AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Siddhartha Keltälath

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar


Divinité

Messages : 3390
Xp's : 2456
DC : Marissa E. Iselk, Auxane Taël et Adélaïde Firloe
Date d'inscription : 15/05/2010
Age : 22

MessageSujet: Siddhartha Keltälath Mar 12 Juil 2016 - 15:19

Keltälath Siddhartha
« Celui qui a atteint son but peut espérer une mort glorieuse »


PRENOM(S): Siddhartha
NOM: Keltälath
DATE DE NAISSANCE ET LIEU: 7 Rosendas 2030
AGE: 44 ans
PEUPLE: Liare
RANG: Assassin
VÉRITÉ PRINCIPALE: la Roche
DESCRIPTIF:
Il n’était qu’un jeune Liare quand sa Vérité se manifesta alors qu’il essayait de fuir un monstre de la vallée des âmes. Coincé dans une impasse, la roche se mit alors à vibrer autour de lui, une petite sphère de pierre se matérialisa alors devant lui dans un nuage de poussière grise opaque qui s’envola lorsqu’il jeta inconsciemment la pierre vers l’animal.
ARMES: Une machette et un pic
DESCRIPTIF:
Ce sont deux armes très sobres qu’il a obtenu il y a un peu moins de dix ans. Il est assez nostalgique de ses armes et il en prend grand soin. Ainsi, même si elles ont servi à de nombreuses reprises, elles sont toujours parfaitement aiguisées et nettoyées.


Je suis et je resterai



PHYSIQUE :

Mesurant deux mètres et deux centimètres, il faut rajouter trente et un centimètres pour ses cornes blanches légèrement courbées et rougeoyantes à leurs extimités.

Siddhartha est très fier de ses cornes et il fut ravi de sa calvitie précoce qui selon lui ne les met que davantage en valeur. Le Liare a une peau rugueuse, ses joues et pommettes sont creusées par de profondes rides qui accentue ce sourire étiré qu’il apprécie tant lorsqu’il cherche à vous percer de ses yeux émeraudes.

Ce sourire a de nombreuses fois glacer d’effroi les humains lorsqu’ils purent le voir de près et remarquer l’entaille verticale s’étirant du milieu de sa lèvre et s’arrêtant avant son menton. Ses dents qu’il semble avoir limées sont aussi pointues que ses oreilles. Quant à son nez, il est retroussé et de longues et larges fentes lui assurent une profonde respiration et un lourd ronflement.

Siddhartha arbore également une légèrement barbe agrémentée de favoris. On pourrait dire qu’il fait preuve d’une certaine coquetterie.

Ainsi on peut en toutes circonstances le voir avec de lourdes boucles cloutées aux oreilles et un collier auquel il tient énormément offert par sa soeur. Pour ce qui est de son accoutrement, il n’a jamais apprécié les couleurs, il s’habille assez simplement d’une chemise noire surmontée d’une veste en cuir de la même couleur comme le reste de sa tenue.



CARACTÈRE :



Depuis sa plus tendre enfance, Siddhartha a suivit un principe qui ne l’a pas une seule fois quitté. Jamais il n’a menti, même si cela aurait pu lui éviter des problèmes, le Liare est une personne profondément honnête. Il ne cache pas ses ressentiments et n’a jamais été un fin espion. Franc et direct, il ne manque pas de courage pour dire ce qu’il pense et s’il n’avait pas été le fils d’un illustre chef de clan, cela aurait pu lui être fatal, mais au lieu de cela, son honnêteté fut reconnue par les siens et il en devient très fier.

Siddhartha s’est depuis toujours senti différent des siens, il n’était pas qu’un simple barbare comme les légendes décrivaient les Liares. Certes, c’est un être emplit d’audace et avec une soif de conquête intarissable, mais il n’en est pas moins quelqu’un de raisonnable qui sait faire preuve de pragmatisme. Il lui a ainsi fallu de longues années pour accepter l’enseignement religieux très fort de ses parents, très jeune, il maudissait sans cesse la déesse de feu au grand damne de ses parents qui ont bien failli se séparer de lui à cause du déshonneur qu’il jetait sur sa famille.  

Cependant, lors de son premier combat et donc, sa première victoire, il ressentit une présence divine près de lui, Taran n’était pas loin. Aujourd’hui encore, lorsque Siddhartha ferme les yeux et se concentre, il a l’impression d’entendre le murmure des dieux qui répondent à ses prières.

Ainsi, c’est une personne très dure à convaincre, il n’accorde que rarement sa confiance aux personnes qui ont croisé sa route et uniquement si elles lui ont prouvé leur valeur et amitié. Siddhartha est très attaché à ses valeurs, en plus de l’honnêteté, il a besoin d’être persuadé de la loyauté sans faille de ses alliés. Il n’est pas le genre de Liare qui accorde une seconde chance, on pourrait dire de lui qu’il est assez rigide sur ce point là. Dans ses relations, il n’est absolument pas superficiel.

En revanche, contrairement à la majorité de ses semblables, le Liare a toujours été très soucieux de son apparence. Enfant, cela lui a valu des moqueries qu’il s’empressait toujours de taire grâce à sa force, il n’a jamais eu de problème pour s’affirmer et faire accepter aux autres qui il est réellement. Il n’a pas besoin de feindre d’être un tyran pour être respecté. C’est par son acharnement et sa rage de gagner qu’il a toujours su impressionner les autres, peu importe les difficultés, elles n’ont toujours fait que motiver davantage Siddhartha qui n’aime pas la facilité.  



HISTOIRE :


Le vent hurlait et faisait tout vibrer sur son passage, venant du désert des humains, une tempête de sable était en train de s’abattre dans la Vallée des  mes lorsque Siddhartha vient au monde. Les cris de l’enfant furent à peine audible par le temps qui grondait à l’extérieur, mais déjà, il semblait fort et bien portant.

Ses parents ne prirent pas le temps de le choyer et de l’adorer, très vite, le petit bambin dut apprendre à suivre les pas de la caravane de ses parents. Parcourant sans relâche le territoire des Liares pour soumettre les autres clans qu’ils croisaient, Siddhartha et sa famille ne prenaient de repos que dans la Vallée des  mes.

Chaque fois qu’ils avaient bouclé leur tour du monde, ils revenaient s’installer dans une troglodyte qui n’avait de cesse d’embellir à chacun de leur passage.

Il n’y a qu’en ces lieux que le jeune Liare put ressentir l’amour que ses parents lui portaient. Ils n’étaient pas les mêmes en ces lieux, ils ne redoutaient plus la rigueur de la nature et la cruauté de leur peuple. C’est en ce lieu que Siddhartha apprit réellement la valeur de la famille qui le porta toute sa vie. Très jeune, il montra sa fierté envers son père et sa mère, il ne se plaignait jamais lors des longs voyages et montra très vite des aptitudes en combat. Même si ce garçon n’était pas parfait et recevait souvent des coups de la part de sa mère à cause de son manque de foi, jamais sa famille n’eut honte de lui.

À l’âge de seize ans, lorsqu’il fut enfin confronté à son premier duel et qu’il en ressortit vainqueur, sa vocation se dessina devant lui. Premier et seul enfant d’un chef de clan qui avait su plaire au roi grâce au nombre de cinq clans rebelles qu’il avait réussi à anéantir, le Liare quitta la caravane de son clan pour se mettre au service du roi afin d'honorer sa famille qui accepta et félicita sa décision tout en l’attristant, car ils se faisaient vieux et auraient préféré qu’il reste au sein de clan pour le diriger.

Il commença alors sa formation en tant que soldat, mais ces résultats furent plutôt médiocres. Siddhartha ne s'épanouissait pas dans cet ambiance militaire où il fallait se taire et appliquer des ordres qu'il ne comprenait pas. Ces premières missions catastrophiques, à cause de son manque de discipline, ses camarades furent en danger à plusieurs reprises et c'est à cette époque qu'il reçut certaines de ses plus belles cicatrices.

Peu avant ses 18 ans, le Liare était à la limite de se faire renvoyer. Il aurait pu tout perdre si un supérieur ne l'avait pas repéré et proposé une dernière mission pour prouver sa valeur.

Cette fois-ci, il ne s'agissait pas d'attaquer un clan au milieu de ses frères d'armes, c'était une mission qui demandait de la finesse et de la discrétion. Siddhartha fut chargé pour la toute première fois de s'introduire à l'intérieur d'un clan ennemi pour en connaître la faiblesse. Il entra dans les lieux par la grande porte, se faisant passer pour un marchand de pierres précieuses. Il était encore jeune et sa fougue lui valut de réussir tout juste.

Alors qu'il avait réussi à trouver une faille dans les défenses du campement et la notait consciencieusement avec des mots très simples sur un petit morceau de parchemin, il se fit repérer. Versant le sang de l'ennemi pour garder son anonymat, Siddartha fut enfin reconnu pour ce qu'il était en ce temps, un espion.

On lui confia alors une seconde mission où il fut accompagné par un espion aguerri du roi pour l'aider à comprendre le rôle qu'il doit endosser. Son nom était Gyroth Leg'Torn, il apprit à ses côtés à se fondre dans la masse, mais également à briller pour détourner l'attention de la cible. À chaque fois qu'ils exécutaient une mission ensemble, le jeune Liare voyait sa famille s'éloigner toujours davantage. Ses fonctions l'obligeaient à leur tourner leur dos.  

Parfois il lui arrivait dans la nuit de murmurer son propre nom et celui de ses parents pour s'assurer qu'il ne les oublie pas à force de se faire passer pour un autre afin d'avoir les faveurs du roi.

Trois ans plus tard, il sera définitivement en solo. Il a su se faire reconnaître et a enfin le plaisir de rencontrer en personne le roi pour prendre directement ses ordres de lui. Sa famille en sera éternellement fière, même si intérieurement ils commencent à souffrir de ne pas avoir d’héritier pour leur clan, car en tant qu’espion, Sidd ne peut assurer la fonction d’un chef de clan et tant que le roi voudra de lui à ses côtés, il ne pourra pas retourner avec les siens. Son métier lui plaît, mais il ne l’a jamais dit à ses parents.

Jamais le Liare ne s'est un jour vu devenir le leader de son clan. Il restera alors silencieux et tout doucement, ne donnera plus jamais aucune nouvelle à son clan.

À 25 ans, il rencontra sa femme, une serveuse dans un bar miteux au nord de Glasgo. Elle avait une chevelure qui lui arrivait jusqu'aux chevilles, Sidd essaya de la courtiser en vain. Elle était déjà promise à un fils de forgeron, le bougre était si laid et mal-autrui que Siddhartha n'eut aucun remord à enlever la jeune femme de son foyer. À peine avaient-ils perdu de vue son village que Sidd s'était arrêté pour lui proposer de garder sa monture et de partir où elle désirait. Elle choisit de rester avec lui. Elyna ne lui en voulut jamais, car c'est à partir de cet instant qu'elle put enfin prendre sa vie en main.  

2 ans après leur rencontre, de leur union naîtra une fille. À sa naissance, Sidd retourna dans la vallée des âmes, souhaitant annoncer en personne l'heureuse nouvelle à sa famille qu'il n'avait pas vu depuis des années. Cependant, lorsqu'il arriva on ne lui ouvra pas les bras, son père était mort depuis quatre ans et sa mère avait été assassiné quelques jours plus tard. Un nouveau chef de clan avait ainsi pris possession de la caravane et des lieux. La rage de Siddhartha aurait pu lui être fatal, mais son nourrisson accrochait au sein de sa mère lui permit de se contrôler.

Il défendit sa famille ardemment, les nouveaux occupants se jetèrent sur eux, mais Siddhartha ne tenta pas de les défaire, son seul objectif était de faire partie son enfant le plus vite possible. Il le sauva in-extrémiste et dut repartir dans le nord du pays pour retourner auprès du jeune roi tyran, seul lui pouvait lui accorder sa vengeance. Peut-être Siddhartha n'avait-il jamais souhaité endosser le fardeau de l'héritage de sa famille, mais en cet instant il aurait donné sa propre vie pour l'avoir et pouvoir le transmettre à sa fille.

Cependant, Sidd ne put rien réclamer à ce roi qu'il ne connaissait pas. Ces années passées loin de la cour l'avait fait devenir invisible aux yeux de l'ancien souverain, il ne pouvait prétendre à une faveur auprès de son fils.

Pendant plus de 6 ans, il lui faudra tout mettre en oeuvre pour gagner l’estime du tyran et espérer enfin pouvoir se venger. Il retrouvera alors aisément les habitudes qu'il avait adopté auprès de maître Leg'Torn. Infiltrant la caravane dans laquelle il avait grandi, Siddhartha se chargea lui-même de l'assassinat de l'usurpateur et présenta ses cornes au roi. Avoir ainsi démasqué le traître et être la main qui l'avait puni grisa Siddhartha même s'il ne se l'avoua pas tout de suite. C'est à partir de ce moment que sa fonction évolua peu à peu.

Il continuait à s'infiltrer dans la demeure des ennemis, mais désormais il ne cherchait plus d'indices ou de secrets pour les vaincre. Il plantait son pic acéré dans la gorge de ses victimes pour s'assurer que tout simplement elle ne porte plus jamais préjudice aux intérêts du tyran. Commença alors un nouveau quotidien pour Siddhartha, mais sa femme ne put le supporter. Une fois de plus, il s'était éloigné de son foyer, en plus de 7 ans, elle n'avait vu son mari que 5 fois.

Le divorce fut accordé par le roi, ce n'était qu'une entrave en moins pour l'un de ses fidèles espions. Siddhartha avait su imposer son expérience auprès de cette nouvelle cour, on l'estimait et on faisait appel à lui pour des affaires toujours délicates et extrêmement discrètes. Il accepte ainsi le jugement sans dire un mot et laissa sa fille repartir dans le nord de Glasgo avec sa mère. Il était comme à ses premiers jours un loup solitaire et cela ne lui était pas désagréable.

Cependant, 8 ans plus tard, l'assassin était comme à son habitude en mission lorsqu'il reçut une lettre de sa fille qui lui demander de venir la retrouver au plus vite, car sa mère venait de mourir. Il prit alors le temps de terminer son engagement pour le roi, avant de dégainer enfin à s'intéresser à la lettre de cette fille qu'il avait à peine vu grandir. Pris d'un élan de nostalgie, le Liare se dirigea vers le nord du pays près d'une année après avoir reçu la lettre.

Il retrouva alors sa fille dans un bordel, la première réaction de celle-ci en le voyant fut de lui cracher au visage et de le rejeter. C'est ainsi qu'une fois de plus, Sidd choisit de délaisser sa fonction auprès du roi pour rester avec sa fille et lui montrait que malgré celui qu’il avait choisi d’être, il ne l'avais jamais oublié. Lui promettant ainsi de toujours veiller sur elle, il lui proposa de retourner dans la Vallée des Âmes, juste après s'être occupé des hommes qui avaient forcé son joyau à devenir une fille de joie.

Père et fille s'adressèrent peu la parole durant le voyage vers la vallée, mais aucun ne pouvait dénier le fait qu'ils étaient heureux de s'être retrouvés. Siddhartha consacra tout son temps auprès de sa fille, perdant ainsi chaque jour un peu de l'estime de ce nouveau roi tyran. Lorsqu'ils arrivèrent là où le Liare avait grandi, il retrouva son clan dirigé par le chef nommé personnellement par le roi. Cette fois-ci, il fut accueilli à bras ouverts.

Les rares membres de l'ancienne caravane ne montrèrent aucune rancune envers ce homme qui des années auparavant avait fait le choix de les abandonner pour servir l'intérêt de la nation. Comment pouvaient-ils lui en vouloir.

C'est ainsi que Siddhartha se vu proposer par le nouveau chef de clan de marier leurs enfants pour assurer une prospérité et stabilité au clan de la caverne. L'assassin accepta, mais informa l'instant d'après sa fille qu'il serait prêt à renier sa parole si elle s’y opposait. Pendant trois mois de plus, ils restèrent encore ensemble, passant leurs journées ensemble. Jusqu'à ce qu'elle se décide et accepte l’union pour devenir la femme du futur chef de clan. Sidd restera alors neuf mois de plus pour voir son petit fils naître, puis après avoir embrassé sa famille, il retourna auprès du roi pour se faire à nouveau pardonner et reprendre ses fonctions d’espions.

Il n’y a qu’un an que Sidd a récupéré les faveurs du roi et à ce jour, il a accompli tout ce qu’un homme pouvait espérer de la vie.




Dernière édition par Mère Nature le Dim 19 Fév 2017 - 20:08, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://madelle.1fr1.net En ligne
avatar


Divinité

Messages : 3390
Xp's : 2456
DC : Marissa E. Iselk, Auxane Taël et Adélaïde Firloe
Date d'inscription : 15/05/2010
Age : 22

MessageSujet: Re: Siddhartha Keltälath Jeu 21 Juil 2016 - 18:54

J'ai rencontré au cours de ma vie

Sa fille et son petit fils :
Il a l'impression qu'hier il était encore avec eux, mais ses lettres se sont espacées, la dernière date de plus de deux mois. Il est tranquille pour leur avenir, en servant ainsi le roi, il sait qu'il peut leur assurer un brillant avenir. Sidd a encore du mal à se faire à l'idée qu'il est grand-père, mais au fond, cela le comble de bonheur.
Quelqu'un :
Recherche des liens.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://madelle.1fr1.net En ligne
avatar


Divinité

Messages : 3390
Xp's : 2456
DC : Marissa E. Iselk, Auxane Taël et Adélaïde Firloe
Date d'inscription : 15/05/2010
Age : 22

MessageSujet: Re: Siddhartha Keltälath Jeu 21 Juil 2016 - 18:55

Carnet de bord


Sorts:

Projectile - Lorsqu'il se concentre sur un point, Sidd fait trembler légèrement la roche autour de lui, apparaît alors un projectile. C'est une boule de pierre qui se matérialise dans un nuage de poussière devant lui en l'espace d'à peine deux secondes. Il peut alors la contrôler avec son esprit et l'envoyer dans une direction linéaire à près de cinquante mètres sans problème. De plus, s'il se concentre suffisamment, il peut faire grossir le projectile jusqu'à lui faire atteindre un diamètre d'un mètre. Si cela lui prend plus de temps à la former, il peut tout de même l'envoyer aussi loin.

Tremplin - Sous ses pieds un petit piédestal se matérialise, il faut à Sidd beaucoup d'agilité pour tenir sur cette construction lorsqu'elle se met à grandir et grandir. Il ne lui suffit que d'un claquement du pied sur le sol pour faire apparaître cette colonne haute de deux mètres. Il arrive également que Sidd saute avant que sa construction ne se termine et fouette l'air de sa jambe pour briser la colonne du sol et l'envoyer vers un adversaire.

Missions :

Rencontre - Après un contrat rudement mené, mais finalement amené à son terme, Sidd décide de s'attarder dans les terres humaines à la recherche d'un présent pour sa fille. Il a envie de lui offrir quelque chose d'aussi beau qu'elle, mais aussi quelque chose qu'elle n'aurait jamais pu voir dans les terres du feu.

Incarnation - Assassiner un marchand que l'on soupçonne de traîtrise pendant le voyage pour la fête sans pour autant en faire un exemple. Il y en a déjà trop. Telle est la mission de l'assassin est de faire passer cela pour un accident, le marchand doit périr à cause du voyage ou de la nature, le roi ne doit en aucun cas être rendu responsable.

Rencontre - L'assassin vient tout juste de revenir aux services du roi en début d'année. Il vient de finir sa première mission, un simple message à transmettre. Il devrait envoyer une missive pour prévenir de la réussite de sa mission, mais le Liare déambule dans les rues de Galea sans être réellement sûr de sa décision. Repensant à sa fille et son petit fils peut-être à cause de vous, il se montre complètement absent.

Incarnation - Se retrouver au milieu d'un nid de rebelles n'est jamais une bonne idée lorsqu'on reçoit ses ordres du roi tyran. Sidd n'a pas réussi sa mission, mais il a la place découvert que les rebelles sont fatigués et qu'ils sont à la limite d'imploser. Le Liare se doit d'écrire une missive pour le roi, mais avant cela, il doit échapper à l'attention des ennemis qui est complètement tournée vers lui.

RPs :

Dans la pénombre avec Elerinna Jelica le 14 Talien 1248 dans la Plaine Isolée à Arnlo
Résumé.

Utque aegrum corpus quassari etiam levibus solet offensis, ita animus eius angustus et tener, quicquid increpuisset, ad salutis suae dispendium existimans factum aut cogitatum, insontium caedibus fecit victoriam luctuosam.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://madelle.1fr1.net En ligne


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Siddhartha Keltälath

Revenir en haut Aller en bas

Siddhartha Keltälath

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Madelle :: Les Personnages :: Ceux qui changeront notre avenir :: Personnages Jouables :: Liares-