
100/100  (100/100)
Prestige :
1/9  (1/9)
Disponibilité Rp: Envie de Rp !
MessageSujet: Re: Elerinna Jelica Sam 23 Juil 2016 - 8:40

Oooh, encore un DC Aaaaah !

Re-bienvenuuue ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Dragonnier

Messages : 790
Xp's : 188
DC : Adélaïde Firloe, Auxane Taël et Mère Nature
Date d'inscription : 18/08/2014
Présentation : L'indomptable
Carnet : un fabuleux destin

Feuille de personnage
Vie:
150/150  (150/150)
Prestige :
1/9  (1/9)
Disponibilité Rp: Ce que je préfère ce sont les combats
MessageSujet: Re: Elerinna Jelica Sam 23 Juil 2016 - 13:30

Re-Bienvenue Very Happy

Bon courage pour ta fiche, mais attention "couturière" c'est un rang légèrement perso', le terme générique c'est celui de "marchand".




Kit par Lüly
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Voyageur

Messages : 699
Xp's : 769
Date d'inscription : 01/06/2013
Présentation : La Légende
Carnet : Son Histoire

Feuille de personnage
Vie:
140/200  (140/200)
Prestige :
6/9  (6/9)
Disponibilité Rp: Envie de Rp !
MessageSujet: Re: Elerinna Jelica Sam 23 Juil 2016 - 14:40

Re bienvenue n_n


«Revenu parmi les vivants, j’étais devenu invivable



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Noble

Messages : 118
Xp's : 207
DC : Elvire Delarosa
Date d'inscription : 23/07/2016
Age : 17
Présentation : Présentation ~
Carnet : Carnet ~

Feuille de personnage
Vie:
15/100  (15/100)
Prestige :
1/9  (1/9)
Disponibilité Rp: Occupée en ce moment
MessageSujet: Re: Elerinna Jelica Dim 24 Juil 2016 - 5:09

Merci à tous !
Je poste juste pour signaler que ma fiche est terminée ^^



Elerinna : #D8BFD8
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar


Exilé

Messages : 344
Xp's : 552
Date d'inscription : 11/04/2015
Age : 23
Localisation : Helpo (présent)
Présentation : Caleth, ou les cornes brisées
Carnet : Mes aventures

Feuille de personnage
Vie:
140/140  (140/140)
Prestige :
2/9  (2/9)
Disponibilité Rp: Occupée
MessageSujet: Re: Elerinna Jelica Dim 24 Juil 2016 - 8:47

Rebienvenue Very Happy



« La force naît par violence et meurt par liberté. »

en mode blasé comme on dit..:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ismadd.forumactif.com/
avatar


Marchande

Messages : 83
Xp's : 425
Date d'inscription : 10/04/2016
Age : 17
Présentation : http://madelle.1fr1.net/t1404-messalina-raajil-un-caractere-bien-trempé
Carnet : Carnet de bord d'une bien têtue marchande...

Feuille de personnage
Vie:
100/100  (100/100)
Prestige :
1/9  (1/9)
Disponibilité Rp: Envie de Rp !
MessageSujet: Re: Elerinna Jelica Dim 24 Juil 2016 - 9:23

Oooh, une autre marchande! *_* En tout cas, j'adore ton avatar ^^ Bienvenue! Excited
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Marchande

Messages : 138
Xp's : 304
DC : Finnick Shuöra
Date d'inscription : 19/07/2016
Présentation : Boum !
Carnet : Kaboum !

Feuille de personnage
Vie:
90/100  (90/100)
Prestige :
2/9  (2/9)
Disponibilité Rp: à la Fête de la Vérité
MessageSujet: Re: Elerinna Jelica Dim 24 Juil 2016 - 12:13

Eh bien, je souhaite bon courage à son fiancé, il ne va pas avoir la vie facile xD Chouette perso, et une marchande de plus \o/


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Divinité

Messages : 3514
Xp's : 2550
DC : Marissa E. Iselk, Auxane Taël et Adélaïde Firloe
Date d'inscription : 15/05/2010
Age : 23

MessageSujet: Re: Elerinna Jelica Dim 24 Juil 2016 - 12:21

Hey!

Ta présentation est validée ! Tu obtiens 12 points d'expériences de départ.

Je te laisse ouvrir ton carnet pour y décrire tes 2 premiers sorts.

Ensuite, tu connais le forum, je ne te refais pas un speech Wink



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://madelle.1fr1.net En ligne
avatar


Noble

Messages : 118
Xp's : 207
DC : Elvire Delarosa
Date d'inscription : 23/07/2016
Age : 17
Présentation : Présentation ~
Carnet : Carnet ~

Feuille de personnage
Vie:
15/100  (15/100)
Prestige :
1/9  (1/9)
Disponibilité Rp: Occupée en ce moment
MessageSujet: Re: Elerinna Jelica Dim 24 Juil 2016 - 13:22

Merci beaucoup je vais l'ouvrir de ce pas ^^



Elerinna : #D8BFD8
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Elerinna Jelica

Revenir en haut Aller en bas

Elerinna Jelica

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Elerinna Carwel, Archimage
» Elerinna ♦ Grande Prêtresse [en cours]
» Elerinna : l'ambitieuse prêtresse.
» Elerinna Nérélia, noble guérisseuse elfe
» Elerinna

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Madelle :: Les Personnages :: Ceux qui changeront notre avenir :: Ils sont sur la route-