AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

La Faune

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
avatar


Divinité

Messages : 3502
Xp's : 2550
DC : Marissa E. Iselk, Auxane Taël et Adélaïde Firloe
Date d'inscription : 15/05/2010
Age : 23

MessageSujet: Re: La Faune Sam 19 Oct 2013 - 18:26

LETARI
« Bouton d'argent »

Fréquence :
Agressivité :
Intelligence :
Rapidité :
Puissance :
Magie :
Habitat :
terre de faras, forêt des mirlis, plage des astres, la vallée d'accro, chutes de veroni, désert de la patience, marais de kraveles, plaine isolée, terres inexplorés


DESCRIPTION
MODE DE VIE
D'apparence fragile, le letari fait entre cinq et dix centimètres. Sa carapace légère aux couleurs de feuilles séchées se fond facilement dans le paysage. Sa tête qui fait deux bon centimètre n'a, en apparence, ni bouche ni narine ni oreille. Seules deux grands yeux gris-blanc opaques ressemblant à deux perles nacrées montre une preuve de sensibilité. Ces six longues pattes sont aussi très sensibles et lui permet de s'accrocher à tout ce qu'il peut. À l'arrière, sa carapace semble ébréchée mais cache habilement une paire d'ailes transparentes qui s'ajoutent à celles atrophiées et noires qui se trouvent à la base de la tête. Au bout de ce petit corps d'insecte, on peut voir une sorte épine difforme trouée au centre par un boyau qui semble mener au coeur de la carapace.
Si le letari a sus "conquérir" les territoires humains c'est grâce à une grande endurance et résistance intérieure. Il peut tenir des semaines sans boire ni manger et résiste a toutes les maladies. Il se nourrit de sang, denrée rare dans des terres inhospitalière mais il peut aussi se nourrir d'autres choses comme les graines ou les fruits. C'est pourquoi cet insecte se regroupe en nuée dans les villages. Et les humains ou animaux qui essaient de fuir un village où règnent ces insectes sont souvent déjà infectés de leurs oeufs. Seul moyen de les chasser, s'entourer de flammes car ces insectes détestent le feu et la chaleur.
Les letari ont une particularité qui font d'eux des créatures très dangereuses. Ils tirent leur résistance d'une maladie très contagieuse qui ne les affecte pas mais qui touche les animaux à sang chaud et se transmet part toutes les formes de nourritures. Cette maladie est mortelle et, une fois attrapée, il est dure de s'en défaire car aucun remède n'a été trouvé à ce jour. Bien que la magie soit facile, il est difficile de se procurer l'aide d'un mage Namès en une semaine. Il faut environ deux jours pour qu'elle commence à se manifester via des contractions au niveau de l'estomac ainsi qu'un sentiment d'oppression. Cet sensation grandit avec les jours qui passent. A cela s'ajoute progressivement des trous dans la peau et des difficultés respiratoires dut au resserrement des organes. Pour les moins chanceux qui ne meurent pas au bout d'une semaine a cause d'une santé fragile ou d'amis avisés, la compression sera telle que la mort sera inévitable dans des douleurs atroces.
©️ Aklis Aryalle - Clara Arnstven


Dernière édition par Mère Nature le Lun 2 Oct 2017 - 18:09, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://madelle.1fr1.net
avatar


Divinité

Messages : 3502
Xp's : 2550
DC : Marissa E. Iselk, Auxane Taël et Adélaïde Firloe
Date d'inscription : 15/05/2010
Age : 23

MessageSujet: Re: La Faune Jeu 12 Juin 2014 - 13:53

Tarlera
« Le voyageur du récif »

Fréquence :
Agressivité :
Intelligence :
Rapidité :
Puissance :
Magie :
Habitat :
Le Récit d'Emériata et la Plage des Astres


DESCRIPTION
MODE DE VIE
Mesurant plus de deux mètres et demi de long, le Tarlera arbore une couleur orange vive qui lui permet de se fondre dans les récifs d'Emerieta qui resplendissent de couleurs. Il ne possède pas de nageoires, mais quatre pattes surmontées de griffes recourbées d'une finesse remarquable, or il y a peu de chance que vous le remarquiez, car la bête arbore un imminent aileron qui attire l’œil de tous. Il s'agirait là d'un simple os recouvert d'une peau très dure et d’écailles sans grande utilité. La peau du Terlera est si élastique à cet endroit, qu'il fut chassé un temps pour son aileron. Enfin, sur le haut de son crâne une corne arrondie semble s'être développée, si aux premiers abords, elle ne semble pas dangereuse, méfiez-vous, car le crâne de l'animal est plus résistant que la roche et de simples épées de fer ne peuvent l'entailler.
Le Tarlera est un animal qui a toujours fait partie du paysage du récit d'émériata, voyageant sans cesse dans la mer chaude, c'est un herbivore passif qui se contente de regarder de loin les villes héléos. Ils ne se laissent que rarement approcher et vous chargerons dessus si vous vous approchez de leur petit. Dans ces cas là, mieux vaut simplement partir. Les tarleras se laissent porter par les courants marins tout au long de leur vie, ne revenant sur la plage que pour la saison des amours. Ce sont des animaux qui peuvent vivre plus de cent ans, on peut deviner leur âge suivant leur aileron qui s'abîme avec les années.


Dernière édition par Mère Nature le Lun 2 Oct 2017 - 21:31, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://madelle.1fr1.net
avatar


Divinité

Messages : 3502
Xp's : 2550
DC : Marissa E. Iselk, Auxane Taël et Adélaïde Firloe
Date d'inscription : 15/05/2010
Age : 23

MessageSujet: Re: La Faune Jeu 12 Juin 2014 - 13:57

Flews
« Le renard volant »

Fréquence :
Agressivité :
Intelligence :
Rapidité :
Puissance :
Magie :
Habitat :
La Plaine Isolée et la Vallée d'Accro


DESCRIPTION
MODE DE VIE
Ces animaux sont plus gros que n'importe quel canidé, ils restent cependant plus petits qu'un cheval. Recouverts d'écailles vertes ou jaunes suivant leur habitat naturel, les flews sont des créatures de toute beauté. Filants comme le vent sur leurs quatre pattes, ils n'hésitent pas à se jeter d'une falaise pour se laisser planer dans le ciel. À ce moment, ils se sentent libres plus que jamais, lorsque le vent s'engouffre sous les membranes de leurs ailes.On raconte qu'ils priraient la déesse des vents pour faire d'eux des êtres capable de voler. Les Flews ne savent pas voler, ils ont appris à tomber avec panache, ce qui n'est pas tout à fait la même chose, même si l'illusion reste magique.
Ces animaux fabuleux vivent en petit groupe dans les plaines. Vivant en totale liberté, ce sont des créatures très enthousiastes qui s'approchent parfois trop près des villages des hommes. S'ils aiment jouer avec les humains et traîner dans leurs pattes, ils n'en restent pas moins des animaux sauvages qui ne supportent pas être enchaînés. Il arrive de temps à autre que les flews capturés se laissent mourir de faim. Leur alimentation est assez raffinée, ils ne se nourrissent que de fruits et d'insectes. Ils leur arrivent également à l'occasion de croquer dans des petits rongeurs. Les flews sont des animaux rempli de Vérité, les pierres que l'on peut trouver tout le long de son poitrail sont la source de sa magie. Les flews peuvent ainsi transférer leur énergie à leur pair. Ils furent pendant longtemps chassés pour ces gemmes aux propriétés extraordinaires, mais les Gardiens ont réussi à obtenir des dirigeants que leur chasse soit interdite et depuis ils veillent à ce que promesse soit tenue.


Dernière édition par Mère Nature le Lun 2 Oct 2017 - 21:34, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://madelle.1fr1.net
avatar


Divinité

Messages : 3502
Xp's : 2550
DC : Marissa E. Iselk, Auxane Taël et Adélaïde Firloe
Date d'inscription : 15/05/2010
Age : 23

MessageSujet: Re: La Faune Jeu 12 Juin 2014 - 14:01

TALJOCK
« Le farouche »

Fréquence :
Agressivité :
Intelligence :
Rapidité :
Puissance :
Magie :
Habitat :
Marais des Karvèles


DESCRIPTION
MODE DE VIE
Juché sur six pattes courtaudes, le corps trapu du Taljock est une merveille de camouflage. Les pics disparates sortant de sa peau robuste sont à s’y méprendre avec du vieux bois pourris et les touffes de fourrures verdâtres sur son dos imitent à la perfection l’herbe des marais. Lorsqu’immobile, il se confond parfaitement avec le tapis mousseux de son habitat. Son faciès bourru flanqué de quatre petits yeux glauques lui donne un air farouche, d’où son surnom, ainsi qu’une allure un peu idiote. L’animal n’est d’ailleurs pas ce qu’on qualifierait d’intelligent. Timide, il fuit la présence de l’homme. Mais attention à ne pas lui piler sur la queue par mégarde car bien que le Taljock ne soit pas spécialement agressif, il n’hésitera sans doute pas à vous infliger un coup de gueule bien mérité. Sur terre, sa démarche est pataude et chaloupée mais c’est dans l’eau qu’il trouve son aise.
Le Taljock mange de tout. Petits poissons, insectes, algues, écorces et végétaux, il sait même se montrer charognard à ses heures. Patient et un peu maladroit, il préfère se tapir et attendre ses proies plutôt que de les pourchasser. On sait peu de choses sur ce drôle d’animal rarement observé, mais aux voyageurs intrépides, sachez que sa viande coriace est comestible si toutefois son arrière goût vaseux ne vous importune pas.
©️ Gédéon


Dernière édition par Mère Nature le Lun 2 Oct 2017 - 21:37, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://madelle.1fr1.net
avatar


Divinité

Messages : 3502
Xp's : 2550
DC : Marissa E. Iselk, Auxane Taël et Adélaïde Firloe
Date d'inscription : 15/05/2010
Age : 23

MessageSujet: Re: La Faune Jeu 12 Juin 2014 - 14:03

FILIS
« L'or des heureux »

Fréquence :
Agressivité :
Intelligence :
Rapidité :
Puissance :
Magie :
Habitat :
Désert de la Patience


DESCRIPTION
MODE DE VIE
De la taille d’un pouce, les filis sont de petits lézards désertiques à sang froid dont la peau fine, lorsqu'elle est irriguée de sang, prend une jolie teinte dorée (raison pour laquelle ils ne sont pas chassés pour leurs écailles). Lorsqu'ils dorment au soleil durant la journée, ils brillent et ils ont développé le réflexe de s’enterrer dans le sable ou de se cacher sous des pierres ou dans des aspérités pour se soustraire aux prédateurs aériens et même parfois terrestres. On leur prête des vertus de porte-bonheur et il n’est pas rare de les voir transformer en breloque.
Les filis sont des chasseurs essentiellement nocturnes et se nourrissent de petits insectes. Ils vivent le plus souvent aux abords des oasis et, bien qu’ils ne grandissent pas en communauté, ils cohabitent très bien entre semblables lorsqu'ils y sont obligés. Leur espérance de vie ne dépasse pas trois ans étant donné leur métabolisme très rapide. Pour courtiser les femelles, les mâles paradent au soleil pour dévoiler leurs éclats d’or et se lancent dans des danses acrobatiques qui attirent nombre de voyageurs curieux.
©️ Gédéon


Dernière édition par Mère Nature le Lun 2 Oct 2017 - 21:39, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://madelle.1fr1.net
avatar


Divinité

Messages : 3502
Xp's : 2550
DC : Marissa E. Iselk, Auxane Taël et Adélaïde Firloe
Date d'inscription : 15/05/2010
Age : 23

MessageSujet: Re: La Faune Jeu 12 Juin 2014 - 14:07

MAGRIEBA
« Mastodonte des plaines »

Fréquence :
Agressivité :
Intelligence :
Rapidité :
Puissance :
Magie :
Habitat :
Plaine isolée


DESCRIPTION
MODE DE VIE
Le Magrieba est une créature relativement rare qui se trouve dans la plaine isolée. Elle fait environ deux mètres au garrot et deux mètres de long, en excluant ses cornes. Une corne se trouve sur son museau, elle peut mesurer jusqu’à 1,5 mètre de long. Sur le dessus de sa tête se trouve une seconde corne, bien moins grande, faisant jusqu’à 50 centimètres de long, qui est aussi orientée vers l’avant. Les Magrieba ont une puissance musculature et une corpulence imposant. De leur physique très développé, elles sont capables de survivre à de longues marches, elles sont résistantes aux assauts et capable de porter le lourd poids d’un guerrier, d’une barde, et même de sacs de transports.
Ces créatures territoriales sont très prisées pour l’ivoire de leurs cornes, heureusement, à bien des égards, elles valent plus lorsqu’elles sont vivantes. Capable d’être entraînées pour être menées au combat, les Magrieba sont de féroces ennemis qui se battent jusqu’à la mort pour le maître qu’elles ont élu. Elles se reproduisent très lentement, et on considère qu’elles seront éteintes si des efforts ne sont pas faits pour les préserver. Ces créatures plutôt lentes sont très résistantes aux éléments et aux intempéries de même qu'à la marche forcée, lorsque nécessaire.
©️ Hektor M. Arnstven


Dernière édition par Mère Nature le Lun 2 Oct 2017 - 23:12, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://madelle.1fr1.net
avatar


Divinité

Messages : 3502
Xp's : 2550
DC : Marissa E. Iselk, Auxane Taël et Adélaïde Firloe
Date d'inscription : 15/05/2010
Age : 23

MessageSujet: Re: La Faune Jeu 12 Juin 2014 - 14:10

Malborn
« Le Chien du Désert »

Fréquence :
Agressivité :
Intelligence :
Rapidité :
Puissance :
Magie :
Habitat :
Le Désert de la Patience


DESCRIPTION
MODE DE VIE
Le Malborn est un cousin éloigné des dragons, sa tête en garde certaines caractéristiques, comme son immense gueule remplie de crocs, les petits pics qui se trouve aux extrémités de sa mâchoire. Ou encore les deux disques d'os qui surmontent son crâne, ancien vestige des cornes qu'il devait porter autrefois. Il est d'ailleurs capable de faire jaillir de sa gueule une fumée opaque qui le rend alors invisible. Plutôt imposant, le Malborn possède une très bonne musculature ainsi que des pattes énormes, il mesure ainsi près d'un mètre vingt de haut au garrot. Sa peau est semblable à celle d'un cheval, la plupart sont couleur sable et certains arborent des tâches marron ou rouges qui peuvent recouvrir la moitié de son corps.
On ne trouve plus énormément de malborns à l'état sauvage. Ils ont toujours été très curieux, ne craignant pas l'homme, ainsi ils ont très vite été domestiqués et sont devenus d'excellents compagnons. Très joueurs, ils sont devenues la monture privilégiée dans le désert. Ce sont des omnivores qui mangent aussi bien de la viande que des fruits, l'heure du repas est par ailleurs le seul moment où il vaut mieux ne pas les approcher, il n'irait pas jusqu'à vous tuer, mais ils ne supportent pas qu'on les approche. Enfin, en ce qui concerne les petits, ils sont élevés par tous et l'odeur des hommes ne les dérangent plus, d'ailleurs la plupart du temps, dès le sevrage ils leur sont retirés et vendus.


Dernière édition par Mère Nature le Lun 2 Oct 2017 - 23:13, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://madelle.1fr1.net
avatar


Divinité

Messages : 3502
Xp's : 2550
DC : Marissa E. Iselk, Auxane Taël et Adélaïde Firloe
Date d'inscription : 15/05/2010
Age : 23

MessageSujet: Re: La Faune Jeu 12 Juin 2014 - 14:13

Xiorn
« Le Pourfendeur »

Fréquence :
Agressivité :
Intelligence :
Rapidité :
Puissance :
Magie :
Habitat :
Les Montagnes de Saphir


DESCRIPTION
MODE DE VIE
Aussi haut qu'un homme, le Xion est un oiseau au pelage noir, possédant deux rubis à la place des yeux. Son crâne quant à lui est dépourvu de plume et est plus solide que l'acier, des cornes pointues partent de chaque côté et sont entourées d'or. Il possède également une queue aussi longue que son corps qui ressemble à celle d'un lion. C'est un oiseau très majestueux, il arrive qu'il perde ses plumes, mais de plus belles repoussent à chaque fois. Elles sont d'ailleurs imperméabilisées et lui permettent de voler même lorsqu'il pleut. Il a aussi de petits crocs très aiguisés.
Le Xion mange principalement des insectes et des fruits, mais il n'est pas contre un morceau de viande de temps à autre. Solitaire, cet animal vit reclut dans les montagnes, extrêmement craintives, il est rare de pouvoir en approcher en liberté. Le Xiorn est un animal aux pouvoirs mystiques, personne ne sait d'où lui viennent ces dons, mais il est capable de faire tomber la foudre sur ses ennemis. Il n'a pas peur de voler en pleine tempête, extrêmement rapide, il fait partie des maîtres dans le ciel.



Dernière édition par Mère Nature le Lun 2 Oct 2017 - 23:16, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://madelle.1fr1.net
avatar


Divinité

Messages : 3502
Xp's : 2550
DC : Marissa E. Iselk, Auxane Taël et Adélaïde Firloe
Date d'inscription : 15/05/2010
Age : 23

MessageSujet: Re: La Faune Jeu 12 Juin 2014 - 14:17

Ragyu
« L'envoyé de Cioriel »

Fréquence :
Unique
Agressivité :
Intelligence :
Rapidité :
Puissance :
Magie :
Habitat :
Inconnu


DESCRIPTION
MODE DE VIE
Plus haut qu'un homme, Le Ragyu reste tout de même un dragon plutôt modeste. Ses écailles sont semblables à de l'or et reflètent le soleil. Ses larges ailes bleues font penser à celle des papillons, car très fines, pourtant elles peuvent supporter de très fortes tempêtes. C'est un animal élégant aux serres et cornes acérées. Il a par ailleurs une queue montée de pics très tranchants.  
Selon la légende, il s'agirait du dragon de Cioriel. Cet animal est le seul représentant de sa race, les hommes ne savent pas si l'en fut toujours le cas ou non, quoi qu'il en soit le dernier Ragyu est une femelle. Elle peut se montrer méfiante, mais elle n'a jamais été violente envers des êtres humains. C'est une bénédiction très rare que de voir l'animal dans sa vie, rares sont ceux qui ont pu s'en vanter, car personne ne sait où se trouve son nid. On raconte qu'il serait auprès de la déesse, dans un monde au-delà des nuages..


Dernière édition par Mère Nature le Lun 2 Oct 2017 - 23:19, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://madelle.1fr1.net
avatar


Divinité

Messages : 3502
Xp's : 2550
DC : Marissa E. Iselk, Auxane Taël et Adélaïde Firloe
Date d'inscription : 15/05/2010
Age : 23

MessageSujet: Re: La Faune Jeu 12 Juin 2014 - 14:20

Prokher
« Le feu ardent »

Fréquence :
Agressivité :
Intelligence :
Rapidité :
Puissance :
Magie :
Habitat :
Le pays du Feu et les Terres Inexplorées


DESCRIPTION
MODE DE VIE
Mesurant plus de deux mètres de haut au garrot, les Prokhers font partie de ces dragons très imposants à la musculature très développée. S'il n'a pas une très bonne vue, son ouïe est excellente et lui permet de se repérer. Possédant des écailles rouges, ses épaules, coudes et le long de son dos sont remplis de pics. Les cornes qu'il a sur la tête et la fumée qui s'échappe sans cesse de ses narines lui ont valu le nom de feu ardent, ou encore diable rouge. Si son apparence est terrifiante, les Prokhers n'ont cependant pas une mâchoire très dangereuse, leurs dents sont petites et quelque peu arrondi, la menace ne repose pas exactement là.
Les Prokhers aiment la chaleur, si certains exilés se sont retrouvés dans les terres inexplorées et sont obligées de faire eux-mêmes leur nid de feu, les dragons qui sont partis dans le pays du feu aiment se réfugier près des lacs de feu ou dans les cratères des volcans. Carnivores, ils peuvent manger leur poids en une journée s'ils en ont l'opportunité. Les Prokhers sont des animaux très agressifs, et même avec leurs congénères, la période de reproduction est le moment où ils sont le plus dangereux. Il arrive fréquemment que certains partenaires soient tués durant l'accouplement. S'ils parviennent à en réchapper, lorsque les petits naissent, ils sont, de suite, jetés hors du nid de la mère et malheur à eux si un mâle les croise, car il les tuera sans sommation. Ils adorent tout rôtir, les Prokhers sont capables de cracher des immenses flammes de leur gueule.


Dernière édition par Mère Nature le Lun 2 Oct 2017 - 23:23, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://madelle.1fr1.net


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: La Faune

Revenir en haut Aller en bas

La Faune

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 3 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Sujets similaires

-
» La faune haïtienne compte-t-elle des singes? You bet...
» Attention aux cameleons de la faune politique haitienne.
» IV. Faune d'Autremonde
» Masque de Faune
» (Gem&Joa) ⊡ Faune VS Flore ⊡

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Madelle :: Vos Premiers Pas :: L'histoire de notre monde :: Merveilles de Madelle-