AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

La Faune

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
avatar


Divinité

Messages : 3390
Xp's : 2456
DC : Marissa E. Iselk, Auxane Taël et Adélaïde Firloe
Date d'inscription : 15/05/2010
Age : 22

MessageSujet: Re: La Faune Jeu 14 Mai 2015 - 22:47

Visperia
« Père de la chance »

Fréquence :
Agressivité :
Intelligence :
Rapidité :
Puissance :
Magie :
Habitat :
Terres inexplorées ;
Les marais de Kraveles ;
Les montagnes de Saphir


DESCRIPTION
MODE DE VIE
On entend beaucoup de choses sur les Visperias, mais toutes les descriptions ne semblent pas être les mêmes. Et pour cause, ces créatures que l'on dit sublimes ne possèdent pas la même parure selon leur habitat naturel. Certains détails néanmoins semblent communs au Visperia : C'est un grand animal aux allures de loup, son visage est fin, le museau est pointu, et son regard bien souvent transpirant d'une grande intelligence. Pour la plupart, ce sont des créatures puissantes, quoique très longilignes et athlétiques. Leurs pattes sont très étranges, puisqu'elle semblent être le mélange de différentes serres d'oiseaux, couvertes d'écailles. Leurs queues sont très longues, gorgées d'une fourrure épaisse ou de plumes, et réputées pour leur extrême douceur. Les couleurs du pelage se différencient fortement selon leur région de naissance. Le Visperia des Montagnes de Saphir est généralement brun, couvert d'une toison lourde autour de son cou et habitué aux températures de haute montagne. Le Visperia des Marais est réputé pour être le plus beau d'entre tous (et aussi le plus rare), avec son pelage d'un noir intense et ses plumes moucheté d'un bleu quasi brillant à la nuit tombée. Les plumes de son cou rehausse son visage d'une corolle tel un paon, et d'autres tombent autour de son corps lui donnant un air affreusement royal. Enfin le Visperia des Terres Inexplorées possède une fourrure d'un rouge foncé, tachetée par de longue lignes beiges tels des symboles tribaux. Sa nuque est bardée de plumes qui descendent jusqu'à la base de son dos.  
Les Visperias ne sont pas réputés pour être des créatures sociables. Le plus souvent, ce sont des êtres solitaires, ou alors de meute, lesquelles restent loin des lieux habités par les Hommes. On remarque que leurs caractères ne sont pas les mêmes selon leur région d'origine. Les Visperias des Marais, bien que très rares sont généralement doux et fuyards, ils ne cherchent pas le combat. Ceux des montagnes sont très débrouillards, quoiqu'un peu plus agressifs, et se défendent en cas de nécessité. Ce sont les Visperias des Terres Inexplorées qui sont le plus à craindre, car ils sont continuellement agressifs et difficiles à approcher. Naturellement craintifs, les Visperias ne sortent en général que la nuit, et préfèrent les lieux calmes et silencieux. Chasseurs et carnivores, ils ne s'attaquent pas à de grosses proies et chassent généralement le strict nécessaire à leur survie. Très intelligents, les Visperias sont capables de beaucoup de finesse et de sagesse, ce qui les rend très difficile à approcher. Encore plus difficile à apprivoiser, ils se trouvent pourtant être d'une loyauté indéfectible une fois attachés à leur maître. Très peu ont eu cette chance, mais le Visperia laisser parfois entendre sa voix et peut tenter de discuter avec l'Homme. Cela reste néanmoins d'une grande rareté, il préfère rester silencieux. Très peu de personnes connaissent cette capacité que possède la créature et peuvent attester de cette véracité. Leur surnom vient d'une très ancienne légende rapportée par les anciens des Marais. On disait que lorsqu'un Homme avait la chance de croiser le regard d'un Visperia, celui-ci se trouvait poursuivit par la bonne fortune. En vérité, la rumeur tourne autour du fait que ces personnes, perdues au cœur des Marais, trouvaient finalement leur chemin après des jours d’errance. Véritable chance ou coup du hasard, personne ne le sait, mais la légende persiste.

© Séléne Driswain



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://madelle.1fr1.net En ligne
avatar


Divinité

Messages : 3390
Xp's : 2456
DC : Marissa E. Iselk, Auxane Taël et Adélaïde Firloe
Date d'inscription : 15/05/2010
Age : 22

MessageSujet: Re: La Faune Jeu 11 Juin 2015 - 20:11

Kardent
« Volcan des Bas-Fonds »

Fréquence :
Agressivité :
Intelligence :
Rapidité :
Puissance :
Magie :
Habitat :
Pics de Terca et Récifs d'Emeriata


DESCRIPTION
MODE DE VIE
Les Kardentes sont des animaux très étranges, à mi-chemin entre le poisson et le dragon. Ils vivent sous l'eau et pourtant, sous leur exosquelette, leur corps à proprement parlé luit comme des charbons ardents. Leur exosquelette est résistant, dur comme une armure, et recouvert d'une multitude de petites écailles allant des tons verts à gris. Il est présent sous forme de plaques semblables à des écailles et séparées de fentes, notamment au niveau des articulations et des flancs, pour permette une mobilité optimale aux Kardentes. Ces animaux marins dégagent une aura de chaleur autour d'eux, si bien qu'il est conseillé de mettre du cuir ou de l'étoffe épaisse autour de vos mains si vous voulez le toucher. Ils grandissent tout au long de leur vie et ils dépassent rapidement la taille d'un cheval. Les plus vieux peuvent devenir plus gros qu'une maison de taille respectable.  
Les Kardentes vivent surtout au fond de la mer, mais ils remontent vers la surface lors des mois d'hiver pour éviter que le froid des bas-fonds éteigne ou refroidisse de façon trop importante leur brasier intérieur. Ils sont extrêmement rapides et ils se servent de cette qualité pour chasser puisqu'ils ne possèdent pas de crocs ou de griffes acérées. En effet, leurs crocs sont constitués d'os et bien qu'acérés ils ne suffisent pas à eux seuls à attaquer de grosses proies. Animaux très malins, ils se déplacent souvent en banc et mettent au point des stratégies parfois étonnamment développées pour venir à bout de prédateurs ou d'énormes proies particulièrement alléchantes.

© Winter C. Eliwën



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://madelle.1fr1.net En ligne
avatar


Divinité

Messages : 3390
Xp's : 2456
DC : Marissa E. Iselk, Auxane Taël et Adélaïde Firloe
Date d'inscription : 15/05/2010
Age : 22

MessageSujet: Re: La Faune Sam 13 Juin 2015 - 3:24

Flowra Abyssalius
« La fleur des abysses »

Fréquence :
Unique
Agressivité :
Intelligence :
Rapidité :
Puissance :
Magie :
Habitat :
l'Abysse de Llaegha


DESCRIPTION
MODE DE VIE
Les légendes la décrivent ainsi : La fleur des abysses est une créature qui ressemble à une pieuvre géante, du moins quand sa gueule est fermée. Car quand elle l'ouvre, elle prend la forme d'une fleur à deux lots de 4 pétales superposés, avec des dents acérées. Cette créature est immense, elle ferait entre trente et quatre-vingt mètres de longs, personne ne connait sa taille réelle, mais ce monstre est immense ! Et en ouvrant la gueule, la Flowra Abyssalius peut avoir une envergure de plus de vingt mètres. Elle possède 8 tentacules géantes et puissantes qui lui servent à nager très vite vers le fond mais aussi à attaquer. Sa peau n'est pas en écailles, mais d'un cuir extrêmement dur de couleur marron, vert.
Personne n'a vu, ni même entendu parler de Flowra Abyssalius depuis des siècles. Elle n'existe plus que dans les textes anciens, avant que la monarchie prenne la décision d'exterminer les monstres marins. Cependant, cachée aux yeux de tous et même du pouvoir, il en resterait un au fond de l'abysse qui protégerait la Glyteruz, la mère des Héléos. Elle attendrait sagement qu'un Héléo imprudent et indigne de la fleur mère soit entraîné vers elle pour l'engloutir dans sa gueule immense.

© Deth Al'Abyssin



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://madelle.1fr1.net En ligne
avatar


Divinité

Messages : 3390
Xp's : 2456
DC : Marissa E. Iselk, Auxane Taël et Adélaïde Firloe
Date d'inscription : 15/05/2010
Age : 22

MessageSujet: Re: La Faune Mer 17 Juin 2015 - 23:27

Leuca Silma
« Le serpent argenté »

Fréquence :
Agressivité :
Intelligence :
Rapidité :
Puissance :
Magie :
Habitat :
Marais de Kraveles


DESCRIPTION
MODE DE VIE
Le Leuca Silma est un petit serpent, à peine 30 cm au maximum, vivant dans les marais de Kraveles. Sa couleur donne l'impression qu'il est recouvert d'argent. Sa mue est très appréciée des collectionneurs tant elle est rare que belle. En effet, ce serpent ne mut qu'une seule et unique fois, lors du passage à la vie adulte. C'est à cet âge d'ailleurs que son venin atteint sa puissance maximale. Ses deux crochets sont assez effilés pour transpercer une armure légère et lui permette d'utiliser ses toxines. La fin de l'enfance est définie non par pas l'âge, comme la plupart des autres créatures, mais par la mentalité et les connaissance accumulées. Certain Leuca Silma meurt donc sans être passé à l'âge adulte.
Le Leuca Silma vit dans les marais de Kraveles où il se nourrit principalement de rongeurs ou carcasses. Bien que peu agressif, ce serpent n'hésitera pas à défendre son nid ou son parent. Dès la sortie de l’œuf, les petits identifient la première créature qu'ils voient comme leur seul et unique parent. C'est d'ailleurs au parent de faire fuir leurs petits, sans quoi ces derniers les suivraient sans cesse. Ces créatures sont assez rancunières et adorent qu'on s'occupe d'elles. Obtenir un Leuca Silma est assez simple, il suffit d'avoir en sa possession un œuf et que le petit nous définit comme son parent. Attention cependant à ne pas le vexer, vous pourriez le regretter. | Capacités : Paralysie - Le Leuca Silma injecte une neurotoxine ralentissant les mouvements de sa victime. Stimulant - Le Leuca Silma injecte une neurotoxine augmentant l'afflux-sanguin dans le cerveau, permettant de réagir et réfléchir plus vite.

© Amrat Saralonde



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://madelle.1fr1.net En ligne
avatar


Divinité

Messages : 3390
Xp's : 2456
DC : Marissa E. Iselk, Auxane Taël et Adélaïde Firloe
Date d'inscription : 15/05/2010
Age : 22

MessageSujet: Re: La Faune Mer 17 Juin 2015 - 23:43

Yaulë Ho Mor
« Le chat funeste »

Fréquence :
Agressivité :
Intelligence :
Rapidité :
Puissance :
Magie :
Habitat :
Vallée d'Accro


DESCRIPTION
MODE DE VIE
Mesurant maximum 1m avec ses queues, pour un poids de 10 kilos, le Yaulë Ho Mor est un félin avec une fourrure blanche ou bleue selon la luminosité. Ressemblant à un chat avec sa fine tête et ses oreilles pointues, l'animal se différencie par ses 3 queues lui servant à avoir un parfait équilibre quelque soit la situation. Extrêmement intelligent, il est capable de lire l'avenir, du moins quelques secondes avant la mort ou une importante souffrance d'un être proche.
Capacité : Prévoyance - Le Yaulë Ho Mor peut voir l'avenir, seulement quelques secondes à l'avance et quand il s'agit de la mort ou d'une importante souffrance sur un être qui lui est cher. L'animal ne peut pas prédire sa propre mort ou ses blessures par contre.

© Amrat Saralonde



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://madelle.1fr1.net En ligne
avatar


Divinité

Messages : 3390
Xp's : 2456
DC : Marissa E. Iselk, Auxane Taël et Adélaïde Firloe
Date d'inscription : 15/05/2010
Age : 22

MessageSujet: Re: La Faune Mar 23 Juin 2015 - 20:17

Yondo Taran
« l'enfant de Taran »

Fréquence :
Agressivité :
Intelligence :
Rapidité :
Puissance :
Magie :
Habitat :
Champ de bataille


DESCRIPTION
MODE DE VIE
Véritable abomination, le Yondo Taran naît sur les champs de bataille, où les morts se comptent par centaines. De ses deux mètres de haut, la créature est une véritable machine à tuer. Des yeux couleurs de l'acier recouvrent son corps, sa bouche est remplacée par de fines tentacules recouvertes d'acide capable de dissoudre aisément toutes matières organiques. Ses quatre doigts finissent par de longues griffes effilées, utilisées pour saisir et s'accrocher à sa cible. Sa peau est heureusement fine, rendant les attaques assez efficaces même si, insensible à la douleur, le monstre ne sera pas d'attaque avant de rendre son dernier souffle. En mourant sous les coups, le corps du démon se cristallisera, créant ainsi une Niré ho Méar.
Le Yondo Taran naît où le sang et les cadavres s’amoncellent. Se nourrissant des morts, il n'hésitera pas à s'attaquer à tout être vivant s'approchant de son repas. Longtemps considéré comme une légende, la créature reste difficile à trouver et meurt en deux jours, si elle ne se nourrit pas. Ses apparitions étaient justifiées par la peur de mourir des soldats, donnant comme surnom "l'enfant de Taran", référence au dieu de la guerre. Certains pensèrent même que la créature était une envoyée du dieu et récoltait les âmes en son nom. Si la faim l'emporte, il disparaîtra totalement, transformé en cendre et son cœur avec lui. Ce fameux cœur, la Niré ho Méar, est très précieuse et recherchée par les marchand qui peuvent faire fortune avec. Certains se disent prêts à déclencher une guerre pour l'avoir ...

© Amrat Saralonde



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://madelle.1fr1.net En ligne
avatar


Divinité

Messages : 3390
Xp's : 2456
DC : Marissa E. Iselk, Auxane Taël et Adélaïde Firloe
Date d'inscription : 15/05/2010
Age : 22

MessageSujet: Re: La Faune Lun 13 Juil 2015 - 14:50

Seffronh
« Le lion de saphir »

Fréquence :
Agressivité :
Intelligence :
Rapidité :
Puissance :
Magie :
Habitat :
Vallée d'Accro, Forêt de Mirlis


DESCRIPTION
MODE DE VIE
Entièrement couvert d'une douce fourrure grise comme le roc aux reflets bleutés, le Seffronh a des allures de grosse peluche. Il passe des heures à lustrer sa fourrure, ce qui lui donne un aspect métallique et met en avant les innombrables lignes bleutées qui parcourent son corps et sa crinière. Elles sont extrêmement nombreuses au niveau de son visage et luisent doucement. Il possède des griffes longues comme une main et acérées comme des couteaux pour pouvoir pêcher aisément. Ses dents sont moins développées mais n'en reste pas moins redoutables. Il peut mesurer facilement plus d'un mètre 70 au garrot, les plus grands atteignant les deux mètres. Les Seffronhs vivent très vieux et ont une intelligence vive qui leurs permet de ressentir une panoplie d'émotions, d'être sensibles, de créer des pièges et de ne donner leur confiance qu'aux personnes qu'ils estiment en être dignes.
Contrairement à ce que son apparence imposante laisse présager, le Seffronh est un des animaux les plus paisibles qui existe sur Madelle. Il ne se montre que rarement au grand jour et préfère pêcher, manger des baies ou se dorer la pilule tranquillement. C'est un animal très curieux et si vous êtes très attentif à votre environnement vous verrez qu'il n'est pas rare d'en trouver un en train de vous observer depuis un arbre ou un roc. Il est surtout solitaire et déteste les foules et les villes. Il ne se montre presque jamais agressif, préférant faire demi-tour et se cacher si vous vous intéressez trop à lui. Cependant il est extrêmement malin et vous attirera vite dans un piège ou vous attaquera directement si vous vous montrez menaçant. Il paraîtrait que le Seffronh peut ressusciter lorsqu'il s'est sacrifié pour quelqu'un ou qu'il pourrait rendre la vie aux êtres auxquels il porte une affection hors du commun cependant, personne n'en a encore été assez proche pour confirmer ces dires.

© Winter C. Eliwën





Dernière édition par Mère Nature le Mar 30 Aoû 2016 - 1:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://madelle.1fr1.net En ligne
avatar


Divinité

Messages : 3390
Xp's : 2456
DC : Marissa E. Iselk, Auxane Taël et Adélaïde Firloe
Date d'inscription : 15/05/2010
Age : 22

MessageSujet: Re: La Faune Jeu 23 Juil 2015 - 0:05

INGOUWË
« Reptile géant »

Fréquence :
Agressivité :
Intelligence :
Rapidité :
Puissance :
Magie :
Habitat :
Mont Torgern


DESCRIPTION
MODE DE VIE
C'est un énorme serpent, que ce soit en hauteur, en largeur et en longueur, mais sa taille le rend lourd et très lent, le rendant vulnérable face à d'autres prédateurs qui savent où viser pour le tuer du premier coup. Il a deux grandes cornes sur le haut du crane et plusieurs petites épines dorsales qui sont très appréciées des combattants pour le venin qu'elles dégagent. C'est un serpent qui est aveugle,  mais qui ressent les vibrations et les pulsations des petits cœurs battant. Il doit muer tous les deux ans. Sa mue est très appréciée des Liares pour ses qualités aphrodisiaque. Chez les humains, elle est utilisée de façon médicale, transformée en pommade. La peau du serpent est également appréciée pour son esthétisme et sa solidité, mais il est devenu interdit de le tuer, car il est trop rare d'en trouver. De plus, rares sont les naissances dans cette espèce.
L'Ingouwë est un reptile vivant dans des endroits sombres et isolés, pouvant entendre chaque vibration des créatures se trouvant autour de lui. On ne peut le trouver que très profondément sous le sol dans des tunnels qu'il aura creuser lui-même. Il sort une fois par semaine pour se nourrir de gros gibiers qu'il mettra une semaine a digérer. Il avale entièrement sa nourriture, os, poils, tous les éléments gênant, il les régurgite et les utilise pour solidifier les parois de son tunnel. Il n'est pas rare qu'un tunnel s'effondre et l'on peut retrouver -chose qui n'arrive que très rarement- sous les gravas un homme un peu trop aventurier qui aurait voulu récupérer quelques morceaux de la mue, ou une épine dorsale de l'animal. Ces deux choses sont particulièrement appréciées et peuvent être vendues à un certain prix au marché. L'Ingouwë protège son territoire, qui peut faire des kilomètres à la ronde, avec une extrême agressivité, n'hésitant pas à faire effondrer lui-même les parois de son habitat.
© Venus O. Persan



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://madelle.1fr1.net En ligne
avatar


Divinité

Messages : 3390
Xp's : 2456
DC : Marissa E. Iselk, Auxane Taël et Adélaïde Firloe
Date d'inscription : 15/05/2010
Age : 22

MessageSujet: Re: La Faune Mar 11 Aoû 2015 - 14:34

Arsok
«Oiseau arc-en-ciel »

Fréquence :
Agressivité :
Intelligence :
Rapidité :
Puissance :
Magie :
Habitat :
Vallée d'Acco


DESCRIPTION
MODE DE VIE
L'arsok a un long cou et il se tient comme un vautour. De chaque côté de son bec, deux longues moustaches noires l'aident à ressentir les vents aériens. Sa queue est semblable à celle d'un diable et est toujours d'une couleur unique, tout comme sa tête. Ses serres sont puissantes et ressemblent plus à des mains griffues aux doigts recourbés. Ces oiseaux colorent le ciel, leur plumage est de couleur bleu, rouge et jaune. Ils possèdent deux paires d'ailes, l'une fait de cartilage et de plumes et une autre qui ressemble au diamant et en a sa force. Ces dernières sont magiques, elles renferment une Vérité de la lumière très pure qui permet à l'oiseau d'être si rapide, mais ce n'est pas là son seul pouvoir. Lorsque le soleil est à son apogée dans le ciel, il peut disparaître. Tant que le soleil brille, Arsok peut se dissimuler aux yeux de tous. 
Lorsque l'arsok devient adulte vers l'âge d'un an, il est chassé du nid des parents pour aller trouver lui-même un refuge. Il restera ainsi seul jusqu'à ce qu'il se trouve un ou une compagne. Quand un arsok se met en couple, il reste avec son partenaire jusqu'à sa mort, cependant si l'un deux meurt avant l'autre, le survivant recherchera un compagnon. Ces animaux ne supportent pas la solitude, s'ils ne retrouvent pas rapidement un de leur semblable, ils peuvent se laisser mourir. Ils se nourrissent principalement d'insectes et de petits rongeurs, ils ont d'ailleurs une excellente vue, hormis la nuit puis que ce sont des animaux diurnes. Leurs fines ailes leur permettent de voler plus vite, ils ne s'en servent que si cela leur est nécessaire pour échapper à un prédateur ou lorsque les vents sont trop violents. Si l'une de leurs ailes se brise, ils n'ont alors plus aucune chance de se trouver un compagnon et ils se laissent mourir.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://madelle.1fr1.net En ligne
avatar


Divinité

Messages : 3390
Xp's : 2456
DC : Marissa E. Iselk, Auxane Taël et Adélaïde Firloe
Date d'inscription : 15/05/2010
Age : 22

MessageSujet: Re: La Faune Dim 23 Aoû 2015 - 2:46

Strid
« La créature oubliée »

Fréquence :
Agressivité :
Intelligence :
Rapidité :
Puissance :
Magie :
Habitat :
Faras


DESCRIPTION
MODE DE VIE
Cet animal mesure en moyenne trois mètres de long. Se mouvant sur le sol tel un serpent, le Strid arbore toujours de fines écailles noires où l'on trouve deux lignes rouge sang qui longent ses côtés. Le poitrail de l'animal est très résistant et bien plus clair que le reste de son corps. Des épines parsèment son dos, prenez garde, car elles sont bien plus redoutables que n'importe quelle lame et très résistantes comme le reste de leur peau qu'ils ne perdent qu'une fois. Lorsqu'ils atteignent l'âge adulte. Ce n'est cependant pas là la particularité de l'animal que l'on remarque, en effet, le Strid possède deux oreilles pointues, chose unique chez les serpents. Il peut ainsi vous entendre.
Ils sont dans notre monde depuis l'origine. Ils étaient là bien avant la construction de l'ancienne capitale. Pouvant vivre pendant près d'un demi-siècle, ils se sont cachés sous terre et n'étaient jamais sortis de la surface très longtemps. Jusqu'à ce que toute vie quitte les lieux. Les Strids purent alors retourner à la surface. Ce sont des créations inconnues et terrifiantes. Pour cause, elles peuvent vous comprendre et communiquer avec vous. Elles ne savent pas réellement parler, mais les Strids sauront se faire comprendre. Ils ont survécu grâce à leur régime alimentaire, ils mangent de tout. Comme n'importe quel serpent, ils préfèrent enserrer leur proie, réservant leur venin mortel pour la défense. Pour l'être humain, ce poison n'est mortel qu'en grande dose, il faudrait qu'un Strid s'acharne. Cependant, vous n'échapperez pas à la paralysie partielle.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://madelle.1fr1.net En ligne


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: La Faune

Revenir en haut Aller en bas

La Faune

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 5 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Sujets similaires

-
» La faune haïtienne compte-t-elle des singes? You bet...
» Attention aux cameleons de la faune politique haitienne.
» IV. Faune d'Autremonde
» Masque de Faune
» (Gem&Joa) ⊡ Faune VS Flore ⊡

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Madelle :: Vos Premiers Pas :: L'histoire de notre monde :: Merveilles de Madelle-